dimanche 29 mars - par Sandro Ferretti

Corona’s Blues

« L’offre d’agonies excède terriblement la demande. C’est chose bien pénible ». (Céline « d’un château l’autre »).

Peut-on rire de tout, et avec tout le monde ? Je ne reprendrais pas ce vieux débat animé le plus souvent par des incultes qui ne connaissent du grand Pierre Desproges que cette phrase bien lacunaire, alors qu’il vaut bien mieux. Alors bien sûr, les centaines de morts par jour. Nous dedans, bientôt, may be. Bien sûr, voir un ami pleurer. Bien sûr, ne même plus pouvoir enterrer dignement ses proches en région parisienne. Bien sûr, la honte qui devrait empourprer le visage de ces taf…. de tchèques ayant tenté de voler les 10 millions de masques destinés aux italiens. Bien sûr, les escrocs à la petite semaine du 9.3, qui vendent des masques comme de la beuh..

 Bien sûr il y a peu à dire face au désastre : celui d’aujourd’hui, et la chronique annoncée de celui de demain. Peut-être qu’il y a encore matière à chanter, quand « tout est perdu, fors l’humour ». J’ai convoqué quelques mecs et filles de talent pour nous raconter ça. Ils sont venus.

Au début, cet article devait s’appeler « confiné avec une Tonkinoise » ou encore « confiné avec une fille de Cochinchine ». Mais bon, ça ne parle plus à grand monde. Va pour « Corona Blues », alors.

« Je me présente, je m’appelle Henri, je voudrais que les filles soient nues, qu’elles se jettent sur moi, m’arrachent ma vertu, etc, etc… ». Ce Corona, comme tout le monde, je ne l’ai pas vraiment vu venir. Auto, boulot, dodo. La vie, les soucis. Aline, ma femme, partie il y a six mois avec les gamines comme un pet sur une toile cirée. « Partie avec mes revenus : que d’allées et venues… Que vais-je faire de cet abandon, à qui en faire don ? » .

 Bien sûr, j’ai voulu dessiner son doux visage sur le sable mouillé. Crier « Aline », pour qu’elle revienne…Tu parles… Tu crois qu’elle serait revenue ? Non. J’suis trop loin de la mer, trop près de l’amer, de la Seine et Marne (surtout de la Marne).

Un ami qui fréquente les milieux autorisés m’a dit de me méfier, qu’ils allaient nous faire le coup du confinement un lundi midi par surprise, sans attendre que les gens soient couchés et se réveillent en cage avec leur régulière.

Damned… Confiné sans personne dans ma grande maison vide au milieu des betteraves…

J’ai pris ma belle berline et j’ai foncé. Mon dernier rendez-vous à la maison, c’était le plombier. Confiné avec un con fini ? Un mois ? Nan, pas de ça, Lucette…Dégage, plombier…

 

C’est là que je me suis rendu compte que j’avais été imprévoyant. Pas seulement en masques, gants, gel hydro-alcoolique. Non, en filles. Pas la moindre maitresse dans le carnet. Pas la moindre étudiante de province prête à tout pour payer son loyer en cité –U.

Repassé, j’étais.

J’étais pas loin de Roissy. J’ai foncé à la zone hôtelière, habituellement remplie d’hôtesses de l’air des compagnies lointaines en attente d’une « bretelle », comme on dit dans le métier. J’ai arpenté les « lobby » des hôtels à hôtesses perdues, sans avions de retour, le ciel s’étant refermé sur elles. Des proies faciles. Ouais, j’ai retenu la leçon tactique des grands félins des savanes. S’attaquer aux bêtes malades, éloignées du reste du troupeau.

C’étaient surtout des asiatiques portant masque, je dois le dire. Certaines me regardaient avec des yeux brillants, mais je ne savais pas dire si c’était de fièvre ou d’amour (malgré mon âge, je suis encore un peu con…).

Cruel dilemme.

Ca m’a rappelé quand j’étais plus jeune, quand « j’offrais en yen des offrandes carabinées à des païennes indifférentes à mes palabres », des japonaises paniquées qui voulaient pas niquer à l’hôtel Nikko.

 

J’en ai chargé une qui attendait le bus, alors qu’il n’y a plus de bus. Une tonkinoise. De Cochinchine. Je lui ai dit que j’avais une grande maison vide, deux salles de bains et trois WC. Que je ne sautais pas comme ça sur les filles sans défense (du moins pas tout de suite), que Maam Schiappa et les Femen étaient passés par là et avaient contribué à mon émasculation psychique.

Elle est montée.

Arrivé à la maison, j’ai retiré tout de suite la grande paire de ciseaux du tiroir de la cuisine. On ne sait jamais.

Je l’ai installé dans la chambre vide de ma grande fille, à son aise.

On a vécu confiné comme ça plusieurs jours. Beaux, chastes. Purs comme l’éther et l’alcool à 90.

On parlait l’anglais globish du grand village mondial dont les français sont les idiots. On comptait les morts grâce à BFM.

 

Je sortais muni de mon attestation tamponnée lui acheter des rouleaux de printemps (et de PQ aussi : vous savez que c’est que la vie, c’est pas toujours comme « la rose qui ce matin est éclose »).

 

Au bout de cinq jours (oui, ma limite, c’est 5 jours), constatant la gelée blanche sur la pelouse au petit matin, j’ai sorti le grand jeu.

J’ai coupé le chauffage et j’ai prétexté une panne (oui, ces mêmes radiateurs que j’avais mis à fond pendant la canicule, avec un certain succès, lors du séjour en aout de mon ex. belle-mère…).

Publicité

Le soir, elle « skypait » avec son petit ami de Singapour (eh, si tu Skype pas, mec, t’as raté ta vie, vu ?).

Il lui faisait des Griveauseries en gros plan, le mec. Elle minaudait des petits cris de chauve-souris pour qu’il se finisse plus vite et qu’on puisse aller diner.

 

Bon, je ne suis pas jaloux : je sais que ce soir, c’est moi qui ferait grincer le sommier et elle qui grincera des dents. Non, mais…

Vers 23.00, la température étant tombée à 15 ° dans la chambre, elle est arrivée enroulée dans sa couette en me demandant si on pouvait se chauffer dans le grand lit (« but not more » hein, qu’elle a dit.)

J’ai fait le gentleman. Bisou et au dodo.

Mais avec ces conneries de BFM, j’ai fait un cauchemar, avec tous ces gros plans de patients en réanimation allongés sur le ventre. J’ai cru que Bui (c’est son prénom) était morte. Je l’ai retournée sur le ventre. Ils ont bien dit à la TV : ventiler, intuber.

J’ai fait avec ce que j’avais sous la main.

Et ça a marché : elle s’est réveillée. Un peu en colère (« fucking french, ashole, etc… »).

 

Mais bon, elle a démarré comme ça, notre histoire.

J’ai remonté le chauffage, mais elle est restée quand même. On roucoulait. Le confinement était prolongé de mois en mois. De temps à autres, on bravait les interdictions pour aller voir sa famille dans les tours du 13 eme. J’ai même accepté qu’elle fasse un élevage de pangolins sur la pelouse, au fond du jardin.

On avait raté deux nouvel an chinois, on était à deux doigts de faire un petit, puisqu’on avait plus de moyens contraceptifs, à part les méthodes éprouvées venues du fond des âges.

 

Bref, « il suffisait de presque rien » (peut être une quatorzaine de moins ?), pour que je lui dise… une connerie.

Je n’ai pas eu à la lui dire.

Les asiatiques, c’est intuitif.

Un soir, profitant d’un déplacement dérogatoire (case 7 « participation à des missions d’intérêt général » - et c’est vrai qu’entre nous, s’occuper de moi à plein temps, c’est une mission d’intérêt général..- ), elle est partie sans un mot, sans crier ni train, ni gare, ni rien. En moins de temps qu’il n’en faut à l’éjaculateur précoce pour prendre congés d’Emma Watson.

 

J’étais de nouveau seul, seul comme Black quand Decker est aux putes. Avec le vent contraire, comme le chantait ce vieux Bob.

J’ai repris ma belle Alfa avec son Roméo, avec mon blues qui passait devant, looking for a copine de confinement.

J’ai mis une rose dans le canon de mon gun (Gun & Roses, capito ?) et je suis parti la fleur au fusil.

Du côté du paradis, et vite encore. Parce qu’on va être beaucoup à frapper à sa porte, ces prochains jours. Et qu’il n’y en aura pas pour tout le monde.

C’est une certaine Tamara qui me l’a dit. Je l’ai trouvée par hasard en train de faire un concert de rue improvisé à Marseille. J’ai baissé la vitre et lui ai proposé de se confiner chez moi, mais elle a ricané. Elle m’a dit qu’elle était avec son pote MB 14, qui savait tout faire avec ses mains et sa bouche, y compris l’homme-orchestre.

Publicité

Les filles, c’est cruel.

 Du coup, j’ai mis la première et j’ai voulu en finir : m’immoler au White Spirit (mon côté « petit blanc »), voire même aux Cotes –Rôties (mon côté « gros rouge »), prendre le périph à contre-sens, m’encarter à la REM, des trucs comme ça…

J’en étais rendu à ces extrémités quand le bluetooth a sonné au tableau de bord (NB : si t’as pas le bluetooth à 40 ans, t’as raté ta vie, mec). C’était Ned, un vieux pote. Il m’a conseillé d’arrêter de courir les petites jeunes, et de penser aux vieilles routières, confortables, qui ont du coffre.

« Tu te souviens de Meena » ?

« Meena Cryle, l’autrichienne ? » que j’ai dit.

Yep, tu devrais l’appeler. Elle est confinée dans son studio (d’enregistrement). Elle serait mieux chez toi.

Elle a dit OK, à condition d’amener dans ma maison son band, dont son batteur au sourire niais, mais surtout ce p… de guitariste venu d’un autre monde, ce Chris Fillmore qui joue au doigt et qui, manche en mains, tutoie les anges (ça tombe bien, on est en route).

 

J’ai dit oui. Plus en état de discuter. Même si trois mecs pour une femme, ça sentait l’orage.

Ca n’a pas manqué. Un soir, pour un barré qui ne lui plaisait pas, elle a tout pété dans la cuisine, en feulant « it makes me scream », tout en jetant les verres en cristal de mon mariage à travers le salon.

Je m’étais prudemment réfugié aux toilettes.

Quand ça m’a paru calmé, je suis sorti doucement en mettant le dos de la main à plat, comme on sort d’un abri après l’orage, pour jauger s’il pleut encore.

Il y avait des dégâts, mais bon, ça pouvait aller.

Je me suis dit doucement pour moi-même :

« Ca va aller, mec, l’été arrive, ça va le faire. »

Oui, les gars, on va se refaire. Ou pas.

Maybe.

 _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ __ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ __

 - Crédit photo : NeonLightSign.com

- avec, dans l’ordre d’apparition dans le texte ou à l’image : Daniel Balavoine « le chanteur », Alain Bashung « Bombez » et « à Ostende », Christophe Bevilacqua « Aline », Serge Reggiani « il suffisait de presque rien », Bob Seger « against the wind », Pierre Desproges, Tamara Weber-Simon (et Bob Dylan) pour « knock at the Heaven’s door », Meena Cryle and the Chris Fillmore Band avec « It makes me scream  », Janis Joplin « Sumertimes » et « May be »



106 réactions


  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 29 mars 17:53

    P.... ! t’es bien atteint Sandro ! c’est la 5G ou ta puce RFID qui te démange ?

    Et ta des goûts de chiotte : les Alfa maintenant c’est des Fiat et c’est un mec qu’a roulé en coupé 2000 Bertone et en GTV6 qui te le dit ...

    C’est comme pour les gonzesses, il n’y a plus que les allemandes ...

    Il nous reste le pinard je vais passer devant ton pavillon en loucedé et je poserai une bouteille de Beychevelle sur ton paillasson ...

    Je sonnerai mais attends que je sois reparti pour sortir


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 29 mars 18:17

    Hello, camarade des golf pas très clairs.

    Mets plutôt une mort subite, c’est de saison.

    Pas le moment de nous rendre une carte à moins 5 sous le par...

    ( et puis d’abord ma Juliette, elle a beau son rauque que les allemandes n’ont pas, un chouette pédalier alu et des Brembo rouges.. Na !)

    PS : Fais gaffe à toi, ça souffle fort, quand même.


  • nono le simplet 29 mars 18:35

    un petit commentaire gracieux pour cet article qui sort des multiples articles de spécialistes auto proclamés


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 29 mars 18:58

      @nono le simplet
      Oui, j’ai vu. En fait, rien de scabreux ou de malhonnête : l’hommage à Desproges est clair et revendiqué , en « crédit » de bas de page, dans le chapeau et dans le fait même que j’ai demandé la parution en rubrique « parodie » ( c’est à dire « à la manière de.. »). Dard, en revanche, pas un seul mot dans l’article, il ne fait pas partie de mes fréquentations.
      Non , le seul reproche fondé que vous auriez pu me faire, c’est dans le passage « sport en chambre » , de ne pas avoir évoqué... la brouette japonaise...


    • nono le simplet 29 mars 19:05

      @Sandro Ferretti
       smiley
      j ’avais vu pour Desproges puisque j’ai lu l’article ...
      en fait j’ai été sévère ... c’était pas mal ...


  • The White Rabbit The White Rabbit 29 mars 18:54

    Putain que ca fait du bien de lire une histoire dans ce monde de brutes.

    Tant de papiers ici et là qui n’ont pas de figure.

    A propos de figures

    ♪♫


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 29 mars 19:10

      @The White Rabbit
      Merci pour Jessie, c’est son plus beau titre, à mon avis.
      Mais est-ce bien raisonnable à mon âge de se confiner à la maison avec autant de jolies filles en même temps, alors que le Samu et les Pompiers ne répondent plus aux appels ?...
      Arno va avoir besoin de beaucoup de chance et d e courage, c’est pas la période pour se prendre un tourteau au pancréas si tant est qu’il y ait une période...-.
      Déjà que Christophe est en réa ...
      Bon, parlons d’autre chose...


  • In Bruges In Bruges 29 mars 20:03

    Rien que pour nous avoir tiré deux cartouches de Janis Joplin entre les oreilles, merci d ’étre passé.


  • Gabriel Gabriel 30 mars 06:57

    Naître et mourir, venir et partir d’accord, pourvu que cela se fasse en musique transporté par des verres d’un alcool poétique. Allez Sandro, remonte dans ta berline répandre la bonne parole musicale dans ce monde psychédélique où les chacals de la politique s’abreuvent à la Corona sur nos carcasses contaminées...


  • Abou Antoun Abou Antoun 30 mars 11:04

    Merci pour ce moment


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 30 mars 13:14

      @Abou Antoun
      Sale temps pour les Norton, encore pire pour les Triumph ( pas le moment d’employer des termes qui fâchent nos p... de Gendarmes et ce qui leur tient lieu de cerveau...)


    • Abou Antoun Abou Antoun 30 mars 13:31

      @Sandro Ferretti
      Bonjour,
      On voit encore ça et là quelques ’Royal Enfield’ qui, question bruit, rendent des points aux Harley, et question ’look’ sont incomparables.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mars 13:41

      @Abou Antoun

      Faut se faire faire des guzzi -guzzi par sa belle pour pas deprimer.


    • In Bruges In Bruges 30 mars 14:08

      @Aita Pea Pea
      Le vrai Guzzi Guzzi (voire le « Ducatti royal ») se pratique à deux mains, avec celle du dessous ( la droite, en général) qui tourne.
      Difficile à régler, question taux de compression et réglage du temps d’ouverture de soupapes ( de sécurité) , si on veut pas que le reniflard crache toute l’huile...
      Les dames (les vraies) savent ca depuis longtemps...
      Bon, j’dis ça, j’dis rien.


    • Abou Antoun Abou Antoun 30 mars 14:33

      @Aita Pea Pea
      Salut Aïta,
      Après la décision des cons-finis je suis venu (volontairement) me confiner dans notre cher P-d-C. Pas eu les problèmes de Sandro ma légitime n’ayant pu rejoindre sa Russie natale faute d’avions.
      Tous deux retraités depuis plusieurs années nous avons l’habitude du confinement. Covid 19 ne nous fera donc pas divorcer.
      Ça se passe bien pour toi ?


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 30 mars 14:40

      @In Bruges
      Yep.
      J’crois bien qu’en physique (et en mécanique des fluides, tiens, puisqu’on en parle) cela s’appelle « le moment », d’après ce que me dit ma fille ainée qui étudie l’astro -physique (bien ma veine, tiens..)
      Peut étre qu’ Abou-Antoun, qui fut matheux ( oui , je sais, c’est différent de la physique) pourra nous le confirmer.
      Et tout homme aussi : ca s’appelle « le point de non-retour », ou encore « le moment où tout bascule »...
      Quel poète je fais....
      Ouiche, je sais, faudrait que je dorme un peu.


    • Abou Antoun Abou Antoun 30 mars 15:01

      @Sandro Ferretti
      Excusez-moi de m’immiscer. Sandro je ne confirme pas. Je comprends que le sujet évoqué par In Bruges (really in Brugge BTW ???) concerne la mécanique des fluides. Je comprends aussi que tu sois fier de la réussite de ta fille (ce sera une poétesse comme tous les astro-physiciens), mais bon on ne peut laisser passer ça ; le moment d’une force par rapport à un axe concerne un solide en rotation et n’a rien de temporel.
      Mais vous serez tous les deux d’accord :
      « Post coïtum omne animal triste ».



    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 30 mars 15:14

      @Abou Antoun
      « Post coïtum omne animal triste ».
      Certo.
      cette histoire de « moment » m’est revenue quand vous m’avez écrit, (comme la première « Valérie Triée sur le Volet » venue), « merci pour ce moment ».
      NB/ Quand ma fille me parle de physique quantique et de « moment de l’axe », j’ai tendance à lui répondre « tu veux pas un autre café ? ».
      Mais bon, si j’étais zallé aux zécoles, ça se saurait, comme disait Desproges.
      ( variante : « je serais pas été plus intelligent si j’aurais lu tous les livres »...)


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mars 16:46

      @Abou Antoun

      Salut...chiant ...vu où tu habites j’espère que tu as bout de terrain. Moi c’est apart ... Salut Sandro et In Bruges...avec Abou écrivez nous un petit « traité de physique quantique et de l’entretien des motocyclettes » .


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 30 mars 16:54

      @Aita Pea Pea

      Guzzi-Guzzi avant gourou-gourou

      T’as une Assholineau dans ton garage ?


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mars 17:06

      @Sharpshooter - Snoopy86

      Salut. Non surtout pas...imaginer faire 500 bornes avec Fifi en passagère, pas glop du tout


    • Cyrus L’ Hermite (IX) 30 mars 17:12

      @Aita Pea Pea

      Baillonnée , dans le coffre ... ca doit le faire ...
      Rigolons pas trop , deux jour qu’ on la voit plus depuis
      qu’ elle as voulu me faire un proces ...

      Esperons qu’ elle n’ ais pas été contaminé en collant des affiche ...


    • Abou Antoun Abou Antoun 30 mars 18:17

      @Aita Pea Pea
      Oui mais Fifi elle n’a pas que des défauts. Elle est comme on dit ’lisible’ et ne change pas d’avis comme de chemise. De toutes façons elle n’est pas pour toi, elle ne pense qu’à Ass-hole-ineau, c’est son fantasme.


    • Abou Antoun Abou Antoun 30 mars 18:20

      @Aita Pea Pea
       j’espère que tu as bout de terrain
      Oui heureusement, on y passe notre temps en journée quand le climat le permet. La semaine dernière c’était top-top.


  • simplesanstete 30 mars 11:31

    « Que vois je autour de moi, des gens pressés d’en finir & moi j’ai envie de vivre » dans les tranchés au début du Voyage. ET bien vous êtes la meilleur nouvelle, novel pour roman en anglais, de ce jour, çà zouk comme dit Dieudonné .......l’ESPRIT VAINCRA ce chaovirus, CO VIDE, qui au delà de cette petite bête virulente est exploité pour propager de l’INQUIETUDE, ce médicament poison sur ordonnance inné de la tribu nomade violé originalement au 8 eme jour....Dr Knock gouverne, le socialisme des petits bobos est en marche et court......le suicide/cruci fictions humaniste des cathos/cocos français, jésus n’est pas mort il est ici & maintenant....partout.

    Gracie molto de ce moment.


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 30 mars 13:11

      @simplesanstete
      Bonjour,
      Je n’ ai pas choisi Michelle Gurevich pour rien :
      -c’est d’abord que j’ai une dette envers une jolie femme (enfin je l’imagine au minimum belle dedans) qui me l’a fait connaitre, et que j’oublie jamais mes dettes
      parce que son nom de scène est « Chinawoman » (vous y croyez, vous , au hasard ?)
      parce qu’elle est comme ce virus, mondial, à défaut d’être mondialiste ( née de parents russes , vivant au Canada, etc)
      parce qu’elle incarne formidablement le « Nitchevo » de nos amis russes, un peu comme le « Nada » des révolutionnaires nihilistes espagnols en d’autres temps, le « s’en fout la mort » des africains...
      Et comme cette femme est voyante, elle avait déjà pensé au Corona et aux amants séparés et aussi aux distances de sécurité, ici avec « Love at a distance ».

      https://www.youtube.com/watch?v=mTn_v08ZJEM

      Faites gaffe à vous, sortez couverts (de masques...)


    • simplesanstete 30 mars 13:27

      @Sandro Ferretti
      Jamais de masques au sens propre comme au figuré, l’amour n’est pas une dette mais un don, à ce propos jésus fut le + gros émetteur de dette d’amour au monde par son sacré fils....ultime histoire juive des abusés abuseurs...schutzpa , culot vertigineux dans tous les sens du christianisme au communisme....l’adolescence de l’humanité tjrs croyante...faut voir grand comme eux mais........ à l’envers


    • Abou Antoun Abou Antoun 30 mars 14:43

      @Sandro Ferretti
      c’est d’abord que j’ai une dette envers une jolie femme (enfin je l’imagine au minimum belle dedans)
      Oui, enfin là faut pas se faire trop d’illusions, c’est surtout de la tuyauterie. On sait comment ça commence, et on sait comment ça se termine.


    • Abou Antoun Abou Antoun 30 mars 14:47

      @Sandro Ferretti
      elle avait déjà pensé au Corona et aux amants séparés et aussi aux distances de sécurité
      Coronasutra  ?


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 30 mars 16:43

      @Abou Antoun

      elle avait déjà pensé au Corona et aux amants séparés et aussi aux distances de sécurité

      Benjamin aussi, mais c’est pas compliqué, il suffit d’avoir un smartphone ...


  • BA 30 mars 12:57

    16 mars – 16 septembre : vers un confinement de six mois en France, vers un confinement de six mois au Royaume-Uni.


    Coronavirus : faut-il envisager un confinement de six mois en France comme évoqué en Angleterre ?


    Le Royaume-Uni pourrait ne pas renouer avec une vie normale avant six mois ou plus en raison de la pandémie de coronavirus, a averti dimanche la cheffe adjointe des services sanitaires britanniques, Jenny Harries.


    Jenny Harries a estimé qu’il serait «  dangereux » de lever subitement le confinement auquel la population est actuellement soumise car cela pourrait entraîner une résurgence du virus.


    « Au cours des six prochains mois, nous ferons le point toutes les trois semaines », et ce, « durant trois à six mois idéalement (...) », a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse, jugeant « plausible que nous puissions aller au-delà ».


    Le gouvernement britannique a décrété lundi un confinement général de la population pour au moins trois semaines, afin de tenter de freiner la propagation de l’épidémie qui a fait 1 228 morts et officiellement contaminé 19 522 personnes au Royaume-Uni, selon un bilan des autorités sanitaires publié dimanche.


    Plus tôt dimanche 29 mars, le bras droit du Premier ministre conservateur Boris Johnson avait prévenu que les Britanniques devaient se préparer à « une longue période  » de confinement.


    https://www.nordlittoral.fr/38913/article/2020-03-30/coronavirus-faut-il-envisager-un-confinement-de-six-mois-en-france-comme-evoque


    • simplesanstete 30 mars 13:32

      @BA
      Un goulag permanent à domicile, britannia rule the wave of fantaisies meurtrières, c’est bien connu.
      BA quand est ce que vous avez abandonné le sérieux clown Jorion cosmopolite ?


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 30 mars 18:44

    @Cova

    En fait, la plus belle version , c’est celle-ci, faites excuse.

    Et du coup, je comprends mieux pourquoi Bui est partie :

    « well we will go where sand is turning to gold,

    Pull up your socks, babe, the nights get cold ».

    Voilà, j’avais oublié les socquettes. Damned. Les filles ont froid aux pieds. Quelle erreur...

    https://www.youtube.com/watch?v=g2TmSB8ccLY


  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 30 mars 20:47

    C’est un fil de Sandro, on s’en branle de vos graphiques et du gogol hollandais !


  • S.B. S.B. 30 mars 21:24

    Je connais gens de toutes sortes

    Ils n’égalent pas leurs destins

    Indécis comme feuilles mortes

    Leurs yeux sont des feux mal éteints

    Leurs cœurs bougent comme leurs portes

    Je sais ça n’a rien à voir mais c’est beau. C’est de la poésie.


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 30 mars 21:54

      @S.B.
      «  (...) Et l’avait venant de Formose
      Tirée d’un bordel de Changaï »

      Décidément, chinoiseries à tous les étages, sous cet article....

      Je ne voudrais pourtant pas que les gens prennent Apollinaire pour un poète béat.
      De mes deux années d’hypokhâgne / khâgne, j’ai surtout retenu (mon coté sale gosse, déjà...), cette brillante insulte dans « Alcool » :

      « ta mère fit un pet foireux
      Et tu naquis de sa coliqu
      e ».

      Oui, je sais ce que vous pensez, on dirait du Xenoïd : on veut introduire de la poésie sur Avox et on est pas récompensé...C’est pourtant aussi d’Apollinaire. L’homme est multiple, dit-on.
      Ouais.


    • foufouille foufouille 30 mars 22:02

      @Sandro Ferretti

      il me semble que le neurone en bon état ne vend pas et ne se greffe pas donc xéno ne peut pas faire grand chose pour s’améliorer même si il a jamais voulu dire pourquoi.


    • S.B. S.B. 30 mars 22:21

      @Sandro Ferretti
      De mes années de fac j’ai retenu deux choses : Guillaume Apollinaire et « Nadja » d’André Breton (mais maintenant je pense que Xenoïd est plus intéressant).


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mars 22:24

      @S.B.

      Xeno ...un cas ?


  • John Orion 30 mars 22:07

    Salut Sandro !

    J’espère que tu les apprécieras ... 1 et 2 ...


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 30 mars 22:39

      @Orion
      Bonsoir ;
      Ah oui, lui...
      Au début je n’accrochais pas trop.
      Il m’a eu un peu à l’usure, à la fatigue .
      Il faut qu’il fasse gaffe à lui, ça n’allait vraiment pas fort ces derniers mois, il faudrait pas qu’il roule une pelle à un Corona.


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 30 mars 22:57

    @ tous ( toutes, faut être à la mode)

    Bon, Meena Cryle est partie de chez moi avec son band après avoir cassé toute ma vaisselle.. Un caractère, celle-ci.

    Elle criait sur la pelouse « if you don’t care, I don’t care »).

    Pfftt, c’est pas elle qui va balayer....

    Du coup, je me suis injecté une dernière dose de Janis, pour dormir.

    Ce morceau, je l’ai découvert à 18 ans ( donc avant-hier), et j’en suis tout juste remis...Came ou pas came, seringue ou pas, bulle d’air au cerveau ou pas, le cœur ne peut pas tenir longtemps comme ça.

    Et le batteur devrait avoir sa statue quelque part...

    https://www.youtube.com/watch?v=J31YhSdH-tU

    Take care, guys.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mars 23:16

      @Sandro Ferretti

      Came ...et ça fait chier pour un tel talent...des moments elle perd le fil ...ailleure ...peut être que c’est bien pour l’interprétation mais pour ma part je trouve ça triste .la chute.


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 31 mars 11:14

      @Aita Pea Pea
      Oui, ce live sent la fin.
      Il date de juin 70 à Toronto, elle est morte en octobre...RIP


  • Stupeur Stupeur 31 mars 13:00

    Les injonctions contradictoires nous donnent le corona blues, c’est obligé. smiley

    Le pr Joe Plusdefoi par exemple...

    Hier : rien de grave, c’est easy comme un dimanche matin !

    Aujourd’hui : finalement, on ferait bien de se mettre à creuser des tombes !

     

    Hey Joe, réveille-toi ! réveille-toi ! réveille-toi ! Memento mori ! smiley

     


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 31 mars 13:55

      @Stupeur
      Hey, vous...
      Je vous l’ai déjà dit ailleurs, mais franchement, le coup de « je me retire dans mes appartements pour lire 20 livres confinée chez moi », etc.
      Et pis tiens, tankaff, au hasard Gaspard, je pars au Mexique ramener un peu de Corona...
      Z’étes la maitresse cachée d’Olivier Véran, c’est ça ?
      La petite fille des tissus Boussac reconvertis dans les masques... ?
      Ah, bien bêtes qu’on a été de gober toussa...
      Vous avez « grave anticipé la crisis », comme on dit chez les djeunes branchouilles partis en Savoie voir s’il y a déjà des feuilles aux arbres.

      Pour le reste, vous me décevez : vous êtes trop hard métal pour mon petit cœur d’artichaut. Et Sabine qu’est partie avec un pilote de ligne...
      Et puis « Hey Joe », pour moi, pour des raisons personnelles à moi que j’ai ( NB : t’as vu, j’parle comme le bouffon de battave Xénozoîd qu’est allé chouiner à la modé pour supprimer la déculottée publique qu’il a reçu hier soir...), cela restera cette interprétation..
      https://www.youtube.com/watch?v=GQPa6UuSEeE

      Pourquoi ?
      Passque. Epicétou.
      mai 1985, Rueil Malmaison....ah, c’est malin, tiens...
      Sandro

      PS : Faites gaffe à vous.
      Des neurones et de la culture musicale, y’en plus beaucoup au frigo, par ces contrées voxiennes...


    • Stupeur Stupeur 31 mars 15:04

      Vous avez un nouveau message...
       

      Message Personnel aux Immortels : Mettez votre Raspberry beret, tournez-vous vers le Sud et buvez une gorgée de Diabolo menthe.

       

      Message personnel aux mortels : Les Mots Bleus griffonnés sur votre bulletin de santé s’effacent au Petit matin...

       

      Message Personnel à Jojo :
      Six pieds sous terre Jojo tu n’es pas mort
      Six pieds sous terre Jojo je t’aime encore


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 31 mars 15:22

      @Stupeur
      Le dernier des Bevillacqua est en réa.depuis samedi...C’est les maux bleus...
      De là haut, y’ le grand qui lui dit qu’il faut tenir....

      https://www.youtube.com/watch?v=o—0vKDr9lw


    • Stupeur Stupeur 31 mars 15:36

      @Sandro Ferretti

      Deux Immortels ?

      You never can tell...
       


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 31 mars 16:58

      @tous
      Pour comprendre de quoi on parle, c’est ici. Stupeur avait eu le nez creux.
      Sans lui faire trop de pub, sa liste n’est pas mal.
      https://www.agoravox.tv/auteur/stupeur
      Reste la vraie question : quand on fait ses courses de « produits de première nécessité », est-ce que ça inclut les livres ?
      4 heures, sans document.

      Snoopy passera ramasser les copies à 18.00 avec sa m...de berline d’Outre Rhin.


    • Stupeur Stupeur 31 mars 17:50

      sa m...de berline d’Outre Rhin smiley
       
      En bonus, un petit jeu de bagnole pour détendre l’atmosphère smiley 
       
      Est-ce qu’il y a des voitures allemandes dans ces deux vidéos ?
       

      1) Radar Love ( Golden Earring ) Marcus Nimbler

       

      2) L.A. Woman ( The Doors/Billy Idol ) Marcus Nimbler

       

      Si oui, mention spéciale à ceux qui trouveront en plus les modèles (des voitures...) ! smiley

      Vous vous débrouillerez pour arbitrer le concours entre vous, je n’y connais pas grand chose en berline germanique...


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 31 mars 18:43

      @Stupeur
      Savez, les belles carrosseries, c’est surtout Aita et Snoop, qui étaient carrossiers dans leur jeunesse.
      Moi c’est les voitures d’hommes.. ( quelques belles Ferrari au milieu de beaucoup de ricaines dans vos clip).
      Pour les filles, vous me connaissez un peu, à présent.
      Je m’intéresse surtout à la beauté intérieure.. Voire même, osons le mot : l’âme...
      Bon, j’espère que vous voyagez léger : à l’arrière des belles italiennes, y ’a juste assez pour un sac Vuiton, à la rigueur une house de chez Salvatore Ferragamo...
      C’est pas comme chez ces grosses berlines teutones au design « Kollossaal Finesse » .
      Bon, chuis déjà parti.


  • Sale temps pour les prédateurs,...


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 31 mars 15:18

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      "@ Stupeur :
      PS : Faites gaffe à vous.
      Des neurones et de la culture musicale, y’en plus beaucoup au frigo, par ces contrées voxiennes...

      "

      Ah ben tiens, quand on en parle , y ’en une qui se dévoue aussitôt. Maam hors sujet permanent...
      Et l’autre qu’est pas loin...
      C’est vrai qu’au secteur gériatrie, c’est bientôt l’heure du goûter...Bon thé , mesdames...


    • @Sandro Ferretti

      J’ai touché dans le mille,...Non, je peux enfin me promener tranquillos,...


    • arthes arthes 31 mars 15:43

      @Sandro Ferretti

      C’est comme ça qu’on accueille le gentil personnel hospitalier féminin de la section « Asile open bar camomille lacrymale » de l’assoc des vieux dépressifs d’agoravox ???

      Fouetté !!! (ça va te faire du bien)


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 31 mars 16:11

      @arthes

      Tu devrais faire gaffe parce qu’il pourrait bien y avoir du féminicide dans l’air

      Dommage que le primate batave ait fait supprimer le joli coup de sang de Sandro, tu aurais peut-être compris qu’on n’a pas les mêmes goûts que tes larves


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 1er avril 09:08

      @Mélusine et Arthès

      Allez, une spéciale dédicace pour vous, de l’ami Bevilacqua
      , rien que pour son atypisme et sa chouette voix.
      Voyez que je vous aime bien, quand même...

      https://www.youtube.com/watch?v=X_BJvFoQn1w


  • arthes arthes 31 mars 14:08

    Nan mais ici, le tipoc , en fait c’est : https://youtu.be/EqPtz5qN7HM lol


  • Les prédateurs vont râler,..bon ! on va pas pleurer. Par contre, à l’inverse les infirmières jolies ou non sont rejetées comme des pestiférées, on brûle leur voiture, leur conjoint les rejettent. alors qu’ elles apportent quelque chose à la société,...


    • arthes arthes 31 mars 15:44

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Farpaitement smiley
      C’est dégueulasse !


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 31 mars 22:30

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Vouais...faudrait diriger la haine contre les psy de bals musette .


    • eau-pression eau-pression 1er avril 11:24

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Les infirmières traitées comme des pompiers ! Où va-t-on ?

      @l’auteur
      Je me glisse derrière les deux ménopausées, parce que je sens qu’ici c’est la lace à ceux qui parlent bien, et je voudrais pas parler trop fort.

      J’ai pas compris si votre fiction glorifiait l’orchestre du Titanic, évoquait l’ambiance du France ou moquait les flons flons de la croisière s’amuse sur le Diamond Princess.

      @tous
      En voici un de par chez moi qui rend honneur aux vieux tromblons qui ne sont pas toujours des chefs d’oeuvre en péril.


    • eau-pression eau-pression 1er avril 14:49

      @Sandro Ferretti

      Vous aviez déjà répondu à ces dames par la voix de Christophe. Si je l’avais vu, peut-être que je n’en aurais pas appelé à Saturne et laissé votre élégant texte remplir sa mission.

      Ce qui m’a décidé à poster, c’est la découverte de « Love at a distance »


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 31 mars 18:46

    La bise à Antoinette, la fée piquouze.


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 31 mars 19:01

      @Sandro Ferretti

      Le talent de ce vieux hussard me surprendra toujours ....


    • @Sandro Ferretti
      Bizarre on retrouve sur ta page les mêmes clients que chez Rosemar ou Naboum !
       finalement le monde agogovox est assez limité .
       Un peu comme au Balto ou au café du Commerce !
       Bonsoir @MrFerretti
       Article sympathique avec de la bonne zizic qu’on découvre ou redécouvre
       Notamment le Hey Joe que j’avais entendu par J.P Smet mais pas par Bashung.
       
       C’est sympa mais sans plus, autant écouter une des innombrables version de ce titre sur Utube
       ...après ,c’est le riff guitare qui donne la griffe du morceau !

       j’en ai dégotté une assez cool, interprètée par un couple.. et là j’échange volontier mes Krisprolls contre un paquet de flocons d’avoine si ces deux là ne sont pas des Quakers !
       Des gens bizarroïdes autant qu’étranges qui ont des réunions de culte (sur la commode ?) quand on sait que Quaker ça veut dire « bloblotte » en gros ..hum hum !
       Leur version de Hey Joe est assez éloignée de celle de Hendrix biscotte exécutée en flatpicking sur Takamine cordes nylons ?
       je sais pas si tu pratiques la gratte ,mais le up /down de la country blue grass c’est pas évident , et le gars se débrouille pas mal in fine

       look leur tronche y sont trop mimis nos deux loustico-mystiques smiley
       See you later...alligator !
       


  • S.B. S.B. 31 mars 20:53

    Cova vous êtes une comète dans le ciel. Vous passez, vous éclairez.


    • @S.B.

      oui merci ! mais vous pouvez m’appeler Armand
      (en vertu des grands sentiments )
       smiley


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 1er avril 14:15

      @S.B.
      J’avais un copain (parti en octobre dernier, avant le Corona) qui avait une très belle expression , à propos d’une fille plutôt jolie, mais surtout hyper-brillante et fine.
      Il disait « celle là, quand elle marche dans la rue, les lampadaires s’allument sur son passage ».
      Yep, un peu comme Cova.


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 31 mars 22:08

    Une pensée pour le beau bizarre, le dernier des Bevilacqua, « loin de chez lui », à plat ventre comme les autres , en réa à trois par respirateur ( oui, oui, ils ont trouvé une bidouille, une rustine, me dit une copine, qui en chiale).

    On espère toujours un crash en Ferrari, un coup de 45 auto dans la temporale , et c’est plutôt finalement ça.

    Quoi qu’il advienne, on retiendra « Lita », ça :

    https://www.youtube.com/watch?v=6sTLBbIr3oU

    et puis ça aussi :

    https://www.youtube.com/watch?v=wUT9T1ShI7M

    yeah yeah yeah...


  • In Bruges In Bruges 31 mars 22:23

    Ouais.

    En fait, nous ne sommes que des marionnettes.

    https://www.youtube.com/watch?v=FIvKq2H9vls

    Mais pour amuser qui, hein ?

    Once more man, Yeah, Yeah, Yeah...


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 31 mars 22:59

      @In Bruges

      Des dingues et des paumés...


    • @Aita Pea Pea
       
      Salut A.PP ..tiens dis donc puisque t’es là Konfiné dans ton blockauss aux parpaings paints , t’auras p’être le temps de nous le rédiger ton nartic sur Jean Gault doigts d’or ! 
      Si jamais ,j’espère que t’auras un p’tit mot pour Oscar Alemàn que le grand Duke souhaitait avoir dans son orchestre .
      Oscar , un des seuls à avoir eu droit d’accès à la« caravane » (non pas d’Ellington ) mais de Django son pote le manouche .
       (ça devait tricoter et fumer dur dans la guitoune )


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er avril 16:10

      @Armand Griffard de la Sourdi�re

      Plus d’ordi en ce moment...Aleman est excellent...j’aurais bien aimé être une petite souris pour écouter ces deux là faire un boeuf. .


  • S.B. S.B. 5 avril 19:03

    Sandro, avez-vous vu le film « Manchester by the Sea » ?

    Si non, regardez-le.


Réagir