mardi 10 novembre 2020 - par William Kergroach

Fin de règne républicain

 

 Si l'on compare le mécontentement de la rue thaïlandaise et celui de la rue française, la situation démocratique de la France n'est pas nécessairement bien meilleure que celle du royaume de Thaïlande. La France n'arrive qu'en vingtième position sur l'indice de démocratie du journal britannique The Economist, derrière le Costa Rica et l'ensemble des pays du monde occidental ; et 34e, derrière le Ghana, dans le classement annuel de Reporters sans frontières sur la liberté de la Presse. Au contraste des revendications thaïlandaises, examinons ce qui laisse à désirer dans notre fin de règne républicain.

 

« Quel temps fait-il en Allemagne ? » est une allusion ironique au roi de Thaïlande, Vajiralongkorn, qui passe plus de temps dans sa maison bavaroise qu'à Bangkok. Le roi siamois est de plus en plus sévèrement critiqué, en dépit de l'article 112 du code pénal thaïlandais qui menace de quinze ans de prison toute critique du monarque. C'est le danger de tous les vieux ordres établis d'oublier les fondamentaux. La noblesse française a payé ses privilèges sans contrepartie au moment de la Révolution. Cette fin de règne républicain accumule les fautes qui entraînent la désaffection des Français.

 

Le pouvoir autocratique de Macron

Les manifestants thaïlandais pro-démocratie exigent que le Parlement exerce un contre pouvoir à celui du roi. On aimerait de même en France que les députés soient autre chose que des pions serviles entre les mains du gouvernement, que le scandale de l'Affaire Benalla semble déjà oublié. Le parti d'Emmanuel Macron vient de perdre sa majorité absolue en mai 2020, mais on entend toujours aucune divergence au sein du groupe LREM.

 De même, quand les opposants thaïlandais exigent que l'on accorde au peuple la liberté d'expression pour critiquer la monarchie, on pense encore à la France où la loi anti-fake news de Françoise Nyssen, votée en octobre 2018, fait écho aux censeurs du journal le Monde, gens politiquement orientés, qui s'autorisent à juger de la fiabilité des informations à travers leurs Decodex... On doit également dénoncer les nombreuses lois liberticides, dont la récente et funeste loi Avia, et les algorithmes de Facebook, Twitter, YouTube qui "enterrent" les articles non politiquement corrects, quand ils n'excluent pas les internautes coupables de mal penser.

Publicité

 

Les « machins » inutiles de la République

Les Thaïlandais demandent l'abolition des "organes inutiles", comme le conseil privé. Que devrions-nous dire de nos innombrables commissions inutiles ? Le ministre du Budget, Jean-François Copé, promettait en 2006, de faire le ménage dans les centaines de commissions rattachées aux ministères et aux préfectures. Ces fameuses "commissions Théodule", raillées déjà par le général de Gaulle, produisent du papier qui finit, oublié, dans les tiroirs des ministères. À part entretenir l'orgueil de quelques notables, de gens localement "importants", ces réunions de grandes gueules ne servent à rien puisqu'elles ne sanctionnent jamais rien ni personne.

 

Les dépenses de maquillage de Macron

Les opposants thaïlandais souhaitent réduire le budget royal en fonction de la situation économique du pays. Nous souhaitons, nous, que M. Macron et ses ministres réduisent enfin fortement leur train de vie, y compris les 26 000 euros de "maquillage" du président.... Avec un budget de 100 millions d'euros annuels, l'Elysée coûte plus cher aux Français (3,50 euros par an) que Buckingham Palace (71 centimes). Le budget de l’Assemblée nationale est supérieur à 517,8 millions d’euros annuels, plus de 300 millions d’euros pour le Sénat. Ces millions dépensés en voitures, déplacements, dîners, repas et tralalas nourrissent le dégagisme français.

Publicité

Malgré le remarquable travail du député socialiste René Dosière, nos ministres dépensent toujours plus et sans transparence. On regrette que ces fanatiques européistes ne suivent pas l'exemple de leurs homologues suédois : la ministre Mona Ingeborg Sahlin a, elle, été virée pour avoir acheté des barres chocolatées et des couches avec sa carte bleue professionnelle !

 

William Kergroach

 



29 réactions


  • Octave Lebel Octave Lebel 10 novembre 2020 18:45

    Ce ne serait pas plus clair de nous dire votre conception de la démocratie en république au lieu de faire tous ces tours et détours depuis un moment déjà ? Tout le monde n’a pas le temps de jouer à cache-cache.


  • Bendidon Bendidon 10 novembre 2020 18:56

    La foto quand maime smiley


  • gouzier gouzier 10 novembre 2020 22:02

    « ...ces réunions de grandes gueules [les membres de ces commissions] ne servent à rien... »

    Oh si ! Elles servent à justifier l’entretien, par le contribuable, de tous ces parasites très bien payés qui n’ont rien d’autre à faire de leurs journées qu’à jouer aux courses ou à boursicoter.

     

    Et vous ne pouvez pas imaginer le nombre de ces fonctionnaires inutiles, à qui le pouvoir a filé un poste juteux parce qu’ils étaient des copains, les copains des copains, etc... C’est faramineux !

    Tenez, je pense que vous ne connaissez pas le nom de votre préfet. Normal, il change tout le temps ! Même pour un temps provisoire, le régime nomme des centaines de personnes à des fonctions « officielles » qui leur permettront de toucher une pension à vie. Il existe même des tripotées de « préfets honoraires » qui n’ont jamais mis les pieds dans une préfecture mais qui palpent la paie correspondante et ce, jusqu’à la fin de leurs jours !

     

    Vous vous demandez où passe tout le fric brassé par le pouvoir ? En bonne partie à arroser ces milliers de fonctionnaires (secrétaire de ci, chef de cabinet de ça, attaché de mes deux, contrôleurs, membres de commissions fantômes...) rétribués à mener la belle vie aux frais de la princesse, c’est-à-dire de vous et moi...


  • troletbuse troletbuse 10 novembre 2020 23:54

    Bizarre, je pensais à cette fameuse photo du Poudré cet après-midi.

    Quand je pense que beaucoup de Français ne sont pas choqués par les guignoleries d’un chef d’état sur une table au championnat du monde de football suivies par ses étreintes fougueuses aux footballeurs, ni à sa soirée de la fête de la musique de 2018 avec toute la clique LGBT, ni à cette photo aux Antilles avec des dealers qui font un doigt d’honneur

    Quand je pense que à peu près les mêmes trouvent grossier et misogyne Trump, on peut se poser des questions sur la santé mentale des Français

    Jamais la corruption n’a été aussi élevée : conflits d’intérêt, nomination des copains et des coquins inconsistants, des riens, quoi , à n’importe quel poste. commissions, ARS, groupes de réflexion qui réfléchissent que dalle. Cent fois pire que la cour de Louis XIV.

    Et tous ces mougeons vont bientôt se faire plumer, ce n’est qu’une question de mois, bizen avant les élections. Malheureusement ils entraineront dans leur sillage tous ceux qui ont les yeux ouverts.


    • vesjem vesjem 11 novembre 2020 08:25

      @troletbuse
      ce qu’il y a de pire, c’est que la situation française est bien plus dégradée que ton pessimisme ne le dit
      la gamelle ripoublicaine est un puits sans fond


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 11 novembre 2020 07:03

    Très bon test le peu d’intérêt qu’il suscite est à l’image des abrutis qui sévissent dans la société française .

    D’après l’image, l’individu à gauche montre un doigt .
    Mais ce doigt, d’où vient il ?. Du trou du Q de Macron ou de Benalla .


  • Pauline pas Bismutée 11 novembre 2020 08:41

    Ayant vécu dans des pays “démocratiques” et des pays “non démocratiques”, j’en suis arrivée à la conclusion suivante (plutôt simpliste, il est vrai) :

    Dans un pays ‘démocratique’, on manifeste, puis on rentre chez soi, rien ne change.

    Dans un pays ‘non démocratique’, on manifeste, beaucoup moins de chances de rentrer chez soi, rien ne change.


  • zygzornifle zygzornifle 11 novembre 2020 09:48

    Combien a couté Benalla quand il avait les faveurs présidentielles ?

    ça a du pomper grave dans les finances bien entendu n’est-ce pas les esprits mal placés ....


  • zygzornifle zygzornifle 11 novembre 2020 12:30

    petit rappel de qui est Macron :

    La masse musculaire de Macron et supérieure à son poids total.
    Si la lumière va plus vite que Macron, c’est qu’elle a peur de lui.
    Macron ne ment pas, c’est la vérité qui se trompe.
    Macron n’essaie pas. Il réussit !!
    Quand Macron scrute l’horizon, il voit son dos.
    Quand Macron va au restaurant, c’est le serveur qui laisse un pourboire.
    Quand Macron s’est mis au judo, David Douillet s’est mis aux pièces jaunes.
    Macron est le seul homme à posséder une Bible dédicacée.
    Macron peut encercler ses ennemis. Tout seul.
    Macron a déjà compté jusqu’à l’infini. Deux fois.
    Certaines personnes portent un pyjama Superman, Superman porte un pyjama de Macron.
    Macron ne porte pas de montre. Il décide de l’heure qu’il est.
    Dieu a dit : « que la lumière soit ! » et Macron répondit « on dit s’il vous plaît »
    La seule chose qui arrive à la cheville de Macron… c’est sa chaussette.
    Quand Google ne trouve pas quelque chose, il demande à Macron.
    Macron fait pleurer les oignons.
    Macron sait parler le braille.
    Il n’y a pas de théorie de l’évolution. Juste une liste d’espèces que Macron autorise à survivre.
    Macron et Superman ont fait un bras de fer, le perdant devait mettre son slip par-dessus son pantalon.
    Un jour, au restaurant, Macron a commandé un steak. Et le steak a obéi.
    Macron connaît la dernière décimale de Pi.
    Macron peut taguer le mur du son.
    Quand la tartine de Macron tombe, la confiture change de côté.
    Dieu voulait créer l’univers en 10 jours. Macron lui en a donné 6.
    Macron est capable de laisser un message avant le bip sonore.
    Une larme de Macron peut guérir du cancer, malheureusement, Macron ne pleure pas.
    Si Macron dort avec une lampe allumée, ce n’est pas parce qu’il a peur du noir mais parce que le noir a peur de lui.
    Le Big Bang était la première éjaculation de Macron.
    Macron était le seul trader a la banque du sperme.

    • Ouam Ouam 11 novembre 2020 13:01

      @zygzornifle
      De plus en plus vraie cette caricature... hélas .... smiley
      Merci de l’avoir remise.


    • zygzornifle zygzornifle 12 novembre 2020 10:16

      @Ouam
       Je ne peux m’empêcher de la remettre, hélas elle est tellement criante de vérité ...


    • Croa Croa 13 novembre 2020 17:34

      À zygzornifle,
      Tout à fait, aucun risque que ce soit classé « fake-news » par les débusqueurs officiels.


  • jjwaDal jjwaDal 11 novembre 2020 12:46

    Quelle démocratie ? Celle sur laquelle nos élus et nos journalistes chient copieusement depuis des années ? Tous nos dirigeants prennent une élection non comme une opportunité de servir les intérêts de la Nation et du Peuple mais une occasion en or de servir les leurs. Notre président semble considérer comme ses prédécesseurs qu’une élection vaut chèque en blanc, qu’il signera d’ailleurs en notre nom aux plus fortunés du pays en supprimant l’ISF, ce qui équivaut à présenter la note aux plus de 95% des français qui ne la payaient pas. Nos « journalistes » de grands médias ont prouvé depuis longtemps qu’ils sont des propagandistes de la version officielle et non des enquêteurs cherchant la vérité des faits. Leur talent pour regarder ailleurs lors de l’adoption du Traité de Lisbonne pour enterrer le choix du peuple refusant le TCE, valait un coup de poignard dans la confiance résiduelle qu’on pouvait avoir envers les médias et même dans ce fantasme qu’est l’idée de démocratie.
    Le pouvoir de nuire à 95% de la population s’achète comme n’importe quelle marchandise. Qui ne se souvient pas de M. Macron en tête de gondole et bénéficiant d’une couverture de presse totalement inédite chez nous avant son élection et des alternatives contraintes à l’inaudible pour le plus grand nombre ? On n’achète pas le résultat d’un vote autrement. On ne foule pas aux pieds , d’une facon plus efficace, la possibilité même d’éclairer les choix possibles pour l’électeur.
    Si la majorité des gens admettent que la démocratie se limite à signer un chèque en blanc au futur fossoyeur de la démocratie et de la Nation tous les 4 ans, est-il seulement possible de rêver à une évolution ? Je ne crois pas.
    On se réveillera en dictature, puisqu’on est incapable de voir les dérives autoritaires et autocratiques quand elles crèvent les yeux.


    • Ouam Ouam 11 novembre 2020 13:08

      @jjwaDal
      Je suis d’accord avec l’ensemble sauf ca !
       
      "On se réveillera en dictature, puisqu’on est incapable de voir les dérives autoritaires et autocratiques quand elles crèvent les yeux."
       
      Désolé, ton FUTUR est faux (réveillera) on est DEJA en dictature (Présent)
       
      Lorsqu’on embastille tout un peuple de maniere totalement arbitraire ou meme en prison tu finis par avoir plus de droits, tu est DEJA en dictature.
       
      J’ai mis le lien du ministere de la justice et de la journée d’un prisonnier sur l’article de cabanel en commentaire en bas pour ceux voulant le verifier par eux memes, tout y est, c’est verifiable et sourcé.


    • jjwaDal jjwaDal 11 novembre 2020 19:27

      @Ouam
      « La dictature c’est »ferme ta gueule« , la démocratie c’est »cause toujours« disait Coluche. Et on cause toujours...
      Plus sérieusement, le fascisme n’a nullement été une demande pressante des peuples dans les années 1940, pas plus que les deux guerres mondiales. Ce sont toujours les mêmes qui sont à l’oeuvre et qui se pleignent quand le peuple qu’ils ont méprisé se choisit un »Trump« ou une »le Pen« ...
      Notre bienfaiteur national se préoccupait il y a quelques mois, du sort de la démocratie au Liban et en Biélorussie au lieu de nous préparer au deuxième épisode Covid ou simplement venir au chevet de notre simulacre de démocratie.
      Il y a urgence à se faire une sérieuse culture politique et économique pour déjà comprendre dans quel merdier nos »élites" nous ont mis.On a compris qu’on ne recevra aucune aide de la presse en général. Il y a longtemps que les faits divers (genre Covid quand 120 000 décès du cancer depuis le début de l’année) leur servent à dissimuler l’essentiel.


    • Ouam Ouam 11 novembre 2020 20:00

      @jjwaDal
      Bjr,
      Je connais mes classiques ^^

      "Plus sérieusement, le fascisme n’a nullement été une demande pressante des peuples dans les années 1940, pas plus que les deux guerres mondiales. Ce sont toujours les mêmes qui sont à l’oeuvre et qui se pleignent quand le peuple qu’ils ont méprisé se choisit un »Trump« ou une »le Pen« ...« 
      Je m’en doutes bien je connais bien cette periode historique, sur la partie économique bien moins connue et géopolitique je te conseille un exellent boiquin de P Jovanovic sur la question, super, ou les interview trex longues sur celui ci de l’epoque.

       »Notre bienfaiteur national se préoccupait il y a quelques mois, du sort de la démocratie au Liban et en Biélorussie au lieu de nous préparer au deuxième épisode Covid ou simplement venir au chevet de notre simulacre de démocratie.« 
      C’est bon en tant que GJ et pour les retraites, je n’ai pas besoin de plus de »détails« suer la personne, un type qui nasse des manifestants pacifique a répu et qui les gaze en les empechant de sortir de la nasse ....
      Celle ci fut la belle application antidémocratique vue , j’y etais, et c’est pas passé ni aux infos, nit dans les grands méRdias.

       »Il y a urgence à se faire une sérieuse culture politique et économique pour déjà comprendre dans quel merdier nos »élites" nous ont mis.On a compris qu’on ne recevra aucune aide de la presse en général. Il y a longtemps que les faits divers (genre Covid quand 120 000 décès du cancer depuis le début de l’année) leur servent à dissimuler l’essentiel.

      "
      On en discutais tout à l’heure avec Francis sur le billet recent d’Oliver Cabanel, tu peut aller la bas poursuivre la discussion si jamais tu à une meilleure idée que nous pour reveiller les endormis tant que ca peut servir à d’autres aussi.
      J’ai commencé à debroussailler un peu le terrain par-ci par la...

      Bonne soirée et merci pour ta réponse


  • Aimable 11 novembre 2020 13:26

    C’est qui la dame qui s’épanche sur la poitrine du grand black .


  • Montagnais Montagnais 11 novembre 2020 15:16

    Article fondateur de la lame de fond  qui va de moins en moins rencontrer d’opposition. Mais .. pauvre Macron ! Il est quand même un bipède sensible.

    On peut annoncer, sans se tromper, une grave dépression .. la sienne pour commencer.


    • Ouam Ouam 11 novembre 2020 20:10

      @Montagnais
      Heuu pour l’instant pendant qu’il fait le paon sur les champs, c’est nous qui sommes au gnouf smiley

      Qd a l’opposition, il s’en fous il va envoyer les fdos pour pas changer...
      Sauf que la vu que on est à moité en taule déja, je suis pas certain qu’ils soient aussi motivés qu’a l’epoque sachant que de l’autre coté si ca se mets à barder (cad du notre) vu que on aura plus peur de la tole vu qu’on y est déja...
      Ils vonts peut etre réfléchier et appeller monarc pour lui dire de lacher un peu la bride, comme au mois de novembre lorsque cela à serieusement commencé à chauffer sur les champs pour lui....

      Avec ce type la, je ne vois pas d’autres alternatives possibles que de ressortir une nieme fois dans la rue...
      J’avais plus manifestré depuis la guerre en Lybie ou en syrie j’suis pas un fan, avec monarc j’ai fait une de ses collecs de manifs ^^

      Parce que la meme si il lache un peu la bride, il va recommencer au printemps, c’est maladif chez lui, faut qu’on soigne ses crises antidémocratiques qui font meme passer la blondasse pour une colombe à coté, c’est dire ou on en est arrivé avec lui !!! smiley


  • agent ananas agent ananas 12 novembre 2020 13:13

    Si l’on compare le mécontentement de la rue thaïlandaise et celui de la rue française, la situation démocratique de la France n’est pas nécessairement bien meilleure que celle du royaume de Thaïlande.

    A la différence près que la plupart des manifestants à Bangkok (comme ceux de Hong Kong d’ailleurs) sont manipulés à participer à une énième révolution colorée menée par l’ancien premier ministre Thaksin Shinawatra et d’organisations financées par Soros.



Réagir