vendredi 9 septembre 2016 - par Christophe Bugeau

Climat : accord de la dernière chance ?

Cette semaine a vu tomber une bonne nouvelle en matière climatique, la Chine et les Etats-Unis, les deux plus gros émetteurs de gaz à effet de serre, se sont décidé à ratifier l’accord sur de Paris sur la limitation des émissions de gaz à effet de serre. A défaut d’être la solution au problème, c’est déjà une première prise de conscience et peut-être un premier espoir.

En effet, l’accord de Paris ne deviendra applicable qu’à compter du moment où 55 % des signataires représentant 55 % des émissions l’auront ratifié. Or les Etats-Unis et la Chine représentent respectivement 18 % et 20 % des émissions, ils sont donc les deux poids lourds en la matière et désormais, l’accord est ratifié par des pays représentant 42 % des émissions mondiales.

Mais l’accord de Paris est très optimiste : il a pour objectif de limiter en 2100, la hausse des températures par rapport à la période pré industrielle de 2 ° voire de 1,5 °. Or, nous sommes déjà à une hausse de 1° !

Il faudrait donc faire des efforts à la fois rapide et important pour arriver à un tel résultat. Il semble difficile dans la vraie vie d’en arriver là même si cette prise de conscience est à la fois nécessaire et salutaire pour la suite.

Rappelons que depuis 2015 nous avons passé la barre des 400 PPM (partie par million) de CO2 dans l’atmosphère, niveau qui n’avait pas été atteint depuis 2,5 millions d’années (en période glaciaire nous sommes plutôt sur 190 PPM et en période inter-glaciaire sur 280 PPM) ! Or, notre espèce actuelle n’existe que depuis 100-150 000 ans.

Et il y a 2,5 millions d’année, le résultat de cette forte hausse du carbone était une température supérieure de 3° par rapport à la température pré industrielle, et le niveau des mers était supérieur de 7 M par rapport au niveau actuel.

Car ce que ne dit pas l’accord de Paris, c’est que la vie continue après 2100 et qu’il y a de forte chance que les gaz à effets de serre qui auront été relachés entre temps n’auront pas encore été réintégrés dans les sols ou les mers et qu’ils continueront donc à avoir un effet sur le réchauffement atmosphérique.

Par conséquent, oui nous devons faire des efforts croissants pour limiter les émissions de carbone et éviter en partie ce réchauffement, mais ce ne sera pas suffisant.

Nous devons aussi nous adapter à ce dernier car il est en partie déjà inéluctable : nos agriculteur devront faire avec moins d’eau car nous aurons plus de sécheresse (cette année est la troisiéme année la plus chaude enregistrée), et nous devrons faire face à des tempêtes et canicules récurrentes !

Enfin, la hausse du niveau des océans nous aménera forcément à aménager le littoral et les estuaires des fleuves pour pouvoir y faire face.

En dernier lieu, il y a fort à parier que nous serons amenés à mettre au point des système de capture du CO2, non pas comme voudraient certains pour pouvoir continuer à plus polluer, mais pour prélever celui qui est déjà dans l’atmosphère ! 

 



12 réactions


  • fred.foyn 9 septembre 2016 14:42

    N’importe quoi...dans peu de temps il y aura 9 milliards d’habitants sur la planète, donc encore plus de déchets et de pollution...


  • sarcastelle sarcastelle 9 septembre 2016 15:39

    nous serons amenés à mettre au point des systèmes de capture du CO²............................celui qui est déjà dans l’atmosphère

    .
    Tant qu’à faire on en profitera pour filtrer cet air de toute pollution, ce qui permettra d’exiger de chaque humain une redevance de respiration. Seul l’oxygène de l’air était jusqu’à présent resté complètement gratuit, ce qui est inacceptable d’un point de vue capitaliste. 

    • JC_Lavau JC_Lavau 9 septembre 2016 15:43

      @sarcastelle. Ce projet était déjà présent en 1956 dans le journal de Mickey : J’obligerai les gens à porter sur la poitrine une sorte de compteur...


    • Trelawney Trelawney 9 septembre 2016 18:20

      @sarcastelle
      Et il y aura des réduction d’impôts pour les asthmatiques smiley


    • sarcastelle sarcastelle 9 septembre 2016 19:23

      @JC_Lavau

      .
      Je ne sais pas. Je n’ai lu le journal de Mickey qu’à partir de 1959. mais mon grand frère Olivier me le piquait tout le temps pour dévorer les articles scientifiques : Demain l’énergie atomique, La BB 9004, Le succès mondial de la Caravelle, La sidérurgie française au XXIè siècle...


  • JC_Lavau JC_Lavau 9 septembre 2016 15:41

    Il faut vraiment te rappeler toutes les bases, à toi.
    Seules 2 % des espèces végétales, dont le maïs, sont déjà optimisées pour la pénurie actuelle en dioxyde de carbone atmosphérique.
    Les 98 % autres espèces végétales, dont toutes les espèces arborées, attendent 1200 ppm pour atteindre leur optimum végétatif. Elles l’attendront encore quelques dizaines de milliers d’années, si d’aventure une nouvelle glaciation ne vient réinstaller la plus tragique des pénuries.

    Les raies d’absorption infrarouge atmosphérique par temps clair du CO2, respectivement à 4,3 µm et à 15 µm sont déjà quasi saturées. L’absorption est de 60 à 70 % dans la bande des 15 µm de l’ozone et du gaz carbonique, d’environ 80 % dans la bande des 6 µm de la vapeur d’eau, de 85 ou 90% dans la bande des 4,3 µm du dioxyde de carbone. La sensibilité marginale des éventuelles variations en plus, sont donc anecdotiques, de très loin inférieures à l’influence de la couverture nuageuse. Or la couverture nuageuse est prudemment omise par les modèles de L’Intergovernmental Pack of Carbocentric Crooks, car vachement trop compliquée pour eux.

    La fraude à « 70 % des arbres menacés par le changement climatique »
    www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/la-fraude-a-70-des-arbres-menaces-153196
    Fraude : nulle trace de corpus expérimental soutenant « acidification des océans »
    www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/fraude-nulle-trace-de-corpus-152331
    Non, le dioxyde de carbone est incapable de diriger le climat
    www.agoravox.fr/actualites/medias/article/non-le-dioxyde-de-carbone-est-154558
    Le GIEC n’est pas sans précédents dans l’histoire de l’humanité
    www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/le-giec-n-est-pas-sans-precedents-153653
    Ces ruses pour compromettre des milliers de scientifiques naïfs
    www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/ces-ruses-pour-compromettre-des-154986

    L’IPCC a fraudé les relevés de température néo-zélandaises, et des météorologues néozélandais ont protesté.
    L’IPCC a fraudé les relevés de température russes, et des météorologues russes ont protesté.
    L’IPCC a fraudé les relevés de température scandinaves, et des météorologues scandinaves ont protesté.
    L’IPCC a fraudé les relevés de température ruraux aux Tazunis afin de les conformer aux bulles thermiques des villes, et des météorologues U..S. ont protesté.
    L’IPCC modifie chaque année les relevés du passé, afin de les conformer à leur modèle de branques.
    Etc. etc. etc.
    Fraudes partout. Lyssenko était petit joueur comparé à l’IPCC.


  • amiaplacidus amiaplacidus 9 septembre 2016 15:51

    COP21... Quelques mois après Macron « libéralise »* les transports par cars diesel.

    Cherchez l’erreur.
    .
    .
    * Je dit libéralise entre «  », parce que, lorsque les petites compagnies de transport par cars se seront cassé la gueule avec des prix maintenus artificiellement bas par les gros transporteurs, vous allez voir l’augmentation des prix.
    En revanche, la pollution supplémentaire par rapport au train restera.


    • Le421 Le421 9 septembre 2016 19:53

      @amiaplacidus
      De toute façon, l’écologie ne peut mathématiquement pas être de droite...

      Ah zut, c’est vrai, Macron est de gauche !!

      Et la marmotte plie le chocolat dans le papier alu, comme d’hab !!

      Faut-il être con quand même.
      Nos enfants cracheront sur nos tombes. Et ils auront parfaitement raison, vu que nous nous comportons comme de parfaits salopards doublés de Jean Foutre !!


  • Le421 Le421 9 septembre 2016 19:50

    L’énorme différence entre les chinois et les occidentaux, c’est qu’ils sont pragmatiques.
    Ils ont commencé sérieusement à réduire la pollution, ils analysent et ils discutent.
    Nous, nous discutons (surtout les chefs, ils sont habitués et c’est leur job !!), nous faisons des belles conférences avec casse-croûte et tout le matos, on tire des plans sur la comète, on fait plein de projets et... Personne ne fait rien.

    En fait, vu que tous les Albert qui nous gouvernent ne sont que des fantoches tenus par les burnes, rien ne peut avancer.


  • biquet biquet 10 septembre 2016 09:37

    « mais pour prélever celui qui est déjà dans l’atmosphère »
    C’est déjà ce que font bp de plantes vertes, la journée.


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 10 septembre 2016 11:55

    Les USA et la Chine ont compris que les populaces du monde acceptent désormais les discours hypocrites et tout le monde s’accommode de cette loi «  » Trompes-moi pour que je te trompes «  » .


    Ni la France, ni les USA, ni la Chine, ni l ’Inde et aucun grand pays pollueur ne s’inquiète des problèmes de la pollution industrielle, chimique et nucléaire !

    Je rappelle ce que j’avais dit à l’occasion de la tenue de la Comédie de Hollande en décembre 2015 : Si dix, vingt ou cent pays demandent à la France de leur construire des usines les plus polluantes chez eux, eh bien la France n’hésitera pas une seconde ! 

    OBAMA et son ZZZOMOLOGUE DE CHINE ont juste ratifié leur hypocrisie, ils ne limiteront ni leur pollution ni leur ambition à détruire encore plus ce qui reste des pauvres écosystèmes où gesticulent encore quelques molécules vivantes : LA TERRE PUE !


  • JC_Lavau JC_Lavau 10 septembre 2016 16:29

    Bugeau a l’excuse que son délire « climatique » ne lui est pas personnel, mais lui est dicté par les grands marionnettistes, via leur armée d’escrocs à gages et leur presse aux ordres.

    Mais relativisons : selon les hasards de sa demande en fautes de raisonnement préfabriquées, Bugeau aurait pu se laisser embarquer dans l’islamisme. Or à tout prendre, il est moins dangereux en militant carbocentriste qu’en militant islamiste.


Réagir