Commentaire de cevennevive
sur Macron dans la volière


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

cevennevive cevennevive 1er mars 09:35

Bonjour Fergus,

Je crois que vous avez oublié le goudron pour « l’emplumé ».

Vouloir mettre Macron dans la grande famille des volatiles, me rend un peu tristounette, mes mésanges, mes merles et mes pinsons ne méritent pas une telle parenté !

Les pies, peut-être que je n’aime pas.


Voir ce commentaire dans son contexte