Commentaire de Mellipheme
sur Vue d'ensemble : le siècle des Lumières a fait du progrès, l'antichambre de l'esclavage


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Mellipheme Mellipheme 3 septembre 18:08

@Marc Dugois :

J’aime bien votre article, je partage votre analyse sur certains points, pourtant deux choses au moins nous séparent :

vous dites qu’il a fallut créer l’euro pour que la monnaie ne représente plus l’accumulation des richesses déjà créées. Pas d’accord : la fin du dollar basé sur l’or (le $ Bretton Woods) est mille fois plus importante étant donné le rôle du dollar comme monnaie d’échange internationale. De plus, dès lors que les Etats s’endettent ils créent de facto de la « fausse » monnaie qui n’est plus le reflet de la richesse accumulée. Hors, l’endettement de la France commence bien avant l’euro.

plus fondamentalement, vous semblez pensez que l’endettement crée les esclaves de demain. Cela reste à démontrer. En effet, les dettes des Etats modernes « solvables » ne sont jamais remboursées en capital. L’Etat émetteur d’OAT (USA, UE maintenant, France, etc.) ne paie que les intérêts de ces emprunts, et ce en réempruntant sans difficulté sur le marché financier. Ce processus de cavalerie arrange tout le monde, aussi bien les préteurs qui recyclent leurs pétro-dollars (voire leurs narco-dollars pour certains) que les emprunteurs qui vivent « éternellement » à crédit.

Bien sur, vous pouvez prétendre que lorsque cet endettement dépasse 130% du PIB, il devient « intenable », mais cela ne veut rien dire : le système perdurera tant que tout le château de cartes ne s’écroulera pas, c’est à dire tant que les USA existeront comme puissance financière dominante. Dit autrement, les USA, l’UE, le Japon, et autres grands emprunteurs ne peuvent pas faire faillite, sauf faillite globale de tout le système.

Je n’ai rien inventé, c’est ce que proclament les adeptes de la NTM (Nouvelle Théorie Monétaire) qui s’enseigne maintenant dans les meilleures business schools. Oui, bon, d’accord, ce n’est pas forcément un gage de validité théorique, mais ce n’est pas plus bête que la théorie monétaire classique qui voit la monnaie comme le symbole des richesses existantes des nations. 

Bref, comme pour toute théorie économique, on peut trouver et défendre la contre-théorie smiley


Voir ce commentaire dans son contexte