Commentaire de Géronimo howakhan
sur La Bible hébraïque, le livre le plus volé, copié et vendu en Occident


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Géronimo howakhan Géronimo howakhan 2 août 10:30

Mes respects camarade..

lu quelque part

.MOISE
(Serviteur du dieu Yahvé/Moloch)

Toute sa vie, Moise fut fidèle à Yahvé/Moloch et exécutait la moindre de ces demandes.
Fidèle serviteur.
Jusqu’au jour ou....

Moise se rendit ENFIN compte, QUI il servait réellement.
Donc, juste avant de mourir, adressa un message aux hébreux.

« Le seigneur Dieu, vous suscitera d’entre vos frères, un prophète comme moi.
Vous l’écouterez en tout ce qu’il vous dira. »
(Actes 3 : 22-23) (Deutéronomes 18 : 15 à 19)

Les hébreux demandèrent alors à Moise, comment reconnaitrons nous cet homme ?
Et Moise donna un indice :
« Quand le prophète parlera au nom de Dieu,
et que la parole n’aura pas lieu ou ne se réalisera pas,
c’est là, la parole que Dieu n’a pas dite.
(Deutéronomes 18:20-21-22)

Au vu de tout ce qu’accompli Jésus de son vivant,
nous comprenons bien que c’est de Lui dont parlait Moise.

Jésus : »Ces oeuvres mêmes que je fais, témoignent à mon sujet,
que c’est le Père qui m’a envoyé.« 
(Jean 5:36)

Mais, les juifs, refusaient toujours de croire en Jésus
envoyé de Dieu et Fils de Dieu.
Alors Jésus leur répondit :
 »Votre accusateur, c’est Moise, en qui vous avez mis votre espoir.
Si vous croyiez Moise, en effet, vous me croiriez aussi.
CAR C’EST DE MOI QU’IL A ECRIT.
mais, si vous ne croyiez pas ses écrits,
comment croiriez vous mes paroles ?« 
(Jean 5 : 45-47)

Exemple :

Quand Jésus rendit la vue à un aveugle.
Les juifs dirent à l’aveugle : »c’est toi qui est disciple de Jésus.
Nous, nous sommes les disciples de Moise.
Nous savons que Yahvé à parlé à Moise.
Mais Jésus, nous ne savons d’ou il est.

Et là, j’aime beaucoup la réponse que fit l’aveugle aux juifs :

« C’est étonnant que vous ne sachiez d’ou il est. !!
alors qu’il m’a ouvert les yeux.
Jamais, on n’a entendu dire
que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle né.
SI CET HOMME (Jésus) NE VENAIT D’AUPRES DE DIEU
IL NE POURRAIT RIEN FAIRE.
(Jean 9 : 27 à 34)

CONCLUSION :

Moise, à la fin de sa vie, s’étant rendu compte
QUI il servait réèllement, à savoir une »divinité« (Moloch) et non DIEU,
déclara ce que j’ai écrit en début d’article :
 »Actes 3 : 22-23« 
 »Deutéronomes 18 : 15 à 22« 

Malheureusement,
pour son corps, sa dépouille,
c’était trop tard.

 »L’archange Michel, lorsqu’il contestait AVEC LE DIABLE
et lui disputait le corps de Moise
n’osa pas porter contre lui, un jugement injurieux
mais il dit : « Que le Seigneur te réprime. »
(Jude verset 9)

C’est donc bien Yahvé/Moloch, la divinité de Moise
c’est à dire, le diable qui contestait le corps de Moise
qui enterra ce dernier.

« Moise serviteur de Yahvé,
mourut là, dans le pays de Moab.
ET YAHVE L’ENTERRA dans la vallée au pays de Moab.
PERSONNE N’A CONNU SON SEPULCRE
JUSQU’A CE JOUR. »
(Deutéronome 34 : 5-6-7)

Pour ceux qui s’obstineraient à croire encore que Dieu (Père de Jésus) puisse etre Yahvé/Moloch de Moise, je leur propose de bien lire ces passages ci-dessous.

ANCIEN TESTAMENT :

+++ « Voici, Yahvé MONTE SUR une nuée rapide, ENTRE en Egypte » (Esaie 19:1)
+++ « Yahvé DESCENDIT DANS une nuée , SE TINT auprès de Moise (Exodes 34:5)
+++ »Yahve DESCENDIT DANS la colonne de nuée et se tint à l’entrée de la tente. (Nombres 12:5)
+++ "Et il advint, durant la veille du matin, QUE DE L’INTERIEURE de la colonne de feu et de nuée, Yavhé SE MIT A REGARDER le camp des égyptiens...« (Exodes 14:24)
+++ »Et Yahve ALLAIT en avant d’eux, de jour DANS une colonne de nuée, pour les conduire par le chemin et de nuit DANS une colonne de feu pour les éclairer."
(Exodes 13:21)
+++ "Dès que Moise était entré dans la tente, la colonne de nuée descendait et elle se tenait à l’entrée de la tente et Yahvé parlait à Moise...FACE A FACE COMME UN HOMME PARLE A SON PROCHAIN." (Exodes 33:7 à 11)
+++ « Moise monta avec Aaron, Nadab et Abihu et 70 anciens d’israel.
ils VIRENT Yahve le dieu d’israel ; ET SOUS SES PIEDS.... »(Exodes 24:9-10)
+++ "L’année de la mort du Roi Ozias, JE VIS Yahvé, ASSIS SUR UN TRONE très élevé..Mes yeux ONT VU le roi, l’eternel des armées Yahvé." (Esaie 6:1 et 5)
+++ « Tu apparais VISIBLEMENT toi Yahvé. » (Nombres 14:14)
+++ « Yahvé dit encore : »...et TU VERRAS VRAIMENT MON DOS, mais MA FACE ne peut etre vue" (Exodes 33 : 21-23)
+++ "Paroles de Yahvé...Je parle avec Moise BOUCHE A BOUCHE, et IL ME VOIT EN EFFET, NON PAS OBSCUREMENT NI PAR AUCUNE REPRESENTATION." (Nombres 12:7-8)
+++ Yahvé prendra plaisir à vous faire périr et à vous détruire (Deutéronome 28:63)
+++ Tu ne jetteras aucun regard de pitié, oeil pour oeil, dents pour dents ( Deutéronome 19:21)
+++ Yahvé se répentit DU MAL qu’il avait déclaré VOULOIR FAIRE à son peuple. ( Exode 32:14)
+++ Jusqu’a quand Yahvé t’irriteras tu SANS CESSE et ta colère s’embrasera t-elle comme le feu ? ( Psaumes 79:5)
+++ Yahvé porte le nom de JALOUX..il est un dieu Jaloux. (Exodes 20:5) ..( Exodes 34:14)
+++ Yahvé leur donnais (aux hébreux) des préceptes qui n’étaient PAS BON, et des ordonnances par lesquelles ILS NE POUVAIENT VIVRE.
JE LES SOUILLAI par leurs offrandes quand ils faisaient passer par le feu, tous leurs premiers nés..Je voulu ainsi les punir et leur faire savoir que je suis dieu.
(Ezechiel 20:25-26).

Quand on sait que DIEU est omniscient, on comprend là que Yahvé n’est point DIEU.
Après ses extraits, nous comprenons mieux les paroles du :

NOUVEAU TESTAMENT :

+++ « Personne n’a jamais vu Dieu (1 Jean 4:12) (Jean 5:37)
+++ »Père juste..le monde ne t’a pas connu« (Jean 17:25)
+++ »J’ai fais connaitre ton nom au monde« (Jean 17 :6 et 26)
+++ »Jésus est celui qui a fait connaitre Dieu, le Vrai Dieu« (Jean 1:18) (1 Jean 5:20)
+++ »Autrefois, ne connaissant pas DIEU, vous etiez sous l’emprise de dieux qui ne le sont pas de nature« (Galates 4:8)
 »+++ Vous avez reçu la Loi (les tablettes) de la part des anges« (Actes 7:53) (Galates 3:19) (Hebreux 2:2)

+++ »Pendant 40 ans dans le désert , vous avez PORTE la tente de MOLOCH" (Actes 7:43)


Voir ce commentaire dans son contexte