lundi 10 juin - par ddacoudre

Enfin ils ont implosé !!!

En 1990 dans un rendez vous militant organisé à Montpellier pour recevoir Pierre JOXE à la FD de l'Hérault, je l'interrogeais sur la position du parti pour combler le vide politique laissé par l'effondrement du pseudo communisme dictatorial de l'URSS. "Nous poursuivrons la politique définie depuis 1984". C'est à dire la Sociale démocratie. Ainsi le PS était devenu un parti de Droite social démocrate. Il avait abandonné la lutte contre l'exploitation de l'Homme par l'homme au bénéfice d'un réalisme dit politique afin de gérer le Capitalisme par la redistribution. Cela le rendait à l'égal des gaullistes de la Droite sociale. Le PS n'était plus Socialiste. Il avait abandonné le socialisme réformiste qui s'opposait au socialisme revolutionaire de Marx qui avait conduit à trois scissions syndicales de la CGT de 1884, devenue CGT et CGT- FO. Face à cette évolution politique induite par Mitterrand et les dirigeant du PS, l'ensemble des militants sont restés attachés à l'acronyme PS qui représentaient à leurs yeux l'histoire du socialisme réformiste qui a lutté contre les droites démocrates capitalistes sociales ou non, les partis fascisants et le socialisme révolutionaire Marxiste.

 

Le pays allait entrer dans une confusion politique sans précédant. Durant toutes ces années l'intelligentsia, les medias, les politologues ont continué à classer à Gauche le PS, alors qu'il ne combattait plus le capitalisme ni l'exploitation de l'Homme par l'homme. Gérant au nom du marché et du libéralisme le Capitalisme vainqueur. J'ai espéré cinq ans avant de quitter les amis avec lesquels l'on avait milité pour emmener le Socialisme réformiste au pouvoir, il aura vécu trois ans.

 

Depuis 1984 c'est la sociale démocratie qui se succède au pouvoir de la France. Mitterrand de 84 à 95, Chirac de 95 à 2002, Chirac de 2002 à 2007, Sarkozy de 2007 à 2012, Hollande de 2012 à 2017, et aujourd'hui Macron. Chacun d'eux ont géré le capitalisme au nom du libéralisme économique et de l'imaginaire et idéologique Loi du Marché.

 

J'ai mainte fois expliqué ce qu'est cette loi. Un patron verse 100€ à son salarié pour accomplir un travail qu'il lui revend quand il devient client à 200€ pour dégager sa marge de 100€ nécessaire.

 

La lutte contre l'exploitation de l'Homme par l'homme est lutter contre cela. Quelle que soit le salaire que vous versera le patron ou l'employeur il le revendra avec sa marge au même salarié, car c'est la classe la plus nombreuse 24 millions pour 4 d'employeurs pour lesquels ils gagnent leurs revenus. Les baisés comptez-vous. J'espère qu'il devient plus facile de comprendre pourquoi les citoyens sont en colère, car chaque candidat à la présidentielle leur disait qu'il allait changer leur vie pour le meilleur, sauf que le meilleur ce sont les capitalistes qui l'ont eu et j'espère que c'est plus clair pourquoi il y a de plus en plus de grands groupes économiques et de milliardaires.

 

Je n'ai jamais cessé de dénoncer cette tromperie politique dans laquelle les citoyens ont été tenus par les politologues, les medias, les partis sociodémocrates, PS, RPR, UMP, LR aijourd'hui. Dans des articles sur mon blog ou sur Ago j'ai souvant écrit qu'il fallait que le PS et UMP/LR éclatent pour que cesse la tromperie politique. J'espérais que Mélenchon pourrait créer ou écrire une autre histoire politique pour renouer avec le Socialisme réformiste et libéral, j'ai même écrit "Mélenchon sera-t-il une autre histoire (sur mon blog), c'est encore possible sous réserve qu'il ne fasse pas croire que c'est en faisant "raquer" les patrons, maintenant que nous savons qu'ils nous reprennent plus qu'ils nous ont donné. En 74 où je n'étais pas bien féru mais revendicatif, mon PDG me disait je vous paierais volontier 1 million par mois pourvu que je puisse vous le revendre, et que pour cela je vous prête même ce qu'il vous manque. Alors oui je suis content qu'enfin le PS et le LR aient implosé car si le RN a gagné ces élections europeenes, c'est le résultat de leur gestion du capitalisme. Mais ne nous imaginons pas qu'avec le RN au pouvoir ce serait différent, ce sont aussi des sociaux démocrates anti libéraux mais capitaliste.

 



16 réactions


  • Clocel Clocel 10 juin 09:26

    Le parti socialiste en France est parti en terre avec Jaurès.

    Qu’on ait pu s’égarer avec Mitterrand et son orchestre n’est que la preuve de notre parfaite cancritude historique et politique.

    Et qu’on ne me parle surtout pas de Blum, je deviens instable !


    • ddacoudre ddacoudre 10 juin 18:44

      @Clocel

      bonjour j’ai été abonné aux amis de Jaurès jusqu’en 1995. Je comprends donc ce que tu dis, sauf qu’il n’est pad Jésus Christ pour ressussiter, lui et son monde qui n’est plus. il nous faudra bien trouver un paradigme qui nous remette sir le voie de l’humanité. cordialement ddacoudre overnlog.


    • Clocel Clocel 10 juin 20:01

      @ddacoudre

      Mais,,, elle a trouvé sa voie l’humanité ! C’est Hollywood !

      Dans le système actuel, tu trouves 15% de tordus intéressés pour abonder à la caisse en continu, auquel tu ajoutes les 10% toujours prêts à sortir du caniveau pour les grandes occasions et tu l’as ta majorité !

      Avec ce package, tu envoies n’importe quel bonobo à l’Élisée pour dérouler les GOPE, crever les yeux et arracher les mains des contestataires.

      Ça y est, on le tient notre Reich avec autonomie théorique de 1000 ans !

      Bon, la probabilité est énorme que la planète déclare forfait avant, sinon, c’est tout bon pour les priapiques au sommet.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 juin 20:17

      @Clocel

      Priapiques au sommet...toujours pensé pour ma part que la volonté de pouvoir était un dérivatif pour les bande-mou .


    • ddacoudre ddacoudre 10 juin 22:04

      @Clocel

      bonjour bien comprit Théodore Monod disait l’homme avance avec une lenteur désespérante vers son colonisation car il dispose encore d’un cerveau débile. Cd


    • Clocel Clocel 11 juin 07:31

      @Aita Pea Pea

      Tu sais, une bandaison, c’est juste du potentiel réalisable, aucune promesse d’embarquement pour Cythère, posséder une baratte ne veut pas dire qu’il y aura du beurre dans les nouilles ! smiley


  • J.MAY J.MAY 10 juin 10:01

    Pertinente analyse de la dérive du PS vers une une « social-démocratie » de plus en plus engluée dans une sorte de social-libéralisme. 

    Lorsque l’on a pour seule boussole la loi du marché et pour idéologie dominante une gestion « soft » du capitalisme, peut-on encore parler de « socialisme » ?

    Ajoutons à cela un tel asservissement à l’atlantisme que l’on peut légitimement s’interroger sur les causes et les fondements, voire sur les inspirateurs de cet assujettissement.

    Le P.S est mort . Nous n’irons pas pleurer sur sa tombe.


    • ddacoudre ddacoudre 10 juin 19:34

      @J.MAY

      bonjour pas grand chose à ajouter si ce n’est que j’espère sur les cadets, mais malgré mon optismisme je suis inquiet quand je les entend raisonner comptablement. Nous ne pouvons pas faire entrer nos émotions dans les mathématiques, elles sont là pour nous aider pas pour diriger l’Humanite car elles n’ont pas « d’âme ». Cordialement ddacoudte overblog.


  • leypanou 10 juin 10:38

    J’espérais que Mélenchon pourrait créer ou écrire une autre histoire politique pour renouer avec le Socialisme réformiste et libéral 

     : à part être un député quelconque, au niveau national, c’est terminé pour lui.

    Quand on fait passer l’audience de son parti de presque 20% à 6%, la décence aurait voulu qu’il en tire les conséquences comme L Wauquiez ; au contraire, il s’accroche en martelant encore plus la fable qu’on n’a plus que 12 ans pour changer de cap et éviter la catastrophe climatique.

    L’humanisme hors sol et le délire alarmiste climatique, voila les 2 ingrédients d’un cocktail explosif qui entraîne la déroute électorale.


    • ddacoudre ddacoudre 10 juin 19:48

      @leypanou

      bonjour. L’humanisme adviendra ou notre espèce disparaîtra. Ce n’est pas un point de vue philosophique, mais une vision pragmatique du monde qui va disposer des moyens de se rendre à Tokyo en trois heures comme aujourd’hui l’on va de Marseille à. Paris. Alors si l’on ne peut pas « aimer » les autres comme soi même ce sera chaud. Sur le rechaufement les carottes sont cuites il vaut mieux se preparer a vendre sa maison sur les zones innondables que nous connaissons déjà. C ordialement ddacoudre overblog.


  • Odin Odin 10 juin 14:09

    Bonjour,

    Le vrai socialisme est mort avec l’arrivée de trotskistes courant lambertiste en son sein.

    « La SFIO s’était contentée d’héberger en son sein divers groupuscules trotskistes. Le PS quant à lui va établir une véritable osmose avec la galaxie trotskiste »

    « Mitterrand décide de se tourner vers les organisations trotskistes. Il charge alors son bras droit, Pierre Joxe, de recruter des cadres trotskistes »

    http://archives.polemia.com/article.php?id=571


  • Odin Odin 10 juin 14:11

    Bonjour,

    Le vrai socialisme est mort avec l’arrivée de trotskistes courant lambertiste en son sein.

    « La SFIO s’était contentée d’héberger en son sein divers groupuscules trotskistes. Le PS quant à lui va établir une véritable osmose avec la galaxie trotskiste »

    « Mitterrand décide de se tourner vers les organisations trotskistes. Il charge alors son bras droit, Pierre Joxe, de recruter des cadres trotskistes »

    http://archives.polemia.com/article.php?id=571


    • Odin Odin 10 juin 14:12

      @Odin
      Désolé pour le doublon


    • ddacoudre ddacoudre 10 juin 20:29

      @Odin

      bonjour. L’histoire du socialisme est effectivement complexe tant il y a eu de varience de perception. Je nr veux pas indiquer qui serait un bon socialiste, mais seulement qu’indépendant des moyens pour y parvenir, c’est l’ l’abolition de l’exploitation de l’Homme par l’homme et ce qui maintien aujourd’hui cet état de fait c’est le capitalisme. Cordialement ddacoudre overnlog.


  • Le421 Le421 11 juin 08:47

    Du PS au RN, en passant même par EELV, le paysage politique français est à droite de façon fondamentale.

    J’ai pas dit « dans le fondement », mais c’est bien ce que ça donne pour les français de base... Qui, eux aussi, votent à droite !!


    • ddacoudre ddacoudre 11 juin 14:50

      @Le421

      bonjour On est bien d’accord. J’ai eu l’occasion via mon blog de dire à melenchon que même. S’il arrivait au pouvoir, ceux qui l’ y auraient porté le descendrait car la majorité. Des citoyens sont à droite, et que l’ important, n’était plus de clamer le socialisme, mais de donner un contenu politique et idéologique aux Humains d’abord, le socialisme en découlerait de fait car le social est antinomique du capitalisme. Cordialement


Réagir