Commentaire de liberte2020
sur Circulation des variants de SARS-CoV-2. Avons-nous perdu la main sur la pandémie de Covid-19 ? La liberté nous attend


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

liberte2020 17 janvier 12:49

Je suis à Londre avec une fracture grave et donc coincée là-bas depuis Octobre.

J’ai été hospitalisé pendant près de 3 semaines. J’ai des amis qui eux aussi souffrent de pathologies devenues graves, qui normalement ne serait pas grave, car on intervient rapidement.

Je peux vous affirmer que les hopitaux sont vides et qu’on refuse de nous soigner. L’un des grands hopitaux de Londres a même reconnu au téléphone (j’essayais de faire admettre un ami avec des problèmes douloureux de calculs) : « tous nos patients non-covid ont été traités pour covid et sont morts, donc nous ne prenons plus personne ». Je me demandais si la secrétaire comprenait ce qu’elle me disait.

Losqu’il est allé aux urgences, il l’ont simplement testé pour covid : son problème

c’est les douleurs associées aux calculs, rien avoir avec une quelconque maladie respiratoire.

Je peux vous affirmer que de plus en plus de connaissances sont en train de décéder pour non-traitement. Le père d’un ami d’enfance vient de décéder, il n’avait même pas 70 ans, était en bonne santé. Il a fait un crise cardiaque et ils ont refusé de le soigner aux urgences car il n’avait pas covid. Depuis son fils fait une dépression car ils ont tué son père. IL vit seul et personne ne veut le soigner car tout le monde a peur qu’il ne refile covid aux autres. Son problème c’est la dépression dû à ce qui est arrivé à son père et rien d’autre.

Il n’y a rien ici : personne n’a de maladies respiratoires, pas plus que d’habitude, et personne ne connait personne qui connaitrait quelqu’un...


Voir ce commentaire dans son contexte