Commentaire de Eric F
sur Comme un parfum de proportionnelle ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Eric F Eric F 21 juin 12:05

On cherche souvent à trouver des explications collectives, genre les Français veulent corriger ceci ou formuler tel message. Mais le résultat montre surtout que l’opinion publique française est désormais divisées en trois courants : gauche, eurolibéraux, souverainistes.

Dans les scrutins, il y a des votes d’adhésion, des votes ’’utile’’, et au second tour des votes de rejet. Cela joue dans des sens différents selon la configuration. Ainsi aux présidentielles les électeurs de gauche avaient été plus nombreux qu’attendu à voter pour Macron par rejet de Marine le Pen. Aux législatives, le vote de rejet des eurolibéraux craignant que la Nupes soit majoritaire a joué.

Finalement les ’’votes tactiques’’ se sont équilibrés au niveau national, donnant cette composition de l’assemblée plus proche de la proportionnelle que cela n’était auparavant. La tripolarisation s’est institutionnalisée.

PS : LR fait partie des eurolibéraux tout comme la coalition macroniste, la nature des choses devrait conduire à une alliance, mais LR fait monter les enchères ...à la façon des partis charnières de la 4 ème république ,-)


Voir ce commentaire dans son contexte