jeudi 24 novembre - par GÉOPOLITIQUE PROFONDE

Associated Press publie une correction à son faux rapport qui aurait pu déclencher la troisième guerre mondiale !

PNG

 

Associated Press rétropédale discrètement

Une nouvelle déclaration de la Maison Blanche a soutenu l’évaluation de la Pologne et de l’OTAN selon laquelle l’explosion survenue mardi à la frontière polonaise était « très probablement le résultat d’un missile de défense aérienne ukrainien qui a malheureusement atterri en Pologne ».

Associated Press publie une correction à son faux rapport qui aurait pu déclencher la troisième guerre mondiale.

  • La déclaration de la porte-parole du Conseil de sécurité nationale, Adrienne Watson, indique en outre que les États-Unis ont « pleine confiance » dans l’enquête en cours du gouvernement polonais.
  • « Nous n’avons rien vu qui contredise l’évaluation préliminaire du président Duda selon laquelle cette explosion est très probablement le résultat d’un missile de défense aérienne ukrainien qui a malheureusement atterri en Pologne », a-t-elle déclaré.

Mais comme le chef de l’OTAN, Jens Stoltenberg, dans ses remarques antérieures, elle a toujours rendu la Russie responsable de cet épisode :

  • « Cela dit, quelles que soient les conclusions finales, il est clair que la partie responsable en dernier ressort de cet incident tragique est la Russie, qui a lancé sur l’Ukraine un barrage de missiles destinés spécifiquement à cibler des infrastructures civiles. L’Ukraine avait – et a – tous les droits de se défendre. »

Question de Ron Paul, ancien membre du Congrès du Texas :

Avons-nous failli être entraînés dans la troisième guerre mondiale ?

Traduction :
L’Ukraine a-t-elle essayé de nous pousser à la troisième guerre mondiale ?
aujourd’hui sur le Liberty Report :

L’Associated Press a publié une correction officielle pour son reportage de mardi qui n’était pas sans conséquence et qui aurait pu facilement déclencher une chaîne d’événements menant à un scénario de troisième guerre mondiale.

« L’Associated Press a fait un rapport erroné, basé sur des informations provenant d’un haut responsable du renseignement américain qui a parlé sous couvert d’anonymat »

Et nous savons la suite, ce qui a déclenché une journée de bellicisme incessant basé sur l’allégation que la Russie a attaqué un membre de l’OTAN.

La correction incroyablement embarrassante indique en outre : « Des rapports ultérieurs ont montré que les missiles étaient de fabrication russe et très probablement tirés par l’Ukraine pour se défendre contre une attaque russe ».

  • Et la prochaine fois que cela se produira, sera-t-il trop tard pour une « correction » ?

Tous ces aveux tardifs selon lesquels il ne s’agissait pas d’une attaque russe interviennent bien après que le président américain ait saisi le moment du « brouillard de la guerre » hier pour dévoiler :

Un autre programme d’aide d’urgence massif de 37 milliards de dollars pour l’Ukraine, presque simultanément à l’incident frontalier.

Donc 37,6 milliards de dollars de plus à la charge du contribuable américain, et ce n’est pas fini… à un moment où certains ont apparemment un motif pour entraîner Washington et le peuple américain dans une autre guerre majeure basée sur la tromperie.

Il y a à peine moins de 24 heures, avant que la poussière de l’explosion ne soit retombée et que les enquêteurs ne puissent tirer des conclusions définitives après l’incident mortel survenu dans le village frontalier polonais de Przewodów.

Le public occidental était déjà harangué et averti de se tenir à l’écart des « théories de la conspiration », car les premiers titres des journaux grand public – poussés notamment par un fonctionnaire américain anonyme dans un rapport de l’Associated Press – titraient rapidement « Des missiles russes frappent la Pologne, faisant deux morts ».

Zelensky et les américains, jouent avec le feu…

  • « Article 5 » – le traité de défense collective de l’OTAN dont beaucoup craignaient depuis longtemps qu’il soit le premier acte invoqué menant à la Troisième Guerre mondiale – a commencé à être diffusé sur Twitter, tandis que les responsables occidentaux publiaient des déclarations de « solidarité » pleines de confiance.

Presque immédiatement et sans preuve, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a exigé une « action » de la part de l’Occident concernant la supposée agression éhontée contre un membre de l’OTAN.

« Frapper le territoire de l’OTAN avec des missiles… C’est une attaque de missiles russes contre la sécurité collective ! C’est une escalade vraiment significative. Il faut agir, » a déclaré M. Zelensky dans son allocution vidéo de mardi soir.

Puis, alors que les images du site du crash du missile circulaient largement sur Internet, conduisant même des sources occidentales à exprimer des doutes sur le fait que le projectile ait été lancé par la Russie, le ministre des affaires étrangères ukrainien a tenté d’anticiper ce qu’il a qualifié de « théorie du complot » promue par la Russie.

Comme pour de nombreux autres aspects de cette guerre, certaines des questions de bon sens les plus évidentes ont été rapidement déclarées « hors limites » avant même d’avoir pu être posées.

Traduction : Financement américain pour la guerre en Ukraine en 9 mois :

  • Mars : 13,6 milliards de dollars
  • Mai : 40 milliards de dollars
  • Nov : 37,7 milliards de dollars : nouvelle demande de Biden

Ces 91,3 milliards de dollars représentent 33 % de plus que les dépenses militaires totales de la Russie pour l’année. C’est le double des dépenses annuelles moyennes des États-Unis pour leur propre guerre en Afghanistan.

Varsovie a ensuite évité de parler de l’article 5, mais a proposé l’article 4 comme base d’une réunion de sécurité d’urgence de l’OTAN pour mercredi, qui prévoit des « consultations » dans le cas où un pays de l’OTAN est menacé.

Mais quelle différence en quelques heures, et un refus sceptique de sauter aveuglément dans le train de la guerre !

  • Tout d’abord, comme nous l’avons rapporté cette nuit, le président Joe Biden a explicitement déclaré que, sur la base d’informations préliminaires, il est « peu probable » que le tir de roquette en Pologne provienne de Russie.

Oups. En effet, sur la base des nouvelles preuves disponibles, il semblait clair que le coupable était plus probablement un missile anti-aérien ukrainien errant.

  • « Il est peu probable, compte tenu de la trajectoire, que la roquette ait été tirée depuis la Russie. Mais nous verrons bien », avait déclaré Biden.

Mais cet aveu est intervenu bien après que le président américain ait saisi le moment du « brouillard de la guerre » pour dévoiler :

Un autre programme d’aide d’urgence massif de 37 milliards de dollars pour l’Ukraine, presque simultanément à l’incident frontalier.

  • Mercredi, la Pologne et les responsables de l’OTAN ont également fait marche arrière par rapport à la réaction réflexe initiale consistant à « blâmer la Russie », qui a momentanément plongé le monde dans une frénésie d’anxiété face à la perspective d’une troisième guerre mondiale.

Le président polonais Andrzej Duda a déclaré que l’explosion qui a tué deux personnes semble maintenant être un « accident malheureux » et non une « attaque intentionnelle ».

Que reste-t-il à dire après tout cela ? Voici les faits…

Traduction : L’UKRAINE a tenté de déclencher la troisième guerre mondiale hier lorsqu’un missile ukrainien a frappé un pays de l’OTAN et tué des civils innocents.

Les dirigeants ukrainiens ont menti et ont blâmé la RUSSIE. L’AP l’a écrit sans se poser de questions. Les dirigeants ukrainiens ont menti pour essayer de déclencher une véritable troisième guerre mondiale. Ce sont les faits.

Rappelons que la première réaction de Moscou a été de penser que l’Ukraine ou la Pologne mettait en scène une « provocation délibérée » en rejetant si rapidement la responsabilité d’un acte agressif sur la Russie.

Dans les heures qui ont suivi, des responsables de Varsovie ont même exigé que la Russie présente des excuses s’il s’agissait d’un accident.

Mais le président Duda, aux côtés du siège de l’OTAN, est en train de renverser rapidement la situation, comme le rapporte Axios :

  • M. Duda a ajouté que le projectile qui a provoqué l’explosion était « très probablement »de fabrication russe, mais les responsables n’ont « aucune preuve pour le moment qu’il s’agissait d’un missile tiré par la partie russe. »
  • L’Ukraine a précédemment nié être responsable de l’explosion et a accusé Moscou d’une « grave escalade ». La Russie a également nié toute responsabilité.

Biden au sommet du G20 à Bali, en Indonésie, le 16 novembre 2022. 
AFP/Getty Images</p style='max-width: 768px; max-height: 100000px'

De s'amuser à jouer avec le feu... ils feront du 21ème siècle : un siècle de fer, de feu et de sang." decoding="async" height="348" loading="lazy" src="https://assets.zerohedge.com/s3fs-public/styles/inline_image_mobile/public/inline-images/bideng20table.png?itok=xFa3-aVe" width="622" />

Biden au sommet du G20 à Bali, en Indonésie, le 16 novembre 2022.
AFP/Getty Images

Bien sûr, il a toujours été vrai que l’arsenal de missiles antiaériens de l’Ukraine est entièrement « de fabrication russe », en particulier ses S-300.

  • Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a émis une évaluation similaire, affirmant qu’il s’agissait très probablement d’un missile ukrainien errant :

« Notre analyse préliminaire suggère que l’incident a probablement été causé par un missile de défense aérienne ukrainien tiré pour défendre le territoire ukrainien contre des attaques de missiles de croisière russes  », a déclaré le secrétaire général de l’OTAN aux journalistes après une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’alliance.

Il a souligné que l’enquête sur l’explosion est toujours en cours, mais que « rien n’indique qu’il s’agisse du résultat d’une attaque délibérée. Et nous n’avons aucune indication que la Russie prépare des actions militaires offensives contre l’OTAN. »

Déclaration du secrétaire général de l’OTAN

Comme on pouvait s’y attendre, il a rapidement poursuivi en imputant toujours à la Russie la responsabilité de l’ensemble de la guerre et de la série d’événements qui ont conduit à l’explosion meurtrière à la frontière.

«  Mais laissez-moi être clair. Ce n’est pas la faute de l’Ukraine. La Russie en porte l’ultime responsabilité, car elle poursuit sa guerre illégale  !!!??… guerre illégale, de tout entendre on aura … tout entendu ! contre l’Ukraine », a déclaré le chef de l’OTAN.

« Je veux la guerre nananère !! et c'est toi le chat ! »
La guerre au 21ème siècle c'est ca !?! 
Conséquences : Désorganisation des codes sociaux pour opérer la transition écomique et sociale.

La guerre au 21ème siècle, c’est ça… Une conséquence de la nature de la propagande, parmi tant d’autres :

« Désorganisation des codes sociaux pour opérer sur une autre scène de théâtre de propagande, la transition économique et sociale numérique – La guerre finance la transition civilisationnelle, en assurant du boulot aux 2 industries NeuroTech et BioTech. Jusqu’où ira la « stratégie kamikaze ? »

Sans aborder l’empressement strident de Zelensky, la veille, à obtenir de l’OTAN qu’elle déclare une action militaire fondée sur la sécurité collective, Stoltenberg a souligné que « ce n’est pas la faute de l’Ukraine ».

Alors que les responsables de la défense de l’OTAN continuent de se réunir pour déterminer la marche à suivre, et que le drame s’est manifestement éteint (encore une fois, seulement après qu’il est apparu qu’il s’agissait d’une fusée ukrainienne), il est probable que l’alliance passera tranquillement à autre chose, en se disant « il n’y a rien à voir ».

Mais qu’en sera-t-il la prochaine fois qu’une tragédie ou un incident frontalier similaire se produira sur le territoire de l’OTAN ?

  • Le même discours « La Russie attaque l’OTAN » prévaudra-t-il avant que quiconque ne soit autorisé à poser des questions simples ?
  • Les tambours de guerre vont-ils battre avant qu’il n’y ait ne serait-ce qu’une enquête médico-légale ?
  • Y aura-t-il un champignon atomique avant que le scepticisme rationnel ne vienne perturber le « consensus » ?

Comme l’ont démontré les dix dernières années de guerre en Syrie et l’intervention occidentale dans ce pays, c’est le scénario probablement inévitable de la façon dont l’OTAN et la Russie vont tomber dans un conflit direct à ce rythme.

En attendant, pour ce qui est de la question ci-dessous, qui reste en suspens, nous ne retiendrons pas notre souffle…

Une mise à jour ou des excuses pour cela ? Ou sommes-nous censés oublier que le gouvernement ukrainien corrompu a une fois de plus tenté de déclencher une troisième guerre mondiale basée sur des mensonges ?

  • À retenir ?

Traduction du tweet ci-dessus :

« Une mise à jour ou des excuses pour cela ? Ou sommes-nous censés oublier que le gouvernement ukrainien corrompu a une fois de plus tenté de déclencher une troisième guerre mondiale basée sur des mensonges ? »

Pour comprendre l’escalade des provocations qui peuvent conduire à la guerre et leurs enjeux économiques, écouter notre interview avec l’économiste Olivier Delamarche !

Source : Zero Hedge

https://geopolitique-profonde.com/



36 réactions


  • Ah, encore une théorie du Complot quii prend forme....
    Associer Bill Gates à l’identité numérique était une théorie du complot.
    Posez-vous les questions de que viennent faire Schwab et Gates au G20 ?


  • 1. Ah bon c’est un crime de guerre qui ne peut rester impunie ?

    2. Donc Macron va punir les USA pour les crimes de guerre en Irak ?

    3. Et punir l’OTAN pour les crimes de guerre en ex-Yougoslavie ?


    4. Deux exemples parmi des centaines où l’on n’a JAMAIS rien entendu du genre... Deux poids deux mesures ou bien ? Au moins les Russes ne tirent pas sur les civils.

  • velosolex velosolex 24 novembre 12:23

    Toujours la même propagande envoyé par les missiles Russes.

    Ceux ci ne sont pas lélaux, comme en Ukraine, mais tentent, en répétant cent fois le mensonge, d’attenter à la sympathie naturelle que nous avons pour les victimes. 

    Trois lignes de cette soupe me saoule. Je comprends mes parents qui devaient supporter La propagande nazie pendant la guerre. 

    Après avoir perdu 1500 chars d’assaut, des centaines d’avions, 50 000 hommes, son navire amirla, le Moskva, le Kremlin est revenu aux fondamentaux, c’est à dire taper sur les civils. N’étant plus sur place, c’ est devenu difficile de violer les ukrainiennes, et de pousser les villageois dans les fosses communes, mais ils tapent à distance sur les villes, les écoles, les maternités, tout ce qu’un homme normal juge de plus sacré. 

    L’Ukraine vaincra, car elle a la légitmité, face à la mort et à l’empire du mensonge. Il faut toujours les soutenir à fond, car ils sauvent l’idée de l’homme en général, ses valeurs, son honneur. En ce sens ils nous sauvent tous. 


  • Tolzan Tolzan 24 novembre 12:50

    Ce qui caractérise vos commentaires, c’est que l’on en apprend plus sur votre personnalité... vos émotions, vos délires... sur votre famille que sur le conflit en Ukraine. Il n’y a rien de factuel et surtout avéré...

    Par exemple vos chiffres. Vous écrivez « Après avoir perdu 1500 chars d’assaut, des centaines d’avions, 50 000 hommes, son navire amirla, le Moskva, le Kremlin ... ». Bien, OK. Pourquoi pas ! Mais si vous ne donnez pas vos sources, des références, vos chiffres n’ont AUCUN intérêt, surtout en période de guerre où chaque camp ment sciemment pour développer sa propagande..


  • Tolzan Tolzan 24 novembre 13:00

    GEOPOLITISUE PROFONDE,

    Excusez-moi. Erreur d’adressage de ma part. Ce commentaire est destiné à velosolex


  • roman_garev 24 novembre 13:30

    Cette vermine d’ukronazis a déjà abattu le MH-17.

    Seuls des cretins innés croient toujours que c’étaient les Donbassiens.

    Mais vous, Occidentaux, avalerez n’importe quelle ineptie...


  • roman_garev 24 novembre 13:35

    New York Times  : Un missile américain AGM-88 HARM tiré par les forces ukrainiennes a raté sa cible en septembre et a touché un immeuble résidentiel à Kramatorsk sous contrôle de Kiev, blessant 3 personnes.

    Un soldat américain anonyme a déclaré que le missile qui a frappé l’immeuble provenait « presque certainement » d’anciens stocks du Pentagone.


    • yakafokon 25 novembre 08:19

      @roman_garev
      J’en profite pour poster ceci :
      Le missile qui s’est abattu sur la gare de Kramatorsk, en tuant une centaine de civils russophones fuyant les combats , était un Tochka-U chargé de sous-munitions qui a explosé en hauteur, en dispersant ses engins de mort sur 3 hectares !
      L’empennage du missile s’est abattu, pratiquement intact, sur la pelouse de la gare, ce qui a permis de relever l’inscription « pour nos enfants » caractéristique des nazis ukrainiens, mais surtout l’immatriculation du missile.
      Comme dans toutes les armées, l’armée russe tient l’état du matériel à jour, et il ne lui a pas fallu longtemps pour savoir à qui appartenait ce missile
      Sans surprise, c’était une dotation de l’armée ukrainienne !
      Vu l’orientation de l’empennage planté dans la pelouse, et la portée de ce missile, il a même été déterminé quelle unité balistique ukrainienne en était dotée !
      J’ai soigneusement conservé tous les éléments que j’ai pu recueillir, pour les ressortir le cas échéant !


  • roman_garev 24 novembre 13:49

    Le nombre de réfugiés arrivés en Russie continentale depuis l’Ukraine et les nouveaux territoires russes depuis février a déjà atteint 4,8 millions de personnes, dont 715 000 enfants, ont déclaré les services d’urgence à RIA Novosti.


  • roman_garev 24 novembre 13:56

    La Douma d’État a adopté à l’unanimité un ensemble de lois interdisant la propagande LGBT, la pédophilie et le changement de sexe en Russie et incluant ces informations sur la liste des informations interdites aux enfants.
    Le document s’appliquera à la publicité, aux livres, aux films et aux services audiovisuels.
    En particulier, si les lois entrent en vigueur, il sera interdit de délivrer des certificats de distribution aux films qui promeuvent les relations et les préférences sexuelles non traditionnelles et le changement de sexe. Il sera également impossible de vendre des biens, y compris étrangers, avec un tel contenu. De lourdes amendes seront infligées en cas d’infraction.
    Ainsi, les citoyens devront payer jusqu’à 400 000 roubles pour la propagande LGBT, les personnes morales  jusqu’à cinq millions. Les étrangers peuvent également faire l’objet d’une arrestation administrative de 15 jours ou d’une expulsion.
    La responsabilité de la promotion de la pédophilie prendra la forme d’une amende pouvant aller jusqu’à 800 000 roubles pour les particuliers et jusqu’à dix millions pour les organisations. Un étranger pour une telle infraction peut être expulsé de la Russie.
    Pour la diffusion d’informations parmi les mineurs qui démontrent des relations et des préférences sexuelles non traditionnelles, ou qui peuvent leur donner envie de changer de sexe, ils seront punis d’amendes pouvant aller jusqu’à 200 000 roubles pour les citoyens et jusqu’à quatre millions de roubles pour les personnes morales.

    ========

    Vos valeurs occidentales ne passeront plus en Russie... Assez, basta. 


  • Seth 24 novembre 18:13

    Bizarre le portrait en tête de l’article.

    On dirait Saladin dans les Deschiens.


  • roman_garev 24 novembre 19:19

    Vue de’Ukraine cette dernière nuit depuis le satellite comparée à celle du janvier. 


    • roman_garev 24 novembre 19:22

      @roman_garev
      Pour mieux comprendre, l’étendue de l’Ukraine de l’est à l’ouest est de 1316 km , du nord au sud — 740 km...


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 25 novembre 09:29

      @roman_garev

      Mes salutations, en square/meters, france 643000 et ukraine 600 000...très proche en surface totale donc..

      mes respects..


  • GoldoBlack 24 novembre 19:46

    C’est un missile russe qui est tombé en Pologne.

    Mais pour faire descendre la pression et ne pas risquer une guerre nucléaire, l’OTAN force la main pour que tout le monde dise que c’est un missile ukrainien.

    C’est là qu’est la magouille.

    Et à mon avis, pour le coup, l’OTAN a plutôt bien joué. Ou bien nous serions tous morts.


  • ETTORE ETTORE 24 novembre 20:29

    On pourrait très justement se poser la question de savoir, quel serait l’intérêt VRAI, de la Pologne, dans ce vaste théâtre d’ombres, et si les vues de ce pays, envers celui qu’ils voudraient « aider à sauver », ne serait pas du genre, à poser de nouvelles frontières, si d’aventure papa poutine se désintéressait de l’Ukraine ( ou de certaines parties de ce pays).

    En fait, un morcellement arrangerait beaucoup de monde, car telle une copropriété, un syndic tutélaire ( suivez mon regard étoilé, et fournisseur de bien des « matériels de paix ») à livré, hors tout accord européen, à ce pays, qui se sent un peu à l’étroit dans ses frontières, à ne récolter que les subsides européens, sans en exporter que des...plombiers  !

    C’est à se demander .....


  • https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/11/24/lenquete-contre-le-fils-de-biden-pourrait-etre-fatale-a-zelensky-par-polina-konoplyanko/

    L’enquête contre le fils de Biden pourrait être fatale à Zelensky, par Polina Konoplyanko

    Dans les jeux politiques américains, la « trace ukrainienne » compte aussi. Après avoir remporté la majorité à la Chambre des représentants lors des élections de mi-mandat, les républicains ont annoncé leur intention d’enquêter sur les relations commerciales de Joe Biden et de son fils Hunter. En particulier, les liens de Biden avec la Chine et l’Ukraine seront examinés de près. La Maison Blanche a déjà déclaré que les enquêtes étaient essentiellement motivées par des buts politiques et que cela constituait une perte de temps. Mais il est peu probable que les conservateurs reculent. Et tout peut mal finir, pas seulement pour l’actuel président américain.


  • https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/11/24/briefing-macron-deteste-les-deux-aspirations-du-monde-nouveau-souverainete-et-liberte/

    Briefing – Macron déteste les deux aspirations du monde nouveau : la souveraineté nationale et la liberté individuelle


  • yakafokon 25 novembre 07:41

    Missile de défense ukrainien qui tombe en Pologne, mon cul !

    L’Ukraine possède des missiles anti-aériens à courte portée S-300, dont la charge explosive est de 168 kg.

    Si ce missile manque sa cible, il s’autodétruit...si l’on a pris soin avant le tir d’actionner ce système d’auto-destruction.

    Car s’il tombe au sol, il explose, et 168 kg d’explosif ça ne fait pas un minuscule cratère de 3 m de diamètre et 2 m de profondeur, qui s’est contenté de retourner le tracteur ( comme on peut le voir sur les photos qui circulent sur le Net ).

    Le cratère aurait été de 20 m, profond de 6 m, et le tracteur aurait disparu du paysage !

    Conclusion : il n’y a pas eu d’attaque russe ( ce que confirment les Etats-Unis ), et les nazis ukrainiens ont tiré volontairement sur le territoire de la Pologne ( et en accord avec celle-ci ), un drone kamikaze dont la charge explosive est de seulement 2 kg, ce qui correspond tout-à-fait aux dégâts constatés !

    Le tout dans le but de faire enfin intervenir directement l’ O.T.A.N. contre la Russie !

    Le problème, c’est que personne ne veut se frotter à un pays qui à lui-seul possède plus d’ogives nucléaires que les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, et la France ( qui sont les seules puissances nucléaires dans la région ).

    Etats-Unis : 7.700, France : 300, Grande-Bretagne : 250 Total : 8.250 ogives. de 450 kt

    Russie : 8.500 ogives de 850 kt, avec tous les moyens de les livrer à domicile par missiles hypersoniques, pratiquement impossibles à intercepter !

    Et il n’y a pas que ça ! Pour le reste : surprise du chef !


  • roman_garev 25 novembre 08:16

    Sur ces entrefaites : 

    25.11.2022 (00:00)

    Ministère de la Défense de Russie lance une section historique multimédia consacrée au 80e anniversaire de la légendaire unité aérienne « Normandie-Niéme

    Le Ministère de la Défense de Russie lance une section multimédia, »Normandie-Niémen : nous avons combattu dans les mêmes cieux« , consacrée au 80e anniversaire de l’escadron aérien légendaire, sur la base de documents provenant des fonds de l’Archive centrale du Ministère de la Défense de Russie. Le projet publie des documents d’archives de 1942-1945 qui racontent l’histoire de la formation de »Normandie« . Parmi les documents : l’accord sur la création d’une escadrille française dans les forces aériennes de l’Armée rouge, la correspondance des représentants de l’Armée rouge et de la mission militaire française, des documents sur l’entraînement au vol en Union soviétique et le travail de combat des pilotes de chasse, des extraits des dossiers personnels de pilotes français, Héros de l’Union soviétique.

    Ces documents déclassifiés révèlent pourquoi l’unité aérienne française a été baptisée »Normandie« , les conditions sur lesquelles la coopération franco-soviétique s’est construite, les raisons qui ont poussé les Français à transformer leur escadron en un régiment de chasse distinct et la façon dont les pilotes français considéraient leurs compagnons d’armes soviétiques.

    Le projet historique comprend les sous-sections suivantes : »La naissance de l’escadron« , »L’entraînement au combat et au vol de l’escadron« , »Le travail de combat des Assassins français« , »La formation du régiment« , »Le régiment « Normandie-Niémen »« , »Ils sont devenus des héros de l’Union soviétique".

    Lire davantage en français...


    • roman_garev 25 novembre 08:42

      @roman_garev
      Pourquoi « escadron » ? Vu que c’était une escadrille, et ensuite un régiment d’aviation...


  • ETTORE ETTORE 25 novembre 12:15

    C’est une question de «  propriété  » !

    Un pilote est affecté à une escadrille définie

    Les appareils, eux, sont à disposition d’affectation , à un « escadron ».

    Un escadron peut comporter plusieurs « escadrilles ».

    Reste la chaine de commandement qui lui reste du domaine de « l’escadron »

    Je sais, c’est un peu confus tout cela, mais c’est le fonctionnement habituel de la grande muette.

    Il faut que les ordres.....VOYAGENT !


  •  C BARRATIER C BARRATIER 26 novembre 22:09

    Zelinski verrait bien une guerre mondiale. Il va gagner contre la Russie, cela devrait lui suffire. Pour un peu il donnerait des ordres à l’Europe ! Un autre Poutine !


Réagir