jeudi 17 octobre 2019 - par Marc Filterman

Défense spatiale, les armes laser à énergie dirigée de forte puissance

Défense spatiale, les armes laser à énergie dirigée de forte puissance.

Les politiciens de droite et surtout de gauche, francophobes et russophobes, qui oscillent entre anti-militarisme primaire et argumentations débiles sur la paranoïa, le conspirationnisme et le complotisme, ont fait passer la France du deuxième rang au septième rang mondial. Elle ne dispose d'aucune arme à énergie dirigée opérationnelle sur le terrain, alors que plusieurs nations en sont déjà équipées. Quant au Président Hollande, il a toujours pris les russes pour quantité négligeable, méprisé le Président Poutine lors de rencontres officielles, sans doute pour plaire aux américains. Résultat des courses, la Russie et la Chine collaborent ensemble à la création de nouvelles armes, comme les drones supersoniques chinois (1,41mn), des avions supersoniques sans pilote qui inquiètent les USA (3,07mn), des missiles hypersoniques nucléaires qui ont été présentés à Pékin lors de la parade militaire du 1er octobre (05,49mn). Les USA et l'Europe sont dépassés technologiquement par la Russie et la Chine. Comme je l'expliquais dans mon article précédent sur agoravox, nous avons en France des nuisibles qui ont passé leur temps à minimiser, à désinformer et à discréditer les experts qui osaient parler des risques des nouvelles armes micro-ondes, ou des armes à énergie dirigée.

 

Les relais de la téléphonie mobile utilisent des antennes directives, comme les antennes satellites ou des radars, ou des armes à énergie dirigée qui focalisent un faisceau. Dans les années années 70, la Russie a amplifié ses recherches sur les armes à énergie dirigée. Dans les années 90, la rumeur a couru d que les russes avaient mis en orbite une arme à particule haute énergie, sans qu'on sache ce qui est vrai. Certains affirment que le projet IDS de Ronald Reagan a provoqué l'effondrement économique de l'URSS, mais ils oublient de dire que cela a favorisé la dispersion des scientifiques militaires russes dans le monde. On devrait plutôt se demander si les manipulations américaines n'ont pas provoqué une intensification des recherches russes dans tous les domaines. La Russie a développé diverses technologies qui sont restées secrètes très longtemps. Il suffit de reprendre une anecdote de la seconde guerre mondiale, avec les chars allemands qui ont été détruits du jour au lendemain par le nouveau char russe T-34. C'est comme le char lance-roquettes TOS-1 (3,11mn) qu'on a vu brutalement apparaître en Afghanistan, qui a une étrange ressemblance avec le char laser à rubis testé en 1992 (38s).

Arme à énergie dirigée, arme laser russe Maz, anti-drone, anti-missile, anti-satellite {JPEG}

            Laser russe de 50 kW.

 

Pendant que des politiciens français naïfs russophobes idiots utiles à la solde des USA demandaient des sanctions contre la Russie, on a appris le 25/09/2019 que des chercheurs américains de l'université Emory collaboraient avec des chercheurs russes de l'Université Nationale de Korolev à Samara, et leurs collègues de la filiale de l'Institut de physique Lebedev, pour mettre au point un nouveau type de laser de plusieurs mégawatt. Il pourrait être utilisé contre les astéroïdes qui tombent sur terre, mais aussi contre des satellites ou des missiles. Il utilise des diodes lasers pour le pompage d'une chambre à décharge chargée avec un un gaz inerte (néon, argon, krypton, xénon). Les atomes passent à un état métastable et une décharge électrique crée le plasma. On a peu de détails, idem pour les autres armes russes. Les attaques et menaces américaines avec la complicité des pays européens contre plusieurs nations, ont conduit à la déstabilisation de la Syrie. La Syrie est devenue la plus grande université de haute technologie du terrorisme internationale, où les terroristes sont capables de fabriquer des ballons ou des cerf-volants explosifs, des drones avec du bois, du carton et film alimentaire. Moins il y a de métal sur un drone, plus ils sont difficiles à dérecter par les radars. Ils sont équipés le plus souvent avec des munitions récupérées sur le terrain, des grenades et autres. Pour un expert israélien, le système russe anti-missile Pantsir est le meilleur système anti-aérien de lutte contre les drones (01,56mn). Si l'Arabie en avait eu, cela aurait éviter les attaques contre les installations d'Aramco. Les Pantsir ont repoussé plus de 130 attaques de drone en Syrie. Une nouvelle version est disponible depuis mars 2019 avec des capacités doublées. Ce type d'arme est inutilisable en ville, d'où un intéret évident pour des armes lasers et surtout pour des armes micro-ondes, sauf que par la faute du lobby des télécoms et de ses experts, rien n'a été fait sur les armes à énergie dirigée

 

Depuis 1970, le site de recherche Sary Sagan a toujours été le plus important et actif sur toutes les technologies. C'est à cette époque que les satellites espions américains ont commencé à être aveuglés par des armes laser. Un laser d'un mégajoule avait été construit. L'objectif des russes étaient au départ d'aveugler lou de détruire les satellites d'espionnage américains. Aujourd'hui plusieurs pays tentent de mettre au point des armes laser de plusieurs kilowatt, pour abattre les drones et les missiles. Les mitrailleuses sont inutilisables au-dessus d'une ville ou ou d'une centrale nucléaire. Certains oublient que les balles retombent.

 

En 1972, la Russie avait réalisé un dispositif laser pulsé multicanal qui se composait de 4 châssis de 24 modules laser de 100 kilojoules chacun. Il avait aussi un châssis laser de guidage beaucoup plus puissant (? ? kj). L'ensemble utilisait une source d'énergie pulsée de 500 mégawatt, qui se composait d'un générateur avec des selfs inductives de stockage de l'énergie. Il y a très peu de photo de ce système. En 30 ans, je n'ai trouvé qu'une seule photo de très mauvaise qualité de cette arme laser anti-satellite. Ce dispositif pouvait être orienté en azimut et en élévation.

Publicité

 

Almaz - Antey avait développé une arme laser terrestre sur un camion de transport MAZ-7910 8x8. En 1987 Gazprom avait utilisé la technologie des lasers militaires CO2, contre un incendie sur un champ pétrolifère du Karachaganak (2,54mn) pour découper les structures en acier. En 1984, des lasers avaient été montés sur deux navires russes pour des tests en mer.

 

Après avoir constaté qu'il était impossible de mettre des photos haute résolution, j'ai repris les planches photos de l'une de mes conférences. La résolution a été fortement réduite pour augmenter la vitesse de chargement de l'article sur Agoravox. Des photos valent mieux qu'un long texte descriptif, et cela permet de clouer le bec des petits désinformateurs et des journalistes bidons.

char laser Russie 1980 anti-drone, anti-missile, anti-satellite, arme à énergie dirigée, arme laser russe Maz {JPEG}

 

En 1982, un premier char basé sur un automoteur SAU-100P, a été équipé d'une arme laser (7,58mn) d'une portée de 7 km. Le renseignement américain s'est emparé des données techniques dans le but d'obtenir des budgets du congrès. Beaucoup l'ignore, mais une unité américaine est spécialisée dans les provocations terroristes, dans le but d'obtenir des budgets pour le complexe militaro-industriel, mais pour les naïfs et les idiots utiles, c'est aussi une thèse conspirationniste, c’est bien connu. En 1983, un autre char est apparu avec une optique simplifiée, qui permettait d'avoir une puissance et une portée améliorée jusqu'à 10 km.

 

En 1983, un deuxième type de char laser a été mis au point avec une optique simplifiée, ce qui a permis d'augmenter la puissance et la portée.

 

En 1988, un autre char laser est apparu mais pour la surveillance NBC (1,39mn). Son objectif était de déterminer la topographie des zones contaminées par des aérosols ou des substances chimique. Ce blindé est encore aujourd'hui disponible dans les catalogues officiels russes. Ces blindés de détection sont maintenant disponibles dans de nombreuses armées. Il peut balayer une zone de 70 hectares en une minute pour repérer les zones contaminées par des toxiques.

 

En 1992, un nouveau char laser basé sur un châssis T-80 a été construit en 2 exemplaires. Ils ont été dotés d'un laser solide avec rubis synthétique de 30 kg, à oxyde d'aluminium (Al2O3). Une partie des atomes d'aluminium est remplacée par des ions de chrome trivalent. Inutile de préciser que si ces lasers sont capables d'aveugler, de saturer, ou de détériorer les capteurs optiques, avec ses 13 objectifs protégés. Ils peuvent aussi provoquer des lésions graves chez les humains.

Publicité

 

arme à énergie dirigée 2018, char laser russe anti-drone, anti-missile, anti-satellite, laser mégawatt Peresvet {JPEG}

 

Le 01/03/2018, l'arrivée du nouveau système laser de combat anti-satellite (58s) et de plusieurs armes de nouvelle génération a été annoncée à Moscou par le Président russe Vladimir Poutine (1,32mn) devant le Parlement. On a appris le 29/06/2019 par un média russe, que l'énergie électrique serait fournie par un réacteur nucléaire miniature, information invérifiable. Ce véhicule laser fait 26 mètres de longueur. Il se compose d'un tracteur 3 essieux, d'une remorque 5 essieux 20s), de 2 groupes de refroidissement et d'un groupe électrogène. Sa portée contre les drones serait de 100 km. Ce laser est entré en service (1,15mn) dans l'armée russe le 01/12/2018. Il sera déployé prioritairement sur les bases des forces stratégiques. Si on veut une unité mobile de combat opérationnelle avec un laser haute énergie, il faut compter environ une dizaine de véhicules.

 

Conclusion.

De nombreux pays tentent de réaliser des lasers de forte puissance, surtout pour détruire des drones ou des missiles. Sauf que ces recherches sont coûteuses, en plus pour des résultats aléatoires. Ces lasers sont inutilisables quand il y a du brouillard, de la pluie, de la neige, ou des nuages. Quand ils sont installés sur des navires, il y a en plus les problèmes d'oxydation, de houles et de stabilité, les embruns, et aussi d'évaporation qui perturbent la propagation du faisceau. Le gouvernement rêve de mettre au point des armes laser avant la fin du mandat Macron, alors qu'il a fallu des milliards de dollars et des dizaines d'années aux américains et aux russes pour mettre au point des armes laser de forte puissance. Au final les armes micro-ondes sont encore plus efficaces et moins coûteuses pour lutter contre les drones, aux risques et périls des utilisateurs évidemment.

 

Autre article sur le même sujet sur Agoravox.

Défense spatiale, armes à énergie dirigée, armes micro-ondes, FAILLITE, 20 ans de retard grâce au monde des télécoms et à leurs experts

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/defense-spatiale-armes-a-energie-217452

 



23 réactions


  • Laulau Laulau 17 octobre 2019 10:08

    Les lasers de puissance embarqués, surtout sur des satellites, sont des non-sens thermodynamiques.


    • Marc Filterman Marc Filterman 17 octobre 2019 12:16

      @Laulau
      J’ai prévu de parler du laser spatial russe lancé en 1987.
      L’article précédent que j’avais fait était trop longn je l’ai donc redécoupé


    • Ruut Ruut 17 octobre 2019 16:45

      @Laulau
      Pourquoi, dans l’espace il n’y a pas de déperdition de puissance dans le vide ?
      C’est dans l’espace que ces armes atteignent leur pleine utilité et puissance.


    • Laulau Laulau 17 octobre 2019 18:56

      @Ruut
      Justement ! Pour alimenter un laser il faut une source d’énergie qui doit respecter le principe de Carnot. Pour faire de l’électricité il faut dissiper plus de chaleur que l’on crée d’énergie électrique. Lorsque avec votre laser vous visez un engin ennemi, vous êtes le premier à fondre.


    • Ruut Ruut 17 octobre 2019 22:13

      @Laulau
      Rien n’interdit de faire converger le surplus calorifique sur la dite cible.

      Mais j’avoue qu’un canon EM est dans l’espace bien plus efficace et redoutable et sur terre bien plus rapide et discret tout en restant silencieux. smiley


    • Marc Filterman Marc Filterman 18 octobre 2019 00:28

      @Ruut
      Il y a tout simplement la solution de la mine EMP projetée sur la cible, mais il faut que l’attaquant soit à bonne distance et bien blindée pour éviter les effets.
      Lors d’essais russes dans les années 70, 22 satellites anti-satellites,

      c’était le satellite attaquant qui était neutralisé.


    • Laulau Laulau 18 octobre 2019 09:35

      @Ruut
      Ah bon et vous faites comment ? Ce « surplus calorifique » ça n’est pas un rayon laser c’est de la bonne vieille chaleur, comme celle rayonnée par votre radiateur.


    • Marc Filterman Marc Filterman 18 octobre 2019 11:04

      @Laulau
      Je suppose que l’idée de Ruut est d’utiliser un métal conducteur de chaleur ou du fluide caloporteur réorientable d’un côté à l’autre du satellite


    • Marc Filterman Marc Filterman 18 octobre 2019 11:06

      @Ruut

      <Rien n’interdit de faire converger le surplus calorifique

      Je suppose que votre idée est d’utiliser un métal conducteur de chaleur ou du fluide caloporteur réorientable d’un côté à l’autre du satellite


    • Marc Filterman Marc Filterman 18 octobre 2019 12:35

      @Laulau
      L’Avion laser ABL a été détruit en 2012, et hop, 6 milliards à la poubelle


  • Attila Attila 17 octobre 2019 11:13

    Vous ne parlez pas du défaut principal du laser : son rendement de 10%.

    Un laser de 50 kw nécessite un générateur de 500 kw. Difficile a embarquer.

    .


    • foufouille foufouille 17 octobre 2019 11:23

      @Attila

      il suffit de demander à cabanel ou doctorix.


    • Marc Filterman Marc Filterman 17 octobre 2019 11:46

      @Attila
      J’y avais pensé, mais j’ai enlevé le § sur ce sujet pour réduire l’article.
      dans le § juste avant la conclusion je parle de la présence possible d’un mini-réacteur réacteur nucléaire selon un média russe, mais je n’y crois pas. Par contre cette remorque pourrait supporter un groupe de 500 KVA, mais comme il n’y a aucune info technique, ce n’est qu’une spéculation de ma part.
      Par contre l’avion laser russe avait 2 systèmes de 1,2MW chacun mais j’en parlerais dans un autre article.


    • Marc Filterman Marc Filterman 18 octobre 2019 12:52

      @Ruut
      C’est là aussi l’incompétence et la jalousie d’une certaine élite qui fait que la France va dans le mur. Dans mon article précédent j’ai parlé pour la première fois de JPP qui est le meilleur spécialiste de la MHD, un de mes lecteurs n’a pas du tout apprécié. JPP avait raison avant tout le monde en France. Ce principe de la MHD décrit par JPP est utilisé aux USA, et avait été testé sur le yamato au Japon


    • Marc Filterman Marc Filterman 18 octobre 2019 19:26

      @kimonovert

      « Sans blague, ça ne marchera jamais. C’est juste une machine à effet de sol, tu ne pourras jamais décoller avec ça ’ »

      Et alors, il avait tort, non, mais c’est hors sujet non.
      Si le laser ets mis dans l’espace cela peu marcher à condition d’avoir une puissante source d’énergie. C’est comme pour les lasers, cela ne marchera jamais en France par temps de pluie ou plafond nuageux bas. Reste les armes électromagnétique, et en plus c’est moins cher


  • lloreen 17 octobre 2019 22:34

    Le Dr Katherine Horton parle des effets effroyables de ces armes très souvent utilisées contre des lanceurs d’alerte ou des opposants politiques.

    https://www.youtube.com/watch?v=3AnfSYjDu14


  • Marc Filterman Marc Filterman 17 octobre 2019 22:56

    Là je ne vais pas répondre, la vidéo dure deux heures.

    Je répondrais que les recherches sur la manipulation du comportement par les ondes ont été faites par les USA et les russes dès les années 70 et pas seulement avec du LSD


    • lloreen 18 octobre 2019 16:03

      @Marc Filterman
      Elles ont été faites dès la première guerre mondiale et les suivantes et sont entrées dans le quotidien des peuples à leur insu.


    • Marc Filterman Marc Filterman 18 octobre 2019 18:46

      @lloreen
      En plus le premier canon électromagnétique a été imaginé par un capitaine d’artillerie français il y a un siécle maintenant. Il y en a quelques uns, un sur un navire chinois et un sur un US, mais là aussi il faut un container packs condensateurs. il faut encore miniaturiser.


  • zygzornifle zygzornifle 18 octobre 2019 13:08

    Nous comme arme on a la Buzyn et ses 11 vaccins obligatoires ....


  • Marc Filterman Marc Filterman 18 octobre 2019 13:30

    autrement dit une arme de destruction massive

     smiley

  • lloreen 19 octobre 2019 11:21

    On ne peut pas juger sur les apparences pour savoir quel « pays » possède ou ne possède pas ces armes effroyables, dans la mesure où d’énormes cartels financés par des intérêts privés dans l’opacité financière la plus totale se sont constitués dès les années de l’après-guerre et que ce sont eux qui ont pris les commandes du pouvoir des nations. C’est d’ailleurs à ces groupes que faisaient allusion les présidents Eisenhower et JF Kennedy dans leurs discours respectifs pour mettre les américains en garde sur la nocivité de tels agissements.

    http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1846

    https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/histoires-d-info/histoire-d-infos-dans-son-discours-d-adieu-eisenhower-denonce-le-complexe-militaro-industriel-et-semble-nous-parler_1999673.html

    Ces groupes privés sont devenus si puissants au fil des décennies qu’ils agissent directement sur la politique des pays qu’ils dirigent selon leurs intérêts exclusifs en plaçant leurs agents à la tête des nations et en créant des groupes de pression dont le but est de manipuler les acteurs de la vie publique d façon à les contrôler et à les faire agir exclusivement selon le calendrier qu’ils ont fixé.

    Si on veut considérer l’histoire de la France, il suffit de constater l’état délétère du pays,conséquence directe de cet agenda fixant la dissolution des nations au sein d’une entité mondiale contrôlée par ces intérêts privés et anonymes ressemblant à une gigantesque pieuvre virtuelle, indécelable donc inattaquable.

    Ces gens opèrent par mercenaires interposés dont les acronymes varient selon les besoins du moment dont l’existence et le but avaient été ouvertement reconnus par madame Clinton, agissant sous les ordres et pour les intérêts de ce complexe militaro-industriel qui décide du sort mondial dont les populations mondiales font les frais.

    Il suffit de voir les images des affrontements entre les français qui marquent leur opposition à la dictature instaurée par l’ associé des Rothschild pour avoir la preuve que la France est dorénavant sous le contrôle de ce complexe militaro-industriel qui défend ses intérêts exclusifs et son agenda mondialiste en faisant intervenir ses milices para-militaires (eurogendfor, eurocorps et autres « troupes spéciales » )après avoir éclaté l’armée et les forces de l’ordre.

    http://rustyjames.canalblog.com/archives/2013/08/20/27859801.html

    Une chose est sûre:c’est que ces terroristes ont à présent constitué leurs milices para-militaires et qu’ils dirigent à présent les états ; il est de ce fait trompeur de déclarer qu’untel « pays » dispose ou non de ces armes terrifiantes qui seront utilisées contre les populations tant que ces prédateurs n’auront pas été empêchés de nuire.


Réagir