mercredi 20 mai - par tobor

Covidiots vs covidordures

La presse-tituée a pondu dernièrement un néologisme qui pousse l'inversion accusatoire un cran trop loin : Covidiot !

"Entré il y a deux semaines dans l’Urban Dictionary, le terme est parfaitement explicite : il désigne celui ou celle qui n’a pas encore saisi la gravité de la pandémie de Covid-19 et le prouve par sa simplicité d’esprit"

L’idiot, au-delà du fait qu’on y voit un synonyme d’imbécile, de stupide ou de crétin, possède son sens propre auquel réfèrent les idiophones en matière de son : résonnant par soi-même. Et résonner par soi-même n’est pas forcément stupide quand on voit tout-le-monde marcher sur la tête mais n’imaginons pas un instant que c’est à cela que renvoi le covidiot, il est à 300% péjoratif !

Car bien sûr, le covidiot désigne simplement le covido-sceptique, le conspi du SARS-cov2, le non-masqué, celui qu’un amas de contre-vérités n’a pas su convaincre et qui cherche à mettre en balance un maximum de sources comme le recommande le bon-sens et le veut toute recherche qui tende vers l’objectivité. Il ne se contente pas de la parole unique et uniforme des médias de masse et mettra sons sens du discernement à profit pour se forger une opinion et une idée plus claire du paysage médiatique. Toute personne qui suit cette démarche en déduit forcément que l’info officielle téléguide la population plutôt que de l’informer. De celui-là, la doxa dira qu’il est idiot, qu’il est bête, simple d’esprit, un abruti, évitera d’user directement des mots « con » et « salaud » et pensera en terme d’inconscience, d’irresponsabilité et de dangerosité.

Alors là, on croit rêver tant il fallait oser !!! Car non seulement on se voit relayer depuis des décennies et plus spécialement depuis deux à trois mois, une info officielle tordue, contradictoire et mensongère mélangeant promesses jamais-tenues, tromperies statistiques, appels à la haine à peine masquées et prétextes liberticides fallacieux mais encore, il se trouve que les virologues éminents, de renommée internationale, y sont traités de charlatans, bafoués par de mesquines et petites invectives appuyées par les incompétents professionnels que sont les virologues médiatiques et dont le seul but est la légitimation de l’illégitimable situation actuelle et future.

Bienvenu au dictionnaire des mal-formatés : le Covidiot, à l’usage des Covidordures.



34 réactions


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 20 mai 12:31

    On peut en faire des mots ? je propose : Conspi-Covidiot-rationnisme ^^


    • V_Parlier V_Parlier 20 mai 16:26

      @bouffon(s) du roi
      Mais moi je trouve que « covidordure » est un heureux jeu de mots qui sonne très bien en Français. Pas mal.


  • gaijin gaijin 20 mai 13:03

    a ce jeu on peut jouer ...

    covipocrites :ceux qui répandent la rumeur d’une pandémie

    covimbéciles : ceux qui croient les premiers

    covignare : ceux qui ne font pas l’effort de s’informer

    covigeons : les covimbéciles covignares pris pour des pigeons par les covipocrites

    convindignés : par les précédents et la dérive totalitaire de nos sociétés

    coviréductibles : ceux qui résistent encore et toujours ...

    https://www.youtube.com/watch?v=Oh7Mn22wTaA

    les covillares ?! smiley smiley


    • McGurk McGurk 20 mai 14:31

      @gaijin

      Ca me fait penser que mes voisins continuent bêtement à applaudir bêtement et inlassablement à même heure alors que tout le monde a arrêté, se rendant enfin compte de la manipulation de masse dont ils ont été victime.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 mai 17:53

      @gaijin

      covidentifiés : ceux qui ont été repérés par le traçage.


    • Archibald Lester2 Archibald Lester2 20 mai 17:56

      @McGurk
      Moi aussi j’ai un tapeur de gamelle qui se signale tous les soirs à l’heure requise ! C’est insupportable ! 


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 20 mai 19:24

      @gaijin

      covidus, les congelés ^^


    • HELIOS HELIOS 20 mai 22:09

      @bouffon(s) du roi
      ... covindus, pas covidus....


    • tobor tobor 21 mai 00:07

      @gaijin
      Covidecouilles : Les professionnel/les du sexe qui continuent leur activité malgré le confinement...


    • alinea alinea 21 mai 13:48

      J’ai envie de jouer aussi gaijin !
      J’ai pensé à covicouards atteints de covistérie !! mais le covilare est très bien, parce qu’il faut bien rire !!


    • Gasty Gasty 21 mai 19:15

      Covidis pour payer ses loyers.


    • tobor tobor 22 mai 01:06

      @Gasty
      Non, covid10 c’est déjà pris par un cov de 1910 ...


    • tobor tobor 22 mai 01:22

      @gaijin
      covidsidéral : Le monde d’après le monde d’avant.
      covidgrenier : Vient en scaphandrier saisir le mobilier contaminé par les victimes du virus-publique number-one.
      cov-erdose-id : lorsqu’on ne veut plus entendre parler de covid.


  • McGurk McGurk 20 mai 13:59

    Je viens de trouver encore un article incroyable des abus violents sous prétexte de lutte contre le virus. A l’en croire, il faudrait « respecter les distances sociales »...sur des plages...

    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/fermeture-de-plusieurs-plages-bretonnes-a-la-suite-d-incivilites-20200520

    Comment peut-on « interdire » une plage (ou un bois) ? Soit un espace naturel sans limite précise, propriété des Français, accessible de par les libertés fondamentales qui nous sont dues et pas accordées comme on voudrait nous le faire croire.

    Mais en plus, on rajoute une « distanciation » entre individus sur un lieu de grand rassemblement, « autorisé » après des mois en cage. C’est tellement...ubuesque...

    Lorsqu’on confine les gens dans des conditions de chaos provoqué et de peur, il paraît normal qu’ils se ruent en masse dans les lieux publics. Dès lors, la « distanciation » n’a aucun sens parce qu’ils ne font certainement pas faire des km pour poser leurs fesses d’autant que des milliers de personnes feront la même chose.

    Imaginons qu’on « interdise » les rues sous prétexte qu’il y a trop de monde...alors personne ne pourrait sortir...Mais là, on culpabilise les gens de vivre et de s’amuser, en les privant ensuite de ce qu’on a précédemment « autorisé » tel des ados privés de sortie.

    Franchement, des maires s’autorisant à faire une telle chose devraient être déjà sous les verrous car c’est clairement abuser et outrepasser gravement le peu de pouvoir qui leur est accordé. Ainsi que les imbéciles qui ont, au sommet de l’Etat, permis qu’une telle chose se produise.

    Tout cela risque de se produire fréquemment, quitte à lasser les gens de sortir et donc de s’épanouir, vu qu’il n’y a aucun véritable plan de résolution concernant cette maladie. On préfère une logique de shadock à la place...


    • McGurk McGurk 20 mai 23:36

      @mondeuse

      Merci pour vos liens !

      Heureusement, cela fait longtemps que je ne regarde pas cette maudite télé.


    • tobor tobor 21 mai 00:27

      @mondeuse
      Je pense même ne plus connaître aucun/e téléspectateur/trices !
      J’ai personnellement décroché depuis les ’90s et ai eu l’occasion d’un zapping tout les +/- 5 ans, la dernière fois en 2013, « évolution » aussi consternante que prévisible !


    • Ecométa Ecométa 21 mai 14:07

      @mondeuse

      Édouard Philippe, Premier ministre, a annoncé samedi qu’il existe un “risque sérieux” d’une “seconde vague”, potentiellement plus meurtrière que la première :

      Au même moment, le Pr Didier Raoult, spécialiste en épidémies, disait exactement le contraire : “La deuxième vague, c’est de la science-fiction”

      Selon Hannah Arendt, les régimes totalitaires prennent un pouvoir “total” sur les individus en les arrosant d’informations contradictoires, jusqu’à ce qu’ils n’aient plus aucun moyen de savoir où se trouve la vérité.

      Le « pouvoir » c’est le Premier Ministre ; quant au Pr RAOULT il n’a pas de pouvoir, ne parle pas au nom du pouvoir mais de ce qu’il sait comme « professionnel » : il n’y a jamais eu dans l’histoire des épidémies de deuxième vague. Même en 1918 et 1919 car il s’agissait de saisonnalité ! Ainsi le covid19, et c’est dans l’ordre des choses : pourrait revenir en 2021 ! Il ne s’agirait pas d’une deuxième vague mais de saisonnalité, à en coire les historiens les plus sérieux !


    • Ecométa Ecométa 22 mai 11:05

      @mondeuse

      Comment est-il possible de mettre sur le même plan ces deux liens en termes de réflexion. Pour Hannah Arendt c’est une quasi évidence, alors que pour la « scmsa », pour Bernard Beauzamy chantre du mathématisme, on est en plein « mathématisme » : des mathématiques portées à leur paroxysme ! La « Nature » réduite au mathématiques : la nature serait mathématique !Qui peut croire de pareilles balivernes ? On est très éloigné d’une réflexion intelligente en termes d’entendement comme le fait Hannah Arendt, et encore , forcément, avec des manquements ! 

      « En tant que les théorèmes des mathématiques se réfèrent à la réalité ils ne sont pas exacts. En tant qu’ils sont exacts, ils ne se réfèrent pas à la réalité ».

      (Albert Einstein)

      Il semble qu’il s’y connaissait en mathématiques, et il ne les portait pas au pinacle, loin de là, comme le fait ce tenant du « mathématisme » qu’est Bernard Beauzamy !


    • tobor tobor 22 mai 21:41

      @Ecométa
      Il y a aussi ceux/celles qui trouvent que le cerveau humain est un formidable ordinateur et pourquoi pas ceux/celles qui trouvent que les oiseaux sont de géniaux avions ? Ces inversions qui ont visiblement un certain succès participent à l’abrutissement des masses et sous-entendent une acceptation du transhumanisme...


  • Doume65 20 mai 17:49

    « Il ne se contente pas de la parole unique et uniforme des médias de masse »

    Comment, vous mettriez en doute la Pluralité de la Presse et la validité du Cinquième Pouvoir ? Pour le simple prétexte idiot qu’elle appartient à quelques milliardaires, comme le clament les conspis (c’est pourquoi j’ai pu qualifier cet argument d’idiot) ?

    Mais le service public n’appartient pas aux milliardaires ! Ceux-ci se sont limités à faire élire leur Président, et si le service public choisit d’en être le ventriloque, ce n’est qu’un hasard, vu que l’information est libre. Et me parlez pas de lobbies parce que les Gilets Jaunes, c’est aussi un lobby, alors ! Non mais !

    Eh, mais qu’est-ce que je dis, moi !? On pourrait s’imaginer que mes propos soulignent le fait que le service public dit la même chose que le privé et que donc il y a bien une uniformisation de l’information, mais c’est pas vrai du tout, et ce pour trois raisons : la Pluralité de la Presse, le Cinquième Pouvoir et la Liberté de la Presse. C’est pas une preuve ça, que dis-je une preuve, trois preuves ?


  • Doume65 20 mai 18:02

    « Car non seulement on se voit relayer depuis des décennies et plus spécialement depuis deux à trois mois, une info officielle tordue »

    Attention à l’orthographe, car là tu écris que tu relaies cette info, si tant est que tu fais partie du « on », or je ne crois pas que ce soit l’idée que tu aies voulu exprimer.


    • tobor tobor 21 mai 00:13

      @Doume65
      Effectivement, « on se fait relayer une info ... » aurait été plus à propos...


  • Le421 Le421 20 mai 19:18

    J’ai été choqué au début de l’histoire, j’avais pas bien compris...

    Il y avait à l’époque une YL qui faisait de la cibi avec les routiers du côté de Creyssensac. Bon, elle « distrayait » les travailleurs du bitume. C’était une autre époque. Et y’en a qui la surnommait « couillevide 19 » !!

    Mortelle la confusion !!  smiley


  • floyd floyd 20 mai 20:55

    L’espèce la plus répandue est certainement le CoronaMouton :

    https://covidinfos.net/covid19/le-coronamouton-pour-les-nuls-dans-toutes-les-bonnes-librairies/1073/

     smiley


  • McGurk McGurk 21 mai 00:06

    Le discours de Salomon est tout à fait extraordinaire.

    Il nous explique qu’il y a deux types de tests, à savoir l’un très rapide et l’autre ultra lent. Et que pour les soignants de tout type, la sécu leur proposera...le plus lent...celui qui met entre deux à trois semaines pour savoir si on « est atteint ou non ».

    Alors donc, pendant ce temps, ces personnes auront tout le loisir d’en contaminer d’autres et en maison de retraite de faire crever plus de vieux jusqu’à ce qu’elles le sachent enfin.

    Mieux : si on se pose la question de savoir si oui ou non on est atteint du virus, il faut tout de suite prendre rendez-vous avec son médecin, donc encombrer encore plus les praticiens et les hôpitaux pour que le système de santé s’effondre tout bonnement.

    Je n’arrive pas à comprendre comment on peut, en l’espace d’une petite conférence, balancer un tel concentré de connerie. Et sans rire en plus !


    • McGurk McGurk 21 mai 00:18

      @McGurk

      Encore mieux : la sécu va vous contacter pour vous piquer les coordonnées de vos « personnes proches ».

      Non mais sérieusement, comment peut-on dire un truc pareil en démocratie ? Dans un point presse ? Sans qu’aucun journaliste ne proteste ?!!


    • McGurk McGurk 21 mai 00:27

      @McGurk

      Il présente un schéma avec une dizaine de symptômes (tellement variés que c’en est grotesque) et il suggère d’appeler les services appropriés pour ça...Donc, si j’ai mal au cul, j’appelle 3615 covid parce que j’aurais peut-être LE virus.

      La politique consistant à « se faire tester au moindre doute » est très bête, c’est amplifier la paranoïa déjà créée par leur non-gestion de la crise mais c’est aussi jouer au malade imaginaire, donc créer des malades virtuels qui, ici aussi, vont perturber et embouteiller les structures de soin.


    • tobor tobor 21 mai 01:02

      @McGurk
      Il semble qu’en temps normal, +/- 3% de la population est hypocondriaque et à mon avis, le matraquage médiatique a généreusement gonflé cette proportion.
      La fièvre, la toux, le nez qui coule, atchoum, la chiasse, les plaques sur la peau, migraine, vertiges, conjonctivite, douleurs ... Covid19 serait-il de la novlangue pour remplacer le concept de « malade » ?

      Aujourd’hui, on ne peut compter que sur sa santé et son système immunitaire. Qui peut faire confiance en des test non-fiables ? Qui peut faire confiance en un vaccin ARN ou ADN, procédé n’ayant jamais fonctionné sur les humains et qui n’aura pas le temps d’être testé avant ? ou encore, sachant qu’aucun vaccin n’a jamais été au point contre les coronavirus mais qu’au contraire ces tentatives se sont montrées aggravantes ? ou encore, sachant qu’un milliardaire pervers profond et débile veut en profiter pour pucer l’humanité toute entière ?


    • McGurk McGurk 21 mai 01:15

      @tobor

      Très juste.

      Mais on est déjà bien lancé dans le baguage des gens avec leur « application covid ».

      La surenchère de n’importe quoi succédant à une autre vague de n’importe quoi fait qu’aucune information actuelle, même à un autre sujet, ne paraît tenir la route. L’enchevêtrement d’autorité scientifique et étatique, de pseudo-arguments et de rumeurs transformées en vérités avant d’être démenties tue littéralement la lisibilité et donc l’information en tant que telle.

      Avant, je me plaignais de la guerre informationnelle durant la période d’invasion syrienne c’est vrai qu’on y bitait vraiment rien mais là c’est mille fois pire. Il est impossible de démêler le vrai du faux ou le semi-vrai du faux-faux, étant donné que tout est fondamentalement faux...

      Néanmoins, dans l’espoir d’y trouver une logique quelle qu’elle soit, et donc une solution logique (car il ne s’agit finalement plus de médecine) à cette crise, on est hélas obligés d’écouter attentivement chaque gros mensonge pour y déceler une once de vérité.

      Autant dire qu’on est pas dans la merde...


  • Certains sont « charlie » ou « Charlot », moi, je ne suis que « covidiot » et je me soigne aux infos réelles, non celles du pouvoir (qui ne fait que mentir par omission et trafic d’influence), mais à celles du baromètre journalier (Hopskin) et qui me permet de metree en évidence la tromperie dont on nous abreuve. Vous pouvez partager, avec moi et d’autres, ces ratios dilués chaque jour à ceux qui savent lire....

    21/05/2020 - https://wp.me/p4Im0Q-3Jv

    • Il y a la pandémie, il y a ses chiffres réels et il y a les chiffres du gouverne-ment qui nous pare la mariée de toutes sortes de qualités (pourtant absentes). On comprend mieux le port du masque qui laisse la possibilité à quiconque veut la marier (fut-elle différente de ce qu’on lui prêtre …). Ce qui fait de l’état un mac notoire qui refile ses cames aux camés-citoyens que nous sommes devenus par complaisance.
    • C’est l’islamisation à peine masquée qui gagne sur toutes les longueurs et langueurs

  • troletbuse troletbuse 21 mai 11:04

    Je n’ai pas trouvé de truc marrant. Mais je vois qu’à une lettre prêt, Macron avait un anagramme parfait.


Réagir