Commentaire de
sur Sarkozy et les identités dangereuses


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

(---.---.37.7) 19 mars 2007 20:46

« Or, le problème aujourd’hui, c’est que ces néo-français continuent d’être considérés comme des étrangers. »

Et ceux qui veulent toujours se considérer comme toujours étrangers, bien que nés en France ? J’ai vu, sur un forum, un africain qui, tout au long de son texte se définissait comme noir et non comme citoyen.

« Je ne suis pas non plus contre un débat sur l’identité française. Mais de grâce, évitons de confier ce questionnemment fondamental à un ministère qui en fera ce que des politiques lui ordonneront de faire. »

A qui voudriez-vous le confier ? A nos intellectuels du Café de Flore ?


Voir ce commentaire dans son contexte