mardi 16 janvier - par George L. ZETER

Attal s’étale !

Comme le savoir, moins on en a, plus on l’étale… Pourtant, la presse. Purée ! Que n’est-elle pas laudative concernant bambin-Gaby et elle en fait des caisses pour nous vendre un produit, sinon périmé, déjà bien recyclé. Tel le suricate — petit mammifère qui se reconnaît à sa posture caractéristique, debout sur les pattes arrière et qui bondit de trou en trou… Ministériels ; comme l’homme pressé qui sait si bien se planquer, que ses passages, sinon marquants, sont du domaine du néant : il est passé par ici, il repassera par là, caché sous sa burqa. C’est la voie pour devenir ministre premier pour un denier, sanctifié par un Barbier de saint Gabriel : « C’est quoi le sens étymologique de « Gabriel » dans la Bible ? C’est la force de Dieu. C’est le bras armé de Dieu. Notamment pour protéger contre les anges rebelles. Il est missionné pour protéger Dieu, c’est-à-dire Macron, lors des prochaines européennes. » Si de Vinci était là, il repeindrait son mural « la Cène » avec seulement deux personnages, remplaçant aisément les 12 apôtres tel le conseil ministériel du mercredi.

Pauvres français subissant un tombereau d'éloges venant de la part de la presse subventionnée qui se doit de renvoyer son ascenseur à compliments élogieux, je dirais même énamourés :

BFM-TV : Donc là, on voit un début d’attalisme : le pragmatisme, l’empathie.

- Figaro Magazine : C’est un travailleur infatigable. Il peut enchaîner plusieurs nuits sans sommeil, quitte à dormir plusieurs heures d’affilée le week-end.

- Sur CNews : « La méthode de Gabriel Attal : simplicité et bons sens », comme au 20h de TF1 : « C’est surtout comme ministre de l’Éducation qu’il imprime sa marque. Celle d’un politique méthodique. Sa recette ? Une décision forte, une communication. » 

- France 2 : Accompagnant dans le Pas-de-Calais sinistré : « Le nouveau Premier ministre promet des aides et donne le ton. Gabriel Attal à une commerçante : Ne vous démoralisez pas. Il choisit même des mots que prononçait en son temps Nicolas Sarkozy - Gabriel Attal : Vous êtes l’incarnation de cette France qui travaille, laborieuse, qui se lève tôt le matin. En une visite, le style Attal est déjà installé. »[i]

Bizarre par contre qu’elle n’est pas cette journalasse mentionnée un général romain : Attale 1er, qui ma foi fait canon dans la généalogie du ti Attal… Macron ne peut pas en dire autant, gare au crêpage de chignon !

Bon, vous avez compris, n’en jetez plus, la corbeille déborde. Pourtant, il y a des (comme votre serviteur) qui ne mordent pas à l’hameçon, bien trop brillants comme appâts, bien trop trébuchants comme bobards. Ne pas se laisser appâter par cette campagne ressemblant presque aux mots près à celle de Macron 17/22. L’oligarchie sait faire du fric, des coups bas et autres calembredaines manipulatoires du manant, mais question créativité, ça sent le réchauffé malgré tous les moyens mis en branlebas. Avec cette hydre à deux têtes équipée d’une seule cervelle, les sales coups seront téléphonés et les observateurs pourront esquisser les politiqueries attentatoires de la paire des pairs…  

Pour moi, l’Attal me fait penser sincèrement à piranhas de Bergerac :

Le Vicomte de Valvert provoque piranhas en disant :

  • Vous…. Vous avez du nez… Heu… Du nez creux… Très grand, qui toujours sent le vent tourner. 

Piranhas manu militari :

  • On pouvait dire… Oh ! Dieu ! … bien des choses en somme… En variant le ton, – par exemple, tenez :
  • Agressif : Moi, monsieur, si j’avais autant de nez pour la chose public,
    Il faudrait surle-champ comme vous que je l’optimisasse !
  • Prévenant : Gardezvous de votre grosse tête, qui par son poids, de vous faire choir en avant sur le sol !
  • Descriptif : C’est du bric ! … C’est du broc ! … C’est du bricà-brac !
    Que disje, un bien né… Des beaux quartiers !
  • Lyrique : êtesvous la conque annonciatrice, ou le triton de Jupiter ?

Enfin en un sanglot (oui, il sait le faire).

- Me voilà donc avec ce nez sentant le vent qui est aussi le trait de mon bon maître.



- Qui détruira tout le pays ! Je n’en rougis point, car mon master, je le sers !

Nom de dieu, sauve qui peut, nous avons deux dieux !

Georges ZETER/janvier 2024



21 réactions


  • alinea alinea 16 janvier 21:04

    C’est, j’espère, l’aboutissement de notre décadence.


    • Brutus S. Lampion 16 janvier 21:21

      @alinea

      ce n’est que le début, on n’a pas touché le fond, d’ailleurs y a pas de fond, et si y en a un, ils vont creuser


    • pasglop 16 janvier 21:38

      @S. Lampion
      Ils ont les pelles, mais qui tient le flingue ?


    • alinea alinea 16 janvier 21:42

      @S. Lampion
      Non !! le début, au mieux c’est 2007 ; bon ça fait un moment quand même, et puis, tout s’accélère... moi je veux être au balcon pour les voir écrabouillés ces salauds !! et comme je n’ai pas vingt ans, comme on dit, je n’ai pas toute la vie devant moi.. !

       smiley

    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 17 janvier 06:44

      @S. Lampion

      Salut, sans doute oui, surtout que la ou les causes , en nous tous, truands au sommet inclus bien sur, ,ne sont pas perçues, et nous faisons comme si tout cela n’avait rien à voir avec nous les 99% pauvres victimes de 1%..
      A ce niveau, ce n’est pas être victime mais être créateur..
      ce désastre est un choix, fut t’il ignorant ne change rien à l’affaire..
      mais je croyais benoîtement que les pleureuse c’étaient d’autres personnes, non non, pas du tout..
      Rôle majeur de créateur que pour le moment encore, nous refusons de considérer. tellement le désastre est sanglant et bien au delà des mots...
      or si il y a réellement 99% contre 1%..si les 99% sont bon donc coopératifs et équitables et bien pl:us que cela, la messe est dite en un clignement d’œil...
      ces 1% n’auraient en fait jamais existé comme tels..
      ce désastre est le notre issu de nos désirs-peurs..
      sujet d’une vie + 3 jours..
      cela dit mes respects comme souvent..


    • OJBA 17 janvier 20:32

      @pasglop
      Pas sûr qu’il y ait besoin de les forcer, c’est dans leur nature !


  • SilentArrow 17 janvier 01:11

    @George L. ZETER

     

    C’est la force de Dieu. C’est le bras armé de Dieu.

    Comme aurait dit Jean Yanne, cet ange Gabriel 2.0 est tellement bon à rien qu’il est capable d’apporter le Coran à Marie et d’annoncer à Mahomet qu’il est enceint.


    • Seth 17 janvier 13:25

      @SilentArrow

      Gabriel ? Ouuuaaaiiis.... j’ai des doutes... smiley

      Perso je pense plutôt à cet apôtre tout mignon toujours au plus près du Christ, savez bien, le joli petit Jean. smiley


  • xana 17 janvier 09:12

    Vivre sans télé, quel plaisir rare !

    .

    Pas de gueule de Macron derrière la table familiale.

    Pas de derrière de son empaffé pour nous dégoûter de notre dîner...

    Je ne comprends toujourspas comment la plupart des gens continuent de rester hypnotisés devant de telles dépravations.

    .

    Evidemment je ne vis plus en France. C’était déjà bien trop moche du temps du nain Sarkozy. Mais aujourd’hui c’est l’horreur. Rien que de regarder ce spectacle honteux est déjà dégradant.

    .

    Et rien ne se passe. Les Français trop veaux pour s’expatrier laissent faire sans réagir.

    Il ne reste donc plus de guillotines même dans les musées ?


    • Seth 17 janvier 13:29

      @xana

      Et même s’il en restait, la « violence » fait tourner la bile à toute une gauche bêlante qui pérore et pleurniche indéfiniment sans aucune action.

      Sinon il en reste au moins une... au Muceum à Marseille. smiley


    • xana 17 janvier 14:01

      @Seth
      Effectivement la guillotine n’est pas très compliquée à construire.
      Et effectivement toujours, nos populations sont devenues des moutons bêlants mais incapables de décider de verser une goutte de sang (enfin, sauf s’il s’agit du sang d’autres populations désignées par les médias comme « ennemies » : Les Russes, les Arabes et tous ceux qui n’ont pas de dollars plein les poches)

      Tuer des Russes à la télé, c’est OK pour eux.
      Mais guillotiner Macron, ça ils ne le pourraient pas !


    • Seth 17 janvier 19:08

      @xana

      Après les manifs ils déplorent déjà la violence insupportable contre... les abribus ! smiley


    • OJBA 17 janvier 20:34

      @xana Des guillotines ? Si il doit en rester au moins une mais la lame est rouillée ! Et ça risquerait de filer le tétanos au condamné.


  • zygzornifle zygzornifle 17 janvier 09:16

    Quelqu’un d’intelligent va s’entourer de personnes performantes pour pouvoir faire avancer les choses, un benêt s’entoure de personnes encore plus bêtes pour pouvoir passer pour intelligent ....


  • egos 17 janvier 18:01

    Il n’est pas tout fait le jeune Alicibiade que les media ont sponsorisé,

    sa trajectoire sera probablement plus courte,

    ni le boss des hermocopides qui siège sur le trône républicain.

    L’empire athénien court sa perte,

    des maux par un bien ?


  • TSS (...tologue) 17 janvier 20:34

    Nous subissons actuellement cet olibrius une fois par semaine ,bientôt 1984

    la télé en permanence avec inclusion d’une camera et interdiction

    de l’eteindre... !!

     

     

     

     


  • troletbuse troletbuse 17 janvier 23:38

    On pêut dire aussi Attal létal


  • JulietFox 18 janvier 08:12

    Macron veut relancer la natalité.

    Attal va montrer l’exemple, sans compter Macron.

    L’exemple vient d’en haut.


    • Lynwec 18 janvier 08:27

      @JulietFox

      Il a besoin de chair à canon, le réservoir ukrainien en a pris un coup, et papy Biden s’impatiente...

      Mais ça risque d’arriver trop tard, et puis, avec le « succès » des miraculeuses injections chez les covidiots, ça risque même de ne pas arriver du tout... La stérilisation n’étant généralement pas réversible...

      Mais bon, ils ont réfléchi au problème (qu’ils ont créé) et euréka : avec tous ces pauvres migrants d̶é̶p̶o̶r̶t̶é̶s̶

      importés à la chaîne, une généreuse naturalisation groupée, service national obligatoire (parce que « nous sommes en guerre ») et hop, à la boucherie contre les méchants slaves...

      A force, ils y arriveront bien aux 500 millions (de go..ms)...


  • christophe nicolas christophe nicolas 18 janvier 13:04

    Attendez Gabriel Attal à fait l’école Alsacienne réservée à l’élite. Elle est très connue car immortalisée par le cinéma :

    https://www.youtube.com/watch?v=VZ-xAiwHJe

    On est dans des bonnes mains, non ?


  • zygzornifle zygzornifle 18 janvier 13:57

    Entre Attal et Dati on va bien se marrer .....


Réagir