Commentaire de Octave Lebel
sur Le virus de l'abstention devient résistant


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Octave Lebel Octave Lebel 15 juin 23:15

@Joséphine

Quand on n’est pas un nanti, il y deux manières de voter contre ses intérêts :

1. Voter extrême-droite qui comme son nom l’indique est là pour protéger la droite dont Macron est le centre de gravité d’une véritable opposition dangereuse capable de gagner des élections.

2. s’abstenir, voter blanc ou nul parce que quelqu’un vous l’a dit en vous flattant  et en faisant mine de gentiment vous vouloir du bien. Cela sert aussi la macronie parce que ses soutiens eux votent toujours sans faute et parce que l’extrême-droite sert aussi à faire peur au second tour pour qu’une partie de l’opposition du 1er tour se fasse abuser et vote pour Macron. Il y en a toujours pour se faire prendre à ce petit chantage.

 

Vous en fait vous avez donné les deux conseils. Le premier au moment des présidentiels. Puis le second hier encore parce que comme conseilleur pro-Le Pen tout en disant que non, vous vous êtes grillée. Et demain, qu’allez-vous faire ou inventer ?

Ça y est, c’est fait : Taper sur les boomers qui votent Macron pour essayer de relégitimer le vote Le Pen. On revient au point 1.

On attend la suite avec impatience. Au moins, vous, vous  animez la campagne.


Voir ce commentaire dans son contexte