Commentaire de SAVING-Private-ASSANGE
sur Ukraine 5 mois plus tard...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

SAVING-Private-ASSANGE 4 août 18:20

@Lynwec

Le Grand-père maternel de Talonnettes :
Bénédict Mallah, est un juif séfarade de Thessalonique (Empire ottoman)

Le rejeton est le digne descendant de la lignée salonicienne, c’est lui qui a violé le Referendum de 2005 en mettant la France dans l’UE, dans le commandement de l’OTAN etc...
La France ne s’appartient plus, les salariés qui assurent les infos dans les media, n’ont même plus le patriotisme de façade...

l’amitié israélo-turque... qui, en fait prend sa racine dans l’engagement des premiers sionistes d’avant 1914, dont Ben Gourion et Ben Zvi dans le mouvement Jeunes-Turcs à Salonique, et même, si l’on veut accepter de réfléchir sur la longue durée, depuis la nomination de Joseph Nasi, le duc de Naxos, comme grand vizir de l’Empire ottoman à l’apogée du combat avec l’Espagne au XVIè siècle.

.../...

Tout récemment un énergumène, classé autrefois à gauche, publiait une version « made in Turkey » du complot juif mondial en accusant à tort et à travers la plupart des intellectuels libéraux du pays d’appartenir à cette minorité dite des « Dönmehs », c’est-à-dire de ces juifs qui s’étaient convertis à l’islam au XVIIè siècle à la suite du faux messie Shabbataï Zvi et qui sont restés jusqu’à aujourd’hui fidèles à leur secte « judéo-islamique ». Si la plupart des personnes retenues ne sont en rien des sabbatéens, il n’en demeure pas moins vrai que ces derniers ont joué un grand rôle dans le mouvement Jeunes-Turcs et ont donné depuis le début du siècle quatre ministres des Affaires étrangères à la Turquie... »

Extrait de « Turquie  : six portes à ouvrir... » par Adler Alexandre, Débats et Opinions, lefigaro.fr, 19/11/2003)


Voir ce commentaire dans son contexte