Commentaire de Attila
sur Le virus de l'abstention devient résistant


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Attila Attila 16 juin 16:36

@St Phil
On ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif.
On ne peut pas obliger les partis politiques actuellement candidats à se comporter différemment de ce qu’ils ont toujours fait. Les partis politiques actuels sont, pour la plupart, des organisation au service d’un lideur qui n’agit que pour son intérêt personnel et ne veut surtout pas partager son pouvoir.
Quitte à se regrouper, autant fonder un mouvement réellement au service de l’intérêt de la majorité des français.
Même si c’est compliqué vu la disparition des compétences nombreuses nécessaires à la construction d’un parti politique digne de ce nom.

.


Voir ce commentaire dans son contexte