jeudi 23 février - par gruni

Deux débats télé avant le premier tour sans Charlotte Marchandise ! Déni de démocratie ?

TF1 et France 2 organiseront chacun un débat avant le premier tour de la présidentielle. Le 20 Mars sur TF1 et le 20 Avril, c'est-à-dire 3 jours avant le premier tour, pour France 2. Mais il y a une différence fondamentale entre les deux chaînes. L'une, la télévision privée, a décidé de ne présenter à ses téléspectaleurs que les "gros" candidats à la présidentielle. Les "petits" resteront chez eux et regarderont les vedettes politiques élues par les sondages sur l'écran plat de leur télé. Les Fillon, Mélenchon, Macron, Hamon, Le Pen, et peut-être Bayrou. L'autre, qui appartient au service public présentera tous les candidats qui auront leurs 500 indispensables signatures.

Petite pause avant de continuer, juste le temps de verser une petite larme émue à l'intention de Charlotte Marchandise et de quelques autres candidats indésirables qui ne pourront pas exprimer leurs idées devant le peuple de France en colère.

Petit rappel - Le Conseil constitutionnel a fixé au 17 mars la limite de dépôt des 500 parrainages. Ce n'est donc qu'à la date fixée que nous saurons le nom de tous les candidats. Mais TF1 a décidé arbitrairement de faire sa propre sélection sans trop se soucier de l'avis du fantômatique CSA. Une décision prise dans un souci de clarté pour les millions de téléspectateurs intéressés par ce concours de fauves politiques qui ne manqueront pas de s'entredéchirer. Deux questions essentielles se posent dès maintenant. Y aura-t-il du sang sur le plateau télé et combien de téléspectateurs s'endormiront avant la fin d'un débat soporifique ?

Mais revenons un instant sur le CSA, qui le 8 Février dernier publiait un communiqué qui mérite toute notre attention. Petit extrait...

"Le Conseil relève les efforts fournis par les médias audiovisuels pour que les équilibres prévus par les textes soient respectés. Il constate en particulier qu’à la suite de ses interventions, les profonds déséquilibres précédemment observés sur les chaînes TF1 et M6 se traduisant par une surexposition de l’opposition parlementaire ont fait l’objet d’une attention particulière pour être résorbés".

Mais ça s'était avant la décision de TF1 d'organiser ce fameux débat entre privilégiés. Le CSA pourrait-il intervenir avec force afin éviter un déni de démocratie, et pour que les Dupont-Aignan - Rama Yade - Philippe Potou - Nathalie Arthaud - François Asselineau - Jacques Cheminade - Michele Alliot-Marie - Jean Lassalle et surtout Charlotte Marchandise, puissent avoir un autre débat et que cesse l'inadmissible ostracisation des sans-grades de l'élection présidentielle. Au nom de St audimat, il est permis d'en douter.

Cependant, nous noterons avec satisfaction et peut-être pour certains d'entre vous, un certain étonnement, que François Fillon a protesté contre cette élimination d'office des "petits" candidats. Car il juge la méthode employée "très limite sur le plan démocratique". Alors que Benoît Hamon considère lui aussi que ce "n’est pas très juste, c’est vrai, très honnêtement". Mais le candidat socialiste soulignera quand même la difficulté de convoquer tout le monde en même temps...

"Je retiens des débats de la primaire que quand on fait un débat à sept, c’est déjà compliqué. Si on fait un débat à 10 ou 12, ce le sera encore davantage. Il faut trouver les bonnes formules. Ce n’est pas simple", a-t-il reconnu, avant de conclure : "Mais c’est vrai que ce serait mieux qu’on puisse entendre tout le monde."

Pour sa part, France 2 organisera son débat avec "tous les candidats officiels" donc "tous les candidats retenus par le Conseil constitutionnel". Charlotte Marchandise en sera-t-elle ?

Source - Europe 1

Résultat de recherche d'images pour "charlotte marchandise"

 (crédit photo) Copyright : Thierry Pasquet



86 réactions


  • troletbuse troletbuse 23 février 08:51
    Ben quoi Grounichou, pourquoi un point d’interrogation après « déni de démocratie ». Toujours frileux dans vos non-affirmations. Faut surtout pas se mouiller smiley


    • lautrecote 23 février 09:19

      @troletbuse

      ça, c’est vraiment critiquer pour le plaisir de critiquer ?

      PS - j’ai mis un ’ ?’ au lieu d’un ’ !’ pour vous permettre de critiquer aussi mon commentaire...


    • troletbuse troletbuse 23 février 10:20

      @lautrecote
      Si vous vous êtes mis un «  ? », méfiez vous quand vous allez le retirer.  smiley


    • Alren Alren 23 février 17:07

      @troletbuse

      TF1 a été privatisé par la droite dès de son retour au pouvoir en 1986 et sa victoire aux législatives après le tournant de la « rigueur », prise par les seuls socialistes en rupture du Programme commun de gouvernement conclu préalablement avec les communistes et les radicaux de gauche.

      Ce virage à 180° a provoqué une abstention massive des travailleurs les moins favorisés et c’est ce qui a permis la victoire d’une droite dure.

      Celle-ci voulait se donner un outil de propagande qui persisterait si la « gauche » revenait au pouvoir.

      Elle a choisi la chaîne historique qui avait conservé le plus de téléspectateurs traditionnels, son cœur de cible.

      Naturellement, après des engagements de neutralité et de qualité lors du passage des futurs propriétaires, devant une « Commission » d’évaluation, ceux-ci n’ont visé qu’un seul but : faire de l’audience pour vendre au plus cher les minutes de publicité aux annonceurs.

      Accessoirement, mais comme les chaînes publiques, ses « journalistes » recrutés sur profil ont insidieusement promu l’idéologie rentiste et combattu les opposants à cette idéologie par toutes les manipulations d’images et de témoignages possibles.

      Mais pourquoi reprocher à TF1 son orientation politique sans en faire autant pour la presse aux mains de huit milliardaires, les Libération, Le Monde, L’Obs, le Figaro etc. qui n’ont de compte à rendre à personne tout en recevant l’argent des impôts de contribuables qui les honnissent  ?

      Ils ne sont pas plus « démocratiques », c’est-à-dire objectifs les uns que les autres.

      Les « petits » candidats peuvent se faire connaître par un blog et par des séquences sur Youtube, ce qui n’était pas possible il y a quelques années. À eux de saisir cette chance moderne. Et de convaincre ainsi les maires de les parrainer.


    • troletbuse troletbuse 24 février 01:08

      @Alren
      Je n’ai pas saisi pourquoi votre message m’est adressé. ce doit être une erreur de manipulation.
      Mais pour votre gouverne, sachez que je ne regarde plus la TV depuis environ 4 ans. Je ne lis aucun journal et hebdo ou mensuel subventionné et la liste est immense. Même Le canard, Charlie, L’obs, etc...(La liste serait trop longue). Avouez qu’il ne me reste plus grand chose à lire sauf les blogs. J’achète aussi un journal d’extrême droite Rivarol qui a malgré ses idées de bonnes analyses. Mais il ne tiendra pas car il est constamment en justice et condamné naturellement à de fortes sommes. Quant à JLM, j’avais voté pour lui en 2012 mais il ne m’inspire plus confiance. L’europe ne changera pas. Je vais donc voter le 23 avril pour un candidat que l’on ne voit jamais sur les merdias et je pense m’abstenir au second tour (ce que j’avais fait en 2002).
      Et on sera reparti pour 5 ans à moins qu’une révolution n’éclate. Je vais vous dire franchement : c’est l’armée qui devrait prendre le pouvoir comme le dit le CNT. Voilà. Je vous souhaite une bonne nuit.


    • chantecler chantecler 24 février 07:56

      @Alren
      Vrai , mais c’est aussi le début de la casse du service public TV .
      Sans doute la publicité y est aussi pour quelque chose , puisqu’elle dicte la durée et influence le contenu des émissions .(les jeux, les sit com, les séries, le sport envahissant ..)
      Mais il y a une volonté politique de nous transmettre de l’insipide avec d’ailleurs toujours les mêmes participants .(cf la fabrication des débats où l’invité est contré , taclé , muselé en permanence sauf s’il est le chouchou de la clique qui tient les clés de la boutique .)
      Quand j’observe par exemple que sur la chaîne Publique Sénat que JP E , qui était porte parole de Giscard , viré en 81 puis réintégré dans les années 86 ,anime encore des émissions j’ai le sentiment que le temps , les idées et l’histoire sont arrêtés .
      La retraite n’existe pas dans le S.P à ce niveau ?
      Nous sommes en campagne électorale officieuse depuis des années ....
      Il serait peut être bon que cette chaîne publique joue à fond son rôle d’information politique et sociétale en dehors de la retranscription complète des débats AN et Sénat .
      Et nous présente un panel de candidats , de penseurs politiques acceptable .


    • Alren Alren 25 février 17:39

      @troletbuse

      Si les journaux ont le droit d’avoir une opinion, alors les télévisions privées aussi.

      Et ce n’est pas un déni de démocratie qu’elles opèrent, ces chaînes privées, des choix politiques.

      Pas plus que quand Le Monde parlait chaque jour ou presque de Marine Le Pen et jamais de JLM ou que la plupart de ces journaux essaient aujourd’hui de rendre Macron incontournable.
      On peut ne pas les acheter et c’est ce que font les gens avec Libération dont les ventes sont en chute libre ou ne pas regarder TF1

      Ce qui est scandaleux c’est que les chaînes publiques mènent sans l’avouer les mêmes luttes que ces télés privées et ces journaux, avec l’argent de la redevance que tous doivent payer y compris ceux qui vomissent leurs idées et leur champion.


  • flourens flourens 23 février 09:18

    il n’y a aucun déni de démocratie, tout est légal comme le dirait le premier Fillon venu, en effet ce gouvernement « socialiste » qui ne jure que par liberté égalité fraternité c’est assis copieusement sur cette devise et a remplacé tout ça par « équité »
    dans la 1ere partie de la campagne « officielle » ce n’est plus la règle de l’égalité qui compte mais celle de l’équité, il est « équitable » qu’un candidat à 1% d’intention de vote n’ait que 1% de temps de parole, un candidat à 20% doit avoir 20% de temps de parole c’est ça l’équité, donc TF 1 qui place son émission pendant cette période est tout à fait fondé à ne pas inviter les minus
    en revanche lors de la 2e période de la campagne, c’est la règle de l’égalité qui s’impose, c’est malheureux mais c’est comme ça, France 2 est donc dans l’obligation d’inviter tout le monde sous peine de subir les foudres des autorités, France 2 n’est pas plus républicain que TF1, mais la loi l’y oblige « dura lex sed lex »


    • gruni gruni 23 février 10:01

      @flourens


      Exact, quant à l’équité et l’égalité dans le temps de parole. Il reste que le petit candidat restera toujours à 1% si on ne lui donne pas la parole. Est-ce vraiment juste ? C’est pour cette raison que je propose une autre débat pour les « petits ». Ce n’est qu’une idée qui vaut ce quelle vaut. Je ne prétends pas avoir la bonne solution. 

    • flourens flourens 23 février 12:37

      @gruni
      la solution est l’abrogation de cette loi inique et remettre l’égalité pour tous, il est étonnant que le conseil constitutionnel ne se soit pas prononcé contre car il y a rupture flagrante de l’égalité garantie pour tous dans la constitution, en tout cas merci le PS


    • gruni gruni 23 février 13:10

      @flourens


      La règle des 500 signatures date de 1976, je ne crois pas que les socialistes soient responsables.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9sentation_des_candidats_%C3%A0_l’%C3%A9lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise

    • flourens flourens 23 février 14:14

      @gruni
      je ne parle pas des 500 signatures, je parle de la règle d’équité qui a remplacé la règle d’égalité, et ça sous un gouvernement de « gôche »
      ceci dit, pour les 500 signatures les « socialistes » ont été au pouvoir pendant 20 ans, ils auraient pus l’annuler, mais non, c’est qu’ils trouvent ça bien


    • gruni gruni 23 février 14:28

      @gruni


      « les « socialistes » ont été au pouvoir pendant 20 ans »

      Et la droite 40, mais il faut bien limiter la présence de candidats farfelus. Par contre, pour le temps de parole avant la campagne officielle (9 avril) une solution plus juste devrait être trouvée. 



    • goc goc 23 février 16:40

      @flourens
      il est « équitable » qu’un candidat à 1% d’intention de vote n’ait que 1% de temps de parole, un candidat à 20% doit avoir 20% de temps de parole c’est ça l’équité,

      on pourrait admettre ce principe d’équité s’il y avait une réelle équité dans la population, c’est à dire si les français étaient repartis selon le même schémas que donnent les sondages. Or le problème c’est que ce n’est pas du tout le cas, et ce pour deux raisons :

      1 - les sondages donnent une répartition en ne prenant que ceux qui ont fait un choix, et donc ignorent les indécis, les votes blancs et les abstentions volontaires. Donc au vu du très grand nombre d’indécis, et au nom de cette fameuse équité, il serait normal que TF1 invite aussi les représentants des indécis (qui sont actuellement une majorité presque absolue - 45%)

      2 - Concernant ce très grand nombre d’indécis, il faut faire attention sur les raisons de cette indécision. Pour ma part, et suivant un sondage que j ’ai fait dans mon entourage, il semble bien que l’indécision est surtout un rejet des candidats « équitables ». Dans le cas ou ce sondage soit aussi un reflet d’une situation plus globale, alors il devient nécessaire, voir urgent que les petits candidats s’expriment, si on ne veu pas que les français rejettent cette élection.

      Donc pour ces deux raisons, je pense que l’argumentaire de l’équité est, dans le contexte actuel, un vrai déni de démocratie.
      En créant les supermarchés en périphérie des villes, on a tué les petits commerçants et on a désertifié les centres ville
      Allons-nous faire pareil avec la politique ??


    • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 23 février 20:02

      @gruni

      Manque le général Tauzin à votre liste me semble t-il ?

      https://rebatirlafrance.fr/


    • Roubachoff 24 février 03:56
      @gruni
      Le risque, aggravé par les primaires, c’est d’en venir à la situation américaine : les deux vainqueurs et personne d’autre. Parce que, si on commence comme ça, pourquoi ne pas trouver que le cinquième (supposé) est de trop, puis le quatrième, puis le troisième ? Un bipolarisation qui arrangerait bien les deux partis prétendument les plus importants... 

    • Ruut Ruut 24 février 07:23

      @gruni
      Excuse moi mais pour moi Macron, Hammon et Fillons sont des candidats farfelus.
      Ils n’ont aucune légitimité supplémentaire a d’autre citoyens.
      En France un de nos pilier est légalité entre tous.
      Il n’existe dons AUCUN sous citoyens.

      Il faut vraiment être du R-PS-en Marche pour mépriser autant le peuple de France.


    • gruni gruni 24 février 07:51

      @Roubachoff


      Si je ne me trompe pas, aux Etats-Unis les indépendants participent aussi aux élections, même si on en parle peu. D’ailleurs notre système de primaire gauche-droite est une sorte de copie des primaires américaines Démocrate-Républicain. Mais le système électorale des Américains est plus complexe. Par exemple, Clinton a perdu avec près de trois millions de voix en plus que Trump. Et ce n’est pas la première fois que cela arrive. Finalement je préfère encore notre système imparfait.

    • gruni gruni 24 février 08:01

      @Ruut


      Ça dépend de ce vous appelez farfelus, même si certaines propositions de ces« gros » candidats me paraissent effectivement l’être. « Ils n’ont aucune légitimité supplémentaire » oui, ils sont des citoyens comme nous, sauf qu’ils ont des grands partis derrière eux et certains candidats sont passés par la casse primaire pour se légitimer. En fait, aucun système n’est parfait et l’idée d’une 6ème République pour remplacer la 5ème qui est à bout de souffle n’est pas quant à elle, farfelu.

    • Alren Alren 25 février 17:42

      @gruni

      Il reste que le petit candidat restera toujours à 1% si on ne lui donne pas la parole.

      Ce n’est plus vrai avec internet. La preuve avec JLM.

      Mais il faut avoir quelque chose à dire auquel adhère un grand nombre d’électeurs ... et qui ne soit pas déjà dit par d’autres, mieux placés.


    • gruni gruni 26 février 07:13

      @Alren


      Pas sûr que le net ait autant d’influence que la télé sur les électeurs, même si l’internet a un effet loin d’être négligeable puisque tous les candidats y sont présents. N’oubliez pas que le principal reproche des « petits » candidats est de ne pas avoir accès aux émissions télé. Disons qu’il faut les deux pour être reconnu.

    • Alren Alren 26 février 10:51

      @gruni

      Pas sûr que le net ait autant d’influence que la télé sur les électeurs

      C’est une question d’âge. Internet a plus d’influence sur les moins de disons 40 ans et la télé sur les plus âgés qui n’ont pas utilisé l’ordinateur à ses débuts et « ne se sont pas mis à l’informatique ».

      Mais une grande popularité sur internet, une grande activité du groupe qui la soutient et des meetings réunissant beaucoup de monde, obligent les chaînes publiques et privées à faire une place à la personne sur leurs écrans même si elle ne correspond pas à leur choix politique.


    • gruni gruni 26 février 11:39

      @Alren


      Bien sûr les médias gardent un oeil vigilant sur le net et c’est important, mais on ne peut que constater qu’en définitif c’est encore les médias les faiseurs de rois. Est-ce qu’un jour cette tendance s’inversera ou est-ce déjà en cours avec le changement de générations. C’est possible, l’avenir nous le dira.

  • Harry Stotte Harry Stotte 23 février 09:25

    « ...une petite larme émue à l’intention de Charlotte Marchandise et de quelques autres candidats indésirables qui ne pourront pas exprimer leurs idées devant le peuple de France en colère. »


    Vous prévoyez une émission de combien de temps ? Quatre heures ? Six ? Parce que du 6-8 minutes par candidat pour parler de leur vision de l’avenir de la France, autant qu’ils restent chez eux, et que les téléspectateurs regardent Des Racines et des Ailes !

    • gruni gruni 23 février 09:50

      @Harry Stotte


      « Vous prévoyez une émission de combien de temps ? » Si vous aviez lu mon texte vous sauriez que je propose une autre émission pour les « petits » candidats. Mais libre à vous de regarder Des Racines et des Ailes.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 10:23

      @gruni
      Merci de vous préoccuper des Grands candidats que les Français ne doivent pas connaître... TF1 a décidé que seuls ceux qui ont plus de 10% dans les sondages peuvent participer aux débats. C’est pratique, il leur suffira d’acheter des sondages et de faire disparaître les candidats indésirables en leur attribuant un score inférieur à 10%...
      Elle est pas belle la vie démocratique ??


      J’ai lu le programme de votre chouchoute Charlotte... , l’énergie ne fait plus partie des compétences des Etats, mais de la Commission européenne.

      Quant à changer la Constitution, pourquoi faire ?
      La Constitution qui s’applique dans tous les pays européen, c’est le TFUE.


      C’est le TFUE qui décide de toutes les politiques à appliquer dans les pays européens. La preuve qu’il ne sert à rien de changer la Constitution, c’est que tous les autres pays européens appliquent les mêmes politiques, alors qu’ils ont des Constitutions différentes de celle la France...

      Sans Frexit, Charlotte appliquera les mêmes politiques économiques que Sarkozy, Hollande ou Macron ...

    • gruni gruni 23 février 10:39

      @Fifi Brind_acier


      Charlotte Marchandise ne sera pas élue, pas plus que votre candidat d’ailleurs. Alors Charlotte ne changera pas la Constitution et continuera à élever ses poules. Ce qui est une noble et utile occupation. Peut-être pourriez-vous en parler à qui vous savez. 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 11:22

      @gruni
      Ce n’est pas l’avis des Britanniques, qui ont ouvert un pari sur les élections françaises, ils parient sur la victoire d’Asselineau à 300 contre 1 !


    • pemile pemile 23 février 11:39

      @Fifi Brind_acier « Ce n’est pas l’avis des Britanniques, qui ont ouvert un pari sur les élections françaises »

      Au contraire, 300 contre 1, c’est bien qu’aucun britannique n’y croit, non ?


    • Harry Stotte Harry Stotte 23 février 11:43

      @gruni

      « une autre émission pour les « petits » candidats. »



      C’est-à-dire 10 (dix) ! A un quart d’heure chacun, ça nous fait 2 h 30. Qui c’est qui va se taper 150 minutes de Poutou-Cheminade- Asselineau ?

      Eux-mêmes en sont peut-être conscients et peut-être n’apprécient-ils que très modérément votre proposition d’émission sans cadors pour tirer l’audience vers le haut.

    • Tall Tall 23 février 11:45

      @Fifi Brind_acier

      Formidable !
      Vendez tout ce que vous avez et misez à fond là-dessus ... c’est l’occasion de votre vie !
      Et si jamais il y a un problème, rendez-vous ici
       


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 11:45

      @Harry Stotte
      Qui c’est qui va se taper 150 minutes de Poutou-Cheminade- Asselineau ?

      Ben... la majorité des Français, qui n’ont pas encore décidé pour qui ils allient voter, tant le spectacle actuel est affligeant ...


    • gruni gruni 23 février 11:51

      @Harry Stotte


      « peut-être n’apprécient-ils que très modérément votre proposition d’émission »

      Désolé, j’ai rien trouvé d’autre pour soutenir Charlotte. J’attends vos propositions !


    • PiXels PiXels 23 février 11:53

      @pemile
      .
      fifi s’entraine pour les championnats du monde de « tirage de balles dans le pied » !
      Elle s’entraine dur !... 14 h/jour.
      Elle est en pleine forme et vient de nous en donner encore une magnifique preuve.
      .
      Une française championne du monde ce serait bien, non ?


    • Armelle Armelle 23 février 12:17

      @PiXels
      Salut,
      Il est vrai qu’elle s’entraîne dur, mais j’apprécie sa détermination et sa persévérance laquelle et j’en ai peur parfois, se transforme en entêtement !!!
      Je suis en total désaccord avec ses idées mais voilà, elle a du caractère, surtout avec son article 50 !!!
      Ce qui me gêne cependant c’est son obstination à protéger son gourou dont je lui ressasse qu’il n’est pas le bon cheval pour porter et « vendre » un programme. Tant pis pour l’UPR, cette année encore cette formation n’aura pas de candidat, et c’est dommage car ce serait au moins constructif pour la notion d’alternative plutôt que l’alternance qui elle, berce notre politique depuis des lustres...

      Au fait, j’ai répondu à ton dernier post sur le sujet d’hier, et celui-ci m’a invité à faire un méaculpa quant à la forme d’un de mes propos qui je l’avoue pouvait prêter à confusion. Quand l’écriture précède la pensée, ça se fini souvent mal...


    • kalachnikov lermontov 23 février 12:31

      @ Fifi Brind_acier

      Non, ça signifie qu’il n’a aucune chance d’être élu et est perçu comme un tocard. Ils voient Macron, Lepen et Fillon. A 16/1, Hamon n’est perçu que comme un outsider ; A 80/1, Mélenchon est abandonné.
      Parole de turfiste.


    • beo111 beo111 23 février 13:17

      @gruni

      « Désolé, j’ai rien trouvé d’autre pour soutenir Charlotte. J’attends vos propositions ! »

      Prendre rendez-vous avec votre maire ?


    • gruni gruni 23 février 13:23

      @beo111


      Elle n’a pour l’instant que 2 parrainages

      Les maires sont méchants avec elle


    • beo111 beo111 23 février 13:51

      @gruni

      Peut-être, mais si vous prennez rendez-vous avec votre maire, la question n’est pas d’être gentil ou méchant avec CM, mais d’être gentil ou méchant avec vous.


    • gruni gruni 23 février 14:06

      @beo111


      Je n’ai pas l’intention de me présenter à la présidence, mais je vais y réfléchir.

      Mon maire est un bon maire, il penche un peu à droite mais tant pis, je vote quand même pour lui. Je ne suis pas sectaire.


    • files_walQer files_walQer 23 février 14:21

      @gruni
      « pas plus que votre candidat d’ailleurs. »


      Vous n’en savez rien du tout. Ne pariez pas votre vie la-dessus !

    • gruni gruni 23 février 14:34

      @files_walQer


      Croyez bien que dans le cas présent je ne prends aucun risque. Libre à vous d’y croire, mais je ne miserais rien sur lui.

    • beo111 beo111 23 février 14:37

      @gruni

      « Je n’ai pas l’intention de me présenter à la présidence, mais je vais y réfléchir. »

      Je me suis mal exprimé semble-t-il.

      Moi non plus je ne compte pas me présenter à présidence de la République, cependant j’ai pris rendez-vous avec Madame la Maire de ma commune pour lui demander qu’elle accorde son parainage à CM.

      Si votre maire penche un peu à droite c’est peut-être bon. Il faut qu’il y penche suffisament pour ne pas aimer Macron, mais pas assez pour sombrer vers le fillonisme aux oeillères.


    • gruni gruni 23 février 14:43

      @beo111


      J’ai peut-être mal compris où vous vouliez en venir.
      Mais je ne soutiens nullement CM, je soutiens le principe d’une démocratie ou tout le monde peut s’exprimer. Même si je comprends bien qu’il faut des limites. 

    • capobianco 23 février 18:12

      @Tall
      Excellent Tall, çà détend les vérités présentées ainsi...J’ai bien ri.


    • Arcane Humphrey Binchié 23 février 18:23

      @Tall

      Reste la possibilité que Marine, si elle est élue, lui refile un poste ministériel ...smiley


    • Tall Tall 23 février 18:55

      @Humphrey Binchié

       
      Elle lui a proposé déjà .....

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 19:48

      @PiXels
      Vous continuez à insulter l’avenir ! Vous n’avez pas encore compris que c’est l’ UPR qui a le programme économique et social le plus proche de celui de Mélenchon ?


      L’UPR est favorable à des alliances, sous réserve de conditions précises :
      - Un programme social conséquent.
      - Priorité à la sortie unilatérale de l’ UE & de l’euro par l’article 50.
      - Sortie de l’ OTAN par l’article 13 du Traité de l’ Atlantique nord.
      - Pas de politique « caméléon », où chaque responsable tient des discours différents suivant le lieu et le public.

    • Harry Stotte Harry Stotte 24 février 00:23

      @gruni

      « J’attends vos propositions ! »


      Je pense qu’on pourrait très bien créer une chaîne de télévision « Spécial Elections », diffusant 24/24 et 7/7, avec des émissions réalisées par les équipes des candidats dans un format peu coûteux obligatoire pour être à la portée de tous : interviews, débats, exposés, diffusés en boucle... 

    • gruni gruni 24 février 07:26

      @Harry Stotte


      Pourquoi pas, mais il existe suffisamment de chaînes qui pourraient faire ce que vous préconisez sans en créer une autre. Mais bon, merci pour la proposition.

  • Etbendidon 23 février 11:17

    Charlotte Marchandise ????
    LE MONDE N’EST PAS UNE MARCHANDISE José Bové
    Son vrai nom est Charlotte BOBO
    J’ai lu sa fiche grounichou. Un régal la vraie bobo gaucho (de Rennes pas étonnant haut lieu de la boboitude gaucho) Elle a fondée une entreprise tombée en faillite deux ans plus tard
    Et ça veut se présenter ?
     smiley
    Autrement il n’y a pas la photo de François asselineau
    j’appelle Fifine de suite
    ALLO fifine quoi !


    • gruni gruni 23 février 11:53

      @Etbendidon


      « une entreprise tombée en faillite »

      Et Trump, combien de faillite avant de devenir Président ?


  • LE CHAT LE CHAT 23 février 11:24

    et pourquoi pas Cyprien Gloutard du parti pisser en catastrophe , Lucien Grumol du parti d’en rire

    et Louise Kissassoule du parti boire un coup ?????

    Asselineau avec ses 16 000 adhérents fictifs fait figure de Titan pour une fois !  smiley  smiley  smiley


    • gruni gruni 23 février 11:39

      @LE CHAT


      Vous avez parfaitement raison LE CHAT, Il est impossible de faire passer à la télé tous les farfelus de France qui veulent devenir Président. C’est qu’ils sont nombreux ! Reste que, comment évaluer si un candidat est farfelu ou crédible. Vous avez sûrement une idée.
       
      Vous m’en apprenez une bonne, UPR aurait16 000 adhérents fictifs ! Vous en êtes sûr ?

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 11:44

      @gruni
      Le FN craint beaucoup la candidature d’Asselineau, alors il raconte n’importe quoi..


    • gruni gruni 23 février 11:47

      @Fifi Brind_acier


      « Le FN craint beaucoup la candidature d’Asselineau, »

      Finalement, vous êtes un marrant Fifi !

    • LE CHAT LE CHAT 23 février 11:55

      @gruni

      Ou un robot ! smiley qui peut croire à ça ?????


    • Tall Tall 23 février 18:16

      On a calculé que si Asselineau double ses parrainages à chaque élection ( 17 en 2012 ), en 2037, il serait aux portes du pouvoir.

       
      Le problème c’est qu’il aura 80 ans et que l’UE n’existera plus depuis longtemps smiley

    • samy Levrai samy Levrai 23 février 18:36

      @gruni C’est en fait tout le parti unique europeiste et toute l oligarchie financiere et médiatique qui tremblent de se retrouver devant François Asselineau. L’UPR est le seul parti politique d importance qui n a accès à aucun media... Asselineau est le seul nom qui ne doit pas être prononcé . Pour tous les partis collaborationistes euro atlantistes le bar médiatique est ouvert.


    • gruni gruni 23 février 18:41

      @samy Levrai


      Dites-donc samy Levrai, vous au moins vous n’avez pas peur des mots. Fifi devrait en prendre de la graine. 

    • samy Levrai samy Levrai 23 février 19:14

      @gruni Ce ne sont pas juste des mots ce sont des faits. Fifi est admirable sur tous les plans, elle est en plus beaucoup patiente que je ne le suis, je suis trop prompt à distribuer les bourre pifs quand on me chatouille... tout le monde n apprécié pas.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 19:50

      @samy Levrai
      Vous rigolerez moins si Asselineau obtient les 500 signatures.....
      La liberté d’expression et la démocratie sont au centre de son programme.


    • Louve Louve 23 février 21:13

      Au fait LE CHAT et Fifi Brin d’acier, 


      est-ce que ce Asselineau va se présenter ? 

      Sinon, je ne sais pas qui est cette Charlotte Marchandise....

      Y a pas un peu trop de monde dans cette élection ? On sait déjà que Marine a 40%, c’est déjà ça...

    • HELIOS HELIOS 23 février 21:23

      @gruni


      Fifi pense peut etre que je suis le FN, alors que je ne suis que dalle qu’un pion bientot a la retraite

      Le FN n’en a rien a faire -je suppose- de Asselineau.

      ... et moi pareil.

      a cette heure(17h20) je vais attendre que le soleil se couche sur le pacifique, j’ai de belles photos a faire. Et quand je vais rentrer en Avril, je choisirai mon vote -peut-etre-.
      Bons baisers de Valparaiso

    • samy Levrai samy Levrai 24 février 01:13

      @Fifi Brind_acier Je souhaite que François Asselineau soit le prochain président de la république pour que le peuple reprenne la maîtrise de son destin. Je souhaite que notre mouvement de libération nationale n’ait plus de raisons d etre le plus vite possible pour le bien de la nation. Je ne veux pas laisser à mes enfants un pays soumis à une oligarchie financiere internationale, encore moins pas de pays après découpage régionale europeen. Je me réjouis à l idée que François Asselineau puisse avoir ses 500 signatures.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 février 07:33

      @Louve
      Aucun candidat n’a actuellement les 500 parrainages. Ce sont pour l’instant « des promesses » qui doivent être transmises par les Maires au Conseil Constitutionnel pour la semaine du 20 Mars...


      Le FN a toujours des sondages mirobolants avant les élections, c’est pour faire peur aux mougeons ! C’est ensuite que ça se gâte, depuis 40 ans le FN n’a jamais dépassé les 5 ou 6 millions de voix sur 44 millions d’électeurs, soit 13 ou 14% de l’ensemble des électeurs.

      Son rôle est de faire élire le candidat qui arrive en 2e.

      Vous allez voir la suite, le FN va être diabolisé, c’est déjà en route !
      " Caseneuve : avec le FN, les dégâts seront irréparables !

    • chantecler chantecler 24 février 08:09

      @Fifi Brind_acier
      Vrai !
      Au moins il mettrait un peu d’ambiance !
      Au fait a-t-il un peu d’humour ?
      Si oui le carton est assuré .


    • Ruut Ruut 24 février 08:23

      @Fifi Brind_acier
      Donc nous avons 6 Millions pro FN sur.
      3 millions pros fillon sur
      2 Millions urnes bourrées pro hammon sur.

      Donc les sondages sont tous bidons puisque ça ne fait pas 50 % des votants.
      Il n’y a donc pas de petits candidats mais juste des sondages bidons et des médiats achetés.

      Et vous osez prétendre que la France est une Démocratie où l’égalité et la liberté sont les 2 des pillier fondamentaux de notre nation.
      Mais ils sont baffoués tous les jours nos pilliers nationnaux.

      Oui j’aimerais que tous les candidats aient le même temps de parole.

      Mais ça notre Président en est probablement aussi incapable comme nos médiats corrompus.

      Nous vivons donc bien dans une Dictature bananière.


  • Bartneski bartneski 23 février 14:32

    Faut arrêter de prendre les électeurs pour des cons.


    Qu’ils dégagent tous ! https://youtu.be/H2Z9vDBlfrg

    • Ar zen Ar zen 23 février 15:29

      @bartneski

      Effectivement qu’ils dégagent tous, ces personnages politiques qui s’accrochent à leur mandat de député ou de sénateur depuis 20 ou 30 ans.

      Y a t-il des exceptions à la règle bartneski ? Faudrait-il avoir plus de 30 ans de mandat électif derrière soi pour ne pas dégager ?


    • Bartneski bartneski 23 février 18:23

      @Ar zen

      Aucune exception. Mélenchon dégagera aussi.

    • Ar zen Ar zen 23 février 23:12

      @bartneski

      Pourquoi ne pas dire alors : « ils dégageront tous » ? Pourquoi un subjonctif présent pour l’ensemble et un futur pour un seul ? Dans le futur, c’est vrai qu’ils dégageront tous. Ils finiront même tous par mourir n’est-ce pas ? 

      Qu’’ils dégagent tous, je suis d’accord. Mais tous, c’est tous ! 

      Assumez ce que vous écrivez. Vous vouliez dire : qu’ils dégagent tous, sauf Mélenchon ! Comme ça les choses sont claires. Et ensuite chacun peut reprendre le « qu’ils dégagent tous » à sa sauce. Qu’ils dégagent tous sauf Marine Le Pen. Qu’ils dégagent tous sauf Fillon, etc. 

      Voilà où vous en êtes. 


  • Martha 23 février 22:59


     @gruni,

     Vous avez pondu l’oeuf.

     Vous prouvez par votre article que le comportement de nos médias au sujet de la présentation des candidats à la Présidentielle2017 dénote un certain manque de démocratie, mais que après tout cela se conçoit très bien, c’est tout à fait normal vu leur nombre.
     Donc la place attribuée aux « gros » candidats est logique, les autres n’ont que ce qu’ils méritent puisqu’ils sont si peu représentatifs par le test des sondages et que certains sont des farfelus.

     Vous maniez sans doute ici le second degré et vous attendez les réactions : vous savez que ça va démarrer très fort.

     Vous abordez ici un vrai scandale qui se déroule aux yeux des Français (dont une majorité ne s’en est pas encore rendu compte, mais ceux-ci voient bien, pourtant, que le traitement médiatique de ces Présidentielles ne tourne pas rond et que l’on assiste là à du jamais vu depuis le début de la Vème République. La plupart ne suivent plus).
     Et le plus scandaleux c’est que cela a été voté par nos plus hautes institutions (Chambre des députés, Sénat, Conseil Constitutionel), ce qui explique le comportement inacceptable du CSA.

     
     On voit bien que nous sommes arrivé à un point crucial de notre histoire. Le choix est simple et clair :

     - mettre un des« gros », à la présidence c’est accepter pour très longtemps cet empire dans lequel Sarkosy et le congrès nous ont mis de force en 2008. C’est admettre à terme la disparition de notre Nation et la fin de notre constitution. Le simulacre de la Présidentielle n’aura plus de raison d’être. 

     - mettre celui qui est soigneusement tenu caché par nos médias au pouvoir, pour sortir au plus vite de ce bin’s. Vous l’avez compris, pour moi, c’est la seule option honnête. Malgré ces manigances européistes, il est à espérer qu’une majorité de Français l’auront compris au moment du vote du 23 avril.

     La place que vous donnez ici a cette éleveuse de poule, photo à l’appui, a un côté comique, c’est sans doute le clin d’oeil qu’il fallait pour faire sentir que vous réprouvez cette mascarade.

     PS : Lire cet article de Médiapart (pourtant journal sans doute atlantiste. Ses articles sur François Asselineau étaient calomnieux il y a deux ou trois ans) :

        => UPR François Asselineau - Les preuves de la censure

     Dans cet article, l’accession aux médias de Charlotte Marchandise y est expliqué. Son rôle, me semble-t-il, est de faire croire que « les petits candidats à la Présidentielle » manquent de sérieux, donc inutile de focaliser sur eux. Poutou a le même rôle.


    • Martha 23 février 23:23

       @ TOUS,

       Avez-vous pensé à faire, comme il se doit, le tour quotidien sur le site :

       candidat-2017.fr  ?

       Pour voir ce qu’il s’y passe et si possible y voter.

       Aujourd’hui J-L Mélenchon a fait une grimpette.

       Ce soir UPR => 16092 adhérents.

       De 100 tous les trois jours la semaine dernière, on est en train de passer à 100 tous les deux jours.

       C’est pas mal du tout.

       Bonsoir.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 février 07:38

      @Martha
      Article paru sur le blog de Mediapart, qui n’est pas la partie éditoriale de Mediapart :
      « UPR les preuves de la censure »


    • gruni gruni 24 février 07:38

      @Martha


      « l’accession aux médias de Charlotte Marchandise » Euh, son accession est quand même très limité. Autrement merci d’avoir remarqué que dans cette article j’ai volontairement forcé le trait. Je constate simplement que si des règles son nécessaires pour limiter la présence de farfelus, les durcir encore plus cette année ne me paraît pas démocratique. Merci pour votre long et intéressant commentaire.

    • Martha 25 février 00:37


       @gruni,

       La photo en début d’article est bien trouvée, elle aussi, l’avez-vous montée vous même ou a-t-elle été trouvée dans un de nos journaux en perdition ?

       Elle pourrait être accompagnée de la question :

       => Présidentielle 2017, les candidats. Qui est l’absent ?

       Suivie de deux autres, complémentaires : 1° Pourquoi à votre avis ? 2° Est-ce que vous trouvez cela normal ?


    • gruni gruni 25 février 07:33

      @Martha


      Le montage photo est de lessentiel.lu que j’ai récupéré sur Google images. Il est vrai que certains candidats manquent sur ce montage. Ils m’excuseront.

  • baron 24 février 18:46

    Tout le monde fait le pari de Marine le Pen et si la surprise venait de son absence au second tour ?

    Parce qje c’est ce qu’il semble se profiler, un second tour Mélanchon Macron semble tout aussi probable, si c’est l’intérêt du système de mettre Macron au pouvoir, c’est le resultat qui est le plus probable car le moins risqué. On verra c’est ce qui semble s’annoncer, les types vont rogner les scores du FN a coup de candidats et de marketting. 
    N’oublions pas que nous ne connaissons pas les vrais sondages d’opinions, ni les demandes des français et ce qui influence leur vote à un instant T. Les boites de communications des multinationnales et des grands partis oui.
    En prononçant une simple phrase, ils savent comment elle va influencer l’élection, cela devient viral téle ou pas cela influence tout le monde ...

    • Martha 25 février 06:31


       @baron,

       Ce qui se passe-là, en ce moment, sous nos yeux et que cet article dénonce sur le mode mineur, l’air de rien, mais de façon originale et drôle, est un scandale d’Etat :

       Le droit des Français à être informés correctement est bafoué et cela avec la bénédiction de nos plus hautes institutions civiles. Cela est d’autant plus inacceptable que nous sommes en pleine période électorale pour l’élection qui est, pour nous, la plus importante : celle de notre Président de la République.
       Cette information faussée volontairement, de façon aussi criante, remet en cause la liberté de chacun de choisir, en son âme et conscience, après parfaite information citoyenne, comme l’esprit de notre constitution le prévoit.

       Logiquement, si le droit existe encore chez-nous, cette affaire devrait être mise devant la justice et ces élections reportées dans l’attente de sa décision, puis repoussée d’un délai suffisant pour que cette information, ensuite non faussée, puisse être faite comme il se doit.
       
       Il est important de bien peser ce qu’il se passe ici. Si rien n’est fait, c’est la démonstration que « la construction européenne » est une vaste machination qui n’a que faire de la démocratie.
       Si elle trouve normal ce bidouillage médiatique de l’information, auquel on assiste ici, à un moment aussi crucial, nous allons tous vers le pire.

       Cela fait 10 ans et plus que nos médias nous mentent, sans que cela ne dérange le moins du monde nos élus, c’est insupportable.


  • Fergus Fergus 26 février 13:50

    Bonjour, Gruni

    A toutes fins utiles, voici deux commentaires adressés hier à Laurent Herblay sur l’article qu’il a écrit sur le même thème :

    1)

    D’accord avec vous sur le fond : il est choquant de voir un débat limité aux 5 candidats présumés principaux.

    Pour autant, expliquez-moi comment l’on pourrait organiser un débat ouvert aux... 61 candidats encore en lice, dont quelques farfelus.

    Pas un professionnel sérieux ne sait faire ! De l’avis général, au delà de 10 participants, cela n’a déjà plus aucun sens tant cela hache les temps de parole ou saupoudre les idées sans le moindre développement pertinent.

    L’absence de Dupont-Aignan n’en est pas moins inadmissible, eu égard à ses résultats passés.

    2)

    J’ai bien noté que le débat est prévu le 21 mars, soit 4 jour après la date limite de réception des parrainages.

    Mais, après que toutes les vérifications aient été faites par le Conseil constitutionnel, la liste des candidats officiels ne sera validée que le... 21 mars - soit le jour du débat -, information donnée par le président du CC, Laurent Fabius.

    Dès lors, si l’on veut que ce débat soit totalement équitable, soit on invite les 61 candidats, soit on repousse ce débat 10 ou 15 jours plus tard. Un report qui ne résoudrait pas le problème posé par le nombre des participants. Certes, il ne serait pas de 61, mais très probablement supérieur à 10.


    • gruni gruni 26 février 14:39

      @Fergus


      Bonjour Fergus


      Tout à fait d’accord que le nombre de candidats pose un vrai problème. C’est pour cette raison que je propose un débat supplémentaire réservé au « petits » candidat". Certes, là encore il faudra faire un choix entre les farfelus et les autres. Il va s’en dire que ma proposition n’est sans doute pas satisfaisante, même pour les petits candidats. Cependant, au nom du principe démocratique, les médias pourraient faire un effort pour donner un peu plus la parole aux sans-grades de la politique. Sinon, comment s’étonner que l’on parle des oubliés de la République, sans oublier le nombre des abstentionnistes. Au moins 20% pour la présidentielle.

    • Fergus Fergus 26 février 16:02

      @ gruni

      A mon avis, ce qu’il faudrait surtout, c’est en finir avec ce système de parrainages verrouillé par les grands partis.

      Personnellement, je pense qu’il faudrait aller vers des parrainages de citoyens, ce qui permettrait aux électeurs de faire émerger les candidats réellement les plus proches de leurs idées. Ne seraient qualifiés que les candidats ayant recueilli au moins 420 000 signatures, soit 1 % des personnes inscrites sur les listes électorales.


    • gruni gruni 26 février 16:41

      @Fergus


      L’idée d’un parrainage citoyen est certainement à creuser et à définir, mais effectivement pourquoi pas.

      Bon dimanche Fergus

  • Abou Antoun Abou Antoun 26 février 19:03

    C’est Macron qu’aurait dû s’appeler Marchandise.


  • izarn izarn 26 février 22:18

    Refuser de laisser s’exprimer des gens sous pretexte qu’il ne font que 1%, cela ne fait pas partie de la liberté de la presse, cela fait de la liberté des enculés...
    C’est bien entendu totalement grotesque.


Réagir