Commentaire de Legestr glaz
sur Pass sanitaire, pass de la honte


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Legestr glaz Legestr glaz 20 mai 2021 09:02

@Francis, agnotologue

Le coronavirus et les virus grippaux sont des virus respiratoires aérosols. 

Ces virus se maintiennent dans les airs dans les nanoparticules en suspension. Leur mode de « transmission » ce sont les nanoparticules en suspension. En hiver, en climat continental, il y a 40 millions de virus en suspension dans chaque m3 d’air autour de nous dans les lieux communautaires.

C’est lors de sa « respiration » qu’une personne « infectée » et « contagieuse » mettra en suspension dans l’air des particules virales. Masque ou pas masque, la personne infectée mettra ces virus en circulation dans l’air. Un masque n’est jamais hermétique. Même en prenant en considération la nature du matériaux qui le compose. Il ne peut pas être appliqué correctement en population générale. C’est impossible. Cela veut dire que les virus passent et qu’on les respire ! Un slip de bain n’a jamais empêché les fesses d’être mouillées ! 

Et les personnes se trouvant dans ce même espace, masque ou pas masque, vont respirer cet air chargé de virus, et, masque ou pas masque, les respireront.

Voilà le schéma. Les masques ne protègent pas de la propagation des virus aérosols. Les masques sont une illusion de protection.

Ce n’est pas en contrôlant les passeports que les virus se transmettront le plus. Ce sont les « échanges respiratoires » à grande échelle dans un espace infecté qui feront que vous respirerez, ou pas le virus. Mais notre système immunitaire de première ligne, dans nos voies respiratoire, fera son travail, enfin, chez ceux chez qui il fonctionne. Les autres respireront les virus et seront infectés et pourront tomber malade. 

Il n’existe strictement aucune étude qui valide l’efficacité des masques respiratoires en population générale pour protéger de la propagation des virus respiratoires aérosols. Ces masques sont une supercherie. Et la distance sociale c’est la même chose, et le lavage des mains la même chose (concernant les virus respiratoires et non les bactéries bien évidemment. L’hygiène des mains est importante mais ne protègent pas de la propagation des virus respiratoires aérosols). 

Le seul nom de ces virus indique ce qu’ils sont : 
 Des virus
 Aérosol
 Respiratoire


Voir ce commentaire dans son contexte