lundi 6 avril 2020 - par GHEDIA Aziz

Covid-19 ou confinement : que choisir ?

Je ne suis ni virologue ni épidémiologiste, mais je trouve que les chiffres concernant le Covid-19 présentés par une équipe de médecins du CHU de Blida sont largement exagérés. Ces professeurs ont, me semble-t-il, prêché par excès. D’ailleurs, ne dit-on pas que « comparaison n’est pas raison » ? Pourquoi, ces professeurs ont-ils donc pris comme modèle la Chine et les pays européens dont les populations sont tellement vieilles que le moindre virus pourrait les terrasser ? Soyons raisonnables ! La médecine n’a jamais été une science exacte et aucune société humaine ne ressemble à une autre ni ne réagit à la maladie de la même façon qu’une autre.

Je ne suis pas économiste mais, au point où on en est, je m’inquiète beaucoup plus des retombées économiques de cette pandémie de Covid-19 que du coronavirus lui-même. Et les raisons de s’en inquiéter sont nombreuses. Il suffit de voir dans quelles conditions s’effectue la distribution de la semoule dans certaines villes du pays pour mesurer la gravité de la situation. Qu’en sera-t-il, alors, lorsqu’il n’y aura plus de nourriture à distribuer ? J’ai cité cet exemple tout en sachant et en étant conscient qu’en fait, l’économie au sens large du terme ne se résume pas seulement à cette matière de première nécessité très demandée chez nous. Le fait que tout, de la petite manufacture aux grandes sociétés nationales, soit à l’arrêt pour plusieurs jours ne sera pas sans conséquences gravissimes sur notre économie.

Non, il n’y a pas que le Président américain, Donald Trump, qui pense cela. Il n y’a pas que les adeptes du capitalisme sauvage – ou à visage humain – et les partisans du « laisser faire, laisser passer » en matière d’économie qui partagent cette vision. Tout être sain d’esprit aboutit à cette simple réalité : cette pandémie et les politiques de confinement qui lui sont systématiquement associées ne pourront qu’aboutir à une récession économique mondiale qui remettra certainement le monde sens dessus dessous. Bien plus que ne le fait actuellement le coronavirus. Certains objecteront que sauver des vies doit être au-dessus de toute autre considération et que les questions économiques pourraient être résolues ultérieurement, une fois que cette pandémie sera complètement éradiquée. Mais la crise économique qui se profile déjà à l’horizon laissera, sans aucun doute, trop de gens sur le carreau.

Voilà pourquoi, personnellement, je m’insurge contre ceux qui préconisent un confinement total.

Au lieu de cela, songeons plutôt à confiner de façon ciblée les personnes âgées, les personnes porteuses de maladies chroniques, comme le diabète ou les pathologies cardiaques, ceux qui, pour une raison ou une autre, ne participent pas à la vie économique du pays. Quant aux « bras forts », aux citoyens dans la force de l’âge, ceux qui dont le concours est nécessaire pour maintenir en marche la machine économique, ceux-là sont aptes à s’immuniser d’eux-mêmes contre le coronavirus ; ils n’ont pas besoin d’être confinés. Là, c’est le médecin qui parle, qui donne son avis personnel sur la question quitte à provoquer, encore une fois, l’ire de certains de ses confrères qui voient les choses autrement. A. G. 



18 réactions


  • Sozenz 6 avril 2020 20:25

    Au lieu de cela, songeons plutôt à confiner de façon ciblée les personnes âgées, les personnes porteuses de maladies chroniques, comme le diabète ou les pathologies cardiaques, ceux qui, pour une raison ou une autre, ne participent pas à la vie économique du pays.

    je traduis  :

     ceux qui peuvent bosser ; peuvent aller dehors ; les autres restez dans votre trou ....

     vous voulez mettre ceux qui ne produisent pas ; : en prison quoi ...ou dans un cercueil mais vivant ...

    Vous n avez pas une meilleure solution ? type masque , dépistage ; confinement de ceux qui sont malades .

     Vous avez une belle sensibilité humaine vous encore ... (un de plus )>>...

    y a des personnes qui ont des milliards sous l oreiller ; mais la solution d’ aller leur en retirer un peu pour pas faire chuter ce que vous appelez l economie ;

     vous etes tellement dans le systeme. que la base humaine vous dépasse .


  • Baron de Risitas Jean Guillot 6 avril 2020 20:36

    Vous en avez pas marre de parler que de coronavirus tous les jours , ce n’est qu’une grippe banale , à ce jour en 3 mois sur 4 départements , il n’y a eu que 75 décès du coronavirus en Bretagne , ce n’est qu’une pandémie médiatique


    • Sozenz 6 avril 2020 20:44

      @Jean Guillot
      ah , je vous sens fin prêt pour aller faire le ménage dans les chambres des malades du corona .
      sans masque , c est juste une petit grippette !


    • FONTAINE 6 avril 2020 22:13

      @Jean Guillot
      Exactement, absolument rien de grave. Du pur délire, mais pour certains s’est leur raison d’exister. Cela les rattache à la vie.


  • sls0 sls0 6 avril 2020 22:51

    L’Algérie est pas mal dans la maitrise du covid 19.

    C’est un pays jeune, la mortalité devrait tourner autour de 1%. En protégeant les plus vieux c’est faisable. La distanciation sociable est difficile dans une famille qui vit sur une petite surface, j’ai des doutes.

    Confiner les personnes à risques est possible dans les pays qui ont été échaudés par le SRAS en 2003, ils sont préparés. C’est une très grosse logistique qui demande une préparation et des moyens humains.

    C’est aussi avec un dépistage important, sans une bonne cartographie, on l’a dans l’os.

    Comparer à des pays plus riches la population algèrienne est moins mobile, comme chez moi c’est plus facilement gérable.

    L’Algérie déclare 173 morts, avec un taux de mortalité de 1 à 2%, 10-15 jours avant il devait avoir de 8650 à 17300 infectés. Quand je regarde 10-15 jours avant l’Algérie déclarait 250 à 300 cas. Pas trop au top le dépistage. Il ne faut pas s’inquiété il y a bien pire dans des pays bien plus riches.

    Pour l’instant en Algérie le taux de mortalité est de 4,1 morts par million d’habitants, il ne faut pas trop fantasmer sur le covid 19, il est biensûr pire que la grippe habituelle mais ne battra pas la grippe de 57.

    L’Algérie contrairement à l’endroit où je réside n’est pas auto-suffisante en alimentation, si le niveau de vie est assez semblable, le contexte est différent. Je ne ferai pas de parallèles hazardeux.

    Votre raisonnement tient la route mais il faut revoir vos calculs, une épidémie c’est des formules assez simples mais il y a de l’exponentiel que la plupart des gens dont les médecins ne se rendent pas compte de l’explosivité. Aux USA un sociologue s’est penché sur les prédicitions des 18 plus grands spécialistes infectieux. Avec de l’exponentiel 14 ont une erreur d’un facteur de 20 à 30, un seul est dans les clous car il savait que c’était de l’exponentiel, il a donné entre 7000 et 300000, c’est énorme mais c’est de l’exponentiel. Le seul à être dans les clous et le seul à être pris pour un farfelu à la sortie de ses chiffres.

    L’OMS donne un R0 de 2,5 c’est à la louche, dans la province de Hubei ça commencé à 5 et a fini en dessous de 1. Confiner diminue le R0, on peut maitriser par le confinement mais il faut être très réactif car le virus son R0 hors confinement c’est 2,5 ce qui donne 58% de la population immunisée pour avoir l’effet de groupe. Si on ne confine que les personnes à risque, elles pourront sortir quand la population dans leur entourage aura atteint théoriquement les 58%.

    Il y a le PIB et le bien-être d’une population.

    La courbe du bien-être est corrélée à la courbe du PIB jusqu’à un PPA de 14000$, ensuite le PIB n’intéresse que les 1% les plus riches. Comme je suis un utilitariste je m’intéresse plus à 99% de la population et je ne fais pas une fixette sur le PIB. Il y a peut être des algériens qui préfèrent un grand-père à la maison qu’une deuxième télé grand écran.


  • Jelena Jelena 7 avril 2020 09:21

    >> songeons plutôt à confiner de façon ciblée les personnes âgées (...)

    En Serbie à ce jour 58 morts... moyenne d’âge 65 ans.

    Il y a effectivement quelque chose d’aberrant dans cette histoire de confinement et au final, je pense également que « le bilan économique » sera bien plus désastreux que « le bilan humain ».


  • zygzornifle zygzornifle 7 avril 2020 11:30

    J’interdis a ma femme qui est en contact avec la clientèle a la Fnac de reprendre le travail a la fin du confinement , on laissera passer au minimum 2 semaines meme si elle n’est pas payée , j’en ai rien a foutre des couinement du gouvernement comme quoi il perd de l’argent, la vie de mon épouse est bien plus importante que le tiroir caisse de son connard de patron et des chouinement des ministres, ce n’est pas eux qui boivent une bibine avec moi et qui mijotent des bons petits plats le weekend .... 


  • njama njama 7 avril 2020 11:52

    @ GHEDIA Aziz

    Je partage tout à fait votre point de vue, le pire est à venir non pas à cause du virus mais en raison de la récession économique mondiale que ces stupides confinements généralisés vont engendrer.

    Le nombre de victimes de ce rhume covid est largement exagéré. En France il meurt chaque année environ 40.000 personnes de « maladies respiratoires » de source très officielle... https://www.agoravox.fr/commentaire5718441

    et tous ces morts, quelques 10.000 depuis le début de l’année ne figurent nulle part dans le paysage des médias. Pourtant un bon nombre de ces diverses pneumopathies finissent en service de réa, en palliatif, ou en embolies pulmonaires subites.

    Il y a certes une pandémie d’origine virale, mais la pandémie médiatique, cette pandémie de la peur qui « sidére » et anesthésie la vie sociale et économique, me paraît bien pire.


  • Francis, agnotologue JL 7 avril 2020 11:59

    Au sujet du confinement, je pense que l’on devrait interdire de fumer ou vapoter dans l’espace public : en effet, la fumée est peut-être un bon support de transmission des virus.


  • HELIOS HELIOS 7 avril 2020 12:36

    = = = la Chine et les pays européens dont les populations sont tellement vieilles que le moindre virus pourrait les terrasser ? = = =

    = = = s’effectue la distribution de la semoule dans certaines villes du pays pour mesurer la gravité de la situation = = =

    ... et qu’est-ce qu’elle attend l’Algerie, pour cultiver SON blé et faire son couscous sans envoyer les jeunes en Europe chez les vieux ???

    Rappelez vous, l’Algerie avec l’Ukraine etaient les greniers de l’Europe... avant... un temps où leurs habitants bossaient au lieu de soutenir les murs... Actuellement l’Algerie achete à bouffer au Bresil, et chez tous ces mécréants qui bossent, eux, pour vivre.

    S’il existe un pays qui n’a pas a la ramener, c’est bien l’Algerie et qui devrait s’occuper de soigner sa population en oubliant que la France n’est pas là pour suppleer a l’incurie dogmatique... et en plus qui va se plaindre de la baisse du prix du petrole et du gaz.

    Si les européens doivent « rester à la maison » les algériens doivent rester chez eux... ils seront les bienvenus en vacances si cela leur fait plaisir avec visa et billet aller/retour comme tout le monde.


    • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 7 avril 2020 12:52

      @HELIOS je suis tout à fait d’accord avec vous. Oui, à un moment donné, l’Algerie était le grenier à blé de l’Europe. Malheureusement, depuis l’indépendance et l’application par les pouvoirs publics des premières années post indépendance de la « révolution agraire », on a cassé l’agriculture et particulièrement la cerealiculture algérienne. On le regrette amèrement aujourd’hui. Quant au deuxième point, oui, il est temps que les Algeriens et algeriennes comprennent qu’ils n’ont pas de pays de rechange.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 7 avril 2020 13:11

      @GHEDIA Aziz

      L’ Algérie grenier à blé de l’Europe...lol


    • njama njama 7 avril 2020 14:18

      @Aita Pea Pea
      Oui l’Algérie a fourni du blé à l’armée française pendant les campagnes napoléoniennes. La France avait une dette importante envers la Régence d’Alger, on parle de millions de francs or, qu’elle n’a remboursé que pour moitié...
      par la suite elle a préféré l’envahir...
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Conqu%C3%AAte_de_l%27Alg%C3%A9rie_par_la_France#Les_dettes_de_la_France


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 7 avril 2020 14:30

      @njama

      Rien que l’Artois pouvait fournir la moitié de la France...lol


    • HELIOS HELIOS 7 avril 2020 15:41

      @njama

      ... vous avez une drole d’interpretation :

      Les algeriens (généralisation pour parler des occupant de la vote mediterranéenne de l’afrique du nord) n’ont cesser de mettre la merde en méditerranée en attaquant tous les navires, en pillant les villes côtières d’europe (pourquoi les tours genoises de Corse, les fortifications maritimes...), Espagne compris, en pratiquant l’esclavage en massacrant en ne respectant aucune de leurs promesses jusqu’a ce qu’a force de brigandages les anglais, les italiens, les espagnols, les danois, les français et même les americains, pays pourtant neuf qui n’avait rien à voir, y mettent un terme au bout de 400 ans de tergiversations plus ou moins individuelles...
      Même les turcs durent stationner en Europe a Toulon et a Marseille pour arreter les barbares algeriens... ces même turcs etant des artistes aussi pour retourner leur veste...

      ... jusqu’a ce qu’un roi rachete tout et fasse de la region algeroise une colonie française permettant le développement des cotes nord et sud de la mediterranée.

      S’il y a une dettes quelconque, ce sont les « algeriens » qui la doivent, non seulement pour payer ce qu’ils ont fait avant mais tout ce qui leur a été permis jusqu’a present.

      Quand je parle d’algeriens maintenant, je ne parle pas des pauvres couillons qui tentent de survivre sur place, ou ceux qui ont cru qu’en venant en Europe ils pourraient perpetuer leur monde... je parle de tous les « deys » et autre « responsables » qui ont soutenu leur industrie du piratage qui a continué jusqu’a aujourd’hui en regardant comment les revenus du pays sont répartis dans une population qui se voit obligée de se barrer du pays pour survivre !

      L’Europe comme le France ne doivent RIEN à l’Algérie, pas plus qu’au Maroc ou a la Tunisie.... Les pays du nord de l’Afrique pendant 4 siècles ont tués ou rendu en esclavage plus d’europeens qu’aucun pays d’Europe ne reussira ne serait-ce qu’a décompter...
      ...et je ne parle pas des peuples du sud... du desert, qu’ils ont également « soumis », entendez « massacrés » pour lesquels la France a été plus que nulle puisqu’elle en a donné le territoire au algériens au moment de l’indépendance.

      ...dans ma jeunesse je voyais l’Algerie libre et associée a l’Europe et j’ai vite déchanté pour constater que le naturel est revenu au galop... et c’et bien pour cela que chacun doit rester chez soi !



  • njama njama 7 avril 2020 15:10

    IHU de Marseille — Point sur l’épidémie de COVID-19 à Marseille
    3 avril 2020
    A l’IHU Méditerranée Infection, à Marseille, nous avons réalisé 54 957 tests (29 613 patients) depuis le début de l’épidémie de COVID.
    Parmi ces personnes testées, 20 987 personnes étaient des résidents de Marseille.
    Cela signifie que 2,5% de la population marseillaise a été dépistée depuis le début de l’épidémie.
    Les Marseillais sont donc, de loin, la population qui a été la plus testée au monde, bien davantage que ce qui a été rapporté en Corée du Sud ou en Italie où actuellement, le nombre de prélèvements a augmenté de manière très spectaculaire.
    (Graphique A)
    Par ailleurs, parmi les 20 987 Marseillais testés, près de 3 486 étaient porteurs du virus, soit un taux de 16,6% de positifs.
    Cela montre bien l’utilité de ce dépistage. Nous avons testé de façon équivalente des Marseillais de tous les arrondissements, qui ont des taux de positivité à peu près comparables. Le nombre de décès, actuellement, chez les patients résidant à Marseille, est de 26, soit une mortalité de 0.7% par COVID chez les patients positifs et 30 décès par million d’habitants.
    (Graphique B)

    https://www.mediterranee-infection.com/point-sur-lepidemie-de-covid-19-a-marseille/

    rapporté à l’échelle de la France, 67 M hab. x 30 ça ferait 2000 décès depuis début février. La presse nous parle de 8000 décès, mais il est très probable qu’une grande proportion d’entre eux ait été attribuée au Covid sans aucune vérification comme ce fut le cas en Italie.


    • Goldored Goldored 7 avril 2020 17:27

      @njama
      "ça ferait 2000 décès depuis début février. La presse nous parle de 8000 décès, mais il est très probable qu’une grande proportion d’entre eux ait été attribuée au Covid sans aucune vérification comme ce fut le cas en Italie.

      "

      Où que l’on ne peut pas extrapoler la vision de l’IHU qui est peut-être biaisée pour ne pas dédire Raoult qui sous-estimait la maladie.
      C’est marrant comme ce sont toujours les autres qui ont tort et que l’on peine à s’auto-critiquer...


  • Goldored Goldored 7 avril 2020 17:25

    « prêché par excès »

    On pêche par excès.

    Parce que, dès lors qu’on prêche, c’est naturellement excessif.


Réagir