Commentaire de Adèle Coupechoux
sur Pass sanitaire, pass de la honte


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Adèle Coupechoux 20 mai 2021 07:47

« À n’en pas douter, ce pass sanitaire sera plus tard, appliqué aux rassemblements de plus de 6 personnes. »

Ce pass n’a rien à avoir avec ce que nous avons connu auparavant. Désormais, nous devons prouver que nous sommes « sains » !!!! Une véritable violation de nos droits les plus élémentaires à vivre.

les événements ou lieux impliquant des grands rassemblements à des fins de loisirs, que l’on peut programmer, seront, eux, concernés par le pass, s’ils présentent des risques d’attroupement, ou de maintien de beaucoup de personnes ensemble en situation statique.

Concrètement, ce pass sanitaire ne sera exigé que dans les situations où le brassage du public est plus à risque au plan sanitaire. À ce titre, il s’appliquera au-delà de 1 000 personnes, dans le respect par ailleurs des jauges limites (5 000 personnes du 9 au 30 juin).

Les dérapages vont se multiplier et c’est un pas de géant vers l’exclusion qui n’a rien à voir avec la santé.

Plus possible de manifester sans.

Plus possible de participer à des événements culturels d’importance.



Voir ce commentaire dans son contexte