jeudi 28 mars - par JPCiron

La Charte du Hamas de mai 2017 : une base de travail claire vers une solution pacifique & négociée du conflit israélo-palestinien ?!

« Si l'on n’y prend pas garde, Israël pourrait disparaître. Non pas parce qu'il ne lutte pas contre la résistance palestinienne, mais précisément parce qu'il la combat. » (1)

Bien sûr, il est hors de question de commencer cet Article sans la claire condamnation de l'attaque terroriste du 07 octobre par Hamas & associés. J'en profite pour condamner aussi les attaques de nature similaire, tant celles post-1947 par massacres et nettoyage ethnique de masse des Palestiniens, que les opérations de nettoyage 'au détail' illustrées par les exécutions extra-judiciaires qui représentent une bonne partie des quelques 10.000 tués palestiniens durant les 20 années précédant le 7 octobre. (*) Il s'agit pour ces dernières de celles organisées par Israël (1) p. 91 à 99) et de celles 'déléguées-abandonnées' au jour-le-jour aux militaires et aux colons armés. Notons qu'il est regrettable-consternant que nos médias (et nos politiques) ne réagissent pas avec la même légitime intensité quand il s'agit d'Arabes Palestiniens.

Plus d'informations sur l'Article : « Le Sionisme : la déclassification progressive des archives change le regard des historiens sur les Processus associés à sa mise en oeuvre »

https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/le-sionisme-la-declassification-209989

 

 

Venons-en au fond de l'Article : la question n'est pas de savoir pour qui l'on est, mais de savoir comment l'Ordre International créé après 1945 doit être appliqué. La continuation de son non-respect par Israël pourrait provoquer sa perte. Jacques Baud souligne que la solution ne viendra pas des émotions mais d'une analyse froide et d'une médiation honnête.

 

Cet ancien des services secrets a produit un livre remarquable de plus de 400 pages très bien référencé (plus de 900), outre nombre de graphiques, tableaux et documentations. (1)

En introduction, il plante le décor du contexte et de la politique israélienne de lutte contre la résistance palestinienne. Puis il rentre dans le dur et dans le détail de ce qui a mené à l'opération du 7 octobre 2023 et de la réponse israélienne. Un livre à lire.

 

Dans son ouvrage, Jacques Baud revient souvent à la Charte du Hamas de 2017, et en joint même une traduction française. Sa lecture m'a fait un choc car cela ne correspond pas du tout aux commentaires des journalistes, des généraux et des spécialistes qui tournent en boucle sur nos radios et télés. Aussi, j'en ai fait le point du livre de Jacques Baud dont je parle dans cet Article.

 

J'ai à présent compris que tous ces experts se réfèrent à la Charte du Hamas de 1988 !... En faisant mine de ne pas savoir qu'après trente-cinq ans, en 2017, le Hamas avait fait sa mue ''en ouverture''. Le Hamas ne fait pas référence à son texte de 1988 : la Charte de 2017, c'est un autre monde. (2) On ne peut guère le leur reprocher, car, en 2018, Israël avait aussi fait sa mue ''en fermeture'', sans faire référence à son texte de 1948.

En effet, l' Israël de 2018 décidait que« La réalisation du droit à l'autodétermination nationale dans l'État d'Israël est exclusive au peuple juif. » (3) Ce qui est clairement ségrégationniste, et peut-être aussi raciste.Tandis que l'Israël de 1948 affirmait à l'inverse qu'il « assurera une égalité complète des droits sociaux et politiques à tous ses habitants, sans distinction de religion, de race ou de sexe ; il garantira la liberté de religion, de conscience, de langue, d'éducation et de culture ; il sauvegardera les lieux saints de toutes les religions ; et il sera fidèle aux principes de la Charte des Nations Unies. » (4) Ce qui correspond à une mue XXL : l'Israël de 1948 promettait une vraie démocratie pour tous les habitants, et promettait aussi fidélité aux principes de la Charte des Nations Unies. Alors que c'était tout le contraire qui était en gestation !..

 

 

>> Connaître l'adversaire

Jacques Baud insiste sur l'importance de ce concept éternel.

« Connais ton ennemi et connais-toi toi-même... » Sun Tzu (VI siècle av. JC)

Malheureusement, je constate que, tant en Israël, qu'en Amérique, qu'en France, etc nous nous sommes depuis longtemps dispensés de considérer appliquer cette maxime. Notre arrogante suffisance nous a fait croire que nous savions mieux que les intéressés quelles étaient leurs motivations et intentions, leur psychologie, intérêts et priorités. C'est d'ailleurs pourquoi si souvent les adversaires nous semblent fous ou incohérents. Cependant, tant nos médias que nos politiques se confortent mutuellement dans leurs certitudes insensées. D'où les décisions inadaptées et contre-productives que l'on masque et tente d'effacer de nos mémoires. D'où la perte de confiance dans nos institutions, nos médias et nos politiques... dont ces derniers s'empresseront d'attribuer la responsabilité à quelque bouc émissaire.

 

 

La Charte du Hamas de 2017 est publiée sous le titre

« Principes Généraux et Politiques du Hamas ».(2)

Je vais ici examiner quelques-unes des affirmations-critiques des « experts » médiatiques, à l'aune de la Charte en vigueur en français du livre de Jacques Baud.

 

 

>> La Charte du Hamas ne reconnaît pas l’État d'Israël.

Il serait plus correct de dire qu'elle ne le reconnait pas explicitement.

Mais, quelles sont donc les frontières de l’État d'Israël à reconnaître ? Elles ne sont pas définies, et, au fil des décades, bien des leaders politiques ont soutenu (et soutiennent encore) que la frontière d''Israël ira jusque là où son armée s'arrêtera.

Pour certains israéliens, la frontière d'Israël sera sur la ligne revue en 1967. Mais on parle à présent beaucoup plus souvent d'un Israël ''du Jourdain jusqu'à la mer Méditerranée'' (via annexions).

Beaucoup de Leaders insistent sur le terme ''Eretz Israël'' (généralement traduit par ''Grand Israël'') quand ils parlent du territoire d'Israël. Ce terme a une connotation biblique. Et, pour ce terme lui aussi, il y a plusieurs interprétations. La plus courante recouvre un territoire mythique qui correspondrait à l'extension maximum de l'Israël Biblique ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Isra%C3%ABl ). Comme on le voit sur cette carte, cela s'étend bien au-delà de la Palestine. Mais il y a aussi une autre piste rappelée régulièrement par les religieux : la Terre Promise (Genèse 15 ;18-21) qui s'étend du Nil à l'Euphrate. Dans ses écrits, Theodor Herz, théoricien de la mise en œuvre du Sionisme, précisait que c'est bien ce dernier périmètre qu'il considérait pour son Projet Sioniste. (5)

Et il ne s'agit pas d'élucubrations seulement religieuses ou théoriques. En effet, la déclaration de création de l’État d'Israël de 1948 précise bien que « l'Assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution appelant à la création d'un État juif en Eretz-Israël  » (4)

 

En reconnaissant Israël avant que ce dernier ait défini ses frontières en ''Eretz Israël'', ce serait accepter par avance de renoncer à un État Palestinien, si ce dernier se trouvait à l'intérieur du ''Eretz Israël'' qui sera finalement retenu par Israël.

En résumé, la situation est celle-ci : Israël demande aux Palestiniens de reconnaître Israël, tout en les empêchant de le faire.

 

 

Les ''experts'' affirment : Le combat des Palestiniens n'est pas une guerre de territoire, mais une guerre de religion, de civilisation.

Habib Meyer, député des Français de l'étranger, israélo-français, est intervenu durant les ''Questions au Gouvernement'' de fin 2023. Outre une série d'affirmation péremptoires ''de propagande'' non vérifiées, il a montré aussi adhérer pleinement aux vues du gouvernement Netanyahu : « Ne vous y trompez pas, c’est une guerre contre notre civilisation, non pas une guerre de territoire, de colonies. Le Hamas veut un état à la place d’Israël, et non à côté d’Israël »

Je reprends ci-dessous les principales affirmations des ''experts'' :

 

 

>> Le Hamas mène une guerre de religion

Cette affirmation est typique du travail d'inversion-manipulation du réel qui est conçu en Israël, puis qui se trouve infiltré-infusé chez nous par importation des idées.

Israël ignore le Droit international : il a été condamné par les Nations Unies à 94 reprises (1948 – 2023). (1) p. 439 – 459) « En fait, en plaçant la démarche palestinienne dans un projet religieux plus large, la rhétorique israélienne exclut toute solution politique puisqu’elle situe le conflit dans le champ religieux. » (1) Note JPCiron : La Vision de « l'Ordre du Monde » de Henry Kissinger présentait une approche similaire d'inversion du réel. (6)

 

La Charte du Hamas (point 16) est pourtant claire sur la nature territoriale du conflit : « Le Hamas affirme que son conflit concerne le projet sioniste et non les Juifs en raison de leur religion. Le Hamas ne mène pas une lutte contre les Juifs parce qu'ils sont juifs, mais mène une lutte contre les sionistes qui occupent la Palestine. Pourtant, ce sont les sionistes qui identifient constamment le judaïsme et les Juifs avec leur propre projet colonial et leur entité illégale. » (1) Cette dernière idée israélienne assimilant judaïsme/ Juifs/ Sionisme a infiltré-infusé en Europe et en France, jusqu'aux sommets de l’État, sous la forme du slogan absurde « Antisionisme = Antisémitisme ». Nos Leaders et députés préférant s'enivrer des slogans colportés par les lobbies transnationaux plutôt que d'écouter l' Appel de 127 intellectuels Français Juifs demandant aux députés de ne pas soutenir la proposition assimilant l'antisionisme à l'antisémitisme . (7)

 

L'ouvrage de Jacques Baud rapporte aussi l'interview en l'an 2000 du Cheick Yassine, fondateur du Hamas, qui déclarait : « Le conflit n'est pas religieux. Nous respectons toutes les religions et nous avons de bonnes relations avec toutes les religions. Il y a un agresseur, qui nous a agressés, qui nous a exilés, qui a confisqué nos maisons et notre terre. Nous devons résister et nous devons récupérer nos droits. »

 

 

>> Le Hamas veut anéantir Israël.

Le projet de la Charte est présenté sous l'apparence d'un contre-projet qui fait miroir au projet israélien. La différence est que le projet de la Charte présente des ouvertures.

« Comme Israël, le Hamas revendique une souveraineté des Palestiniens sur l'ensemble du territoire compris entre la mer Méditerranée et le Jourdain. » (1) Les Israéliens veulent-ils pour autant anéantir complètement les Palestiniens, comme le suggèrent nombre de déclarations israéliennes ? (9) Non ! Pourquoi suggérer que les Palestiniens soient différents ?

Comme Israël, le Hamas réserve le droit d'auto-détermination à une catégorie. Pour Israël, c'est uniquement le peuple Juif. Pour le Hamas, c'est le peuple Palestinien que la Charte définit ainsi : « Le peuple palestinien est un seul peuple, composé de tous les Palestiniens, à l'intérieur et à l'extérieur de la Palestine, quelles que soient leur religion, leur culture ou leur affiliation politique. » Et elle précise : « Les Palestiniens sont les Arabes qui ont vécu en Palestine jusqu'en 1947, qu'ils en aient été expulsés ou qu'ils y soient restés ; et toute personne née d'un père arabe palestinien après cette date, que ce soit en Palestine ou à l'extérieur, est un Palestinien. » Ce qui inclut donc les Palestiniens Juifs.

Note JPCiron : Les deux peuples comprennent leur diaspora. Pour le Peuple Palestinien, elle est généalogique depuis 1947, par le père. Elle est par adhésion ethno-culturelle pour le Peuple Juif. Pour ces derniers, il n'y eut en effet que deux exils-expulsions importantes hors de Palestine. Le premier intervient en Samarie : les Assyriens firent des déportation croisées de population en Samarie, au VIII s av. JC. Les archives Assyriennes rapportent l'importation de tribus Arabes (Tamoudes, Ibadides, Marsimans, Khayapa, Arabes loin­tains habitants du désert). La Bible mentionne aussi des gens venus d'Assyrie. Le second exil réalisé par les Babylonien, au VI s av. JC, intervient en Judée, et ne concerne que les élites. La plupart de ces élites exilées, bien intégrés en Babylonie, choisiront de rester dans leur nouvelle patrie. Seule une minorité reviendra quelques siècles plus tard, sous régime Pers e. Ils ont alors maltraité durement les israélites non-exilés (ceux restés au pays) comme le seraient des étrangers venus s'installer indûment sur la Terre d'autrui. L'histoire des Palestiniens d'aujourd'hui est donc une réédition d'un coup politique ''déjà vu''. (11) O n parle beaucoup du troisième exil, sous les Romains, au 1er s de notre ère. C'est un mythe (10). La majorité de la diaspora Juive est donc issue de conversions et de migrations.

A ce point, il convient de se rappeler que la Culture Arabe est traditionnellement plus fine que le classique et simpliste ''blanc ou noir'' occidental. En effet, les dirigeants du Hamas « ont admis à plusieurs reprises qu'une indépendance palestinienne dans les limites des frontières de 1967 (en fait, la ligne d'armistice de 1949 ou ''ligne verte'') serait acceptable pour une négociation, suggérant par là même que le Hamas ne cherche pas l'anéantissement d'Israël. » (1) Ce qui comptera aussi, c'est le droit au retour des palestiniens chassés lors du méga nettoyage ethnique post-1947 (et les indemnisations qui vont avec), le démantèlement des implantations dans les territoires occupés, la levée du siège de Gaza, et la libération des milliers de prisonniers-otages palestiniens dont beaucoup sont emprisonnés, sans charges ou sans procès.

 

 

>> Israël a le droit de se défendre.

Bien sûr ! Comme tout le monde. Y compris les palestiniens qui ont le droit de se défendre contre l'oppression, l'occupation, et qui dénoncent (et demandent réparation pour) les injustices infligées ''en bande organisée'' par les ''Grandes Puissances'', depuis le début des années 1900. La première grosse injustice fut d'empêcher le peuple de Palestine d'exprimer son droit à l'auto-détermination. Ce qui ne le prive cependant pas de ce droit que la Charte du Hamas réclame.

 

Voir le détail d'un processus révoltant dans l'Article : « Le VIOL de nos actuels Principes et Valeurs a accompagné le long processus Sioniste »

https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/le-viol-de-nos-actuels-principes-214231

 

Au final, « Le problème est que la politique d' Israël n'a jamais eu comme objectif de créer les conditions pour la paix et un développement harmonieux des deux peuples côte à côte, mais de pousser les Palestiniens à l'exil en leur rendant la vie impossible. » (1)

Netanyahu a d'ailleurs déjà depuis longtemps déclaré qu'il n'y aura pas d’État Palestinien souverain. Et il a encore, fin janvier 2024, signifié aux États Unis « son opposition à la création d'un État Palestinien après la guerre. ».

 

Israël a donc le droit de se défendre. Mais quel est son plus gros problème ? L'ancien Président d'Israël Reuven Rivlin l'avait en son temps identifié en affirmant : « la société israélienne est malade, et la maladie requiers traitement. » En fait, cette société ne tient ensemble que tant qu'il y a un ennemi désigné à combattre.

Voir à ce propos l'Article de 2018 « Israël en Danger ?! »

https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/israel-en-danger-206669

 

 

En guise de conclusion, j'aimerais rappeler ici les positions constantes de l' UNION FRANCAISE JUIVE POUR LA PAIX. (8) J'adhère pleinement à leurs vues et à leurs analyses, année après année :

L' UJFP rappelle que notre république a des Valeurs, se désole que nos représentants ne les représentent pas et que leurs propos « dénaturent et affaiblissent la lutte contre l'antisémitisme en renforçant les amalgames entre Juifs et sionistes. »

En outre, l' UJFP prône « ÉGALITÉ des droits pour tous, ici et là-bas entre Méditerranée et Jourdain » 

 

 

JPCiron

 

°°°°°°°°°°°°°°°°° NOTES °°°°°°°°°°°°°°°°

 

….. (*) - https://ifamericansknew.org/stat/deaths.html

 

….. (1) – Ouvrage « Opération Déluge d'Al-Aqsa – La défaite du vainqueur » par Jacques Baud – Max Milo 2024

 

….. (2) – Principes Généraux et Politiques du Hamas – mai 2017

Document Officiel Anglais  :

https://web.archive.org/web/20170515114724/http://hamas.ps/ar/uploads/documents/06c77206ce934064ab5a901fa8bfef44.pdf

Document Officiel Arabe  :

https://web.archive.org/web/20170712102137/https://hamas.ps/ar/uploads/documents/599abf9aafa1b76837c1242eb229e87b.pdf

Traduction en Français de l'Association France-Israël :

https://franceisrael.fr/wp-content/uploads/2018/12/Charte-Hamas-2017.pdf

 

….. (3) – Droit Fondamental : Israël – l’État-nation du Peuple Juif. - 19 juillet 2018

Anglais :

https://main.knesset.gov.il/EN/activity/documents/BasicLawsPDF/BasicLawNationState.pdf

Extraits traduits  : « La réalisation du droit à l'autodétermination nationale dans l'État d'Israël est exclusive au peuple juif. » (…) « L'État est ouvert à l'immigration juive et au rassemblement des exilés. » (…) « L'État considère le développement de l'implantation juive comme une valeur nationale, et agira pour encourager et promouvoir son son établissement et sa consolidation. »

 

….. (4) – Déclaration de création de l’État d'Israël – 14 mai 1948

Anglais :

https://www.gov.il/en/departments/general/declaration-of-establishment-state-of-israel

Extrait traduit  : « Le 29 novembre 1947, l'Assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution appelant à la création d'un État juif en Eretz-Israël » (…) « L'ÉTAT D'ISRAËL sera ouvert à l'immigration juive et au rassemblement des exilés ; il favorisera le développement du pays au profit de tous ses habitants ; il sera fondé sur la liberté, la justice et la paix, comme l'ont envisagé les prophètes d'Israël ; il assurera une égalité complète des droits sociaux et politiques à tous ses habitants, sans distinction de religion, de race ou de sexe ; il garantira la liberté de religion, de conscience, de langue, d'éducation et de culture ; il sauvegardera les lieux saints de toutes les religions ; et il sera fidèle aux principes de la Charte des Nations Unies. »

 

….. (5) – ''Vaincre l'Antisémitisme par le Sionisme, c'est la Vision de Theodor Herzl''

https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/vaincre-l-antisemitisme-par-le-213131

 

….. (6) – Ouvrage ''L' Ordre du Monde'' de Henry Kissinger

https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/extraits-d-ouvrages/article/l-ordre-du-monde-de-henry-207974

 

….. (7) - https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/12/02/appel-de-127-universitaires-juifs-aux-deputes-francais-ne-soutenez-pas-la-proposition-de-resolution-assimilant-l-antisionisme-a-l-antisemitisme_6021348_3232.html

 

….. (8) Article UJFP : « L'antisionisme ''ennemi de la République'' ?

https://ujfp.org/lantisionisme-ennemi-de-la-republique/

 

….. (9) Article « S'il ne s'agit pas d'un génocide à Gaza, alors, qu'est-ce donc ? »

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/s-il-ne-s-agit-pas-d-un-genocide-a-252604

 

….. (10) Article « Le Mythe de l'Exil »

https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/le-mythe-de-l-exil-236874

 

….. (11) « Le Mythe de la ''Loi de Dieu''- La Septante, bras religieux du Coup Politique en Yehud-Canaan »

https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/4-4-le-mythe-de-la-loi-de-dieu-la-246220

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°



83 réactions


  • Yann Esteveny 28 mars 19:03

    Message à tous,

    Reprocher à l’adversaire son manque de bonne volonté à se mettre à la table des négociations tout en l’exterminant est une habitude chez ceux qui se présentent comme le « peuple de la paix ».

    Dieu châtiera ce peuple qui se livre à toutes les corruptions.


    • JPCiron JPCiron 28 mars 19:38

      @Yann Esteveny
      Bonjour,
      Sans doute serait-il souhaitable (pour sa réputation) qu’ Il sorte de sa torpeur...


  • Gégène Gégène 28 mars 19:31

    Pour ceux qui apprécient les analyses de Jacques Baud sur Gaza, quelques liens :

    https://www.youtube.com/watch?v=CnruIA-5Q-M

    https://www.youtube.com/watch?v=5tr0QNBy4qM

    https://www.youtube.com/watch?v=PuDEBSMlV3A

    https://www.youtube.com/watch?v=hH-wRdcR_cE (cette dernière, à venir le 30)


    • JPCiron JPCiron 28 mars 19:40

      @Gégène
      Bonjour,
      A la lecture de son bouquin, on se rend vite compte que l’on a affaire à une autre pointure que nos Généraux d’opérette médiatique ou de nos Journalistes Experts en régurgitation de notes...
      Aussi, je regarderai toutes ces vidéos.
      Merci


  • tinga1 29 mars 00:58

    Gaza commence à ressembler au ghetto de Varsovie.

    Rony Broman est passé sur France info il y a quelque temps, ses propos ont du être considéré comme antisémite, il n’a pas été réinvité, idem pour le frère d’un ami responsable à la croix rouge à Gaza, pour tous les deux, bien que France info(x ?) diffuse tout au long de la journée plusieurs fois les messages, eux n’ont eu droit qu’à un seul passage.Les journalistes ont du se faire remonter les bretelles.

    Cet abruti de Nétanyahou ainsi que vous l’écrivez met l’existence d’Israël en jeu, et place toute la diaspora dans une position inconfortable.

    Enfant je me demandais pourquoi l’état juif n’avais pas été créer en Europe, en Allemagne par exemple, on aurait eu des camps de réfugié allemands en France.

    Ce qui fait l’intérêt du peuple Juif c’est justement d’avoir su au fil des siècles maintenir une identité sans nation. Ce rêve d’Israël tourne au cauchemar.

    L’occident est mal barré, ça commence à sentir le roussi, avenir radieux.

     


  • JPCiron JPCiron 29 mars 08:28

    <Enfant je me demandais pourquoi l’état juif n’avais pas été créer en Europe>

    En fait, il y a deux Sionismes : le premier est Chrétien. Le second Juif. Leurs efforts ont des finalités très différentes (le sionisme Chrétien a une finalité antisémite. Mais c’est lui qui a les dollars.) En fait, ils veulent croire qu’à la fin du monde (qu’ils espèrent proche), seules les âmes pures (chrétiennes) seront admises au Royaume de Dieu. Ainsi, à ce moment là, les Juifs devraient choisir : ou se convertir auchristianisme, ou finir en Enfer. Nombre de religieux US confirment.

    Bien sûr, les Juifs sourient sous cape, car les Sionistes Chrétiens donnent plein de milliards de dollars pour aider Israël à remplir les ’’condirions’’ indiquées par les prophètes ; conditions qui précèdent -en théorie- la fin du monde (apocalypse).

    Le Sionisme Juif s’est appuyé initialement sur celui Chrétien :

    https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/vaincre-l-antisemitisme-par-le-213131

    La préparation du processus a été fait en violant le Droit, en conscience :

    https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/le-viol-de-nos-actuels-principes-214231

    Et puis il y eut la mise en oeuvre du Sionisme qui piétine nos Valeurs :

    https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/le-sionisme-la-declassification-209989





    • tinga1 30 mars 11:39

      @JPCiron
      Argh ! « n’avait pas été créé »


    • JPCiron JPCiron 30 mars 12:00

      @tinga1
      Oui, quand je cite, je ne corrige pas nécessairement la citation.
      Ce type de faute est très courante, et passe inaperçu, sauf...


    • Eric F Eric F 30 mars 12:10

      @JPCiron
      Le retour sur la terre promise est resté dans la culture juive au fil des âges, même s’il avait un aspect symbolique (’’l’an prochain à Jérusalem’’), le sionisme est donc d’abord d’essence juive ; Ce qu’on appelle ’’sionisme chrétien’’ est une construction de certaines factions protestantes anglo-saxonnes (en fait surtout étasuniennes), aspect très marginal avant le 19è siècle, qui a ensuite été instrumentalisé de manière opportuniste dans un contexte colonial, en collusion avec des groupes d’influence juive.
      On a donc eu un double soutien américain à la création d’Israël : par les ’’progressistes’’ pour émancipation du peuple juif, par les ’’conservateurs’’ pour raisons théologiques (pour les gens imprégnés de la Bible, même au delà de la mouvance sionistes chrétiens, le peuple Juif en terre hébraique est un retour à un ordre des choses familier)


    • JPCiron JPCiron 30 mars 12:19

      @Eric F

      Ce qu’on appelle ’’sionisme chrétien’’ ... >
      Oui, sa substance est une construction à architecture coloniale.

      L’idée de retour est fort ancienne : 1643
      https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/le-sionisme-une-histoire-d-enfer-227731


  • Boaz Boaz 29 mars 08:38

    Le temps du Hamas touche à sa fin.
    Israël poursuivra l’éradication du Hamas jusqu’au bout, sans se soucier des pressions internationales.
    De nombreux pays arabes en sont conscients et préparent discrètement l’avenir de la bande de Gaza en coordination avec Israël.


    • Samy Levrai Samy Levrai 29 mars 09:06

      @Boaz
      Les croisés qui étaient de purs guerriers ont tenu quelque 200 ans, combien de temps va tenir la colonisation israélienne ?
      Le Hamas n’est qu’une composante de la résistance Palestinienne et d’après ce que je comprends ce sont les civils qui sont visés et tués pas la résistance.
      Que penses tu du Yémen et du Hezbollah ?
      N’as tu pas l’impression que le plan américain visant à faire accepter Israel par les pays arabes vient de prendre du plomb dans l’aile ?
      Ne crois tu pas que les Palestiniens vont se venger des assassinats de leur famille dans les années qui viennent  ?
      Crois tu qu’Israel se fait des copains pour la vie ?
      C’est qui à part l’Egypte pour du fric est « conscient et prépare l’avenir de Gaza avec Israel » ?


    • njama njama 29 mars 09:33

      @Boaz
      De nombreux pays arabes en sont conscients et préparent discrètement l’avenir de la bande de Gaza en coordination avec Israël.


      Des noms, des noms... ! lesquels ?
      Le Liban, non
      La Syrie, non
      L’Irak, non
      Le Yémen, non
      L’Algérie, non
      La Tunisie, non
      La Libye, non
      La Jordanie (?), la reine Rania a dénoncé la complicité du « monde occidentale » qui soutient le massacre des civils palestiniens par l’armée israélienne
      L’Iran (hors catégorie, car pas arabe) non


    • JPCiron JPCiron 29 mars 11:21

      @njama
      Bonjour,
      Merci d’avoir remis les pendules à l’heure...


    • L'apostilleur L’apostilleur 1er avril 09:54

      @njama
      A noter que l’Algérie a interdit les manifestation de soutien aux palestiniens


  • zygzornifle zygzornifle 29 mars 09:27

    La charte du Hamas c’est plutôt amasser des armes pour faire la peau des juifs ....


    • JPCiron JPCiron 29 mars 11:24

      @zygzornifle
      Ce que dit la Charte du Hamas 2017 semble parfaitement compatible avec le Droit International (y a-t-il un point qui m’a échappé ?).
      Par contre, que ce soient les textes de loi ou la pratique politique de l’Etat d’Israël ignorent le Droit International. C’est devenu un Etat quasi religieux qui applique leur propre ’’charia’’.


    • zygzornifle zygzornifle 1er avril 10:14

      @JPCiron

      Et vous croyez qu’il respecteront la charte ? 
      Le droit international comme les droits de l’homme et la démocratie remplacent le papier toilette quand il n’y en a plus ....


    • JPCiron JPCiron 1er avril 10:19

      @zygzornifle

      On a bien fait semblant de croire la partie Sioniste adverse...
      ... qui pourtant est sacrément tordue et retors.
      https://www.agoravox.fr/commentaire6714549
      https://www.agoravox.fr/commentaire6714525


  • njama njama 29 mars 10:06

    La migration de la moitié des Juifs du monde en Palestine n’a servi qu’à une occupation coloniale... au profit des empires de l’Ouest, UK, US, France,...

    La plupart des migrants juifs devenus « israéliens » sont des colons qui s’ignorent...

    Le sionisme, chrétien et juif, n’est qu’une idéologie religieuse déviante qui tient du pharisaïsme, de l’idolâtrie, de fantasmes millénaristes, des visions hallucinatoires.

    Toutes les fortunes apatrides (pléonasme) du monde s’en foutent complétement de Jérusalem, ce gros village, comme des autres reliques du passé, seuls le commerce international,le pétrole, le gaz les intéresse, en sus du contrôle de cette région qu’il ne faudrait pas laisser aux arabes

    Le pourquoi la destruction de la Bande de Gaza est simple, en expulser les Palestiniens pour s’approprier ce territoire et exploiter sans partage l’immense champ gazier qui lui fait face

    Guerre à Gaza : Israël veut s’emparer d’un gisement gazier palestinien de plusieurs milliards de dollars

    (...) Les accords d’Oslo II signés en 1995 ont accordé à l’Autorité palestinienne (AP) la juridiction maritime sur ses eaux jusqu’à 20 milles nautiques de la côte ; par conséquent, l’Autorité palestinienne a signé un contrat d’exploration gazière sur 25 ans avec la société British Gas Group (BG) en novembre 1999.

    En l’an 2000, les deux puits forés par British Gas au large de Gaza ont révélé des réserves gazières estimées à près de 40 milliards de mètres cubes ; 60 % de ces réserves appartiennent aux Palestiniens.

    En juillet 2000, le Premier ministre israélien a accordé à BG une autorisation en matière de sécurité pour forer le premier puits, Marine 1, dans le cadre de la reconnaissance politique par Israël de la juridiction de l’Autorité palestinienne sur ce puits.
    (...) https://www.mondialisation.ca/guerre-a-gaza-israel-veut-semparer-dun-gisement-gazier-palestinien-de-plusieurs-milliards-de-dollars/5683298?doing_wp_cron=1707144816.8618609905242919921875


    • JPCiron JPCiron 29 mars 11:30

      @njama
      Merci @njama pour cette importante contribution.

      Il y a deux éléments majeurs qui propulsent les sionistes :
      > Un sentiment de supériorité manifeste (colonialisme)
      > Un appât du gain au mépris de la vie des non-sionistes

      Cela pourrait se terminer fort mal, pour tout le monde...


  • njama njama 29 mars 10:29

    Ce que les médias de grands chemins ne vous diront pas et qui explique la complaisance de l’U€ vis à vis d’Israël, dont évidemment ni le sionisme, ni le judaïsme, ni les tribulations malheureuses des Juifs par le passé n’ont rien à voir avec ce « deal » et cette spoliation internationale en cours.

    Dans ce contexte « stratégique » qui se joue des peuples, il fallait bien saboter les gazoducs Nord Stream (26 septembre 2022)

    L’accord gazier entre Israël, l’Égypte et l’UE est un autre feu vert à l’occupation et aux atteintes aux droits

    Inès Abdel Razek, mardi 28 juin 2022
    Plutôt qu’isoler des États qui violent les droits de la personne et le droit international, l’Europe leur permet d’oppresser en toute impunité

    L’Union européenne (UE) vient de signer un accord gazier tripartite avec l’Égypte et Israël, lequel va accroître sa dépendance au gaz israélien. Qualifié par la présidente de la Commission européenne d’« accord historique », celui-ci prouve qu’en ce qui concerne le respect des droits de l’homme et du droit international, l’UE et ses membres n’ont aucune crédibilité.

    Cet accord s’inscrit dans le cadre de la recherche d’alternatives au gaz et au pétrole russe par l’UE dans le contexte de la guerre en Ukraine. Charles Michel, président du Conseil européen, affirme que l’embargo sur les importations de pétrole russe suspend « une énorme source de financement pour sa machine de guerre ».

    En remplacement, l’UE s’engage sur un chemin qui va la rendre plus dépendante du gaz israélien, malgré l’occupation militaire depuis plus d’un demi-siècle et les 74 années de dépossession coloniale des Palestiniens par Israël, lequel commet des atteintes flagrantes au droit international qui s’apparentent à un crime d’apartheid.

    ...https://www.middleeasteye.net/fr/opinion-fr/israel-egypte-union-europeenne-accord-gaz-tripartite-violation-droits-apartheid-occupation


    • JPCiron JPCiron 29 mars 11:44

      @njama
      Merci njama pour cette analyse fondamentale.
      Elle s’inscrit en cohérence avec ce qu’écrit Jacques Baud dans son bouquin (p. 309) :
      < Le problème avec les actions d’Israël est qu’elles n’auront jamais de conséquences légales. (...) les abus ne seront jamais sanctionnés. >

      En fait, en Occident, tous les politiques sont d’accord pour massacrer les droits des Palestiniens, droits que nous brandissons pourtant comme banière de notre civilisation.
      Les politiques le savent parfaitement et leur silence-complicité devrait être sanctionné.
      En outre, on voit bien à la télé & radio qu’une chape de plomb est tombée sur les informations sur Gaza. C’est silence radio. Mais toute info de propagande d’Israël passe tout de suite en boucle. Pour savoir ce qui s’y passe vraiment, il faut s’abonnner ; par exemple, au journal Israélien HAARETZ qui ne se prive pas de critiquer la majorité au pouvoir et les abus et crimes commis. Nos médias sont dans le coup, en plein.


    • njama njama 29 mars 12:01

      @JPCiron
      L’U€ (la main d’Israël ?) vient de s’acheter (la soumission de) l’Égypte !

      Migrations : l’UE s’apprête à signer un accord controversé avec l’Égypte
      Par : Eleonora Vasques | Euractiv.com
      https://www.euractiv.fr/section/immigration/news/migrations-lue-sapprete-a-signer-un-accord-controverse-avec-legypte/

      L’UE et l’Egypte signent un nouvel accord de partenariat pour 7,4 milliards d’euros
      https://www.latribune.fr/economie/international/l-ue-et-l-egypte-signent-un-nouvel-accord-de-partenariat-pour-7-4-milliards-d-euros-993167.html

      Von der Leyen : « Nous élevons la relation entre l’UE et l’Égypte au statut de partenariat stratégique global »
      Au-delà des questions de migration, l’accord signé au Caire avec l’Union européenne prévoit 1,8 milliard d’investissements et 400 millions d’aide pour des projets bilatéraux.
      https://www.jeuneafrique.com/1548341/economie-entreprises/von-der-leyen-nous-elevons-la-relation-entre-lue-et-legypte-au-statut-de-partenariat-strategique-global/


    • njama njama 29 mars 12:13

      Le gaz....
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Leviathan_%28champ_gazier%29#/media/Fichier:Levant_Basin.png
      (citation article jeuneafrique.com) :
      « Cet afflux de fonds – qui s’étalera jusqu’à fin 2027 – est une bouffée d’oxygène pour l’Égypte qui traverse actuellement la pire crise économique de son histoire. Il s’ajoute aux derniers coups de pouce financiers reçus par Le Caire : 35 milliards de dollars injectés par les Émirats arabes unis, et une rallonge de cinq milliards de dollars de prêts supplémentaires de la part du Fond monétaire international. Le Caire consacre une bonne partie de ses ressources au remboursement de sa dette extérieure, qui a triplé en une décennie pour atteindre près de 165 milliards de dollars. »
      « L’Égypte mise notamment sur son gaz naturel pour obtenir des revenus en devises étrangères, et l’UE veut « coopérer » notamment pour se passer « encore plus du gaz russe », a affirmé le haut responsable européen, sur fond de guerre en Ukraine. Figurent dans la délégation européenne le président chypriote, Nikos Christodoulides, et les Premiers ministres grec Kyriakos Mitsotakis et italien Giorgia Meloni, de grands partenaires de l’Égypte dans ses champs gaziers en Méditerranée. Étaient également présents le chancelier autrichien, Karl Nehammer, et le Premier ministre belge, Alexander De Croo. »


    • njama njama 29 mars 12:19

      C’est un conflit de titans qui se joue à l’échelle mondiale, un conflit civilisationnel pour le, encore hypothétique, avènement d’une gouvernance mondiale

      Les peuples palestinien et ukrainien en sont les otages, et les victimes...


    • njama njama 31 mars 11:17

      On voit bien que se dessine l’asservissement de l’Égypte par la dette ce qui n’est pas une nouveauté et elle risque de l’être encore davantage lorsque le Canal Ben Gourion qui doublera celui de Suez sera réalisé, qui captera de 50 à 60 % du trafic maritime

      Israël détruit Gaza pour contrôler la plus importante voie maritime du monde
      Deuxième partie. Pourquoi les dirigeants occidentaux ne veulent-ils même pas appeler à un cessez-le-feu ? Parce que ce génocide à Gaza est aussi leur projet.

      Israël et les États-Unis projettent depuis des décennies de construire le “canal Ben Gourion”, un rival du tristement célèbre canal de Suez en Égypte.

      Ce canal Ben Gurion commencerait à Eilat pour aboutir juste à côté, voire directement à travers Gaza.

      https://www.mondialisation.ca/israel-detruit-gaza-pour-controler-la-plus-importante-voie-maritime-du-monde/5683897?doing_wp_cron=1711876431.5155179500579833984375

      Ashkelon où arrive l’oleoduc venant de Eilat n’est que à 20 kms au nord de la ville de Gaza


    • njama njama 31 mars 11:22

      Les enjeux cachés de la guerre contre Gaza
      Première partie
      Par Richard Medhurst

      Deux semaines avant l’opération Al-Aqsa Flood du Hamas, le 7 octobre, Netanyahou s’est rendu à l’Assemblée générale des Nations unies, a brandi une carte et a annoncé son plan pour un “nouveau Moyen-Orient” : un corridor économique s’étendant de l’Inde aux Émirats arabes unis, à l’Arabie saoudite, à la Jordanie, à Israël et, enfin, à l’Europe.

      C’est l’une des principales raisons géopolitiques du massacre perpétré par Israël à Gaza.

      https://www.mondialisation.ca/les-enjeux-caches-de-la-guerre-contre-gaza/5683891?doing_wp_cron=1711876407.0327808856964111328125


    • njama njama 31 mars 11:33

      Schlomo Sand dans son livre « Comment la terre d’Israël fut inventée : De la Terre sainte à la mère patrie » ajoute dans la suite de la citation sur Disraeli :

      « En 1875, alors qu’il était Premier ministre, il sollicita l’aide de son proche ami le baron Lionel de Rothschild pour l’aider à acquérir, au nom de la Grande Bretagne, 44 % des actions du canal de Suez. Et la grande affaire fut menée avec succès : le premier pas de la pénétration effective de l’Empire au Moyen-Orient venait d’être accompli. La route de la lointaine Asie s’ouvrait, et toutes les régions situées autour du portail marin que constituait le canal, qu’il s’agisse de l’Égypte ou de la Palestine, deviendraient désormais des objectifs stratégiques de tout premier ordre. En 1878, en échange d’une promesse de soutien aux Ottomans et au prix de la dure répression subie par les Bulgares, Disraeli parvint à faire de Chypre une colonie britannique. Il fût en même temps à l’origine de l’occupation de l’Afghanistan, avec pour objectif d’en écarter la Russie et de mieux assurer la liaison entre le Moyen-Orient et l’Extrême-Orient. Aucun autre dirigeant britannique n’aura autant contribué à l’ « orientalisation » de l’empire et, bien évidemment, à l’élargissement de ses frontières. »


    • njama njama 31 mars 11:38

      Proto sionisme, contexte de l’histoire régionale, un coup d’œil dans le rétro

      L’histoire se répète...

      La dette comme instrument de la conquête coloniale de l’Égypte
      L’occupation militaire de l’Égypte à partir de 1882 et sa transformation en protectorat

      « En 1839-1840, une intervention militaire conjointe de la Grande Bretagne et de la France, suivie un peu plus tard d’une seconde agression réalisée cette fois par la Grande-Bretagne et l’Autriche obligent Mohammed Ali à renoncer au contrôle de la Syrie et de la Palestine, que ces puissances considèrent comme des chasses gardées. »

      La dette égyptienne atteint un niveau insoutenable
      Après une petite quinzaine d’années d’endettement externe (1862-1875), la souveraineté égyptienne est aliénée.
      En 1875, pris à la gorge par les créanciers, l’État égyptien cède au gouvernement du Royaume-Uni ses parts dans la Compagnie du Canal de Suez qui avait été inauguré en 1869 [7]. Le produit de la vente des 176 602 actions Suez que détenait l’Égypte – soit près de la moitié du capital de la Compagnie de Suez – au gouvernement britannique à la fin de novembre 1875

      [.........] Dans le cas de l’Égypte et de la Tunisie, la dette a constitué l’arme la plus puissante utilisée par des puissances européennes pour assurer leur domination, en les menant jusqu’à la soumission totale d’États jusque-là indépendants.

      Comme l’écrivait Rosa Luxemburg en 1913 : « L’économie égyptienne a été engloutie dans une très large mesure par le capital européen. D’immenses étendues de terres, des forces de travail considérables et une masse de produits transférés à l’État sous forme d’impôts ont été finalement transformés en capital européen et accumulés. » |15| ...

      [...] http://www.cadtm.org/La-dette-comme-instrument-de-la


    • njama njama 31 mars 11:39

      Le sionisme n’est qu’un cache-sexe du colonialisme dans la région...


    • JPCiron JPCiron 31 mars 12:05

      @njama
      Pourquoi les dirigeants occidentaux ne veulent-ils même pas appeler à un cessez-le-feu ? Parce que ce génocide à Gaza est aussi leur projet.

      Israël et les États-Unis projettent depuis des décennies de construire le “canal Ben Gourion”, un rival du tristement célèbre canal de Suez en Égypte.

      Ce canal Ben Gurion commencerait à Eilat pour aboutir juste à côté, voire directement à travers Gaza. >

      Pourquoi les Politiques de l’Opposition ne dénoncent-ils pas ce coup fourré ? Prce qu’ils l’approuvent ? Ou parce qi’ils l’ignorent.

      Qu’en disent nos députés et Sénateurs ???




    • JPCiron JPCiron 31 mars 12:09

      @njama
      Merci pour ce lien explicite !
      https://www.mondialisation.ca/les-enjeux-caches-de-la-guerre-contre-gaza/5683891?doing_wp_cron=1711876407.0327808856964111328125 >
      Au final, nos politiques font passer la finance avant la vie des peuples, qui sont des variables d’ajustement.
      Cela peut parcher, ou tourner vinaigre, les intéressés se trouvant eux aussi ajustés.


    • JPCiron JPCiron 31 mars 12:14

      @njama
      Merci pour ce rappel du texte de Schlomo Sand :
      https://www.agoravox.fr/commentaire6714303

      Il semble bien que le Politique (et le fric) ont soumis la Morale et le Droit.
      Pourquoi se plaindre des effets pervers induits par ces ’’trahisons’’ morales et de droit des peuples .


    • JPCiron JPCiron 31 mars 12:20

      @njama

      La dette comme instrument de la conquête coloniale >
      Bien des pays Arabes ont donc été ’’niqués’’.
      Qu’en est-il de la France ? Ou bien se donne-t-elle librement ?


    • JPCiron JPCiron 31 mars 12:22

      @njama

      Le sionisme n’est qu’un cache-sexe du colonialisme dans la région...>

      Vu les actions en cours, le cache-sexe a dû tomber aux orties


    • njama njama 31 mars 12:38

      @JPCiron
      Parce que députés et sénateurs sont des ignorants, comme bien d’autres qui n’ont jamais pris la peine d’essayer de comprendre l’histoire du Moyen-Orient et de la Palestine du XIX° siècle.
      A décharge, cela n’a jamais été dans les programmes d’histoire de l’Éducation nationale, pas plus que à l’université, et ne le sera jamais et pour cause, faudrait pas révéler le pot-aux-roses... auto-protégé par l’ignorance des masses, par la paresse intellectuelle, spirituelle...

      Ensuite les réponses deviennent évidentes, tout prend sens dès lors que les influences étrangères, économiques, militaires, stratégiques... apparaissent dans le scénario, puis il est facile de décrypter cet écheveau dans lequel la création d’un « foyer national pour les Juifs » n’aura été qu’une manipulation sur fond de sionisme chrétien millénariste pour coloniser ce nouveau Dominion anglais, dont un certain nombre de personnalités haut-placées, coreligionnaires, certainement loin d’être incultes, Disraéli Premier ministre UK, le Baron Rothschild... auront été les manipulateurs de marionnettes, les joueurs de flûte de Hamelin...
      Peut-être qu’en déniaisant cette histoire cela fera bouger les lignes et libérera les esprits prisonniers d’une histoire frelatée...

      « A land without a people for a people without a land » ... « and the Jews ...will probably return in yet greater numbers, and become once more the husbandmen of Judaea and Galilee. » 1841 Lord Shaftesbury
      https://www.agoravox.fr/commentaire5303531


    • JPCiron JPCiron 31 mars 14:03

      @njama

      auto-protégé par l’ignorance des masses, par la paresse intellectuelle, spirituelle...>

      Quand la Paresse a pris le dessus en Europe, quelques-uns ont créé un ’’mini-dieu’’ Européen qui leur dicte leurs décisions, que les bons peuples appliquent en ’’faisant confiance’’.


    • JPCiron JPCiron 31 mars 15:10

      @Samy Levrai

      Bonjour, et Merci pour ce lien vers cer intéressant Article :
      https://lesakerfrancophone.fr/stefan-zweig-et-lautodissolution-du-monde-moderne-dans-lamericanisation >
      Avant de ’partir, en 1942’, Zweig disait que "l’Europe se détruit elle-même’’.
      En fait, la zombie, phagocitée aussi de l’intérieur, a survécu.
      Et le processus , l’agonie, est toujours en cours.
      Le seul espoir d’une ’renaissance’ viendrait de l’effondrement de la structure phagocitaire....


  • Eric F Eric F 29 mars 13:15

    Je n’ai pas vu d’argument montrant que la charte du Hamas est disposée à reconnaitre l’existence de l’état d’Israël dans les frontières de l’armistice de 1949, Il est juste écrit dans l’article que des dirigeants du Hamas l’aurait ’’admis à plusieurs reprises’’. Comme c’est le noeud du problème, cela ne peut se réduire à des vagues allusions. Cela permettrait de faire bloc avec la ligue arabe et l’autorité Palestinienne pour pousser cette solution à l’ONU.


    • JPCiron JPCiron 29 mars 13:30

      @Eric F
      Bonjour,
      L’article explique pourquoi les Palestiniens ne peuvent pas reconnaïtre Israël sans connaître les frontières définitives d’Israël (qui pourraient être bientôt approuvées par les USA et donc par ses sujets européens du Jourdain à la Mer >> ce qui ferait disparaître l’Etat Palestinien).
      D’un autre côté Israël ne reconnaît pas le droit des Palestiniens à un Etat. Sans vagues allusions. Ce qu’ils demande aux USA (et à l’europe) c’est de tolérer-accepter un état de fait de colonisation de la Cisjordanie et de Gaza.


    • Eric F Eric F 29 mars 16:32

      @JPCiron
      La reconnaissance dans une délimitation frontalière explicite (la ligne verte de l’armistice de 49) délimite bien la condition de reconnaissance. Cela peut aussi être explicitement conditionné à la reconnaissance de l’état Palestinien dans la même délimitation, impliquant notamment la restitution de l’intégralité de la Cisjordanie et Jérusalem Est. C’est la condition exprimée par la ligue arabe dans son ’’initiative de paix’’.
      Jusqu’ici Israël argue que l’absence de reconnaissance est une menace existentielle, il faudrait le prendre à son propre jeu pour contraindre à la réciproque.

      L’Europe n’a jamais avalisé l’annexion de la Cisjordanie et condamne les implantations coloniales, On sera d’accord qu’il devrait y avoir des sanctions, la pression communautaire (allégation d’antisémitisme) y fait obstacle.


    • JPCiron JPCiron 29 mars 16:53

      @Eric F
      L’Europe n’a jamais avalisé l’annexion de la Cisjordanie >
      Effectivement, pour la forme.
      Cependant, pendant toutes ces années, elle ’’laisse faire’’ l’annexion rampante... sans réagir... jusqu’à ce qu’impuissant, il nous faille bien reconnaître le fait accompli....
      C’est le plan, je pense.


    • njama njama 29 mars 18:37

      @Eric F

      "Giladi asked Ben-Gurion : why, since Israel is a democracy with a parliament, does it not have a constitution ? Ben-Gurion answered : “Look boy if we have a constitution, we have to write in it the border of our country. And this is not our border, my dear.” Asked : “Then where is the border ?,” Ben-Gurion answered : “Wherever the Sahal (Isareli army) will come, this is the border.”
      traduction
      Giladi* a demandé à Ben Gourion : Pourquoi, depuis qu’ Israël est une démocratie avec un parlement, n’a-t-il pas une constitution ?
      Ben Gourion a répondu : « Regarde, si nous avons une constitution, nous devons y écrire la frontière de notre pays. Et ce n’est pas notre frontière, mon cher. »
      Je demandais : « Alors, où est la frontière ? »
      Ben Gourion répondit : « Là où le Tsahal (l’armée d’Israël) viendra, c’est la frontière ».

      Bien que Ben Gourion soit décédé fin 1973, c’est encore d’actualité, Israël n’ayant toujours pas de Constitution depuis 1948, toujours pas de frontières définies, il a provoqué un apartheid, il n’a donc rien des caractéristiques d’un État (dit) démocratique, Israël est une « entité », un ovni politique aux contours indéfinis...

      * THE JEWS OF IRAQ Comment les Britanniques et les sionistes ont provoqué l’exode de 120 000 Juifs d’Irak après 1948
      by Naeim Giladi https://fr.scribd.com/doc/174725041/Les-Juifs-d-Irak


    • JPCiron JPCiron 29 mars 21:00

      @njama

      <Comment les Britanniques et les sionistes ont provoqué l’exode de 120 000 Juifs d’Irak après 1948

       https://fr.scribd.com/doc/174725041/Les-Juifs-d-Irak >

      Merci de rappeler cette triste histoire.
      Que ce soit hier ou aujourd’hui, ce n’est que mensonges et tromperies.
      Sur ce coup là, ce sont lesSioniste qui ont maipulé et trompé les Juifs Irakiens, qui s’étaient parfaitement intégrés à la société irakienne depuis les temps babyloniens.


    • njama njama 29 mars 23:47

      @JPCiron
      La technique a été la même en Afrique du Nord, en Syrie... des actes terroristes sous faux drapeau qui ont poussé les Juifs à quitter les pays dans lesquels ils vivaient depuis des siècles... ils n’ont pas tous peuplé Israël, du moins ceux qui pouvaient se le permettre.
      Ceux qui ont quitté les pays arabes ne peuvent pas y revenir avec leurs passeports israéliens, c’est simple justice tant que les réfugiés palestiniens n’ont pas droit au retour


    • Eric F Eric F 30 mars 09:39

      @njama
      L’argument attribué à Ben Gourion sur la constitution est aberrant, ce n’est pas dans la constitution que sont définies les frontières d’un état !
      Il y a eu progressivement un lot de lois fondamentales définissant les pouvoirs publics d’Israël. Le problème pour élaborer un texte constitutionnel de synthèse avait surtout buté sur le caractère civil ou religieux de l’état, et le scope de citoyenneté. Depuis 2018, ils ont une loi fondamentale sur les fondements de l’état-nation d’Israêl qui chapeaute le bloc constitutionnel et justement elle pose problème de par l’exclusivité juive de l’état.


    • njama njama 30 mars 22:35

      @Eric F
      Israël n’a toujours pas de constitution depuis 1948... c’est un fait, qui lui permet en autres d’avoir pratiqué impunément l’apartheid...
      et donc Israël n’a rien des caractéristiques d’une démocratie, il s’apparenterait davantage à une théocratie


    • JPCiron JPCiron 31 mars 09:50

      @njama
      s’apparenterait davantage à une théocratie >
      Un peu comme l’ Iran ? Ou plutôt comme l’Arabie Saoudite, si on se penche auss sur l’oppression des minorités d’autres religions.
      En tout cas, de par la communauté de racines religieuses, Israël est sans doute une nouvelle version de théocratie Arabe.


  • goc goc 29 mars 18:00

    Il ne faut pas oublier aussi que la solution proposée par le Général De Gaulle, à savoir la libanisation des territoires israélo-palestiniens a été la cause principale de la guerre puis de l’occupation israélienne du Liban démontrant sa volonté de destruction systématique afin de faire croire que cette solution est impossible.


  • goc goc 29 mars 18:19

    Habib Meyer, député des Français de l’étranger, israélo-français, est intervenu durant les ’’Questions au Gouvernement’’ de fin 2023.

    S’il fallait une preuve de plus de la politique systématique du « 2 poids 2 mesures » au plus haut de l’État, (et grâce à la complicité des différents partis politiques), c’est bien le cas de ce député de la république française censé défendre les français de plusieurs pays (y compris les français de Palestine), mais qui ne pense qu’a un seul au point de considérer que les lois sionistes sont au dessus du droit français et du droit international : pour la France et pour le droit international, c’est Tel-aviv (là où se trouve l’ambassade de France), et non Jerusalem qui est la capitale d’Israel.

    Or la présidente de l’assemblée Nationale, si prompte à sanctionner un député ayant eu le tord d’appliquer un principe de la Démocratie en allant observer les élections russes, oublie complétement de sanctionner l’autre député qui pourtant a bafoué notre droit, et surtout a décidé que les préceptes religieux sionistes font force de loi en France.

    Il faut aussi ajouter que nos députés ont refusé de retirer l"immunité, alors qu’on est bien du délit de racisme (le refus de reconnaitre jusqu’à l’existence du peuple palestinien est une forme de racisme), passible du pénal, et du non respect de la fonction et des devoirs d’un député.


    • JPCiron JPCiron 29 mars 19:12

      @goc
      Effectivement, certains journalistes se sont d’ailleurs demandé s’il était le représentatnt de la France en Israël, ou bien l’inverse. Là, il me semble clair que c’est l’inverse. 
      C’est tout le problème des doubles allégeances :
      https://www.agoravox.fr/commentaire6701759


    • eau-mission eau-mission 29 mars 19:15

      @JPCiron

      Attention, on pourrait comprendre que vous parliez des Frères


    • JPCiron JPCiron 29 mars 19:22

      @goc

       a décidé que les préceptes religieux sionistes font force de loi en France. >
      Oui, on passe tout aux sionistes, ici et en Europe.
      Et comment faire la leçon à un député quand le Président lui-même reprend les éléments de langage du gouvernement Netanyahu ! Et que le même déclame que « antisionisme = antisémitisme » (le slogan des lobbies trans-nationaux inconditionnellement pro-Israël) alors que 127 intellectuels Francais Juifs demandait aux députés de rejeter cette affirmation absurde.
      La France est sous influence d’idéologies importées, qui prennent de l’ampleur avec l’aide de nos politiques. C’est comme si leurs cerveaux étaient branchés ailleurs que sur ceux des citoyens qui les ont élus.


    • JPCiron JPCiron 29 mars 19:23

      @eau-mission
      Bonjour,
      C’est quoi, cette histoire de frères ??...


    • eau-mission eau-mission 29 mars 19:28

      @JPCiron

      La double allégeance, c’est à mes yeux le reproche de base à faire aux franc-maçons.

      Entre des milliers d’exemples, il y a celui du greffier qui fait disparaître des pièces à conviction défavorables à un « frère », d’un grade supérieur en général. Il trahit aveuglément sa fonction de base.


    • JPCiron JPCiron 29 mars 20:50

      @eau-mission
      La double allégeance > c’est la certtitude, à un moment et à un autre de devoir faire un choix. 
      Dans les cas les moins pires, il s’agira de prostitution intellectuelle.
      La plupart du temps, ce sera une trahison.

      Comment peut-on avoir pour associé quelqu’un qui, à l’occasion, nous cocufie ?


  • Hieronymus Hieronymus 29 mars 21:15

    Solution pacifique et négociée du conflit israélo-palestinien, je reprends le titre

    càd la solution à 2 Etats voisins, contigus même, et vivant pacifiquement ?

    Je voudrais pas avoir l’air trop négatif mais ça me paraît être plutôt mal barré smiley


    • JPCiron JPCiron 29 mars 23:01

      @Hieronymus
      Oui, ce n’est pas top ...
      Cela me rappelle mon père qui a (entre autres) combattu les Sections d’Assaut Allemands. Son frère, lui, a été pris par ailleurs et a fini au Camp de Buchenwald.

      Au mariage de mon frère avec une Allemande, j’ai fait la connaissance du père de la mariée, un ancien des SA. Les ex-ennemis ont trinqué : chacun défendait sa patrie...
      Et la vie continue...


    • Eric F Eric F 30 mars 09:44

      @Hieronymus
      Ce conflit est par nature mal barré, il n’a pas pu être réglé en trois quart de siècles. Le principe de base devrait être la reconnaissance mutuelle des deux peuples en tant que tels, c’est ce qui avait présidé aux accords d’Oslo, désormais aux orties.


  • L'apostilleur L’apostilleur 30 mars 10:02

    @ JPCiron

    « ..continuation de son non-respect par Israël pourrait provoquer sa perte.. »

    Possiblement.

    Entretenir et développer l’antisémitisme certainement.


    • JPCiron JPCiron 30 mars 11:12

      @L’apostilleur
      Entretenir et développer l’antisémitisme certainement. >
      Mon sentiment est que c’est un des objectifs essentiels des gouvernements Israéliens successifs.

      Avec des médias occidentaux ’’auto’’-muselés, ce qui se passe en Palestine est longtemps resté filtré en mode victimisation unilatérale. 
      Et avec le slogan de propagande « antisionisme = antisémitisme » on a bien fait pénétrer l’idée que victime=Juif=Israélien=Sioniste
      Avec les jeunes qui sont de plus en plus sur Internet, la réalité saute à la figure. Et le slogan se retourne comme un gant oppresseur=Sioniste=Israélien=Juif.

      Et l’antisémitisme reprendra de l’ampleur, jusqu’à ce que le bon peuple comprenne que le Sionisme politique est un ’’OGM’’, et que le Judaïsme moderne, c’est autre chose.


    • L'apostilleur L’apostilleur 30 mars 13:27

      @JPCiron
      « ..le Judaïsme moderne, c’est autre chose.. »
      Ça reste à prouver. Vous entendez beaucoup de juifs juger objectivement le conflit en Palestine ? Ceux qui le sont sont etouffés par les médias.
      Prochainement je vous proposerai quelques exemples/témoignages de juifs médiatiques softs qui font davantage illusion que critiques sincères des comportements inacceptables de leur communauté. 


    • JPCiron JPCiron 30 mars 13:41

      @L’apostilleur
      Vous entendez beaucoup de juifs juger objectivement le conflit en Palestine ? >
      Il y en a quelques-uns en Israël... et quelques autres en France.
      Ce sont ceux qui apparaissent dans des médias confidentiels ou sur internet.
      A l’occasion, je les cite dans mes articles.

      Il est vrai que nos médias grand public & nos politiques sont si infiltrés-infusés par les idées politiques et propagandes inconditionnellement pro-Israël, que les voix mentionnées plus haut sont peu audibles.

      Cependant, au fil du temps, je me suis rendu compte que les Auteurs de bouquins que je cite, souvent, sont Juifs. Il y a donc une différence, il me semble, entre le jugement individuel et l’occasion/ opportunité de l’exprimer librement.


  • L'apostilleur L’apostilleur 30 mars 10:10

    "..« La réalisation du droit à l’autodétermination nationale dans l’État d’Israël est exclusive au peuple juif. » Cette évolution est consubstantielle de la création d’Israël dans un monde arabo-islamique. 

    Quel avenir pour ce pays avec des israéliens arabes qui deviendront rapidement majoritaires ?

    Quel sort pour les minorités religieuses en Syrie sans un dictateur ?

    Les religions sont des limites à la démocratie, l’illusoire laïcité française n’empêche rien 


    • JPCiron JPCiron 30 mars 10:55

      @L’apostilleur

      l’illusoire laïcité française n’empêche rien >

      Effectivement : il y a la vague et l’écume.


  • zygzornifle zygzornifle 30 mars 10:14

    Le hamasturbe a force il va devenir sourd .....


  • DACH 30 mars 18:34

    @JPCiron=...

     La Charte du Hamas ne reconnaît pas l’État d’Israël.

    Il serait plus correct de dire qu’elle ne le reconnait pas explicitement...=

    Cela dépend implicitement du contexte !!!!! On a compris... Les Israéliens ne sont pas chez eux dans le pays qu’ils ont construit !!!!!


    • JPCiron JPCiron 30 mars 19:44

      @DACH
      Les Israéliens sont chez eux dans le périmètre de 1947 (ou de 1967 s’ils le demandent). Mais ils disent en vouloir plus : le ’’Eretz Israël’’.
      Là-dessus, certains Israéliens disent que c’est < du Jourdain à la Mer> tandis que d’autres disent que c’est l’Israël Biblique (étendu aussi à l’Est du Jourdain). Et d’autres disent que c’est du Nil à l’Euphrate.

      Alors, les Palestiniens font pareil : ils revendiquent une Palestine du Jourdain à la Mer. Tout en disant que la Cisjordanie + Gaza, ça irait aussi.

      Et là ça coince, car le Plan d’Israël (déjà négocié à droite et à gauche dans le monde), c’est d’expulser les Palestiniens : au Congo, en Egypte,... au diable au besoin. Pour ’’libérer’’ la Terre Sainte.


  • AmonBra AmonBra 31 mars 11:20

    Merci @ l’auteur pour le partage.

    Un bon article sur un très intéressant livre de J. Baud.

    Aujourd’hui plus que jamais parce qu’ils sont mal barrés, dans tous les sens du terme, et que les plus lucides d’entre eux le savent, le leitmotiv des $ionnards qu’ils sont parvenus comme d’habitude, grosse caisse merdiatique aidant, a faire ânonner par une majorité d’occidentaux est : Quid du « droit à l’existence » de l’état $ioniste ?

    Pour ces derniers donc, un état officiellement suprémaciste, racialiste et ségrégationniste depuis le 19/07/2018, génocidaire depuis ses origines et, d’après les sud-africains eux mêmes, dépassant en inhumanité le régime d’apartheid, de sinistre mémoire, qu’ils ont subi durant 43 ans, aurait un prétendu droit d’exister !?!

    Et les mêmes de s’étonner d’être, comme leurs protégés, de plus en plus pris en grippe par 7/8ème de l’humanité, avec toutes les conséquences que cela induira à terme et les impactant dès à présent. . .

     


    • JPCiron JPCiron 31 mars 11:46

      @AmonBra
      Bonjour, et Merci pour ce commentaire ’’panoramique’’.
      Dans ses écrits, Theodor Herzl, dit les choses clairement :
      La Société des Juifs aspire à obtenir, en vertu du droit international, un territoire pour ces Juifs qui sont dans l’incapacité de s’assimiler. (13)>283) Il explique qu’il veut seulement une colonisation qui puisse être protégée par sa propre armée Juive. (13)>288) 

      > Herzl explique : Nous annonçons nos intentions au plein jour... et nous désirons recevoir l’autorisation avant d’entreprendre une mission qui serait autrement la plus injustifiable des expérimentations. (13)>322)
      > Pour ce faire, il faut des négociations diplomatiques et des actions de propagande à grande échelle. (13)>341) 

      https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/vaincre-l-antisemitisme-par-le-213131
      Nos Politique (et nos Médias) se sont donc prostitués intellectuellement (et continuent à le faire) pour ’’faire passer’’ une chose qui est contraire aux Grandes Valeurs qu’ils prétendent représenter. 
      Avec la montée d’internet, le monde découvre la ’’manip’’ mais surtout sa monstruosité sur le terrain !!


  • L'apostilleur L’apostilleur 1er avril 10:01

    Ben Gourion s’est gouré ou il a trompé ses coreligionnaires ?

    «  Nous devons tout faire pour nous assurer que les Palestiniens ne reviendront jamais, les vieux mourront et les jeunes oublieront  »


    • JPCiron JPCiron 1er avril 10:14

      @L’apostilleur

      Une constante du Sionisme a été le mensonge,
      Tant à l’adresse des Juifs que des non-Juifs.

      La devise du Sionisme devrait être :
      Les Paroles s’envolent,
      Les écrits s’oublient.


  • njama njama 2 avril 17:57

    @JPCiron

    Un autre projet qui pourrait justifier l’expulsion / extermination de Palestiniens, le projet du canal de la Mer Morte... lequel n’est pas du tout un nouveau projet, ce qui vérifie encore qu’occuper la Palestine était un projet purement colonial UK au XIX°

    Histoire

    « L’idée a été proposée initialement par William Allen en 1855 dans un ouvrage appelé The Dead Sea - A new route to India (« La mer Morte, une nouvelle route vers l’Inde »). À cette époque, on ignorait que le niveau de la mer Morte était très au-dessous de celui de la Méditerranée et Allen a proposé ce canal comme une alternative au canal de Suez.

    Plus tard, plusieurs ingénieurs et hommes politiques ont repris l’idée, dont Theodor Herzl dans sa nouvelle de 1902 Altneuland(2). »

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Canal_de_la_mer_Morte

    William Allen (Royal Navy officer)

    Works

    In 1848, Allen with Thomas Richard Heywood Thomson published, in two volumes as A Narrative of the Expedition sent by H.M.’s Government to the River Niger in 1841. In 1849 he travelled through Syria and Palestine, and published the results in two volumes (1855) as The Dead Sea, a New Route to India, with other Fragments and Gleanings in the East, in which he advocated the construction of a canal between the Mediterranean and Red Sea by the Jordan Valley and Dead Sea, and compared that route with the proposed Suez Canal.[2]
    https://en.wikipedia.org/wiki/William_Allen_(Royal_Navy_officer)


    • JPCiron JPCiron 2 avril 18:31

      @njama

      D’où l’intérêt de revendiquer toute la rive Est, côté Jordanie....
      On n’est pas sorti de l’auberge !!!...


    • njama njama 2 avril 21:52

      @JPCiron

      Un avenir très très proche nous « révélera » quel(s) commerce(s) étai(en)t ourdi(s) derrière l’expulsion des Palestiniens de Gaza, une exode forcée, une deuxième Nakba !

      Les raisons prosaïques, vulgaires, criminelles du crime génocidaire qui se déroule sous nos yeux apparaitront au grand jour comme autant de gloires économiques qui ne valent pas un plat de lentilles pour le salut des âmes des conspirateurs, comme pour la plus grande honte j’espère de leurs affidés, de leurs complices, dont l’ombre les poursuivra comme l’œil de Caïn jusqu’à leur repentir...

      L’immense champ gazier Leviathan au large de Gaza, le projet de doublement du Canal de Suez allant de Eilat à Ashkelon, celui probable du Canal de la Mer Morte... autant de projets dont les forces impérialistes US_franco_anglaises seraient ouvertement complices sauf à être aveugle...
      La Justice viendra... nous serons nombreux à en être les témoins à charge contre « l’entité sioniste » celle apatride qui est une mafia financière internationale.


    • JPCiron JPCiron 2 avril 22:32

      @njama
      La Mafia Sioniste apatride est financière, juridique, monétaire, mais aussi politique et médiatique. Et religieuse... Mais elle ne forme pas un conglomérat structuré (il n’y a pas de ’’complot’’) : il n’y a pas de tête.
      Et le Sionisme n’est que sa modalité actuelle d’expression. Demain, c’en sera une autre... Ils sont tous infiltés-infusés d’ idées suprémacistes de domination. Même les petits ’’bouffent’’ du gros, directement ou par actions masquées. De l’extérieur ou de l’intérieur... Cela devrait bien péter un jour ou l’aitre.

      https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/le-sionisme-global-est-un-systeme-235852


    • berry 2 avril 22:55

      @JPCiron
      Si, il y a un conglomérat structuré, et même hyper-structuré.
      C’est l’Etat profond, le « Deep State » cher à Trump.


    • JPCiron JPCiron 3 avril 09:47

      @berry
      Bonjour,
      Je suis bien d’accord avec le sentiment que donnent les effets de ce que l’on appelle le Deep state : on a l’impression qu’il y a des gens qui décident pour ceux élus, et qui, au final mettent en oeuvre ce que eux veulent.
      Cependant, il n’y a pas de structure de type étatique du type : chef, sous-chefs, départements santé, défense, etc etc en parallèle à la structure officielle.
      En fait les éléments constitutifs du Deep State sont des éléments présents dans l’Etat officiel, que ce soit le Gouvernement, les Assemblées, les Administrations, les lobbies, les Médias, etc etc. Parfois leur concentration est telle dans un endroit, qu’ils sont un pouvoir d’influence ’’indépendant’’ réel. Par exemple la CIA : qui aurait l’imprudence de s’y attaquer ? Par exemple l’ AIPAC : même chose.
      En France aussi, nous ne sommes pas en reste, et on peut détecter leur influence. Par exemple durant l’histoire du ’’antisionisme = antisémitisme’’, nos Politiques (y compris aux sommets) se soumettent ’’volontiers’’ aux lobbies transnationaux. Même chose pour le BDS qui (la plupart du temps) n’est pas illégal par rapport à notre Droit. Mais même notre Président avait plié le genou en disant que le BDS ce n’était pas bien. Pourtant la Justice continue à dire que cela fait partie des choses normalement non punissables.
      Ce que je veux dire, c’est que les gens qui font avancer l’Etat Profond peuvent être des élus (qui se prostituent parrapport à leurs électeurs) ou des lobbies nationaux ou qui se laissent embobiner pardes idées ou des positions qui ’’viennent d’ailleurs dans le monde’’, ou des gens qui agissent dans les rouages de la société.
      Les gens transportent et communiquent des croyances-idées-idéologies qui infiltrent-infusent là où ils se trouvent. Qui forment des ilot où certaines ’’évidences’’ s’expriment et se mettent en oeuvre.

      C’est un peu comme les ’’collabos’’ durant la guerre : on arrive parfois à les identifier, mais souvent ils agissent dans l’ombre.

      Mais vous avez raison : tout cela se discute.


Réagir