Commentaire de Soucougnan
sur Le virus de l'abstention devient résistant


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Soucougnan Soucougnan 15 juin 19:28

@Eric F
« bizarre, dans un autre débat (...) vous ne parliez pas alors de manipulation par les sondages. »
_____________

Je suis heureuse qu’il y en ai au moins un qui le remarque ! Un candidat qui gagne sans faire campagne, sans avoir de programme, sans débattre, sans défendre son bilan qui après cinq ans de hauts et de bas est forcément mitigé, c’est tellement anormal, que tout le monde aurait dû songer qu’il y avait eu tricherie quelque part. Pourtant, j’ai eu beau ces quinze derniers jours insister grossièrement ce sur le fait, que Macron avait gagné de façon surréaliste et que les Français devaient être réellement fous amoureux de lui (bien qu’ils n’en aient pas l’air), j’ai eu beau frapper à droite comme à gauche là où ça fait le plus mal, personne n’a remis en question l’honnêteté du processus électoral ! Alors j’ai fini par écrire ce que je pensais, ceci en sachant que rares seraient ceux qui verseraient dans mes “délires complotistes anti-sondeurs”. Hi Hi Hi ! C’est normal, nous savons de longue date que les humains n’inclinent jamais de bon cœur et c’est un euphémisme, à envisager que ce qu’ils imaginent comme une libre décision de leur part, puisse être le résultat d’une manipulation. Mais bon, je l’aurais quand même écrit. Ceux qui voudront se donner la peine de réfléchir à l’énorme influence des sondages, à leur réelle faculté de faire l’élection, par le biais du vote utile, et surtout au fait que leur travail n’a rien d’un processus démocratique soumis de bout en bout au contrôle des citoyens et bien ceux-là réaliseront comme moi que c’est une troublante coïncidence que la SEULE combinaison politique qui pouvait GARANTIR la victoire de Macron sans faire campagne, soit précisément celle qui s’est imposée. 


Voir ce commentaire dans son contexte