Commentaire de Eric F
sur Comme un parfum de proportionnelle ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Eric F Eric F 21 juin 13:51

@Soucougnan
Vous évoquez le principe du rasoir d’Ockham pour le détourner puisque vous introduisez un artifice sondagier que vous sortez de votre chapeau ; mais finalement le désaccord entre nous n’est que partiel puisque je conviens de la ’’préparation’’ de l’opinion en faveur de la ligne eurolibérale par les média dominants.
Je n’ai par ailleurs jamais parlé de ’’politique enchanteresse’’ puisque je suis opposé à Macron, mais il correspond au courant le plus nombreux, pour différentes raisons qu’il sait exploiter ...avec des limites puisque ça n’a pas marché aux législatives.

Vous mettez maintenant les abstentionnistes sur le tapis, alors que dans des débats précédents vous contriez ceux qui mettaient en cause la représentativité du résultat des présidentielles. La diversité des abstentionnistes, entre ceux qui s’en fichent et ceux qui rejettent le système, rend difficile l’interprétation, mais si vous pensez qu’ils auraient tous voté Zemmour si les sondages n’avaient pas été truqués, vous prenez vos illusions pour des certitudes.

J’en reste donc aux faits : il apparait une tripolarisation politique, qui s’est substituée à la bipolarisation des années 80. Et même, ironiquement, on retrouve une situation façon quatrième république avec des majorités introuvables.


Voir ce commentaire dans son contexte