lundi 13 mars - par gruni

2035 - Prédictions et trois scénarios possibles selon des services de renseignement américains

Certes, dans leur précédent rapport qui date de l'an 2000, les experts du conseil national du renseignement américain (CNI) n'avaient pas imaginé la série fantastique télévisée de la campagne présidentielle française. Nous attendons d'ailleurs la suite avec une impatience gourmande. Le conseil national, majoritairement des analystes de la CIA, n'avait pas vu venir non plus la crise de 2008. Mais la montée des tendances nationalistes était évoquée. Tout comme des attaques terroristes massives. Les spécialistes de la surveillance de l'oncle Sam ne voyaient pas plus la fin du pétrole et au contraire son prix à la baisse. Par contre, ils étaient trop optimistes sur la croissance mondiale et le règlement du conflit israélo-palestinien.

Ce rapport déposé sur le bureau ovale de Donald Trump, (mais le lira-t-il ?) se voudrait une prospective avec pour ambition de préparer les responsables politiques et les populations à vivre demain, ou qui sait mourir. Sans pour autant nier ses limites, car la réalité dépasse souvent toutes les estimations cauchemardesques ou positives. "Pendant deux ans, ses auditeurs ont rencontré plus de 2 500 spécialistes du monde entier, lancé des simulations, épluché des études. Pour finalement sortir ce rapport de 300 pages qui est intitulé "Le paradoxe du progrèsque vous pourrez également le trouver sous forme de livre.

 

Scénario n°1 : un monde d’îles reclues (Source - Libération)

 

Le premier scénario imagine un monde subissant les dégâts d’une croissance atone et d’une mondialisation faiblissante, face auxquelles les gouvernements n’ont rien su faire. Vingt ans après la crise financière de 2008, les économistes de par le monde observent des Etats fragilisés, repliés sur eux-mêmes. « La combinaison de tous ces événements a donné naissance à un monde fragmenté et sur la défensive où des Etats inquiets cherchent métaphoriquement et physiquement à construire des murs pour se protéger des problèmes extérieurs, formant ainsi des "îles" dans un océan d’instabilité », relate le rapport.

En Europe comme en Amérique du Nord, les Etats n’ont pas su s’adapter aux bouleversements économiques et sociétaux de ce nouveau monde. En Asie, le constat est le même, le boom des émergents est retombé : « Parce qu’elles n’ont pas su générer suffisamment de demande intérieure pour stimuler leur économie quand le marché mondial s’est ralenti, la Chine et l’Inde sont restées enfermées dans le "piège du revenu moyen" et ont connu une stagnation de leur croissance, des salaires et des conditions de vie. » Les classes moyennes, ayant acquis ce statut avant la crise de 2008, sont meurtries, et une partie de cette population est retombée à des niveaux modérés de pauvreté

Les conséquences néfastes de la mondialisation, notamment l’accroissement des inégalités et la montée des populismes, ont poussé les Etats à mettre en place toujours plus de mesures protectionnistes, au lieu de privilégier le dialogue international. Dans ce scénario, l’essor rapide des intelligences artificielles a bouleversé les sociétés plus profondément que ce que les économistes avaient prévu. Le chômage a continué à augmenter.

Après cet état des lieux démoralisant, la CIA voit, dans vingt ans, le « début d’une nouvelle ère de croissance et de prospérité ». Le salut viendra de plusieurs horizons. Après avoir bouleversé le marché du travail, l’innovation technologique va créer des opportunités de relance. Dans ce monde futuriste, la créativité viendra alors de la collaboration entre hommes et machines. « Le ralentissement de la mondialisation et des échanges commerciaux a donné naissance à une nouvelle génération d’entrepreneurs et d’inventeurs au niveau local. » Leçon du futur (imaginé) pour le présent : les gouvernements qui s’en sortiront le mieux sont ceux qui miseront sur la recherche et l’innovation et qui sauront garder les talents technologiques dans leurs frontières.

 

Scénario n°2 : à l’aube d’une escalade militaire

 

Le second scénario, intitulé « Orbites », est raconté par un « conseiller national en sécurité » qui revient sur l’état du monde, à l’aube de l’an 2032, date où s’achève le second mandat d’un certain « Smith » à la tête des Etats-Unis. Le milieu des années 2020 a vu l’accroissement sans pareil des tensions entre puissances régionales. La Russie, la Chine mais aussi l’Iran ont profité d’un repli des Etats-Unis sur la scène internationale pour imposer leur « domination économique, politique et militaire » sur leur région d’influence respective. Les tensions se cantonnent dans un premier temps à des représailles économiques et diplomatiques, à une guerre de propagande et à des cyberattaques, sans impacts notables.

« La plus grande victime de ces conflits a été la "vérité" dans la mesure où la propagande de ces Etats, diffusées par plusieurs médias sociaux, commerciaux et officiels, a déformé, dénaturé et manipulé les informations sur ce qui se passait réellement », analyse le conseiller. Un constat qui évoque étrangement l’ère de post-vérités, ou de « faits alternatifs », dont se sont nourris en 2016 les Brexiters et les partisans de Donald Trump. Sous le premier mandat de ce fameux « Smith », les Etats-Unis opèrent un retour sur la scène internationale, mais entrent directement en confrontation avec la Chine, l’Iran et la Russie, donnant à la fin des années 2020 un faux air de guerre froide. L’étincelle ? Une crise entre l’Inde et le Pakistan en 2028 qui aboutit à l’explosion de la première bombe nucléaire depuis 1945. La crise est finalement désamorcée par les Etats-Unis, avec l’aide de la Chine (ouf). L’escalade militaire et nucléaire est évitée. Comme lors de l’après Seconde Guerre mondiale, les grandes puissances rétablissent une relation de confiance et reprennent leur coopération sur les questions de sécurité.

 

Scénario n°3 : les communautés dirigent le monde

 

Le troisième et dernier scénario s’intéresse aux « Communautés », via le regard d’une future maire d’une grande ville canadienne qui réfléchit en 2035 aux transformations des deux dernières décennies. Dans ce monde, les groupes locaux ont pris le pas sur les gouvernements nationaux. En cause : le manque de confiance grandissant des populations envers leurs dirigeants nationaux. Si la politique étrangère, les opérations militaires et la défense nationale restent le fait des entités nationales, l’éducation, l’économie ou encore la santé reviennent à la charge des autorités locales. L’implication des entreprises dans la vie de leurs employés est telle qu’elles se chargent désormais de l’éducation, de la santé et du logement. L’expérience n’est pas égale à travers le monde. Au Moyen-Orient, la jeunesse s’est révoltée contre les institutions et l’extrémisme religieux, sonnant l’avènement d’un nouveau Printemps arabe. Mais en Chine ou en Russie, des mouvements similaires sont loin d’avoir escompté les mêmes succès. Ces changements se sont opérés finalement plus facilement au sein des démocraties occidentales comme aux Etats-Unis ou au Canada, où il y avait déjà « une forte tradition d’implication des collectivités locales et du secteur privé ».

 



16 réactions


  • non667 13 mars 14:53

    l’avenir ? il faut le demander a nathanyaou mais il faudra pour cela le torturer  ! et encore pas sur que ça marche !


    • Dzan 14 mars 12:29

      @non667
      M’en fous j’s’rai tout mourru !


    • Alren Alren 14 mars 15:12

      @non667

      Le successeur de Netanyahou en 2035 sera confronté à un problème difficilement soluble : trouver assez d’eau potable pour les besoins domestiques de ses compatriotes et de l’eau douce pour l’agriculture. Ce problème est essentiel pour tous les pays de la zone tropicale qui comprend également la Californie US.

      Certains imaginent des aqueducs pour transférer le liquide vital des pays arrosés vers les pays arides. Mais les quantités à transporter, dans des tubes de deux mètres de diamètre au moins, sont sans commune mesure avec ce qui est nécessaire pour l’industrie pétrolière.

      Sans compter que si cette eau est puisée dans des cours d’eau, elle sera polluée par tous les poisons que l’activité agricole et industrielle y a déversée et non potable.

      Les Russes ont calculé que l’eau du lac Baïkal pouvait satisfaire les besoins de l’humanité pendant plusieurs siècles. Mais très pure dans le passé, cette eau est de plus en plus polluée par les activités qui se sont installées à son bord. Et il n’est pas imaginable de transporter cette eau sur des milliers de kilomètres.

      Outre le coût colossal de l’installation, la dépense d’énergie pour le pompage serait inaccessible à tous les pays à forte densité de population. En effet l’aqueduc devrait monter puis descendre suivant les accidents de terrain. L’énergie nécessaire pour élever l’eau ne pourrait pas être récupérée correctement dans la descente.

      Et l’on arrive au deuxième grand problème qui se posera en 2035 de manière plus aiguë qu’aujourd’hui qui est la quantité d’énergie à trouver pour remplacer toujours plus, dans les pays pauvres, celle des muscles humains et animaux comme cela eu lieu dans les pays riches.

      Le remplacement de la faux par la moissonneuse-batteuse, le tracteur de plus en plus puissant à la place des chevaux, ont permis à leur agriculture de produire plus avec infiniment moins d’humains et des les libérer pour le travail en zone urbaine.

      Les énergies renouvelables ne suffiront pas aux pays pauvres car elles sont trop diluées dans la biosphère. les quantités à recueillir sont trop grandes dans les régions fortement peuplées

      Seules les centrales au thorium pourront produire assez d’énergie sans rejet de CO2 pour satisfaire ces besoins immenses. Et comme elle produiront de l’électricité - et sur place de la chaleur - il n’y aura pas assez de lithium pour la stocker. On parle de batteries au sodium ...

      Les « experts » de la CIA n’ont pas vu que la résolution de ces deux immenses problèmes accentués par une démographie galopante serait bien plus importante sur la « politique » et les sociétés qui se mettront en place que les problèmes de production industrielle, d’impérialisme, d’échanges commerciaux.

      La France a la chance d’être en zone tempérée à l’est d’un océan réchauffé par le Gulfstream (force de Coriolis) et recevant majoritairement de ce fait des vents humides et tempérés. Sa situation lui permet de compter sur beaucoup d’énergies renouvelables.

      D’autre part, elle maîtrise sa fécondité, ce qui limitera ses besoins de consommation en eau et énergie.

      Il n’empêche qu’elle est à la croisée des chemins avec l’élection de 2017 et qu’elle sera différent en 2017 si on élit dès cette année le candidat, Mélenchon bien sûr, qui met au centre d’un programme élaboré en commun, ces préoccupations écologiques et les transformations sociales qu’elle requièrent ou si l’on perd 5 ans encore à décliner pour enrichir quelques parasites sociaux dont le comportement financier est si nuisible non seulement à notre économie mais à notre cadre de vie.


    • Alren Alren 15 mars 11:21

      @Alren

      Il n’empêche qu’elle est à la croisée des chemins avec l’élection de 2017 et qu’elle sera différente en 2035 si on élit dès cette année le candidat, Mélenchon bien sûr, qui met au centre d’un programme élaboré en commun, ces préoccupations écologiques et les transformations sociales qu’elle requièrent ou si l’on perd 5 ans encore à décliner pour enrichir quelques parasites sociaux dont le comportement financier est si nuisible non seulement à notre économie mais à notre cadre de vie.


  • MagicBuster 13 mars 15:05

    Selon les sondages - c’est clinton la présidente et l’angleterre adore l’Europe  ! !!  !

    Ah l’avenir . . .. .


  • Etbendidon 13 mars 16:15

    Ah ah ah cette fois on vous tient grouni

    A chaque fois qu’il se passe des choses dérangeantes pour votre bord (Macroniste-libéral-mondialiste US)

    Vous venez noyer le poisson avec un article imbuvable comme celui-ci

    ^^

    Paradox of progress a publication of the National Intelligence Council (CIA) 235 pages de bla bla

    Vous croyez qu’on va lire cette daube ????

    En fait,

    Vous êtes un agent de la CIA

     smiley

    Et quelle est l’info qui vous dérange en ce moment ?

    Celle de l’investiture de François Asselineau qui a recueilli 524 parrainages et qui durant les débats télévisés va pulvériser les américanistes

    Vous êtes démasqué grouniCIA (prononcer à l’italienne Grounichia)

    Vous serez fusillé pour intelligence avec les ennemis de la France

     smiley


    • Ouallonsnous ? 13 mars 18:37

      @Etbendidon

      Notre pays et la crise mondiale du capitalisme neo-colonial, en phase terminale ! Où en sommes-nous ?

      Dans notre époque dont les véritables valeurs sont le mensonge, la corruption et le pillage des pays, sous couvert d’humanitarisme, de droits de l’homme et de bafouement du droit international, ce qu’ils nomment mondialisation, en sus de la falsification continue des valeurs de la vie quotidienne au moyen de la propagande « hollywoodienne », de la publicité commerciale et de l’action du propaganda-staffel de l’UE/OTAN, nous assistons aux ultimes soubresauts de ce qu’a engendrée la doctrine chrétienne de la découverte (Bulle papale Inter Cætera de 1493). ayant permis le  partage du monde entre les puissances impérialistes du moment, espagnole et portugaise et sa colonisation par l’Occident avec depuis prédominance anglo- franco- yankee.

      Cela, c’est d’où vient la « civilisation » coloniale capitaliste, raciste et mortifère pour les individus, s’ils n’ont pas la bonne couleur de peau et les croyances communautaristes l’accompagnant !

       

      Il nous faut revenir maintenant à la concertation et au consensus indispensable à la bonne santé des corps sociaux qui ont fait les nations et l’excellence de notre République française, issue de la genése de notre territoire depuis la fin de l’Empire romain grâce aux  valeurs des Lumières du XVII, XVIII éme siècle, de la révolution de 1789 et, plus proche de nous, du programme de gouvernement du Conseil National de la Résistance de 1944, sur la tyrannie et le despotisme des régimes oligarchiques hérités du colonialisme, principalement anglo-yankee, à base de libéralisme financier sans contrôle développés  à la suite de ce colonialisme et à cause de l’ignorance et de l’inculture entretenue des peuples colonisés contemporains et de nous, les populations des peuples colonisateurs !

       

      La France s’est enfin réveillée, poussée à bout par le mépris de classe et la bassesse d’une élite dévoyée vendue à l’étranger UE/OTAN.

       

      Politiciens, médias et intellectuels sont désormais conspués dans un même crachat anti système.

       

      A ce sursaut s’ajoute, partout, le rejet massif de cette UE des banksters, des lobbies et des technocrates glacés qui lamine les peuples, qui nous a été imposée par le déni du non au référendum du 29 mai 2005,  suivi du traité de Lisbonne, par l’agent du système Sarkozy mis à la tête de notre république, ayant acheté les parlementaires pour les faire voter contre le peuple.

       

      Notre république est de ce fait devenue une oligarchie UE/OTAN à la solde de la finance internationale d’inspiration anglo-yankee !

      Enfin, à l’étage supérieur du-Système, ce même rejet de la caste dirigeante pave la voie à une présidentielle US explosive pour l’Empire, qui semble dès lors envisager les pires extrémités pour sauver sa tête.

      Partout dans le sanctuaire du Système atlantiste, le développement de ce climat insurrectionnel terrifie désormais la pègre néolibérale dirigeante, créant une tension inédite, radicale, qui préfigure des bouleversements décisifs et impose d’envisager les développements les plus extraordinaires.

      Jamais dans l’histoire de la Vème République, ni même avant, une élite politique, intellectuelle et médiatique n’aura suscité autant le mépris et le rejet du peuple. Il faut dire que rarement une caste dirigeante n’était tombée si bas dans l’Hexagone.


    • Ouallonsnous ? 13 mars 18:40

      @Ouallonsnous ?

      Notre pays et la crise mondiale du capitalisme neo-colonial, en phase terminale ! Suite

      Des politiciens désincarnés, des médias prostitués (10 milliardaires possèdent les médias français, de plus subventionnés), et une intelligentsia nihiliste constituent désormais une sorte de dictature molle dont l’agenda se borne à satisfaire, les rêves du CAC 40, et des deux cotés –oligarchie et pseudo gauche-ceux des lobbies sionistes du CRIJF , LGBTQ ou SOS Racisme,etc… promouvant sur notre sol, l’emprise des communautarismes religieux, « genders » prosélytes par leur ostentation et leur arrogance au dépens de la laïcité et du vivre ensemble dans la tolérance avec la population française !

      Le ras-le-bol est désormais tel que pour beaucoup de Français, l’opposition la plus radicale est devenue aujourd’hui une question de principe, une question de dignité, et finalement la seule posture moralement supportable.

       

      La loi antifrançais contre le code du Travail ,Juncker Hollande, Macron stigmatise ainsi pour l’instant toutes les rancœurs accumulées, toutes les vexations, toutes les rages contenues suite aux promesses non tenues, aux insultes, aux montages, aux mensonges, aux soumissions et aux trahisons.

       

      C’est une véritable « révolution française » qui est en train de germer, enfin.

      Au niveau européen. C’est le même constat. L’Europe des banksters qui a émergé du Traité faussaire de Lisbonne n’est plus qu’un cadavre politique nourrissant une multitude d’insectes dont le job, grassement payé par des contribuables exsangues, se résume à faire croire qu’elle est toujours vivante.  Mais il n’en est rien !

      L’UE est un échec politique dont la structure littéralement soviétique n’est pas réformable, n’en déplaise à Mr Mélenchon et tous les idéalistes qui le suivent, (l’UE ayant été créée par Washington, au moyen d’une cinquième colonne de hauts fonctionnaires félons des principaux pays  européens, pour être un nouveau Commonwealth des anglo-yankees, et pas pour plus de bonheur des peuples européens !)  

       

      Et cela aussi, les peuples l’ont fort bien compris.

      Alors que ses « élites » non élues mènent des trains de vie somptuaires, le petit peuple crève et se voit roué de coups dès lors qu’il s’insurge.

      Déjà, un Brexit sonne le coup d’envoi de la déconstruction de cette UE ratée, de ce sous-produit de la sous-culture mercantile anglo yankee.

       Mais dans la foulée, un Grexit, un Frexit ou un Italexit se profilent à l’horizon de l’UE/OTAN !

       Question de temps ? La pression monte !

      Ne laissons pas cet  autisme qui se traduit par le fascisme nazi-sioniste qu’a installé le régime hollandiste, nous submerger.

      Cette situation nous donne une opportunité de nous débarrasser de cette maffia et de l’UE/OTAN en même temps que de la loi antifrançaise de suppression du code du travail, émanation directe des lobbys bruxellois en vue du CETA et du TAFTA US, qu’ils veulent nous imposer ; ne la laissons pas passer !

      En résumé, nous voici donc face à une situation où, de Paris à Londres, Berlin et Washington en passant par Bruxelles, un véritable climat d’insurrection se globalise contre la pègre dirigeante néolibérale, avec des possibilités de développements extraordinaires : renversement des gouvernements vendus aux oligarchies financières, dislocation de l’UE/OTAN, etc.…

      En France, dans cette farce d’élections présidentielle, nous avons à faire à une imposture de plus de la part de ces gens, qui ne se conduisent et ne se sont jamais conduits de manière solidaires avec les français, parce qu’en ce cas, ils auraient été de véritables socialistes.

      Ils ont passé leurs temps de mandat à se« sucrer » sur le dos du peuple au nom du gouvernement du socialisme.

      Souvenons nous d’’une chose très facile à retenir ; le socialisme, c’est faire le maximum de positif pour le plus grand nombre, c’est-à-dire faire de la satisfaction de la demande populaire le moteur de l’économie et partant de la financiarisation de cette demande !

      Or, qu’ont ils fait ?  Le maximum pour le plus petit nombre des déjà riches et nantis, ils ont fait de l’offre au profit de l’oligarchie financière la règle de l’économie, ignorant les besoins du plus grand nombre, en vu de l’accumulation des capitaux avec lesquels ils spéculent sur l’économie réelle, économie réelle, seule apte à satisfaire le développement et les besoins des peuples !

      En France, élisons un président et une équipe politique française apte à promouvoir la sortie du paradigme actuel d’abandon de notre souveraineté au profit de l’étranger, arrêtons puis  jugons  pour haute trahison Hollande et Sarkozy – les « ‘Pétains du XXI iéme siècle » — , auditons les gouvernements collaborateurs depuis l’entrée en nuisance  de Sarkozy, jugeons et condamnons leurs membres, dissolvons les chambres parlementaires et la haute administration qui nous ont trahis au profit de l’étranger ! 

      Sortie de l’UE/OTAN !  

      Arrestation et internement à perpétuité après jugement de tous les « collaborateurs » autant civils que militaires qui ont agi contre le pays, à la solde de l’étranger UE/OTAN !

      Mise en place des dispositifs de restauration de la république en réunissant une assemblée constituante en vue de la réécriture de notre constitution

      Restauration de la République française !

      Abrogation de toutes les « réformes », lois et traités anti nationaux depuis le départ du général De Gaulle, application de la nouvelle constitution de la république française !

      Restauration de la France à l’intérieure et à l’extérieure de l’Europe et de l’Afro-Amérique et Eurasie !


    • troletbuse troletbuse 14 mars 23:17

      @Etbendidon
      Dommage, j’étais pas là pour la sortie du super article à Grounichou. Méfie toi Etbendidon car grounichou a des liens avec les services secrets car comment pourrait-il écrire celà.
      Mais non, je déconnai. C’est Momo alias Ghostbuster qui l’a soufflé à Grounichou. Tu sais qu’ils écrivent tous (le même article ) sur « cent-papiers », un site canadien, je crois. Mais sur ce site, on ne peut rien dire. Tu peux y retrouver la joyeuse clique Fergugus, CaBababel, Momo l’agent de la CIA, et beaucoup d’autres.  smiley


  • rogal 13 mars 17:10

    Erratum  : « Scénario n°3 : les communautés du renseignement dirigent le monde ».
     
    Pour le moment la Communauté nous informe :

    La CIA a rendu publics nombre de documents jusqu’à présent couverts par le secret (13 millions de pages). Parmi eux une «  Terrorism Review » du 10 février 1986. Au Luxembourg, où se traîne le procès des mystérieux Boomeleeër (attentats des années 1980, à ne pas confondre avec les tueries du Brabant en Belgique), on n’a pas manqué de noter que ce rapport pointe nettement vers l’intérieur du Grand-Duché. Un pas de plus est ainsi fait dans la découverte du secret de Polichinelle.










  • Piere CHALORY Piere CHALORY 13 mars 17:27

    Gruni Bonsoir,


    « Pendant deux ans, ses auditeurs ont rencontré plus de 2 500 spécialistes du monde entier, lancé des simulations, épluché des études. Pour finalement sortir ce rapport de 300 pages qui est intitulé »Le paradoxe du progrès

    J’ai lu l’article en entier, et sincèrement ; j’ai l’impression que là aussi, comme hélas quasi-partout dans ce monde en dé-composition, quelque (s) part, il y a de l’abus...

    Si pour écrire un truc pareil, ils ont dû consulter 2500 spécialistes, lancer des simulations, éplucher des études. Pour finalement sortir ce rapport de 300 pages.

    D’abord je n’ose imaginer le coût d’une telle publication, ensuite je m’interroge sur la qualification des gens de la CIA, et puis je me pose la question ; ne serait-ce pas tout simplement une interrogation écrite sous fausse bannière car :

    Scénario n°1 : un monde d’îles recluses

    Scénario n°2 : à l’aube d’une escalade militaire

    Scénario n°3 : les communautés dirigent le monde

    Comme il y a 3 scénarios, on ne peut en retenir qu’un, alors ; à quoi ça sert ? ensuite ces 3 hypothèses existent déjà ; 

    1 : Certains pays ont déjà détruit les murs de réclusion (mur de Berlin) quand d’autres en ont construit, Israël/Gaza, USA/Mexique, m^me si dans le deuxième cas, le mur existait déjà bien avant Trump le Déplorable qui a juste promis de terminer le travail, mais on y est pas encore...

    2 : On nous saoule depuis des années avec les rumeurs de 3ème Guerre Mondiale, Killary Klingon se voyait déjà en Folle-Amour-Doctoresse avec ses menaces nucléaires tt azimut, & les médias dits autorisés se sont tous transformés en complotistes.

    3 : Les communautés dirigent le monde ; si on considère le monde aujourd’hui ; effectivement, des blocs communautaires identitaires ; Chrétiens, Musulmans, Juifs, Bouddhistes, autres, se partagent des territoires, qu’ils dominent donc.

    Que devient ce mirifique NWO ou Nouvel Ordre Mondial ; disparu ? 

    Alors si c’est tout ce que la Cia a trouvé comme prédictions...


     smiley

    • gruni gruni 13 mars 17:42

      @Piere CHALORY


      Bonsoir Piere Chalory

      Dans ce rapport tous les sujets sont abordés, un article est donc évidemment très réducteur. Je ne sais pas le coût de cet étude, par contre vous pouvez le lire pour 12 euros, voire moins si vous l’achetez d’occasion. smiley Ci-dessous la présentation du livre...

      Jamais l’Histoire n’a connu de telles accélérations qu’aujourd’hui. Il nous faut des instruments précis pour comprendre et décrypter le monde des vingt prochaines années. C’est l’objectif de ce Rapport du Conseil National du Renseignement qui fournit analyses et perspectives à la CIA. Pour mener ce travail impartial et sans tabou, 2500 personnes de tous horizons (stratèges, chercheurs, économistes, spécialistes du renseignement et de la prospective) ont été interrogées. 
      Intitulé le « Paradoxe du progrès », ce Rapport vient d’être remis au président Trump. Malgré leurs formidables opportunités économiques et technologiques, jamais nos sociétés n’ont été menacées par autant de périls. Nous vivons dans un monde de plus en plus intégré et interdépendant. Comment les États-Unis dirigés par Donald Trump exerceront-ils leur leadership ? La Russie demeurera-t-elle agressive si son économie faiblit ? Comment l’Europe va-t-elle affronter sa crise d’identité et la montée des populismes ? Les classes moyennes des pays développés vont-elles continuer de s’appauvrir ? Dans les vingt prochaines années, la population chinoise continuera à vieillir et l’Afrique connaîtra la croissance démographique la plus élevée au monde. Les entreprises privées enverront des hommes dans l’espace menacé par la militarisation des Etats. Comment affronter le réchauffement climatique, les cyber-attaques et les actes terroristes ? Autant de pistes, de scénarios ici analysés, et de réponses apportées. 
      Ce Rapport captivant est un concentré de réflexions uniques sur le monde actuel et de demain



    • Piere CHALORY Piere CHALORY 13 mars 17:55

      @gruni


      Merci pour la réponse, c’est bien ce que je pensais, en isolant ce morceau de texte, on voit bien que les démocrates et leur égérie bizarre n’ont toujours pas digéré leur défaite, qu’aurait dit la Cia si Klingon avait pris le pouvoir ? Aux dernières nouvelles, il paraît qu’une bataille interne oppose le Fbi et la Cia, ce qui expliquerait que ce soit le fbi (pro-trump) qui ait sorti l’affaire des mails fuités, pizzzagate etc... 

      Comment les États-Unis dirigés par Donald Trump exerceront-ils leur leadership ? La Russie demeurera-t-elle agressive si son économie faiblit ? Comment l’Europe va-t-elle affronter sa crise d’identité et la montée des populismes ? Les classes moyennes des pays développés vont-elles continuer de s’appauvrir ?

      Enfin bon ; Toute cette histoire a l’air plutôt embrouillée.

       smiley


    • Trelawney Trelawney 14 mars 08:35

      @Piere CHALORY
      D’abord je n’ose imaginer le coût d’une telle publication, ensuite je m’interroge sur la qualification des gens de la CIA, et puis je me pose la question ; ne serait-ce pas tout simplement une interrogation écrite sous fausse bannière


      Les gens qui travaille à la CIA comme le FBI sont avant tout des fonctionnaires. Tous les 5 ans ils sortent un rapport de prospectives de ce genre pour demander des budgets de fonctionnement et justifier ces sommes en indiquant où elles seront dépensées. Ce rapport demandé par la CIA, la NSA, le FBI mais établi par le NIC (Conseil national du renseignement) est assez pointu. Le NIC compile les informations des différents organismes de renseignement et demande à des économistes, historiens, sociologues de définir des tendances pour les 20 prochaines années.
      Comme le NIC fait appel des des intervenants extérieurs privés, une loi américaine impose que la chose doit être rendue publique histoire de savoir où passe l’argent du contribuable.

      Le rapport précédent indiquait que ça aller ce calmer au proche orient et s’agiter au moyen orient. Ce rapport indique que le contraire c’est produit. Donc des budgets renseignement vont se déplacer vers la Palestine ou Israel, voir même la Turquie.

      Je suis en train de lire ce rapport. Il n’est pas à prendre au pied de la lettre, mais est quand même intéressant. La grande tendance qui se dégage est que le « désordre mondiale » vient du fait qu’en moins de 10 ans, plus d’un milliards d’habitants ont pu échapper à la famine et c’est un progrès, mais que dans le même temps, les classes moyennes se sont considérablement appauvries (c’est marqué dans ce rapport), d’où ce fort sentiment de se replier sur soit même (les iles) pour préserver le peu d’acquis sociaux qui leurs restent.

      les projections démographiques des différents pays sont aussi trés intéressantes

  • Louve Louve 13 mars 17:47

    Si vous voulez connaitre le futur de l’humanité, je vous conseille le film culte de Mike Judge, Idiocracy. 


  • baldis30 14 mars 10:29

    Bonjour,

    L’exercice du CNI reste assez facile malgré tout ... ce sont des prévisions ! Quant aux prédictions là c’est autre chose !

    Là est la grande différence où on se fait piéger avec la plus grande facilité ... on peut tout prédire : la mort du pape, un séisme majeur sur la faille San Andréas, l’élection dune femme présidente de la République d’Arabie Saoudite ....

    Mais quand, et dans quelles conditions c’est un autre problème ! C’est le problème de la prédiction. Qu’il s’agisse d’un laps de temps ou d’une zone précise ou des deux ...

    La prévision verse trop facilement dans le catastrophisme pour qu’on lui accorde beaucoup de crédit ... les auteurs se targuent alors de l’assistance de calculs à l’aide d’ordinateurs gigantesques.... bien souvent, ces auteurs se rebaptisant experts ont sombré dans l’I.A.O. dont la traduction exacte en langage courant est « Incompétence Assistée par Ordinateur ».

    On prévoit tout et son contraire ..... Dans ce domaine l’économie n’est pas en reste, et si au lendemain de la révolution on a avait procédé ainsi avec la vision à l’an 2000 on peut se demander combien aurait-il fallu de fabriques de diligences et de calèches, d’installations de haras et de selleries pour assurer les transports.

    Or le plus curieux c’est que mathématiquement on sait que compte tenu de l’intrication des événements entre eux une faible variation dans l’appréciation des données initiales entraîne des conséquences très différentes à long terme. 

    une impropriété d’expression est celle donnée tous les soirs à la télé lorsqu’on parle de prévisions météo .... compte tenu des progrès dans le calcul, et surtout dans la saisie des données initiales on n’est plus dans le domaine des prévisions à trois jours (voire plus) mais des prédictions. Et ce au sens de l’Encyclopédie de Diderot.


Réagir