mercredi 30 juin - par Daniel MARTIN

Elections : abstention abyssale, quelles peuvent être les causes et que faire ?

Comme pour les élections municipales, à l’issue des élections régionales et départementales, la classe politique n’a cessé de déplorer dans son ensemble l’abstention abyssale, pour laquelle les oppositions de droite et de gauche ont rendu responsable le Président de la république et son gouvernement. Mais est-ce la seule explication qui vaille pour justifier ce "séisme civique" ?

Avec un tel taux d’abstention abyssal, un véritable « désastre civique »

Après celui des municipales, le naufrage démocratique était si fort au premier tour des élections régionales et départementales que la très légère amélioration au second paraît logiquement cosmétique. Avec 65 % d’abstention au second tour, contre 66 % au second tour, la crise démocratique aux élections territoriales a été tristement confirmée. Rien n’y a fait. Ni les appels à la mobilisation de l’ensemble des candidats, tous persuadés de pouvoir trouver leur salut chez les abstentionnistes. Ni la campagne du gouvernement sur les réseaux sociaux à l’adresse des plus jeunes électeurs, qui sont aussi les plus absents.

Comme au premier tour, les commentaires ont tourné sur les résultats des partis. LR et PS gardent leurs régions. Contrairement à ses espoirs, le RN n’en gagne aucune et enregistre un net reflux. Ce parti a enregistré presque moins de 10 points qu'en 2015, année où il était en tête dans cinq régions au soir du premier tour. Contrairement à ce que ses dirigeants affirme, la forte abstention n’explique pas tout.

Pour LREM ce fut une déroute, car presque toutes leurs listes furent éliminées au soir du premier tour. Éliminées dans les Hauts-de-France, en Auvergne-Rhône-Alpes et en Occitanie, à peine à plus de 10 % dans les autres régions au premier tour et encore moins au second tour, lorsque les listes LREM se sont maintenues. Les listes de LREM et de ses alliés ont connu un sévère désaveu, leur ôtant ainsi toute possibilité d'être « faiseur de roi ».

LREM se voulait toutefois modeste, espérant recueillir 15 % des voix, peut-être même davantage dans certaines régions, comme certains sondages optimistes le prédisaient. Las : le parti présidentiel n'a convaincu qu'environ 10 à 11 % des électeurs qui se sont déplacés aux urnes et encore... Sans réelle implantation sur le terrain, dans les faits, ce parti n’est resté qu’une « écurie présidentielle » au service d’Emmanuel Macron.

Etat des lieux après une abstention abyssale

Comme au soir du premier tour, on ne parle désormais de l’abstention que pour la regretter, avant de passer à autre chose, c’est à dire aux résultats obtenus par chacun en pourcentage qui est marqué par une Prime aux sortants aux sortants LR ou PS dans la plupart des régions.

Malgré la très faible participation, les résultats du premier tour qui donnaient une vraie prime à la plupart des sortants LR ou PS se sont confirmés au second tour. LR conserve ses 7 régions de la métropole, mais en perd une dans les DOM- TOM avec la Réunion qui bascule à gauche. Le PS conserve ses 5 régions en métropole et en gagne une dans les DOM-TOM avec la Réunion. Les barons locaux, Xavier Bertrand LR dans les Hauts-de-France, Laurent Wauquiez LR en Auvergne-Rhône-Alpes, Carole Delga PS en Occitanie, Valérie Pécresse LR en Ile-de-France, Alain Rousset PS en Nouvelle Aquitaine ou Renaud Muselier en PACA, même si ce fut plus difficile pour lui où le front républicain face au RN a quand même fonctionné, tous ont obtenus leur réélection à l’issue du second tour des élections régionales.

Elu(e)s, certes légalement, mais que dire de leur légitimité ?

Si les dernières élections territoriales (municipales, départementales, métropolitaines régionales ) illustrent bien la situation, où un très fort taux d’abstention et quel que soit le résultat obtenu par le vainqueur en fonction du nombre de listes maintenu au second tour, il sera certes légalement élu et aura toute latitude pour faire ce qu’il souhaite pendant la mandature, se servant parfois du programme électoral de sa campagne électorale comme « paravent », mais que dire de sa légitimité ?...

Selon les oppositions de droite et de gauche, l’abstention serait imputable au seul président de la république et à son gouvernement, mais n’est-ce pas un raccourci trop simpliste ?

Pour la petite histoire, bien que démentis cette fois encore, les sondeurs n’en formulent pas moins de nouvelles prédictions pour la présidentielle, ce qui satisfait évidemment les responsables politiques que cela arrange avec la fin du « nouveau monde » de Macron , ainsi prévu ... Le même Emmanuel Macron président de la république et son gouvernement, que les oppositions de droite et de gauche rendent comme seuls responsables de cette abstention abyssale, oubliant au passage leur rôle joué pendant plusieurs décennies entre « affaires » et promesses non tenues. Mais cela ne sauraient pour autant masquer les actuelles erreurs et parfois mépris affiché par l’actuel Président de la république qui a quand même du gérer une crise sanitaire dans des situations difficiles, pour laquelle, malgré quelques contradictions dans les mesures prises, d’autres auraient-ils pu faire mieux ?...

Par ailleurs, pour justifier la responsabilité du gouvernement et du président de la république, certains font observer que depuis 2017 il n’y a pas eut une élection avec plus de 50 % de votants. C’est oublier qu’au 1er tour des régionales de 2010 il n’y avait que 46, 33 % de votants et bien que les 50 % soient frôlés au premier tour en 2015, avec 49,91 de votants, les 50 % ne furent donc pas dépassés.

Il faut que la classe politique Française se rende à l’évidence : Depuis des années, la vie politique Française, comme celle des pays voisins doit se plier aux diktats de la mondialisation économique et du monétarisme où veille la Bourse et les agences de notation ont pris le pouvoir économique et financier. Les Etats de l’UE perdant le contrôle du pouvoir bancaire au profit de la banque centrale Européenne et des banques privés pour l’octroi des prêts sur les marchés financiers. Mais aussi aux exigences de l’Union européenne, dont les dirigeant(e)s ne sont pas élu(e)s, mais simplement désignés par les gouvernements de l’UE à la suite de « marchandage de tapis », même si le parlement Européen est consulté et doit donner son accord. Si on y ajoute le « mille feuille à la française qui est une exception en Europe par le nombre de communes avec des enchevêtrements de compétences entre communes, intercommunalités ou métropoles, départements, régions, parfois totalement incompréhensibles par nos concitoyens « la messe est dite »...

Mettre un terme au « mille feuilles » à la Française, Une urgence !

Concernant le nombre de communes, il faut rappeler que la France est le pays qui compte le plus de communes en Europe ( près de 50% des communes de l’Union européenne). Au 1er mars 2021, la France compte 34 965 communes dont 34 836 en France métropolitaine et 129 dans les DOM.

A titre de comparaison, l’Allemagne Fédérale qui avait 24272 communes en 1952 est passée depuis la réunification à 11 197 en 2013 (83,16 millions d’habitants en 2016). L’Italie a 8092 communes en (61 millions d’habitants). L’Espagne avec 46,6 millions d’habitants a 8109 communes. La Pologne 38,6 millions d’habitants compte 2459 communes. 581 communes en Belgique pour une population de 11,5 millions d’habitants. Il en va ainsi pour tous les autres pays de l’Union Européenne.

Avec environ 17 000 communes françaises de moins de 500 habitants en 2021, cela représente pratiquement la moitié des communes de l'Hexagone mais à peine un tiers du territoire et seulement 6 % de la population, Dans certains départements, ce sont même 8 ou 9 communes sur 10. Plus de 2500 communes ont moins de 100 habitants, plus de 5 000 ont entre 100 et 200 habitants et environ 10 000 entre 200 et 500 habitants. La population médiane d’une commune française est de 423 habitants contre, par exemple, 2300 en Italie et 11 000 en Belgique.

Si le nombre de certaines de ces petites communes a toutefois diminué depuis quelques années, c’est du essentiellement au fait qu’elles ont fusionné avec d’autres où, par leur urbanisation, elles ont franchi le seuil des 500 habitants, mais cela ne modifie en rien la configuration générale.

Les Intercommunalités

Au 1erjanvier 2021, la France métropolitaine et les départements d’outre-mer (DOM) comptent 1253 EPCI à fiscalité propre, soit un de moins qu’en 2020. Depuis la forte réduction (-39%) du nombre de ces structures au 1erjanvier 2017, liée à la mise en œuvre des schémas départementaux de coopération intercommunale (SDCI) prévus par la loi NOTRe, la carte intercommunale ne connaît que quelques changements marginaux chaque année.

Les 1 253 EPCI à fiscalité propre se compose de 21 métropoles, 14 communautés urbaines, 223 communautés d'agglomération et 995 communautés de communes. Les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) sont des regroupements de communes ayant pour objet l'élaboration de « projets communs de développement au sein de périmètres de solidarité ». Ils sont soumis à des règles communes, homogènes et comparables à celles de collectivités locales.

Regrouper par fusion les communes et supprimer les intercommunalités

Il faut ramener leur nombre à environ 10 000, voire moins et supprimer les intercommunalités en tant communautés d’agglomérations et communautés de communes, seules seraient maintenues les 21 métropoles et 14 communautés urbaines. Les intercommunalités supprimées n’étant plus que des « communautés de projets ». Les maires, reprendraient les compétences qui leur avaient été retirées et attribuées à ces intercommunalités... Les « communautés de projets » perdant leur statut d’EPCI à fiscalité propre ne pourraient plus prélever des impôts locaux. Pour des réalisations c’est le principe de mutualisation et solidarité par les communes qui prévaudrait (chaque nouvelle commune participe financièrement à partir de son propre budget). Ainsi, rien n’empêcherait que ces « communautés de projets », éventuellement élargies, continuent de gérer les services à la population les plus coûteux  : Eaux, assainissement, ordures, développement des infrastructures de transport, ainsi que certains grands équipements sportifs ou culturels.Les nouvelles communes participant financièrement au prorata de son nombre d’habitants.

Revenir à des régions géographiquement et culturellement plus cohérentes, et plus accessibles pour les citoyens

Quelles que soient les raisons de l’abstention aux élections territoriales, mécontentement à l’égard de l’offre politique ou manque d’intérêt pour un scrutin perçu comme insignifiant, n’est-ce pas en réalité le fonctionnement de la vie locale, censée répondre au besoin de proximité, qui est contesté ?... Redessinées en 2015 autour des grandes métropoles, les nouvelles grandes régions sont peut-être mieux adaptées aux enjeux de l’économie que les anciennes, mais leur taille a contribué à éloigner le citoyen des élu(e)s. Le fonctionnement des assemblées régionales reste opaque et peu adapté à la demande de participation citoyenne sur des sujets qui touchent pourtant de près à la vie quotidienne, au premier rang desquels les mobilités avec les transports, l’environnement, les établissements scolaires...

Avec la création de 13 régions, au lieu des 22 existant en France Métropolitaine on a parfois obtenu des résultats inverses à ce que l’on pouvait espérer. Il est vrai que les 22 régions Métropolitaines d’alors et leur contour géographique, souvent fantaisiste pour certaines d’entre elles, justifiait d'être redécoupées de manière à obtenir un résultat le plus possible consensuel par une cohérence territoriale qui soit en adéquation avec celui des aspirations des populations et de son histoire, mais aussi avec les nouvelles contraintes écologiques. Le bilant est aujourd’hui loin d’être satisfaisant.

Le résultat espéré du redécoupage aurait du permettre de maintenir des régions de tailles très hétérogènes. A cet effet, on pouvait imaginer des régions s’appuyant, pour certaines, sur les découpages des provinces de l’ancien régime... avec quatre, cinq départements actuels au maximum, et des régions à deux départements Alsace, Savoie, ou des collectivités territoriales plus petites encore se complétant avec leurs homologues frontalières Catalogne, Pays Basque français… Ce qui n’aurait pas pour autant créer une situation prêtant le flan à des résurgences de nationalismes régionaux…

Mais, la nouvelle carte des Régions fut préparée par une poignée de hauts fonctionnaires de « l’Enarchie » ministérielle sur les seuls critères de compétition économique Européenne, ou encore pour mieux favoriser les investisseurs Chinois comme l’avait indiqué le Ministre de l’époque en charge du dossier Mr. Vallini, alors que les citoyens, comme les élu(e)s locaux furent furent tenu(e)s à l’écart et interdit(e)s de consultation, ce qui relevait d’un déni de démocratie.

L’idée qui prévalait était de fusionner des régions riches et des régions moins riches pour réaliser un ensemble « fort » est tout aussi absurde qu’inopérant que de fusionner deux régions plus pauvres pour en faire une seule « plus compétitive »… Prenons l’exemple de la fusion Auvergne- Rhône Alpes, les choses sont claires. Le Conseil Régional est installé à Lyon, avec les élus et le personnel Régional, ainsi qu’un grand nombre de services, y compris dans le domaine médical et social. Outre l’absence de cohérence territoriale et culturelle, quel rapport entre la Savoie et le cantal ? Cela n’a certainement pas empêché la désertification de certains secteurs d’Auvergne qui se fait au profit de la région Rhône-Alpes et de Lyon en particulier. L’Auvergne avec des zones désertifiées par les transports ferroviaires, lorsque les populations ont besoin d’un service un peu pointu, notamment sur le plan médical ils doivent toujours courir à Lyon. Au lieu de faire des économies, cela coûte d’ailleurs plus cher, car il faut payer des transports supplémentaires. Avec augmentation importante des déplacements médicaux par VSL, la sécu n’a qu’à bien se tenir...

Revenir à des découpage de régions territorialement et culturellement plus cohérentes, au plus près des citoyens, donc plus nombreuses et de taille inférieure implique aussi la suppression des départements

Il faut faire la distinction entre la notion du département district administratif d’Etat et le Département collectivité territoriale. Les Préfets et les services de l’Etat ne seraient pas concernés par la réforme, ce sont les conseillers généraux qui le serait par leur suppression. Les départements ne seraient plus des collectivités territoriales. Les fonctionnaires territoriaux des départements actuels qui connaissent le terrain continueraient à exercer les mêmes compétences, mais pour le compte de la Région, ou des nouvelles communes. Par contre les économies à prévoir sur les indemnités des conseillers généraux, de leurs collaborateurs et sur les frais de fonctionnement des conseils généraux qui sont de l’ordre de 11 Milliards d’euros environ par an, une très grande partie de cette somme serait une économie importante faite annuellement sur le budget de l’État…

Parmi les transfert de compétence, et par soucis de simplification, si l’entretien des écoles primaires serait à charge des nouvelles communes, comme les collèges et à l’instar des lycées l’ensemble de ces établissements d’enseignement scolaire relèveraient de la compétence régionale. Si l’ensemble du réseau routier devrait relever de la compétence de l’État pour les autoroutes, tout le reste du réseau routier relèverait de la compétence des régions.

Pour conclure

Le séisme démocratique qui vient de se produire lors des dernières élections territoriales n’est pas forcément transposable à l’élection présidentielle. Mais, pour les parties en présence, la persistance d’une forte défiance à l’égard des représentants politiques constitue un avertissement. La gauche et surtout la droite ont beau rêver d’un retour dans le jeu, la faiblesse de leur projet et l’absence d’une procédure actée de départage entre ses prétendants les maintiennent pour le moment dans une situation de grande vulnérabilité, comme LREM, d’ailleurs.

JPEG



93 réactions


  • Clocel Clocel 30 juin 09:10

    De profundis la Gueuse et ses ténèbres lumineuses...

    Les peuples sans conscience sont condamnés à mourir de froid...


    • Le421... Résistant Le421... Résistant 30 juin 18:12

      @Clocel
      Je laisse réfléchir à cette phrase de Coluche...
      Si voter servait à quelque chose, il y a longtemps que ce serait interdit.
      Rappelons-nous 2005 et le TCE.
      Sarkozy a chié sur le résultat du référendum et démontré ainsi à quoi servait la politique.
      Tant qu’il y aura un ramassis d’andouilles pour voter « à la gueule du client » et un ramassis de désabusés qui s’en foutront, on n’aura pas le cul sorti des ronces de sitôt !!


    • Old Dan Old Dan 2 juillet 09:26

      @Clocel
      Les institutions de la 5e sont hors d’âge, (500.000 km au compteur !)
      Pas adaptées au monde actuel : communication, information, génération Web...
      Mais conviennent très bien aux vieux partis issus de XXeS et à leurs électeurs paumés.
      .
      Le monde change et convulse. Certaines valeurs évoluent. Difficile de l’admettre, ou de s’y retrouver.
      Alors c’est... Bof !
      .
      [... et on n’a pas encore tout vu ! ]


    • Captain Marlo Captain Marlo 2 juillet 19:20

      @Old Dan
      Les institutions de la 5e sont hors d’âge

      La Constitution est parfaitement adaptée à l’Union européenne, et aux pertes de souveraineté. Elle a été modifiée de nombreuses fois, pour être conforme au Droit Communautaire.

      "La primauté du droit européen sur les droits nationaux est absolue. (....)
      La Cour de justice a estimé que les constitutions nationales sont également soumises au principe de primauté. Il revient ainsi au juge national de ne pas appliquer les dispositions d’une constitution contraire au droit européen.etc



    • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 3 juillet 03:54

      @L’auteur

      Que faire ?
      Et en tant quélu ou ex elu vous osez pooser SINCEREMENT cette question ?
      Serieux ???
       
      Apres avoir tous ensemble (eh oui Sarko de droite ne pouvais pas faire cette FELONIE sans l’aide de la GAUCHE, cad le PS à l’epoque)
       
      Apres s’etre MAJISTRALEMENT FAIS CHIER SUR LA GUEULE avec 55% de NOn ce qui est un plébicite, passer le OUI deux ans pres fut le pire crachat et le poire mépris de la démocratie représentative
       
      Et pourquoi ca arrive maintenant ?
      Parce que ce genres de choses, c’est des lames de fond , un peu comme le moment entre le tremblement de terre et le tsunami qui en découles plus tard
       
      Vouys comprenez ce que j’explique la ?

      Tout le reste (le RN et autres délires c’est du blablabla de politiques)
      ne sert qu’a vous rassureer ou faire du « bruit »
      Par contre a votre place oiu je m’inquieterais un peu plus, et preuve indiscutable que les Francais tanguent vers le point d’exaspération ou « tout deviens possible »
      meme se retrouver au bout d’une corde, c’est arrivé vous savez ? smiley
       
      C’est que le vote contestataire (ced celui du RN) ne s’exprime plus et se mute dans le silence...
       
      Il n’y a pas pire pour un peuple (psychologie des peuples lisez , ou faites comme votre serviteur ecoutez des podcass interessants, vous comprendrez ) que d’etre en permanence humilié, meprisé etc...
      Par son Roi (et sa cour) !!

      Et ce qui tue encore plus c’est le génocide programmé de celui-ci (sisi) et que en plus oin lui dise que c’est normal car il n’a pas dhistoire, et le peu qui lui reste on va la « ré-écrire » smiley
       
      Si vous ne comprenez pas mes dernieres phrases, informez vous sur les derclarations du poudré .
       
      Bien à vous ,
      un tres ancien electeur qui depuis 2008 a mis son bulletin de vote a la poubelle vu qu’il est pris pour de la monnaie de singe


    • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 3 juillet 03:57

      Suite
      Je me cite (ce qui est rare) mais m’etant rendu compte d’un manque peut etre d’imprecision ?

      "Par contre a votre place oiu je m’inquieterais un peu plus, et preuve indiscutable que les Francais tanguent vers le point d’exaspération ou « tout deviens possible »

      Ici vous aviez (j’ose l’esperer) au desormais abandon du vote contestataire via le RN (dont vous parliez)
      malgré les gesticulations incroyable de la baronnie montretoutesque smiley


    • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 3 juillet 04:01

      @Le421... Résistant
      "Rappelons-nous 2005 et le TCE.
      Sarkozy a chié sur le résultat du référendum et démontré ainsi à quoi servait la politique.

      « 

      J’ai exprimé exactement la meme chose.
      Bref apres le »tremblement de terre sous marin« voici le »tsunami" qui arrive
      (mon texte plus bas ou plus haut)


  • Docteur Faustroll Johnny Wanker 30 juin 09:16

    Pourquoi vouloir replâtrer sur une charpente pourrie ?

    La cause de cette débandade est claire : les leçons de morale civique héritées de la troisième république sur les « droits et les devoirs » des citoyens ne suffisent plus à faire écran pour masquer le spectacle des gros chats noirs qui se font du gras aux frais des petites souris supposées les choisir comme rois.

    Les gros chats peuvent toujours chercher à changer le décor, la gent trotte-menu a fini par comprendre. Le jeu ne l’intéresse plus, et il n’y a plus de jeu si on leur met une mitraillette dans le dos pour les obliger à choisir ente Tom et Sylvestre. Autant les laisser se battre entre eux, ça laisse du temps pour trouver un peu de graines à manger.


    • @Johnny Wanker

      Bonjour séraphin. Comment va Jehanne ? S"est-elle remise de ses émotions du week-end dernier et de son abstinence forcée de 2 jours ?
      Ce doit être difficile de sortir tout ce temps des projecteurs quand on a l’habitude de s’exhiber en tête de gondole smiley
      Tout ça pour de sordides histoires de plagiat !


    • Docteur Faustroll Johnny Wanker 30 juin 09:45

      @facta non verba au profil trendy

      t’as vraiment rien d’autre à foutre, Dugenou ?


    • chantecler chantecler 30 juin 09:50

      @Johnny Wanker
      Salut ,
      Si cet histoire de plagiat est vrai , tu aurais du t’excuser et ne pas changer de pseudo .
      Après tout personne n’est à l’abri de faire une connerie .
      L’erreur est humaine .


    • cita 30 juin 10:34

      @chantecler

      Si cet histoire de plagiat est vrai , tu aurais du t’excuser et ne pas changer de pseudo

      Plutôt que de poser la question il suffit de suivre le lien, indiqué par Facta non verba, c’est ce que j’ai fait et vous auriez été édifié.

      A propos, il y a une faute d’accord dans votre phrase, il fallait écrire pseudos. puique Lampion après avoir été démasqué est devenu Jehanne puis Johnny Wanker, le tout en 48 H..

      Ce type est un vrai transformiste, une sorte de Frégoli d’Avox.


    • @Johnny Wanker

      « Dugenou » s’inquiétait du silence inquiétant de Jehanne smiley


    • @chantecler
      « tu aurais du t’excuser et ne pas changer de pseudo »
      C’est ce que je m’évertue à lui rappeler : faute avouée est à moitié pardonnée.
      Le plagiat est réel et facile à vérifier. Mais quand cet « exploit » lui a été rappelé par un auteur qu’il importunait, il s’est éclipsé après avoir changé deux fois de pseudo, et il est resté absent du site pendant 2 jours, ce qui est rarissime.
      Sa réaction du jour a été de nous « punir » par un vote négatif pendant qu’il s’attribuait un vote positif : pitoyable !


    • Docteur Faustroll Johnny Wanker 30 juin 12:14

      @facta non verba au profil trendy, cita, siatom

      je vous laisse entre vous

      ciao


    • chantecler chantecler 30 juin 13:43

      @facta non verba au profil trendy
      Oui, bon !
      Je suis contre la lapidation ....
      « Que celui qu n’a jamais péché jette la .... »
      Plagier c’est pas bien , mais j’aime lire Séraphin Lampion , car il ne dit pas que de conneries , il a beaucoup d’humour , et même s’il a plagié , dieu ait pitié de son âme , je suppose qu’il n’avait pas l’intention de se creuser les méninges pour écrire ce que d’autres ont écrit avant lui ...
      Je me souviens d’un de mes profs qui citait je ne sais qui , « tout a déjà été dit et écrit » :
      rien ou vraiment peu de choses , de vraiment nouveau en ce bas monde .
      Et sincèrement , si je ne me réfère qu’à la politique tout a été dit écrit ou fait depuis au moins la révolution , mais probablement depuis la guerre antique .
      Nous ne produisons que très peu de choses de nouveau au point de vue pensée , nous ne faisons que transmettre ....
      Encore faut il avoir en mémoire ce qu’ont écrit nos maître .
      Séraphin , reviens !


    • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 30 juin 14:33

      @Johnny Wanker
      LAMPION LAMPION LAMPION tu es en train de perdre toute ta crédibilité
      chie at home t’a pulvérisé
      tu n’es pas digne de jouer dans tintin
      Allez milou mords le
       smiley


    • reptile cyrus 30 juin 14:50

      @Bendidon

      En fait non , le guardian a copier un article dans le domaine publique d’ un blog anarcho-ecolo complotiste qui apelle a imprimer et diffusez ses texte en copyleft .

      ZX/facta ( double compte ) le savait mais as preferer harceler seraphin .
      https://winteroak.org.uk/2021/05/05/the-acorn-65/#2

      c’ est donc eux qui doivent des excuse a seraphin et non l’ inverse .
      ya pas de plagiat sur un texte copyleft .


    • Eric F Eric F 30 juin 19:44

      @cyrus
      Le Guardian a mis un lien vers le texte originel « Originally published as part of Issue 65 of Winter Oak’s Acorn bulletin. Read the full bulletin here, or follow Winter oak on twitter here »



    • reptile cyrus 30 juin 20:07

      Seraphin a fait sa propre traduction d’ un texte dans le domaine publique .

      c’ etait parfaitement son droit . 

      https://books.openedition.org/uop/1010?lang=fr

      Dans ce cas il ne peut reclamer de droit d’ auteur , mais peut se faire editer a compte d auteur

      il as commit une erreur en ne citant pas CORRECTEMENT la soure du texte , mais le guardian egalement car dans ce cas , la citation se fait en haut a coté du titre en toute letre pas par une URL bidon en bas ...

      De plus ce sont des texte lié , le guardian devait donc prendre tout les texte et non pas eulement celui qui lui plait smiley une revue ne peut pas etre « decouper » .

      Enfin ZX/facta est coutumier de genre d’ attaque sur patrice bravo , et j’ en ais fait les frais egalement en moderation bien que j’ ais citer mes soure de traduction smiley

      On peut aussi examiner , les image de rakoto qui bien que mosaiquer represente un piratage ( pas de montage , pas de photo domaine publique ) ...

      Rosemar aussi s’ etait planter sur le texte d’ un archeologue de nimes ..

      Un article recent n’ as jamais été effacer malgres les signalement ..

      Quand a ZX:facta ses texte sont du meme ecrivain le medisans donatien furtif smiley

      Alors si on fouille on va en trouver plein d’ autre qui sont border line , 

      pourquoi pendais t’ on uniquement seraphin qui as fait une betise mais a certainement retenue la lecon .

      Quand en en plus c’ est un double compte ZX/facta qui s’ en sert pour demolir un auteur ca me semble bien plus grave .


  • Plum’ 30 juin 09:41

    Comme c’est bizarre, le traitement de la crise du COVID par les politiques n’aurait eu aucune incidence sensible sur le niveau des abstentions... Pourtant ils n’ont jamais été aussi nuls... Pourtant il n’y a que cela qui ait vraiment changé par rapport aux élections précédentes. Merci Martine Wonner pour être l’exception...


    • V_Parlier V_Parlier 30 juin 20:47

      @Plum’
      En effet, il n’y en a pas un pour racheter l’autre. Mais non seulement ils font semblant de ne pas comprendre, mais en plus ils en remettent une couche : Une bonne couche de chasse aux « ennemis du peuple » non vaccinés, alors qu’en parallèle il y a la réalité :

      Etes vous un ennemi du peuple ?
      https://www.youtube.com/watch?v=_uZXQpDPwz4
      Variant Delta Obeissez ?
      https://www.youtube.com/watch?v=WpqiCocG9OY

      (Et rien d’underground là-dedans. Pas de conneries de nano-particules 5G aimantées machin chose. La réalité est bien plus simple).


    • Croa Croa 30 juin 23:19

      À Plum’,
      Sur ce sujet il y a tout de même une exception, les patriotes qui sont les seuls à avoir dénoncé la mascarade du corona-circus. Martine Wonner est aussi une exception en effet mais il n’y avait pas de candidats associés à elle. 
      De plus le corona-circus n’est pas qu’une mascarade, c’est aussi la révélation de la nature du régime devenu dictatorial avec des élections suffisamment pipées pour ne laisser aucun espoir démocratique à tel point qu’il n’est même pas utile de voter pour les exceptions restantes.


    • troletbuse troletbuse 30 juin 23:27

      @Croa
      Ben oui. Malheureusement, éliminé au 1er tour.
      Donc j’ai barré tous les bulletins au second tour. C’est tout ce que je pouvais faire.
      J’ai pas mis d’insultes quoique ca me démangeait.  smiley


    • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 07:10

      @Croa
      il y a tout de même une exception, les patriotes qui sont les seuls à avoir dénoncé la mascarade du corona-circus.

      Non, ils sont trois à avoir écrit à Véran au sujet des traitements : Dupont Aignan, Asselineau et Philippot.


  • Zolko Zolko 30 juin 10:00

    Tournez et retournez la question autant que vous voulez, il n’y a qu’une conclusion possible : la France a besoin d’une nouvelle constitution. Ecrite par d’autres que les politiciens, c.à.d. que les élus actuels doivent en être exclus d’office.


    • amiaplacidus amiaplacidus 30 juin 10:09

      @Zolko
      Oh, combien vous avez raison.


    • Le421... Résistant Le421... Résistant 30 juin 18:15

      @Zolko
      Ah ouais, sauf que...
      Avec le ramassis de trouillards qui habitent ce pays (rien n’a changé depuis 1940 !!), on n’est pas près de changer quoi que ce soit...
      Et puis, on vote à drouatte, à drouatte ou encore à drouatte !!
      On change le type, mais pas le côté.
      Donc...


    • Captain Marlo Captain Marlo 30 juin 18:16

      @Zolko
      la France a besoin d’une nouvelle constitution

      En restant dans l’UE, le Droit Communautaire est supérieur aux Droits des Etats, y compris dans le domaine constitutionnel. Les Constitutions doivent être compatibles avec le Droit européen. La Constitution française a d’ailleurs été bidouillée plus de 20 fois pour la rendre compatible avec les pertes de souveraineté...

      "(...) La primauté du droit européen sur les droits nationaux est absolue.Ainsi, tous les actes européens ayant une force obligatoire en bénéficient, qu’ils soient issus du droit primaire ou du droit dérivé.

      De même, tous les actes nationaux sont soumis à ce principe, quelle que soit leur nature : loi, règlement, arrêté, ordonnance, circulaire, etc. Peu importe que ces textes aient été émis par le pouvoir exécutif ou législatif de l’État membre. Le pouvoir judiciaire est également soumis au principe de primauté. En effet, le droit qu’il produit, la jurisprudence, doit respecter celui de l’Union.

      La Cour de justice a estimé que les constitutions nationales sont également soumises au principe de primauté. Il revient ainsi au juge national de ne pas appliquer les dispositions d’une constitution contraire au droit européen.etc"


    • Captain Marlo Captain Marlo 30 juin 18:20

      @Le421... Résistant
      Et puis, on vote à drouatte, à drouatte ou encore à drouatte !!

      Ecoutez ce qu’explique Emmanuel Todd sur l’abstention à ces élections :
      « Une Gauche qui ne veut pas sortir de l’euro, est de Droite ».


    • V_Parlier V_Parlier 30 juin 20:49

      @Le421... Résistant
      On vote mondialiste et libéral, point. Moi je peux dire aussi que c’est de gôôche si je veux. En effet on ne change que le figurant, tout en reprochant à d’autres pays de garder leurs dirigeants trop longtemps (sans se préoccuper de savoir s’ils écoutent leurs peuples ou pas).


    • Croa Croa 30 juin 23:25

      À Captain Marlo,
      Il est bien évident que dès les premières lignes la nouvelle constitution consacrera l’indépendance de la nation. Il ne peut en être autrement.


    • troletbuse troletbuse 30 juin 23:54

      @Zolko
      Moi, je pense qu’elle aurait plutôt besoin d’un Guantanamo, pas la chanson.


    • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 07:13

      @Croa
      Il est bien évident que dès les premières lignes la nouvelle constitution consacrera l’indépendance de la nation. Il ne peut en être autrement.

      Il faut donc commencer par sortir de l’ UE.
      Ce que disent jamais ceux parlent d’une nouvelle Constitution.
      Ce qui va sans dire, va encore mieux en le disant !


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 1er juillet 09:12

      @Captain Marlo

      « La Cour de justice a estimé que les constitutions nationales sont également soumises au principe de primauté. Il revient ainsi au juge national de ne pas appliquer les dispositions d’une constitution contraire au droit européen.etc" »

       

      Ben oui mais l’estimation de la Cour de Justice n’est nullement écrite dans le traité et donc n’a même pas été ratifié par la France et encore moins par le peuple français qui a dit NON au référendum de 2005.


    • Croa Croa 1er juillet 18:44

      À Captain Marlo,
      Tu ne peux RIEN faire avec l’actuelle constitution. Donc on balance tout pour commencer ce qui comprends une dénonciation des traités. La nouvelle constitution contiendra une déclaration d’indépendance c’est tout et il n’y a pas plus simple. 


    • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 19:34

      @Croa
      Donc on balance tout pour commencer ce qui comprends une dénonciation des traités.

      « Dénoncer » ne veut rien dire.
      Ou bien on sort définitivement de l’UE & de l’euro par l’article 50 du TFUE.
      Ou bien on y reste !

      1. Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union.

      2. L’État membre qui décide de se retirer notifie son intention au Conseil européen. À la lumière des orientations du Conseil européen, l’Union négocie et conclut avec cet État un accord fixant les modalités de son retrait, en tenant compte du cadre de ses relations futures avec l’Union. Cet accord est négocié conformément à l’article 218, paragraphe 3, du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne. Il est conclu au nom de l’Union par le Conseil, statuant à la majorité qualifiée, après approbation du Parlement européen.

      3. Les traités cessent d’être applicables à l’État concerné à partir de la date d’entrée en vigueur de l’accord de retrait ou, à défaut, deux ans après la notification visée au paragraphe 2, sauf si le Conseil européen, en accord avec l’État membre concerné, décide à l’unanimité de proroger ce délai.etc


    • Zolko Zolko 2 juillet 15:17

      @Croa

      dès les premières lignes la nouvelle constitution consacrera l’indépendance de la nation

       
      je préférerais parler de « souveraineté populaire », c.à.d. que les décision prises par référendum sont supérieures à TOUT, y compris aux traités internationaux. Et du coup, la constitution ne peut être changée/amendée que par approbation par référendum.
       
      Et du coup, la nouvelle constitution devrait introduire le RIC (ou RIP). Si on a ça, le reste ne compte plus vraiment.

  • Étirév 30 juin 10:10

    « Quelles peuvent être les causes ? »
    Une majorité de français commence à percevoir la supercherie démocratique (en attendant qu’elle en comprenne l’impossibilité), cachée derrière le l’illusion du « suffrage universel ».
    «  le suffrage universel, considéré à lui tout seul et agissant dans une société fondée sur l’inégalité économique et sociale, ne sera jamais pour le peuple qu’un leurre  ; de la part des démocrates bourgeois, il ne sera jamais rien qu’un odieux mensonge, l’instrument le plus sûr pour consolider, avec une apparence de libéralisme et de justice, au détriment des intérêts et de la liberté populaires » (Mikhaïl Bakounine)
    « ... et que faire ? »
    Revenir à un régime aristocratique qui seul, tenant compte des qualités de chaque individu, unique, permet toute élèvation du type humain.
    La démocratie avilit en abaissant les bons, c’est une tyrannie qui s’exerce par un mouvement de traction morale, de bas en haut ; elle fait descendre, elle empêche les meilleurs de s’élever, elle abat les têtes qui dépassent le niveau des médiocres, empêchant ainsi l’éclosion des types supérieurs, supprime le respect et rend les petits insolents.
    C’est ce que nous enseigne la légende de Procuste (l’homme fort et brutal) qui raccourcit les étrangers (hommes faibles et/ou intellectuels) pour les faire entrer dans son lit de fer.
    « L’argument le plus décisif contre la « démocratie » se résume en quelques mots : le supérieur ne peut émaner de l’inférieur, parce que le « plus » ne peut pas sortir du « moins » ; cela est d’une rigueur mathématique absolue, contre laquelle rien ne saurait prévaloir. »
    (René Guénon, La Crise du Monde Moderne, Chap. VI, Le Chaos social)
    LIEN


    • Eric F Eric F 30 juin 19:52

      @Étirév

      "Revenir à un régime aristocratique qui seul, tenant compte des qualités de chaque individu, unique, permet toute élévation du type humain« 
      Avec des élites qui évoluent en vase clos, on a déjà un aspect de régime aristocratique. L’aristocratie basée sur la naissance ou le milieu n’est pas basée sur les qualités individuelle, c’est la »méritocratie" qui est basée sur ces qualités, et la démocratie idéale est bel et bien basée sur le mérite.

    • mmbbb 4 juillet 11:19

      @Eric F la méritocratie , bien sur , sauf que si l on voulait un systeme educatif performant et la je rejoins le prof Laurent Alexandre , il faudrait mettre les meilleurs profs dans les lycees , J ai eu de bons profs mais aussi de mauvais et ce qui est souvent la norme des profs absents dans les matieres principales math et francais 
      En France nous aimons les grands principes mais la pratique est souple 
      Courteline le disait .
      Regardez les rejetons de la bourgeoisie de gauche ou de droite .
      J ai assez de vécu et j ai assez observé pour me rendre compte que tout cela est du pipeau .
      je suis devenu un mauvais citoyen et je n ai aucun scrupule .
      Ce pays , je n en plus rien a foutre 


  • chantecler chantecler 30 juin 10:10

    Dans la vie tout est question de confiance :

    Tu penses que le libéralisme est un outil au service des peuples et de l’emploi :

    Tu y adhères .

    Tu penses que la politique peut améliorer le sort de la population : tu vas voter .

    Tu penses que le vaccin est efficace et est la bonne solution :

    Tu vas te faire vacciner .

    Tu penses que privatiser à tout crin est une bonne chose :

    Tu soutiens les libéraux .

    Tu penses que l’UE est un bienfait :

    Tu l’as soutient .

    Tu penses que c’est un échec :

    Tu réclames un retour à un souverainisme , à un protectionnisme .

    Tu penses que les médecins ne veulent que soigner et ne cherchent pas à nous embrouiller avec les bénéfs de big pharma ,ni imposer un pouvoir médical supplémentaire : tu les écoutes .

    etc etc ....


    • Le421... Résistant Le421... Résistant 30 juin 18:18

      @chantecler
      Je n’adhère pas au libéralisme...
      Je ne me suis pas fait vacciner... Houhouhououou le salaud !! Oui, je sais !!  smiley
      Je n’ai pas voté oui au TCE...
      Je ne suis ni protectionniste, ni souverainiste.
      Je suis un « insoumis ».
      Bon, y’en a qui ne sont pas équipés au niveau du cerveau pour comprendre...
      Mais ce n’est pas grave. Je les excuse...


    • chantecler chantecler 30 juin 18:31

      @Le421... Résistant
      Salut ,
      idem .
      Par contre je pense qu’il faudra passer par une phase de protectionnisme pour réindustrialiser le pays .


    • Captain Marlo Captain Marlo 30 juin 18:47

      @Le421... Résistant
      Bon, y’en a qui ne sont pas équipés au niveau du cerveau pour comprendre...

      Emmanuel Todd est équipé d’un cerveau qui marche très bien.
      Je résume ses idées essentielles :
      « L’horrible vérité de la France, c’est son encastrement dans la politique européenne, et pas ce qui importe aux gens.

      — La démocratie c’est voter pour des gens qui peuvent agir sur le plan économique. Or la classe politique a organisé sa propre impuissance.

      — Les élections sont devenues depuis Maastricht, une comédie. »

      — Les thèmes abordés :« Sécurité/ immigration/ islam », n’intéressent pas les gens, et encore moins les jeunes.

      — « La démocratie ne peut pas exister sans indépendance nationale ». En clair, avec des élus qui ont la possibilité d’agir sur l’économie et le social.

      — « Les Partis politiques ne peuvent pas parler d’économie et de social, car ils ne veulent pas sortir de l’ UE & de l’ euro ». Alors, ils caquettent sur les religions et les questions culturelles, ce qui n’intéresse pas les électeurs.

      Ils font aussi des promesses qu’ils ne tiendront pas, comme réindustrialiser la France ou une autre Constitution...En attendant, Macron va passer en force sur les retraites, réforme demandée par Bruxelles en échange des milliards du Plan de relance...


  • amiaplacidus amiaplacidus 30 juin 10:36

    Cause de l’abstention : refus de choisir entre le pire et le moins pire.

    D’autant plus que le choix n’est qu’entre le pire ou le pire.


    • Le421... Résistant Le421... Résistant 30 juin 18:20

      @amiaplacidus
      J’ai voté au premier tour pour la candidate LFI de ma région...
      Et au deuxième, j’avais barbeuq !!
      Désolé.  smiley


    • Le421... Résistant Le421... Résistant 30 juin 18:21

      @Le421... Résistant
      Ah oui, parce que je précise que le vote « du moins pire », pour moi, c’est TERMINÉ !!


    • Captain Marlo Captain Marlo 30 juin 18:55

      @Le421... Résistant
      Olivier Todd a voté pour Lutte Ouvrière, qui parlait économie & lutte des classes.
      J’ai failli faire pareil. Lutte ouvrière présentait une liste. Mais en lisant leur profession de foi (appelée désormais ouvertement « propagande électorale » !), j’ai lu que LO était pour les vaccins foireux, et surtout, pas un mot sur les traitements.

      Voter pour des euronouilles, déjà, ça me demandait un effort surhumain, mais en plus, me déplacer pour les vaccins foireux, faut pas trop m’en demander !


    • Croa Croa 30 juin 23:33

      À Le421... Résistant ?
      Tes LFI sont insoumis comme moi je suis pape  smiley 
      En 2017 ils pouvaient faire illusion, maintenant ils portent une muselière comme tout le monde.


    • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 3 juillet 04:07

      @Le421... Résistant
      Ah oui, parce que je précise que le vote « du moins pire », pour moi, c’est TERMINÉ !!

      Moi c’est pas le moins pire, c’est tout court
      Le RIC (ou son equivalent) ou rien
       
      Depuis la claque de 2008 c’est non négociable et le jour ou les mougeons refuserons en masse de jouer a ce jeu de bonto pippé (les elections actuelles)à forcément la nature à horreur du vide il ne restera plus que DEUX solutions à ce pouvoir corrompu..
       
      Soit passer sous un statut style corée du nord, mais la, cela sera difficile de donner des lecons de démocratie meme pas a Orban mais aux Quaris (etc) smiley
       
      ou
       
      Soit passer à une veritable démocratie style RIC (Ou Suisse votations directe des lois) etc dans le principe..


  • zygzornifle zygzornifle 30 juin 10:54
    Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs , des voleurs et des traîtres n’est pas victime !.... il est complice.(George Orwell)

    N’attendez pas la solution de vos problèmes des hommes politiques puisque ce sont eux qui en sont la cause (Alain Madelin)


    VOLTAIRE : « la politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire »......

  • bernard29 bernard29 30 juin 10:58

    D’abord , bravo pour cet article travaillé que j’ai lu avec intérêt.. Je partage tout a fait votre opinion sur le découpage technocratique imbécile des régions, et je voulais vous signaler un article intéressant sur la question de l’inutilité des régions et pour la préférence départementale. Le Monde intitulé ; « une raison de l’abstention a été occultée ; les régions ne servent à rien. »

    Vous préconisez la suppression des départements, comme le souhaitait aussi la convention pour le 6 éme république de Montebourg..

    Il peut y avoir là un vrai débat démocratique à ouvrir avec les citoyens.

    Quoiqu’il en soit, je crois aussi qu’une des raisons de l’abstention réside dans la création de binômes électif pour ces départementales . Je sais qu’il s’agissait d’une volonté de constituer une assemblée partitaire homme-femme, mais qui a eu pour conséquence de rendre cette élection complétement déconnectée du réel et du terrain.


    • Captain Marlo Captain Marlo 30 juin 19:24

      @bernard29
      Le Monde intitulé ; « une raison de l’abstention a été occultée ; les régions ne servent à rien. »


      Si, si elles sont vachement utile pour détruire les Etats Nations grâce aux euro-régions !! Il faut comprendre la logique de l’oligarchie mondialiste.

      La mondialisation a été mise en place en « dérégulant », c’est à dire en supprimant toutes les lois protectionnistes qui protégeaient les entreprises et les emplois, afin de favoriser les délocalisations dans les pays à bas salaires. Cf « D’où vient la mondialisation ? »

      Les Etats Nations indépendants et souverains sont un danger. Ils peuvent à tout moment voter des lois pour réguler les mouvements de capitaux ; remettre des taxes aux importations et des quotas, pour protéger leurs industries et leur agriculture ; limiter la libre circulation des personnes et des migrants (je ne parle pas des réfugiés politiques, une tradition française) ; réguler les délocalisations des services dans les pays à bas salaires etc.

      Il faut donc empêcher les Etats Nations européens de refaire surface et de reprendre la main. L’empilement des structures actuelles (le mille feuille territorial) est provisoire. Le but de François Hollande était de faire des euro-régions de la taille des Comtés américains. Il existe déjà, à cheval sur toutes les frontières de la France, des euro régions. Ce sont les territoires transfrontaliers.


    • Daniel MARTIN Daniel MARTIN 1er juillet 20:50

      @bernard29
      Je vous remercie et partage vos observations


  • zygzornifle zygzornifle 30 juin 10:59

    Cela veut dire que plus de 60% d’électeurs ont bien compris que cela ne servait a rien, les politiques se battent pour conserver leur poste, mettez les tous au smic et il se tailleront comme des rats pendant un naufrage ....


    • eddofr eddofr 30 juin 12:18

      @zygzornifle

      Sauf que ce sont eux qui décident de leur propre salaire ...

      En fait, la politique est la forme la plus pure de la dictature prolétarienne : les politiques (le prolétariat) décident pour le peuple (le patronat) ...


    • zygzornifle zygzornifle 30 juin 12:57

      @eddofr

       Et les politiques jamais fatigués car leurs mains pendent inutilement au bout de leurs bras comme des branches mortes vont obliger le Maçon tout flingué dans son corps a bosser jusqu’à 64 ans pour toucher une retraite en dessous du seuil de pauvreté ....
      La France est devenue la Rance tellement elle pue ....


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 30 juin 14:06

    Au premier tour je n’ai vu aucun candidat préoccupé par ce qui me préoccupe le plus dans la vie collective. J’ai donc mis une enveloppe vide dans l’urne.

    Ce bulletin blanc, comme tous les autres, n’ayant pas été pris en compte je ne suis pas allé voter au second tour, alors que je suis fermement opposé à l’abstention.

    Combien d’abstentionnistes de ce type avons-nous été au second tour ? Ça n’intéresse ni les pleurnicheurs politiciens professionnels ni les pleurnicheurs des médias


    • sirocco sirocco 30 juin 17:28

      @Pierre Régnier

      Les politicards tous bords confondus se fichent pas mal du taux d’abstention et du pourcentage avec lequel ils ont été élus, pourvu qu’ils aient été élus.

      La seule chose qui les intéresse, c’est qu’ils ont accès au gâteau, aux homards géants et aux bonnes bouteilles, aux magouilles, au copinage, à la corruption passive... et qu’ils vont pouvoir (continuer à) s’en mettre plein les fouilles.

      Si on leur parle de leur « programme », des attentes de leurs électeurs, on va les faire doucement rigoler. Ceux qui n’auraient pas encore compris ça feraient bien de s’acheter quelques neurones.


    • Captain Marlo Captain Marlo 30 juin 19:37

      @sirocco
      se fichent pas mal du taux d’abstention et du pourcentage avec lequel ils ont été élus, pourvu qu’ils aient été élus.

      Si, quand même, il y a des trucs qui les contrarient...
      Le Front Républicain ne fonctionne plus comme avant...
      Et le duel programmé Le Pen/Macron a pris un coup dans l’aile.

      On notera que les Socialistes et les Républicains participent au Gouvernement depuis 2017.
      Pour les élections, ils deviennent « l’Opposition ».
      Le lendemain, ils sont retournés participer au Gouvernement de Macron...
      Et pour 2022, ils redeviendront sans doute « l’Opposition »... !


    • zygzornifle zygzornifle 2 juillet 08:06

      @sirocco

      Les politiques seraient payés au smic il s’enfuiraient comme des rats pendant un naufrage allant piller ailleurs ...


  • rhea 1481971 30 juin 17:23

    Quand il y a tout et son contraire sur une pandémie, sur l’avenir, comment

    voulez vous que les gens croient au fonctionnement du pays ?


  • L'apostilleur L’apostilleur 30 juin 17:58

    @ l’auteur 

    « ...Elections : abstention abyssale, quelles peuvent être les causes ... »

    Vous auriez pu citer les je-m’en-foutistes satisfaits qui considèrent que tout va bien comme ça...


  • Asaln 30 juin 18:07

    Les Français s’intéressent très peu à l’économie ou à la monnaie et n’y connaissent rien (ce qui ne va pas s’améliorer vu les réformes des programme des facs...) mais après tant d’année d’ U.E. ils sentent confusément que nous ne sommes plus en démocratie. Quel que soit l’élu la politique est la même : celle dictée par l’U.E. à travers les GOPÉs et aucun élu ne peut y échapper car nous ils ont signé les traités qui leur retire les pourvoir monétaires, économique et aujourd’hui budgétaire. Alors le canton ou la région (petite ou grande) n’existent pas comme centre de décision. Aucun pouvoir réel sauf appliquer la politique de l’ État donc de Bruxelles.

    À quoi peut servir de voter lorsque le chemin est déjà tracé : appauvrissement massif et général depuis les chômeurs et les petits retraités jusqu’aux csp+ (qui ne sont plus à l’abri pour partie) et ça va faire mal (même en trafiquant l’indice des prix comme sait si bien le faire l’ INSEE).

    La messe est dite. D’ailleurs plus personne du monde politique, du R.N à L.F.I, ne défend une sortie de l’U.E. Et ceux qui comme moi ont toujours été opposés à cette U.E depuis Maastricht jusqu’au traité (appliqué contre la démocratie élective) nous sommes bel et bien dans le camp des perdants de l’histoire.

    Et je ne crois pas que cela puisse changer quelles que soient les saloperies qu’on nous prépare, car aujourd’hui en plus de la télé, du foot et de la religion, on a les réseaux sociaux, les jeux vidéos et les beuveries du samedi soir ou des soirs de match.

    Finalement on a la démocratie qu’on mérite non ?


    • V_Parlier V_Parlier 30 juin 21:04

      @Asaln
      Ajoutons à cela que les « opposants » ont tous le même discours covido-vaccinolâtre complètement paranoïaque et ça explique pourquoi cette fois l’abstention a été encore plus élevée.


    • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 07:36

      @Asaln
      La messe est dite. D’ailleurs plus personne du monde politique, du R.N à L.F.I, ne défend une sortie de l’U.E. Et ceux qui comme moi ont toujours été opposés à cette U.E depuis Maastricht jusqu’au traité (appliqué contre la démocratie élective) nous sommes bel et bien dans le camp des perdants de l’histoire.

      Quel pessimisme ! Il y a l’UPR qui propose la triple sortie ! Sortie de l’UE, de l’euro & de l’ Otan.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 1er juillet 09:19

      @Captain Marlo
      Mais l’UPR garde les PV automatiques et les taxes non proportionnelles aux revenus, tout cela honni des gilets jaunes.


    • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 19:40

      @Daniel PIGNARD
      Mais l’UPR garde les PV automatiques et les taxes non proportionnelles aux revenus, tout cela honni des gilets jaunes.

      Vous me fatiguez avec vos PV ! Prenez les transports en commun, si vous n’êtes pas capable de respecter le Code de la route !

      Et vous inventez. Il n’y a rien dans le programme de l’ UPR sur les impôts. Ils sont décidés à l’Assemblée Nationale une fois les élections législatives passées.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 2 juillet 12:17

      @Captain Marlo

      Les gens qui travaillent demandent souvent aux retraités à quoi ils occupent leurs journées.
      Eh bien par exemple, un jour de la semaine dernière, ma femme et moi on est allés en ville.

      On n’était pas depuis cinq minutes dans une boutique, qu’en sortant, il y avait une contractuelle en train d’écrire son PV.
      On s’approche et je lui dis :

      - « Alors, salope, tu peux pas un peu foutre la paix aux retraités ? »
      Elle fait semblant de pas entendre et continue à griffonner.
      Je la traite de sous-auxiliaire nazie.
      Elle me regarde d’un oeil rond stupéfait et commence à rédiger un deuxième PV, pour pneus lisses.

      Alors ma femme la traite de pouffiasse fasciste.
      Elle glisse son second PV sous l’essuie-glace avec le premier, et elle en démarre un troisième.
      On a tenu dix minutes ; plus on l’injuriait et plus elle écrivait de PV.
      Nous, on s’en foutait, on était venus en bus.
       
      A la retraite, on essaie de rigoler un peu tous les jours : c’est important, à notre âge.


    • Xenozoid Xenozoid 2 juillet 12:23

      @Daniel PIGNARD
       smiley

      il y a une premiere fois a tout, tu m’as fait rire au bon sens du terme


    • chantecler chantecler 2 juillet 12:59

      @Xenozoid
      Moi itou !
      Sacré Pignard c’est un prince sans rire !


  • Michel DROUET Michel DROUET 30 juin 18:21

    @Daniel Martin

    Je trouve votre article intéressant s’agissant surtout de la partie « solutions » en mettant un terme au mille feuille territorial (sujet que j’ai moi-même beaucoup abordé dans mes articles), mais je me pose toutefois des questions sur les résistances au changement que ne manqueraient pas d’entraîner votre plan.

    Passons sur le lobby des élus et les partis politiques qui ne seront bien entendu pas d’accord et interrogeons nous sur les réactions citoyennes notamment en matière de fusion des communes pour passer de 35000 à 10000 et aussi les contraintes géographiques (Vallées, littoral, périphérie des métropoles...)

    S’agissant des Conseils Départementaux, je suis entièrement d’accord avec le transferts aux Régions de compétences (collèges, routes,...) mais j’envisage pour ma part le retour à l’Etat de l’action sociale (l’Etat est responsable de la situation sociale donc c’est à lui d’en gérer les effets avec les CAF). En ce qui concerne les économies à attendre de la suppression des Conseils généraux je suis plus prudent que vous. J’ai chiffré les économies potentielles annuelles dans mon département à 20 Millions d’euros...

    Enfin, pour les régions, si les considérations territoriales et de proximité me semblent cohérentes, je suis plus réservé quant à la dimension culturelle qui est pour moi l’ouverture de la boîte de Pandore.


    • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 07:28

      @Michel DROUET

      Les citoyens ne veulent pas de vos régions à rallonge, ni des regroupements de communes. Si les réformes territoriales avaient changé quelque chose au quotidien des provinciaux, ça se saurait. La majorité des gens qui vivent en milieu rural constatent à une régression rapide et spectaculaire de leurs conditions de vie.

      J’habite en PACA, qui n’est pas la région la plus pauvre de France, dans un village de 4000 habitants :
      La Poste a fermé, la Caisse d’épargne à fermé.
      Une épicerie sur 2 a fermé.
      Il manque un médecin, SOS médecin ne se déplace plus.
      Il n’y a pas de pharmacie de garde la nuit et le week-end, ni de médecin de garde.
      Quelques artisans qui n’embauchent pas, sinon, pas d’entreprises, ni d’emplois, à part les aides à domicile.
      Chaque adulte doit disposer d’un moyen de transport pour aller étudier et/ou travailler à 20, 30 ou 40 kms de chez lui....
      Pourquoi les électeurs iraient-ils voter pour des structures qui leur coûtent un pognon de dingue, et dont on ne voit aucun effet positif ?


    • Michel DROUET Michel DROUET 1er juillet 08:32

      @Captain Marlo
      « Si les réformes territoriales avaient changé quelque chose au quotidien des provinciaux, ça se saurait. »
      Les résultats des dernières élections sont là pour confirmer que les réformes territoriales ont dégradé le quotidien des provinciaux et c’est là un des principaux enseignements de ce scrutin. Cela confirme ce que j’écris depuis longtemps et que vous ne lisez jamais.
      Sortez un peu de votre dogme du vous contre le reste du monde et essayez de réfléchir un peu au lieu d’aligner les commentaires en copier coller accusant tout le monde sans vous donner la peine de lire ce qu’ils écrivent.
      Vous auriez pu faire une brillante carrière à la Pravda !


    • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 19:49

      @Michel DROUET

      Je ne vous reproche pas vos critiques sur les régions, l’UPR en fait aussi, voir « Le fiasco des nouvelles régions », mais de défendre les régions, au détriment des communes et des départements, auxquels les Français sont très attachés ! 

      Vous défendez les régions, oui ou non ? OUI !
      Et vous bottez en touche pour éviter de répondre sur les euro régions. Vous attaquez systématiquement le messager pour ne pas avoir à répondre sur le message. Ne vous fatiguez pas, je connais toutes vos techniques de manipulation pour enfumer les gens, dont celle là.


  • Claude Courty Claude Courty 30 juin 19:28

    Une cause suffit pour expliquer l’abstentionnisme : la sottise ambiante allant croissant chaque jour un peu plus.

    Elle est évidemment le fait des sots eux-mêmes – tel que chacun l’est plus ou moins –, sachant que dans la relativité de la sottise et de son contraire, chacun est le sot de quelques autres, mais un effet secondaire se développe : le découragement des moins sots, allant jusqu’à leur faire oublier certains de leurs devoirs civiques dont l’exercice de leur droit de vote.

    Autre exemple ce cette sottise allant croissant : ignorer que notre société n’est pas faite de pollueurs et de non pollueurs mais de ceux qui ayant trop peu en voudraient assez et de ceux qui ayant assez en veulent davantage.

    Quant aux effets destructeurs et irréversibles de la bombe démographique, cordiale invitation à lire

    https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2020/10/le-syndrome-de-lautruche.html

    https://www.worldometers.info/fr/


  • BA 30 juin 21:11

    Yannick Jadot : « Je suis candidat à l’élection présidentielle »


    Il a longuement mûri sa décision. Après avoir mené avec succès la liste écologiste aux européennes de 2019, Yannick Jadot déclare aujourd’hui sa candidature à la présidentielle de 2022.



    https://www.nouvelobs.com/election-presidentielle-2022/20210630.OBS45979/yannick-jadot-je-suis-candidat-a-l-election-presidentielle.html



  • Aimable 30 juin 21:35

    Après les confinements , les abstentionnistes ont un comportement digne des années folles , ils s’étourdissent .  smiley


  • troletbuse troletbuse 30 juin 23:32

    Je me demande pourquoi on parle encore de gauche ou de droite vu qu’ils se rejoignent en tant que profiteurs et opportunistes. La plupart pointerait au chômage car tous les boulots existants dépasseraient leurs capacités.


    • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 3 juillet 04:09

      @troletbuse
      Absolument...
      En 2008 la gauche ET la droite etaient unis pour chier ensemble sur le vote archi majoritaire de 2005
      Et il y en a encore meme apres ca...
      pour participer à cette masquarade lol


  • Le timming du déconfinement a influencé, facilité l’abstention . Le plan , l’arnaque se situe dans les détails .

    Les plus âgés ont voté par éducation, conditionnement et plus généralement par conviction .

    Quant aux plus jeunes et les plus de 30 ans ils ont montré toute leur bassesse donner la priorité à la vaxxination pour faire la fête . Ils ont montré toute leur fainéantise citoyenne en ne votant pas .

    Les minorités sociales (Ecolo, LGBT, Féministe,,,etc) qui actuellement ont pour consigne de faire du bruit , de crier au loup , de manière exacerbé afin de créer une diversion .

    Macron et sa bande d’ingénierie sociale n"en finissent d’ entretenir le chaos (sanitaire,,social..financier..médiatique..sécuritaire etc) .

    Le terrorisme religieux n’est plus financé en exclusivité, (par les Soros, Rockefeller , .....monarchies du golf .CIA..etc) .

    Seul le terrorisme sanitaire tue ...

    La guillotine a été remplacée par la seringue et le virus .,,,Gates, Merkel, Macron, Castex,Véran sont les exécuteurs .

    Véran compte passer à la vitesse supérieur en appliquant une série de contraintes les plus vicieuses , violentes pour obtenir une vaccination totale.

    La guerre civil voulu par Macron se profile pour les jours et les mois qui viennent .


  • L’échouage du Bateau evergreen fut le point de départ de la hausse des carburants .

    L’ evergreen remorqué mais en France rien n’est rentré dans l’ordre, les prix notamment ceux des carburants continuent à monter dangereusement ...et conséquence tous les prix augmentent .

    Le ministre de l’économie est égal à lui même incompétent et aux ordres de Macron tel un gentil toutou remuant la queue devant ses maîtres .

    Ha oui, j’oubliais le retour médiatique du président du conseil scientifique le Delfraissy , le crétin et son e-mail adressé à Mister Fauci https://www.francesoir.fr/politique-monde/mails-delfraissy-fauci

    Delfraissy prévoit un choc énorme à la rentrée , un reconfinement car le variant delta +++++ est dans la maison France .

    Que dire des futurs variants de type Alfa , bêta , gamma, sigma , oméga , zéta, lota , êta, kappa,Theta tout droit sortie de l’alphabet Grec ....

    Mais dites moi , c’est bien Véran le ministre de la santé qui a fait la déclaration suivante :

    — Les personnes vaccinées devront continuer à porter le masque , faire les gestes barrières car ils peuvent être infectés à nouveau ou infecter les autres .

     Mais alors à quoi sert la vaxxination ????????????

    Dernièrement j’ai rencontré un Français type qui se nomme Moah ,.

    Il était visiblement énervé et près à se révolter contre tout ce pouvoir qui selon ses dires le menace de plus en plus chaque jour qui passe .



  • Jean de Beauce Jean de Beauce 1er juillet 09:31

    C’est qui la « courageuse » (panneau numéro 2) ? Elle milite avec quels rebelles au juste ?


  • Ecométa Ecométa 1er juillet 10:09

    Lorsque l’on est pas satisfait démocratiquement nous devrions avoir la possibilité de le faire savoir « haut et fort » par un vote, non pas d’abstention, mais de rejet des propositions qui obligerait les candidats à revoir leur copie. Bien sûr il faudrait que ce « vote de manifestation » soit comptabilisé, et qu’à partir d’un % à déterminer, les élections soient à refaire !


  • Mais le summum fut atteint dernièrement par Véran en désignant le médecin de famille comme appartenant à la médecine libérale alors que Macron et le gouvernement ont changé les lois du code de santé public et le premier ministre Philippe leur a interdit de prescrire ....
    L étymologie des mots n’est plus une priorité intellectuelle chez le ministre Véran et le président Macron .

  • babelouest babelouest 1er juillet 13:59

    Il faut supprimer les communautés de communes imposées du haut, les régions qui ne se conçoivent que dans le cadre de l’UE, et bien entendu l’UE. Vu, Daniel Martin ? Oui, bien sûr les vraiment toutes petites communes ont vocation à se regrouper sauf dans des régions difficiles d’accès. Mais c’est justement l’une des particularités françaises, que d’aucuns voudraient justement gommer dans le cadre de cette honnie union européenne.

    Quant à l’abstention, il serait adéquat que dans les élections, si celui qui a le plus de voix au premier tour ne dépasse pas 22% plus UNE voix, l’élection est ANNULÉE, et un nouveau scrutin est organisé avec de nouveaux candidats.


  • Doume65 2 juillet 11:48

    « abstention abyssale »

    L’auteur aurait-il choisi le premier qualificatif venu à son esprit qui sonnait joliment ?


  • https://www.profession-gendarme.com/attali-prophete-ou-conspirateur/


    Jacques Attali, 1981, alors conseiller de François Mitterrand, dans un livre d’entretiens de Michel Salomon, déclarait ceci :

    “À l’avenir il s’agira de trouver un moyen de réduire la population. Nous commencerons par les vieux, car dès qu’il dépasse 60-65 ans l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société.

    Ensuite les faibles puis les inutiles qui n’apportent rien à la société car il y en aura de plus en plus, et surtout enfin les plus stupides. Une euthanasie ciblant ces groupes ; l’euthanasie devra être un instrument essentiel de nos sociétés futures, dans tous les cas de figure.

    On ne pourra bien sûr pas exécuter les gens ou faire des camps. Nous nous en débarrasserons en leur faisant croire que c’est pour leur bien.

    La population trop nombreuse, et pour la plupart inutile, c’est quelque chose d’économiquement trop coûteux. Sociétalement, il est également bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement plutôt qu’elle ne se détériore progressivement.

    On ne pourra pas non plus faire passer des tests d’intelligence à des millions et des millions de gens, vous pensez bien !

    Nous trouverons quelque chose ou le provoquerons, une pandémie qui cible certaines personnes, une crise économique réelle ou pas, un virus qui touchera les vieux ou les gros, peu importe, les faibles y succomberont, les peureux et les stupides y croiront et demanderont à être traités. Nous aurons pris soin d’avoir prévu le traitement, un traitement qui sera la solution.

    La sélection des idiots se fera ainsi toute seule : ils iront d’eux-mêmes à l’abattoir.”

    [ L’avenir de la vie – Jacques Attali, 1981 ]
    Entretiens avec Michel Salomon, collection Les Visages de l’avenir, éditions Seghers.


Réagir