Commentaire de lecoindubonsens
sur En bref : des propositions pour financer les retraites


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

lecoindubonsens lecoindubonsens 21 janvier 15:57

Effectivement la logique devrait être très simple

  1. un travailleur produit biens et services
  2. ce travailleur reçoit une rémunération équitable en contrepartie de ce travail
  3. les biens et services sont vendus au prix de revient
  4. seul le travail permet d’avoir de l’argent
  5. cela permet d’équilibrer « total des choses à vendre » = « total du pouvoir d’achat » (les fournitures n’étant que le résultat de travail en amont)
  6. naturellement les inactifs (jeunes et seniors) consomment quand même, c’est pourquoi il faut prélever sur les rémunérations des actifs pour leur donner un pouvoir d’achat
  7. le principe de ce prélèvement devrait être accepté car ce n’est qu’un décalage de revenus dans le temps (même si comptablement faux, dans l’esprit l’actif rembourse ce dont il a bénéficié jeune, et économise pour ses vieux jours)
  8. en réalité, les actifs du moment partagent les biens et services du moment avec les jeunes et retraités du moment
  9. il convient donc de définir la taille des 3 parts de gâteau (jeunes, actifs, seniors), probablement en tenant compte de la démographie. Concernant les retraités, 14% du PIB pour 25% de la population semble bien faible.
  10. les jeunes se partagent entre eux leur part. Perso, je propose somme identique pour chaque enfant.
  11. les retraités se partagent entre eux leur part. Perso, je propose

    au prorata de leur participation à la production dans leur vie active (concrètement au prorata de leur total cotisé)

et peu importe

  • qu’il y ait 1.7 ou 4 actifs par retraité, si le nombre d’actifs est suffisant pour tout produire dans des conditions de travail raisonnables (genre 1500h annuelles actuellement = 43 semaines de 35h, voire moins)
  • que l’age de départ soit à 50 55 60 62 64 67 ans (pas besoin d’age légal ni d’age pivot, ni de nombre d’annuités minimum) si le montant mensuel de retraite est calculé pour équilibrer les comptes (fonction du total cotisé et de l’espérance de vie). Chacun choisit pour lui, n’est ce pas la meilleure règle ?

Voir ce commentaire dans son contexte