Commentaire de Legestr glaz
sur Les librairies de droite attaquées en plein Paris


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Legestr glaz Legestr glaz 13 février 10:19

@Fergus

Les « complotistes » sont ceux qui refusent d’examiner les faits. La science est faite pour être interrogée. 

Qu’appelez-vous « fantasmes les plus délirants ». Par exemple, se poser la question de savoir si la « vaccination » renforce le système immunitaire, est-il un fantasme délirant ?

Et bien, je vais vous le dire Fergus, la « vaccination » n’a jamais augmenté la capacité du système immunitaire. Vous pouvez piquer 2, 3, 4 fois une personne au système immunitaire affaibli, que celui-ci restera affaibli. Le « fantasme délirant » c’est de penser que la « vaccination » va augmenter la défense immunitaire. C’est faux ! Il n’existe strictement aucune preuve de cette « possibilité ».

L’être humain a toujours été en difficulté lorsque son système de défense immunitaire de « première ligne » a été dépassé. C’est le cas lors d’une « piqure », d’une « morsure », d’une plaie. C’était l’une des causes principales de décès dans les populations primitives, et même plus près de nous, avant la découverte de la pénicilline, et des antibiotiques en général . Les infections bactériennes, le passage des bactéries dans le sang, est un phénomène que le système immunitaire a beaucoup de mal à contrôler et à maitriser. 

Les maladies respiratoires, en automne-hiver, dépendent, principalement, de la solidité du système de défense immunitaire de première ligne. Aucune « vaccination » ne peut agir sur le système de défense de première ligne. Ceci est un « fantasme délirant » ! D’ailleurs, il est très facile de constater, simplement de « constater », que les personnes qui meurent de maladies respiratoires en automne-hiver, meurent principalement de pneumonies ou d’un emballement du système immunitaire. 

Le seul et unique moyen pour le système immunitaire de se débarrasser d’agents pathogènes qui auraient infiltré la circulation sanguine est de les « oxyder ». C’est le rôle, principalement, des macrophages. Il n’existe pas d’autres moyens Fergus. C’est ainsi que fonctionne le système immunitaire dans la circulation sanguine : en produisant des espèces réactives à l’oxygène.
Aussi, vaudrait-il mieux renforcer les défenses immunitaires de première ligne, ce que les vaccins ne sont pas susceptibles de réaliser. C’est un « fantasme délirant » de le penser.


Voir ce commentaire dans son contexte