mercredi 13 janvier - par Bernard Dugué

Circulation des variants de SARS-CoV-2. Avons-nous perdu la main sur la pandémie de Covid-19 ? La liberté nous attend

JPEG

 

 1) Prendre en main, perdre la main, perdre de vue, ces termes s’appliquent à l’épidémie de Covid-19 depuis la dépêche de la BBC datée du 3 janvier 2020 annonçant l’apparition d’un « virus mystère » à Wuhan avec des dizaines de cas graves. Depuis les événements se sont accélérés. Ce virus a déjoué les projections. Les optimistes ont vu leurs scénarios balayés par l’avancée du virus. Je reconnais m’être trompé à maintes reprises, comme du reste le professeur Raoult, ce qui n’est pas une excuse. Faire des erreurs en proposant des hypothèses permet de corriger le tir et de savoir ce qu’il en est. Cette méthode consistant à se tromper pour accéder à la vérité fut inventée par le savant perse Al Khwarizmi au IXe siècle afin de résoudre des problèmes algébriques. Nous n’avons pas cherché à tromper, c’est juste que le virus n’a pas suivi les projections optimistes dont les hypothèses ont dû être revues. Le Covid-19 repose sur un virus plus contagieux qu’on ne le pensait. De plus, il est bien plus virulent qu’une grippe saisonnière et il cause un tableau clinique sombre pour les patients âgés ou affectés par des pathologies chroniques, le cardiovasculaire et le surpoids notamment. La première vague a causé 30 000 décès en France et le nombre d’hospitalisations et réanimation a dépassé de loin ce que l’on observe pour une épidémie hivernale de grippe.

 

 2) Après le déconfinement, le virus a perdu de son intensité. L’hypothèse d’une saisonnalité fut émise, ainsi qu’une atténuation virale. Pendant les trois mois de l’été, une circulation à bas bruit fut constatée. D’aucuns ont espéré que la seconde vague n’allait pas arriver. Les faits ont montré le contraire. La positivité des tests a frémi lors des premiers épisodes de baisse thermique à l’approche de l’automne. Les réanimations ont amorcé une lente croissance. Je pensais fin novembre à une décrue de l’épidémie comme s’il s’agissait d’une épidémie grippale de trois mois. Sur ce point, je me suis aussi trompé. Le virus ne lâche rien et d’ailleurs, les courbes de certains pays montrent un impact appuyé du virus circulant depuis mars, au Brésil, aux Etats-Unis ou en Iran. Le Covid ne ressemble pas à une grippe ni à un banal rhume sauf pour une majorité de patients affectés par les formes light. J’avais émis l’hypothèse d’une circulation de deux populations virales, l’une causant une immunité et des symptômes léger, l’autre causant le Covid. Je me suis trompé. Cela confirme la présence d’un virus dont l’impact clinique n’a pas varié et dont les mutations ne jouent ni pour ni contre nous. Néanmoins, les variants issus de deux clades, l’un britannique, l’autre sud-africain, inquiètent la communauté scientifique.

 La seule fois où j’ai fait une projection juste, c’est le 2 novembre, lorsque le second confinement fut acté. J’avais prédit 5000 réanimations et un plateau à la mi-novembre et ce fut vérifié. J’avoue que la projection était un peu facile, effectuée sur quinze jours, comme pour la météo, avec des tendances appuyées et sans doute un effet cumulé des mesures sanitaires prises depuis un moment. Bref, on va dire que j’ai eu de la chance sur ce coup.

 

 3) La situation à Londres n’est pas sans rappeler celle de la Lombardie en février 2020. Le spectre d’une saturation des hôpitaux en France est revenu à l’ordre du jour. Déjà, quelques personnalités auxquelles les médias et les politiques accordent une autorité, laissent planer un nouveau confinement. Le président du conseil scientifique Delfraissy l’a glissé dans les médias. Axel Kahn juge vraisemblable et souhaitable un confinement aussi drastique que celui de mars 2020, en se basant sur l’hypothèse d’une circulation active des variants B.1.1.7 et 501Y.V2. Au sein du gouvernement, les messages d’alerte semblent préparer l’opinion à un nouveau confinement sans préciser quelles en seront les modalités. Des médecins ont déclaré inéluctable le confinement. Faut-il fermer les écoles, confiner, généraliser le couvre-feu à 18 heures ? Ces questions débattues dans les médias montrent que les journalistes ont perdu la main car nul ne se pose la question de la réouverture des lieux culturels alors que la situation sanitaire, même si elle est difficile, le permet.

 La France est sur le point de perdre la main sans que l’on ne soit certain qu’une situation à l’anglaise se produise, à l’image de la situation à l’italienne de mars 2020 vécue dans le Grand-Est et quelques régions françaises lors de la première vague. Les données cliniques montrent une stabilisation des hospitalisations et réanimations depuis quatre semaines mais le variant britannique est présent. Je veux bien tenter un scénario optimiste en supposant que ce variant n’aura pas d’incidence, ni prochainement, ni dans le mois qui suit. Et comme je me suis planté à chaque fois je ne ferai aucun pronostic. Ce sera la surprise. La seule chose certaine, c’est que si le variant britannique est plus contagieux, cela se verra car le variant a commencé à circuler en France. Pour l’instant, avec 20 à 25 000 cas quotidiens, la tendance est à la stabilisation et ne justifie pas un confinement, sauf si les autorités suivent les alarmistes.

 En Europe, nous étions habitués à une longue période de stabilité malgré des événements crisiques à répétition mais cette fois, la dimension tragique est de retour. Si une troisième vague arrive, la France va devoir trouver des ressources pour tenir. Nous entrons dans l’inconnu.

 

 4) Prendre la main comme le fit le gouvernement, garder la main comme persiste à le faire le gouvernement, prendre en main comme peine à le faire le gouvernement et au final, perdre la main comme le redoute le gouvernement. Qui du reste garde sous la main le confinement alors que la vaccination massive n’est pas encore à portée de main. La manipulation de la nature a des limites. Le SARS-CoV-2, c’est un peu le centre de gravité d’une crise. Nous n’avons pas la puissance pour nous sortir de ce champ de gravitation qui nous maintient dans la crise.

 

 5) La panique à Marseille, le variant britannique circule. Les autorités tentent l’impossible mais ils ont perdu la main et d’ailleurs serait-il préférable de ne pas chercher à garder la main sur ce virus mais plutôt de reprendre en main nos existences. Il va falloir s’habituer à vivre avec le virus et le Covid. L’immunité massive est en vue avec un nombre conséquent de décès. Le Covid ne fera pas plus de morts que le cancer en 2020 et en 2021. La vaccination a un intérêt pour les gens à risque. Elle ne stoppera pas la circulation d’un virus qui au gré des mutations pourrait contourner les mesures vaccinales. L’immunité acquise après une infection est bien plus robuste. Elle sera acquise d’ici un à deux ans.

 

 6) Le variant britannique inquiète plus que son « alter ego » sud-africain. Il serait plus contagieux sans que l’on ne sache pourquoi. La mutation N501Y existe depuis mars et n’a pas donné de signe particulier. C’est la combinaison de quelque 17 mutations qui confère à ce variant des propriétés spécifiques, pour autant qu’elles existent. Ne nous faisons pas d’illusions, ce variant a diffusé dans plus de quarante pays dont la France. 10 000 séquences ont été enregistrées au Royaume-Uni, mais ce chiffre élevé est la conséquence du nombre colossal de génomes analysés dans ce pays. Les quelques dizaines de séquençages positifs effectués en France indiquent que le nombre de variants B1.1.7 circulant doit être multiplié par dix voire plus. Il y aurait plus de mille variants britanniques disséminés. On ne peut pas stopper la circulation du variant sauf en arrêtant le pays. Un troisième confinement serait le signe d’une prise en main ratée de la seconde phase. Perdre la main, c’est aussi ce qui caractérise les médias de masse, qui ont perdu la main sur l’information scientifique. Pour le reste, les mutations incessantes du virus vont produire des variants pouvant contourner peu ou prou le vaccin. Cette course contre la montre semble aussi perdue et la seule issue reste l’immunité massique après infection virale, ce qui est difficile à accepter. Cette immunité doit être visée en complément de la vaccination ciblée sur les personnes à risque que l’on sait identifier maintenant. Les variants comme le britannique ou le sud-africains ne peuvent qu’émerger. La plupart des variants cumulent une divergence comprise en 25 et 40.

Publicité

 

 7) La vie normale risque de ne pas reprendre avant 2022 sauf si nous le décidons. Il n’y a rien à attendre de 2021 sauf surprise. Il nous faudrait des forces intellectuelles, morales et spirituelles pour changer le destin. Si elles sont éteintes c’est que nous sommes les patients d’une malédiction collective. Nous pouvons les rallumer car nous ne sommes pas condamnés à la malédiction et nous avons la liberté. Etrange moment que cette année 2021. La France traverse une étape comme d’autres pays et elle devra se reprendre en main, mais comment et pour aller où ? Nous n’avons aucune visibilité sur le destin. Chacun s’agite et cause avec une vision à courte vue. 

 

------------------------

 

Annexe

 

Pour ceux que ça intéresse, quelques données sur les variants du clade britannique dont les mutations sont répertoriées mais dont les descendants ont accumulée d’autres mutations. On en arrive à des divergences nucléotidiques de 40, contre 24 pour le clade B1.1.7. alias 20I/501Y.V1

 

Pays concernés dans le rapport :

Royaume-Uni 9939, Danemark 76, Irlande 49, Pays-Bas 39, Portugal 35, Israël 29, Italie 26, Australie 18, Finlande 14, France 14, Suède 12, États-Unis 11, Slovaquie 10, Singapour 7, Espagne 6, Suisse 6, Nouvelle-Zélande 6 , Norvège 5, Allemagne 4, Brésil 4, Jamaïque 4, Corée du Sud 3, Inde 3, Luxembourg 3, Hong_Kong 3, Pakistan 2, Belgique 2, Canada 1, Oman 1, Liban 1

 

Mutations

 

aa : orf1ab : T1001I

aa : orf1ab : A1708D

aa : orf1ab : I2230T

Publicité

del : 11288 : 9

del : 21765 : 6

del : 21991 : 3

aa : S : N501Y

aa : S : A570D

aa : S : P681H

aa : S : T716I

aa : S : S982A

aa : S : D1118H

aa : Orf8 : Q27 *

aa : Orf8 : R52I

aa : Orf8 : Y73C

aa : N : D3L

aa : N : S235F

 

https://cov-lineages.org/global_report_B.1.1.7.html?campaign_id=51&emc=edit_MBE_p_20210110&instance_id=25867&nl=morning-briefing®i_id=153022816§ion=topNews&segment_id=48938&te=1&user_id=1894ae4b3fb994bea917e316b2eef13a

 



70 réactions


  • Jelena Jelena 13 janvier 13:19

    Juste pour faire remarquer qu’au niveau de l’Europe, la Serbie - malgré des mesures sanitaires beaucoup plus légères qu’en France - est toujours en bas du classement (morts pour un million).

    Il faut croire que de ne pas être soumis envers l’oncle Sam protège du covid ?


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 13 janvier 13:33

      @Jelena
      La Serbie, 50 décès/100 000, deux fois moins que l’Italie ou la France
      deux petite vaguelettes en avril et en juillet et une vague en novembre actuellement en décroissance. C’est à rien y comprendre. Liste des mesures prises en Serbie, mise à jour le 05/01/2021

      Confinement : Partiel
      Les restaurants, les cafés, les bars, les clubs, les centres commerciaux, les magasins de paris, les magasins et les services tels que les coiffeurs, les salons de beauté, les centres de fitness, les spas, les salles de sport et les piscines fermeront à 17 heures en semaine et complètement le week-end (à partir de 17 heures le vendredi jusqu’à 5 heures le lundi).

      Les supermarchés et les épiceries peuvent rester ouverts jusqu’à 21 heures tous les jours, y compris le week-end.

      Les pharmacies, les stations d’essence et les services de livraison de nourriture fonctionneront sans restrictions, sept jours sur sept.

      Les cinémas et les salles de cinéma fermeront à 17 heures tous les jours, y compris le week-end.

      Les marchés verts fonctionneront à des heures régulières les jours ouvrables, et de 6 h à 15 h le week-end.

      Utilisation obligatoire des revêtements du visage à l’intérieur, ainsi qu’à l’extérieur si le contact avec d’autres personnes ne peut être évité.

      Interdiction des rassemblements publics avec présence de plus de cinq personnes à l’intérieur et à l’extérieur. Sont exclus de cette mesure les organisations de travail, les écoles, les magasins, les centres commerciaux et les installations similaires, qui sont soumis à la limite prescrite du nombre de personnes dans la superficie de l’installation (minimum 4 m2 par personne).

      Permettre le travail à domicile pour tous les employés, dans la mesure du possible.

      Exigence de revêtement des faces dans les transports publics, le nombre maximum de passagers par véhicule étant limité à la moitié de sa capacité déclarée.

      Port du masque
      Les masques sont obligatoires dans les lieux publics fermés

      Rassemblements : Partiellement autorisés
      Les événements de plus de 5 personnes sont interdits.

      Restaurants et bars : Ouvert avec des restrictions

      Commerces : Ouverts

      Attractions touristiques : Ouvertes


    • Jelena Jelena 13 janvier 14:12

      @Bernard Dugué : Quelques corrections... Les cafés-restos et cinémas ferment à 20 heures et non 17 heures (par contre il n’y a pas de couvre-feu pour les citadins), de même que le masque à l’extérieur n’est en aucun cas obligatoire. Quand à la limite de regroupement à l’extérieur, ça doit être 100 ou 200 (cela change toutes les semaines...), mais comme le démontre les manifs et concerts qui ont eu lieu au cours de ces derniers mois, personne ne s’en préoccupe.


    • nanobis 13 janvier 14:12

      @Bernard Dugué
      pas de traitement genre protocole Raoult ou autre ?


    • Francis Francis 13 janvier 20:18

      J’aimerais savoir quelles sont les habitudes serbes en matière de vaccination contre la grippe ;
       
       @jelena,
       
       j’aurais dit que la Serbie est en tête de classement. mais bon, c’est une question de convention : des gouts et des couleurs ...

       Quoique ...


    • sylvain sylvain 13 janvier 21:49

      @Bernard Dugué
      reste a savoir comment ils comptent leurs morts du covid


    • mac 13 janvier 22:47

      @sylvain
      On peut nous retourner la question : reste à savoir comment en France, nous comptons nos morts...


    • harry stot 14 janvier 00:04

      @Jelena
      C’est parce qu’ils mangent bio !
      Et peut être aussi parce qu’ils ne subissent pas une campagne politico médiatique de terreur !
      Le virus n’est rien, le terrain est tout.
      40 ans de bouffe chimique et votre corps est en état de carence, ce qui permet aux virus de prendre le dessus.
      Pour en revenir à la terreur, j’ai découvert lors de mes études universitaires qu’en terme de communication persuasive, l’appel à la peur est le moyen le plus efficace.
      par ex : https://www.cairn.info/revue-l-annee-psychologique1-2016-1-page-67.htm


    • goc goc 14 janvier 01:09

      @Jelena
      Juste pour faire remarquer qu’au niveau de l’Europe, la Serbie - malgré des mesures sanitaires beaucoup plus légères qu’en France - est toujours en bas du classement

      j’oserais une réponse quelque peu contraire à la pensée unique, à savoir que peut-être que toutes les misères qui sont tombées sur la Serbie depuis l’éclatement de la Yougoslavie, ont crée une situation sanitaire difficile et donc apte à générer une immunité naturelle « supérieure » permettant (aux survivants), face aux différents virus, bactéries et autres saloperies infectieuses, de mieux se défendre que nous autres, qui accumulons asthmes, gripette et gastro, à la première chute de température, sans parler des allergies à tout.

      Après, permettez-moi un petit instant de complotisme aigüe. (merci d’avance)
      Quand on sait que les ricains ont une fâcheuse tendance à tester leurs produits nouveaux (surtout pharmaceutiques) dans des contrées lointaines, et parfois sans que les cobayes ne soient au courant, il serait « rigolo » qu’un jour on apprenne que les Mengele US ont trouvé, sans le savoir, le traitement idéal contre les coronas virus et l’ont injecté aux serbes, croyant tester sur eux, la pilule anti-Novitchok..
      fin de l’instant « complotiste ». smiley


    • Jelena Jelena 14 janvier 11:18

      @harry stot >> une campagne politico médiatique de terreur !

      Dés le premier jour quand Macron annonça « c’est la guerre », le lendemain, les frenchies se ruèrent par millions afin de dévalisé les rayons des Auchan, Carrefour, Leclerc... Et ça, c’était avant « la campagne médiatique ».

      @goc : Pour moi l’explication la plus plausible est qu’en Serbie, le milieu médical est moins corrompu que chez la plupart des voisins... Et que seul un mort du covid est comptabilisé comme étant « mort du covid ».


    • sylvain sylvain 14 janvier 13:50

      @mac
      ben oui ça change tout . On arrête pas de se référer aux chiffres officiels, mais en fait on ne sait pas vraiment ce qu’ils veulent dire . Pour la grippe, les estimations officielles vont de quelques centaines à plusieurs dizaine de milliers de morts selon la méthode de comptage


    • Jelena Jelena 14 janvier 17:55

      @harry stot : Pour répondre différemment à votre commentaire, si Paris prévoit de commander 100 ou 200 millions doses de vaccins, Belgrade prévoit de commander qu’un seul million de doses... Donc évidemment l’ambiance médiatique n’est pas la même. Il n’y a pas lieu que « les spécialistes de la santé » fasse dans la surenchère.


    • Ouallonsnous ? 17 janvier 11:55

      @Jelena

      A priori, on ne meurt pas du covid qui n’est qu’un des virus du « bouquet » viral de la grippe annuelle, monté en mayonnaise par le règime macron pour les besoins de son opération covid19 d’effacement de la nation France !


  • Bendidon Bendidon 13 janvier 14:03

    Un article sincère, ce n’est pas donné à tout le monde d’oser avouer s’être trompé BRAVO

     smiley

    tiré de l’article de Cabanel ce jour : 

    L’élevage industriel, avec ses fermes aux mille vaches, et ces cochons élevés dans des immeubles, sont en effet, depuis quelques temps, montrés du doigt, sachant que 80% des animaux que nous consommons proviennent d’élevages intensifs.

    Et si c’était l’âme collective de tous ces animaux qui s’offrait une vengeance bien normale envers les humains ?

    C’est fou mais si vous allez en Afrique où dans diverses jungles les gens qui y habitent croient aux esprits de la nature

     smiley


    • sylvain sylvain 13 janvier 22:09

      @Bendidon
      en cas de nouvelles épidémies dans les élevages les gouvernements ont sortis de nouvelles normes mondiales . Les elevages industriels fermés à grosse densité, classés 1, c’est a dire sur, pourront continuer de vendre sans problèmes particuliers, les petits élevages, ouverts et variés, classés 4, à risque, se verront interdits de commercialisation . lien

      Je crois que le capitalisme a bel et bien décidé de pisser sur la gueule de l’esprit de la nature jusqu’au bout


    • Super Cochon Super Cochon 13 janvier 22:28

      .
      .
      ATTENTION ! ....... Pfizer a été condamné à 2,3 milliards d’amende pour falsifications de données et publications mensongère !
      .
      .

      Le 2 août 2009 , Pfizer et sa filiale Pharmacia & Upjohn Company ont accepté de verser une amende de 2,3 milliards de dollars pour mettre fin aux différentes plaintes portant sur ses pratiques commerciales et publicitaires.
      .
      .


  • rogal 13 janvier 14:12

    « (...) la main » ? Mais non, voyons : under control.


  • Amanite phalloïde 13 janvier 14:20

    « Pour le reste, les mutations incessantes du virus vont produire des variants pouvant contourner peu ou prou le vaccin. Cette course contre la montre semble aussi perdue et la seule issue reste l’immunité massique après infection virale, ce qui est difficile à accepter. »
    ++++++++++++++++++++
    Rien, absolument rien permet d’affirmer que l’immunité par infection virale met à l’abri d’une réinfection par un virus variant.


    • juan 15 janvier 05:53

      @Amanite phalloïde
      Si l’équipe de branquignols qui nous polluent depuis un an pouvait en bouffer la France serait en meilleure forme ! hi, hi, hi...


  • nono le simplet nono le simplet 13 janvier 14:59

    c’est bien de reconnaître s’être trompé même si c’est dommage de l’avoir fait aussi longtemps ...

    je me suis aussi trompé début novembre dans mes prévisions pour mi-mars avec 70 000 morts, ce qui faisait rigoler presque tout le monde mais mon erreur est dans le sens inverse ... les 70 000 morts vont être atteints cette semaine ... du coup, avec le variant anglais, les vaccins qui traînent, les mesures énergiques qui traînent aussi, pas facile de donner un chiffre autrement qu’au pif ... mais 100 000 morts mi mars ne semblent plus être un chiffre abracadabrantesque ...

    100 000 morts en 12 mois ... chiffre qui aurait fait hurler de rire en juillet ...

    concernant l’efficacité des vaccins ARN il ne semble pas que le variant anglais y soit résistant ... on en saura plus dans une semaine ou deux, à la vitesse où les anglais vaccinent dans le sud de l’Angleterre ...

    pays à surveiller .. Israël qui a vacciné 22.18% de sa population hier et si on ajoute les cas positifs officiels 28 % de la population serait protégée officiellement ... et si on ajoute les possibles 300 000 cas positifs non détectés en mars-mai on arrive à plus de 30% ... un record mondial mais encore loin des 60% ... s’ils ont suffisamment de doses et continuent à vacciner au rythme actuel l’immunité collective devrait être au rendez vous dans 3 semaines ... wait and see ... 


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 13 janvier 15:04

      @nono le simplet

      mais 100 000 morts mi mars ne semblent plus être un chiffre abracadabrantesque ...

      On dirait le discours du CEO d’une startup californienne devant ses actionnaires. Standing ovation à la fin, puis on passe aux petits fours et au Champagne.

      Bon ceci dit, on te les mettra bien sous le nez, les vrais chiffres des décès 2020, sois-en sûr, tu vas encore pleurer et te rouler par terre de rage, ça va être un régal !

      Bisou.


    • nono le simplet nono le simplet 13 janvier 15:06

      @nono le simplet
      PS le Royaume Uni est le 4e pays au monde avec 4.2% de vaccinations après Israël 22% ... les Émirats Arabes Unis 13% et le Bahraïn 5.75%


    • nono le simplet nono le simplet 13 janvier 15:08

      @nono le simplet
      la France ...0.29% smiley


    • nono le simplet nono le simplet 13 janvier 15:09

      @Philippe Huysmans
      ben-fifi retourne dans ton panier te gratter les puces ...


    • pipiou2 13 janvier 15:30

      @Philippe Huysmans
      « Où sont les morts » , le Belge ?
      Où sont les vrais chiffres , t’as trouvé le mensonge ?
      Quel boulet celui-là !


    • Spiroulegroom 13 janvier 20:54

      @nono le simplet
      putain la tronche... c pire que le covid 


  • pipiou2 13 janvier 15:28

    @Dugué

    Selon vos prédictions je vous rappelle que l’épidémie régresse ; j’espère que vous n’avez pas changé d’avis, je serais inquiet.


  • nono le simplet nono le simplet 13 janvier 15:50

    pour ceux que ça intéresse la Suède bidouille ses chiffres depuis des mois et de ce fait les courbes de dc n’ont rien à voir selon les sites ...

    voilà les courbes sur deux sites Ourworldindata et Worldometer ... le chiffre final est exactement le même soit 9834 morts à ce jour ... lien

    sur Worldo les choses s’arrangent et sur Ourworld elles s’aggravent ... smiley

    évidemment, elles s’aggravent ...


    • TSS 14 janvier 09:46

      @nono le simplet
      bien sur la France,elle, ne trafique pas ses stats !!la France le
      phare du monde, eteint à l’heure actuelle... !!


    • nono le simplet nono le simplet 14 janvier 09:50

      @TSS
      bien sur la France,elle, ne trafique pas ses stats

      si j’avais des arguments pour le dire je ne me gênerais pas ...


  • The White Rabbit The White Rabbit 13 janvier 18:39

    Rappelons que l’année 2020, selon l’INSEE, est la plus meurtrière en France depuis l’apres-guerre.

    Sauf pour les révisionnistes du Covid qui cherchent encore les morts et/ou qui manipulent grossièrement les chiffres de l’insee pour leur faire dire le contraire du réel (suivez mon regard en direction du canard belge et de Cabanel)...)

    Rappelons aussi qu’aujourd’hui , l’épidémie mondiale de covid a causé la mort de prés de 2 millions de personnes ( 1,96 millions) et plus de 91 millions de personnes ont été infectées.

    Aux USA : 4 400 morts du covid de plus qu’hier

    Au Brésil : 1110 morts du covid de plus qu’hier

    Au royaume-unis : 1 243 de plus qu’hier ...etc

    https://en.wikipedia.org/wiki/Template:COVID-19_pandemic_data


    • ZardoZ ZardoZ 13 janvier 19:01

      @The White Rabbit

      2 millions de décès sur 8 milliards d’individus ce n’est rien du tout. D’autant que la majorité de ces décès sont des personnes qui étaient en fin de vie, ils sont morts avec le covid, mais pas PAR le covid.
      Ensuite c’est sans compter tous les décès attribués au covid et morts d’autres pathologies. Il faut bien gonfler les chiffres pour faire peur aux laineux et qu’ils n’oublient jamais la muselière et autres turpitudes pour qu’ils continuent à bien rester dans leurs servitudes.


    • nono le simplet nono le simplet 14 janvier 08:46

      @The White Rabbit
      fake news fake news fake news !!!
      le mage belge et le mage alpestre ont démontré le contraire ... 2020 sera une année banale ... peut être même en sous mortalité smiley


  • Plum’ 13 janvier 18:47

    Le traitement par l’ivermectine semble de mieux en meiux admis, voyez notamment cet article présentant des cas précis : https://bonpoàurlatete.com/actuel/coronavirus-le-tiers-monde-a-t-il-trouve-la-solution

    Voyez aussi cette courbe présentant la mortalité au Pérou, en Bolivie et en Argentine, trois pays durement touchée par la première vague mais qui ont fortement amorti la deuxième vague en utilisant de façon massive l’ivermectine : https://ourworldindata.org/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&minPopulationFilter=1000000&time=2020-03-22..latest&country=FRA ARG BOL PER®ion=World&deathsMetric=true&interval=smoothed&perCapita=true&smoothing=7&pickerMetric=location&pickerSort=asc

    La question sur laquelle je n’ai pas de réponse : les Anglais utilisent-ils l’ivermectine de façon massive ?


  • Durand Durand 13 janvier 19:12

    ..

    "Un jeune diable :

    Comment avez-vous réussi à envoyer autant d’âmes en enfer ?

    Vieux diable :

    - Avec peur !

    Le jeune :

    - Bon travail ! De quoi avaient-ils peur ? Guerre ? Famine ?

    L’ancien :

    Non, d’une maladie !

    Le jeune :

    N’ont-ils pas été malades ? N’étaient-ils pas en train de mourir ? N’y avait-il pas un remède ?

    L’ancien :

    - ils sont tombés malades, ils sont morts, il y avait un remède.

    Le jeune :

    - Je ne comprends pas...

    L’ancien :

    Ils ont accidentellement cru que la seule chose qu’ils devaient garder à tout prix était la VIE !

    Ils ne s’étreignaient pas, ne se saluaient pas, ils s’éloignaient l’un de l’autre.

    Ils ont renoncé à tout contact humain et à tout ce qui était humain !

    Ils ont manqué d’argent, ils ont perdu leur emploi mais ils ont choisi de craindre pour leur vie, même s’ils n’avaient même pas de pain.

    Ils croyaient tout ce qu’ils entendaient, lisaient les journaux et croyaient aveuglément tout ce qu’ils lisaient.

    Ils ont abandonné leur liberté, ils n’ont jamais quitté la maison, ils ne sont allés nulle part. Ils n’ont pas rendu visite à des parents et amis.

    Le monde est devenu un grand camp de concentration avec des prisonniers volontaires.

    Ils ont tout accepté ! Juste pour survivre à un autre jour misérable ...

    Ils n’ont pas vécu, ils sont morts tous les jours !

    C’était facile de prendre leurs âmes misérables ... "

    C.S. Lewis - « Lettres de Berlicche » - 1942

    ..


  • JMBerniolles 13 janvier 19:32

    En Europe tout ce qui concerne ce nouveau coronavirus est nouveau.

    Donc il faudrait coordonner des études sur chaque question. 

    Par exemple que signifie le fait que la mutation dite anglaise, mais on l’a trouve aussi à Marseille donc, soit plus contagieuse ?

    Est-ce que le virus survit plus longtemps dans des dépôts ou bien est-ce que l’on est moins immunisé contre ce variant ? 

    Evidemment si c’est la deuxième possibilité citée cela signifierait que la stratégie de vaccination tombe éventuellement à l’eau. Donc le pouvoir ne le reconnaitra jamais.

    Ce qui est désastreux dans cette affaire c’est l’intervention politique, sur base financière puisque la politique du système fonctionne sur ce moteur, qui sélectionne les données et détruit la logique médicale notamment en interdisant de soigner les contaminés au premier stade de la maladie.

    La santé ne pourra jamais être un business


    • pierrot pierrot 13 janvier 19:38

      @JMBerniolles
      Plus contaminant signifie que le fameux taux de contamination dit R0 (actuellement d’environ 0,9 en moyenne en France deviendrait de 0,9 x 1,5 = 1,45 soit bien au-delà de l’objectif inférieur à 1.

      En état actuel des connaissance, le vaccin reste efficace contre ces mutants.


    • JMBerniolles 13 janvier 23:06

      @pierrot

      Quelles connaissances ?

      Selon vous le variant est différent puisque vous pensez qu’il est beaucoup plus contagieux. Alors pour quelle raison le vaccin serait-il efficace contre un virus différent ?

      Mais je pense qu’il reste à prouver que ce variant dit anglais (depuis le Brexit l’Angleterre a basculé dans le camp de nos ennemis..) soit vraiment plus contagieux. 

      Mais effectivement comme tous les vaccins sont conçus pour que la réaction immunitaire se fasse vis à vis de la protéine Spike du Sars-CoV-2 ces vaccins peuvent sans doute aussi marcher pour le variant dit anglais


  • pierrot pierrot 13 janvier 19:34

    L’erreur est humaine, surtout dans le cas de ce virus encore mal connu.

    Beaucoup de pays dont qui avaient été peu impactés lors de la « première vague » subissent une augmentation drastique des décès et cas d’infections dont :

    -USA : 4500 décès par jour,

    Royaume Uni, Allemagne, Suède, Afrique du Sud, Irlande, Tchéquie etc.

    Actuellement la France est moins impactée : 360 décès /jour mais les nouveaux virus mutants (anglais et africains) sont très menaçants.

    La vaccination de masse ne produira ses essais que vers mi-2021.

    Eviterons nous le troisième confinement ? je ne sais pas.


    • nono le simplet nono le simplet 14 janvier 01:50

      @pierrot
      salut
      axel Kahn sur twitter évoque aussi un variant présent au Brésil responsable d’une reprise de l’épidémie à Manaus, ville pourtant réputée avoir atteint l’immunité collective d’après une étude
      voilà ce qu’il a twitté hier
      La mutation E484K qui rend sans doute CoV-2 - sensible aux infections (et vaccinations ?) antérieures a été sélectionnée dans des régions très touchées par la covid, sous la pression sélective de l’immunité d’une partie de la population : Manaus au Brésil , Afrique du Sud.
      puis des explications

      lien


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 14 janvier 11:05

      @nono le simplet
      Je n’ai pas vu la 484 brésilienne apparaître mais Covglue n’a pas été mis à jour, comptant seulement une centaine de variants ayant cette mutation, aucun au Brésil, la plupart en AdS
      En AdS, il y a maintenant un tout nouveau, le 20J/501Y.V3 avec la mutation H681R, ce qui est une mutation sur un mutation antécédente, la P681H observée sur le variant britannique
      Cette mutation donne le motif RRRR, c’est un code furine, qui peut aussi être un code interférant avec la neuropiline après clivage S1/S2
      Les virologues de métier sauront apprécier cette mutation. 


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 14 janvier 13:07

      @Bernard Dugué
      Erratum
      c’est le motif RRRAR qui apparaît, ce qui ne change rien à la démonstration
      rien n’indique qu’il fonctionne mieux comme code, seules des études in vitro peuvent établir son « score furine »


    • nono le simplet nono le simplet 14 janvier 16:04

      @Bernard Dugué
      toujours est il que le variant brésilien, enfin, japonais, puisque découvert au Japon sur des japonais rentrant du Brésil, inquiète pour son éventuelle résistance aux vaccins ... d’un autre côté les japonais ne vaccinent pas ... et les brésiliens ont des soucis avec le vaccin chinois sinovac , n’ont pas validé astrazeneca et donc ne vaccinent pas


    • arthes arthes 14 janvier 16:11

      @nono le simplet

      Mais enfin....Pourquoi tu insistes !!!
      Avec des variants maintenant.

      Alors qu’il est limpide que : Le corona virus 19 n’existe pas ! Donc, les variants, ça n’existe pas non plus.
      Donc, nous n’avons pas besoin de vaccin !
      cqfd

      rhalala !


    • nono le simplet nono le simplet 14 janvier 16:23

      @arthes
      Le corona virus 19 n’existe pas !

      comme Dieu, le père Noël, la petite souris, le dahu, le kraken, le régime amaigrissant, la poêle qui n’attache pas, le cassoulet diététique, les jeunes et belles femmes qui n’aiment pas les vieux pour leur argent, les dentistes qui font pas mal, les riches qui partagent avec les pauvres, les complotistes qui pensent, ma voisine qui est folle de moi ... ?
      je suis déçu ... remarque que pour la voisine et le cassoulet je m’en doutais ... smiley


    • arthes arthes 14 janvier 16:38

      @nono le simplet

       :))
      T’es lapidaire là, dans ton énoncé.

      Taka lire Doctorix le complotix, et tu sauras la « vérité vrais » , qui te remettra sur la voix de la sagesse smiley


    •  John  John 14 janvier 17:16

      Arthes bonsoir,

      « T’es lapidaire là, dans ton énoncé »

      Je me demande si Nono serait pas sur le point de nous faire un burn out ... Depuis le départ de cette crise covid il est constamment sur le qui-vive ... Je pense qu’il a besoin de se rafraichir les neurones et respirer un bon bol d’air frais ... Si j’étais pété de tune je lui paierais un voyage dans un des pays scandinaves ... Du style la Suède ... C’est un beau pays habité par des citoyens serte, pas très fortiches en math mais qui restent honnêtes et sincères ... smiley ... 


    • arthes arthes 14 janvier 17:21

      @ John
      Oui mais...
      A aujourd’hui, vu le contexte, même pété de tunes, pour partir, c’est oulalou , ya que Madona (beurk) qui se tape des voyages en Afrique oucé qu’elle passe même pas par la case quatorzaine... 


  • pipiou2 13 janvier 21:18

    Mais l’épidémie elle régresse ou pas ?

    Depuis 3 mois j’arrive toujours pas à comprendre votre analyse M Dugué.


    • Bendidon Bendidon 13 janvier 21:21

      @pipiou2
      Et la tienne à part te pisser dessus ?
      Moi j’espère qu’elle va tous nous tuer pour le bien de l’humanité smiley


    • pipiou2 13 janvier 22:14

      @Bendidon
      Ton analyse atteint des sommets.
      Mais ta connerie elle régresse ou pas ?


    • arthes arthes 14 janvier 16:54

      @pipiou2
      En fait...Et sérieusement....Il est possible que cela soit pire que ce que l’on nous dit...Ce « on » ce sont les médias et les « spécialistes » sur les plateaux.
      Et une théorie voudrait que l’on nous cacha la dangerosité du truc dès le départ, afin de ne pas affoler la population, en commençant par du « soft ».

      C’est l’inverse des plans complotistes/conspi...Auxquel je ne crois pas un instant.
      Lâcher un merdier pareil et volontairement, dans la nature, ou se concerter mondialement pour faire croire que le bidule existe, de manière à bouleversifier à ce point le monde et détruire des pans entiers de l’économie, ainsi que de paralyser plus ou moins les échanges mondiaux, etc.....
      Non, ça tient pas la route.

      Ah ouais, et pour ce qui est des tenants du complot : Non, ça ne me fait pas du tout flipper pour autant.


  • jjwaDal jjwaDal 13 janvier 22:18

    Personnellement, ce que je trouve triste est l’incompétence de ceux qui sont en charge du sujet et leur dégoût manifeste pour le savoir scientifique et même le bon sens. Prophylaxie ? Rien. On pourra accumuler des centaines d’études scientifiques sur telle ou telle molécule ayant une efficacité relative, rien n’y changera. Les généralistes et leur liberté de prescrire ? Rien à foutre. Aucune étude pour valider l’idée saugrenue de masquer les gens en plein air voire en pleine nature ou le bénéfice réel d’un confinement généralisé sur la mortalité totale au final ? Ils s’en branlent tout pareil. Hors de question d’adapter la taille de la structure de soins aux malades on adapte le volume de malades à la structure de soins. Certes à court terme plus facile, mais on va continuer à raisonner comme ça sur le long terme.
    Aucune analyse des causes de cette débâcle car trop de copains et de personnes en poste seraient gênés aux entournures. Donc on se précipite sur les premières rustines venues pour faire en sorte que rien ne change sur les causes avec un résultat différent.
    On les a vu en 2008 pour la crise financière. Déjà à l’époque la fameuse devise « pas de problème qu’une absence de solution ne contribue à résoudre » avait été adoubée par la planète entière.
    Ce n’est pas le virus qui est un désastre, mais bien la réponse collective qu’on lui apporte. Comme si 2008 ne suffisait pas à nous envoyer par le fond.
    Comme disent les anglo-saxons « still in the ditch and still digging ». Pas mieux.


    • jjwaDal jjwaDal 14 janvier 07:50

      @harry stot
      Comme toute idéologie, le capitalisme a déjà montré qu’il est capable de muter aussi bien sinon mieux qu’un virus. Le capitalisme des années 1920 était substantiellement différent de celui des années 1950, lui-même substantiellement différent de celui des années 1980 et au-delà. Cette version est à l’agonie et donc ses zélotes lui cherchent une nouvelle mouture pour qu’il persévère dans son être, au profit à court terme d’une minorité, au détriment à long terme de l’immense majorité des gens (actuels et à venir). On est dans un système qui vit à crédit au détriment des générations futures sur tous les plans. Mais pas étonnant , vu que les magouilles comptables tiennent lieu et place de politiques et la logique des « contraintes budgétaires » tient lieu de morale et d’éthique sociale . On se plait à élire des banquiers ou des gestionnaires en lieu et place de chefs d’Etats.
      Les chiens ne font pas des chats, jamais...


  • harry stot 13 janvier 22:27

    Mais arrêtes de chier dans ton froc !

    C19 ne tue que des gens déjà en sursis !

    Tu veux quoi ? Qu’on déclare criminels ceux qui portent des virus ?


  • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 13 janvier 23:33

    Cette variation sur la main, prise ou pas, aura-t-elle des lendemains sans méprise ? Nous sommes comme focalisés, hypnotisés sur ce coronavirus qui, comme tous les membres de sa famille, mute, re-mute et pourquoi pas permute. Les prévisions sont difficiles. Didier Raoult dirait impossible avec une nouvelle maladie alors pourquoi 2022 ? Pourquoi pas 2023 ou 2047 ? A Monaco, une légende dit qu’il n’y aurait eu que 3 morts Covid depuis janvier 2020 alors que bars et restaurants restent ouverts. En Suède, une autre légende dit que le confinement n’existe pas et que le port du masque n’est pas imposé alors que les commerces, bars et restaurants sont ouverts. Il semblerait même que le taux de mortalité soit plus bas en Suède qu’en France. Enfin, une légende étonnante semble dire qu’en Asie la vie aurait repris son cours normal, y compris à Wuhan. Des voix chuchotent enfin que bientôt les télés et les radios ne parleront plus du virus et, comme étonnamment le fait le gouverneur de New-York (M. Cuomo) si sensible au confinement généralisé et absolu, il serait proposé de reprendre une vie normale car après tout cette histoire a bien duré pour ne pas dire assez et elle commence à coûter cher...


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 14 janvier 10:48

      @Régis DESMARAIS
      Je n’ai fait que coller de plus près aux observations scientifiques accessibles
      Le virus ne nous laisse pas de répit. Ma stratégie reste inchangée depuis le début. Ce qui est logique puisque un choix politique se détermine en fonction de valeur et les valeurs, on y reste fidèle si on y croit et qu’on les a éprouvées et comprises dans leur usage axiologique et éthique.
      Le Covid est un mal qu’il faut affronter et ne pas chercher à contrer à tous prix, de crainte de sombrer dans un mal plus grand, comme c’est le cas avec la stratégie du naufrage du gouvernement et des experts médicaux qui poussent alors que les médias n’offrent pas de débat contradictoire


  • samy Levrai samy Levrai 13 janvier 23:39

    Le professeur Raoult se serait trompé ? mais quand et sur quoi ?

    Il adore les trouducs qui viennent lui faire des leçons sur son domaine d’expertise alors qu’ils n’y connaissent que dalle... Je trouve qu’il a raison.


  • ribouldingue ribouldingue 14 janvier 00:31

    Pour l’heure, le problème de l’autre, c‘est la réforme des retraites. Ben oui ! Il ne perd pas le nord le jeunot ; il est en campagne électorale pour les présidentielles de 2022. Tous les jours des entreprises licencient à tour de bras faute de reprise d’activité, et ce , dans tous les secteurs professionnels.

    Le gouvernement et les experts en esclavage ne trouvent rien d’autre à braire qu’il faut travailler plus.

    Il ne reste plus aux jeunes fraîchement diplômés en 2020 et ceux à venir en 2021 qui se retrouvent et se retrouveront sur le marché du travail ainsi qu’aux chômeurs et futurs chômeurs de traverser la rue pour trouver du boulot.

    Bon, ce qu’il y a de rassurant, il y a au moins un secteur d’activité qui ne chôme pas depuis la crise sanitaire, c’est le marché de la mort !

    On embauche des menuisiers spécialisés dans la fabrication de cercueils, des tailleurs de pierre pour le façonnage de stèles et autres caveaux, des croques mort , des fossoyeurs.

    Le secteur qui est le plus en en pointe c’est le CAC 40.

    L’action de la mort a bondi de 3000 % depuis le début de la crise sanitaire.

    C’est la variable d’ajustement. Les uns crèvent ! Les autres s’enrichissent sur le dos de la bête.



  • goc goc 14 janvier 00:50

    @Bernard Dugué

    d’abord merci pour l’article et ce travail nécessaire d’information.

    juste une question qui me turlupine :

    1. Sachant que les restos ont fait de très gros efforts de protection, et malgré cela, ils ont dû fermer.
    2. Sachant qu’a Paris, la Gare du Nord et la Gare St Lazare déversent chaque jours plus de 2 millions de passages, dont une grande partie ira s’engouffrer dans le métro.
    3. Sachant que la protection des gens dans les transports en commun, est largement inférieure à celle imposée aux restaurateurs. Sans parler des durées de trajet comparables à la durée d’un repas dans un resto, ni du fait que les distances dans certaines lignes de métro sont largement inférieures aux distances nécessaires.
    • Pourquoi Paris n’est pas dans un état catastrophique, et même se trouve inférieur en nombre de contamination que Marseille. Et est-ce que cela veut dire que la fermeture des resto est non seulement inutile mais catastrophique pour notre économie et surtout pour notre morale.

    • Bernard Dugué Bernard Dugué 14 janvier 10:42

      @goc
      J’avoue ne pas avoir d’explication. Je serais bien tenté par l’hypothèse d’une immunité collective et sélective obtenue par un brassage de population
      Marseille a en effet une incidence et une positivité supérieure de 30% à Paris, étrange mais pas inattendu. Paris s’en sort bien avec un plateau qui descend très doucement depuis un mois, mais Londres, situation catastrophique. Chapeau à l’épidémiologiste qui trouvera la bonne explication. Les Britanniques peuvent sortir du chapeau le nouveau variant, ce qui est une hypothèse. Je ne fais pas de pari là-dessus. 
      Pour le reste, couvre-feu, resto, culture, je reste sur les positions, il faut rouvrir. C’est pas une question d’exactitude scientifique mais de choix politique, qui n’est ni vrai ni faux, mais bon ou mauvais, ou du moins, certain choix sont moins mauvais que d’autres


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 janvier 05:20

    En 2017 on comptait 30000 morts du à la grippe.... et aucun confinement !

    .

    Voyons ce que c’est passé les années précédentes à la même période d’année, proche de l’arrivé de l’hiver, dans les hôspitaux françaises !
    .
    Regardez des extraits des séquences vidéos prépositionné par année :
    .
    2015 - saturation des lits des hôpitaux
    .
    2016 - saturation des lits des hôpitaux

    .
    2017 - saturation des lits des hôpitaux
    .
    2018 - saturation des lits des hôpitaux

    .
    2019 - saturation des lits des hôpitaux

    .
    Dans son discours de confinement N° 2 Macron nous annonce que le nombre de lits dans les urgences à été augmenté de 5000 à 6000 !
    Es vraiment vrai ? Écoutez ça
    https://www.youtube.com/watch?v=zqPmGNpE56g&feature=emb_logo&t=36m23s

    .
    DR PIERRE CHARNIEUX
    « La grippe en 2017 à fait 30 000 morts de la même façon et personne en parle, voila... »
    https://www.youtube.com/watch?v=zqPmGNpE56g&feature=emb_logo&t=37m16s
    .
    Cette année on aura eu bien moins de morts si l’emploi de Chloroquine n’avait pas été discrédité par des pseudo-experts !
    .
    Sur les 30 000 morts on aura pu sauver environ 27 000 vies selon le Prof Perronne !
    .
    Bon, une fois que vous avez compris qu’on nous a gravement escroque veuillez regarder la vidéo suivante :
    https://www.youtube.com/watch?v=sifJXcg04RU&feature=emb_logo
    .

    Vous doutez toujours ?
    Allez encore deux témoignages :

    L’ancien directeur de Pfizer nous donne son avis sur le covid et les tests PCR.

    .

    Rainer Füllmich Avocat Allemand exerçant également en Californie
    Tests PCR ou le plus gros scandale de la médecine


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 janvier 05:25

    DR PIERRE CHARNIEUX
    « La grippe en 2017 à fait 30 000 morts de la même façon et personne en parle, voila... »
    https://www.youtube.com/watch?v=zqPmGNpE56g&feature=emb_logo&t=37m16s

    .

    Voyons ce que c’est passé les années précédentes à la même période d’année, proche de l’arrivé de l’hiver, dans les hôspitaux françaises !
    .
    Regardez des extraits des séquences vidéos prépositionné par année :
    .
    2015 - saturation des lits des hôpitaux
    .
    2016 - saturation des lits des hôpitaux

    .
    2017 - saturation des lits des hôpitaux
    .
    2018 - saturation des lits des hôpitaux

    .
    2019 - saturation des lits des hôpitaux

    .
    Dans son discours de confinement N° 2 Macron nous annonce que le nombre de lits dans les urgences à été augmenté de 5000 à 6000 !
    Es vraiment vrai ? Écoutez ça
    https://www.youtube.com/watch?v=zqPmGNpE56g&feature=emb_logo&t=36m23s

    .
    Cette année on aura eu bien moins de morts si l’emploi de Chloroquine n’avait pas été discrédité par des pseudo-experts !
    .
    Sur les 30 000 morts on aura pu sauver environ 27 000 vies selon le Prof Perronne !
    .
    Bon une fois que vous avez compris qu’on nous a gravement escroque veuillez regarder SVP entièrement la vidéo suivante :
    https://www.youtube.com/watch?v=sifJXcg04RU&feature=emb_logo
    .

    Vous doutez toujours, allez encore deux témoignages :
    .
    L’ancien directeur de Pfizer nous donne son avis sur le covid

    .
    Rainer Füllmich Avoact exerçant en Allemagne et en Californie
    Tests PCR ou le plus gros scandale de la médecine


  • Jean Keim Jean Keim 14 janvier 08:29

    Et si jusqu’à maintenant les mesures prises à l’encontre du virus n’étaient pas les bonnes ?


  • I.A. 14 janvier 09:14

    Bel article.

    Il reste cependant clair que la meilleure façon de faire face à un virus grippal, c’est de se comporter comme des hommes :

    • Bien portants comme polymorbides : se reposer et se supplémenter en vitamines et oligoéléments.
    • Polymorbides et autres fragiles se faire prescrire un traitement dès apparition de symptômes + arrêt-maladie.
    • Campagne d’information-conseils à destination des + fragiles.
    • Ne pas en faire tout un pâté national, et encore moins international 
    • Ne donner ni ne comparer aucun chiffres publiquement
    • ARRÊTER DE FERMER DES HÔPITAUX ET DES LITS D’HÔPITAUX, EN PARTICULIER « LITS AIGUS »

    Voilà. Recette gratuite, cadeau maison - accepter que les bien portants, les adultes, les jeunes et les enfants vivent, et que les plus vieux et les plus fragiles meurent (recette intégralement « bio »)

    Mauvaise idée : se comporter comme des vieilles fiottes et entraîner tout l’occident à sa perte, process déjà très bien entamé aujourd’hui, et sans doute déjà irréversible...


  • JMBerniolles 14 janvier 09:33

    Il me semble qu’il y a deux gros problèmes dans la gestion actuelle de cette épidémie :

    • Le premier est qu’environ une année après l’émergence à la conscience du corps médical au niveau international, de ce nouveau coronavirus dont les chinois ont très rapidement donné le génome, très particulier, non seulement on n’a pas défini, en France notamment, de traitement médical pour la première phase de la maladie Covid19, mais on a aussi interdit tout traitement. Avec des campagnes de dénigrement dont le scandale du Lancet vis à vis de l’Hydroxychloroquine a bien montré le degré de manipulation de cette question pour des intérêts privés. Qui a également comporté une phase où on a cherché à imposer un médicament bidon de A à Z le Remdesivir. L’importance d’un traitement thérapeutique initial est pourtant largement reconnu. Y compris pour de simples aspects psychologiques.
    • Le deuxième est la volonté politique, avec son arsenal répressif, d’imposer le vaccin Pfizer/BioNTech et à un degré moindre Moderna pour la vaccination de masse.  Il y a des problèmes plus fondamentaux relatifs à ces deux vaccins, comme les dangers potentiels, mais il est clair que si on avait laissé la compétition libre entre ces vaccins et disons le vaccin plus classique Astrazeneca ce dernier se serait imposé sans problème ne serait ce que pour des problèmes de logistique. Le fait de dénier aux gens, en France, la possibilité de choisir leur vaccin et en Europe de retarder la certification d’un vaccin qui est déjà administré en masse en Angleterre veut tout dire.

  • illiadegun illiadegun 14 janvier 12:25

    Quand le médecin traitant est à ce point maltraité et manipulé,que peut-on en conclure de ses patients délaissés et lassés dans cette confusion voulue et calculée par ce régime politique ?


  • liberte2020 17 janvier 12:49

    Je suis à Londre avec une fracture grave et donc coincée là-bas depuis Octobre.

    J’ai été hospitalisé pendant près de 3 semaines. J’ai des amis qui eux aussi souffrent de pathologies devenues graves, qui normalement ne serait pas grave, car on intervient rapidement.

    Je peux vous affirmer que les hopitaux sont vides et qu’on refuse de nous soigner. L’un des grands hopitaux de Londres a même reconnu au téléphone (j’essayais de faire admettre un ami avec des problèmes douloureux de calculs) : « tous nos patients non-covid ont été traités pour covid et sont morts, donc nous ne prenons plus personne ». Je me demandais si la secrétaire comprenait ce qu’elle me disait.

    Losqu’il est allé aux urgences, il l’ont simplement testé pour covid : son problème

    c’est les douleurs associées aux calculs, rien avoir avec une quelconque maladie respiratoire.

    Je peux vous affirmer que de plus en plus de connaissances sont en train de décéder pour non-traitement. Le père d’un ami d’enfance vient de décéder, il n’avait même pas 70 ans, était en bonne santé. Il a fait un crise cardiaque et ils ont refusé de le soigner aux urgences car il n’avait pas covid. Depuis son fils fait une dépression car ils ont tué son père. IL vit seul et personne ne veut le soigner car tout le monde a peur qu’il ne refile covid aux autres. Son problème c’est la dépression dû à ce qui est arrivé à son père et rien d’autre.

    Il n’y a rien ici : personne n’a de maladies respiratoires, pas plus que d’habitude, et personne ne connait personne qui connaitrait quelqu’un...


Réagir