samedi 2 mai 2020 - par Krokodilo

CoronaFake news 3

La recherche

Rappelons le principe des études randomisées : la moitié des tests sont réalisés dans la narine gauche, l'autre moitié à droite. Seul le testeur sait quelle narine a été testée. Et en double aveugle, patients et médecins ferment les yeux et ignorent quelle narine... Euh, attendez, c'est pas tout à fait ça. C'est que la télévision vulgarise de nombreuses notions assez ardues. D'où une certaine confusion s'ajoutant à un sujet déjà compliqué, géré par un gouvernement perdu, conseillé par des scientifiques dubitatifs..

Dictionnaire des noms propres
Marseille : ville portuaire d'esprit rebelle où la contrebande a longtemps été pratiquée. Capitale française des tests Covid-19.

Le confinement

L'édition 2021 du dictionnaire va modifier la définition du confinement  : période nécessaire à un gouvernement pour se procurer des masques et des tests.

Y en a marre ! Avant, on allait au zoo voir les animaux en cage, maintenant les animaux se promènent dans la rue et nous regardent à travers les fenêtres. On comprend ce qu'ils ressentaient dans les zoos à l'ancienne. (Les associations demandent des volontaires post-confinement pour promener tigres et lions en laisse une heure par jour.)

La rage, toujours. Des Gilets jaunes et d'autres esprits révolutionnaires ont sauvagement découpé des coronavirus. Interrogés sur le sens de leur action, ils ont répondu : « J'ai voulu décapiter une tête couronnée. » La justice en sa sagesse n'a pas retenu le crime de lèse-majesté. La révolution en chambre n'est pas (encore) un délit.

Bloqués chez eux, les Français ont dû s'occuper : les ­maternités risquent d'être débordées en janvier 2021...

La rage, encore ! Durant la fermeture des clubs sportifs, chacun fut néanmoins libre de se défouler, d'arpenter la rue en criant « Je ­conchie le Covid-19 ! Enfoiré de virus ! Ta mère le virus ! Covid les 19 ­salopards ! » Si vous avez raté cette occasion unique, il est encore temps de libérer vos énergies négatives. Au pire, la police vous demandera si vous avez rempli une attestation pour une heure d'exercices vocaux à l'extérieur.

Tenez, l'autre jour je me suis confessé – par Internet : – j'ai ­avoué avoir écrasé des centaines de virus et avoir essayé d'en ­couper un en deux sous le microscope, lentement, en le faisant ­souffrir. Tout ce que mon confesseur a répondu, c'est : « Mon ­fils, Jésus lui-même a écrasé des dizaines de fourmis en montant ­au Golgotha, et il n'en a pas fait toute une histoire. S'accuser à ­l'excès est un péché d'orgueil. »

Des millions de personnes piaffent de l'envie de retourner au boulot ! On s'est lassés de tout, même de l'ennui, on a retrouvé le goût de l'effort. D'où ce qui se chuchote au gouvernement : « Maintenant que le personnel soignant a montré l'exemple, ce serait le moment de faire passer une loi sur les 65 heures... »

Déclaration du président Macron : "(...) ce premier mai n'est pas comme les autres." Il n'y a jamais eu dans l'Histoire de premier mai 2020, et il n'y en aura jamais d'autre, il est unique !

Le déconfinement

Taïwan a pu continuer l'école et les transports grâce aux masques, à la désinfection des locaux par les profs, aux caméras thermiques et au gel hydroalcoolique à l'entrée des écoles. On va rouvrir et faire la même chose sans gel, avec peu de masques et sans caméras, grâce à une technologie française éprouvée : le Système-D.
Pour ce faire, de nombreuses responsabilités ont été transférées aux maires, aux régions et aux pharmacies. Le décret d'application de la distanciation dans les écoles et les transports est en préparation, il sera court : « Démerdez-vous ! » Mais avec de l'ordre quand même : les profs et les enfants d'abord !
(Toute ressemblance avec l'évacuation du Titanic serait fortuite.)

Certains trouvent le plan trop compliqué. Les écoles ouvrent le 11 pour les directeurs et la désinfection, le 12 pour les petits, le 13 pour les enfants des soignants, le 14 pour les prioritaires non soignants, le 15 pour ceux dont les parents doivent travailler tous les deux, le 18 pour les enfants roux à lunettes, le 19 - les châtains sans lunettes, le 20 - les bruns de plus d'un mètre 20, le 21 pour les professeurs en situation de handicap pulmonaire pouvant fournir un certificat de non-contagiosité. Où est le problème ?

Gestes barrières dans les transports. Ne vous pointez pas pendant les heures de pointe, parce que c'est comme ça que vous créez des heures de pointe – c'est quand même pas compliqué à comprendre, bordel ! (On sent un peu de fébrilité au gouvernement.) Dans le métro et le tram, ne vous laissez pas marcher sur les pieds, gardez vos mains dans les poches. Consignes aux tripoteurs : pour mettre une main au cul, portez des gants, sinon c'est le PV assuré.

Ne dites plus "Je lui ai mis une baffe" mais "Je lui ai mis un geste barrière" !

Le gouvernement redoute que par crainte de la foule dans le métro, les gens prennent en masse la voiture – énormes bouchons, ou au contraire que, par peur des bouchons, tout le monde prenne le métro, d'où une énorme foule pressée et compressée. (En vieux français, on appelait la foule « la presse »... Comme quoi, rien ne change vraiment.)

Concernant les tests, le gouvernement fera connaître sa stratégie dès qu'il en aura une. Ah si, il est question de brigades. Les mauvais esprits disent déjà que les Français vont être embrigadés... Oui, mais seulement les Français positifs ! Les autres peuvent dormir sur leurs deux narines.

Dans l'immédiat, la préfecture fait savoir que les gens testés chez les vétérinaires ne seront en aucune façon traités comme des bêtes.

Allo Covid va être confié à une IA (intelligence artificielle) qui orientera les patients vers leur généraliste, un centre Covid ou les urgences. Le remplacement du gouvernement par une IA est envisagé par certains citoyens, à titre d'essai comparatif.

Attention au marché noir, aux profiteurs de guerre : "Quoi ? Cent euros le masque chirurgical ?" - "Mais ma bonne dame, est-ce que votre vie ne vaut pas quelques dizaines d'euros ?"

Je n'avais jamais compris la notion mathématique d'écart-type. En fait, c'est très simple : écartez-vous du type ! Il n'y aura pas assez de mètres carrés pour tout le monde dans les gares, et la pagaille due au virus est exponentielle. Les maths sont partout dans la nature.

Le déconfinement, grâce aux cartes quotidiennes, c'est comme les feux rouges. Dans le département du Lot, un automobiliste est contrôlé par les gendarmes :

- Monsieur, vous êtes passé à l'orange !

- Le Ministre a dit que les oranges avaient vocation à passer au vert.

- Il parlait des département, Monsieur, pas des feux rouges, et il a dit qu'ils avaient vocation à passer au vert OU au rouge !

- Ah ! J'avais pas bien compris, c'est embrouillé. S'il faut regarder la carte tous les jours...

Tout de même, le gouvernement a négligé une question essentielle : la contamination par les pieds. Certes, on ne se serre pas (encore) les pieds - quoique dans les hôpitaux on ouvre déjà les portes ainsi, ou avec les coudes - mais ils n'ont pas songé aux plages, ces milliers de pieds qui contaminent le sable ! Nous recommandons le port obligatoire des palmes sur les plages. Ça ferait redemarrer le commerce, protègerait, et l'inévitable démarche en canard mettrait une ambiance ludique tout à fait bienvenue.

Nous nous sommes endurcis à lire quotidiennement ­à la télévision le nombre de victimes du virus.
Pourquoi ne pas garder cette excellente habitude anxiogène et afficher chaque jour le compte des victimes des guerres dans le monde ? Et pourquoi pas également la fameuse « horloge de la fin du monde »...

- Chéri, quelle heure il est à la télé ?

- Une minute avant la fin du monde !

- Non, je voulais dire - l'autre heure !

Après la septième vague, devant une grotte aménagée dans les ruines d'un immeuble, un homme échevelé, loqueteux regarde au-dehors et lance à sa femme :

- Chérie, je crois que le septième confinement est fini !

- Alors, prends le cheval et va chasser un sanglier, mais regarde un peu dans les carcasses de voitures s'il reste pas quelques boîtes de conserve…



6 réactions


Réagir