mercredi 5 août - par CHALOT

L’espion inattendu

« L'espion inattendu »

roman d'Ottavia Casagrande

éditions Liana Lévi

février 2020

264 pages

 

Un suspense incroyable....

Publicité

 

L'histoire nous révèle des petits épisodes méconnus ou oubliés qui méritent d'être dévoilés comme celui-ci, raconté par la petite fille du héros.

Rien ne pouvait nous rendre sympathique, ce dandy italien, aristocrate, si ce n'est son indépendance d'esprit et sa soif de l'aventure.

« Ami » ou espion préféré de Galeazzo Ciano, le fameux ministre et gendre de Mussolini, il va se lancer dans l'aventure pour la beauté d'une belle espionne britannique qu'il sauve avant de l'entraîner dans une folle aventure.

Raimondo va, par conviction peut être mais aussi par soif de rencontres mouvementées, mener une action clandestine pour empêcher l'Italie d'entrer en guerre du côté du fuhrer que lui et son mentor méprisent et détestent.

La lutte est inégale mais tellement exaltante.

La petite fille de l'aventurier qui raconte cette histoire extraordinaire : une traversée de l'Italie fasciste et de la France en pleine débâcle, s'appuie sur le récit qu'en fit Géraldine, la fille de l'espionne et sur des documents exhumés des archives nazies.

 

Publicité

C'est incroyable et pourtant véridique… Notre aventurier va jusque chez Churchill pour rencontrer le célèbre chef d'Etat et lui expliquer que l'Italie allait inéluctablement entrer en guerre contre l'Angleterre – la France étant déjà perdue- ce qui confortait fortement la position du premier ministre :

« Good boy... » le remercia Churchill en saisissant son verre et après une première gorgée, il ajouta : Eh bien, d'ici peu, ce ne sera plus la peine de descendre jusqu'à Pompéi pour admirer les ruines, en Italie »...

 

Une passion plus-que fugitive, une soif d'aventure et d'indépendance, le tout mêlant suspense et histoire avec un grand H, pour le bonheur du lecteur.

 

Jean-François Chalot



1 réactions


Réagir