samedi 28 avril 2018 - par Lucchesi Jacques

Contre l’antisémitisme

Parce que les actes antisémites se sont multipliés un peu partout ces dernières années, un collectif de personnalités du monde de la culture a lancé, dimanche dernier, un manifeste contre le nouvel antisémitisme. Mais sera-t-il suffisant pour faire bouger les lignes ?

 Est-ce que le virus de l’antisémitisme a jamais été inactivé en France ? Il est logé depuis des siècles au cœur de la société française et, périodiquement, il produit en elle des poussées de fièvre avant de redevenir silencieux. Le plus consternant est sans doute que nous vivons dans une ère post-génocidaire ; que tout ce qui a pu se dire et s’écrire depuis 1945, afin d’éradiquer ce sentiment destructeur, n’a manifestement servi à rien pour les nouvelles générations. Les mêmes clichés qui circulaient à l’époque de Drumont et de Zola se retrouvent dans leurs propos. Pour ces jeunes-là, les Juifs sont toujours les maîtres cachés du monde ; ils jonglent avec l’argent et manipulent l’opinion. En revanche, ce qui change c’est l’origine sociale de leurs contempteurs.

Hier, le jeune antisémite français appartenait à un mouvement d’extrême-droite, lisait Maurras et Céline. Dans les années 60, il avait l’allure d’un militant d’extrême-gauche, opposé aux puissances de l’argent et à l’expansion militaire d’Israël. Aujourd’hui, c’est le plus souvent un gamin d’origine maghrébine, qui vit dans une cité au nord de Paris, de Lyon ou de Marseille. Un gosse en échec scolaire, sans horizon professionnel, sensible aux arguments belliqueux de pseudo-imams qui sévissent dans ces ghettos et qui ne cache pas son admiration pour ceux qui ont osé prendre les armes contre les prétendus ennemis de l’Islam.

Au premier rang d’entre eux, il y a bien sûr les Juifs. Ces Juifs que la République protège alors que nous autres, Musulmans, nous sommes toujours considérés comme des citoyens de deuxième catégorie, surveillés par la police, rejetés par les employeurs. Aux griefs sempiternels contre les Juifs – l’argent, le pouvoir, le sionisme – est venu s’ajouter l’opprobre jeté sur eux dans le Coran. Il faut aussi compter avec la concurrence victimaire que leur livrent d’autres communautés d’opprimés, eux qui ne supportent plus le rappel incessant de la Shoah ou leur contestent la palme universelle de la souffrance. Non, un mal ne chasse pas l’autre, il s’y agrège et renforce le discours antisémite jusqu’à le rende explosif.

C’est ainsi que les agressions contre les Juifs se sont multipliées depuis une douzaine d’années – et pas seulement qu’en France. Dernière victime en date, Mireille Knoll, une retraitée de 85 ans lâchement assassinée, a peut-être fait déborder la coupe de l’indignation. La marche blanche qui a suivi son meurtre voici un mois excédait de beaucoup le simple cadre communautaire. Elle vient de trouver un rebondissement d’ordre intellectuel avec le manifeste contre le nouvel antisémitisme publié dimanche dernier dans le Parisien. Cette pétition, à l’initiative de Philippe Val, a été signée par plus de deux cents personnalités du monde de la culture et des idées. Encore une affaire de nantis, me dira-t-on ? De ceux qui aiment périodiquement jeter des pavés dans la mare. Et si ce n’était qu’une saine et juste réaction citoyenne ?

Dans la liste des signataires, on trouve bien sûr des noms connus et depuis longtemps associés à ce combat – comme Alain Finkielkraut, Bernard-Henri Lévy et Georges Bensoussan. Mais il y a aussi des gens, comme Charles Aznavour, Jeannette Bougrab, Fabrice d’Almeida ou Jean-Paul Brighelli, qui ne risquent d’être suspectés d’origine israélite. Car la valeur de ce manifeste réside dans sa dimension unanimiste. C’est la nation toute entière qui est impliquée contre cette forme d’intolérance meurtrière. Il y a trop de faits avérés et, quoiqu’en disent certains, on ne peut pas les minorer au motif que d’autres communautés sont en butte, elles aussi, au racisme et aux discriminations. 

A peine deux jours plus tard, conscients de la portée collective de ce texte, une trentaine d’imams et d’intellectuels musulmans co-signaient, dans le Monde, un contre-manifeste visant à minimiser la responsabilité de l’Islam dans les attaques antisémites. Une réponse attendue et qui va dans le sens du débat démocratique. Sans faire, hélas, bouger des lignes un peu trop bien établies. Il ne suffit pas de rappeler que Juifs et Musulmans ont en commun Moïse, Abraham et Jésus dans leur généalogie religieuse pour insuffler la paix dans le contexte actuel. Il faut refuser sans la moindre ambiguïté la violence contenue dans certains versets du Coran, quitte à les en expurger. En clair cela s’appelle une autocritique et il faudra, pour les élites musulmanes françaises, beaucoup de pédagogie et de courage pour y parvenir.

 

Jacques LUCCHESI 



73 réactions


  • Ben Schott 28 avril 2018 16:13

     

    Ça devient ce qu’on appelle un marronnier cette histoire !...
     
    44 palestiniens tués par « la seule démocratie de la région » depuis le 30 mars, par contre.
     
     


    • Arthur S Clark Kent 28 avril 2018 16:31

      @Ben Schott

      ça va même finir par être contre-productif

      question de dosage

      comme pour les médicaments et la drogue

      un remède peut devenir un poison...


    • El_Arabi_El_Acil El_Arabi_El_Acil 29 avril 2018 20:47

      @Clark Kent

      Avant de parler du Coran, il faudrait que ces malades « rétablissent la Bible dans sa version originale. 
      Il s’avère que l’actuelle est d’essence divine et humaine. 
      Et de plus, on parle DES Bibles puisque ce Livre diffère d’une église à une autre.
      Quant à la Thora qui stipule dans l’une de ses perles :    
       »« Quand un juif mange à côté d’un non-juif, c’est comme si ce juif mange à côté d’un chien »« (sic) 
      Les perles de ce genre, existent à tour de bras.
      Les innommables qui manifestent contre le Livre des deux milliards d’adeptes à l’Islam, sont comparables (excusez l’expression) à ceux qui s’allongent sur le dos pour »pisser" en l’air.
      Du brassage du vent qui ne mérite même pas qu’on s’y attarde.

    • Jonas 30 avril 2018 09:04

      @El_Arabi_El_Acil "Quant à la Thora qui stipule dans l’une de ses perles »« Quand un juif mange à côté d’un non-juif, c’est comme si ce juif mange à côté d’un chien »« (sic)

      Nulle part dans la Thora il est écrit cela.


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 28 avril 2018 16:34

    Arrêtez de nous prendre pour des cons, mise à part la dictature Parisienne(infecte) qui commence sérieusement par nous faire chier plus que sérieusement.(Des « Je sais tout » provocateur ) 

    Les gens que je croise tous les jours n’en ont rien à foutre.
    Ils gèrent leur problème avant tout autres considérations et c’est le plus important pour eux.

    Les français ont été régulièrement trahi, abusés par les élus.....
    Baisse du pouvoir d’achat.
    Mauvaise prise en charge médicale. ( de + en + de décès suite à des actes médicaux)
    Hausse systématique des impôts et Taxes.
    Chômage.
    Assurance Mutuelle de plus en plus cher......etc...etc... !
      
    Un jour, cela se terminera !
       
    Quant aux communautaristes, circulez y a rien à voir !!!!!
     smiley


  • Giordano Bruno 28 avril 2018 16:48

    Et contre l’attitude anti-goyim des juifs, y a-t-il un un collectif de personnalités du monde de la culture ? Cette cause ne mérite-t-elle pas d’être défendue ? Je n’assimile pas les juifs à des animaux, à des êtres qu’on peut voler ou tuer impunément ; j’aimerais qu’il en fassent autant avec nous.


  • Massada Massada 28 avril 2018 17:16
    Si les États européens n’agissent pas maintenant contre l’antisémitisme, ils vont droit vers une crise économique majeure. 
     
    Tous, sans exception. 
    Sur les trois millions de Juifs qui vivent en Europe, au moins un million sont des hauts cadres ou des jeunes très actifs. 
     
    S’ils partent, ce sera une catastrophe économique pour l’Europe en général parce que certains soutiens non juifs s’en iront avec les Juifs. C’est beaucoup d’argent et ces flux d’argent vont quitter l’Europe, ainsi que les entreprises.
     
    Il n’y a pas de mesure contre l’islam radical en Europe. La situation va devenir invivable comme à Malmö en Suède, pourtant un pays calme, où il n’y a plus de Juifs.
     
    L’Europe va connaitre une immigration massive d’Afrique du Nord et d’Afrique 
    Le problème ne vient pas de l’immigration en-soi mais de ce que ces gens (pas tous) transportent avec eux une idéologie de l’islam radical importée en en Europe.


    • Ben Schott 28 avril 2018 17:25

      @Massada
       

      Tu me fous les jetons !...
       


    • Jeekes Jeekes 28 avril 2018 18:20

      @Massada
       
      ’’comme à Malmö en Suède, pourtant un pays calme, où il n’y a plus de Juifs’’
       
      C’est p’têt pour ça que c’est calme ?
       
      Hein ? Je sais pas, j’me renseigne...
       


    • samy Levrai samy Levrai 28 avril 2018 18:26

      @Ben Schott
      Tu crois qu’il est plus près de la schizophrénie ou de la paranoïa ?


    • L'apostilleur L’apostilleur 29 avril 2018 09:30

      @Massada
      « S’ils partent, ce sera une catastrophe économique pour l’Europe en général parce que certains soutiens non juifs s’en iront avec les Juifs. C’est beaucoup d’argent et ces flux d’argent vont quitter l’Europe, ainsi que les entreprises... »


      Chiche

      Quand ils reviendront ils appliqueront alors de bon gré les recommandations de Jacques Attali ; « ...tendre la main aux musulmans en Europe pour vivre ensemble » 

    • cheops45 29 avril 2018 21:09

      @Jeekes
      c’est parce que l’islam règne à Malmö, c’est leur loi qui fait foi ! je ne veux pas de cette idiotie, je te signale que les juifs laissent vivre les autres en paix et bossent, ceux qui ont la gueules ouvertes s’ils bossaient ils n’auraient aucun problème, mais ils veulent dicter leur loi et ne respectent pas celles du lieu où ils vivent !


    • Jeekes Jeekes 30 avril 2018 14:24

      @cheops45
       
      ’’je te signale que les juifs laissent vivre les autres en paix’’
       
      Merci mon bon.
      Tu m’as bien fait rire.
      J’ai même failli en pisser dans mon froc !
       
      Si t’en as d’autres, des conneries comme celle-là, vas-y, te gênes pas.
      C’est tellement bon de se marrer par les temps qui courent...
       
      Au fait, c’est ça qu’on appelle l’humour juif ?
      Ou c’est juste que t’es tellement taré que tu ne réalises pas l’énormité de ce que tu viens de dire ?
       


    • aimable 1er mai 2018 19:04

      @Massada
      les meilleurs ennemis des Français de confession juive , sont les juifs du CRIF , ce sont eux qui attirent les antisémites comme la viande avariée attirent les mouches.
      je me demande même si ce n’est pas leur objectif , ceci pour des raisons ou l’honnêteté n’a pas sa place .


    • Et hop ! Et hop ! 1er mai 2018 23:48

      @Massada


      Les Juifs qui quittent le 9.3 parce qu’il y a trop de diversité sont des racistes.

  • samy Levrai samy Levrai 28 avril 2018 18:24

    Parce que les guerres contre les musulmans sont devenus banales et que des millions ont été tués ces 20 derniers années pour faire plaisir à Israel, l’Etat d’apartheid qui assassine les autochtones désarmés des terres qu’il vole, nous devrions former un collectif pour botter le cul aux enfoirés qui tentent de nous faire pleurer sur les bourreaux...


  • Antoine 28 avril 2018 18:32

    Qu’is cessent leurs crimes, nous cesserons de les haïr.

    700 ans avant Jésus Christ la bible était déjà antisémite :

    AMOS 2:6 « L’Eternel dit ceci : Israël a commis de nombreux crimes ; il a dépassé les limites. Voilà pourquoi je ne reviendrai pas sur l’arrêt que j’ai pris, car pour un pot-de-vin ils vendent l’innocent, et l’indigent pour un morceau de pain. 7 Ils piétinent les pauvres en leur brisant la tête dans la poussière, et ils faussent le droit des humbles. Le fils comme le père vont vers la même fille, c’est ainsi qu’ils m’outragent, moi qui suis saint. 8 Près de chaque autel, ils s’étendent sur des vêtements pris en gage et, dans le temple de leurs dieux, ils vont boire le vin que l’on a perçu comme amende.

  • Onecinikiou 28 avril 2018 18:49

    @ l’auteur,


    En parlant « d’autocritique », comment l’auteur et ses alter ego expliquent-ils le fait indubitable que depuis 2500 ans, partout où elles se soient trouvées, en tout lieu et en tout temps donc, indépendamment des territoires et des cultures parfois ancestrales où elles ont tenté de s’implanter, au bout de quelques décades très généralement, les diasporas juives se sont fait systématiquement bottées le cul par leurs hôtes... ?

    Une réponse tangible peut-être ?

    • Onecinikiou 28 avril 2018 20:00

      Un début d’explication peut-être... ?


      « Partout où les Juifs, cessant d’être une nation prête à défendre sa liberté et son indépendance, se sont établis, partout s’est développé l’antisémitisme ou plutôt l’antijudaïsme, car antisémitisme est un mot mal choisi, qui n’a eu sa raison d’être que de notre temps, quand on a voulu élargir cette lutte du Juif et des peuples chrétiens, et lui donner une philosophie en même temps qu’une raison plus métaphysique que matérielle.

      Si cette hostilité, cette répugnance même, ne s’étaient exercées vis-à-vis des juifs qu’en un temps et en un pays, il serait facile de démêler les causes restreintes de ces colères ; mais cette race a été, au contraire, en butte à la haine de tous les peuples au milieu desquels elle s’est établie. Il faut donc, puisque les ennemis des Juifs appartenaient aux races les plus diverses, qu’ils vivaient dans des contrées fort éloignées les unes des autres, qu’ils étaient régis par des lois différentes, gouvernés par des principes opposés, qu’ils n’avaient ni les mêmes mœurs, ni les mêmes coutumes, qu’ils étaient animés d’esprits dissemblables ne leur permettant pas de juger également de toutes choses, il faut donc que les causes générales de l’antisémitisme aient toujours résidé en Israël même et non chez ceux qui le combattirent. »

      Bernard Lazare, L’Antisémitisme, son histoire et ses causes (1894).


    • Et hop ! Et hop ! 1er mai 2018 23:52

      @Onecinikiou : 


      La réponse c’est qu’au lieu comme tous les autres peuples de construire leur propre pays, soit par conquête, soit par assimilation, ils s’incrustent dans un pays étranger où ils refusent de s’assimiler pour rester une nation étrangère. 

  • sls0 sls0 28 avril 2018 21:34

    Encore un article contre productif soi disant pour protéger la communauté juive.

    Il ne vise que le repli communautaire.
    Les nantis leur force c’est la division, diviser pour mieux régner.
    Ca fait depuis peu que les juifs sont un peu plus libres, qu’ils peuvent vivre en accord avec les autres.
    Pendant des milliers d’années leur dirigeants religieux les ont obligé à vivre dans le repli sur soi et le rejet de l’autre.
    Les nantis juifs avaient tout les droits avec la bienvaillance des nantis des autres obédiences qui les plaçaient aux pistes clés pour exploiter leur propre peuple.
    Les juifs humbles on subit des pogroms lors de révoltes d’oppressés, c’est les nantis qui étaient responsable et les humbles qui dérouillaient. 
    Il n’y a que les orthodoxes qui vivent encore sous l’application du talmund.
    Le problème c’est que le sionisme s’inspire de l’idéologie du talmund, il vise aussi le repli indentitaire et fait en sorte que des articles comme celui ci sortent.

    Les victimes seront toujours les humbles qu’ils soient juifs, musulmans, chrétiens ou autres.
    Diviser pour mieux régner c’est tout.
    Comme les actions des nantis deviennent de plus en plus dangereuses, il est temps de sortir l’artillerie lourde.
    Pour les nantis style sioniste c’est le lecture d’Israël Shahak
    La loi religieuse juive est inhumaine.
    Oui c’est un juif israélien qui lutte pour que les juifs soient libres, il déballe sur le monde dans lequel se débattent les juifs.
    Comme coté US ils y a des chrétiens sionistes ou néocons ça fait du dégât en ce moment.

    Et si ont laissait vivre leur vie aux juifs et musulmans ? J’ai connu la période du retour des pieds noirs et l’arrivée des algériens. S’ils s’accrochaient parfois avec le sourire sur la recette du couscous ça n’allait pas plus loin.

    Tout article qui pousse au rejet de l’autre c’est un article qui bosse pour le 1% de nantis. Rien de culturel ou religieux là dessous, ce n’est que diviser pour mieux régner.

    Les ressources naturelles sont appelées à disparaitre, du pauvre ça ne va pas manquer, pour les nantis il est bon que les humbles, les pauvres se tapent dessus plûtot vque de réfléchir à l’origine du problème.

  • karim 28 avril 2018 23:29

    Pour cette maladie qui ronge l’humanité, je ne pense pas qu’il y a erreur de diagnostic, mais qu’il est suspect.


  • Étirév 29 avril 2018 08:41
    Pour véritablement lutter contre l’antisémitisme, mais surtout contre toute la violence et l’agressivité planétaires, qu’elles aillent du différent familiale jusqu’au crime légitime qu’on appelle la guerre, il faut avant tout en connaître l’origine.
    Il faut, par conséquent, commencer par combattre l’ignorance universelle en rétablissant la Vérité, en l’enseignant et en dévoilant, surtout aux jeunes générations, tous les mensonges qui nous gouvernent, qu’ils soient dans nos lois ou dans l’enseignement donné à nos enfants.
    Concernant l’antisémitisme, pour bien en comprendre les tenants et les aboutissants, il faut d’abord connaître l’histoire des hébreu, la Vraie.

  • papat 29 avril 2018 09:16

    La loi no 73-7 du 3 janvier 1973 sur la Banque de France est une loi française, qui modifie le statut de la Banque de France et précise notamment les conditions autorisant l’État à emprunter à la Banque de France. Cette loi est également appelée « loi Pompidou-Giscard » ou « loi Pompidou-Giscard-Rothschild » par l’extrême droite1, ou « loi de 1973 ».

    Cette loi est élaborée à l’initiative conjointe du gouverneur de la Banque de FranceOlivier Wormser, et du ministre de l’Économie et des FinancesValéry Giscard d’Estaing. Ces dernières années, la loi du 3 janvier 1973 est au cœur d’un débat sur l’endettement public et la création monétaire.

    qui nous a endetté pour l’éternité ?

    qui nous vole 45 milliards chaque année ?

    qui nous a forcé a privatiser pour payer la dette ?

    qui a fait la même chose au états unis depuis 1913 ?


  • Jonas 29 avril 2018 09:57

    "A peine deux jours plus tard, conscients de la portée collective de ce texte, une trentaine d’imams et d’intellectuels musulmans co-signaient, dans le Monde, un contre-manifeste visant à minimiser la responsabilité de l’Islam dans les attaques antisémites. Une réponse attendue et qui va dans le sens du débat démocratique"

    Vous êtes quand même bien naïf. Vous avez vu qui sont les 31 imams signataires de cette déclaration ? Un beau ramassis d’islamistes de la pire espèce, des taqqyistes qui montrent une belle vitrine devant les média, mais auprès de leur fidèles n’hésitent pas à mépriser les chrétiens et les juifs. Présentation de quelques unes de ces pointures :

    Tareq Oubrou, membre des Frères Musulmans et imam de la mosquée de Bordeaux qu’on ne présente plus, avait fêté avec joie le 11 septembre 2001, démasqué par Omar Djelil.
    Conférence de Tareq Oubrou, recteur de la future grande Mosquée de Bordeaux :« Le Califat est une obligation, tant que les Musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui oeuvrent pour instaurer ce Califat »

    Bachar El Sayadi, imam de la mosquée de Rouen  : “Les Chrétiens croient en la bêtise de la Trinité”

    Othmane Iquioussen, imam de la Mosquée d’Escaudain : les « Juifs et les hypocrites » mènent une politique d’accusation contre les Musulmans
    (vous pouvez écouter la conférence ici)

    L’imam antisioniste Abdallah Dliouah de la Grande Mosquée de Valence fait l’apologie d’un haut dignitaire Musulman nazi de la Solution Finale : « je suis Mohammed Amin Al-Husseini »

    Mohamed Bajrafil, imam de la Mosquée d’Ivry-sur-Seine, développe une propagande anti-occidentale et donne une « leçon d’Humanité à la France » : « Des Tariq Ramadan ? Il en faudrait 36 000 ! »

    Conférence de l’imam de la Mosquée de Cenon Mahmoud Doua, à Nantes : « l’Islam veut réformer le Christianisme et le Judaïsme »

    RÉVEILLEZ-VOUS !!


  • Pimpin 29 avril 2018 10:28

    Il n’y a jamais eu d’antisémitisme d’extrême droite en France depuis la fin de la guerre et la disparition du nazisme. Cet antisémitisme a été inventé pour diaboliser le FN, qui d’ailleurs n’est pas d’extrême droite mais qui a le malheur de s’opposer à la politique mondialiste et ultra libérale dominante.

    De plus voilà des années que le FN prévient que l’antisémitisme va revenir à cause du conflit au proche orient, mais surtout à cause de la montée de l’islam dont le livre de référence, le coran, n’a rien à envier à Mein Kampf. 
    Mais voilà, comme pour tout le reste, le FN n’a pas été écouté. Et maintenant les moutons viennent se plaindre ! 

    • Onecinikiou 29 avril 2018 13:15

      @Pimpin


      Comme vous l’avez dit, il y a des raisons objectives pour expliquer pourquoi le Front National ne l’a pas été, entendu. La première de ces raisons, la plus déterminante, est que ses dirigeants avaient bâti une doctrine qui s’opposait radicalement avec les orientations idéologiques puis finalement poltiques (les idées précédant toujours les actions), qui ont eu cours à partir des années 80, et le processus d’euro-fédéralisation, marche-pied du mondialisme, soit la destruction programmée, l’éradication des nations et des peuples les constituant.

    • Onecinikiou 29 avril 2018 13:23

      Un bémol d’importance tout de même à mon propos précédent : quand je dis l’éradication des nations et des peuples, pas de tous, certains étant vivement incités et encouragés à se maintenir tant dans leurs frontières géographiques que dans leur intégrité ethnico-confessionnelle voire tribale.


      Nous rejoignons d’ailleurs là, par la mise en évidence de ce deux poids deux mesures, relativiste par essence et théorisé doctrinalement, le coeur du sujet du présent article. Comme quoi tout se tient, toujours.

    • Et hop ! Et hop ! 2 mai 2018 00:02

      @Pimpin : «  Il n’y a jamais eu d’antisémitisme d’extrême droite en France depuis la fin de la guerre »


      Et encore, l’antisémitisme pendant l’occupation était le fait des partis collaborationnistes de GAUCHE : Marcel Déat (membre du parti radical socialise) et de Doriot (ancien député communiste).

      Il faut aussi préciser que de s’opposer à l’influence politique ou au projet politique des mouvements juifs n’est pas un motif raciste, ce n’est pas du racisme.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 avril 2018 11:49

    L’être humain a toujours besoin de haïr. Cela lui évite de voir la noirceur qui est en lui. « JE » hais plutôt que : je suie. Ne plus s’aimer, c’est pire que de se haïr, car, on a beau dire, la mort est pire que la souffrance. — (Henri Barbusse, L’Enfer,


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 avril 2018 12:46

    Quand les individus ont les « boules », ils finissent toujours par accuser les juifs, étant donné que cela se termine généralement en suif. Excellent pour la fabrication du savon. On paie cash et c’est cher. Simple jeu de mot en passant.


  • Christian Labrune Christian Labrune 29 avril 2018 14:55

    @Jacques Lucchesi

    Très bon article.
    Le manifeste, sous forme de pétition, a déjà recueilli plus de 33 mille signatures. On peut le signer à cette page :

    https://www.change.org/p/emmanuel-macron-manifeste-contre-le-nouvel-antis%C3%A9mitisme

    C’est d’autant plus nécessaire et même urgent que si on considère ce qui a été écrit en bas de votre article, la vérole antisémite y apparaît dans toute son horreur, bien qu’on puisse lire dans la charte d’Agoravox : "Les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, négationnistes, sexistes ou en général contraires à la loi ne sont pas acceptés".

    J’ai bien souvent écrit à la Redaction d’AgoraVox pour la mettre en face de ses responsabilité, mais rien n’y fait. Ces sortes de tolérances de l’intolérable ne sont pas pour rien dans le développement et la banalisation d’un discours criminel qui aura déjà induit douze fois des crapules à tuer en France, et qui tuera encore si on ne fait rien.


    • Onecinikiou 29 avril 2018 21:06

      @Christian Labrune


      Les tueurs islamistes potentiels ne sont pas sur ce site, ils sont par contre rentrés par milliers dans les colonnes de migrants, et plus encore, grâce aux politiques conduites depuis quarante ans par vos amis signataires. 

      Et bien vous avez à présent les conséquences de vos funestes décisions politiques. 

      Par conséquent allez balayer devant votre porte, monsieur le pompier pyromane, en vous abjurant : cessez de vous plaindre, c’est pathétique !

    • sls0 sls0 29 avril 2018 21:46

      @Christian Labrune
      33.000 signatures, on approche les 0,05% de la population.

      Impressionant.
      Comme il y a 1% de la population française qui est victime de la schyzophrénie, 0,05% de personnes aux idées pas claires peut se comprendre.

      Il y a BHL parmi les signataires, rien que la présence de ce génocidaire invalide une cause ou un écrit.

    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 avril 2018 21:59

      @sls0

      Il ne faut pas oublier que BHL vend 3000 exemplaires de ses considérations considéraratoires . Merde alors !


    • phan 30 avril 2018 07:16

      Cette pétition est elle contraire à la Charte ?
      URGENCE HUMANITAIRE A GAZA : LEVÉE DU BLOCUS !
      Gaza vit une crise humanitaire sans précédent : près de 2 millions de civils enfermés dans une petite bande de terre de 40 km sur 10, privés d’électricité, d’eau potable et de médicaments, des enfants en train de mourir chaque jour, à cause d’un blocus inhumain qui dure depuis 10 ans !


    • Massada Massada 30 avril 2018 08:04

      @phan
       

      1) Israël ne peut pas matériellement imposer un blocus à Gaza alors que Gaza possède une frontière longue de 14km avec l’Egypte. Dans les magasins, 70 à 80 % des produits viennent d’Égypte, par les tunnels de Rafah.
       
      2) le blocus ne concerne pas la nourriture et les médicaments

      3) Si Israel levait les restrictions concernant l’approvisionnement de Gaza, comme par le passé, le Hamas utiliserait cette mesure afin de confectionner des armes encore plus létales que celles qu’il possède et s’engagerait dans la construction de nouveaux tunnels offensifs. 
       
      Cette mesure n’amènerait pas la paix mais mettrait au contraire la vie des civils israéliens en danger et dégénérerait très probablement en un nouveau conflit armé, qui coûterait la vie à des milliers de Gazaouis
       


    • phan 30 avril 2018 09:00

      @Massada
      SVP, Signez la pétition et dénoncez ici le sionisme et ses pathologies.


    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 30 avril 2018 11:11

      @Christian Labrune
      J’ai bien souvent écrit à la Redaction d’AgoraVox pour la mettre en face de ses responsabilité, mais rien n’y fait.....

      Aaaaah que c’est bon d’être un collabo que dis je, un petit personnage ramassé sur lui-même dénonçant le pire et l’infâme comme au bon vieux temps de l’occupation ....équipé d’un imaginaire violent, sur-fait certes mais avec des visions apocalyptiques !

      Je vous admire Christianne La brune.....Je vous envie !
      Pourriez vous me donner des cours gratuitement .. ?

      La réalité est le caractère de ce que l’on vie .
      La vérité est le caractère de ce que l’on dit........Attention ! La provocation invite à la réaction. 
        smiley


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 30 avril 2018 13:39

      @phan


      Pétition signé 90 000 déjà va falloir étendre au million de signature a ce rythme.
      A quand le référendum pour que l’ état français cesse d’ être complice ?

    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 30 avril 2018 13:59

      @Massada

      1/ Israël impose a l’ Egypte le blocus de cette frontière.

      1bis/ Les produit vienne a 75% d’ Egypte , mais il ne passent pas par les tunnel
      certain palestinien et certain soldat israélien se font les couille en or au détriment de la population.

      2/ le blocus concerne toute denrée , et presque tout métier de production ou de collecte .
      Le blocus israelien massacre régulièrement des pécheur qui prenne le risque de nourrir leur famille.

      3/si le blocus était levé , les gazaoui aurais un autre avenir qu’ etre utilisé par le hamas .
      Le hamas serait a nu , et ses membre pourrait etre arrété .

      Ca serait au contraire le début d’ un deuxième état palestinien .comme prevu en 48 et c’ est cela que refuse israel le reste n’ est que pretexte , 

    • libert_pensée 1er mai 2018 11:22

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
      Collabo ? Comme les français qui soutenaient les nazis, lesquels tuaient , gazaient etc., les juifs, les homos...
      C’est ce que vous voulez dire ? Sinon, avec qui accusez-vous Christian Labrune de collaborer ?
      Vous ne seriez vous quand même pas complice objectif des assassins de juifs dans notre pays, dont la plupart n’ont rien à voir avec la politique d’Israël ?


  • OMAR 29 avril 2018 20:25

    Omar9
    .
    Bonjour L. Jacques :"Dans la liste des signataires, on trouve bien sûr des noms connus et depuis longtemps associés à ce combat – comme Alain Finkielkraut, Bernard-Henri Lévy et Georges Bensoussan« .

    Vous confondez allégrement »combat contre l’antisémitisme« et haine contre l’Islam et les musulmans que distillent journellement ces notables ; exemple :
    Finkielcrotte, un ignoble antimusulman attitré
    https://www.youtube.com/watch?v=wS1u4GdUeDw
    Ou encore ce BHL, faussaire « fi-les-oeuf » de Botul et sioniste déclaré ;
    http://www.lemonde.fr/livres/article/2010/02/09/bhl-pris-au-piege-d-un-canular-litteraire-qu-il-salue_1303383_3260.html
    Et quand on y constate la présence de :
    Nicolas Sarkozy, aux innombrables casseroles juridiques :
    https://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/0301459788086-financements-libyens-nicolas-sarkozy-en-garde-a-vue-2162627.php
    ou de L. Wauquier un raciste virulent et décomplexé
    https://www.youtube.com/watch?v=aPrki5Hstss
    Excusez-moi, mais ce manifeste qui dénonce ’une épuration ethnique » alors qu’à Nice uniquement, ces sont plus de 30 musulmans qui ont été, parmi une cinquante d’autres innocents, massacrés par cette horde barbare djihadiste, ce manifeste donc ne vise qu’à culpabiliser les musulmans et inciter à leur détestation absolue et à celle de l’Islam.
    Alors oui, je préfère militer pour le manifeste de ces imams qui promeut le véritable combat contre l’antisémitisme et la radicalisation :
    https://www.20minutes.fr/societe/2260607-20180424-trente-imams-appellent-combattre-radicalisation-rejettent-toute-incrimination-coran


    • popov 30 avril 2018 10:39

      @OMAR

       
      Bon, vous voyez les choses de votre point de vue et de ce point de vue, la lutte contre l’islam, c’est ignoble.

      De mon point de vue, c’est l’islam, Allah et Mahomet qui sont ignobles, et lutter contre l’islam pour préserver sa culture et son histoire, c’est noble.
       
      Ces point de vues sont irréconciliables.
       
      Le « vivre ensemble », c’est une idée belle mais utopique. L’Algérie française ça n’a pas marché. Une France algérienne ça ne marchera jamais.
       
      Le mieux, c’est que chacun reste chez soi, qu’on se limite à des relations commerciales et culturelles et des relations de bon voisinage, avec un minimum de mouvements de population. 

      Que les mahométans rentrent chez eux et que les Occidentaux arrêtent de s’immiscer dans les affaires des pays islamiques.

    • Onecinikiou 30 avril 2018 21:47

      @popov


      Une position d’absolu bon sens. Pour paraphraser Régis Debray : mieux vaut une bonne frontière qu’un mauvais mélange ! 

    • libert_pensée 30 avril 2018 23:41

      @OMAR
      Les trop nombreuses personnes de confession et/ou de culture juives ont été tués parce que « juifs », au contraire de Nice où l’assassin a visé tout le monde.
      Le manifeste vise l’islamisme radical, et pas les personnes de confessions et/ou de culture musulmane. Je croyais que vous étiez contre l’extrémisme politico-religieux.
      Je vous reproche enfin de choisir les signataires, et de faire feu de tout bois pour disqualifier.Je vous rappelle qu’il y a 250 signataires, dont beaucoup ne prêtent pas le flanc à la moindre critique.


  • soi même 30 avril 2018 22:36
    Contre l’antisémitisme, Oui cela ne doit pas excuser les ravages du Sionisme.

  • libert_pensée 30 avril 2018 23:20

    Les personnes de confessions et/ou de culture juives qui ont été lâchement tués en France n’ont rien à voir avec la guerre israélo-palestinienne !  L’inquiétude de ceux qui ont signé le manifeste est alimentée par les trop nombreux meurtres dans cette population.
    Cela n’indique pas une indifférence à l’égard d’autres religions.

     


  • libert_pensée 1er mai 2018 15:17

    Une remarque de votre post signale une compassion sélective. Vous dites :« vous parlez d’un juif ou de quelques juifs », comme pour banaliser les meurtres, parfois même les tortures d’Ilan Halimi, de Sarah Halimi, des 3 enfants et de l’adulte de l’école juive de Toulouse, de Mireille Knoll, des 4 quatre morts de l’hypercasher, par exemple. Et ces vies ne sont pas des chiffres !
    Et tant de déménagement face à la haine .
    Ensuite, vous confondez le plan de la misère présente dans notre pays, qui est malheureusement bien réelle, avec celui des assassinats que vous minimisez..
    Vous ne pourriez pas faire tenir les deux phénomènes ensemble, sans en négliger un pour donner de la consistance à l’autre ?
    On pourrait vous croire insensible derrière vos chiffres, mais je ne le crois pas du tout. 


  • Brice Bartneski Brice Bartneski 2 mai 2018 10:52

    @ l’auteur


    Quid de l’anti-goyisme de la torah et du talmud ?

    • Brice Bartneski Brice Bartneski 2 mai 2018 10:56

      @ l’auteur


      Ces textes seront-ils « épurés » de leurs saloperies suprématistes et trucidaires également ?

      Pourquoi pas ?

  • popov 2 mai 2018 11:04

    Pour ceux qui pensent que l’islam n’est pas une source d’antisémitisme, voici quelques augustes paroles d’ânes communément appelés « savants islamiques ».



  • eddofr eddofr 3 mai 2018 16:17

    Question « con » : 


    En distinguant systématiquement parmi les crimes de haine (racistes, sexistes, politiques ou antireligieux), les actes antisémites, est-ce qu’on ne stigmatise pas les juifs ?

    Ce qui semble exactement le contraire du but recherché ...

    Un acte antisémite serait-il plus, ou moins, grave qu’un autre acte de haine ?

    Frapper un juif parce qu’il est juif, serait-il plus ou moins grave que de frapper un indien parce qu’il est indien ou un communiste parce qu’il est communiste ou une femme parce qu’elle est une femme ?

    Vandaliser une tombe juive, serait-il plus ou moins grave que de vandaliser un tombe chrétienne ou musulmane ?

    Je suis perplexe ...

    • popov 4 mai 2018 11:59

      @eddofr

       
      Très bonne question au contraire. L’antisémitisme étant une forme de racisme, les lois contre le racisme devraient suffire.
       
      Je suis en général pro-Israël et pas du tout négationniste, mais je trouve que la loi Gayssot est une infamie. 
       
      Ceux qui ont poussé au passage de cette loi sont des imbéciles. L’histoire est le domaine des historiens, pas des législateurs. Cette loi donne l’impression que ceux qui l’ont voulue ont quelque chose à cacher.
       
      Il y a par contre en France une forme de racisme qui n’est jamais reconnue comme tel : le racisme anti-blanc. Par exemple, organiser des réunions interdites aux blancs. Imaginez les hurlements si les identitaires organisaient quelque chose d’interdit aux non-blancs ! 

    • eddofr eddofr 4 mai 2018 12:14

      @popov

      En général, je suis plutôt « pro-mixité ethnique », 

      Pourtant, dernièrement j’ai voulu faire un tour dans la cité où je suis né et où j’ai vécu mes plus belles années (pauvre, mal traité, racisé, ostracisé, méprisé mais jeune et insouciant) ...

      Ben vous savez quoi ?

      Je me suis fait agresser ! 

      (verbalement seulement, je vous rassure ... d’abord je ne ressemble pas à une brindille qu’on peut casser avec deux doigts et ensuite, il y’a encore, dans ma cité, quelques anciens qui se souviennent que j’ai le coup de latte facile et plutôt destructeur et qui ont rapidement clamé le jeu).

      En gros, on m’a très impoliment fait savoir qu’on « blanc » comme moi n’avait rien à faire dans LEUR cité ...

      P..t..n, mon pauvre Ritale de père doit se retourner dans sa tombe !

    • eddofr eddofr 4 mai 2018 12:15

      @eddofr

      Euuuuh « calmé » le jeu ...

    • popov 4 mai 2018 16:49

      @eddofr

       
      Vous voyez, la mixité, c’est bien avec des gens qui veulent s’adapter à leur pays d’accueil, pas avec des gens qui veulent l’adapter à leurs coutumes d’un autre millénaire.

Réagir