mercredi 15 juin - par Michel DROUET

Le virus de l’abstention devient résistant

 

S’il y a bien un domaine où la France est performante, c’est avec son nombre d’élus. Un peu plus de 500 000, (1 pour 130 habitants). A priori, il n’y aurait donc pas matière à se plaindre, puisque nous sommes couvés et choyés, et l’abstention aux élections ne devrait pas prospérer jusqu’à en devenir inquiétante et faire le lit de la contestation violente en dehors des urnes. Et pourtant, ça ne fonctionne pas.

On vote pour quoi, déjà ?

Pour le plus beau, pour la plus jeune, pour la plus grande gueule, pour celui (ou celle) qui a fait de la politique son métier, pour celui qui règlera votre différent avec le voisin, qui vous pistonnera pour un emploi, ou bien celui qui vous fera un chèque en fin de mois à la place de votre employeur ?

En fait, ce n’est ni le nombre, ni la volonté qui sont en cause, mais plutôt l’extrême dispersion de leur compétences et la méconnaissance globale de leurs pouvoirs réels qui rendent illisible l’organisation générale du pays pour l’électeur lambda. Tout part de là, de la complexité du système qui rend les choses illisibles, entre la commune, les intercommunalités, le conseil départemental, le conseil régional, l’Etat, ses ministères et ses ministres et ses agences…, l’électeur perd sa boussole citoyenne et ne vote plus pendant que les partis et les élus confortent leur rente.

Qui décide réellement ?

De plus, avec le temps, les doctrines politiques s’effacent et s’adapte au « monde actuel ». Désormais, à droite, principalement, les partis, coalitions ou mouvements déploient les filets dérivants pour constituer des majorités hétéroclites fragiles, à l’échine souple envers l’économie et la finance, y compris dans nos collectivités territoriales. Les parlementaires votent des textes gouvernementaux censés concerner l’intérêt général mais qui s’égarent souvent vers les rivages d’intérêts particuliers favorisant les actionnaires au détriment du partage de la valeur ajoutée. L’Etat, avec le temps, devient donc bizarrement celui qui assure les fins de mois des salariés avec des chèques, des exonérations ou des suppressions de taxes.

Plus de campagnes, plus de débats, (on remarquera le silence assourdissant de Macron et ses affidés pendant les présidentielles et les législatives) des programmes volontairement flous ou hors sujet (là aussi mention spéciale à Macron et ses godillots et leur « campagne » de caniveau contre la Nupes, puisqu’ils n’ont rien d’autre à proposer qui ne soit validé par le Médef). A quoi sert-il d’aller voter se demande le citoyen puisque les élus, frileux ou hésitants, résignés ou enthousiastes, semblent avoir capitulé devant la mondialisation et la confiscation des richesses qui dictent l’ordre du jour des assemblées ?

Rien ne va changer

A chaque élection, la question de l’abstention est remise sur la table mais à chaque fois on a l’impression que c’est pour se donner bonne conscience. Après tout, les élus sont mal élus mais ils le sont tout de même… On nous ressort donc les vieilles recettes du vote obligatoire ou électronique avec une pincée de proportionnelle, de sensibilisation des jeunes dès le collège ou bien encore de la déconnection des législatives de la présidentielle en mettant le reste sous le tapis.

Je suis convaincu que le cosmétique ne marchera pas et qu’il faudra sortir du système d’empilement sclérosé des collectivités et structures étatiques (trop d’élus, trop cher, pas clair,…) et de soumission à l’ordre néolibéral, d’une manière ou une autre et aller vers un système où l’intérêt du citoyen sera pris en compte plus qu’il ne l’est aujourd’hui.

En attendant, dans l’immédiat, rien ne nous sera épargné pour conserver le système actuel en l’état. 



166 réactions


  • Octave Lebel Octave Lebel 15 juin 12:29

    Cet article par le marasme qu’il décrit donne envie de voter NUPES.



    • charlyposte charlyposte 15 juin 12:38

      @Octave Lebel
      De fait il faut donc comprendre à l’envers ! votez MLP smiley


    • 6russe2sioux itzi bitsy 15 juin 12:44

      @Octave Lebel

      Dimanche pas une voix pour la nupes et melanchon ...
      faisons barrage au castor du fascisme rouge caviar...


    • Michel DROUET Michel DROUET 15 juin 17:23

      @Octave Lebel
      Pas pour LREM, vous l’aurez remarqué...


    • Octave Lebel Octave Lebel 15 juin 22:59

      @charlyposte

      Pour aider Macron qui a besoin d’opposants absentéistes à l’ Assemblée qui viennent faire un tour de piste aux élections pour la croûte.


    • Octave Lebel Octave Lebel 16 juin 06:53

      @charlyposte

      Vous avez raison, il faut absolument continuer d’aider ces gens-là et élire leurs députés qui vont nous aider à sortir de là.

      Marine Le Pen au pied du mur, c’est là qu’on juge le maçon. À l’Assemblée

       

      - Réforme des retraites : absente !


      -  Impôt sur la fortune : absente !


      -  Nationalisation des autoroutes : absente !


      -  RSA pour les 18/25 ans : absente !


      -  Parcoursup : absente !


      -  Endométriose : absente !


      -  RIC : absente !

       

      On aurait pu parler aussi de sa spécialité, les débats du second tour, même pas foutue de défendre ses propres propositions économiques et sociales. Vous n’êtes pas lassé de vous faire rouler ainsi ?

       


    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 16 juin 12:04

      @Michel DROUET En tout cas la conclusion est juste : il faudra sortir du système actuel si l’on veut réduire l’abstention. Il faudrait d’abord que les députés prennent au sérieux leur rôle de législateur en ne se contentant pas ,à quelques exceptions près, d’avaliser sans réflexion les propositions de loi du pouvoir s’ils sont du côté de la majorité (voir par exemple pour le passe vaccinal mais aussi pour les débats budgétaires). Cela rend fictive la séparation des pouvoirs, ce qui fait que nous ne sommes pas vraiment en démocratie ce qui ne donne pas envie de voter. 


    • Michel DROUET Michel DROUET 16 juin 18:07

      @Bernard Mitjavile
      Des législateurs qui se rebelleraient ? Hum, ça me semble difficile... Quelques accès de mauvaise humeur, tout au plus dans le système actuel où l’exécutif a la main sur le Parlement.


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 juin 18:59

      @Michel DROUET
      dans le système actuel où l’exécutif a la main sur le Parlement.

      Les Français s’abstiennent de plus en plus, car ils constatent qu’ils ont toujours la même politique foireuse, quelle que soit la couleur politique de l’âne élu. Ce qui est normal, puisqu’il n’y a plus de politiques intérieures nationales, mais uniquement des politiques européennes, en application des Traités européens.

      Comme tous les européistes, vous entretenez l’illusion que les décisions essentiellement sont prises à Paris.
      Ce subterfuge vous permet de protéger des critiques, votre chère Europe.
      Manque de bol, la feuille de route de Bruxelles pour 2022, est arrivée en Mai, pour application par n’importe quel gouvernement.

      UPR : « La Commission européenne vient de fixer la politique de la France pour 2022 »– François Asselineau

      Voici le texte officiel venant de la Commission européenne.

      Voici l’analyse faire par la Banque des Territoires.


    • Michel DROUET Michel DROUET 16 juin 21:48

      @Captain Marlo
      Vous êtes d’une bêtise crasse ma pauvre Fifi. Toujours les mêmes obsessions à propos de mes penchants « européistes ». Une chose est certaine, vous n’êtes pas vaccinée non plus contre ce genre de fake news.


    • Captain Marlo Captain Marlo 17 juin 11:42

      @Michel DROUET
      Vous êtes d’une bêtise crasse ma pauvre Fifi.

      Je vous prierai de cesser de m’insulter. C’est interdit par la Charte des commentaires. Le document venant de la Commission européenne est un document officiel, vous en pensez quoi ?


    • Joséphine Joséphine 17 juin 11:49

      @Captain Marlo

      C’est insupportable sur ce site toutes ces attaques ad hominem qui ne servent qu’à susciter de l’agressivité et à nous faire sortir de nos gonds. J’avoue que je ne connaissais pas, et j’ai beaucoup de mal avec ça. Moi aussi on m’appelle Fifi par ci, Fifi par là, je n’en peux plus et en même temps je me dis que ces trolls veulent nous faire partir du site ! C’est pourquoi il faut rester. Rester plus que tout et contre toute cette petite clique de diffamateurs ! 

       Et y a un truc que je déplore aussi, pourquoi une personne comme vous ne peut pas écrire un article sur Agoravox ? Ce serait génial et si instructif. 


  • Joséphine Joséphine 15 juin 12:31

    Selon les études sociologiques, ce sont essentiellement les boomers qui votent. Ils représentent un vivier électoral de 17 millions de personnes. Le problème c’est que la plupart de ces retraités radicalisés votent Macron : 

    Carėne Tardy sur Twitter : « 70 % de participation chez les + de 70 ans 70 % d’abstentionnistes chez les - de 35 ans Les actifs ne croient plus aux vertus de notre système démocratique sclérosé. Le 21ème siècle aura inventé la GÉRONTOCRATIE littéralement « le pouvoir des anciens » https://t.co/pESwjnoZQY » / Twitter

    Quand ils auront disparu (ainsi va l’humanité) , plus personne ne votera et on atteindra à peu près 75% d’abstention. Le pouvoir en place sera dès lors illégitime , aucun gouvernement ne pourra gouverner. Le salut viendra de l’abstention massive. 


    • Clocel Clocel 15 juin 12:36

      @Joséphine

      Qui élisent... Ces cons-là n’ont jamais fait la différence entre le vote et l’élection...

      De la chair à écran plat...


    • tashrin 15 juin 12:39

      @Joséphine
      Quand ils auront disparu (ainsi va l’humanité) , plus personne ne votera et on atteindra à peu près 75% d’abstention. Le pouvoir en place sera dès lors illégitime , aucun gouvernement ne pourra gouverner. Le salut viendra de l’abstention massive. 

      M’est avis qu’on en sera plus là à ce moment là... les élections seront tout comme les services publics des résurgences des temps anciens


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 juin 12:48

      @Joséphine

      52.8%, c’est déjà la majorité des électeurs
      pourquoi placer le curseur plus loin ?

      mais en fait, c’est la majorité parlementaire (quelle qu’elle soit) qui devient illégitime

      le gouvernement (ou le pouvoir, comme vous dîtes) n’est pas l’émanation de cette majorité, mais l’exécutif de l’UE, des grandes firmes transnationales et de la finance
      c’est encore bien pire !


    • Joséphine Joséphine 15 juin 12:53

      @Clocel

      Il faudrait ouvrir des centre de déradicalisation pour ces retraités qui ont voté Macron. Ces pauvres gens ne savent plus ce qu’ils font. 


    • Clocel Clocel 15 juin 13:12

      @Joséphine

      Bien sûr que si qu’ils savent ce qu’ils font, ce sont pour l’essentiel des gros cons égoïstes, la génération après nous le déluge qui n’ont pas hésité à mettre leur descendance dans les fers plutôt que de renoncer à leurs privilèges.

      Des nombrilistes dégénérés et fiers de l’être, on sort ostensiblement de ce qu’on prête généralement à l’humanité et à ses buts, une parenthèse anhistorique, les légions ténébreuses du capitalisme du désastre.


    • Joséphine Joséphine 15 juin 13:19

      @Clocel

      La société actuelle en phase terminale est le résultat d’un peu plus de 50 ans de domination culturelle de cette génération. Une génération inédite dans toute l’histoire de l’humanité. Ce sont les pires individualistes jouisseurs , même leurs enfants ils les laisseraient crever pour pouvoir faire une croisière sur le Nil sur un Costa Croisière et boire des Mojitos, sans jamais fouler la terre.

      Et à propos de parenthèse historique, un livre très intéressant est sorti sur la génération des boomers : 

      Amazon.fr - La parenthèse boomers - Closets, François de - Livres


    • chantecler chantecler 15 juin 13:32

      @Joséphine
      Ils ont le choix entre un variant Covid et la variole du singe ...
      En votant Covid ils pensent qu’avec le vaccin ils sont à l’abri ....


    • Eric F Eric F 15 juin 13:47

      @Joséphine
      C’est curieux, vous faites griefs aux vieux de voter, plutôt que de pousser les actifs et les jeunes à voter. Eh bien il ne tient qu’à eux, mais comme ils se divisent entre JLM et MLP, même avec la proportionnelle intégrale, la majorité sera centriste avec des alliances de circonstance, la France a connu ça dans les années cinquante.

      Quand les vieux actuels auront disparus, des demi-vieux actuels seront devenus vieux et auront pris leur place dans les isoloirs. La gérontocratie c’est quand les vieux sont au pouvoir, regardez la photo sur le perron de l’Élysée, le jeunisme l’emporte sur la sénescence.


    • charlyposte charlyposte 15 juin 13:53

      @Eric F
      On devrait interdire aux boomers de voter, tout simplement smiley


    • troletbuse troletbuse 15 juin 13:54

      @chantecler
      Bien sur que avec le waxxin, ils mourront immédiatement....Donc un Covid court.  smiley


    • 6russe2sioux itzi bitsy 15 juin 13:59

      @charlyposte

      pas forcement , on installe les ehpad en terre adelie , cinema , restaurant , tv , bref leur necessaire vital , on les transfere la bas pour liberer des logement pour les travailleur et on cree une circonstription avec 15 deputé ( qu’ il ais au moins un groupe parlementaire ) .... et voila il peuvent voter sans nous emmerder ...
      et en prime pour les plus senile qui save plus se servir de la zapette on pourra les metre pret dela fenetre a regarder les pingouin danser smiley


    • charlyposte charlyposte 15 juin 14:06

      @itzi bitsy
      LOL smiley en remplaçant aussi BFMWC PAR LA CHAÎNE GULLI smiley


    • Albert123 15 juin 14:38

      @Eric F

      les bourgeois même jeunes de corps sont vieux d’esprit


    • Joséphine Joséphine 15 juin 14:50

      @chantecler

      Ah ah ah, quelle époque de cinglés ! Et nous on n’a plus qu’à passer entre les gouttes de Pfizer. Quelle ambition, quel beau projet de vie pour nous tous ...

      Orwell avait définitivement vu les choses en petit. 


    • Michel DROUET Michel DROUET 15 juin 17:24

      @Joséphine
      La plupart, mais pas tous...


    • Eric F Eric F 15 juin 17:50

      @charlyposte
      ’’On devrait interdire aux boomers de voter, tout simplement’’ 

      Reste à sélectionner précisément la tranche d’âge à laquelle vous maintiendrez le droit de vote selon vos préférences : les plus jeunes pour la gauche, ou les âges intermédiaires pour le RN.
      En ce qui me concerne, je ne reproche pas aux vieux de voter, mais de voter contre leur intérêt.


    • charlyposte charlyposte 15 juin 18:09

      @Eric F
      Laisser des boomers de plus de 75 ans voter est selon moi complètement inutile...pourquoi ne permettre aux jeunes de 16 ans celui de voter ? en quoi une personne âgée de plus de 85 ans serait davantage crédible sachant que sa vie est largement accomplie ! on dit : l’avenir appartient aux jeunes smiley donc : allons y...qu’ils votent à 16 ans et pourquoi pas à 15 ans smiley on me souffle à l’oreille, ils sont trop cons à cet âge là !!! hum smiley il est vrai qu’à 85 ans c’est la fleur de l’âge avec un cerveau en béton !!! hum smiley


    • Michel DROUET Michel DROUET 15 juin 18:35

      @charlyposte
      Vous avez vu Soleil Vert ? Ça devrait vous convenir comme solution...


    • charlyposte charlyposte 15 juin 18:56

      @chantecler
      LOL smiley on va pas tarder à danser la carmagnole d’arbres en arbres ! smiley


    • Octave Lebel Octave Lebel 15 juin 23:15

      @Joséphine

      Quand on n’est pas un nanti, il y deux manières de voter contre ses intérêts :

      1. Voter extrême-droite qui comme son nom l’indique est là pour protéger la droite dont Macron est le centre de gravité d’une véritable opposition dangereuse capable de gagner des élections.

      2. s’abstenir, voter blanc ou nul parce que quelqu’un vous l’a dit en vous flattant  et en faisant mine de gentiment vous vouloir du bien. Cela sert aussi la macronie parce que ses soutiens eux votent toujours sans faute et parce que l’extrême-droite sert aussi à faire peur au second tour pour qu’une partie de l’opposition du 1er tour se fasse abuser et vote pour Macron. Il y en a toujours pour se faire prendre à ce petit chantage.

       

      Vous en fait vous avez donné les deux conseils. Le premier au moment des présidentiels. Puis le second hier encore parce que comme conseilleur pro-Le Pen tout en disant que non, vous vous êtes grillée. Et demain, qu’allez-vous faire ou inventer ?

      Ça y est, c’est fait : Taper sur les boomers qui votent Macron pour essayer de relégitimer le vote Le Pen. On revient au point 1.

      On attend la suite avec impatience. Au moins, vous, vous  animez la campagne.


    • Octave Lebel Octave Lebel 16 juin 10:01

      @Joséphine

      Cherchons l’erreur.

       

      Je comprends votre point de vue mais il y a peu d’intérêts partagés entre un chômeur de longue durée ou intermittent, un mal logé, un couple où les deux travaillent et qui ont beaucoup de mal à élever leur famille et des« bobos » nantis qui ne doivent pas trop compter et ont des projets ou un couple de retraités à l’aise qui regardent tout cela de loin.

      Ils font tous partie des abstentionnistes pour des raisons personnelles (il y a toujours une dimension personnelle dans nos opinions et convictions qui s’ajoute aux dimensions et raisons que nous pouvons avoir en commun) mais ce n’est pas du tout les mêmes enjeux pour eux. Parce que la politique actuelle n’a pas le même impact sur leurs vies.

      Certains sont dans l’urgence et ressentent durement un système de redistribution des richesses produites qui conduit en bout de chaîne à ceux qui possèdent 50% de tout le patrimoine en représentant 10% d’entre nous.

      À 62 ans, ¼ des plus pauvres d’entre-nous sont déjà morts, à 60 ans, la moitié des travailleurs ne sont plus en emploi, à 60 ans la moitié d’entre-nous a un problème de santé permanent (l’espérance de vie en bonne santé a reculé).

      Et en fait ces deux groupes ne représentent pas la même part dans l’abstention. Les plus aisés sont les plus nombreux à voter pour que cela ne change pas.

      Les autres les plus nombreux à s’abstenir ce qui favorise le vote des plus aisés.

      Cherchons l’erreur .

       

      Pour être plus clair s’il le faut, faire la propagande de l’abstention, c’est servir la soupe à la la macronie. Quelques jours avant un scrutin électoral, c’est le bon moment d’observer à quoi se résument réellement les grands discours et leurs fluctuations des uns et des autres.

       


    • alinea alinea 16 juin 12:26

      @Joséphine
      La machine a des ratés ? dans un monde où personne ne fait attention à rien, pourquoi se gêner !!


    • OJBA 16 juin 15:19

      @Joséphine Tout ce que je vous souhaite, c’est de pouvoir vous inscrire un jour dans un de ces centres de déradicalisation. Cela prouvera que vous êtes encore vivante. Et oui, je suis un boomer, comme vous dites, ce qui me rassure, c’est que je ne l’ai pas fait exprès. Un peu tard pour faire un procès à mes parents, ils sont décédés tous les deux. Et non, je ne vote pas macron, n’ai jamais voté macron ni pour ses affidés. Et si, je sais encore ce que je fais. Je ne sais pas pour combien de temps. Alors, une petite rando à vélo, 80 km pas plus et pas électrique, ça vous tente ? Dès que la température aura fléchi.


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 juin 19:09

      @Joséphine
      Il faudrait ouvrir des centre de déradicalisation pour ces retraités qui ont voté Macron. Ces pauvres gens ne savent plus ce qu’ils font

      Et les autres, qui ont voté Macron, ils savent ce qu’ils font ?

      Sociologie du vote pour Macron à l’élection Présidentielle.
      42% des électeurs de la France Insoumise.
      65% des électeurs de Yannick Jadot
      53% des électeurs de Valérie Pécresse.
      3% des électeurs de Marine le Pen
      10% des électeurs de Zemmour.

      A ceux-là, vous ne dites rien ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 juin 19:28

      @Octave Lebel
      il y a peu d’intérêts partagés entre un chômeur de longue durée ou intermittent, un mal logé, un couple où les deux travaillent et qui ont beaucoup de mal à élever leur famille

      Les Insoumis redécouvrent à chaque élection, le peuple & les classes populaires !? C’est dommage que ce ne soit qu’en période électorale.. Alors que depuis plus de 10 ans, vous les avez abandonnées au profit des minorités.

      Marine le Pen en a profité, elle a viré son père, défendu un programme social (genre PCF des années 60), et les classes populaires ont voté massivement Front National ! D’autant que les salariés dont les emplois sont concernés par les travailleurs détachés et les migrants, ce sont les classes populaires, pas les bobos branchés des villes...

      Mélenchon : « Ce dimanche, envoyez le peuple à l’Assemblée !  »
      Le peuple est désormais au RN.
      Vous devriez logiquement appeler à voter RN contre Macron, non ?


    • Michel DROUET Michel DROUET 16 juin 21:50

      @Captain Marlo
      Et vous qui n’avez pas pu voter Asselineau : un drame incommensurable pour le pays et votre égo.


    • Joséphine Joséphine 16 juin 23:48

      @Captain Marlo

      42% des électeurs de la Fronsse Insoumise a voté Macron....Pourquoi je ne suis pas surprise ? Mélenchon le soir de sa défaite a dit : « Tout sauf le FN », même si cela fait des années qu’on ne dit plus FN mais RN. Eléments de langage bien choisi donc ! Nous aurions préféré qu’ils dise « Tout sauf Macron », mais non, il ne l’a pas dit 

      Je n’ai qu’un seul mot d’ordre, « Tout sauf Macron », et je l’ai toujours écrit ici. J’appelle donc les « fachos » ultra fâchés à voter NUPS ! Imaginez un peu le tollé général si MLP avait appelé les « cocos pas fâchés » à voter pour elle, je me marre ! 

      Sinon, votre sondage très intéressant ne mentionne pas l’âge des votants.


    • Joséphine Joséphine 16 juin 23:56

      @Captain Marlo

      Finalement Mélenchon est totalement macrono-compatible. Michel Onfray a déclaré sur CNews ; 

       « Macron et Mélenchon détestent la France, ils veulent la détruire »

    • Captain Marlo Captain Marlo 17 juin 11:49

      @Michel DROUET
      Et vous qui n’avez pas pu voter Asselineau : un drame incommensurable pour le pays et votre égo.

      Soit disant, vous n’êtes pas pro européen, tout en étant anti Frexit. Belle pirouette ! C’est surtout grave pour les intérêts de la France et des Français.

      Ils n’ont pas fini de regretter que la France ne soit plus un pays souverain, et que la France soit une colonie de l’ Empire américain ! Cf « Un des objectifs cachés de la guerre en Ukraine : la ruine et le dépeçage de l’Europe »



    • Michel DROUET Michel DROUET 17 juin 19:00

      @Captain Marlo
      Vous avez vous ça où que je suis anti frexit ? Quelles sont vos sources ?
      J’attends...


    • CATAPULTE CATAPULTE 17 juin 19:05

      @Captain Marlo
      .

       Cf « Un des objectifs cachés de la guerre en Ukraine : la ruine et le dépeçage de l’Europe »


      .
      Comme le dit l’UPR elle-même, « un objectif caché » !
      Un objectif dont personne ne sait rien, puisqu’il est caché, mais que tous fantasment pour ajouter un peu de catastrophisme à une situation européenne qui n’en finit pas de ne pas montrer les premiers signes du déclin tant attendu...
      Aujourd’hui, la propagande poutinolâtre anti-européenne prête aux Etats-Unis l’intention de dépecer l’Europe... avec la guerre en Ukraine... car il fallait bien une guerre en Ukraine pour dépecer l’Europe... sinon, impossible ! 
      Pas pressée, l’Amérique, de dépecer l’Europe... si c’était le cas, elle aurait organisé sa petite guerre en Ukraine bien plus tôt... en 1990, 91 par exemple, au plus fort de l’anarchie post-soviétique... mais nan ! L’Amérique a préféré attendre 30 années de plus pour bien mûrir son projet de guerre... et pour pouvoir « dépecer l’Europe » plus sûrement et plus tranquillement... Et l’imbécile du Kremlin qu’est tombé dans le piège, lui qui ne voulait d’aucune guerre avec l’Ukraine mais qu’il a bien été obligé de faire quand même parce que l’Amérique lui a tendu un piège dans lequel il est tombé bêtement pour dépecer l’Europe...
      Dans toute cette histoire, ce sont bien les Américains les plus malins... La Russie et l’Europe d’une pierre deux coups ! Sont forts ces Amerloques !

  • charlyposte charlyposte 15 juin 12:40

    Et si tous contre MAC macron quoi qu’il en coûte ! smiley


    • 6russe2sioux itzi bitsy 15 juin 12:46

      @charlyposte

      on en as mare du MAC « qui sait » comme debile et bolosse


    • Joséphine Joséphine 15 juin 12:50

      @charlyposte

      Les « fachos » fâchés et pas fâchés que nous sommes l’ont bien compris depuis le départ, nous on a toujours dit « Tout sauf Macron » ! 

      Mélenchon lui a tourné sa veste plus d’une fois . Je résume les faits : 

      -1er tour de la présidentielle, Mélenchon nous dit : « Tout sauf Macron »

      -2ème tour de la présidentielle, Mélenchon nous dit « Tout sauf le Front National ». Oui ça fait des années qu’on ne dit plus FN mais RN, il choisit donc bien ses élément de langage ...

      -1er tour des législatives, cette fois ci Mélenchon nous dit « Chers fachos, votez pour moi ! »

      On marche vraiment sur la tête dans ce pays. Bienvenue en Absurdie. 


    • 6russe2sioux itzi bitsy 15 juin 13:07

      @Joséphine

      melanchon fait le tapin pour les frere la truelle ...
      Et ensuite il transfere ses voix a leur candidat (macro-minus IIem).

      il n’ y a pas d’ opposition a la nupes , pour s’ en souvenir il suffit de se rappeller que macron vient d’ une de ses constituante le ps ... et a travailler avec les faux-ecolo d’ eelv .

      la nupes est donc une anexe de la macronie .

      pas une voix pour la nupes faisons barrage aux castors 


    • Joséphine Joséphine 15 juin 13:31

      @itzi bitsy

      Plutôt qu’un long pourrissement dans la nuit macronienne, j’appelle les « fachos » utra-fâchés à voter pour précipiter la chute. J’en appelle donc à voter Mélencron ! 


    • 6russe2sioux itzi bitsy 15 juin 13:42

      @Joséphine

      celui qui a trahit , trahira encore a la premiere occasion ...
      c’ est une erreur de laisser la nupes prendre la place de premier ministre car elle s’ arrangera avec macron au lieu de s’ opposer ...

      macron aura de plus l’ alibi de metre ses erreur sur le dos de son premier ministre et d’ aborder frais et dispo le septenat suivant ...

      il faut donc voter tout sauf la nupes , quite meme a voter macron pour que la colere du peuple soit diriger contre lui et que peut etre de nouveaux GJ se leve et le destitue ....

      voter contre la nupes c’ est se donner les moyen de le faire tomber dans deux ans et non pas dans 5 ou 13 , le chemin le plus court a travers la nuit est bien la .


    • Joséphine Joséphine 15 juin 14:05

      @itzi bitsy

      Je ne vais pas me faire que des amis avec ce que j’ai à te dire. Je ris déjà de tous ces démons. En réalité Cyrus, je ne vote pas. Suis bien trop « facho » pour aller voter, aucun parti n’est assez « fâché » pour moi. 

      Mais avec Mélenchon, ce sera immigration Open Bar. On enseignera le Wokisme à l’université, le LGTBétisme sera enseigné dès la maternelle. On mettra Tahar Bouhaf dans un ministère. La France deviendra la première nation indigéniste et islamiste de gauche de l’Europe ! C’est pour ça que je veux qu’il passe ! Comme un éléctrochoc pour précipiter l’effondrement de ce pays. Pour renaïtre il faut mourir. Alors allons au bout ! 

      Acceptons la main tendue de Mélenchon aux « fachos » ! 


    • 6russe2sioux itzi bitsy 15 juin 14:19

      @Joséphine

      le LGTBétisme sera enseigné dès la maternelle.

      une tetine dans la bouche , un plug dans le cul pour remplacer la couche (je plaisante pas des taré y pense serieusement de meme que pour les petit vieux ... pour sauver la planete grace a l’ ecologie bien sur )

      . La France deviendra la première nation indigéniste et islamiste de gauche de l’Europe !

      Elle l’ est deja , je compte les burqua dans les magasin depuis que je suis de retour dans le monde peri urbain , en 6 ans de retraite dans ma campgne le nombre de burqua en zone periurbaine a quadrupler (400%).

      Comme un éléctrochoc pour précipiter l’effondrement de ce pays. Pour renaïtre il faut mourir. Alors allons au bout ! 

      mauvais calcul , ca ne fera que donner un alibi a macron pour continuer en douce son importation d’ espece invasive smiley ... pour l’ instant meluche n’ est responsabled ’ aucune importation illegale de specimene « remplaciste » smiley

      Bon je vois qu’ on est pas d’ accord sur la methode , mais pour couler macron il faut couler macron et non pas le laisser se servir de melanchon , comme il s’ est servi d’ edouard philipe (droite LR) ou de bayrou ( centre modem)


    • Joséphine Joséphine 15 juin 14:56

      @itzi bitsy

      Le voile , c’est juste la partie visible de l’Iceberg. Tu es dans le sud de la France, je connais bien tu sais, mon meilleur ami est de Perpignan, parfois on passe un week end chez sa maman dans le quartier de la Real au centre de Perpignan. Je dois dire qu’on y voit des choses très dépaysantes. 


    • 6russe2sioux itzi bitsy 15 juin 15:05

      @Joséphine

      la c’ est pas du voile , c’ est vraiment la tenue islamiste genre darkvador smiley
      on sait meme plus si dessous c’est un barbu avec un couteau , ou une femme et sa mome ...

      Une grande partie des musulman ne vote pas , meme pas LFI , il attende des candidat musulman pronant la charia ...

      25% de muzz , ca sera le premier parti de france .


    • 6russe2sioux itzi bitsy 15 juin 15:08

      @Joséphine

      Un voisin me racontait , qu’ il en avais chopé une qui percais volontairement l’ embalage plastique des barquette de cochon ... 

      quand il as avertit le magasin , on lui as dit « ne faite pas d’ esclandre monsieur » (sic)


  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 15 juin 12:44

    « Plus de campagnes, plus de débats, des programmes volontairement flous ou hors sujet »

    Et bientôt une intelligence artificielle prendra le relais pour dire à chacun ce qu’il convient de faire sans avoir à se casser la tète sur la pertinence du prêt à penser. Douter, Réfléchir, Contester, ça devient beaucoup trop compliquer et inutile, il faut balayer ses vieux réflexes d’un autre âge.

    Les élections se réduiront à un divertissement pour savoir qui séduit le mieux entre Pouet Pouet l’écolo transgenre et Boss l’entrepreneur végan avec une moyenne de note des 12 critères d’exemplarités.



    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 juin 12:50

      @Florian LeBaroudeur

      l’IA n’est qu’un outil
      ce qui compte, c’est qui utilise cet outil pour gérer ses intérêts


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 juin 12:53

      @Florian LeBaroudeur

      Les canuts de Lyon avaient cassé les métiers à tisser Jacquard. Or, ce n’était pas à ces outils qu’il fallait s’en prendre, mais aux donneurs d’ordres qui contrôlaient le marché de la soie et leur passaient juste la quantité de commandes qui leur permettait d’optimiser leurs profits. L’automatisation était un moyen d’améliorer leur système.


    • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 15 juin 13:01

      @Séraphin Lampion

      Mais c’est justement ce que je démontre avec ironie à travers mon commentaire 


    • Eric F Eric F 15 juin 13:35

      @Séraphin Lampion
      Même en s’attaquant aux ’’donneurs d’ordre’’, le maintien du tissage manuel de la soie n’était plus pérenne, pas plus le rouet pour filer ou la charrue attelée aux boeufs.
      La question est éternelle : quelle nouvelles activités permettent d’assurer l’emploi en remplacement de celles en obsolescence (ça s’est posé pour les polisseurs de silex à l’aube de l’age du métal). Le problème est crucial quand plus rien n’est fait dans le pays, ou que les activités qui subsistent sont jugées trop contraignantes pour la main d’oeuvre locale (gageons que des emplois de canuts au tarif d’alors ne trouveraient pas preneur, pas plus que personne ne veut ramasser des fraises ni monter des murs). 


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 juin 14:30

      @Eric F

      je voulais seulement dire que les canuts se trompaient de cibles, comme certaines féministes se trompent de cibles quand elles s’en prennent aux êtres humains mâles et pas à l’organisation sociale qui répartit les rôles


    • Michel DROUET Michel DROUET 15 juin 17:27

      @Florian LeBaroudeur
      On a déjà la télé et les réseaux sociaux... Pas besoin d’investir dans l’I.A.


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 juin 19:37

      @Florian LeBaroudeur
      Et bientôt une intelligence artificielle prendra le relais pour dire à chacun ce qu’il convient de faire sans avoir à se casser la tète sur la pertinence du prêt à penser.

      Les intelligences, pas artificielles du tout, sont à la Commission européenne.
      Elle vient d’envoyer la feuille de route pour 2022 pour la France.
      Quelle que soit la composition du prochain gouvernement.

      Et j’espère que l’Ukraine ne va pas entrer dans l’UE, un pays corrompu en faillite, car cela va nous coûter des milliards, que nous n’avons pas !


    • Michel DROUET Michel DROUET 16 juin 21:52

      @Captain Marlo
      Captain Marlo/intelligence : vous parlez de quelque chose que vous connaissez mal.


    • Captain Marlo Captain Marlo 17 juin 11:59

      @Michel DROUET
      Captain Marlo/intelligence : vous parlez de quelque chose que vous connaissez mal.

      Mon cher Drouet, quand on attaque le messager, c’est qu’on ne sait pas répondre au message autrement qu’en essayant de déconsidérer le messager.
      Vieille technique de manipulation qui ne vous honore pas. Je répète donc ma question :« Feuille de route de Bruxelles pour la France en 2022. »

      Vous en pensez quoi ?
      En quoi votre billet répond aux décideurs européens de la politique française.
      En quoi l’abstention ou le taux de participation peut changer quelque chose aux décisions des responsables européens élus par personne ??
      Merci d’être précis et courtois pour une fois.


    • CATAPULTE CATAPULTE 17 juin 18:30

      @Captain Marlo
      .

      Je répète donc ma question :« Feuille de route de Bruxelles pour la France en 2022. »

      — Vous en pensez quoi ?

      .
      La première chose qu’il faut en penser, c’est que ça n’est pas une « feuille de route » et que cette qualification n’est née que de l’imaginaire de l’UPR.
      Le document est simplement intitulé « Recommandations du Conseil », il fallait bien diaboliser la question européenne autant qu’on a diabolisé celle du vaccin... ( rappelons que selon l’UPR, près de 60% de la population française va mourir dans les 3 années qui viennent... )
      .
      La France fera donc ce qu’elle veut de ces recommandations, ce qu’elle a toujours fait d’ailleurs... et notons qu’alors que la France explosait le plafond de 3% de déficit budgétaire fixé par les critères de convergence européens, pour faire face à la crise covid en 2021, l’UPR, qui avant ça maudissait sans cesse « la rigueur imposée par l’Europe », pestait tout à coup contre « l’endettement inconsidéré et dangereux de l’état français » pour le plan de relance post-covid...
      On l’aura compris, l’UPR ne sait pas plus ce qu’elle veut que ce dont elle parle...

    • CATAPULTE CATAPULTE 17 juin 18:44

      @Captain Marlo
      .


       En quoi l’abstention ou le taux de participation peut changer quelque chose aux décisions des responsables européens élus par personne ??

      .
      Le comportement des électeurs français peut changer quelque chose aux décisions des responsables européens dans la mesure où ces responsables européens sont élus aux élections européennes par les Européens...
      Ainsi, un Parlement européen choisira en fonction de sa sensibilité un commissaire européen différent d’un autre... tout comme en France, une Assemblée nationale portera au pouvoir un gouvernement issu de la majorité différent d’un autre...
      A l’UPR, on n’a pas encore bien compris comment tout ça fonctionnait... et il faut reconnaître que c’est parfois compliqué pour le quidam...

    • CATAPULTE CATAPULTE 17 juin 18:46

      Si vraiment les élections ne changeaient rien aux politiques publiques, pourquoi Asselineau chercherait-il sans cesse à se faire élire ?


    • révolté révolté 21 juin 09:42

      @CATAPULTE,
       POurqoi ?
      Baaahh...peut être pour sortir de cette UE mortifère, de l’OTAN belliqueux et redonner du sens à la ’’démocratie’’ en instituant des référendums où le choix des électeurs ne seraient pas bafoué ?
      Enfin je dis ça...c’est juste une petite partie du programme de l’UPR qui comporte un tas d’autres choses intéressantes qui vont dans le sens des intérêts de feue la France et des Français.


  • Eric F Eric F 15 juin 13:23

    ’’il faudra sortir du système d’empilement sclérosé des collectivités et structures étatiques’’

    C’est en effet une des pistes : réduire le millefeuille administratif, notamment les entités composites comme les communautés de communes.
    1 niveau local, 1 niveau régional et 1 niveau national, ça suffit.

    Mais pour ça il aurait fallu garder les 22 ’’petites’’ régions, car les ’’grandes’’ régions sont trop loin du terrain et trop hétérogènes, la ’’nouvelle Aquitaine’’ qui a la taille de l’Autriche et va du Pays Basque au Poitou en est la caricature.


    • troletbuse troletbuse 15 juin 13:59

      @Eric F
      Mais comme nous serons en dictature totale grace à tous les gens comme toi, qu’est-ce qu’ils en auront çà foutre de tes considérations ?


    • Michel DROUET Michel DROUET 15 juin 17:32

      @Eric F
      D’accord avec vous sur les régions. Le problème, en France, c’est que lorsqu’on veut simplifier le mille feuilles on a droit à une levée de bouclier de ceux qui en vivent (élus, personnels de cabinet, de la com et autres contractuels) et de toutes façons, ça coûte plus cher de « simplifier », car il faut recaser tout le monde et aligner les indemnités (par le haut, jamais par le bas...). C’est ce qui s’est passé pour les régions.


    • Eric F Eric F 15 juin 18:08

      @troletbuse
      Explique en quoi la dictature pourrait s’établir grâce à des gens comme moi ; c’est parce que je ne crois pas aux thèses de complot visant à éradiquer l’humanité ?
      Par ailleurs, ce que tu écris pourrait s’appliquer à la totalité des articles et commentaires : qu’est-ce qu’ils en ont à foutre ? La démocratie vivra s’il y a débat sur les questions politiques, donc formuler des propositions nourrit la démocratie. On attend les tiennes.


  • charlyposte charlyposte 15 juin 14:03

    Ya un truc que je ne comprend pas du tout .... pourquoi y faut travailler plus longtemps dans ce monde de plus en plus technologique et robotisé ???!!! smiley en cherchant bien dans mon esprit je me dis travailler jusqu’à plus soif c’est bon pour les affaires et autant pour les croques-morts smiley une fois de plus que va t’on faire avec presque 10 milliards de bipèdes prochainement, sachant que plus de la moitié seront inutiles  ???


    • Xenozoid Xenozoid 15 juin 14:14

      @charlyposte

      dans la famille illusion, je me suis toujours demandé pourquoi il falait « gagner » sa vie...

      Quand on y pense, c’est de l’esclavage que de dire cela, sauf si vous naissez avec un portefeuille, ça va de soi ,et dans ce cas vour ne pouvez que perdre la vôtre de vie à la force de la gagner....mais c’est un article a faire, lier au temps,à la routine et l’ennuie ou comment a force de la gagner on perd tout


    • Michel DROUET Michel DROUET 15 juin 17:33

      @charlyposte
      Juste pour payer moins de retraites et diminuer les « charges » des entreprises.


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 juin 14:25

    Je viens de lire que Microsoft abandonne « Internet Explorer  ».

    Ce n’est pas à cause d’un « virus », mais parce que les internautes «  s’abstenaient » de l’utiliser.


    • Eric F Eric F 15 juin 18:25

      @Séraphin Lampion
      On apprend donc qu’IE existait encore, comme certaines anciennes célébrités dont on nous annonce le décès, alors qu’on les pensait défuntes depuis des lustres.


    • titi titi 16 juin 08:48

      @Eric F

      "On apprend donc qu’IE existait encore

      "

      IE disposait de fonctionnalités qui n’existent pas dans les navigateurs récents et très difficilement remplacables.

      D’où sa longévité, dans les entreprises notamment.


    • Eric F Eric F 16 juin 09:43

      @titi
      je ne conteste pas qu’il ait pu y avoir de bonnes raisons pour la survie d’IE, tout comme de compilateurs fortran...


  • Soucougnan Soucougnan 15 juin 15:45

    Pour moi, c’est le jeu trouble des instituts de sondages qui créent l’abstention. Ces instituts ne révèlent pas l’opinion des Français, comme ils nous le font croire, ils l’a font ! Ils nous enferment dans une réalité virtuelle trompeuse destinée à nous prendre au piège du vote utile. J’ai moi même été tentée par l’abstention quand j’ai vu qu’ils prophétisaient à nouveau le triplet Macron/le Pen/Mélenchon. Il était évident que la droite républicaine allait se ranger aux côtés de Macron pour empêcher un duel le Pen/Mélenchon. La droite ultra-conservatrice de Zemmour allait se ranger dans le camp de l’extrême droite pour éviter un duel Macron/Mélenchon tandis que la gauche allait se ranger dans le camp de l’extrême gauche dans l’espoir inverse de ce duel Macron/Mélenchon. Et le fait est qu’il a suffit que les sondeurs nous sortent ce pronostique, pour assurer de façon inévitable la victoire de Macron. Le pire, c’est que les sondeurs ayant réussi à nous amener à faire le choix qu’ils voulaient, en ressortent avec l’apparence de la fiabilité, mais surtout... de l’honnêteté !

    Or je pense que Macron savait que ses amis sondeurs prophétiseraient volontairement le triplet Macron/le Pen/ Mélenchon, vu qu’il ne s’est même pas donné la peine de faire campagne, de présenter un programme, de défendre son bilan voire de débattre. Si vous vous donnez la peine d’y réfléchir, vous verrez que sa victoire surréaliste était impossible, sans le jeu glauque et pernicieux des instituts de sondages. Eh bien, c’est cela à mon sens qui dégoûte les Français et qui les mène à l’abstention, car même s’ils ne comprennent pas tous comment les sondages les ont manipulés et enfermés dans une réalité virtuelle pour les amener à se positionner en faveur de Macron, ils en ressortent néanmoins tous avec le sentiment que voter n’a aucun intérêt, qu’ils sont les pions de gens bien plus habiles qu’eux, qui les mènent tels des moutons.


    • Xenozoid Xenozoid 15 juin 15:57

      @Soucougnan

      « Les citoyens n’agissent pas ; ils jouent le rôle de soutien du »peuple« dans le grand opéra qui est à l’État ».

      Une fois, nous avons vécu par la simplicité glorieuse du vote. Couler un bulletin de vote a été le seul devoir patriotique qu’un citoyen pourrait effectuer, une affirmation de tout ce qui a lieu de cher et de vrai. Aujourd’hui, nous vivons dans la nation de l’électeur en voie de disparition. Alimentation a été coupée tellement loin des gens par ceux qui ont l’argent et l’influence que la plupart voit le vote comme une perte de temps. Ajoutez à cela la commande croissante des outils de vote et dépouillement par les sociétés à actions partisanes et vous comprendrez que la voix du peuple n’a jamais été que de la cendre sous le feu.

      Nous devons nous dégager de l’idée que nos institutions, nos traditions, les barrières qui nous protègent contre les pouvoirs absolus et autoritaires, ne peuvent pas être décomposées. Ils sont démantelées une brique à la fois. La séparation des pouvoirs a déjà été anéantie. C’est un fascisme chuchoté, pas encore en marche dans votre rue et qui cogne à votre porte au milieu de la nuit. Mais il est là, et il jette des racines profondes. Nous devons écouter au-delà du fascisme chuchoté d’aujourd’hui et entrevoir le fascisme triomphant de demain. Nous devons aller au-delà des mensonges et des mythes, au-delà des dogmes, par lequel nous dormons."


    • @Soucougnan
      Comment ca ?
      D’un coup vous douteriez de l’honnetetéé des médias de ce pays et des différents organismes de sondage ?
       
      Voyons voyons, ressaissisez-vous ce n’est pas la Hongrie de chez Orban ici...
      tant décriée à juste titre ^^
       
      La presse est libre et pluraliste, c’est un pays démocrate, voila pourqupoi il faut voter Macron ce WE et sans l’ombre d’une hésitation pour faire barrage aux extrêmes nauséabondes antidémocrates smiley smiley smiley


    • chantecler chantecler 15 juin 16:20

      @Soucougnan
      J’ai du mal à vous suivre ...
      Vous parlez d’un triplet Macron, MLP, et JLM ...
      Y’ en avait il un autre possible ?


    • Soucougnan Soucougnan 15 juin 17:12

      @chantecler
      « Y’ en avait il un autre possible ? »
      ________________

      Évidemment ! Aucune autre combinaison que celle Macron/le Pen/Mélenchon, dans cet ordre précis (je précise), ne permettait la victoire certaine de Macron. Si les sondages nous avaient dit que nous avions un triplet Macron, Zemmour, Hidalgo, plus rien n’aurait été sûr, car les électeurs de droite républicaine qui ont quitté Zemmour pour se reporter sur Macron n’en auraient rien fait, de mêmes que les électeurs de gauche sociale démocrate n’auraient pas eu besoin de se reporter sur Macron. Ce dernier aurait pu perdre sa première place et laisser Hidalgo en découdre avec Zemmour. Cette combinaison ne garantissait donc pas la victoire de Macron. Remplacez Zemmour par Pécresse avec Hidalgo, là aussi Macron perdait le vote de la droite républicaine ainsi que celui de gauche social démocrate. Mettez simplement Mélenchon avant le Pen et là encore, l’on n’était plus certain que Macron soit élu. Pourquoi ? Parce que si LFI a voté Macron pour faire barrage à le Pen, il n’était pas du tout évident que le RN voterait Macron pour barrer la route à Mélenchon. Notez à ce propos que les sondages ont comme par hasard sous estimé Mélenchon de 5 points !!! Soi-disant qu’ils ont du mal à mesurer le vote LFI. Ils ont pourtant été d’une remarquable efficacité pour le mesurer à l’occasion du deuxième tour des législatives... Songez maintenant que les sondages nous aient dit que Mélechon était à 22 et le Pen à 23. Toute la gauche aurait voté utile et c’est Mélenchon qui aurait affronté Macron au deuxième tour. Mais voilà, il y a eu une erreur de TOUS les instituts de sondages qui ont mis Mélenchon à 17...

      Bref, il n’y avait qu’une seule combinaison possible qui rendait la victoire de Macron certaine, c’était un triplet Macron/le Pen/Mélenchon dans cet ordre. Et le “hasard” a voulu que ce soit exactement celui-là qui émerge. Bien sûr, comme Emmanuel Macron est l’homme le plus intuitif de toute cette planète et de tous les temps, ce ne sont pas les meetings combles de Zemmour en novembre qui lui ont fait peur. Il a tout de suite compris qu’il n’y avait pas lieu de se donner un programme de faire campagne ou simplement de défendre son bilan car l’exacte combinaison politique dont il avait besoin pour gagner allait spontanément se faire jour dans les sondages et lui permettre de gagner les mains dans les poches. Bingo ! 


    • chantecler chantecler 15 juin 17:42

      @Soucougnan
      J’essaie de vous suivre ....
      Hidalgo ?
      Zemmour ?
      Vous pensez que ça aurait été jouable  ?
      V.Pécresse ... ?
      Je pense qu’on lui a fait comprendre qu’elle faisait de l’ombre à E.M au moins sur le plan du créneau électoral et qu’elle n’aurait aucun soutien des médias .
      Donc elle a décroché .

      Non , je pense que EM , MLP et JLM étaient les trois candidats susceptibles de décrocher la timbale ...
      Et que le jeu politique et médiatique pour le système était de faire arriver MLP au second tour ...
      Mission réussie et E.M est repassé .

      C’est la farce électorale .
      Et la façon dont elle a été pensée dans les années 62 (en 1962 , (élection 1 du PR au suffrage universel ), il s’agissait pour les gaullistes d’empêcher les communistes dont le parti était encore puissant de prendre le pouvoir et toutes les possibilités ont été discutées (cf le livre « c’était De Gaulle » écrit par son pote A. Peyrefitte )


    • Soucougnan Soucougnan 15 juin 18:32

      @chantecler
      « J’essaie de vous suivre.... »
      ________________

      Vous réalisez que ça n’a rien de banal ou négligeable qu’un candidat l’emporte sans faire campagne, sans avoir de programme, sans défendre un bilan plus que mitigé et sans même avoir à débattre ? Si cela vous semble normal, ne continuez pas plus loin la lecture, nous ne pourrons jamais nous comprendre. Sinon, je vous invite à réaliser que le fonctionnement des instituts de sondages n’a rien d’un processus démocratique soumis de bout en bout à l’observation et au contrôle des citoyens et que l’influence des sondages sur le vote des Français est réellement colossale.

      Si ceux-ci nous avaient dit que Macron est à 25, Zemmour à 23 et Hidalgo à 20, avec Mélenchon et le Pen semés à 3 et 2%, que ces sondages disent vrai ou mentent, leur réalité virtuelle serait devenue réalité tout court. Les électeurs de Marine le Pen auraient tous voté Éric Zemmour et ceux de J.L Mélenchon l’auraient abandonné dans l’espoir d’imposer Hidalgo face à Macron. Le seul problème, c’est que les électeurs de droite républicaine qui ont voté Macron seraient dans ce cas allés vers Zemmour qui lui avait un programme économique parfaitement calibré pour eux. Et les électeurs sociaux démocrates, voyant la possibilité d’avoir une candidate de leur couleur, auraient pu eux aussi quitter Macron pour aller vers Hidalgo. Bref, en faisant cela, les sondages n’auraient eu aucune certitude d’imposer Macron comme président. Il aurait pu être éliminé au premier tour. Mais voilà, la combinaison qui s’est imposée est la seule qui pouvait garantir la victoire de Macron en toutes circonstances : Macron/MLP/JLM. Un hasard, vous croyez ?

      La vraie question est donc de savoir si les instituts de sondages sont honnêtes. Sont-ils dirigés par une race d’humains plus vertueux que le commun des mortels, des êtres imprégnés d’un sens du devoir et de l’honnêteté qui dépasse celui de gens comme vous et moi et qui fait que nous pouvons avoir une foi totale en leur travail sans que des observateurs ne s’immiscent à chaque étape du processus de réalisation des sondages, comme dans un processus démocratique normal ? Si vous pensez que ces sondeurs sont des êtres d’une pureté morale hors norme, alors vous n’avez pas à craindre d’avoir été manipulé. Sûrement que le duel Macron/le Pen/Mélenchon s’est spontanément imposé aux Français sans que les instituts de sondages n’interviennent pour le faire naître et sans doute que Macron est effectivement l’homme le plus intuitif de tous les temps. Il aura vu venir ce triplet depuis novembre et compris qu’il n’avait pas besoin de se donner un programme et de faire campagne. Allez savoir, peut-être est-il réellement prescient... smiley


    • Eric F Eric F 15 juin 18:36

      @Soucougnan

      ’’’il a suffit que les sondeurs nous sortent ce pronostique, pour assurer de façon inévitable la victoire de Macron. Le pire, c’est que les sondeurs ayant réussi à nous amener à faire le choix qu’ils voulaient’’


      bizarre, dans un autre débat, vous défendiez le fait que ’’M Macron a été confortablement élu sans avoir à faire campagne ni défendre son bilan. Cela témoignage incontestablement de la satisfaction des Français à son égard’’, vous ne parliez pas alors de manipulation par les sondages.

    • chantecler chantecler 15 juin 18:49

      @Soucougnan
      "La vraie question est donc de savoir si les instituts de sondages sont honnêtes.

      ...« 
      Vous vous posez de drôles de questions ... !

      Rien de ce qui touche à la politique est honnête .
      Et les instituts de sondages font partie de la manipulation ...
      Par exemple 2 mois avant les élections on fait parler MLP : »pourrait elle l’ emporter ?" .
      On hameçonne le gogo ...

      Mais 15 jours avant le scrutin on commence à critiquer le RN , pour éviter un ras de marée ?...

      Et entre les deux tours , quand les jeux sont faits cad le duo prévu qualifié , on tire à l’artillerie lourde contre le RN .

      Et du coup notre petit génie repasse !

      Mais cette fois sans grand enthousiasme .
      Ce dont nos politiques se fichent ...
      Elus avec 60 % du corps électoral ou 20 % , pour eux c’est pareil !


    • Soucougnan Soucougnan 15 juin 19:28

      @Eric F
      « bizarre, dans un autre débat (...) vous ne parliez pas alors de manipulation par les sondages. »
      _____________

      Je suis heureuse qu’il y en ai au moins un qui le remarque ! Un candidat qui gagne sans faire campagne, sans avoir de programme, sans débattre, sans défendre son bilan qui après cinq ans de hauts et de bas est forcément mitigé, c’est tellement anormal, que tout le monde aurait dû songer qu’il y avait eu tricherie quelque part. Pourtant, j’ai eu beau ces quinze derniers jours insister grossièrement ce sur le fait, que Macron avait gagné de façon surréaliste et que les Français devaient être réellement fous amoureux de lui (bien qu’ils n’en aient pas l’air), j’ai eu beau frapper à droite comme à gauche là où ça fait le plus mal, personne n’a remis en question l’honnêteté du processus électoral ! Alors j’ai fini par écrire ce que je pensais, ceci en sachant que rares seraient ceux qui verseraient dans mes “délires complotistes anti-sondeurs”. Hi Hi Hi ! C’est normal, nous savons de longue date que les humains n’inclinent jamais de bon cœur et c’est un euphémisme, à envisager que ce qu’ils imaginent comme une libre décision de leur part, puisse être le résultat d’une manipulation. Mais bon, je l’aurais quand même écrit. Ceux qui voudront se donner la peine de réfléchir à l’énorme influence des sondages, à leur réelle faculté de faire l’élection, par le biais du vote utile, et surtout au fait que leur travail n’a rien d’un processus démocratique soumis de bout en bout au contrôle des citoyens et bien ceux-là réaliseront comme moi que c’est une troublante coïncidence que la SEULE combinaison politique qui pouvait GARANTIR la victoire de Macron sans faire campagne, soit précisément celle qui s’est imposée. 


    • Soucougnan Soucougnan 15 juin 19:30

      @chantecler
      « Vous vous posez de drôles de questions »
      ____________

      Oui, c’est probable. C’est vous qui devez avoir raison. N’en parlons plus. smiley


    • @chantecler
      Non mais Hidalgo... smiley smiley smiley
      C’est juste pas sérieux j’ai décroché la ^^

      "Non , je pense que EM , MLP et JLM étaient les trois candidats susceptibles de décrocher la timbale ...
      Et que le jeu politique et médiatique pour le système était de faire arriver MLP au second tour ...
      Mission réussie et E.M est repassé .

      "

      Bien sur et le prochain quiquennat le meme cirque aura lieu avec un autre Macroniste (E Philippe p ex ?)


    • @Soucougnan
      " C’est normal, nous savons de longue date que les humains n’inclinent jamais de bon cœur et c’est un euphémisme, à envisager que ce qu’ils imaginent comme une libre décision de leur part, puisse être le résultat d’une manipulation.

      "

      C’est tellement evident il fallais etre juste aveugle et borgne ^^ pour ne pas le voir entr le 1er et le second tour de Mlp face à Macron (et des medias et la meute)
       
      Meme meute qui cette fois s’en prends et de la maniere identique avec la FI et leurs électeurs qui sonts d’affreux bolchéviques assoifés de sang, pareil ne pas le voir est etre aveugle....


    • Soucougnan Soucougnan 15 juin 19:48

      @Ouam (Paria statutaire non vacciné)

      « Hidalgo... C’est juste pas sérieux j’ai décroché la »
      _____________

      Gagner sans programme, sans faire campagne, sans défendre son bilan et sans même avoir pris le temps d’élaborer un programme, ça vous semble beaucoup plus crédible ? Si l’on peut gagner de cette façon, alors le chien de Macron aurait pu faire le boulot et même Hidalgo ne vous en déplaise. Eh oui !

      Si l’on peut gagner de cette façon alors ça ne sert plus à rien de présenter un programme aux Français et l’on peut même se demander à quoi sa sert d’aller voter.


    • Eric F Eric F 16 juin 09:35

      @Soucougnan
      Au delà des sondages, il y a toute l’imprégnation médiatique qui influe l’opinion profonde sur le fait que l’Europe, le libre échange mondialisé, le multiculturalisme, la libéralisation des moeurs, etc. constituent ’’le bien’’.
      Macron coche toutes ces cases : pas besoin de faire campagne, les média la font indirectement pour lui.

      A propos des sondages de cote électorale, je pense donc qu’il indiquent vraiment l’état instantané de l’opinion (le coup de pouce éventuel ne peut dépasser la marge d’incertitude, car différents instituts concurrents sont en lice), ce qui est manipulatoire c’est l’éclairage qui en est donné.
      Forcément les ’’tendances’’ révélées par les sondages influencent les électeurs en terme de ’’dynamique’’ (untel monte, untel descend) et conduit à des choix de ’’vote utile’’. Au long de la campagne, il y a des périodes très différentes, par exemple lors de la désignation de Valérie Pécresse par la primaire LR, elle était donnée comme possiblement victorieuse au second tour contre Macron, puis l’érosion a été continue. Mais sinon, objectivement si Mélenchon s’était trouvé au second tour contre Macron, ce dernier aurait été élu avec la même avance.
      Le macronisme a phagocyté l’euro-sociolibéralisme qui constitue la doctrine officielle en occident (LR et la gauche modérée sont marginalisés). Sa force politique est sa position stratégique entre deux oppositions ’’protestataires’’ mais antagoniques l’une par rapport à l’autre.


    • Soucougnan Soucougnan 16 juin 13:16

      @Eric F

      « Macron coche toutesces cases : pas besoin de faire campagne, les média la font indirectement pour lui. »
      _____________

      Oui, après tout pourquoi pas, il est possible que les médias aient réussi à susciter l’exaltation des Français pour un projet d’avenir novateur qui n’existait pas et que personne n’a promu. Il est également possible, même si cela prête à sourire, que Macron soit réellement doué d’une forme de prescience. Peut-être qu’en novembre dernier, face aux salles combles de Zemmour, Macron eût le pressentiment que s’imposerait la seule combinaison politique qui pouvait lui permettre de gagner sans combattre. Ce qui expliquerait qu’il n’eût pas cru bon de développer et soutenir un projet politique tant soit peu enthousiasmant.

      Il est aussi possible, sinon probable, que je projette sur les sondeurs mes propres turpitudes. On dit que l’on juge les autres d’après soi et ils est sûrement vrai, dans mon cas, que si je disposais d’un pareil moyen d’influence sur mes concitoyens et donc de la possibilité de commettre le crime parfait, je m’en servirais pour servir mes propres visées. Et il est possible, que les sondeurs soient d’une autre race humaine que moi, qu’ils soient des êtres dont la noblesse et la pureté de l’âme les mettent par essence à l’abri de ces basses tentations. Aucun lieu de s’alarmer qu’un tel pouvoir sur le jeu démocratique reste pourtant totalement hors du contrôle des citoyens.

      Et donc, pour finir, peut-être n’y a-t-il pas lieu de s’étonner de la victoire improbable de Macron. En fait, la seule chose qui est certaine, c’est que l’on ne me reverra jamais plus gaspiller mon argent pour venir jusqu’en France afin de participer à cette momerie de démocratie et prendre part à un vote. Si des gens peuvent être élus sans projet politique à quoi bon se soucier des projets politiques et surtout à quoi bon voter ? Comme dit mon époux, les politiciens n’ont pas besoin de nos votes, tels les mafieux, ils ont juste besoin de notre argent pour nous offrir leur protection quand nous en avons besoin. Je me bornerai donc à verser de l’argent aux vainqueurs potentiels pour qu’ils saches qui sont ses amis au moment opportun. De toute façon, les sondages nous donnent la tendance générale et nous ne sommes que des individus. Nous ne pouvons rien faire à notre échelle pour lutter contre la puissance écrasante de la masse et de son opinion révélée (vraie ou mensongère).


    • Eric F Eric F 16 juin 14:17

      @Soucougnan
      Merci de cet intéressant échange de vues.

      Je ne considère évidemment pas que les instituts de sondage soit des parangons de vertu, mais plusieurs étant en concurrence, ils ne peuvent se permettre de trop fortes distorsions qui seraient contredites par d’autres sources, ce qui les discréditerait ensuite pour des ’’marchés’’ juteux relatifs au marketing ou autre.
      Mais je suis d’accord que la nature même des sondages conduit inévitablement à influencer, et, encore une fois, c’est le commentaire qui est déterminant (Zemmour a ainsi bénéficié à un moment de projecteurs médiatiques, probablement destiné à affaiblir MLP qui devançait auparavant Macron au premier tour).

      Macron était quasi certain de gagner quelle que soit la combinaison, sauf si un(e) concurrent(e) l’évinçait sur son propre secteur d’opinion (du reste en 2017 il a lui-même récupéré une parti de l’électorat Filloniste sur le créneau ’’libéral’’).
      On aura l’illustration aux législatives, où malgré la forte déconsidération de la majorité sortante elle sera gagnante en nombre de sièges, car au niveau d’une circonscription si le concurrent est de droite il y aura reports de voix de gauche sur le candidat macroniste, et si le concurrent est de gauche, il y aura report de voix de droite sur le candidat macroniste. Outre les reports des ’’modérés’’, c’est une illusion de croire les électeurs protestataires souverainistes voteront massivement pour un candidat protestataire multiculturaliste -et inversement-.

      Tout ceci n’est absolument pas spécifique à la France, on voit quasiment partout en occident prédominer le courant TINA (’’there is no alternative’’), comme le montre le trio germano-franco-italien venir faire repentance et soumission à Kiev, alors qu’il avaient auparavant une ligne un chouia plus nuancée (selon les média, qui sont davantage donneurs d’ordre plutôt qu’aux ordres, lorsque Macron disait qu’’’il ne faut pas insulter l’avenir’’, il avait raison de le penser mais non de le dire ; le discours obligé est de parler de ’’victoire de l’Ukraine’’, alors que pas même un gamin de six ans ne peut y croire).

      Aucun individu ne pèse face à la masse, hormis comme ’’brasseur d’idée’’ pour contribuer à un courant d’opinion.


    • Soucougnan Soucougnan 16 juin 15:19

      @Eric F
      — « les instituts (...) étant en concurrence, ils ne peuvent se permettre de trop fortes distorsions »

      C’est sûr que si la même pluralité existe chez eux que dans les médias on ne court aucun risque. 

      — « Macron était quasi certain de gagner quelle que soit la combinaison »

      Quasi certain, presque certain et j’en mettrais presque ma main au feu ne suffisent pas pour se lancer sans programme, sans débat et sans même vouloir faire campagne ou défendre son bilan dans une course à la présidentielle. Pour réussir dans ces conditions SURRÉALISTES, il faut une combinaison qui permettrait de faire élire un chien à votre place ! Et c’est précisément celle qui s’est imposée.

      Je plaisante, ne vous en faites pas. Mais le fait est que cette discussion ne mène à rien. Je vous l’ai dit, rares sont les humains qui acceptent facilement d’envisager que ce qu’ils prenaient pour une libre décision de leur part puisse être le fruit d’une manipulation. Si vous avez voté pour le candidat dont vous avez toujours souhaité la victoire, vous n’avez pas à vous en faire. smiley


    • Eric F Eric F 16 juin 18:44

      @Soucougnan
      En ce qui concerne les candidat(e)s pour lesquel(le)s j’ai dernièrement voté, aucun(e) d’eux n’a été élu(e). Aux législatives dimanche dernier, la candidate pour qui j’ai voté a fait quelque chose comme un ou deux pourcents, cette fois je n’avais pas ’’voté utile’’, mais chaque voix est comptée pour les subventions aux partis politiques.


Réagir