samedi 10 septembre 2016 - par George L. ZETER

Bonjour Tristeux ! (ou la France en bas)

JPEG

Juste en parcourant la presse, je ne peux que sangloter en voyant la pauvreté de notre vie politique. Sont omniprésents les sacripants, occupent l'espace merdiatique, à chacun sa petite phrase vacharde, sont ti conflit perso d'ego avec trucmuche. Mais sur le fond nada ! Chômage, économie, fermetures d'entreprise, scandales de l'industrie pharma, suicides des paysans, loi travail, immigration, corruptions, défense, France diplomatie, guerre que la France poursuit sans l'accord de son peuple, TAFTA et bien d'autres calembredaines, Cahuzac, Sarko et casseroles and Co ! Non, "ils" poursuivent leurs joutes politiciennes comme aux plus belles années des 30 glorieuses, comme si, aucune eau n'était passée sous le pont de la récession, des guerres et autres MEDEFeries vachardes.

Actuellement c'est le parti des républicain qui tient le haut du ramdam. Sont 8, tous des recyclés de l'époque Sarko-2007-2012. Tous n'ayant rien de vraiment intéressant à proposer comme programme politique, mais qui s'en préoccupe ? Faut juste faire du bruit histoire d'occuper le temps de cerveau disponible. Alors haro sur la burkini, les musulmans, les immigrés, les jeunes. Ca sent le rance, le mariné sur un tas de fumier. Et que j'fais de la surenchère, histoire de chasser chez la marine et le clan des le peniens.

Y'a le Macron qui de Londres balance son appel du 18 joint, histoire de nous enfumer un peu plus. Le mec est dans le mépris total de la masse française, c'est un pur produit de l'élevage grande bourgeoisie, grande école, grande banque qui crache sur la plèbe, et le mec veut, pense qu'il pourrait avoir sa chance d'être élu... Doute de rien Mister tête à claques.

Chez les socialos (seulement de nom hein !), ya les "frondeurs... Hamon, Montebourg et tutti. Faut pas grand chose pour devenir un "Che" cheu nous. Juste envoyer bouler le petit gros de l'Elysée et son bouledogue Valls ; et ça y est, on est frondeur... Triste époque, tristes sirs !

Chez les socialos, ceux du parti mon kiki ; on se tire la bourre ; ministres, courtisans mais aussi concurrents. Une sacrée équipe de bras cassés. Sont tous prêts à se recaser, car ça sent la bérézina ; mais aussi à vouloir être le grand vizir, ou s'allier avec un Valls, qui les yeux injectés veut mordre chaque français au mollet.

Chez les écolos c'est open bar pour vacheries, mesquineries et billevesées. Sont toujours vert de rage nos écccorrico, devrait faire plus l'amour et moins la guerre...

Mon Mélenchon, qui représente le parti des travailleurs... Lui qui a bossé un peu comme prof, pis qu'est devenu politicien à plein temps. J'admet que j'aime bien l'écouter, mais de là à voter pour ce gugusse, y'a un grand pas à franchir ; en faite je préférais le facteur, plus guilleret dans le genre tintin, Mélenchon c'est haddock.

Ya la Morano et le Lefebvre qui eux ne se sont pas qualifiés pour la primaire de droite. Quel dommage, car, ils sont tellement nullissimes, qu'ils, comme dans le repas de famille, y'a toujours le tonton, bien bourré qui balance des vannes plus grosses que sa panse, mais non pas sa pensée... dommage, j'aime les comiques troupiers.

Pis y'a l'autre Riton Guaino... faiseur de discours du Sarko, qui lui va direct à la pêche aux 500 signatures pour être dans la course en 2017. Doute de rien tronche de cake, avec son charisme qui n'éveillerai même pas les moules des rochers de Concarneau.

A tous seigneurs tous honneurs : Hollande, ben lui, tout va bien, le pays baigne, sa politique en 4 ans, rien à redire ; le mec est totalement dans le déni, doit fumer du sacré shit à l'Elysée pour être comme ça si déconnecté ; allez mon pépère retournes à Tulles et ne reviens jamais !

Enfin, le clan le Pen, saignant mais silencieux qui avance en catimini, comme ça sur des pantoufles au pas de l'oie. Maline la Marine, laisser les zautres se bouffer la truffe, et le moment venu, patatras, j'fais le casse du siècle... Après ça faudra pas pleurer chers franchouille !

Voilà, un ti tour d'eau-rions juste pour regarder la ligne bleutée des Vosges, vaches cochons.

Dire que c'est "ça" qui est supposé être notre élite politicienne... Moi, pour les élections j'ai décidé d'aller à la pêche dans le cantal ou dans un bordel à Macao ; j'hésite ?

Georges Zeter/September 2016

 

PS : Histoire d'occuper un weekend bien pourri, voici la liste "complète" de ceux qui se présentent, qui pourraient se présenter, qui voudraient se présenter ; Amen ! Un vrai inventaire à la Prévert.

 

http://www.lejdd.fr/Politique/Presidentielle-2017-qui-sont-les-candidats-officiels-et-officieux-779949



12 réactions


  • Aristoto Aristoto 10 septembre 2016 15:28

    wé en effet les politicien sont pourrie. Vous avez aussi un Poutine ou un ahmadinidjad par exemple. Et y aussi les aspirant au pourrie de la politique tel que Soral et Dieudonné.

    On est bien d’accord l’auteur avec ça. Tient tu dois etre tres proches ideologiquement des dissidents anti poutinien en russie...en tout cas tu raisonne pareil.

    Courage camarad anti-poutinien. nous réussirons a faire chuter la tyrannie ensemble.
    Vive la russie libre et democrate.

    George L. ZETER dissident anti poutinien avéré et assumé.

    ...Et fait pas attention a tous les rajeux pom pom girl de sa majeste le tsar bodybuildé. Il sont encore au stade precoce de l’idolaterie adolescente.


    • George L. ZETER George L. ZETER 10 septembre 2016 15:37

      @Aristoto
      ahah ! tu devrais me donner le phone de ton dealer... l’en vend de la bonne pour te foutre dans un état pareil !!! ahah


  • fred.foyn 10 septembre 2016 16:36

    2017 en France, c’est la saison des « TRUFFES »...la foire aux incompétents..la « PARTOUZE » des bas du front qui veulent atteindre le sommet de LES-TAS...le concours du plus con tu meurs..les ceussent qui pensent avec leurs calbars..les zobcédés de la zigounette..les branleurs diplômés Es-Conneries..les menteurs patentés..les porcs du concours agricole des jardins de l’Elysée... !


    • JBL1960 JBL1960 10 septembre 2016 21:55

      @fred.foyn Potus 2016 Itou ! Tenez, voici une vieille expression française = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/09/10/on-na-pas-le-cul-sorti-des-ronces/
      Et grâce à l’un de vos compatriotes Brandon Smith et en lien vers le « Barack à Frites » via OD source Chronique du Grand jeu dont l’illustration devrait vous plaire.
      Et en section commentaire, un extrait de la conférence de Rupert Sheldrake « L’illusion de la Science » traduit par l’INREES qui démontre que les ordinary people ne sont pas tous des « TRUFFES »


    • fred.foyn 11 septembre 2016 08:01

      @JBL1960...Je connais le site..pour les truffes voir les politiciens..vous n’aviez pas compris ?

      Merci.

  • François Vesin François Vesin 10 septembre 2016 17:14

    « Moi, pour les élections j’ai décidé d’aller à la pêche dans le cantal ou dans un bordel à Macao ; j’hésite ? »


    Peu importe votre destination
    Vous avez déjà fait 99,99% de l’essentiel :
    comprendre qu’il ne faut surtout pas voter en 2017.


  • Le421 Le421 10 septembre 2016 18:18

    J’admet que j’aime bien l’écouter, mais de là à voter pour ce gugusse, y’a un grand pas à franchir...

    Ah ouais ?
    Le discours de Toulouse il y a peu, vous l’avez entendu ?

    Sûrement pas.

    Sinon vous ne parleriez pas de Mélenchon comme cela.

    Le problème est que l’on écoute un peu trop la presse.
    Et puis oui. Mélenchon n’a pas de lingots en Suisse, il n’est pas xénophobe, il s’occupe d’écologie et de progrès, il voit l’avenir différemment et il n’a pas de mise en examen au cul.

    Aucun intérêt pour le beauf français de base...


    • George L. ZETER George L. ZETER 10 septembre 2016 18:29

      @Le421

      bein oui, j’suis de base, bauf, je vous envie d’avoir l’ame si élevée, félicitation.

    • Le421 Le421 11 septembre 2016 09:24

      @George L. ZETER
      Je vous ai demandé en premier si vous aviez pris le temps d’écouter le discours de Toulouse ?

      Après, c’est à vous de voir... En parlant de « beauf », je ne vous visais pas spécialement. Surtout que si c’était le cas, vous ne prendriez pas le risque d’un article.

      Par contre, les termes « ni de droite, ni de gauche », ça veut dire « extrême droite » et la litanie « tous pourris » idem.
      A gauche, on passe peut-être pour des cons mais on défile avec le drapeau généralement rouge dans les rues.
      A droite-droite, les saluts bras levés et les croix gammées restent encore assez confidentiels. Quoique.

      Ce que je veux dire, in fine, c’est que ce qui caractérise la gauche (ce que les médias à la con ont appelé « gauche de la gauche »), c’est le fait de n’avoir généralement pas de grosse fortune et donc pas de lingots planqués en Suisse obtenus de façon discutable...
      Ne me parlez pas de Cahuzac car c’était un socialiste et donc, par définition, une composante de la droite française avec une fausse étiquette sur le bocal.


    • Coriosolite 11 septembre 2016 17:30

      @Le421
      J’ai connu un temps, pas si lointain, où les militants de gauche ne méprisaient pas leur peuple et ne l’insultaient pas.

      C’était du temps où il y avait un parti communiste à base ouvrière.

      Vous n’avez pas du connaître.


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 12 septembre 2016 11:36

    « La France en bas ou d’en bas... »


    Il faut bien préciser jusqu’où vont les contours de ses frontières indéfinies et indéfinissables ! 

    La France théorique et pratiquement toujours impérialiste va jusqu’aux Iles pacifiques, atlantiques et méditerranéennes...

    La France théorique et toujours hyper-nazie est celle enveloppée par la moite francophonie doublée de l’envoûtement et de la lourde influence française...

    La France théorique ne peut donc circonscrire toutes ses France d’en bas qui sont toutes des France soumises à la France hexagonale mais qui se retrouvent forcément à « chaque occasion » en porte-à-faux et empêchent les choses de tourner en rond !

    La France, c’est quoi, c’est où ?


Réagir