Commentaire de cevennevive
sur Noces d'or de la complémentarité


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

cevennevive cevennevive 13 mai 15:33

@Réflexions du Miroir,

Non, je n’ai nullement à me défendre. Ma liberté a toujours été un but dans ma vie.
J’ai fui (difficilement) un premier mariage déplorable et forcé par la bienséance.
Puis, célibataire, j’ai fait « un bébé » toute seule.
Enfin, à 34 ans, j’ai connu un vrai mari, un gentil et bienveillant mari.
Lui aussi s’est envolé après 19 ans de vie conjugale pour une plus jeune, plus, plus, plus...
Je ne l’ai pas condamné, je le vois en ami et nous sommes grand père et grand mère d’un adorable petit fils dont nous sommes très fiers.
Je déteste la guerre, les conflits, les ennemis, les mots qui tuent.
Mon chagrin, mes déceptions sont pour moi, viennent de moi, de la perception que j’ai ai, et je n’ai pas à juger ceux d’où elles me viennent.
Et ces dizaines et dizaines d’années de vie commune chez ces couples doivent tout de même entendre voler ou subir quelquefois des périodes que je déteste (film le chat" dont vous parlez) et que j’ai tendance à fuir de toutes mes forces.


Voir ce commentaire dans son contexte