Commentaire de Daniel PIGNARD
sur Démographie : vu son évolution et ses impacts, cette question ne peut plus être ignorée


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 19 avril 16:05

« Il nous a fallu plus de 200 000 ans pour atteindre 1 milliard d’humains (1800 ans de notre ère) »

 

Pfff ! Encore des reliquats de la théorie de l’évolution. La Genèse est beaucoup plus réaliste :

Je lis dans l’Est Républicain du Samedi 26 avril 2008 sous le titre : « L’humanité a frôlé l’extinction il y a 70.000 ans  » que l’humanité était descendue à 2000 personnes il y a 70 000 ans et que nous sommes maintenant 6,6 milliards sur la terre en 2008.


Calculons avec ces données l’augmentation annuelle de la population depuis 70 000 ans en pour mille.

La population est multipliée annuellement par ((6,6*10^9)/2000)^(1/70000) = 1,0002144

Soit un taux de 0,214 personnes pour mille personnes.

 

Or le taux d’augmentation de la population actuelle est de plus de 10 pour mille, donc 50 fois plus.

L’augmentation de la population de 0,214 pour mille est donc tout à fait irréaliste.

 

 

 Prenons les données de la Bible : 8 personnes sorties de l’arche de Noé il y a 4344 ans et 6,6 milliards d’habitants en 2007.

La population est multipliée annuellement par ((6,6*10^9)/8)^(1/4344) = 1,004736

Soit un taux de 4,736 personnes pour mille personnes.

 

Ce taux biblique est tout à fait convenable et le taux actuel de plus de 10 pour mille est simplement le double de celui calculé par la Bible, ce qui tient compte des guerres.

 

Le calcul scientifique plus le bon sens refuse l’hypothèse des paléontologues et confirme les affirmations bibliques (une fois de plus) qui n’ont jamais pu être mises en défaut.


Voir ce commentaire dans son contexte