mardi 2 août - par P.-A. Teslier

La Bible hébraïque, le livre le plus volé, copié et vendu en Occident

Mon allégation peut surprendre, car pour la quasi-totalité de l’Occident, il n’existe, bien sûr, qu’une seule et unique Bible : celle de l’église catholique, apostolique et romaine ! C'est-à-dire, celle chrétienne, celle de Jérusalem dite aussi catholique, Sainte Bible dite aussi TOB (traduction œcuménique de la Bible) ou l’Holy Bible, pour les Américains !

Pourtant, l’allégation mérite d’être, car très peu de chrétiens (catholiques, orthodoxes, protestants, évangéliques, anglicans, etc.) savent que leur Bible, quelle que soit son épithète, n’est, en fait, pas vraiment la leur, pas vraiment celle de la chrétienté !

Pourquoi ?

Il aurait fallu pour cela, expliquer à des ouailles quasi analphabètes jusqu’au milieu du 19ème siècle, que les églises chrétiennes, toutes sans exception, reconnaissent que le peuple qui a fait tuer, selon la légende, leur Jésus est en fait celui qui a écrit la quasi-totalité, c'est-à-dire 72%, de leur livre de chevet !

Quels sont les faits avérés ?

Sur les 1 951 pages de la TOB dont je dispose (Bible d’études, version Semeur 2000), la Bible hébraïque, le livre saint des juifs, représente les 1 395 premières pages, soit 71,5 % du total.

Pour rappel, la Bible hébraïque est composée :

* de la Torah dite aussi Loi mosaïque, révélée par le Dieu d’Abraham au juif Moïse. Elle est composée des 5 livres fondateurs du monothéisme : la Genèse, l’Exode, le Lévitique, les Nombres et le Deutéronome. Ces 5 livres ont été pris, puis regroupés sous le nom de Pentateuque par l’Église catholique, apostolique et romaine.

* des Prophètes, composition de 19 livres : du prophète Josué à Malachie. Ces livres ont été pris, puis regroupés par l’Église catholique, apostolique et romaine sous les noms de : les Prophètes et les Livres historiques.

* les Hagiographes. En fait 11 livres, du livre des Psaumes à celui des Chroniques. Ces livres ont été repris par l’Église catholique apostolique et romaine, puis regroupés sous le nom de Livres poétiques ou bien mélangés avec les précédents : les Prophètes. Cette Église aurait-elle voulu brouiller les pistes ?

Bref, tous les livres (certains ont été divisés par l’Église, tels : Samuel, les Rois, les Chroniques, Maccabées, etc.) de la Bible mère, celle des Juifs, dite Bible hébraïque, ont été pris et rassemblés par l’Église catholique, apostolique et romaine, sous un même titre : l’Ancien Testament. Ensemble composé de 43 livres, tous appartenant au Peuple qui est la cause, paraît-il, de la mort du fils du Dieu d’Abraham : Jésus, l’un des 3 dieux des chrétiens. L’Ancien Testament n’est donc pas un plagiat de la Bible hébraïque, mais sa copie pure et simple, mot pour mot, virgule pour virgule !

Ce vol ayant été effectué (il y a des siècles sans la permission du peuple juif, je suppose), il ne restait plus qu’à l’Église catholique, apostolique et romaine d’y ajouter les 170 pages de 4 évangiles et quelque 386 pages sur les épîtres des apôtres pour former un nouveau livre : la Bible des chrétiens.

Tout cela s’est passé durant tout le Moyen Âge. Période où la quasi-totalité de la population ne savait ni lire ni écrire. Bien sûr, aucun prêcheur chrétien ne disait à ses ouailles que la Création du Monde et celle de l’Homme étaient en fait l’œuvre du Dieu des juifs, non pas l’œuvre de Jésus ! Je pense aussi qu’aucun prêcheur chrétien n’oubliait de dire, à ces mêmes ouailles, que les juifs étaient responsables de la mort de Jésus, voire l’avaient tué eux-mêmes. On enseignait encore cela dans les années 1950, en France. J’en suis la preuve vivante, je suis allé au catéchisme jusqu’à l’âge de 10 ans ! J’y ai appris, aussi, que Jésus marchait sur l’eau et rendait la vue aux aveugles ! Mais pas qu’il redonnait des jambes aux bébés nés sans jambe, pas qu’il séparait les jumeaux siamois, pas qu’il réparait les becs-de-lièvre, etc. Miracles trop compliqués pour un Dieu sorti de l’imagination des hommes !

J’ai dans mon entourage beaucoup de chrétiens pratiquants, surtout d’églises évangéliques toutes différentes d’ailleurs. Aucun d’eux ne sait, plutôt ne savait avant que je le lui apprenne, que l’Ancien Testament, c’est en fait à 100 % la Bible des juifs. Faites le test autour de vous ! Mais, tous, sans exception, reconnaissent du bout des lèvres, bien qu’ils disent ne pas être antisémites, que le juif est responsable de la mort de leur seigneur Jésus. Alors, imaginons un seul instant ce que croyait le peuple allemand, très pieux, très chrétien... sous Adolf Hitler !

Mais, revenons à nos moutons !

La TOB étant composée majoritairement de la Bible hébraïque, on comprend mieux le silence de l’Église chrétienne face aux nombreuses ressemblances du Coran avec son propre livre.

Impossible de crier « Au voleur ! » quand on a soi-même volé le livre d’une autre religion !

Imaginons que, jadis, une secte nommée X vola l’Iliade et l’Odyssée de Homère. Puis, il rebaptisa ce chef-d’œuvre de l’antiquité, sous le nom d’Ancien Testament. Puis, ajouta un livre quelconque, d’une cinquantaine de pages à la gloire de son chef, qu’elle nomma Nouveau Testament. Elle colla le tout et renumérota les pages ! Puis cette ingénieuse secte X se contenta d'écrire en gros sur la première de couverture du livre qu’elle venait de former : "L’Iliade et l’Odyssée", livre fondateur de la croyance X. Adieu Homère, passé à la trappe !

Ni vu ni connu dans un monde d’analphabètes ! Le tour de passe-passe était joué, et cela pour plusieurs siècles. C’est ce que la chrétienté a fait avec l’illustre et célèbre livre des juifs : la Bible hébraïque, subrepticement devenue les 3/4 de la Bible des chrétiens !

Jusqu’à l’imprimerie de Gutenberg (en 1455 : publication de la 1ère Sainte Bible dite "à 42 lignes"), l’histoire fabuleuse de l’un des 3 dieux chrétiens, Jésus-Christ, est uniquement orale.

Comment quelqu’un pouvait-il imaginer un tel copié / collé, une telle supercherie ?

Pas les juifs bien sûr !

Mais, bien que sachant cela, comment les Juifs pouvaient-ils prouver que l’histoire racontée par les prêcheurs chrétiens était en fait la leur ? Celle de leurs Patriarches ! Histoire que leur Dieu, celui d’Abraham, a révélée à Moïse, leur grand prophète.

Impossible pour les juifs, ils étaient déjà coupables d’avoir tué le Messie ! Ils craignaient le bûcher, l’expulsion ou le ghetto, tels : celui de Genève, de Venise ou un autre !

Si le Coran a eu le respect et l’intelligence de citer de nombreuses fois ses sources bibliques (mon prochain article), jamais dans le Nouveau Testament, il n’est dit que l’Ancien Testament est en fait la Bible des Hébreux, c’est-à-dire le Livre des juifs.

Pourquoi l’Église chrétienne d’aujourd’hui ne dit-elle pas la vérité à ses fidèles ?

Ils pourraient comprendre sans pour autant ne plus croire à leur Sauveur, Jésus de Nazareth ! L’Église ment par omission et se soustrait donc à l’un des 10 commandements, de la Bible hébraïque. Ces commandements n’étant pas ceux de Jésus, mais du juif Moïse, on peut comprendre les chrétiens !

Mais, l’Église peut-elle vraiment dire la vérité à ses ouailles, à plus d’un milliard d’individus ?

Comment leur faire avaler la chose, quand durant près de 2 000 ans on leur a raconté que les Hébreux, c’est-à-dire les juifs, étaient responsables de la mort du Christ ? En fait, pour être précis, de la mort du dénommé Emmanuel, l’enfant annoncé par la fameuse Bible hébraïque, dans Isaïe 7-14. On aurait voulu accuser le juif de la rage (parabole du chien) pour mieux le tuer... qu’on ne s’y serait pas pris autrement !

Pour la TOB, les faits, éclairés par les connaissances d’aujourd’hui, sont terriblement cruels.

On comprend mieux le silence assourdissant de toutes les églises chrétiennes et principalement de la mère créatrice de tous les dogmes : l’Église catholique, apostolique et romaine, sise au Vatican.

Comment montrer du doigt le Coran pour plagiat, alors qu’elle-même a fait beaucoup plus qu’un simple plagiat ? La subtilisation pure et simple de textes fondamentaux, entière propriété d’une autre religion, par ailleurs créatrice d’un Dieu unique !

Pourquoi les Juifs n’ont-ils pas crié durant des siècles et des siècles : au voleur ! Au voleur ! Les chrétiens nous ont volé notre Livre, notre Dieu et aussi l'enfant Emmanuel !

La réponse à cette question est peut-être donnée par le fameux Juif errant. Celui qui, pourchassé de ville en ville, de pays en pays, depuis que son Livre a changé de mains, a vu l’histoire de sa croyance se résumer en quelques mots, mots désormais devenus chrétiens :

  • « Jésus est amour, il est notre Sauveur et, il est bien le fils de Dieu, le père. Du Dieu qui a créé les cieux et la Terre, tel que cela est écrit de manière authentique et véridique dans la Genèse 1-1 de la Sainte Bible, la Bible chrétienne. Bible que Dieu nous a révélée, voire même nous a donnée, à nous seuls chrétiens, par l’intermédiaire d’un individu : un nommé Moïse. Juif peut-être, mais qu'importe ! »

On croit rêver ! Cela est pourtant proche de la vérité, n’est-ce pas ?

Alors, face aux faits maintenant avérés et connus du monde entier, quel théologien aura le courage de répudier toute cette supercherie ?

Difficile, car il sera confronté, comme vous et moi, à un argumentaire que les églises chrétiennes affinent et peaufinent depuis plusieurs siècles.

Ces églises ont une réponse pour tout et en dernier ressort prétendent que « Les voix (ou voies) du Seigneur (est-ce : Jésus, le Saint-Esprit ou Dieu le père ?) sont impénétrables ! »

Amen !

Crédit photo : lien.



145 réactions


  • voxa 2 août 06:54

    • JPCiron JPCiron 2 août 13:10

      @voxa
      .
      Oui, on reste sans voix !
      .
      Néanmoins,
      < Ces commandements n’étant pas ceux de Jésus, mais du juif Moïse, on peut comprendre les chrétiens ! >

      Ces commandements ne sont-ils pas ceux de Dieu ?
      Mais, que je sache, c’est bien le Fils qui a fait connaître la Loi ! :

      « Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. Jean lui a rendu témoignage, et s’est écrié : C’est celui dont j’ai dit : Celui qui vient après moi m’a précédé, car il était avant moi. Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce ; car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ. Personne n’a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître. » (Jean 1:14-18)




    • voxa 3 août 06:37

      @JPCiron

      Je vous mets 4 étoiles.
      votre crédulité mérite le respect.


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 5 août 19:40

      @JPCiron

      Vous avez eu dans votre interprétation de Voxa, quoi qu’en dise l’intéressé. On peut comprendre ça comme une sorte d’acte manqué.

      Quoi qu’il en soit l’auteur s’égare à un point tel qu’il semble vain de chercher à s’inscrire dans un dialogue avec lui.

      Je vais me contenter d’illustrer son erreur en référence à l’évolution qui nécessite une forme de pensée à laquelle il semble étranger, comme d’ailleurs bon nombre de philosophes biberonnés à la pensée catégorique.

      On peut penser les religions du Livre comme des branches issues d’un tronc qui se trouve intégralement dans le passé comme l’ancêtre commun des dinosaures et des mammifères dont nous sommes.

      Les oiseaux sont les descendants des dinosaures mais nous mammifères n’avons aucune dette à leur égard car nous ne descendons pas des dinosaures. Nous descendons certes des reptiles, mais des reptiles mammaliens non pas des dinosauriens.

      Autrement dit, le tronc commun, toutes les branches peuvent le revendiquer mais nulle ne peut s’en prévaloir à titre exclusif.

      La chrétienté est d’autant moins en dette vis-à-vis du judaïsme actuel sous le rapport de la Bible qu’elle procède seulement du judaïsme fidèle à la loi mosaïque, celui qui se résume par la loi d’amour (Luc 10 25-37). Elle ne doit rien au judaïsme rabbinique qui croit que du Mt Sinaï, Moïse a rapporté le Talmud.
      Ce judaïsme se base sur un texte massorétique qui est LARGEMENT postérieur aux canons de la chrétienté qui se sont basés, au moins initialement, sur la Septante.
      Il est d’ailleurs dommage que le texte massorétique tellement tardif et tellement « travaillé » dans son orientation antichrétienne vienne contaminer les représentations chrétiennes. Mais tout cela est une autre histoire.


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 7 août 08:12

      erratum  : « vous avez eu RAISON dans votre interprétation »


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 août 07:23

    comment enfoncer une porte ouverte : tuto


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 août 08:20

      @Séraphin Lampion

      « Ni judaïsme, ni hellénisme, ni syncrétisme ne sont des concepts utilisables pour caractériser l’Antiquité : ce sont des rétroprojections anachroniques de notions qui s’élaborèrent précisément au cours du processus d’émergence du christianisme. Les utiliser pour étudier cette période, c’est prendre le résultat pour le processus, et, d’une certaine manière, redire l’histoire écrite par les vainqueurs. Aussi vaut-il mieux privilégier ce concept d’hybridité, de co-production en antagonisme et mimétisme, de co-engendrement de deux religions qui viennent au monde de manière conjointe. »

      lien


  • Joséphine Joséphine 2 août 09:05

    Il y’a 2,2 milliards de chrétiens dans le monde auteur., pas 1 milliard. Nous sommes plus nombreux que es musulmans qui sont 1,8 milliard. Mais bon, sur ces 2,2 milliards de chrétiens je crois qu’on peut enlever les 70 millions de français qui ont déserté leurs églises et leurs traditions, à l’inverse des espagnols, italiens, danois, russes, africains, américains....Il n’ya pas beaucoup de ferveur religieuse en France, à part au moment de l’AÏd-al-Fitr !


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 2 août 10:16

      @Joséphine
      + 1.5 mds d’Indous + 1 mds de bouddhistes + 0.5 mds de taoïstes + 3 mds d’athées + 1.6 mds d’animistes + etc.

      Cela fait qlqs 15 mds d’individus. Rappel : la planète compte 8 mds d’individus.

      Ah ! religieux quand tu nous tiens !


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 2 août 10:20

      @Joséphine

      « Le marxisme culturel et son corollaire le Wokisme sont les plus grands périls qui menacent la France. »

      Vous avez oublié votre religion ! Combien de morts à son actif depuis 1 400 ans  ???


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 2 août 10:30

      @Joséphine

      Qlqs douceurs auxquelles croient vos 2.2 mds de chrétiennes et de chrétiens :

      * Genèse 6-7 : « J’exterminerai de la face de la terre l’homme, etc. ».

      * Genèse 22-2 : « Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac ; va-t’en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l’une des montagnes que je te dirai. »

      * Exode 1-22 : « Vous jetterez dans le fleuve tout garçon qui naîtra, et vous laisserez vivre toutes les filles. »

      * Lévitique 26-14 à 38 : « Mais si vous ne m’écoutez point et ne mettez point en pratique tous ces commandements, etc., etc. Vous mangerez la chair de vos fils, et vous mangerez la chair de vos filles. Etc, etc. Vous périrez parmi les nations, et le pays de vos ennemis vous dévorera. »

      * Lévitique 24-16 : « Celui qui blasphémera le nom de l’Éternel sera puni de mort : toute l’assemblée le lapidera. Qu’il soit étranger ou indigène, il mourra, pour avoir blasphémé le nom de Dieu. »

      * Nombres 21-6 : « Alors l’Éternel envoya contre le peuple des serpents brûlants ; ils mordirent le peuple, et il mourut beaucoup de gens en Israël. »

      * Nombres 25.1, 4, 8 et 9 : « Israël demeurait à Sittim ; et le peuple commença à se livrer à la débauche avec les filles de Moab. » « L’Éternel dit à Moïse : Assemble tous les chefs du peuple, et fais pendre les coupables devant l’Éternel en face du soleil, etc. » « ... Phinées... se leva du milieu de l’assemblée, et prit une lance, dans sa main » « Il suivit l’homme d’Israël dans sa tente, et il les perça tous les deux, l’homme d’Israël, puis la femme, par le bas-ventre. Et la plaie s’arrêta parmi les enfants d’Israël. » « Il y en eut vingt-quatre mille qui moururent de la plaie. »

      * Deutéronome 21-18 à 21 : « Si un homme a un fils indocile et rebelle, n’écoutant ni la voix de son père ni la voix de sa mère, etc., etc. Et tous les hommes de sa ville le lapideront, et il mourra. »

      * Deutéronome 28-15 à 68 : « Mais si tu n’obéis point à la voix de l’Éternel, ton Dieu, etc., etc. L’Éternel attachera à toi la peste, etc., etc. Ton cadavre sera la pâture de tous les oiseaux du ciel et des bêtes de la terre ; et il n’y aura personne pour les troubler. Tu auras une fiancée, et un autre homme couchera avec elle »

      * Isaïe 65-11 et 12 : « Mais vous, qui abandonnez l’Éternel, etc., etc. Je vous destine au glaive, Et vous fléchirez tous le genou pour être égorgés. »

      * etc.

      La cruauté et la barbarie des écrits de ce Dieu, celui d’Abraham, ne laissent pas de place au doute.

      et puis il y a celles de jésus :

      Luc 12.27 : « amenez-moi mes ennemis et vous les égorgerez en ma présence ».

      Luc 12.51 :« je suis venu pour apporter le feu sur la terre, pas la paix mais la division ».

      Paul 1.1 et 13 : « malheur aux femmes qui sont enceintes et à celle qui allaitent, heureuses les stériles ».

      Marc 16.16 : « celui qui ne croira pas, sera condamné ».

      Marc 12.32 : " le blasphème contre l’esprit ne sera pas pardonné.

       

      Ces paroles du « célèbre » Jésus sont abominables et condamnables. Aujourd’hui encore, elles tuent !


    • Joséphine Joséphine 2 août 11:49

      @P.-A. Teslier

      Il y’a 2,2 milliards de chrétiens dans le monde, votre texte est truffé d’erreurs. 

       


    • Joséphine Joséphine 2 août 11:50

      Mon Dieu que cet auteur est con. 

      Virez moi je vous en prie, je resterai impassible comme Jeanne d’Arc. 


    • @Joséphine Mais Jeanne d’ARC liée aux TEMPLIERS. Qui pour des raisons financières l’on trahie... Evangile de jean (Jeanne) et évangile de Pierre (ou de Paul)... Et d’ailleurs, Jésus était juif...


    • Mais Joséphine ; Jehanne d’ARC était liée aux Templiers (évangile de jean). Pas celui de Pierre et Paul. Et elle fut trahie pour des question fianacières... Et d’ailleurs : Jésus était juif...


    • @P.-A. Teslier faux : 13 % d’athées, ce qui fait plus ou moins 1100 millions.


    • Joséphine Joséphine 2 août 12:19

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Elle avait la foi, et elle a combattu l’ennemi pur le bouter hors de France. Grâce à sa foi. Aujourd’hui la France soviétisée a perdu cette foi. Les français sont devenus des anti-mystiques primaires covido-LGTBQ qui votent NUPES , prononcez Nupèsse ....on dirait le nom d’une maladie vénérienne honteuse. 

      Votre mysticisme Mélusine fait figure d’exception dans ce pays, ce peuple sans Dieu. Moi j’aime être entourée de gens croyants, peu m’importe leur religion, les gens ont le droit de prier qui ils veulent. Et quand je vois cet auteur qui met son nez morveux dans des versets de la Bible sans même les comprendre, je me dis que je suis contente de partir vivre en Espagne où les processions et les églises attirent la foule et la ferveur. 


    • Joséphine Joséphine 2 août 12:20

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Cet auteur s’autorise beaucoup de fantaisies dans les chiffres ! 


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 2 août 18:30

      @Joséphine

      Pourquoi les gens de votre espèce, tous chrétiens, ont-ils honte de nommer Jésus en public ?

      Je n’entends jamais : « si Jésus le veut… », (si dieu le veut…)

      « Bon jésus, quel con… ! » (Bon dieu, quel con ce commentateur (Joséphine) qui n’a jamais rien publié) ! »,

      « Jésus m’est témoin… » (dieu m’est témoin… »),

      « à la grâce de jésus » (à la grâce de dieu)

      etc., etc.

      Dieu : il y en a un dans chaque religion, càd en centaine ! Chacun croit ainsi que l’on nomme le sien. Belle astuce ! Nommer Jésus vous ferez passer pour des idiots !

      Il faut assumer votre chrétienté… en public. Pas en cachette à l’intérieur de votre ancienne secte.


    • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 2 août 18:47

      @P.-A. Teslier
      Bonjour Monsieur,
      Ceci est doublement faux.
      Premièrement, aux Etats-Unis et au Canada, pays de culture chrétienne, de telles expressions (en anglais et en français) sont extrêmement courantes.
      « Jesus (abréviation : geez), what a dumbf*ck ! »
      « Jesus witnesses that... »
      « Jesus f*cking Christ ! »
      Deuxièmement, la raison pour laquelle les chrétiens catholiques invoquent Dieu au lieu de Jésus-Christ est une raison théologique. En tant que membre de la Trinité constituant le Fils, Jésus Christ n’est qu’une facette de Dieu comme l’est le Père et le Saint-Esprit. Il est dès lors inconvenant d’invoquer la partie quand on a l’intention d’évoquer le tout. Les Etats-Unis étant de culture majoritairement protestante, cette distinction sémantique n’est pas aussi marquée.
      Je vous invite à vous renseigner davantage sur ces sujets.
      Bien cordialement,


    • Nicolas Nicolas 2 août 20:08

      @P.-A. Teslier
      A la question de quel était le plus grand commandement, Jésus a répondu :

      « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit.
      38 Voilà le grand, le premier commandement.
      39 Et le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
      40 De ces deux commandements dépend toute la Loi, ainsi que les Prophètes. »

      En sortant des phrases de leur contexte vous perdez tout l’intérêt du texte.

      Sur la dernière citation par exemple, Jésus s’adresse à ceux qui croient. Pour les autres, qu’est ce que ça peut leur faire que le blasphème soit pardonné s’ils ne croient pas en l’Esprit Saint ? Je ne vois pas ce qu’il y a de choquant.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 2 août 23:34

      @Nicolas

      Albert Einstein ( le savant bien connu), le 3 janvier 1954, « Le mot Dieu n’est pour moi que l’expression et le produit de la faiblesse humaine, la Bible une collection de légendes vénérables, mais encore primitives. 


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 2 août 23:35

      @Joséphine

      Albert Einstein ( le savant bien connu), le 3 janvier 1954, « Le mot Dieu n’est pour moi que l’expression et le produit de la faiblesse humaine, la Bible une collection de légendes vénérables, mais encore primitives. 


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 2 août 23:36

      @Pierre-Marie Baty
      Albert Einstein ( le savant bien connu), le 3 janvier 1954, « Le mot Dieu n’est pour moi que l’expression et le produit de la faiblesse humaine, la Bible une collection de légendes vénérables, mais encore primitives. 


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 2 août 23:38

      @Nicolas

      Jésus comme son père : 2 vrais criminels :

      * Genèse 6-7 : « J’exterminerai de la face de la terre l’homme, etc. ».

      * Genèse 22-2 : « Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac ; va-t’en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l’une des montagnes que je te dirai. »

      * Exode 1-22 : « Vous jetterez dans le fleuve tout garçon qui naîtra, et vous laisserez vivre toutes les filles. »

      * Lévitique 26-14 à 38 : « Mais si vous ne m’écoutez point et ne mettez point en pratique tous ces commandements, etc., etc. Vous mangerez la chair de vos fils, et vous mangerez la chair de vos filles. Etc, etc. Vous périrez parmi les nations, et le pays de vos ennemis vous dévorera. »

      * Lévitique 24-16 : « Celui qui blasphémera le nom de l’Éternel sera puni de mort : toute l’assemblée le lapidera. Qu’il soit étranger ou indigène, il mourra, pour avoir blasphémé le nom de Dieu. »

      * Nombres 21-6 : « Alors l’Éternel envoya contre le peuple des serpents brûlants ; ils mordirent le peuple, et il mourut beaucoup de gens en Israël. »

      * Nombres 25.1, 4, 8 et 9 : « Israël demeurait à Sittim ; et le peuple commença à se livrer à la débauche avec les filles de Moab. » « L’Éternel dit à Moïse : Assemble tous les chefs du peuple, et fais pendre les coupables devant l’Éternel en face du soleil, etc. » « ... Phinées... se leva du milieu de l’assemblée, et prit une lance, dans sa main » « Il suivit l’homme d’Israël dans sa tente, et il les perça tous les deux, l’homme d’Israël, puis la femme, par le bas-ventre. Et la plaie s’arrêta parmi les enfants d’Israël. » « Il y en eut vingt-quatre mille qui moururent de la plaie. »

      * Deutéronome 21-18 à 21 : « Si un homme a un fils indocile et rebelle, n’écoutant ni la voix de son père ni la voix de sa mère, etc., etc. Et tous les hommes de sa ville le lapideront, et il mourra. »

      * Deutéronome 28-15 à 68 : « Mais si tu n’obéis point à la voix de l’Éternel, ton Dieu, etc., etc. L’Éternel attachera à toi la peste, etc., etc. Ton cadavre sera la pâture de tous les oiseaux du ciel et des bêtes de la terre ; et il n’y aura personne pour les troubler. Tu auras une fiancée, et un autre homme couchera avec elle »

      * Isaïe 65-11 et 12 : « Mais vous, qui abandonnez l’Éternel, etc., etc. Je vous destine au glaive, Et vous fléchirez tous le genou pour être égorgés. »

      * etc.

      La cruauté et la barbarie des écrits de ce Dieu, celui d’Abraham, ne laissent pas de place au doute.

      et puis il y a celles de jésus :

      Luc 12.27 : « amenez-moi mes ennemis et vous les égorgerez en ma présence ».

      Luc 12.51 :« je suis venu pour apporter le feu sur la terre, pas la paix mais la division ».

      Paul 1.1 et 13 : « malheur aux femmes qui sont enceintes et à celle qui allaitent, heureuses les stériles ».

      Marc 16.16 : « celui qui ne croira pas, sera condamné ».

      Marc 12.32 : " le blasphème contre l’esprit ne sera pas pardonné.

      Ces paroles du « célèbre » Jésus sont abominables et condamnables. Aujourd’hui encore, elles tuent !


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 2 août 23:44

      @Joséphine

      2.2 mds certains chrétiens disent qu’ils sont en fait 3.7 mds. Bientôt 8 mds.

      Soyeux sérieux. Les vrais chrétiens, celles et ceux qui prient dieu et son prétendu fils jésus tous les jours, c’est qlqs 5 ou 600 millions individus.


    • Pangloss Pangloss 2 août 23:53

      @P.-A. Teslier
      Vous auriez pu aussi citer F. Nietzsche :
      « L’homme est-il une erreur de Dieu, ou Dieu une erreur de l’homme ? »


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 3 août 08:08

      @Pangloss

      Excellent !
      Merci, je pense m’en resservir. Bonne journée à vous et à vos proches.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 3 août 08:14

      @Pangloss
       
       « L’homme est-il une erreur de Dieu, ou Dieu une erreur de l’homme ? »

       
      L’homme erreur de dieu est une absurdité.
      Dieu erreur de l’homme aussi.
      L’un et l’autre relèvent de la contingence. La contingence n’est jamais absurde, elle est.


    • Nicolas Nicolas 3 août 09:51

      @P.-A. Teslier
      Oui vous répétez des phrases sorties de leur contexte et vous laissez de côté toutes celles qui ne vont pas dans votre sens.


    • Nicolas Nicolas 3 août 09:57

      @P.-A. Teslier

      Albert Eistein (le même savant) :

      « Dieu n’a pas créé le mal. Tout comme l’obscurité est l’absence de lumière, le mal est l’absence de Dieu. »

      « Je veux savoir comment Dieu a créé ce monde. Je ne m’intéresse pas à tel ou tel phénomène, au spectre de tel ou tel élément. Je veux connaître les pensées de Dieu, le reste ce sont des détails. »

      Encore une fois vous citez des phrases sans en comprendre le contexte et vous laissez de côté celles qui ne vont pas dans votre sens.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 3 août 10:09

      @Nicolas

      C’est votre dieu qui les a écrites, ces atrocités. Aucun autre dieu, d’une autre religion n’a écrit de telles atrocités.

      Les chrétiennes et chrétiens doivent assumé leur dieu. Le bon comme le mauvais.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 3 août 10:13

      @Nicolas

      Zeus et son fils Apollon étaient plus sympas que votre dieu et son fils Jésus.

      Votre religion aurait dû prend exemple sur eux. La planète aurait eu moins de morts...


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 3 août 10:15

      @Nicolas

      qlqs douceurs préconisées par votre dieu et son fils jésus :

      * Genèse 6-7 : « J’exterminerai de la face de la terre l’homme, etc. ».

      * Genèse 22-2 : « Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac ; va-t’en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l’une des montagnes que je te dirai. »

      * Exode 1-22 : « Vous jetterez dans le fleuve tout garçon qui naîtra, et vous laisserez vivre toutes les filles. »

      * Lévitique 26-14 à 38 : « Mais si vous ne m’écoutez point et ne mettez point en pratique tous ces commandements, etc., etc. Vous mangerez la chair de vos fils, et vous mangerez la chair de vos filles. Etc, etc. Vous périrez parmi les nations, et le pays de vos ennemis vous dévorera. »

      * Lévitique 24-16 : « Celui qui blasphémera le nom de l’Éternel sera puni de mort : toute l’assemblée le lapidera. Qu’il soit étranger ou indigène, il mourra, pour avoir blasphémé le nom de Dieu. »

      * Nombres 21-6 : « Alors l’Éternel envoya contre le peuple des serpents brûlants ; ils mordirent le peuple, et il mourut beaucoup de gens en Israël. »

      * Nombres 25.1, 4, 8 et 9 : « Israël demeurait à Sittim ; et le peuple commença à se livrer à la débauche avec les filles de Moab. » « L’Éternel dit à Moïse : Assemble tous les chefs du peuple, et fais pendre les coupables devant l’Éternel en face du soleil, etc. » « ... Phinées... se leva du milieu de l’assemblée, et prit une lance, dans sa main » « Il suivit l’homme d’Israël dans sa tente, et il les perça tous les deux, l’homme d’Israël, puis la femme, par le bas-ventre. Et la plaie s’arrêta parmi les enfants d’Israël. » « Il y en eut vingt-quatre mille qui moururent de la plaie. »

      * Deutéronome 21-18 à 21 : « Si un homme a un fils indocile et rebelle, n’écoutant ni la voix de son père ni la voix de sa mère, etc., etc. Et tous les hommes de sa ville le lapideront, et il mourra. »

      * Deutéronome 28-15 à 68 : « Mais si tu n’obéis point à la voix de l’Éternel, ton Dieu, etc., etc. L’Éternel attachera à toi la peste, etc., etc. Ton cadavre sera la pâture de tous les oiseaux du ciel et des bêtes de la terre ; et il n’y aura personne pour les troubler. Tu auras une fiancée, et un autre homme couchera avec elle »

      * Isaïe 65-11 et 12 : « Mais vous, qui abandonnez l’Éternel, etc., etc. Je vous destine au glaive, Et vous fléchirez tous le genou pour être égorgés. »

      * etc.

      La cruauté et la barbarie des écrits de ce Dieu, celui d’Abraham, ne laissent pas de place au doute.

      et puis il y a celles de jésus :

      Luc 12.27 : « amenez-moi mes ennemis et vous les égorgerez en ma présence ».

      Luc 12.51 :« je suis venu pour apporter le feu sur la terre, pas la paix mais la division ».

      Paul 1.1 et 13 : « malheur aux femmes qui sont enceintes et à celle qui allaitent, heureuses les stériles ».

      Marc 16.16 : « celui qui ne croira pas, sera condamné ».

      Marc 12.32 : " le blasphème contre l’esprit ne sera pas pardonné.

      Ces paroles du « célèbre » Jésus sont abominables et condamnables. Aujourd’hui encore, elles tuent !

      Albert Einstein ( le savant bien connu), le 3 janvier 1954, « Le mot Dieu n’est pour moi que l’expression et le produit de la faiblesse humaine, la Bible une collection de légendes vénérables, mais encore primitives. »


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 3 août 10:24

      @Nicolas

      pour terminer et vous souhaitant une bonne journée à vous et à vos proches :

      LES FAITS, tous les FAITS et uniquement les FAITS.

      Combien votre religion à de morts sur les bras depuis qlqs 1 400 ans ? Je vous rappelle : l’Inquisition, les Conquistadores (80 mls de morts : Incas, Mayas, Peaux Rouges, Aztèques, etc), comme 98% des Allemands sous Hitler !


    • adeline 3 août 10:39

      @P.-A. Teslier
      Luc 12 27 :

      12.27Considérez comment croissent les lis : ils ne travaillent ni ne filent ; cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux.

    • Nicolas Nicolas 3 août 11:24

      @P.-A. Teslier

      Oui les faits, uniquement les faits, mais tous les faits et pas une partie des faits.
      Oui des atrocités ont eu lieu au nom de Dieu. Mais c’est bien les hommes qui les ont commises, en contradiction avec les paroles de Jésus, notamment :
       
      Matthieu, chapitre 5 :

      43 Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.

      44 Eh bien ! moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent,

      Les faits des Chrétiens, c’est aussi mère Thérésa, l’abbé Pierre. Mais c’est aussi les hospices pour venir en aide aux plus démunis, qui donneront notamment nos hôpitaux publics et tant d’autres choses.

      D’ailleurs on voit que vous ne comprenez pas les religions que vous critiquez. Le Dieu des Chrétiens est le même que celui des Juifs et des Musulmans. Jésus était Juif. C’est également un prophète des musulmans (Îsâ dans le Coran).

      Mais le Christianisme reste la religion la plus opprimée dans le monde aujourd’hui. Il doit donc y avoir d’autres religions qui commettent des atrocités dans le monde, et pas seulement les Chrétiens comme vous le laissez entendre.


    • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 3 août 12:15

      @P.-A. Teslier
      Vous citez Einstein. L’argument d’autorité est irrecevable en rhétorique. Vous affirmiez péremptoirement quelque chose, je vous prouve que c’est faux. Citer Einstein ou le Pape ne saurait rétablir la véracité d’une proposition réfutée.
      Cordialement


    • Joséphine Joséphine 3 août 12:21

      @P.-A. Teslier

      Pourquoi les gens de votre espèce, tous chrétiens, ont-ils honte de nommer Jésus en public ?

      J’avoue ne pas comprendre le sens de votre question car je parle beaucoup du Christ. Jésus était un vrai révolté qui a détruit les marchands du Temple, son oeuvre n’est pas à prendre à la légère. Et s’il est vrai qu’en France il n’est pas de bon ton de parler du Christ (les français, ce peuple sans Dieu) , dans les autres pays tels que l’Espagne, l’Italie, la Grèce, l’Angleterre, nous en parlons très librement. Bien plus librement que chez les Talibans de l’athéisme français. 


    • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 3 août 12:35

      @Joséphine
      Bonjour,
      Ne faites pas une généralité du peuple français. En Corse, par exemple, le christianisme est encore défendu. Les processions des confréries sont courantes tout au long de l’année. En Vendée et dans les Mauges il a aussi de beaux restes, particulièrement dans le nord-est dont je suis issu (territoire historique de la Vendée militaire). Il y avait encore des processions il y a trente ans et chaque village a son petit saint local. Le ciment social que procure cette foi est infiniment supérieur à son critère de vérité, et justifie plus qu’amplement sa pertinence.
      Les gens qui vivent dans le malheur et la solitude ne peuvent pas le comprendre.
      Bien à vous


    • Pangloss Pangloss 3 août 12:47

      @P.-A. Teslier
      Je vous remercie, vous de même.


    • Pangloss Pangloss 3 août 14:51

      @Francis, agnotologue

      Vous avez parfaitement raison, pour un agnostique c’est une contingence. Cependant pour comprendre le sens que lui en donne Nietzsche il faut faire la différence entre l’agnosticisme et l’athéisme.

      Pour un agnostique le scepticisme l’empêche de trancher sur l’existence de dieu. L’agnostique refuse le caractère métaphysique de la religion, mais demeure pas moins déiste. Donc effectivement dans ce cas il mettra en avant la contingence dans cette citation.

      En revanche un athéiste lui ne reconnait ni l’existence de dieu ni la métaphysique qui en découle, il reste dans la lignée du rationalisme (Spinoza).  Pour lui cette citation serait un non-sens absolu si n’intervenait pas la subtilité de la pensée nietzschéenne.

      Pour Nietzsche dieu n’existe pas en tant que tel (athéisme), dieu c’est le surhomme (dépassement de sa condition, changement de niveau de conscience) et l’homme en tant que tel est un être faible. Nietzsche affiche un certain mépris pour ses semblables, lui sait (supériorité), les autres ne savent rien (ce qui ne facilite pas la lecture de son œuvre d’ailleurs), mépris qu’il exprime parfois à travers des métaphores sarcastiques.

      Dans la bible, Genèse 1 :27 : Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu.

      Nietzsche rebondit sur ce passage de la Genèse avec force et sarcasme sous-entendant si l’homme avait atteint un certain degré de conscience aurait-il besoin de dieu ? Et si dieu existait aurait-il créé l’homme, cette créature si faible à son image ?


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 3 août 15:05

      @Pierre-Marie Baty

      « l’homme est-il une erreur de dieu ou dieu une erreur de l’homme ? » » F. Nietzsche

      .

      Comme nous le rappel le commentateur « Panglosse »... un peu plus haut.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 3 août 15:08

      @adeline

      Albert Einstein ( le savant bien connu), le 3 janvier 1954, « Le mot Dieu n’est pour moi que l’expression et le produit de la faiblesse humaine, la Bible une collection de légendes vénérables, mais encore primitives. »


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 3 août 15:13

      @Nicolas

      « L’homme est-il une erreur du Dieu (des chrétiens), ou Dieu une erreur de l’homme ? » F. Nietzsche

      Poser la question, c’est déjà y répondre !

      info que nous donne le commentateur Pangloss.


    • Pangloss Pangloss 3 août 15:19

      @P.-A. Teslier
      L’homme est-il une erreur du Dieu (des chrétiens)

      Pour Nietzsche l’athéisme est universel. Toutes les religions sont impactées par sa pensée.


    • pacifico 3 août 15:22

      @Joséphine
      quelle modernité !

      La France se couche. La France se meurt. La France avait pris l’habitude depuis le XVIIème siècle et, plus encore, depuis la Révolution Française, d’imposer ses idées, ses foucades mêmes, sa vision du monde et sa langue, à un univers pâmé devant tant de merveilles. Non seulement elle n’y parvient plus, mais elle se voit contrainte d’ingurgiter des valeurs aux antipodes de ce qu’elle a édifié au fil des siècles.

      Nos élites politiques, administratives, économiques, médiatiques, intellectuelles , artistiques, héritières de Mai 68, s’en félicitent. Elles somment la France de s’adapter aux nouvelles valeurs. Elles crachent sur sa tombe et piétinent son cadavre fumant. 

      Toutes observent, goguenardes et faussement affectées, la France qu’on abat, et écrivent, d’un air las et dédaigneux , les dernières pages de l’Histoire de France. 

      Le voile se déchire. 

      Il est temps de déconstruire les déconstructeurs. Zemmour..



    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 3 août 15:29

      @Pangloss
       
       ’’pour un agnostique c’est une contingence. Cependant pour comprendre le sens que lui en donne Nietzsche il faut faire la différence entre l’agnosticisme et l’athéisme.’’
       
      Hum ... Je ne suis pas sûr que nous parlions de la même chose.

      Quand je dis contingences, je parle ici de l’homme et de dieu ou plus exactement de l’idée humaine de dieu. Je dis que l’idée de dieu relève de la contingence : il nous faut faire avec, n’en déplaise aux athées.
       
      « L’homme, erreur de dieu » c’est une absurdité quel que soit le point de vue : pour un athée c’est évident, mais pour un croyant, le dire c’est un reniement de sa foi.
       
       Pour un agnostique c’est peut-être du grain à moudre ...


    • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 3 août 16:03

      @P.-A. Teslier
      Visiblement vous ne comprenez pas ce que c’est qu’un argument d’autorité puisque vous en remettez une couche... Aussi donnez-vous la peine de cliquez sur le lien. Bonne lecture.


    • Nicolas Nicolas 3 août 16:32

      @P.-A. Teslier
      Vous comprenez ce que vous écrivez ou vous faites juste recopier les citations des autres ?


    • Pangloss Pangloss 3 août 16:33

      @Francis, agnotologue
      « Je ne suis pas sûr que nous parlions de la même chose. »

      Effectivement je pensais au vu de votre pseudo que vous étiez agnostique et par conséquent je pensais que pour vous c’était la citation de Nietzsche qui relevait de la contingence en ce sens qu’elle n’était ni vraie ni fausse (indépendamment de toute valeur de vérité). Je crois comprendre dans vos propos que ce dont vous parlez c’est de :

      "Quand je dis contingences, je parle ici de l’homme et de dieu — ou plus exactement de l’idée humaine de dieu. Je dis que l’idée de dieu relève de la contingence : il nous faut faire avec, n’en déplaise aux athées."

      Pour un croyant il n’y a pas de contingence. Dieux existe, il à créé l’homme mais l’homme n’a pas créé dieu.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 3 août 17:46

      @Nicolas

      Citer Eisenstein, Newton, Darwin et d’autres sommités, c’est mieux que psalmodier : « et dieu créa la Terre, puis ensuite le Soleil et les étoiles » et « le travail de dieu dura 6 jours. Le 7ème il se reposa ». « A Gabaon, notre seigneur arrêta la course du Soleil... afin que Josué gagne la guerre ». Des guerres tjs des guerres. Les chrétiens ne savent faire que ça ! Comme le très chrétien VV Poutine d’ailleurs.

      Bonne soirée à vous et à vos proches. Bon courage !


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 3 août 19:12

      @Pangloss
       
       ’’Effectivement je pensais au vu de votre pseudo que vous étiez agnostique... ’’
       
      Agnotologue ne signifie pas agnostique.
      Disons que je suis spinoziste.


    • pacifico 3 août 19:32

      @Pangloss
      En gros vous lui demandez d’être cohérent et rationnel....
       smiley
       smiley

      Bien du plaisir  smiley


    • L'apostilleur L’apostilleur 4 août 10:13

      @P.-A. Teslier

      Vos citations mettraient en évidence un évolution entre un Ancien Testament cruel et les Évangiles altruistes qui ont conquis une si grande partie de l’humanité, si vous ne poursuiviez pas un objectif partisan.


    • L'apostilleur L’apostilleur 4 août 10:20

      @P.-A. Teslier

      « ...Combien de morts à son actif depuis 1 400 ans  ? ... »

      Moins que les milliards de circoncisions qu’elle a permis d’éviter !!

      https://onenpensequoi.over-blog.com/2021/10/la-circoncision-un-archaisme-plus-ancien-qu-abraham-denonce-en-europe.html


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 4 août 10:49

      @L’apostilleur

      Quid des millions de chrétiens aux US ? LIEN


    • L'apostilleur L’apostilleur 4 août 11:18

      @P.-A. Teslier
      Faites confiance aux circoncis pour défendre l’injustifiable. 

      « Les non circoncis risqueraient un cancer... »

      Voilà un bel exemple de propagande communautariste.

      Demandez à la Cour des Comptes si la sécu aurait des économies à faire en rendant la circoncision obligatoire !!


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 4 août 12:47

      @pacifico
       
      une crotte en dit toujours plus sur le chieur que sur l’endroit où elle tombe.


  • Étirév 2 août 09:25

    Pour comprendre l’effet que produisit l’apparition d’un livre à un moment donné, il est indispensable de connaître toutes les circonstances de la vie d’un peuple au moment même où ce livre parut.
    C’est parce qu’on a négligé cette étude préalable que la vérité n’a pu se faire jour dans le dédale historique. Les prêtres des diverses religions ayant travaillé, les uns après les autres, à nous cacher le régime religieux qui avait existé avant leur domination, et le public s’étant habitué à considérer les écrits des théologiens comme une source véridique, on était arrivé à ignorer complètement la partie la plus importante de la vie des sociétés humaines, celle pendant laquelle se produisirent les événements les plus considérables et qui vit naître les institutions les plus importantes.
    On avait surtout pris soin de nous laisser ignorer les luttes formidables qui firent sombrer le régime primitif, que nous ne connaissons guère que par les traditions vagues d’un âge d’or fabuleux.
    On nous avait montré l’entrée de l’humanité dans le cycle ténébreux que les Hindous appellent « Kali-Youga » (âge noir) comme le commencement de l’histoire, alors que cette date fatale ne fut, en réalité, que le commencement de l’erreur avec son triste cortège de conséquences désastreuses : le mal, la misère, la guerre.
    L’âge d’or, c’est la longue période pendant laquelle l’humanité vécut sous le régime du Matriarcat.
    La religion de cette époque, la Théogonie ou Théosophie, comprenait l’enseignement des lois de la nature donné par des Prêtresses, alors que le culte n’était encore que la religion naturelle, c’est-à-dire l’hommage rendu par l’homme à la Déesse, nom générique de toutes les femmes supérieures et qui n’indiquait alors que les qualités morales inhérentes au sexe féminin. Pas de surnaturel ; partout les mêmes principes, c’est-à-dire les mêmes commencements, avaient pour base la nature même, encore inviolée.
    SUITE


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 août 10:50

      @Étirév

      « connaître toutes les circonstances de la vie d’un peuple au moment même où ce livre parut. »

      date ? éditeur ?


    • Attila Attila 2 août 14:03

      @Étirév
      « Pour comprendre l’effet que produisit l’apparition d’un livre à un moment donné, il est indispensable de connaître toutes les circonstances de la vie d’un peuple au moment même où ce livre parut. »
      Pour la Bible, l’Ancien Testament est une collection de textes parus sur une période qui s’étale sur 3000 ans.
      D’après la Bible d’André Chouraqui que l’auteur a oublié de citer.

      .


  • meaculpa99 2 août 09:47

    Merci pour l’article. D’après ce fameux premier livre plein de violence, on apprend que le premier grand persécuteur du peuple Juif est leur Dieu lui même lors du déluge non ?


    • Lynwec 2 août 10:33

      @meaculpa99

      Un dieu cruel, vindicatif et plein de violence, ça devrait porter un autre nom : un démon...

      Tout être infiniment puissant acquerrait la sagesse à terme, serait donc détaché et par voie de conséquence neutre ou même bienveillant...


  • Ceux qui ont écrit la bible étaient des « initiés ». Leurs écrits ne devaient s’adresser qu’à eux. La véritable bible est scellées (livre d’Hénoch) et se lit par les nombres cachés dans les mots. Laissant aux « ignares » cananéens et pharisiens se perdre dans les mots et les dogmes...


    • L'apostilleur L’apostilleur 5 août 00:29

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      « ...La véritable bible est scellées (livre d’Hénoch) et se lit par les nombres cachés dans les mots... »

      Hénoch (qui n’est pas l’auteur de son livre) se serait-il inspiré de Pythagore et de sa secte ; « Les nombres contiennent le secret des choses et Dieu est l’harmonie suprême » ??

      Leibniz dit lui qu’ « …il n’y a pas de vie sans nombre, le monde se fait quand Dieu calcule... »

      Vous avez la clef de déchiffrement ?


  • La langue des Dieux est l"hébreux.... Dont la particularité est de pouvoir se lire dans les deux sens..... 


  • On ne donne pas des perles à des cochons...


  • Connaissez-vous le téléphone arabe. On chuchote un mot à une oreille qui le transmet à une autre oreille et ainsi et ainsi de suite.... ? c’est ainsi que « tu ne tueras point » devient « tu seras un bon larbin... »


  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 2 août 10:30

    Mes respects camarade..

    lu quelque part

    .MOISE
    (Serviteur du dieu Yahvé/Moloch)

    Toute sa vie, Moise fut fidèle à Yahvé/Moloch et exécutait la moindre de ces demandes.
    Fidèle serviteur.
    Jusqu’au jour ou....

    Moise se rendit ENFIN compte, QUI il servait réellement.
    Donc, juste avant de mourir, adressa un message aux hébreux.

    « Le seigneur Dieu, vous suscitera d’entre vos frères, un prophète comme moi.
    Vous l’écouterez en tout ce qu’il vous dira. »
    (Actes 3 : 22-23) (Deutéronomes 18 : 15 à 19)

    Les hébreux demandèrent alors à Moise, comment reconnaitrons nous cet homme ?
    Et Moise donna un indice :
    « Quand le prophète parlera au nom de Dieu,
    et que la parole n’aura pas lieu ou ne se réalisera pas,
    c’est là, la parole que Dieu n’a pas dite.
    (Deutéronomes 18:20-21-22)

    Au vu de tout ce qu’accompli Jésus de son vivant,
    nous comprenons bien que c’est de Lui dont parlait Moise.

    Jésus : »Ces oeuvres mêmes que je fais, témoignent à mon sujet,
    que c’est le Père qui m’a envoyé.« 
    (Jean 5:36)

    Mais, les juifs, refusaient toujours de croire en Jésus
    envoyé de Dieu et Fils de Dieu.
    Alors Jésus leur répondit :
     »Votre accusateur, c’est Moise, en qui vous avez mis votre espoir.
    Si vous croyiez Moise, en effet, vous me croiriez aussi.
    CAR C’EST DE MOI QU’IL A ECRIT.
    mais, si vous ne croyiez pas ses écrits,
    comment croiriez vous mes paroles ?« 
    (Jean 5 : 45-47)

    Exemple :

    Quand Jésus rendit la vue à un aveugle.
    Les juifs dirent à l’aveugle : »c’est toi qui est disciple de Jésus.
    Nous, nous sommes les disciples de Moise.
    Nous savons que Yahvé à parlé à Moise.
    Mais Jésus, nous ne savons d’ou il est.

    Et là, j’aime beaucoup la réponse que fit l’aveugle aux juifs :

    « C’est étonnant que vous ne sachiez d’ou il est. !!
    alors qu’il m’a ouvert les yeux.
    Jamais, on n’a entendu dire
    que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle né.
    SI CET HOMME (Jésus) NE VENAIT D’AUPRES DE DIEU
    IL NE POURRAIT RIEN FAIRE.
    (Jean 9 : 27 à 34)

    CONCLUSION :

    Moise, à la fin de sa vie, s’étant rendu compte
    QUI il servait réèllement, à savoir une »divinité« (Moloch) et non DIEU,
    déclara ce que j’ai écrit en début d’article :
     »Actes 3 : 22-23« 
     »Deutéronomes 18 : 15 à 22« 

    Malheureusement,
    pour son corps, sa dépouille,
    c’était trop tard.

     »L’archange Michel, lorsqu’il contestait AVEC LE DIABLE
    et lui disputait le corps de Moise
    n’osa pas porter contre lui, un jugement injurieux
    mais il dit : « Que le Seigneur te réprime. »
    (Jude verset 9)

    C’est donc bien Yahvé/Moloch, la divinité de Moise
    c’est à dire, le diable qui contestait le corps de Moise
    qui enterra ce dernier.

    « Moise serviteur de Yahvé,
    mourut là, dans le pays de Moab.
    ET YAHVE L’ENTERRA dans la vallée au pays de Moab.
    PERSONNE N’A CONNU SON SEPULCRE
    JUSQU’A CE JOUR. »
    (Deutéronome 34 : 5-6-7)

    Pour ceux qui s’obstineraient à croire encore que Dieu (Père de Jésus) puisse etre Yahvé/Moloch de Moise, je leur propose de bien lire ces passages ci-dessous.

    ANCIEN TESTAMENT :

    +++ « Voici, Yahvé MONTE SUR une nuée rapide, ENTRE en Egypte » (Esaie 19:1)
    +++ « Yahvé DESCENDIT DANS une nuée , SE TINT auprès de Moise (Exodes 34:5)
    +++ »Yahve DESCENDIT DANS la colonne de nuée et se tint à l’entrée de la tente. (Nombres 12:5)
    +++ "Et il advint, durant la veille du matin, QUE DE L’INTERIEURE de la colonne de feu et de nuée, Yavhé SE MIT A REGARDER le camp des égyptiens...« (Exodes 14:24)
    +++ »Et Yahve ALLAIT en avant d’eux, de jour DANS une colonne de nuée, pour les conduire par le chemin et de nuit DANS une colonne de feu pour les éclairer."
    (Exodes 13:21)
    +++ "Dès que Moise était entré dans la tente, la colonne de nuée descendait et elle se tenait à l’entrée de la tente et Yahvé parlait à Moise...FACE A FACE COMME UN HOMME PARLE A SON PROCHAIN." (Exodes 33:7 à 11)
    +++ « Moise monta avec Aaron, Nadab et Abihu et 70 anciens d’israel.
    ils VIRENT Yahve le dieu d’israel ; ET SOUS SES PIEDS.... »(Exodes 24:9-10)
    +++ "L’année de la mort du Roi Ozias, JE VIS Yahvé, ASSIS SUR UN TRONE très élevé..Mes yeux ONT VU le roi, l’eternel des armées Yahvé." (Esaie 6:1 et 5)
    +++ « Tu apparais VISIBLEMENT toi Yahvé. » (Nombres 14:14)
    +++ « Yahvé dit encore : »...et TU VERRAS VRAIMENT MON DOS, mais MA FACE ne peut etre vue" (Exodes 33 : 21-23)
    +++ "Paroles de Yahvé...Je parle avec Moise BOUCHE A BOUCHE, et IL ME VOIT EN EFFET, NON PAS OBSCUREMENT NI PAR AUCUNE REPRESENTATION." (Nombres 12:7-8)
    +++ Yahvé prendra plaisir à vous faire périr et à vous détruire (Deutéronome 28:63)
    +++ Tu ne jetteras aucun regard de pitié, oeil pour oeil, dents pour dents ( Deutéronome 19:21)
    +++ Yahvé se répentit DU MAL qu’il avait déclaré VOULOIR FAIRE à son peuple. ( Exode 32:14)
    +++ Jusqu’a quand Yahvé t’irriteras tu SANS CESSE et ta colère s’embrasera t-elle comme le feu ? ( Psaumes 79:5)
    +++ Yahvé porte le nom de JALOUX..il est un dieu Jaloux. (Exodes 20:5) ..( Exodes 34:14)
    +++ Yahvé leur donnais (aux hébreux) des préceptes qui n’étaient PAS BON, et des ordonnances par lesquelles ILS NE POUVAIENT VIVRE.
    JE LES SOUILLAI par leurs offrandes quand ils faisaient passer par le feu, tous leurs premiers nés..Je voulu ainsi les punir et leur faire savoir que je suis dieu.
    (Ezechiel 20:25-26).

    Quand on sait que DIEU est omniscient, on comprend là que Yahvé n’est point DIEU.
    Après ses extraits, nous comprenons mieux les paroles du :

    NOUVEAU TESTAMENT :

    +++ « Personne n’a jamais vu Dieu (1 Jean 4:12) (Jean 5:37)
    +++ »Père juste..le monde ne t’a pas connu« (Jean 17:25)
    +++ »J’ai fais connaitre ton nom au monde« (Jean 17 :6 et 26)
    +++ »Jésus est celui qui a fait connaitre Dieu, le Vrai Dieu« (Jean 1:18) (1 Jean 5:20)
    +++ »Autrefois, ne connaissant pas DIEU, vous etiez sous l’emprise de dieux qui ne le sont pas de nature« (Galates 4:8)
     »+++ Vous avez reçu la Loi (les tablettes) de la part des anges« (Actes 7:53) (Galates 3:19) (Hebreux 2:2)

    +++ »Pendant 40 ans dans le désert , vous avez PORTE la tente de MOLOCH" (Actes 7:43)


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 2 août 10:35

      @Géronimo howakhan

      Re salut, lu autre part mais assez sur la même ligne.

      DESCRIPTION DE DIEU SELON L’EVANGILE
      (Nouveau Testament)
      —--------------------------------------------------------------------—
      La plus grande hérésie théologique,
      le plus gros mensonge,
      la plus grande manipulation
      en ce monde, est d’avoir relié sous une seule couverture et un seul livre (la Bible), 2 livres n’ayant aucun rapport l’un avec l’autre car parlant/décrivant 2 « entités » totalement differentes l’une de l’autre.
      C’est, ce à quoi, je vais tenté de vous montrer, d’abord en vous décrivant qui est Dieu, le Père de Jésus, et ensuite qui est Yahvé, le dieu que servi Moise.
      —-------------------------------------------------------------------—
      « Dieu est Esprit » (Jean 4:24)
      Le fruit de l’Esprit : l’amour, la joie, la paix, la patience, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance.

      Dieu est Lumière (1 Jean 1:5)
      Le fruit de la Lumière : Bonté-justice et vérité (Ephésiens 5:9)

      Dieu est Immortel, Invisible (1 Timothé 1:17)

      Dieu remplit les cieux et la terre (Jérémie 23:24...2 Chroniques 6:18)

      Dieu demeure en nous (1Jean 4:12)

      En réalité, Dieu n’est pas loin de chacun de nous, car c’est en lui que nous avons la vie , le mouvement et l’être (Actes 17 : 27-28)

      Dieu habite une lumière innaccessible que nul homme n’a vu ni ne peut voir (1 Thimoté 6:16)

      Un seul Dieu et Père de tous, qui est au dessus de tous et en tous. (Ephésiens 4:6)

      Père des Lumières, en qui il n’y a ni changement, ni meme apparence de variation. (Jacques 1:17)

      Dieu donne à tous la vie, le souffle et toutes choses (Actes 17:25)

      Dieu est Amour (1 Jean 4 : 8-16) L’amour ne fait point le mal (Romains 13:10)
      Bonté de Dieu et son amour pour les hommes (Tite 3:4)

      Que personne au moment de la tentation, ne dise : « c’est Dieu qui me tente ».
      Dieu est innaccessible au mal, et lui même ne tente personne." (Jacques 1:13)

      Soyez miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux. (Luc 6:36)

      Dieu est Fidèle. (1 Corinthiens 1:9)

      Dieu est Juste
      Dieu est Bon (Marc 10:18) (Luc 18:19)

      Dieu n’est pas un Dieu de mort, mais de vivants (Marc 12:27)

      Dieu ressuscite les morts (2 Corinthiens 1:9)

      Dieu de toutes consolations (2 Corinthiens 1:3-4)

      Dieu nous console dans toutes nos afflictions (

      Dieu n’a cessé de rendre témoignage de ce qu’il est, en faisant du bien. (Actes 14 : 16-17)

      ...et le Dieu de Paix sera avec vous ( Philippiens 4:9)

      Nul n’est bon, si ce n’est Dieu seul . ( Luc 18:19) (Marc 10:18)

      -------------------------------------------------------------------------------------------------------—

      A partir des extraits cités ci-dessus, et en comparant avec les écrits de Moise (ci-dessous) et son dieu yahvé, on comprends facilement, que nous avons à faire à deux « entités » différentes n’ayant aucun rapport l’un avec l’autre.

      --------------------------------------------------------------------------------------------------—

      ANCIEN TESTAMENT :

      +++ « Voici, Yahvé MONTE SUR une nuée rapide, ENTRE en Egypte » (Esaie 19:1)
      +++ « Yahvé DESCENDIT DANS une nuée , SE TINT auprès de Moise (Exodes 34:5)
      +++ »Yahve DESCENDIT DANS la colonne de nuée et se tint à l’entrée de la tente. (Nombres 12:5)
      +++ "Et il advint, durant la veille du matin, QUE DE L’INTERIEURE de la colonne de feu et de nuée, Yavhé SE MIT A REGARDER le camp des égyptiens...« (Exodes 14:24)
      +++ »Et Yahve ALLAIT en avant d’eux, de jour DANS une colonne de nuée, pour les conduire par le chemin et de nuit DANS une colonne de feu pour les éclairer."
      (Exodes 13:21)
      +++ "Dès que Moise était entré dans la tente, la colonne de nuée descendait et elle se tenait à l’entrée de la tente et Yahvé parlait à Moise...FACE A FACE COMME UN HOMME PARLE A SON PROCHAIN." (Exodes 33:7 à 11)
      +++ « Moise monta avec Aaron, Nadab et Abihu et 70 anciens d’israel.
      ils VIRENT Yahve le dieu d’israel ; ET SOUS SES PIEDS.... »(Exodes 24:9-10)
      +++ "L’année de la mort du Roi Ozias, JE VIS Yahvé, ASSIS SUR UN TRONE très élevé..Mes yeux ONT VU le roi, l’Éternel des armées Yahvé." (Esaie 6:1 et 5)
      +++ « Tu apparais VISIBLEMENT toi Yahvé. » (Nombres 14:14)
      +++ « Yahvé dit encore : »...et TU VERRAS VRAIMENT MON DOS, mais MA FACE ne peut être vue" (Exodes 33 : 21-23)
      +++ "Paroles de Yahvé...Je parle avec Moise BOUCHE A BOUCHE, et IL ME VOIT EN EFFET, NON PAS OBSCURÉMENT NI PAR AUCUNE REPRÉSENTATION." (Nombres 12:7-8)
      +++ Yahvé prendra plaisir à vous faire périr et à vous détruire (Deutéronome 28:63)
      +++ Tu ne jetteras aucun regard de pitié, oeil pour oeil, dents pour dents ( Deutéronome 19:21)
      +++ Yahvé se repentit du mal qu’il avait déclaré vouloir faire à son peuple. ( Exode 32:14)
      +++ Jusqu’à quand Yahvé t’irriteras tu sans cesse et ta colère s’embrasera t-elle comme le feu ? ( Psaumes 79:5)
      +++ Yahvé porte le nom de Jaloux..il est un dieu Jaloux. (Exodes 20:5) ..( Exodes 34:14)
      +++ Yahvé leur donnais (aux hébreux) des préceptes qui n’étaient pas bon, et des ordonnances par lesquelles ils ne pouvaient vivre.
      Je les souillai par leurs offrandes quand ils faisaient passer par le feu, tous leurs premiers nés..Je voulu ainsi les punir et leur faire savoir que je suis dieu.
      (Ezechiel 20:25-26).


      Voilà, donc quelques extraits cités, parmi tant d’autres, tirés de l’ancien testament qui nous font bien comprendre que Yahvé n’est pas Dieu le Père de Jésus, mais un être andromorphe (comme vous et moi) et qui se déplaçait dans un engin/vaisseau volant..
      Et pour ceux qui malgré cela aurait du mal a avaler la pilule, je leur offre la cerise sur le gâteau :

      +++ « ...ils entendirent la voix de Yahvé QUI PARCOURAIT le jardin vers le soir...L’homme et la femme se cachèrent..
      Mais Yahvé appela l’homme et lui dit : OU ES-TU ? » (Genèse 3 : 7 à 10)

      Quand on sait que DIEU est omniscient, on comprend là que Yahvé n’est point DIEU.
      Après ses extraits, nous comprenons mieux les paroles du :

      NOUVEAU TESTAMENT :

      +++ « Personne n’a jamais vu Dieu (1 Jean 4:12) (Jean 5:37)
      +++ »Père juste..le monde ne t’a pas connu« (Jean 17:25)
      +++ »J’ai fais connaître ton nom au monde« (Jean 17 :6 et 26)
      +++ »Jésus est celui qui a fait connaître Dieu, le Vrai Dieu« (Jean 1:18) (1 Jean 5:20)
      +++ »Autrefois, ne connaissant pas DIEU, vous étiez sous l’emprise de dieux qui ne le sont pas de nature« (Galates 4:8)
       »+++ Vous avez reçu la Loi (les tablettes) de la part des anges« (Actes 7:53) (Galates 3:19) (Hébreux 2:2)
      +++ »Pendant 40 ans dans le désert , vous avez PORTE la tente de MOLOCH« (Actes 7:43)
      +++ Jésus s’adressant aux ..... :
       »Votre père, c’est le diable...C’est un menteur et un meurtrier« (Jean 8:44)
      (Normal, quand on connaît le culte de Yahvé/Moloch)

      EXEMPLE
      pour confirmer que Yahvé = le Serpent primitif = Diable/Satan :

      Dans le désert, les hébreux ont faim, et se révoltent..
      Alors, Yahvé envoya contre le peuple des serpents venimeux..
      Beaucoup de gens MOURURENT.
      Yahvé dit à Moise :
       »FABRIQUE UN SERPENT et place-le en haut d’une perche.
      Quiconque aura été mordu , le regardera et sera sauvé.« (Nombres 21:6)

      Le Nouveau Testament fait allusion à cet odieux et meurtrier acte de Yahvé :

      +++ »Si un fils demande du pain,
      quel est parmi vous le père, qui lui donnerait un cailloux ?
      S’il demande du poisson, lui donnera t-il un serpent au lieu du poisson ?
      S’il demande un œuf, lui donnera t il un scorpion ? (Luc 11:11)
      +++ « Un ange maîtrisa le dragon,
      LE SERPENT PRIMITIF, QUI N’EST AUTRE QUE LE DIABLE ET SATAN » (Apocalypse 20:2).
      +++ Jésus aux .... : « Le père dont vous êtes issus,
      C’EST LE DIABLE...C’EST UN MEURTRIER. » (Jean 8:44)

      (Yahvé-Moloch-serpent-diable-meurtrier.
      Voilà le « dieu » que servait Moise.)


    • Jean Keim Jean Keim 6 août 06:54

      @Géronimo howakhan

      Salut Dan,

      Très intéressant et tu as fourni un gros travail de collecte.

      J’ai également toujours été interloqué par les incohérences entre l’AT et le NT, de toute façon les deux ont été écrits par des hommes qui ont tenu le ‘’crayon’’.


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 8 août 09:16

      @Jean Keim

      Salut Jean, tout à fait...


  • Ce n’est pas par hasard que l’église catholique est celle de Pierre qui rejettait sa part féminine coeur de Pierre). Car pour savoir lire entre les lignes, il faut avoir intégré le féminin. La catholicisme est une névrose obsessionnelle donc fondamentalement misogyne.... Je ne crois que ce qui est écrit visible : le phallus. Et pas ce qui caché....


  • Le contraire de la spiritualité qui est d’essence féminine. Mitterrand qui connaissait bien l’esprit féminin disait : je crois aux forces de l’esprit. L’inconscient lui aussi est caché... Il était rosicrucien. La rose ne représente-elle pas justement : le féminin ???


  • On a volé la rose, la rose de Picardie.
    La fleur de Brocéliande, la rose de la légende
    On a volé la rose, notre meilleure amie.
    Elle était là dans le jardin, au cœur du tumulte de temps
    S’offrant sur le bord du chemin à la caresse du passant
    Elle était symbole et beauté, on s’inclinait devants sa grâce
    L’aimait-il trop ou pas assez, ceux qui sur elle ont fait main basse
    On a volé la rose, la rose de Picardie,
    La fleur de Brocéliande, La rose de la légende
    On a volé la rose, notre meilleure amie.
    Qui peut s’approprier le ciel, qui a des droit sur sa couleur
    Qui prétend mieux que le soleil, régler la destiné des fleurs
    La rose n’appartient à personne, pas plus que la lumière du jour
    On ne prend pas ce qui ce donne, c’était ainsi jusqu’à ce jour
    On a volé la rose, la rose de Picardie,
    La fleur de Brocéliande, La rose de la légende
    On a volé la rose, notre meilleure amie.

  • Pas étonnant que les catholiques ont en partie soutenu Hitler. Le nazisme étaient fondamentelement phallocrate, et désolé Monsieur Teslier : homosexuel...


  • Pourquoi la judaïcité se transmet-elle par la mère ???? LE FEMININ.


    • Pascal L 2 août 12:19

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Ce mode de transmission est relativement récent et prudent d’une certaine manière. Cela date de la fin du prosélytisme juif et donc de l’apparition de cette idée de descendance d’Abraham et donc de race juive. On est sûr de la mère mais pas du père. D’ailleurs, les études ADN récentes sur les allèles transmis par les hommes montrent que l’on descend principalement des soldats qui ont traversé le pays, y compris pour les Juifs. Comme auparavant, la transmission se faisait par les hommes (il suffit de lire les généalogies dans la Bible), personne ne peut être assuré de descendre d’Abraham, ou plutôt, si Abraham a bien existé, toute la population mondiale descend d’Abraham, à la fois par Isaac et par Ismaël.


  • Lynwec 2 août 12:23

    Le matriarcat, bien qu’étant un homme, père plusieurs fois, je dis :pourquoi pas, mais alors, qu’il soit réservé aux femmes qui ont donné la vie à plusieurs reprises et en connaissent la valeur pour avoir fourni l’effort de la porter pendant des mois . Parce que si c’est pour donner le pouvoir à des ersatz « féministes » ou inverties qui n’en ont pas le moindre début de perception, on n’est pas sauvés et on reproduira les mêmes schémas de domination...


  • Pascal L 2 août 12:40

    De quand datent les copyrights sur les œuvres de l’esprit ?

    De toutes façons, le christianisme s’assume comme étant dans la continuité du judaïsme. Qui peut leur interdire d’utiliser l’Ancien Testament, d’autant plus qu’il est pris en entier ? Si la reprise avait été partielle, on aurait pu les accuser d’avoir déformé le judaïsme, mais ce n’est pas le cas. Par contre, les Juifs se sont permis de modifier le livre d’Isaïe pour que l’annonce de la venue de Jésus y soit moins présente et ont ajouté les Talmuds. Nous n’avons donc plus 100% de l’Ancien Testament en commun.

    Je vois que pour vous, tous les sophismes sont bons à rendre pour dégommer l’Eglise Catholique. Cela dénote une grande faiblesse sur le plan théologique. 

    Vous nous parlez de votre catéchisme et je soupçonne que ce n’est pas l’Eglise Catholique qui vous pose problème mais le manque d’amour de vos parents. Cette idée doit vous sembler si insupportable que vous cherchez un bouc émissaire.

    J’ai aussi rejeté ce que j’ai appris au catéchisme mais je n’ai pas rejeté Dieu et c’est lui qui m’a mis sur le chemin des Evangiles. La suite a été de revenir progressivement dans le giron de l’Eglise Catholique dont tous les dogmes m’ont été confirmés par la réflexion et aussi directement par Jésus lui-même. Clairement, le catéchisme m’a été enseigné par des personnes qui n’avaient que peu de foi et n’avaient jamais rencontré Jésus comme je l’ai fait. Ils mettaient l’accent sur les mythes alors que cette partie n’a pas d’importance.

    Vous avez ouvert des portes aux démons pour résoudre ce conflit personnel. Un enfant a le plus souvent tendance à vouloir soigner le mal par le mal. Vous devriez penser aux prières de délivrance que l’Eglise peut vous donner. Mais elle ne le fera jamais contre votre gré. Sans vos parents, le seul qui peut vous aider est Jésus lui-même qui n’a jamais renoncé à l’amour qu’il a pour vous depuis votre conception.


  • L’être cherche à travers les cultes et les religions la VERITE qui se cache. Dès qu’il la trouve, son entier est ébloui. Il s’évade des dogmes, se lence en plein dans l’infini (d’ailleurs le chiffre 8 divin : ABRAM ABRA« H »AM ressemble à l’infini, supprimant les intermédiaires inutiles. Jusque là, il tremble, doute ,hésite et s’appuie à tous les autels, ignorant que vérité et religion sont en nous-mêmes. Ceal s’appelle la GNOSE.


  • Ceux qui ont « H » dans leur nom descendent du Divin....


  • L’être cherche à travers les cultes et les religions la VERITE qui se cache. Dès qu’il la trouve, son entier est ébloui. Il s’évade des dogmes, se lance en plein dans l’infini (d’ailleurs le chiffre 8 divin : ABRAM -ABRA« H »AM ressemble à l’infini, supprimant les intermédiaires inutiles. Jusque là, il tremble, doute ,hésite et s’appuie à tous les autels, ignorant que vérité et religion sont en nous-mêmes. Cela s’appelle la GNOSE


  • Henoch, Hermes, YHVH, Abraham, le Christ, THOTH ... Tous portent le « H » divin... 


  • Car Sara devient Sarah et à 90 ans accouche d’ISRAËL ISHA ISRAEL


  • Michaël (anagramme d’alchimie) celui qui est près de Dieu.


  • Le H est comme l’échelle de Jacob. Car pour rencontrer la lumière, il faut monter...


  • Et d’ailleurs, le mois de la pleine lumière, n’est-il pas le huitième : AOUT. 


  • christophe nicolas christophe nicolas 2 août 14:51

    Vous avez l’évangile de Dieu avec l’évangile de Maria Valtorta à votre disposition, ça résoudra tous vos petits problèmes d’hérédité sanguine... :)

    • Les Juifs sont les Hébreux qui ont suivi le Christ devenant les chrétiens et abandonnant l’hérédité sanguine comme critère religieux.
    • Les hébreux qui se disent Juifs mais repoussent le Christ comme Messie sont d’évidence dans l’erreur lorsqu’on connait la somme des miracles au sein de la chrétienté. Ils attendent, on l’imagine, un super-héros hébreu qui prenne la place du Messie, peut-être Zelensky ? Le kéké kaki postule t-il comme Messie qui détrônera le Christ ? La tournure de ma phrase vous laisse peu de doute sur ce que j’en pense mais je ne dis pas que le KKK ne lui ouvrira pas les bras pour un final éclatant si Poutine ne brise pas son élan en lui offrant un autre type de final éclatant... 
    • Il y a une petite communauté d’Hébreux en Israël qui reconnait que le Christ est le Messie donc ils cumulent l’héritage héréditaire et spirituel, s’ils sont bien hébreux, je n’ai pas vérifié : https://www.youtube.com/watch?v=XKA6gek_ULw

    Les prophètes qui précèdent le Christ écrivaient sous l’inspiration de l’Esprit Saint dans une époque très peu rationnelle où ça pouvait dérailler grave en terme de violence.

    Aujourd’hui, c’est la manipulation, la tromperie , la ruse qui vont doucement mettre la justice sous terre et amener à la violence morale systémique qui va dégénérer en guerre, c’est assez différent d’autrefois dans le sens où les responsables du mal soignent leur image sinon ils se font vite attraper. Notre époque est très propice aux complots, même au sein de la chrétienté puisque le saint-Pape de plus de cent prophéties en fut victime de la part de Benoit XVI qui lui piqua sa place comme raconté ci dessous :

    https://www.madredelleucaristia.it/root/fra/sto/page/ST_18_10_02.php

    Je peux vous dire qu’il ne la ramène plus le Ratzinger. Il a des soucis métaphysiques moraux et sanitaires... :)

    Est-ce vous aimez la prophétie ? Comparez celle du Saint-Pape avec la réalité pour comprendre que la prophétie est empreinte d’anthropomorphisme temporel.

    https://catholicapedia.net/Documents/La_Franquerie_de_Marquis/CC-608_Franquerie_Saint-Pape-&-Grand-Monarque.pdf

    La lecture de la Bible, c’est la lecture de l’âme des personnages dans un contexte temporel donné qui offre une lecture éclairante et éternelle.

    Si vous ne croyez pas à l’âme, faites des sciences et si, au bout de 10 ans, vous vous posez enfin les bonnes questions que vous n’avez pas su vous poser en religion, peut-être rencontrerez vous le grand monarque qui vous éclairera sur vos erreurs... :)  

    Qui sait ?


  • Samson Samson 2 août 15:26

    Ben, j’ignore si c’est l’effet de la réélection de notre très immature et narcissique Emmanuel le petit Monarc, l’effet des rappels « vaccinaux », des canicules à répétition et de la guerre en Ukraine ou la subtile combinaison de ces bien sombres calamités, mais votre délire obsessionnel et compulsif ne semble guère s’arranger.

    Au regard de l’authentique et profonde souffrance qu’il exprime indubitablement, vous m’en voyez sincèrement désolé pour vous.

    Bon courage, en vous présentant mes respectueuses salutations !


  • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 3 août 04:35

    Le Livre le plus volé...ça n’a pas de sens : si une révélation est divine, elle appartient à toute l’humanité point barre.

    Si c’est le « peuple élu » qui la reçoit, c’est pour qu’il en fasse bon usage et que par son exemplarité il étende les enseignement « positifs » de leur Dieu jusqu’à la conversion de l’humanité entière, en tenant compte que d’autres, tels le Bouddha, ont fait une part du travail adapté à la mentalité profonde du peuple « ciblé », différente.

    Universalisme.

    Il est clair que ce ne fut pas le cas, et cela dès la conquête de la terre promise : Canaan, avec une barbarie telle que pratiquée à l’époque, qui fit perdre aux hébreux , aux juifs, le statut de peuple élu. Dans le sens où ils seraient seuls détenteurs ET pratiquant de la vérité divine. Peuple élu, oui, choisi parmi d’autres comme point de départ potentiel, c’est tout.

    Que l’église l’ait réorganisé à sa sauce, cela pue, je vous l’accorde, mais dans mon catéchisme et autour de moi, il a toujours été de notoriété publique que la Torah donc quasiment la Bible est le livre saint des juifs auxquels ils ajoutent le Talmud. Ma mère et les enseignants je crois disaient qu’elle représentait la face forte, brute, cruelle envers les « mauvais » de Dieu. Il était sous-entendu que si tant de cruauté s’étalait, c’était du fait d’une époque relevant de l’antiquité, où la vie humaine ne valait pas grand chose.

    Que les juifs aient tué Jésus n’était pas mis en avant, presqu’oublié. N’oublions pas que ce sont les chefs religieux, les puissants (encore eux, contre lesquels les prophètes ne font que dénoncer les mensonges et autres turpitudes au gré de toutes ces écritures) qui ont poussé au crime, galvanisé la foule. Du peuple juif, on se rappelait surtout des persécutions qu’il n’avait cessé de subir...

    Maintenant concernant toutes les horreurs qu’on peut rassembler dans les textes bibliques,, je découvre avec la maturité, qu’elles ne peuvent être que le fruit de mensonges , de détournements, de tromperies ...ou peut-être dans certains cas d’un style littéraire jouant de la menace comme d’une insulte, style compris autrement à l’époque...Je le répète à longueur de commentaires : aucun des textes fondateurs des monothéisme ne peut nous être arrivé sans altération, erreur d’interprétation, vulgarisation modifiant l’esprit du texte, erreurs de traduction, modification volontaire : quoi de plus précieux pour un roi non vraiment (ou mal) croyant et sans scrupule d’avoir à sa portée un texte sacré qu’il peut modifier, rendre terrible afin d’assoir son pouvoir, afin d’envoyer ses armées à l’attaque de son voisin. Quoi de plus noble de se faire tuer pour Dieu et non pour un simple roi, temporel, à la légitimité imprécise...Voyez la croyance des terroristes.(*)

    De la Parole révélée il ne reste, j’en suis convaincu, d’avoir prié des heures, des jours, qu’une infime partie, en particulier dans la Bible, la plus ancienne, qui soit authentique. Mais une sorte de bon sens qui est fruit d’une nouvelle Révélation contemporaine, nous fait reconnaitre la puissance et véracité d’un « J’ai créé l’homme à mon image » -Pentateuque-, par exemple, source possible d’heures et d’heures de méditations ; mais aussi les prophètes apparaissant à des périodes critiques pour ramener le peuple et/ou le roi, les chefs religieux dans le droit chemin...Ah si l’intégralité d’Isaïe nous était parvenue, celle des tables de la Loi, l’intégrité de la métaphore de Jonas, proche de son origine pourtant etc., etc. !

      Et comme disait un cheikh musulman : méfiez-vous des littéralistes, de ceux qui, auréolé d’un certains prestige/pouvoir vont prendre un texte (soi-disant parfaitement révélé puis restitué) à la lettre, le manipuler habilement, savamment. En faire la vérité qu’ils ont décidé d’infliger ; c’est de ces gens-là que viennent les fléaux.

    (*) Vous constatez l’équivalent par la bible Mainstream qui nous affole nous asservit les cerveaux : tout un dispositif instituant la crainte covid comme pour essayer la théorie schwabreuse, ou à défaut, que-sais encore mesurer notre réflexe global pavlovien ou notre répondant sur une échelle de Milgram, puis jouer avec nos nerfs sur la pénurie gravissime à venir. Si cela ne suffit pas : menaces nucléaires, variole de singe, etc., il y a matière à noircir des pages et des pages de ce qui peut maintenir la pression, et par là, le mensonge, asservissant.. 


  • Il est vrai qu’à une certaine époque, l’écartelement était courant et admis. Le corps découpé étaient baladé dans les rues. cela n’étonnait guère. Mais j’ai tendance à me rallier à Freud. Moshé (Moîse en hébreux) était d’origine égyptienne. D’ailleurs la femmes de Moshé était éthiopienne qui possède l’une des plus belles églises orthodoxe. Descendant de Thoth et de Ptah. Raison en clin d’oeil pour laquelle Freud a dit : mon seul dieu est le VERBE...   D’ailleurs, il fut décidé que la circoncision se pratiquait le HUITIEME JOUR.    Et Noe s’écrit Noah :    Définition de « Noach ». Noé = "repos, 

                     


  • Isis s’écrivait aussi ISHA...

    Le mythe d’Osiris ou la version égyptienne d’Abel et Caïn ?

  • Mais il est dit qu’Eve (en hébreux : ḥawwā) eut un troisième fils : SETH. Dont nous descendons tous... 

    Septième patriarche du lignage de Seth. Pas étonnant qu’Hénoch fut associé à Saturne (Chronos). La septième planète ou septième jour (le samedi). pourquoi Seth coupa Osiris en quatorze moeceaux : parce qu’il violait la loi de l’inceste et de l’adultère (Osiris fut l’amant de la femme de seth). Le grand méchant SETH... Qui pourtant aida à relever la barque sur le Nil qui était presque renversée par le serpent... comme pour Uranus : le phallus fut perdu (castré). Horus fut conçu avec l’aide de d’Hermes. Une phallus avec de l’argile. Voila pourquoi les catholiques traitent les juifs de fils de satan (seth, Urne de seth, satan, saturne).... Oh le grand méchant qui nous soumet à des rudes épreuves (JOB).

Réagir