samedi 8 mai - par Germain de Colandon

Eoliennes de Courseulles sur Mer : le dialogue de sourds bat son plein

On n'a pas fini de nous bassiner avec ce projet d'éoliennes qui défigurera à tout jamais les Plages du Débarquement ! Dans le texte qui suit, le Préfet trouve ça normal. Logique, il est dans son rôle de Préfet pour dire amen à l'Etat central, puisque c’est son employeur. Il est tellement content qu'il se félicite lui-même. On n’est jamais si bien servi que par soi-même. Ce qu'il ne sait pas, ou qu’il fait semblant de ne pas savoir, ou bien encore on lui a raconté des craques, c'est que ce projet date depuis au moins 10 ans. Et depuis 10 ans, les choses ont bien évolué. Qu'il est temps de revoir la copie, avant l'irréversible catastrophe environnementale que l'on dénonce dans nombre de pays. Mieux, d'annuler une bonne fois pour toutes, cette fumisterie qui, on le répète, n'a rien d'écologique, mais relève plutôt de l'opportunisme tant privé que public. A défaut de diaboliser, dans ce cas précis, les lanceurs d’alertes, on les ignore, on les méprise, on les ringardise. Qui est le plus ringard dans cette affaire qui préoccupe bon nombre de nos concitoyens ? L'avenir nous le dira.

Yan Kara

____

PARC ÉOLIEN EN MER DE COURSEULLES-SUR-MER
Un projet d'envergure en Normandie
Attentif au soutien à l'économie et à l'emploi sur notre territoire, Pierre-André Durand, préfet de la région Normandie, se félicite que le groupe EDF Renouvelables ait récemment annoncé le lancement de la construction du parc éolien en mer de Courseulles-sur-Mer (14).
Ce parc, composé de 64 éoliennes sur une superficie de 45 km2 pour une puissance installée de 448MW, fournira en électricité 630 000 personnes soit 90% de la population du département du Calvados. Le projet, d'environ 2 milliards d'euros, mobilisera plus de 1000 emplois directs en Normandie. Les pales et les nacelles des éoliennes seront fournies par l'usine Siemens Gamesa au Havre, laquelle approvisionnera également les parcs éoliens de Saint-Brieuc (Côtes d'Armor) et de Fécamp en Seine-Maritime.
Ces investissements importants sur le territoire normand traduisent la forte implication de l'État à développer une filière d'éoliennes en mer solide. Ils soulignent aussi l'accélération de la transition énergétique vers une énergie décarbonée, conformément aux engagements pris par l'État.
Cabinet du préfet
Service régional et départemental
de la communication interministérielle
7, place de la Madeleine 76036 ROUEN Cedex

 ________

Réponse ouverte à Monsieur le Préfet de la Région Normandie

À Camille Plutarque, pref-communication

Pour monsieur le Préfet de la Région Normandie.

Bonjour madame Camille Plutarque,

Suite au communiqué de presse de monsieur le Préfet de la Région Normandie que vous avez diffusé le 24 février 2021 (en pièce-jointe), je porte à votre connaissance que si monsieur le Préfet a le droit de se féliciter du lancement de la construction du parc éolien en mer de Courseulles-sur-Mer de 448 MW avec l'argent des contribuables français, il se trompe (ou "on" l'a trompé) sur les chiffres.

En effet, 64 éoliennes de 7 MW (soit 448 MW) ne fourniront en électricité aucun foyer du Calvados selon leurs besoins de manière continue.

https://www.contrepoints.org/2018/09/28/326210-le-mythe-du-foisonnement-eolien-en-europe

https://www.lemondedelenergie.com/eolien-foisonnement-stockage-pilotable/2020/02/14/

Avec un facteur de charge estimé au mieux à 30% (ce chiffre est inférieur sur le parc en mer de Robin Rigg en Écosse qui est une région plus ventée) la production annuelle de ces 448 MW d'éoliennes en mer sera au mieux de 1,2 térawattheure (8760 x 30% x 448 = 1,2 TWh).

https://www.sauvonsleclimat.org/fr/base-documentaire/vent-de-mer-vent-de-terre

Chaque "personne" du Calvados devrait donc consommer moins de 1,8 Mégawattheure (MWh) par an alors que la moyenne des Français consomme annuellement environ 8,5 MWh (550 TWh / 65 millions de Français).

La production de ces éoliennes ne représente donc pas la consommation annuelle de 630.000 personnes mais, au plus, de 125.000 personnes qui vont aussi au bureau, dans les magasins et prennent le train... dans le Calvados aussi.

https://www.contrepoints.org/2020/01/13/362144-eolien-en-mer-erreurs-du-maitre-gouvernemental-ou-mensonges

De plus, ces éoliennes produiront selon le vent, et plus précisément selon le cube de la force du vent.

C'est-à-dire que si le vent double, la production sera multipliée par huit, ou divisée par huit si le vent diminue de moitié... Ces énormes variations fatales quasiment aléatoires rendent les éoliennes inaptes à la production d'électricité selon le besoin des habitants du Calvados et des Français car l'électricité excédentaire ne se stocke pas, ou très mal.

https://www.contrepoints.org/2018/10/25/328644-le-mirage-ruineux-du-stockage-massif-delectricite

Ce projet qui engloutira 2 milliards d'euros en mer profitera essentiellement à des entreprises étrangères

Publicité

https://www.contrepoints.org/2019/06/20/347233-eolien-flottant-2-milliards-deuros-vont-sombrer

et les "1000 emplois directs" seront éphémères !

https://www.contrepoints.org/2014/08/25/178251-la-farce-tragique-des-emplois-verts

De nombreux citoyens français s'interrogent sur la "forte implication de l’État à développer une filière en mer solide" et sa volonté d'accélérer "la transition énergétique vers une énergie décarbonée" alors qu'il vient d'ordonner la fermeture politique des deux réacteurs de Fessenheim. Ces derniers produisaient 11 térawattheures (TWh) par an en continu avec 6 g CO2 / kWh produit selon l'agence gouvernementale ADEME

https://www.bilans-ges.ademe.fr/documentation/UPLOAD_DOC_FR/index.htm?conventionnel.htm

alors que les éoliennes en mer de Courseulles ne produiront que 1,2 TWh en émettant plus de 15 g CO2 / kWh

https://www.bilans-ges.ademe.fr/documentation/UPLOAD_DOC_FR/index.htm?conventionnel.htm

Ils s'interrogent aussi sur la confusion stupéfiante qui règne dans la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) entre les objectifs à atteindre et les moyens imposés, notamment des éoliennes.

https://www.lemondedelenergie.com/michel-gay-confusion-politique-energetique-france-tribune/2018/03/18/

Cordialement.

Michel Gay

 ________

 Le Conseil d'Etat dans la tourmente :

 

Normandie. Parc éolien au large de Courseulles : un référé déposé au Conseil d'État

" Parc éolien plus loin et moins cher, c'est possible ! " C'est en tout cas ce qu'affirme Libre horizon, qui s'oppose au projet de parc comprenant 64 éoliennes au large de Courseulles-sur-Mer (Calvados). Le 14 avril, l'association a déposé une requête en référé au Conseil d'État, afin d'obtenir la suspension des travaux terrestres qui ont commencé en mars à Bernières-sur-Mer.

https://caen.maville.com

Publicité

 

"Il est temps d'arrêter le soutien politique aux éoliennes !"

FIGAROVOX/TRIBUNE - Selon François Rollet, l'éolien pose aussi bien un problème écologique, qu'économique et fiscal. Il appelle la France et l'Europe à abandonner ses investissements dans cette énergie. François Rollet est le porte parole d'Action Écologie. __________________________________________________________ Les éoliennes sont devenues le symbole des énergies renouvelables et de la transition énergétique.

https://www.lefigaro.fr

 

Les plages du Débarquement profanées par des éoliennes, adieu Unesco ! - Le Drakkar furibard !!

" Vous m'avez trompée en me cachant vos compromissions dans leurs misérables intrigues, votre consentement aux basses tentations du pouvoir : de ce qu'ils appellent le pouvoir, ces niais ! Un de leurs ministres, un de leurs valets, vous, l'apôtre et le libérateur que j'avais mis si haut.

http://drakkarfuribard.canalblog.com

Video visionnaire (Ah bon ?) : 

 

________



16 réactions


  • Clocel Clocel 8 mai 14:30

    Quand ils ne pourront plus adosser ces merdes au nucléaire, ils vont se calmer.

    Si tu veux faire pourrir un secteur, subventionne-le, ça vaut pour les éoliennes comme pour les écologistes, sans économie à parasiter, ils n’existeraient même pas.

    Quoi que... Les écolos sont aussi des chevaux de Troie avec des types hautement suspects derrière...


    • sylvain sylvain 8 mai 21:04

      @Clocel
      Si tu veux faire pourrir un secteur, subventionne-le, ça vaut pour les éoliennes comme pour les écologistes

      l’agriculture n’a pas a se plaindre non plus, de ce coté . Les sub c’est le controle de l’état, et y’a qu’à voir qui a le controle aujourd’hui...


    • Clocel Clocel 9 mai 09:23

      @sylvain

      Dans cette affaire, l’état qui contrôle l’agriculture n’est qu’une marionnette, le contrôle est supranational, l’agriculture est un bon levier totalitaire.

      Quand tu vois des pays, comme l’Égypte qui dépendent pour l’essentiel de produits venant de l’extérieur, ça laisse rêveur, quid de l’indépendance et de la capacité de manœuvre de ses dirigeants ?

      Ils ne peuvent plus sortir du casino-monde.


    • Et hop ! Et hop ! 10 mai 23:06

      @Clocel

      La production intermittente ne peut pas être adossées au nucléaire parce que sa production est peu modulable, elle doit être adossée à des centrales au fuel et au charbon de même puissance qu’elles afin de les allumer ou les éteindre complètement selon le besoin. 


    • Clocel Clocel 11 mai 13:38

      @Et hop !

      Je voulais dire que le nucléaire servait à financer les délires écologistes, et je ne mélange pas le solaire et l’éolien.

      L’éolien domestique peut être un appoint intéressant dans cette certaines zones, si le propriétaire gère intégralement son entretien. (éoliennes autoconstruites comme les merveilleuses petites Piggott).

      Une installation solaire bien dimensionnée peut parfaitement combler les besoins d’une famille motivée qui saura piloter sa consommation.

      Celles (installations solaires) qui couvrent les parkings des grandes surfaces sont sûrement très rentables.

      Les grandes éoliennes sont une aberration nées dans des esprits malades et, mafieux, ce sont des pompes à fric.


  • sirocco sirocco 8 mai 19:13

    « Ce projet qui engloutira 2 milliards d’euros en mer profitera essentiellement à des entreprises étrangères »

    Micron nous a habitués à ce genre de deal perdant-perdant pour les Français (qu’il déteste).


  • Jeekes Jeekes 8 mai 19:44

    « Parc éolien plus loin et moins cher, c’est possible ! »

     

    Oui mais non.

    Pas de ces merdes, nulle part. Epicétou !

     

    En dehors de ça, bon article...

     


  • sylvain sylvain 8 mai 21:09

    Chez nous enedis vient d’installer un transfo de 2 Gw, pour pouvoir vendre de l’électricité verte sur la grande autoroute de l’énergie, à un prix largement inférieur au prix payé aux propriétaires d’éoliennes, la différence étant payé par les heureux lecteurs de journal et leurs compatriotes


  • L'apostilleur L’apostilleur 9 mai 01:20

    @ l’auteur, 

    Je n’ai pas lu dans ce brûlot la solution pour produire de l’énergie, un oubli ?

    L’inspiration ici ne vient pas de la commission énergie d’Europe Écologie les Verts qui elle est favorable aux éoliennes. 


  • chantecler chantecler 9 mai 08:15

    Tous ces ventilateurs pour gonfler les voiles de nos voiliers de compète ?

    Le sport est roi .

    Blague à part : si ces éoliennes de haute technologie sont incapables de fournir l’énergie de base dans notre pays , certaines entreprises se font un max de thunes en les produisant , installant , exploitant ...

    Grâce aux subventions ...

    Qui qui paie ?

    Nous, dans nos factures d’électricité .

    C’est super l’écologie !


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 mai 08:37

      @chantecler
       
       Écologie, que de magouilles en ton nom.


    • Durand Durand 9 mai 16:06

      @chantecler

      « Qui qui paie ?

      Nous, dans nos factures d’électricité .

      C’est super l’écologie ! »


      Tant qu’on paye le système pour qu’il arrête de polluer, pourquoi arrêterait-il ?


      ..


      L’alternative à la production éolienne, c’est la maximisation de la production hydroélectrique par la mise en place de micro centrales dans le haut des bassins versants, partout où cela est judicieux et commode. Couplée, au besoin, à la réalisations de multiples retenues collinaires et à une amélioration du couvert végétal pour lisser les débits, cette mise en place de micro centrales peut produire beaucoup plus que l’ensemble du parc éolien, 24h/24 et 365 jours/an.


      – Les gros alternateurs de ces centrales sont inusables, moyennant un entretient réduit et les turbines également si l’eau ne contient pas ou très peu d’abrasif minéral.


      ..










  • Durand Durand 9 mai 16:42


    « Quel parc [hydroélectrique] pour la France ?



    Après l’Italie, la France est le pays le plus équipé, avec environ 1 730 centrales qui représentent près de 2 060 MW, pour une production de 7 à 7,5 TWh/an, soit 1,5 % de la production électrique nationale. Les centrales sont exploitées soit par des compagnies d’électricité, soit par des producteurs indépendants. En stagnation, ces chiffres pourraient grimper : entre les nouvelles installations et la réhabilitation et modernisation de sites existants, le potentiel technique supplémentaire est évalué à environ 750 MW pour les centrales de 100 kW à 10 MW, soit un productible de 3 à 4 TWh/an, et à 600 MW pour les centrales de moins de 100 kW, équivalents à un productible de 1 TWh/an.

    En Europe, 11 601 MW sont aujourd’hui en service, le potentiel supplémentaire est évalué à environ 6 000 MW. »



    Petite hydraulique


    ..





    Des micro centrales hydroélectriques construites dans le Tarn - YouTube


    Gaz Electricité de Grenoble - GEG - Notre microcentrale hydroélectrique de Montsapey sur France 3 Alpes ! | Facebook


    ..





  • ETTORE ETTORE 10 mai 13:33

    Pendant que vous menez croisade contre les moulins à ventS,

    (que notre monarque s’est empressé de vendre à des sociétés....Très à cheval, sur la carotte, devant l’Âne...)

    L’autre partie qui concerne la privatisation des barrages hydro, va bon train .

    Un gouvernement à voile et a vapeur, selon ses intérêts repeints en VERT et contre tout.

    Mais à part cela, et sur un autre registre.....

    La vente par la France, à l’Egypte ( un pays si démocratique comme vous le savez tous) de 30 avions Rafales pour un montant de 3.75 milliards d’euros, et 200 millions d’euros, au profit du missilier MBDA et de l’équipementier Safran Eléctronics et Défense....Montant total des opérations  : 3, 95 milliards d’euros.

    Les versements se feront principalement à crédit Surendetté, l’état Egyptien a en effet obtenu un prêt garanti parla France à hauteur de 85% sur dix ans.

    3.95 MILLIARDS adossés à une garantie de payement, qui n’est autre que .NOUS !

    Alors un moulin à ventS de plus, pour boucher l’horizon de ce pays.......


  • slave1802 slave1802 10 mai 19:58

    Les éoliennes, ça fait du bruit

    Les panneaux solaires, ça marche pas la nuit

    Le pétrole, y’en à plus

    Le charbon, ça pollue

    Le gaz, c’est Russe

    Le nucléaire ça fait des déchets à long terme et ça risque de péter

    Les barrages, ça fait des retenues d’eaux qui sont pas bon pour les grenouilles

    Les dynamos, c’est dégradant de vouloir faire pédaler des migrants

    à part l’énergie infinie des pommes de terre de Cabanel quelle source d’énergie trouve grâce à vos yeux ?


  • Et hop ! Et hop ! 10 mai 23:07

    Excellent article, clair et convainquant.


Réagir