lundi 4 janvier - par George L. ZETER

Brader sa liberté pour 135 euros !

JPEG

Nous portons tous en nous des blessures, d’abord celles de l’enfance, « privé de dessert, mets-toi au coin ! Interdit de sortie, tu as mal fait tes devoirs. Et pour d’autres ça a été bien plus violent : martinet, coups de ceinture, brimades, coups de règles sur les doigts ». 

Lorsqu’on appuie devenu adulte sur les vieux traumatismes, s’ajoute les sentiments de désobéissance et de punition entremêlés. On devient docile sous l’appellation d’être un égoïste qui par manque de civisme met les autres en danger : « faut se laver les mains, porter le masque bien haut qui recouvre le nez, la distanciation sociale ! », il y aura des punitions financières crescendos, 135, 360, 3500, prison. Et puis comme dans sa classe de primaire sous les lazzis de ses camarades et le regard méprisant du maitre ; croiser le regard foudroyant des passants, des gestes vous intiment de…La police vous encercle menaçante. Alors, pour 135 euros, on se soumet et ainsi son libre arbitre, sa liberté est soldée/bradée à l’étal de la loi et de l’ordre. Cet ordre/forces de l’ordre qui nous assènent à longueur de temps « c’est de votre faute, pas assez responsable », et intérieurement vous culpabilisez au point de ne plus voir vos propres parents, de dénoncer vos voisins et en même temps envoyer vos enfants dans des écoles surpeuplées, dit clusters… Mis sous un régime de stress permanant, la liberté et le bon sens se sont fait la malle remplacés par la pulsion d’instinct de survie : jamais vous ne vous êtes senti si mortel, si proche de la tombe !

Mais que se passe-t-il donc ?

Le monde est sous hypnose. Une hypnose pilotée par deux facteurs : Celui de la masse, de la foule, qui, comme l’a si bien théorisé Edouard Bernays ne peut pas être considérée comme pensante, car elle ne réagit qu’à ses émotions. Suite à cela, créer un problème pour arriver ensuite et le résoudre. Naomi Klein dans La Stratégie du Choc, explique très bien qu’il faut laisser monter l’insécurité ou autres fléaux, laisser envenimer les choses quitte à mettre de l’huile sur le feu, puis, intervenir pour régler le problème. Un exemple ? Saccager l’économie d’un pays suite à une pandémie et arriver plus tard tel le salvateur, la foule n’attendant que cela pleine d’illusions et d’émotions…

Ce qu’il faut savoir sur l’être humain c’est qu’il a quatre grands phantasmes fondamentaux archétypaux : l’intérêt matériel immédiat, la peur, l’érotisation et l’agressivité. Depuis mars 2020, tous les ingrédients sont rassemblés. Il suffit à ceux qui savent, de titiller adroitement ces 4 fondamentaux, le faire progressivement. Y aller par étape, graduellement sans hésiter à mettre une bonne dose d’incohérence qui non content de créer un sentiment de peur amènera à une confusion totale, qui bien gérer pourra le temps venu voir l’essor de « l’homme providentiel ». Imaginez début mars 2020, si on vous avait dit : confinement, couvre feu, port du masque, distanciation, fermeture des bars et discothèques, aucune vie sociale et culturelle, privation de la liberté de circuler, se signer des autorisations de circulation permettant d’aller à moins de 20 km de chez soi… Si cela avait été dit d’un bloc, c’était la révolution assurée, mais en installant cette stratégie à petit feu eh bien cette fin d’année a vu les français rester chez eux bien sagement le 31 décembre à partir de 18 heures et pas plus de 6 par foyer. Et pourquoi ça a marché ? Parce que le peuple oublie !

Quand au « après » ? C’est la stratégie du différé. Ne vous inquiétez pas on s’occupe de la pandémie on verra plus tard pour l’économie. Mais le plus tard n’arrivera jamais… Parce que tout le monde sera bien endormi sous la couverture devant le prochain divertissement abrutissant signé Netflix, de plus ceux qui savent, savent que d’ici là vous aurez tout oublié une fois de plus. Cela introduit le second facteur qui focalise sur l’individu.

Dans une société où la mise en avant des « distractions » est la valeur cardinale : TV shows, séries, TV réalité, tous accrochés à ingurgiter sans résistance ; Alors pourquoi ? Quand un individu est en mode distraction il est en état d’hypnose et son esprit critique et analytique s’est envolé. En fait qui de mieux qu’un peuple distrait, cela laisse la place pour préparer le terrain lorsque l’heure viendra. Et l’heure est venue d’infantiliser, de culpabiliser des êtres mis en situation d’infériorité, des gens incapables de se gérer et à qui il faut marteler le message de la pensée unique devenue souveraine : les maitres aboient, la masse miaule. Tout ce « consentement » vient de loin, par la spécialisation des individus qui sont forts dans un domaine mais sans jamais percevoir ce qu’est la « big Picture ». A force de connaître tout sur rien, on fini par connaître rien sur tout. On a éteint petit à petit le sens critique, le besoin de donner du sens, d’oser questionner et remettre en perspectives…

Et puis de fils en aiguilles… Parlons-en justement des aiguilles. Tout doucettement les peuples atones et endormis accepteront au nom de la sécurité sanitaire d’être vaccinés ; Les récalcitrants devront entrer dans le rang de force, car, ceux qui ont abdiqué toute forme de résistance entreront en résistance contre eux, contre lui : cet individu qui refuse son destin et son fait.

Amen !

Georges Zeter/janvier 2021



28 réactions


  • samy Levrai samy Levrai 4 janvier 12:55

    Amen !


  • Ben Schott 4 janvier 12:58

     

    « Les récalcitrants devront entrer dans le rang de force, car, ceux qui ont abdiqué toute forme de résistance entreront en résistance contre eux, contre lui : cet individu qui refuse son destin et son fait. »

     

    Eh oui, les kapos de tous temps...

     


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 4 janvier 13:06

      @Ben Schott

      Pour l’instant, on en est aux « collabos ».
      Les « kapos », c’est peut-être la phase suivante, avec l’étoile jaune pour ceux qui ne seront pas vaccinés (passeport sanitaire demandé par plusieurs « sensibilités » politiques), les rafles (de participants aux raves et manifs) et camps de concentrations (les « kapos » étaient eux-mêmes des prisonniers qui croyaient sauver leur peau en vendant celle de leurs codétenus).
      Mais soyez tranquille, ça vient.


  • Yann Esteveny 4 janvier 13:57

    Message à Monsieur George L. ZETER,

    L’amende de 135 euros est une intimidation si vous refusez le bâillon qui gênera votre respiration.

    Ceux qui n’ont rien vu venir, ne comprennent pas le présent, et ne voient pas le futur encore plus sombre qui s’annonce.

    Distraire par les spectacles, exploiter les émotions, produire des traumatismes, susciter l’intérêt matériel, jouer sur les peurs, promouvoir la luxure et l’envie tout en générant la colère est l’ingénierie sociale de ce Régime.

    Cette société produit des êtres infantiles et désorientés.

    Respectueusement


    • Le421... Résistant Le421 4 janvier 19:19

      @Ben Schott
      Ah, parce que Al-Sissi la méritait ?
      Cette pétition, Jupiter va la rouler et sortir le Zippo pour la fumer au digestif.
      Il n’en a strictement rien à branler de l’opinion public.
      Ce que le roi veut, dieu le veux !!


    • Ben Schott 4 janvier 19:28

      @Le421
       
      Aucun ne la mérite, aujourd’hui. Mais l’autre vendue, c’est le pompon.
       
      Bien sûr qu’il n’en a rien à branler, mais quand on va le choper il pourra pas dire qu’on l’avait pas prévenu...
       


    • Le421... Résistant Le421 4 janvier 20:25

      @Ben Schott
      Il a déclaré posséder 35€ en 2017...
      Et en 2022 ? 350€ ?
      Les gens sont tellement cons qu’ils le croiront une deuxième fois.
      Ne pas oublier que son élection est soupçonnée d’irrégularités dans les comptes.
      Et pas de perquise genre DAECH au siège LREM.
      Y’a des bidons d’essence qui se perdent...


  • La France est devenu depuis janvier 2020 un vrai nid de vipère .

    A tous les niveaux de la politique et de la hiérarchie de l’état. Quand on trouve dans l’état et ses services des couples h-f complètement inféodés aux ordres des énarques et autres communautés(LGBT, etc) .... 


  • Sozenz 4 janvier 16:19

    Et puis de fils en aiguilles… Parlons-en justement des aiguilles. Tout doucettement les peuples atones et endormis accepteront au nom de la sécurité sanitaire d’être vaccinés ; Les récalcitrants devront entrer dans le rang de force, car, ceux qui ont abdiqué toute forme de résistance entreront en résistance contre eux, contre lui : cet individu qui refuse son destin et son fait.

    Amen !

    amen ?

    non certainement pas amen ...

    ça va chez vous ?

    laissez les amen pour quelque chose de grand., pas pour signer pour aller à un abattoir

     donc non qu’ il n’ en soit pas ainsi !


    • Le421... Résistant Le421 4 janvier 19:23

      @Sozenz
      Je peux quand même vous dire qu’avant qu’ils me piquent, il va passer un moment.
      Le temps qu’ils s’aperçoivent que c’est du flan.
      C’est comme chez Renault, t’achète la nouvelle Mégane, le temps qu’on te la livre, une nouvelle est sortie...


    • simir simir 6 janvier 17:30

      @Le421
      Non tu peux y aller pour la Mégane.
      Elle ne sera pas renouvelée donc tu peux l’acheter tu auras la dernière.


  • Le421... Résistant Le421 4 janvier 19:21

    Il y a quand même une leçon à tirer de cette histoire.

    Le lobby des chasseurs est plus influent que celui des restaurateurs.

    Même les curés sont mieux servis.

    Le culte avant la culture !!


    • Sozenz 4 janvier 20:55

      @Le421
      fichez la paix aux curés ;
      de toute façon y a rien a prendre avec les curés ; les eglises sont déjà à l etat ; par contre certains commerces ne le sont pas encore ;
      vous n avez pas encore compris que la maison raffle tout va passer par là !


    • Sozenz 4 janvier 21:00

      @Le421
      de plus les guerres de religions et de non religions sont très porteuses pour la zizanie entre les personnes ; vous venez de le montrer ;...
      vous vous faites avoir !
       allez , faites gaffe à vous !


    • sirocco sirocco 5 janvier 00:57

      @Le421

      « Le lobby des chasseurs est plus influent que celui des restaurateurs. »

       
      Certes : un calibre 12 impose plus le respect qu’une casserole !
      Les chasseurs sont 10 fois plus nombreux que la milice macronienne. Alors le dictateur n’a pas trop envie de se les mettre à dos.


    • Sozenz 5 janvier 01:48

      @sirocco

      Certes : un calibre 12 impose plus le respect qu’une casserole !
      Les chasseurs sont 10 fois plus nombreux que la milice macronienne. Alors le dictateur n’a pas trop envie de se les mettre à dos.

      vous avez une logique infaillible là ; j adhère ^^


    • révolQé révolQé 6 janvier 11:23

      @sirocco,
      surtout que tous les chasseurs ont maintenant ,en plus du cal 12, une carabine pour le gros gibier, et en général pour le TLD elles font le boulot.
      Je ne parle même pas du nombre de tireurs sportifs sur-armés et beaucoup plus nombreux eux aussi, que les miliciens du pouvoir actuel, rares sont ceux qui se contentent d’armes de poing.


  •  Capt'ain Jack  John 4 janvier 22:08

    Salut est bonne année à tous !

    Puti, cet article il est à faire bêler toutes les gentilles agnelles du troupeau ... Les gentilles agnelles du troupeau, celles qui voudraient que tous nous nous fassions vacciner par l’un des vaccins de Pierre/Paul/Jacques/Thérésa/Joséphine/Martine pondus et mis en urgence sur le marché ...


  • Aimable 4 janvier 22:57

    Sa liberté pour 135 euro peut être , mais 135 euro cela ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval suivant l’expression consacrée .


  • Gasty Gasty 5 janvier 07:41

    J’oublie facilement mes papiers d’identités, je suis émotif et je perd mes moyens lorsque je suis interrogé.

    Y’à pas que les hôpitaux qui peuvent être saturés !


  • zygzornifle zygzornifle 5 janvier 07:56

    Les flics en plus de cogner sont les caissiers de la raie publique, certains doivent atteindre l’orgasme en mettant une prune ......


  • Francis, agnotologue Francis 5 janvier 08:55

    Qu’y a-t-il de plus dangereux qu’un terroriste armé jusqu’au dents ? Un cas contact !


  • I.A. 5 janvier 11:26

    Descends te faire piquer, Zeter, c’est ton destin !

    Bonne année à vous 


Réagir