jeudi 29 février - par GHEDIA Aziz

Est-il midi moins le quart ?

Enfant, vers la fin des années 60 du siècle dernier, je m’amusais à imaginer des scènes et à soliloquer. 

En voilà une.

Un homme, marchant d’un pas pressé, et une femme, tirant péniblement son panier à roulette plein de denrées alimentaires, se croisent, un matin, dans une rue déserte. Ils se connaissaient. Ils étaient peut-être voisins … ou des amis d’enfance que les vicissitudes de la vie avaient éloignés l’un de l’autre. L’âge et le rang social aidant firent qu’ils ne pouvaient s’adresser la parole qu’avec un certain conformisme pour ne pas dire protocole. 

La dame

  • Bonjour, quelle heure estil, M Cécile ?

L’homme

  •  Oh, il est midi moins le quart, Mme Packard

JPEG

Aujourd’hui, avec tout ce qui se passe dans le monde occidental et particulièrement en Europe, les aiguilles de l’horloge planétaire sont peut-être orientées sur ces chiffres. Autrement dit, nous ne sommes pas loin de la déflagration et de l’apocalypse. 

En effet, comment ne pas le penser ? Comment ne pas penser que l’humanité est à la veille d’un hiver nucléaire sachant que des pays comme la France, de la bouche même de son président, Emmanuel Macron, vient à en appeler à une escalade militaire dans le conflit qui oppose la Russie et l’Ukraine ? 

Emmanuel Macron, en disant qu’une éventuelle présence de troupes européennes donc de l’OTAN sur le sol ukrainien n’était pas à exclure, se rend-il compte de la portée de ses mots ? De la portée politique et géostratégique de sa parole, je veux dire. 

Il est vrai qu’après cette sortie médiatique du président Macron, beaucoup de président européens et d’hommes politiques qui comptent ont immédiatement réagi pour le désavouer. Pour remettre les pendules à l’heure puisqu’il est question ici de « midi moins le quart » de M. Cécile. A quelle heure, on a mis de nouveau les aiguilles ? Nous n’en savons rien. Les prochains jours nous le diront peut-être ? 

Depuis que cette guerre a commencé, on a traité le président Russe, Vladimir Poutine de tous les noms d’oiseaux, on l’a traité de fou à lier, mais, apparemment, les fous se trouveraient plutôt dans l’autre camp, le camp occidental pour ne pas le nommer.

Quant à nous, pauvres gens du Sud global, nous ne faisons que suivre de loin les évènements et, dans le meilleur des cas, dénoncer les maux par des mots, via les réseaux sociaux.

Quant à l’autre problème qui secoue depuis presque 4 mois le Moyen-Orient, il risque, par les temps qui courent et qui font que maintenant le regard est tourné vers l’Europe de l’Est, de passer au second plan.

Albert Camus disait « mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde ». Alors, disons qu’il s’agit de Gaza pour bien nommer les choses. Gaza qui souffre le martyre et que nous pleurons matin et soir mais sans pouvoir lui apporter l’aide matérielle dont elle a cruellement besoin en ce moment. En cette veille de Ramadan.

Le roi Jupiter, lors de son dernier discours (conférence de Paris en présence de plusieurs chefs d’Etat européens), devenu pour l’occasion Nostradamus des temps modernes, a prévu que dans les dix prochaines années, la Russie attaquera au moins dix pays européens. En ce qui concerne votre serviteur qui n’est ni clerc ni devin, il peut vous assurer, au train où vont les choses actuellement que dans 15 ans, ce sera l’apocalypse, la fin du monde tel que nous le connaissons aujourd’hui. A raison d’une année pour une minute qui passe, évidemment, dans 15 ans, l’horloge tapera midi. Sauf que d’ici là, vu son âge, il n’est pas sûr qu’il sera encore de ce monde. Après tout, ne dit-on pas « qu’après moi, le déluge » ? 



23 réactions


  • Samy Levrai Samy Levrai 29 février 08:38

    Bah, le droit à l’assassinat d’enfants euro atlantiste sera bientôt dans la constitution alors que vaut un bougnoule ...


  • Octave Lebel Octave Lebel 29 février 09:10

    Si on faisait la liste de tout ce que ce type a annoncé ou prédit.... La question de fond, c’est qui combat réellement ce que représente ce personnage, comment, à partir de quelles analyses et propositions. Qui est cohérent avec ses prises de position, ses votes ici et au parlement européen et les engagements sur lesquels ses représentants ont été élus. Qui est méthodiquement interrogé à charge, sommé de s’expliquer sur des caricatures, des contre-vérités, des citations tronquées et décontextualisées ou des paroles jamais prononcées dans les médias, chaînes d’info et service public compris ?

     


    • leypanou 29 février 09:33

      @Octave Lebel 09:10
      c’est qui combat réellement ce que représente ce personnage  : certainement pas ceux qui promeuvent la décarbonation comme lui, n’est-ce pas Octave ?


    • Com une outre 29 février 09:34

      @Octave Lebel
      D’ailleurs votre héros est bien silencieux en ce moment. pourtant les sujets pour l’ouvrir ne manquent pas.


    • L'apostilleur L’apostilleur 29 février 10:03

      @Com une outre
      « ..votre héros est bien silencieux en ce moment.. »
      Il a du boulot en cuisine smiley
      Et puis il imite MLP qui se construit silencieusement son score électoral. 
      Le silence est d’or.


    • Octave Lebel Octave Lebel 29 février 16:27

      @leypanou

      Pour occuper vous longues réflexions. Allez-y doucement, je ne voudrais pas que vous fassiez un choc immunitaire smiley

      Chapitre 2 : Écologie, biodiversité, climat, biens communs et énergie.

      https://nupes-2022.fr/le-programme

       


    • Octave Lebel Octave Lebel 29 février 19:51

      @Com une outre

      Qu’est-ce qui vous empêche de vous informer correctement ?

      1.→ Macron n’exclut pas d’envoyer des troupes en Ukraine et isole diplomatiquement la France (27/02/2024)

      « Suite à la déclaration du chef de l’État, LFI est montée en créneau. « La guerre contre la Russie serait une folie. Cette escalade verbale belliqueuse d’une puissance nucléaire contre une autre puissance nucléaire majeure est déjà un acte irresponsable », a déclaré Jean-Luc Mélenchon hier soir. Ce jour, il a rappelé sur Twitter qu’Emmanuel Macron se prononçait, il y a peu encore, pour les « garanties de sécurité mutuelle avec la Russie ».

      «  Ça suffit les discours à l’emporte-pièce ! Nous demandons à ce que le Parlement soit saisi sur l’ensemble de la stratégie en Ukraine », a fustigé le député insoumis Arnaud Le Gall, spécialiste des questions internationales. Suite à la demande du groupe parlementaire LFI, l’Élysée a annoncé la tenue d’un débat au Parlement suivi d’un vote. « La Nation ne peut s’aventurer dans une folie guerrière. Nous sommes le camp de la paix  », a déclaré la présidente du groupe parlementaire LFI, Mathilde Panot. »

      https://linsoumission.fr/2024/02/27/macron-troupes-ukraine-isole


    • Octave Lebel Octave Lebel 29 février 19:52

      @Octave Lebel @Com une outre

      2.→ La France doit négocier la paix en Ukraine (28/02/24)

      « Jean-Luc Mélenchon insiste sur le fait que la France doit empêcher un conflit en Europe. Il condamne l’invasion de l’Ukraine par la Russie et affirme la nécessité de mettre de l’ordre et de la méthode dans les réponses, en respectant des principes constants. Le non-alignement, le cessez-le-feu, les garanties de sécurité mutuelles. »

      « La France devrait proposer une conférence pour la paix comme solution au conflit en Ukraine, tel que M. Macron l’avait suggéré en 2022, sans résultat. Cette conférence proposerait des garanties de sécurité mutuelle pour les deux parties impliquées »

      https://melenchon.fr/2024/02/28/la-france-doit-negocier-la-paix-en-ukraine

       


    • @Octave Lebel
      Moi je m’(informe correctement je sais qui a dis quoi au deuxieme tour des présidentielles, perdiriez vous la mémoire mon cher Octave ?
      https://youtu.be/8XXUu3sy3hY?t=88

      Vous avez bien entendu mon cher Tatave ce que vous dis votre gourou
      Et donc .... vous avez ce que vous vouliez .. Macron


    • Octave Lebel Octave Lebel 29 février 20:00

      @L’apostilleur

      Vous avez raison de brocarder la concurrence et d’insister sur le fait que le RN serait un bien meilleur bouclier anti-social que la macronie et qu’à ce titre il mérite une meilleure place à la table des oligarques comme le MEDEF nous l’a déjà signalé. Et je ne prétends ici ne rien apprendre à l’observateur averti que vous êtes. Méfiez-vous quand même, dans la supercherie, tous les oligarques ne sont pas d’accord et certains se sont mis à rêver du retour d’un Hollande qui a tant fait pour eux dans le costume maintenant d’un Raphaël Glusksmann.

      → Européennes : quand Xavier Niel prédit un bon score à Raphaël Glucksmann

      «  Alain Minc, Jacques Attali et maintenant Xavier Niel, le fondateur de Free. Raphaël Glucksmann a la cote dans les milieux d’affaires qui le donnent en tête à gauche aux européennes ( 21 janvier 2024). »

      https://www.lopinion.fr/politique/europeennes-quand-xavier-niel-predit-un-bon-score-a-raphael-glucksmann

      Sinon, nous sommes bien d’accord, le vrai danger pour le portefeuille et le pouvoir médiatique si pratique des oligarques c’est le tyrannosaure Mélenchon et tout ce qui lui ressemble. Faut-il le préciser, la chasse est ouverte ici depuis longtemps même si les chasseurs sont de plus en plus fatigués et à court de munitions si on voit celles qu’ils sont maintenant obligés d’employer smiley


    • Com une outre 1er mars 06:26

      @Octave Lebel
      La politique ne se fait pas sur X avec des « si », elle se fait dans l’hémicycle. Et là, c’est LFI qui suit la Nupes dans ses délires anti-russes. Alors faire du buzz sur les déclarations à l’emporte-pièce de Macron, c’est de la com’.


  • saint louis 29 février 09:30

    Effectivement, la parole de notre petit président, à force de se prendre pour un vrai leader, va enfin sonner sa déchéance.

    Le peuple de France ne le soutient pas, et maintenant c’est au niveau international qu’il créer un vrai malaise.

    Nous allons constater s’il parvient à finir son mandat en cours.

    Pour la guerre nucléaire l’instinct de survie devrait nous en épargner.


    • Seth 29 février 15:39

      @saint louis

      Pour la guerre nucléaire l’instinct de survie devrait nous en épargner.

      Du temps de la guerre froide et du Mur on parlait de « l’équilibre de la terreur » qui impliquait l’absence de risque d’attaque du fait de la menace constante mais les choses changent depuis la chute du fameux Mur dont à l’époque tout les bien pensants se félicitaient en prédisant un monde parfait où tout risque aurait disparu dans une félicité parfaite et où Rostropovitch l’atlantiste jouerait éternellement dans la joie et la bonne humeur.

      Tout ceci sans regarder vers l’Ouest et le pays le plus dangereux : les EU et pour cause : on en était les esclaves et on en suivait les ordres et plus personne ne pouvait les contrôler. Tout cela était une erreur dont la soc-dem de la mitterrandie (la « gauche » niaiseuse d’aujourd’hui) faisait semblant de ne pas se rendre compte. Aaaargh !


    • Tolzan Tolzan 29 février 22:19

      @saint louis

      Vous avez raison : l’instinct de survie évitera la guerre nucléaire.

      Macron est fou, mais pas les généraux de l’Etat-major, même si c’est lui qui les a nommés.

      Alors, ses généraux, avant de transmettre un ordre de feu nucléaire aux sous-mariniers, penseront à leurs épouses, enfants, parents, frères et sœurs … à la maison de campagne des vacances et du bonheur qui vont aussi être anéantis… Eh oui, raser Hiroshima fut facile, sans états d’âme parce que les Japonais ne pouvaient pas riposter. Là les Russes riposteront !!!

      Donc il n’y aura pas de guerre nucléaire.


  • Com une outre 29 février 09:43

    Macron et son groupe d’allumés irresponsables, Renaissance et la minorité présidentielle, vont recevoir la sanction qu’ils méritent aux élections européennes. C’est déjà ça. Reste plus qu’à s’en débarrasser en France le plus vite possible, c’est une question de survie de notre pays.


    • jymb 29 février 13:03

      @Com une outre
      Hélas au dernier moment beaucoup votent pour leurs bourreaux
      Regardez du côté de E Philippe qui a réussi à mettre la France en émeute - gilet jaune avec son délirant 80 km/h
      Eh bien pas mal de zozos seraient prêts à voter pour lui ....


    • Com une outre 29 février 18:30

      @jymb
      D’après les médias parce que quand on en parle autour de soi, ce n’est pas du tout le cas.


  • L'apostilleur L’apostilleur 29 février 09:58

    @ l’auteur 

    « ..Quant à nous, pauvres gens du Sud global.. Gaza souffre le martyre nous pleurons matin et soir mais sans pouvoir lui apporter l’aide matérielle .. »

    Maroc, Soudan, Bahreïn, Emirats ont signé des acords de paix (Abraham) avec Israël avec la creation de deux états palestiniens pour faire avaler la couleuvre à leurs populations. La Jordanie a signé depuis longtemps. 

    Qui les a remis en cause aujourd’hui ? Quel pays du Sud a proposé d’accueillir des palestiniens  ?

    L’Égypte a suspendu ses discussions mais ne veux surtout pas des palestiniens fréristes de Gaza.

    Les autres « pauvres pays du sud » regardent ailleurs.

    Et l’Algérie interdit les manifestations de soutien aux palestiniens... une rétorsion pour le temps où les arabes razziaient chez les berbères pour se fournir en femmes et en esclaves avant leur conversion à l’islam ?


    • Seth 29 février 15:45

      @L’apostilleur

      La création de 2 états qui est une vue de l’esprit digne de simplistes se déclarant décideurs et s’imaginant que leurs visions délirantes ont la moindre possibilité d’exister.

      Vouloir l’impossible et l’inenvisageable n’est pas une chose sensée, c’est la connerie magistrale d’imbéciles se prenant pour Dieu.


  • Gasty Gasty 29 février 19:40

    La menace viendrait plutôt des BRICS, l’horloge pourrait indiquer minuit selon les propos de Alain Juillet dans 20 ans.

    ALain JUILLET, ex patron des services secrets DGSE

    https://twitter.com/i/status/1762962323986055247


Réagir