Spartacus Lequidam Spartacus 29 avril 10:35

C’est le syndrome de Stockholm.

Appeler à la haine des moyens qui offrent un peu de liberté et se ranger au coté des bourreaux qui nous en ont privé. 

Les GAFA ne sont en aucun cas responsables du confinement, du malaise actuel, mais au contraire la meilleure aide à chacun pour passer cette contrainte copiée d’un pays communiste.

C’est pas les GAFA qui imposent un laisser-passer, contre les libertés, mais les haut fonctionnaires de la nomenklatura d’état.

Les GAFA ne sont pas responsables de malaise actuel, ils sont au contraire le signal qui montre que nous sommes devenus un pays communiste qui s’ignore.

Ce ne sont pas les GAFA qui ont mis dans la tête le conditionnement de la haine des riches, de la haine du profit, de la haine des entreprises riches,de antiaméricanisme, de la haine du spéculateur et qui cherche à imposer l’idée que chacun doit vivre aux dépens des autres par l’intermédiaire de l’état, mais au contraire l’éducation nationale politisée, sans aucune diversité intellectuelle.

C’est elle qui refuse de montrer que le capitalisme est le meilleur moyen social qui existe et qui fournit l’incitation a donner le meilleur de soi-même pour aider à servir des gens qu’on ne connait pas dans l’échange dans la paix sans distinction de classe sociale, là ou le socialisme est la pire des incitations a détester ceux qui offrent les libertés par la contrainte forcée des gens qu’on ne connait pas et des distinctions de classes sociales.

Mauvais combat imposé par une société ou le socialisme est partout. Le problème n’est pas les GAFA, c’est qu’il n’y en a pas assez pour nous échapper du socialisme. Le problème c’est l’état.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe