jeudi 25 février - par Chem ASSAYAG

Dystopie Covid

Mes chers compatriotes,
 
Je m’adresse à vous en cette période très difficile. Cela fait plus de trois ans que nous nous battons contre ce virus avec persévérance, rigueur, et confiance. Nous avons consenti des efforts incroyables en acceptant de rester confinés à de nombreuses reprises, en diminuant sensiblement toutes nos interactions sociales ou encore en voyant notre activité professionnelle décroître et dans les cas les plus difficiles disparaître. Certains d’entre nous ont même dû accepter de ne pas voir leurs proches et leurs familles pendant de nombreux mois.
 
Les sacrifices consentis ont été considérables et je pense avec beaucoup de tristesse à tous ceux qui été emportés par la maladie et à leurs proches qui les pleurent, ou encore à tous nos compatriotes qui ont été meurtris dans leur chair. Sans nos actions vigilantes, sans l’appui de vous tous, sans le dévouement tout particulier des personnels de santé et de l’ensemble de ceux qui ont continué à permettre à notre pays de fonctionner, le bilan, terrible, de l’épidémie aurait été encore plus lourd et je veux vous remercier du fond du cœur. Vous, nous, avons montré un esprit de solidarité remarquable et parfois même héroïque. Merci, merci encore.
Publicité
 
Mais, hélas, comme vous le savez, la situation sanitaire depuis deux mois n’est pas bonne. Malgré le confinement strict qui est en vigueur, les contaminations ne diminuent pas et notre système de santé ne peut plus faire face à l’afflux des patients. Les mutations fréquentes ont rendu la vaccination beaucoup moins efficace que nous l’avions prévu et nous n’avons pas la possibilité de vacciner 100% de la population tous les six mois comme il le faudrait. Notre stratégie d’atténuation de l’épidémie a échoué, il faut l’admettre, et c’est avec humilité et peine que je le reconnais. La situation est donc critique et se détériore même, sans aucune piste d’amélioration.
 
Aussi, après consultation du Parlement, du Conseil Constitutionnel et du gouvernement j’ai décidé de mettre en œuvre l’article 16 de la Constitution qui confère des pouvoirs étendus au Président de la République. Cette mesure entrera en vigueur à compter de ce soir 22 heures.
Dans ce cadre ma première décision sera de faire appel à la Chine. Le Vice Ministre de la santé chinois Va Xio Min, sera nommé Représentant Général de la Chine en France dès demain. Il arrivera sur notre territoire dans quelques jours et sera chargé de mettre en œuvre une stratégie d’éradication du virus comme l’a fait la Chine depuis deux ans avec le succès que nous connaissons. Il aura sous son autorité l'ensemble des administrations de Santé et définira, en concertation avec le Président de la République, la politique de lutte contre l’épidémie. En outre la Chine nous apportera tout l’appui logistique, sanitaire et scientifique nécessaire, ce qui nous permettra d’atteindre cet objectif d’éradication de l’épidémie dit aussi politique du « No Vir ». Je tiens ici à remercier chaleureusement les autorités chinoises pour cette collaboration et plus particulièrement le président XI.
Un nouveau chapitre de notre combat titanesque contre le virus s’ouvre donc aujourd’hui. Nous espérons qu’il sera victorieux et notre ambition est de réussir en 4 mois à totalement éliminer le virus. C’est un objectif qui peut vous paraître irréaliste après tous ces longs mois d’échec mais c’est ce qui a été réussi dans plusieurs pays qui ont choisi la politique du « No Vir » avec l’aide la Chine.
Publicité
 
Je reviendrai vers vous dès la semaine prochaine en compagnie de Monsieur Va Xio Min pour annoncer les premières mesures qui seront prises dans ce nouveau contexte.
L’espoir est là désormais et nous allons l’entretenir de toutes nos forces pour en faire un succès.
 
Mes chers compatriotes notre combat continue et il sera victorieux.
 
Vive la République, Vive la France.


26 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 25 février 09:28

    Hé, Manu, tu pouvais garder ton pseudo habituel !

    T’as voulu faire exotique ?


  • nanobis 25 février 09:42

    C’est de l’humour ?


  • Attila Attila 25 février 09:48

    Rire jaune !

    .


  • Clocel Clocel 25 février 10:45

    Macron a fait le taf, on ne s’en remettra pas...


  • Adèle Coupechoux 25 février 13:48

    Le virus ne circule pas en France, ce sont les hommes et les femmes qui le font circuler. rappelle Jérôme Salomon

    Empêchons les hommes et les femmes de vivre, c’est le seul moyen de faire disparaitre le ou les virus. 

     « No Vir » excellent comme nouvelle blague !  



  • Adèle Coupechoux 25 février 13:53

    Combien de morts de faim en Chine, quand la population a été enfermée au début de la pandémie ? Les journalistes n’ont pas vraiment réalisé d’investigation sur le sujet...


  • I.A. 25 février 14:19

    Excellent, même si c’est un rire jaune, comme dit Attila !

    « [...] c’est ce qui a été réussi dans plusieurs pays qui ont choisi la politique du « No Vir » avec l’aide la Chine. »

    Par chez nous, on appelle ça la politique du No Vie : tout le monde reste enfermé chez soi pour de vrai et ne se nourrit que par apports extérieurs. Tout le monde, au sens de tous, sans exception, si ce n’est les pourvoyeurs de bouffe...

    Par chez nous encore, plutôt qu’un vague Va Xio Min ou Max Quelque Chose on aurait tendance à vouloir remettre l’autorité des administrations de Santé à un certain professeur marseillais de notre connaissance... Et si nous préférons absolument un étranger, alors autant choisir un occidental, disons au hasard un certain Nils Anders Tegnell... ?!


    Pour les futures pandémies grippales, je proposerais pour ma part de ne plus regarder ni écouter les télévisions, les ordinateurs, les smartphones et les radios. A la place, j’inviterais les gens à sortir faire un tour dehors, histoire de vérifier par eux-mêmes la létalité de telle ou telle gripounette-de-mes-deux ! Soit ils vont zigzaguer entre des centaines de cadavres, soit... rien.


    J’aurais aussi une certaine propension à rappeler aux malades mentaux, aux pleutres, aux hypnotisés-de-la-télé, aux soignants, et aux cons en tout genre  que les réanimations du monde entier sont pleines de patients dans des états critiques.

    (Et que les autorités françaises ferment toujours des lits et des hôpitaux, tandis que les fourmis chinoises bâtissent un Super-Hôpital en quelques jours...)


    Et puis je m’arrêterais là, parce que la liste serait bien trop longue.


    • I.A. 25 février 16:01

      @I.A.

      « [...] que les réanimations du monde entier sont pleines de patients dans des états critiques. »

      Je voulais dire : « que les réanimations du monde entier ont toujours été, sont et seront toujours pleines de patients dans des états critiques. »


  • I.A. 25 février 14:21

    Sinon, l’illustration de votre article, c’est la tête à Emmanuel Macrobe, ou à Olivier Variant ?


  • Xenozoid Xenozoid 25 février 14:22

    ce n’est pas une dystopie


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 25 février 17:38
    Une véritable Bombe ! (sur les labos et certains dogmes médicaux, faux) https://michelledastier.com/une-veritable-bombe-sur-les-labos/

  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 25 février 17:40
     Véran (aux confinés de Nice et Dunkerque) : « c’est le confinement qui provoque la circulation du virus »

  • Eric F Eric F 25 février 19:33

    "Les mutations fréquentes ont rendu la vaccination beaucoup moins efficace que nous l’avions prévu et nous n’avons pas la possibilité de vacciner 100% de la population tous les six mois comme il le faudrait"

    On commence effectivement à entendre évoquer cette hypothèse par les mêmes experts médicaux qui incitent à accélérer la vaccination pour aller plus vite que les mutations, en disant que de toute façon on saura adapter les vaccins.



    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 26 février 09:17

      @Eric F
       
       ’’de toute façon on saura adapter les vaccins.’’
       
       C’est pas trop difficile, si par « vaccins » on entend n’importe quoi.
       
       Ce qui est injecté ce ne sont ni des vaccins ni des thérapies géniques, ce sont des produits expérimentaux de modification à l’échelle industrielle et mondiale des systèmes immunitaires des individus du cheptel humain.


    • troletbuse troletbuse 26 février 09:19

      @Eric f
      adapte le vaccin  : on voit tout de suite les conpato-microniens


    • Eric F Eric F 26 février 09:55

      @troletbuse
      Je n’ai pas de blocage idéologique dans un sens ou un autre sur cette question de vaccination, et je relève justement les aspects contradictoires qui y sont liés, notamment cette hypothèse de revaccination périodique pour courir derrière les mutations.


  • ETTORE ETTORE 25 février 20:21

    Dites....Depuis qu’on nous serine avec cet hécatombe de tombes....

    D’ho-piteux sur encombrés, de patients tout aussi encombrés des poumons....

    Je sais, je devine que la mousse du haut, celle formée par nos zélotes étatisés,est moins nombreuse que la plèbe du sous sol confiné...

    Mais, un nombre aussi peu détectable de « dirigeants » Co(r)vidés, me laisse perplexe !

    Soit, on a eu le Grand Vizir....( après cela reste à voir, parce que ce genre d’individu, veut tout ce qu’ont les autres, sans casser ni sa tirelire, ni sa ....pipe) qui s’est réfugié à Versailles, excusez du peu, la galerie des glaces pour un égo comme le sien, est juste un peu sous-dimensionnée.

    Mais sinon.... Tous ce fatras de ventripotents et de mous du cerveau, qui pataugent

    dans le marigot étatique, semblent bien immunisés.

    Question de port de cou, ou de soubassement humide ?

    On ne pourrait pas en disséquer un, histoire de voir où se situe cette immunité ?

    Après, bien sûr on le recoudras, et on le rendras aux autres Franc(k)en-stal(e)iniens régnants.

    On n’y verras que du feu ! Promis !


  • ETTORE ETTORE 26 février 09:53
    Francis, agnotologue 25 février 17:40
     Véran (aux confinés de Nice et Dunkerque) :
    « c’est le confinement qui provoque la circulation du virus »
    ___________________________________________________________________

    Juste pour dire, que l’autre côté du miroir de l’absurde c’est :
    « C’est Veran qui provoque le confinement et la circulation du virus. »
    Car toujours par l’absurde, on peut constater qu’après le passage de ce réservoir à Macron, les sanctions et le virus se multiplient.
    Alors...Arrêtons de déplacer cet individu et tout sera pour le mieux.
    Surtout, que nous savons tous où se situe le foyer principal de cette infection.

  • Samson Samson 26 février 10:38

    « En outre la Chine nous apportera tout l’appui logistique, sanitaire et scientifique ... »

    ... et industriel « nécessaire », du fait de l’attractivité des coûts de la main d’œuvre de ses camps de rééducation et du maintien de la délocalisation subséquente de toutes nos industries stratégiques.

    En regard des objectifs de convergence budgétaire €uropéens et au risque autrement d’engorger les hôpitaux et retarder d’autant la poursuite de notre politique d’« optimisation » et de rationalisation de l’offre hospitalière par une réduction de ses services et de ses lits, Je rappelle qu’imposé depuis maintenant plus d’un an pour pallier l’amplification de la contagiosité à l’ensemble des classes d’âges de notre population du fait des effets « secondaires » de la vaccination, le port de la combinaison NBC reste obligatoire dans l’ensemble de l’espace public ainsi que dans le cadre de tout contact social. Son certificat de conformité doit être impérativement joint à tout « ausweiss », sous peine autrement d’un mois de confinement en camp de rétention et rééducation sanitaire.

    J’ai le plaisir de vous annoncer que les dernières combinaisons pour bébés et enfants de moins de trois ans sont enfin arrivées et que la pénurie de filtres à charbon de bois actif pour les masques devrait être résorbée d’ici l’été.

    ...


Réagir