mardi 14 janvier - par Philippe Khalfine

Crash du Boeing ukrainien à Téhéran : Des questions restent sans réponse

L'accident de l'avion de ligne à Téhéran a été une apothéose tragique dans l'escalade des tensions au Moyen-Orient. Alors que l'Iran a revendiqué la responsabilité de l'incident, de nombreuses questions sont restées sans réponse. Et cette tragédie fait penser à un accident d'avion similaire dans l'est de l'Ukraine, où un avion de ligne malaisien a également été abattu par un missile.

JPEG

Selon la version officielle de l' "International Investigation Group" , qui étudie les circonstances du crash de l'avion MH17, la frappe a été effectuée à partir du système de missile antiaérien russe « Buk ». La Russie nie sa culpabilité, soulignant le fait que la catastrophe a été causée par l'Ukraine. Et, pour être honnête, il faut admettre que Moscou a des arguments beaucoup plus précis. Par exemple, Moscou a publié un ensemble exhaustif de documents selon lesquels le missile figurait dans l'inventaire de l'armée ukrainienne. Elle a hérité des munitions de l'Union soviétique, si l'on en croit les documents russes. Toutes ces informations ont été entièrement présentées lors d'une conférence de presse du ministère russe de la Défense. Mais les États-Unis semblent dissimiler la situation réelle.

Lorsque le Boeing ukrainien de Téhéran s'est écrasé, la direction américaine a presque immédiatement exprimé la version qui s'est finalement révélée être la bonne, une frappe de missile. Tout cela a été rendu possible grâce au travail des services spéciaux américains et, plus important encore, aux données satellitaires. Cela a pris environ un jour. Qu'en est-il du MH17 ? Selon les données disponibles, trois satellites américains auraient pu détecter l'attaque du Boeing. De plus, les informations auraient pu être obtenues à partir de satellites commerciaux ou de satellites d'Allemagne, de France et du Japon. Cependant, avec une telle variété de sources de vérité, l'affaire MH17 n'est toujours pas résolu du côté occidental après 5 ans d'enquête.

Tout d’abord, la raison en est la décision de Washington de classer ses propres données provenant des satellites, ce qui a déjà retardé le processus. Au début, le parquet néerlandais a fait valoir qu'en raison de la couverture nuageuse accrue, les enquêteurs n'avaient pas d'images de qualité du vol du missile en question, bien qu'il existe maintenant des systèmes radar qui surmontent cet obstacle, contrairement aux optiques. Il est alors devenu connu que Washington avait transmis des informations qui auraient dû aider à déterminer la trajectoire du missile. Mais même ici, il n'y avait aucune nuance, car les services de renseignements néerlandais devaient se mettre d'accord avec les États-Unis, en l’occurrence, ce qui pouvait être utilisé exactement dans le rapport et ce qui devait être caché.

Cette approche est déjà suspecte. Finalement, ce n'est qu'en mai 2018 que la "Joint Investigation Team" a diffusé un rapport affirmant qu'un missile tiré par un avion aurait pu être livré à partir d'une unité militaire russe stationnée près de Koursk. Il n'est pas difficile de remarquer une différence de vitesse d’enquête : un jour dans le cas du PS 752 contre six ans pour le MH17. Et ce n'est pas parce que la Russie n'admet pas sa culpabilité. L'équipe d'enquête n'a jamais fourni de preuves vraiment solides, et le mépris délibéré de l'Ukraine en tant que suspect ne fait que montrer des préjugés. Si nous parlons du rôle de Washington dans les deux cas, il est clair que les États-Unis n'avaient rien à cacher dans le crash du Boeing ukrainien. Tout était simple, clair et évident, c'est pourquoi ils n'ont pas hésité à rendre la version publique. Les choses étaient assez différentes avec le MH17 malaisien.

Mais, comme nous l'avons mentionné, même la tragédie iranienne a de nombreux points très sombres. Oui, Téhéran a reconnu sa culpabilité, ce qui aurait probablement dû mettre un terme à l'enquête. Néanmoins, on ne sait pas pourquoi l'Ukrainian International Airlines a autorisé le décollage, surtout avec son expérience passée. Tout le monde savait très bien que l'Iran et les États-Unis étaient en fait en état de guerre non déclarée à ce moment précis. L'autorité fédérale de l'aviation civile américaine a interdit les vols au-dessus de l'Iran et de l'Irak, bien avant la catastrophe de Téhéran. Comment est-ce possible qu'un homme se tenait prêt avec une caméra allumée à enregistrer l’accident ? Et enfin, pourquoi l'Iran a-t-il fait des aveux ? De toute évidence, les autorités connaissaient la véritable raison depuis le tout début. Bien sûr, il est possible de se référer à une procédure nationale, mais une autre question se pose : pour qui était-il nécessaire de refuser si farouchement la version de la frappe par missile ? En fait, c'était la raison des manifestations qui ont éclaté en Iran, un désavantage pour les élites locales, mais, apparemment, pas pour tout le monde. De plus, il y a un avantage pour les États-Unis, surtout si nous supposons que les actions actuelles se transformeront en un véritable coup d’État.

Source



92 réactions


  • Trelawney Trelawney 14 janvier 14:44

    l’affaire MH17 n’est toujours pas résolu du côté occidental après 5 ans d’enquête.

    L’avion a été abattu par un système de missile BUK provenant de la 53ème brigade antiaérienne installée à Koursk en Russie. 4 personnes (3 russes Sergueï Doubinski, Igor Guirkine et Oleg Poulatov

    et un ukrainien Leonid Khartchenko

    ) ayant acheminé ces missiles vers la zone de conflit ukrainienne ont été identifié et seront jugés en mars 2020.

    Il n’y a aucune preuve prouvant l’intervention de l’état russe dans cette affaire, mais cet état ne sait visiblement pas garder son matériel militaire.

     


    • sls0 sls0 14 janvier 15:32

      @Trelawney
      La portée d’un missile Buk c’est 42km, Koursk est à 300km. Sacré ballade pour Sergueï Doubinski, Igor Guirkine, Oleg Poulatov et Leonid Khartchenko


    • Pascal L 14 janvier 19:49

      @sls0
      Sous les missiles, il y a les roues d’un camion...


    • V_Parlier V_Parlier 14 janvier 21:42

      @Pascal L
      Vu sur facebook et repris comme pièce à conviction, sur une « photo » où on voit qu’il ne peut pas passer par la route sur laquelle il se trouve.


    • V_Parlier V_Parlier 14 janvier 21:46

      @Trelawney
      C’est vrai que c’est tellement évident d’aller faire l’inventaire dans les bases militaires russes comme on fait ses courses, pour y relever les numéros de missiles juste en prévision des possibles tirs de BUK qui, comme par hasard, viendront de là. Quand je pense qu’on dit que les sceptiques racontent des histoires à dormir debout...


    • Pascal L 14 janvier 22:59

      @V_Parlier
      Pour les pièces à conviction, les photos ne sont pas très utiles car susceptibles d’être trafiquées. L’enquête sur les débris nous a donné à la fois le type de missile et le type de charge. Tous les types de missiles ne sont pas équipés des mêmes charges. L’association des deux nous indique les (le) régiment qui opère un type de missile équipé d’un type de charge. L’identification du régiment concerné a déjà été faite depuis plusieurs années, mais il faut du temps pour permettre aux négociations d’aboutir car ce sont des militaires protégés par leur pays. Si un procès a lieu, c’est sans doute que les enquêteurs ont des arguments solides à faire valoir. En tout cas, le dossier public de l’enquête me semble très solide.


    • Trelawney Trelawney 15 janvier 06:27

      @V_Parlier
      Est-ce que vous savez ce qu’est le renseignement militaire. Ici plusieurs services dont le NRO, la NSA, le MI6 ont collaboré à l’enquête hollandaise en transmettant les informations qu’ils avaient collectées sur le terrain. Les russes et ukrainiens ont envoyé les informations qu’on leur a demandé et les enquêteurs ont fait les recoupements.
      Ce que j’ai donné comme information provient du ministère de la justice hollandaise.
      Le procès se tiendra en mars 2020 (dans 2 mois). On en saura plus à ce moment là.
      Il ne faut donc pas dire que l’enquête est au point mort

      C’est vrai que c’est tellement évident d’aller faire l’inventaire dans les bases militaires russes
      En France il existe un régiment nommé 13èmeRDP dont la fonction est d’aller collecter des informations sur le terrain. Ils s’enterrent en Russie ou ailleurs dans des endroits où légalement ils n’ont pas à s’y trouver et prennent des photos sur les installations militaires. Vous pensez qu’on les paie à rien faire ? ca ajouter aux photos satellites ça faite déjà pas mal de renseignement voir de preuves pour une enquête


  • sls0 sls0 14 janvier 15:24

    Rien de factuel, que des suppositions.

    Les résultats de l’enquête interne iranienne est assez convainquante.

    Un système de DCA au niveau max.

    Le système de DCA intégré autour de Téhéran a été renforcé. Les pièces rapportées pour certaines étaient reliée par radio et non en intégré.

    La batterie anti missile incriminée :

    Une pièce rapportée qui ne fait pas partie du système intégré qui est inter-relié par des systèmes redondants pour éviter la coupure et les brouillages.

    On lui a annoncé une attaque possible par drone, il est en niveau 3.

    L’avion décolle, le système intégré prévient les batteries reliées. Dans la batterie avec le brouillage radio ou par omission ils ne sont pas au courant.

    Quand l’avion apparait sur le radar analogique de la batterie, le chef de poste appelle sa hiérarchie avec une radio subissant un brouillage. Pour lui les caractéristiques vitesse et direction indiquent un tomahawk. Après 10 secondes sans liaison il appuie sur le bouton.

    Le chef de la DCA iranienne a dit que le sergent chef de batterie n’était pas responsable de son acte.

    Que la responsabilité était au niveau hiérarchique et surtout politique. C’est le politique qui a permis le vol civile pendant une alerte de niveau 3.

    Pourquoi le politique a maintenu les vols ?

    Ils ne voulaient pas que les USA disent qu’ils avaient réussi à bloquer les avions au sol en Iran.

    Une cascades d’évènements et de décisions ont abattu un avion.

    Qui est responsable ? Je ne sais pas, j’ai tendance a rechercher la cause première.

    Ce qui m’a étonner c’est la liberté de parole du responsable militaire iranien, ce n’est pas chez nous qu’on défendrait le lampiste et qu’on mettrait en avant la stupidité d’une décision politique ou une défaillance hiérarchique éventuelle. Si dans un mois il n’est pas en prison et toujours à son poste, chapeau bas l’Iran.


    • Trelawney Trelawney 15 janvier 07:19

      @sls0
      Après 10 secondes sans liaison il appuie sur le bouton. qui envoie un missile qui touche l’avion. Et 23 secondes après il ré-appuie sur le bouton pour envoyer un second missile qui lui fait exploser l’avion. Ca s’explique comment ça ? Sinon qu’exécuter un ordre !


  • leypanou 14 janvier 15:37

    En fait, c’était la raison des manifestations qui ont éclaté en Iran, un désavantage pour les élites locales 

     : si vous précisez que les incitateurs de ces manifestations, en particulier ceux qui ont souillé une statue du Gal Soleimani, ont reçu une formation genre Gene Sharp/Otpor (comme les « pro-démocratie » hong-kongais quoi), ce serait mieux.

    Pour l’« accident » vol PS752 lui-même, il y a d’autres hypothèses qui ne sont pas farfelues, même si l’Iran a revendiqué la responsabilité. Pour résumer l’article (détails ici), les explications données ne tiennent pas la route et qu’il y a mensonge, et que seul l’avenir permettra de savoir les tenants et aboutissants de l’affaire.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 janvier 17:22

      @leypanou

      Nos médias encensent les manifestants de Hong Kong, et enterrent les gilets jaunes.

      Vous faites le contraire. Alors que les principes des manifestations et de l’action policière sont les mêmes (je ne parle pas du fond mais de la forme)

      => Faire le contraire des médias hallucinés n’est pas obligatoirement un signe de lucidité.


  • Ruut Ruut 14 janvier 15:52

    Pourquoi le contrôle aérien Militaire Iranien n’était il pas au courant de ce vol civile ?

    Il y avait sûrement un plan de vol déposé et autorisé ?

    Ils ont des équipements si archaïques qu’il n’y a pas d’informations sur les vols attendus dans les systèmes militaires iraniens ?

    ET le Transpondeur de l’avion il ne fonctionnait pas ?


    • Pascal L 14 janvier 19:51

      @kimonovert
      Les militaires ont des systèmes d’identification différents, mais tous les système d’arme acceptent les signaux des transporteurs civils pour éviter les erreurs.


    • Pascal L 14 janvier 19:56

      @Ruut
      la plan de vol était déposé et le transpondeur de l’avion civil fonctionnait parfaitement puisque la trace enregistrée par FlightRadar24 a été immédiatement publiée. FlightRadar24 est une petite application publique qui fonctionne sur tous les smartphones. Donc, même si le système militaire était en panne, une vérification rapide sur le smartphone était possible. De même, penser qu’un missile américain va venir de Téhéran à l’Est, c’est un peu tordu comme raisonnement. Je ne suis pas sûr que les militaires en disent plus sur ce genre « d’erreur ».


    • Pascal L 14 janvier 23:07

      @kimonovert
      Ben si, un signal ADS-B transite par un transpondeur. Il y a une compatibilité des signaux lorsqu’ils utilisent les même canaux, l’ADS-B étant une extension des systèmes précédents. Le récepteur du système de missile aurait dû pouvoir déchiffrer le signal à partir de son antenne radar, même si l’avion est équipé de l’ADS-B.


    • pemile pemile 15 janvier 09:10

      @kimonovert « Faites pas le savant, vous vous la raconter en n’y connaissant que dalle »

      Dit-il avant d’enchaîner du grand n’importe quoi ! smiley

      "Flightradar utilise une localisation GPS donc des transmissions par radio avec un satellite ! Son transpondeur ADS-B qui calcule sa position GPS d’un système de satellites type Galileo la renvoie ainsi que sa carte d’identité par radio à un satellite qu’utilise le site Flightradar"

      Vous démontrez en plus que vous êtes incapable de comprendre ce que vous avez dû lire sur le sujet ! smiley


    • pemile pemile 15 janvier 09:13

      @kimonovert « Vous prétendez m’expliquer ? »

      Serait-ce utile dans la mesure où vous venez de démontrer que vous ne comprenez pas les liens que vous postez vous mêmes ?


    • pemile pemile 15 janvier 11:10

      @kimonovert « Et oui connard, 14 ans dans une TWR ça te dit ? »

      Et vous êtes incapable de comprendre comment fonctionne le réseau de récepteurs terrestres ADS-B connectés à flightradar ??!! smiley


    • Zozo canal histrionique 15 janvier 11:15

      @pemile

      Po Po Po Po Po Po Po Po Poker face ! smiley

       smiley ?


    • pemile pemile 15 janvier 12:29

      @kimonovert « Mon con, je t’ai attendu pour que tu m’expliques ! Continue à poser tes questions à la noix, bouffi ! »

      Eh, le bouffon, passe à l’insulte et au tutoiement si tu veux, mais tes âneries postées ci-dessus je vais les encadrer ! smiley

      Pour 50€ de matos on peut se faire un récepteur ADB-S et, sans forcément faire suivre à FR24, jouer à la tour de contrôle pour les avions qui passent dans un rayon de 100km autour de chez soi.

      https://pygmalion.nitri.org/flight-radar-with-raspberry-pi-and-an-sdr-dongle-637.html


    • pemile pemile 15 janvier 12:37

      @kimonovert « Si tu sais, pourquoi ta gonfle elle crache pas sa science comme tous tes potes dérangés du bulbe ? »

      Le charlot pédant, la dernière fois que j’ai parlé de flightradar sur avox, c’était justement avec @Pascal L en 2016 smiley


    • Pascal L 15 janvier 12:42

      @kimonovert
      FlightRadar24 utilise un réseau de station sol et est toujours en demande de nouvelle stations. Ils expliquent très bien sur leur site qu’il peut exister des trous de réceptions. Ce ne serait pas le cas si la transmission se faisait par satellite. Si l’ADS-B utilise une position calculée par satellite, le GPS de l’avion n’est qu’un récepteur de signaux satellite, flightRadar24 est gratuit et n’a pas les moyens de se payer plusieurs satellites géostationnaires.
      Au fait, professionnellement, j’ai commencé mon métier sur de l’ingénierie de systèmes missile anti-aérien et terminé en faisant de l’ingénierie pour Eurocontrol, alors vos insinuations...
      Je sais que le missile ne traite pas le signal transpondeur de l’avion, mais le système de lancement a un radar un peu plus sophistiqué qui traite ces signaux. Si la conduite de tir ne peut plus recevoir les signaux transpondeur, alors tout le système est en panne. Si tout avion est vu comme un ennemi potentiel, ce système peut alors abattre à la fois les avions civils, les avions militaires amis et les missiles amis. Si ce système a été mis en service avec une telle panne, alors la responsabilité des officiers qui ont autorisé cette mise en service est complètement engagée.


    • pemile pemile 15 janvier 12:52

      @Pascal L "FlightRadar24 utilise un réseau de station sol et est toujours en demande de nouvelle stations. Ils expliquent très bien sur leur site qu’il peut exister des trous de réceptions. Ce ne serait pas le cas si la transmission se faisait par satellite.« 

      Oui, les »leçons" pédantes (et insultes) de kimonovert sont à garder en archive ! smiley

      Il s’agit juste de décoder les signaux émis à 1090MHz


    • pemile pemile 15 janvier 14:08

      @kimonovert « explique au lecteur comment fait Flightradar pour tracer les zincs au dessus des océans ? »

      Après vous, très cher, vous allez encore me faire marrer !


    • prong prong 15 janvier 14:30

      @pemile

      @kimonovert « explique au lecteur comment fait Flightradar pour tracer les zincs au dessus des océans ? »

      Après vous, très cher, vous allez encore me faire marrer !

      > Y a des chance qu’ on se poêle encore des qu’ il ouvre la bouche ....

      Un vrai génie ce mec , non seulement il est pas foutu de comprendre que l’ IFF/SIF implémente le système civil d’ identification sans codage pour eviter de dezinguer tout ce qui bouge .


      Mais en plus j’ était un vilain « plagieur » en citant un extrait de page wikipedia du domaine publique ... dont je lui avais cité la source quelque commentaire avant .


      On avais le poisson rouge .... la c’ est carement un « poisson pas né » pas fin (dus)







    • pemile pemile 15 janvier 14:45

      @kimonovert

      En premier, il s’agit d’estimations sur 120mn maximum, puis des bouées, des données fournies en différé par les radars nord américains et aussi une collaboration avec Airbus/GomSpace pour récupérer quelques éphémères données collectées par les nano satellites GOMX-3 qui passent toutes les 90 minutes un peu trop vite à 27440km/h


    • Zozo canal histrionique 15 janvier 14:45

      @prong

      Allez Baby Yoga, au taff, IRL !!!!!

      - > https://twitter.com/shawford/status/1217437163756933121


    • pemile pemile 15 janvier 14:53

      @kimonovert

      L’historique 2010-2019 de la couverture : https://www.flightradar24.com/blog/the-evolution-of-flightradar24-coverage/

      @kimonovert « tu sais rien expliquer »

      J’ai pas votre talent pour raconter des conneries en voulant donner des leçons et jouer au spécialiste ? smiley


    • prong prong 15 janvier 15:04

      @pemile

      Les informations sont collectées, suivant le principe de crowdsourcing, par plus de 13 000 bénévoles4 munis de récepteurs ADS-B qui permettent de suivre les avions équipés d’un transpondeur Mode S.

      Mode S , donc bien un IFF/SIF mode civil .

      tel que decrit la https://fr.wikipedia.org/wiki/Identification_friend_or_foe#Mode_op%C3%A9ratoire


    • pemile pemile 15 janvier 15:05

      @prong « Un vrai génie ce mec »

      14 ans dans une TWR et il est incapable de comprendre comment marche l’ADS-B, ça fait peur !

      Un ptit frère de CLOJAC, une volée d’insultes dès qu’ils sont pris en défaut smiley


    • prong prong 15 janvier 15:11

      @pemile

      non plutôt comme DACH :) .... 
      Clojac écris des articles :)

      DACH et Mini-KV se pignolent 


    • pemile pemile 15 janvier 15:15

      @prong « Mode S , donc bien un IFF/SIF mode civil . »

      L’iFF militaire utilise la même fréquence de réponse mais en crypté, non ?


    • prong prong 15 janvier 15:24

      @pemile

      Une doc missile , tout ce qui est publique sur l’ iff en complement des page wiki s’ y trouve .http://ed-thelen.org/FrenchNike-Gdessomes.pdf

      Il y a plusieur IFF , certain mode IFF concerne l’ otan , d’ autre la defense nationale privé , d’ autre encore la gestion des ppareil civil .

      De nouveau concerne meme l’ equivalent IFF pour des engin terrestre ou marritime .
      l’ IFF est une grosse envelloppe de specification pour plein d’ appareil devant operer ensemble .C’ est un peut comme la norme posix pour les syteme UNIX , BSD ou linux

      Mais oui c’ est bien un defi crypté que le materiel et non pas un logiciel decode .


    • prong prong 15 janvier 15:28

      @pemile

      Tien si il y a ca en libre acces :)
      https://www.radartutorial.eu/13.ssr/sr06.fr.html
      ca resume assez bien les mode :)


    • prong prong 15 janvier 15:37

      @pemile

      mini KV , parle des System d’ identification comme si c’ etait un systeme internet logiciel. comme un simple radar .

      A aucun moment il ne repond sur la facon dont les radar communique entre eux .
      S’ il etait dans une tour , c’ est dans un bureau comerciale a la defense a metre des coup de tampon smiley


    • pemile pemile 15 janvier 15:38

      @prong « Mais oui c’ est bien un defi crypté »

      Alors que l’ADS-C (contract) c’est en clair et sur demande, et que l’ADS-B (Broadcast) c’est de la diffusion automatique toutes les 10 secondes.


    • prong prong 15 janvier 15:42

      @kimonovert

      Aller , comme au poker , pour fois une seule et unique .
      Explique nous un mecanisme de com de maniere technique :)
      pemile a essayer , moi egalement , il ne reste plus que toi .
      argumente .


    • prong prong 15 janvier 15:48

      @pemile

      L’ exemple de mode que je t’ ais donné est valable en mark X/niveau 10

      https://www.radartutorial.eu/13.ssr/sr06.fr.html

      A l’ epoque on recevait le broadcast en mode A le B et le D etait reservé.
      Le contract donnait juste l’ altitude , et au lieu d’ un deficode , les valeur permetait de suivre 4096 frequence en civil

      Tu est peut etre dans une nouvelle norme smiley


    • prong prong 15 janvier 15:55

      @prong

      Puisque mini KV est censé connaitre le systeme des année 80 en mark XII , je le laisse nous expliquer les modification :)


    • pemile pemile 15 janvier 18:54

      @kimonovert « la flaque d’eau fait juste 6000 km ou 8 heures de vol »

      Oui, et dites nous donc comment fonctionne le contrôle aérien dans ces zones hors radars, m’sieur pyjamavert ?


    • prong prong 15 janvier 19:04

      @Zozo canal histrionique

      zozo , invoque stormbringer et mournblade 
      comme ca on te prendra pour anakin contre grievous :)

      421 au rapport immmediatement
      sharp egalement 


    • Zozo canal histrionique 15 janvier 19:07

      @prong

      smiley

      Le ténia, sauf miracle désormais, tu passes pas la soirée, c’est sur à 100% désormais !


    • Zozo canal histrionique 15 janvier 19:09

      @Fabrice HOURQUEBIE/ALF

      D’ici 00h00 y’a intérêt que ça farte maintenant que tu officiellement 100% le contrôle de MA DEUS MACHINA !!!!!!!!!! smileysmiley


    • Zozo canal histrionique 15 janvier 19:09

      @prong

      Ça va Didou ? ^^


    • Zozo canal histrionique 15 janvier 19:11

      @Tandem

      J’ai des envies de meurtre concomitantes en Charente et en Toscane ! - - -

      Je choisis quoi ?


    • prong prong 15 janvier 19:14

      @Zozo canal histrionique

      j’ ai deja bu la ciguê ... disait mythridate


    • prong prong 15 janvier 19:16

      @prong
      j’ aime bien celle la :

      si ce n’ est pas la cigue 
      c’ est le syllogisme qui tu smiley V2020.01 alpha


    • prong prong 15 janvier 19:17

      @prong

      mais c’ est celle la que je dedicace a rose-mar

      je sucerai, pour noyer ma rancoeur,


      Le népenthès et la bonne ciguë
      Aux bouts charmants de cette gorge aiguë

      Qui n’a jamais emprisonné de coeur.

      copyright champion eternel , soit le messager lol

    • Zozo canal histrionique 15 janvier 19:18

      @prong

      Ça a l’air intelligent mais ça fait pas sens, petit Scarabée qui régresse !

      SUD RADIO existera t’elle encore demain à mon réveil !? Foutue question !


    • Zozo canal histrionique 15 janvier 19:21

      @prong

      Sur Twitter sans ellipse aucune, ça ça aurait une putain de gueule !


    • prong prong 15 janvier 19:21

      @kimonovert
      ha choutette tu commence la demonstration , on t’ ecoute :)


    • pemile pemile 15 janvier 20:04

      @kimonovert « Le gus qui retropédale mais oas trop vite »

      Je ne rétropédale pas, c’est vous qui êtes à l’arrêt smiley

      « C’est quoi un nano satellite sinon un satellite ! »

      Mais petit, dont la mission ne dure qu’un an avant de cramer dans l’atmosphère smiley


    • pemile pemile 15 janvier 20:12

      @prong « @kimonovert ha choutette tu commence la demonstration , on t’ ecoute »

      On l’a déjà écouté le pyjamavert et on s’est bien marré et on a constaté qu’il est capable d’être péremptoire et pédant sur un sujet qu’il ne maitrise pas !

      "Flightradar utilise une localisation GPS donc des transmissions par radio avec un satellite ! Son transpondeur ADS-B qui calcule sa position GPS d’un système de satellites type Galileo la renvoie ainsi que sa carte d’identité par radio à un satellite qu’utilise le site Flightradar"


    • prong prong 15 janvier 20:51

      @pemile

      ca as pas l’ air de le choquer ...
      du coup je lui mes la moyenne ... la très moyenne voire la tres tres myene du jury  :)
      < au pif vendeur de casserole>


    • pemile pemile 15 janvier 21:04

      @kimonovert « Le contrôle aérien contrôle ce qui est radarisable et je ne vous donnerais pas la portée de ces machines »

       smiley

      Allez fait nous encore rire, tente de réexpliquer comme fonctionne fligthradar, essaye encore !


    • prong prong 15 janvier 21:38

      @pemile

      le silence c’ est un troupeau de mini kv qui passe sur la pointe des sabots :)


    • pemile pemile 15 janvier 23:59

      @kimonovert « Les données ADS-B par satellite disponibles sur Flightradar24 proviennent de plusieurs fournisseurs »

      Vous nous donnez cette liste de fournisseurs ?

      Aireon qui investit quelques milliards pour mettre en place 75 satellites récepteurs ADS-B va fournir gratuitement ses données à flightradar en quelles années svp ?


    • pemile pemile 16 janvier 00:27

      @kimonovert « qu’un texte donné ne soit pas compréhensible par tous c’est une évidence »
       smiley
      Qu’un texte sans aucun sens écrit par un abruti qui veut jouer au kakou soit incompréhensible, c’est aussi une évidence smiley

      Pour la généralisation de l’ADS-B avec les satellites, Aireon et le Canada essuient les platres, les émetteurs ventraux sur les avions c’est pas au top pour être reçus par leurs satellites, la suite en 2021.
      https://www.aopa.org/news-and-media/all-news/2019/november/14/canada-ads-b-mandate-delayed


    • prong prong 16 janvier 00:38

      @pemile

      les émetteurs ventraux sur les avions c’est pas au top pour être reçus par leurs satellites

      Un gars ingénieux comme mini KV as la solution ... sufit de voler sur le dos smiley

    • pemile pemile 16 janvier 00:50

      @kimonovert « Comme quoi z’êtes un sacré tordu des boyaux de la tête ! »

      Des clowns en pyjama comme vous c’est pas si fréquent sur avox ! smiley

      Relisez l’ensemble du fil de nos échanges et potassez l’effet Dunning-Kruger  ?

      • la personne incompétente tend à surestimer son niveau de compétence ;
      • la personne incompétente ne parvient pas à reconnaître la compétence de ceux qui la possèdent véritablement ;
      • la personne incompétente ne parvient pas à se rendre compte de son degré d’incompétence ;

    • pemile pemile 16 janvier 00:57

      @kimonovert "pemile 9 août 2019 12:04 @Gollum"

      Quand vous me citez, donnez le lien smiley

      Et devons nous comprendre que Gollum disparu le 17 septembre 2019 est revenu en kimonovert le 4 aout 2019 ??


    • pemile pemile 16 janvier 01:09

      @pemile « disparu en septembre [..] revenu en août »

      Rhhooo, vous me fatiguez smiley

      Et avec cette erreur de date j’ai regardé les posts de Gollum et les vôtres, y’a pas photos, z’avez pas la finesse de Gollum.


    • pemile pemile 16 janvier 01:17

      @kimonovert

      Avant de nous expliquer pourquoi vous avez ressorti un de mes posts adressé à Gollum en août (? ??) vous essayez de nous expliquer clairement comment fonctionne FlightRadar24 pour demain ?

      A demain

      A plus Cyrus


    • prong prong 16 janvier 01:21

      @pemile

      il pourra pas dire qu’ on le laisse pas parler :)
      Bonne nuit Pemile


    • Zozo canal histrionique 16 janvier 06:08

      @prong

      Pschitt !


    • Zozo canal histrionique 16 janvier 06:09

      @pemile

      Pschitt


  • Massada Massada 14 janvier 17:16

    L’Iran a délibérément abattu l’avion ukrainien, c’est un attentat terroriste
     

    Les preuves :

    https://www.dreuz.info/2020/01/14/liran-a-deliberement-abattu-lavion-ukrainien-cest-un-attentat-terroriste/


  • SEPH SEPH 14 janvier 18:48

    @ Mossada

    Vous écrivez :«  L’Iran a délibérément abattu l’avion ukrainien, c’est un attentat terroriste » Mensonge, c’est une affreuse erreur humaine et vous le savez, car l’Iran n’avait aucun intérêt d’abattre un avion remplit d’iraniens, bien au contraire car cette catastrophe involontaire est très préjudiciable pour l’Iran.

    .Etes-vous payé pour être le scribouillard du Mossad puisque vous bavez sur tous les articles qui traitent du Proche Orient ?

     En revanche pas un mot, quand les soldats israéliens tuent sciemment des enfants, des femmes sans défense :



    Par exemple : 

    une vidéo montre un jeune homme frappé d’une balle dans le dos. Il ferait partie des 16 Palestiniens tués par l’armée israélienne lors de la « grande marche du retour » Voir ci dessous ce que publiait l’Observateur .


    "La vidéo est terrible. La scène se passe à l’est de Jabaliya, au nord de la bande de Gaza, près de la barrière frontalière ultra sécurisée qui sépare la bande de Gaza d’Israël. Là où près de 30.000 Palestiniens se sont rassemblés vendredi pour la « grande marche du retour  », mouvement de protestation qui doit durer six semaines afin d’exiger le « droit au retour » des réfugiés palestiniens et dénoncer le strict blocus de Gaza. Là où au premier jour de la mobilisation, 16 d’entre eux ont été tués et des centaines d’autres blessés par les balles des soldats israéliens." Publié par L’Obs le 01 avril 2018 à 11h09 .





    Autre exemple, le lundi 14 mai 2018 :

    Comment est-il possible que des soldats sur-armés tirent à balles réelles sur des enfants, sur des gens désarmés dont le seul tort est de s’approcher de trop près de la frontière tracée par l’occupant ?

    Ceci dépasse l’entendement, c’est un crime contre l’humanité - monstrueux : 60 enfants tués et plus de 2 300 Palestiniens ont été blessés en un jour, ce lundi 14 mai 2018 combien de balles tirées ? – une boucherie.


    L’armée israélienne a pris l’habitude de nettoyer la Palestine en tirant sur des enfants depuis plusieurs années. Par exemple :

    - Un soldat israélien tire sur un Palestinien en hurlant joyeusement « Je l’ai frappé, le fils de pute  » https://youtu.be/Vse-NAfEPBk

    - Autre vidéo montrant des cris de joie d’un soldat-sniper : https://youtu.be/VLB9iocG82s .  De plus, selon la Défense israélienne : « Le sniper devrait recevoir une médaille » !!!!!!!, (Cf : https://francais.rt.com/international/49609-israel-perturbants-cris-joie-soldats-suite-tir-sniper-palestinien-video)

     


  • Jonas 14 janvier 19:33

    Je rappelle , que le crash , n’a rien d’une « apothéose », c’est une tragédie humaine qui a coûté , la vie de 176 personnes innocentes.

    Le régime des mollahs a reconnu les faits, je pense qu’il faut s’arrêter là et laisser , les spécialistes ,de ces catastrophes faire leur boulot ,ils feront leurs rapports , après des examens minutieux. Car c’est un drame qui a touché des ressortissants de plusieurs pays, dont les familles exigeront de leur gouvernement de connaître la vérité , pour qu’ils puissent faire leur deuil. 

    L’auteur , est plus un mercenaire , qu’un journaliste. Car pour traiter de ce drame de l’aviation , il faut avoir des connaissance approfondies dans le domaine et ce n’est pas donné au premier venu. Cela n’a rien a voir avec le crapahutage au Donbass.


  • JP94 14 janvier 21:53

    Très intéressante analyse comparative, qui amène à réfléchir un peu plus avant sur la médiatisation différentiée.

    N’oublions pas, pour le vol MH17, qu’il avait été spécifié qu’au cas où les résultats de l’enquête incriminerait l’Ukraine fasciste ( car après tout, toute l’Ukraine ne l’est pas), les enquêteurs s’engageaient à ne pas rendre les résultats publics.

    D’où je conclus logiquement, en l’absence de preuves du côté occidental, qu’elles incriminent l’Ukraine fasciste.

    Et puis, à propos de crimes de cette Ukraine, il reste ceux impunis commis à Odessa et où les fascistes se filment ...donc les preuves sont.

    Dans la foulée du Maïdan  « le coup d’Etat fasciste organisé par les Etats-Unis » (ouvrage de Stephan Lendman, tout à fait documenté ( traduit de l’américain aux Ed. Delga) il y a les attentats qu’on connait moins : 

    De jeunes Criméens, qui avaient voulu voir le Maïdan au début, ont compris de quoi il s’agissait, et ont repris le car pour la Crimée aussitôt, mais trop tard : les fascistes interceptaient les cars, en faisaient descendre les occupants et assassinaient froidement ceux qui ne parlaient que le Russe.

    Bien sûr, toute la Crimée a su cela, et ça explique la volonté populaire de se protéger des fascistes, le seul moyen étant que la Crimée revienne sous souveraineté totale de la Russie. 

    96%, ça se comprend aisément ...quand le fascisme vous menace : les ex-Soviétiques, eux, savent ce que c’est réellement, pas les collabos du Parlement européen...


  • Massada Massada 15 janvier 08:17

    Deux attaques aériennes durant cette nuit (mardi à mercredi) attribuées à Israël par les media officiels syriens.

    La première a visé des éléments iraniens ainsi que des milices chiites irakiennes et libanaise à leur service à l’entrée de la ville de Deir ez-Zor, sur l’Euphrate. Les dégâts sont importants, il y a des morts parmi ces combattants ainsi que dans les rangs de l’Armée gouvernementale syrienne.

    Le second raid, le plus important, a ciblé la base aérienne T4, ou aéroport al Althias, du nom de la ville-oasis Khirbat Thiyas, toute proche, qui est située en plein désert syrien, à 55km à l’ouest de Palmyre et à 83km à l’est de Homs.

    L’attaque au missile a été d’une rare violence. 

     

    Plusieurs bombardiers Soukhoï 22 et 24 de fabrication russe ont été détruits au sol.


  • SEPH SEPH 15 janvier 10:01

    @ Mossada

    Au sujet de la Base T4, la DCA syrienne a intercepté en grande majorité 

    des tirs de missiles visant l’aéroport T4 qui abrite à la fois des batteries de missiles antimissiles syriennes et celles de la Russie.


    Le média libanais Al-Mayadeen affirme toutefois que l’opération a été loin d’être un succès et que seuls quatre missiles auraient explosé à l’intérieur de la base provoquant des dégâts partiels.

    Mais que cherchait Israël ? :

    Il y a quelques semaines, la presse israélienne avait fait état du déploiement des batteries de missiles Bavar-373 iraniens à T4 et ce, aux côtés des S-300 syro-russes qui font partie d’un système de défense anti-aérien intégré.

     La frappe de ce mardi soir pourrait être une tentative visant à « neutraliser » le supposé système de DCA particulièrement complexe à T4 auquel pourrait se rallier le HQ-9 chinois très prochainement. 

    Al-Mayadeen ne précise pas lequel des systèmes de DCA syriens a été activé pour contrer Israël, mais une chose est sûre : Israël a choisi le pire moment pour faire une démonstration de force qu’il a ratée. Ensuite il a eu tort de s’en prendre aussi à la Russie.


    • Massada Massada 15 janvier 10:18

      @SEPH
       
      Au sujet de la Base T4, la DCA syrienne a intercepté en grande majorité
      ++++++
       
      Radio Damas, au milieu d’informations fantaisistes faisant état de missiles israéliens abattus (au début, ils ont prétendu que l’attaque avait été repoussée par la DCA d’al Assad), a reconnu finalement d’importants dégâts matériels.
       
      Les nouvelles des media gouvernementaux syriens sont sans intérêt. Elle ne constituent pas de l’information mais de la propagande.


    • Massada Massada 15 janvier 10:20

      @SEPH

       
      La tension entre la « République » Islamique et les Etats-Unis constituent un moment opportun pour frapper très fort le déploiement perse en Syrie.
      Plus encore que jusqu’à maintenant.


    • Massada Massada 15 janvier 10:22

      @SEPH
       
      Nous ignorons les bilans humains de cette intervention, les lignes téléphoniques ayant été interrompues immédiatement après l’assaut.
      Mais en considération des dommages subis dans la base aérienne les pertes en hommes et en matériel sont probablement très importantes.


    • Analis 16 janvier 22:45

      @Massada
      Les nouvelles des media gouvernementaux syriens sont sans intérêt. Elle ne constituent pas de l’information mais de la propagande. 

       Alors si c’est vrai, vous devriez vous en, réjouir, car vous avez alors trouvé des collègues idéaux, vous faîtes la paire à merveille !


  • Scuba 15 janvier 11:40

    Comment est-ce possible qu’un homme se tenait prêt avec une caméra allumée à enregistrer l’accident ?

    aujourd’hui, tout le monde a un téléphone avec une caméra. Il y a une multitude de personnes qui ont filmé cette nuit là, un peu partout. Il est donc tout à fait possible qu’une personne puisse filmer par hasard une scène cruciale de ce drame.


  • njama njama 15 janvier 12:29

    Comme une erreur humaine « américaine » complétement similaire s’est déjà produite cela devrait accélérer l’issue diplomatique de cette malencontreuse tragédie.

    Le 3 juillet 1988, le vol 655 d’Iran Air, un Airbus de la compagnie aérienne Iran Air est abattu par erreur au-dessus du golfe Persique par des missiles tirés par le croiseur américain USS Vincennes. La catastrophe fait 290 victimes civiles, dont 66 enfants. L’avion assurait la liaison entre Téhéran, la capitale de l’Iran, et Dubaï aux Émirats arabes unis, via Bandar Abbas. Le signal radar de l’Airbus a été confondu avec celui d’un avion de combat iranien F-14 ayant décollé de Bandar Abbas juste après lui, conduisant le commandant du croiseur à ordonner d’abattre la cible.

    Les États-Unis n’ont jamais admis leurs erreurs ni accepté la responsabilité de ce drame. Le président Reagan a exprimé ses « regrets » pour cette « terrible tragédie humaine », tout en justifiant une « action défensive appropriée »1. Son vice-président George Bush a déclaré le 2 août 1988 dans le cadre de la campagne présidentielle : « Je ne présenterai jamais d’excuses au nom des États-Unis — Que m’importe les faits... Je ne suis pas de ces gens qui présentent des excuses au nom des États-Unis. (I will never apologize for the United States — I don’t care what the facts are... I’m not an apologize-for-America kind of guy). »7,8. Enfin, en 1996, les autorités américaines acceptent de payer 131,8 millions de dollars après que l’Iran eut porté le cas devant la Cour internationale de justice. Environ 61,8 millions ont servi d’indemnisation aux 248 victimes iraniennes (soit environ 300 000 dollars par victime).

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_655_Iran_Air


  • sylvain 15 janvier 13:40

    faudrait vraiment appeler hercule poirot

    Sinon quand les iraniens reconnaissent avoir fait une grosse connerie, c’est surement qu’ils l’ont faite non ??


  • assouline assouline 15 janvier 15:12

    Ici commme chez Néant, on s’agite pour laver les mains de la Russie et de ses amis...

    Même lorsque la vérité est connue pour avoir été révélée par ses auteurs, on rebondit en organisant le doute à partir de détails sans importance...

    Qui sait, ça a déjà fonctionné par le passé...

    Heureusement, on connaît la musique...

    « Qu’est-ce qu’elle aaaaaaaaaa... mais qu’est-ce qu’elle a dooooonc... ma p’tite chansooooooon... »


  • DACH 15 janvier 20:01

    Un missile = une erreur humaine ? 2 missiles = acte volontaire !!! 6 vols civils ont suivi normalement ces 2 tirs.


  • generation désenchantée 16 janvier 12:54

    une vidéo sur youtube montre ce qu’est un TOR M-1 , on voit la procédure d’identification des cibles et de tir des missiles

    https://www.youtube.com/watch?v=xP5mnkk41JE


  • Analis 17 janvier 19:05

    Au sujet de l’abattage du MH-17, voici de nouveaux développements : un lanceur d’alerte (whistleblower) du SBU (services secrets ukrainiens), Vasily Prozorov, affirme que ce sont des membres des autorités ukrainiennes qui sont coupables de la destruction de l’avion de Malaysian Airlines ; il apporte certains supposés documents officiels à l’appui de ses dires et de son enquête de terrain  :

    https://fr.news-front.info/2020/01/15/un-ex-officier-du-sbu-a-revele-le-mystere-du-boeing-mn-17/


    • Analis 18 janvier 16:57

      Voici un résumé des conclusions de Prozorov (les sous-titres français de la vidéo du lien précédent étant à la limite du compréhensible). Ils concordent avec d’autres éléments qui suggéraient que la destruction de l’avion avait été planifiée (telle une fameuse vidéo truquée qui montrait en réalité la destruction d ’un autre avion, fuitée pratiquement juste après le désastre, trop tôt pour que les faussaires aient pu la créer entre-temps) :


      https://lesakerfrancophone.fr/mh17-le-recent-documentaire-du-lanceur-dalerte-du-sbu-devoile-des-verites-troublantes

      [......]

      Le second point sur lequel s’attarde Prozorov est le suivant : les affirmations de Kiev, selon qui son armée n’était pas localisée dans cette zone de combats au moment des faits, ne sont pas crédibles. Prozorov établit le fait que les lignes de bataille étaient en fait très fluides. On dispose non seulement de témoignages oculaires directs sur ce point, mais aussi des empreintes laissées par des engins mécanisés au sol, dans les sens aller et retour, partout sur cette zone, ainsi que des déchets d’emballage de rations alimentaires, qui établissent la présence des forces armées et de leurs alliés sur zone. Ce point est d’une grande importance, car la défense de Kiev repose en partie sur son insistance à affirmer que même si les BUKs sous son contrôle étaient déployés à proximité des lignes de front (nous y reviendrons également ci-après), ils n’étaient pas déployés à une distance permettant d’abattre le vol MH17. Mais Prozorov apporte la preuve du contraire : les forces armées ukrainiennes étaient tout à fait libres de se déplacer sur la zone, et auraient parfaitement pu se trouver à distance de tir de l’aéronef au moment de la tragédie.

      Autre information des plus intéressantes livrée par le documentaire de Prozorov, sa participation en date du 8 juillet 2014 à une conférence du Conseil National ukrainien de Défense et de Sécurité [National Security and Defense Council of Ukraine, NdT], dont l’objet principal fut de réaliser des amendements au dispositif législatif « anti-terroriste » de ce pays. Prozorov se rappelle nettement avoir surpris une conversation tenue entre Mikhail Koval, un colonel général ukrainien, assistant secrétaire au Conseil National de Sécurité et de Défense et un représentant du ministre de la Défense dont le nom n’est pas connu, au moment où la conférence se clôturait. Prozorov se souvient avoir entendu le représentant faire part de ses craintes (qui étaient assez répandues à l’époque) que la Russie ne préparât une intervention militaire en soutien aux rebelles du Donbass, et craignait que cela ne pût écraser l’armée de Kiev dans la région. Mais Koval rassura son interlocuteur en lui expliquant avoir eu vent qu’un événement allait bientôt se produire, qui enrayerait fortement le projet supposé de la Russie. Neuf jours plus tard, le vol MH17 fut abattu.

      [......]


Réagir