Commentaire de Jean-Luc Picard-Bachelerie
sur En bref : des propositions pour financer les retraites


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean-Luc Picard-Bachelerie 24 janvier 11:49

@envoiededisparaition
Du calme, du calme. Il ne faut pas vous mettre dans un état pareil. On est là pour discuter et pas pour camper sur nos positions et s’énerver parce que l’autre n’est pas d’accord avec vous où qu’il dit les choses autrement. 

Le salaire continué était l’esprit de 1946. Le libéralisme et le patronat font tout pour que ce soit un revenu différé et veulent nous faire aller vers le système de capitalisation. Ce qu’il faut refuser car c’est du chacun pour soi. Donc, moi je préfère parler du salaire continué car c’est cela l’esprit juste. 
Quant aux métiers qui disparaissent, il y en a régulièrement tout comme les métiers nouveaux. Au hasard, il y a les influenceurs qui est un métier tout à fait récent. Avec la catastrophe écologique, d’anciens métiers vont réapparaître sous une forme nouvelle.
Quant à l’exemple des autres pays, ils ne m’intéressent que dans la mesure où leur système est juste. Sinon, on est parti pour travailler au-delà de 70 ans puisqu’au Japon cela se fait. 


Voir ce commentaire dans son contexte