vendredi 29 novembre - par Patrice Bravo

FNI : Macron veut abandonner la stratégie menée par l’Otan

Le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung confirme dans un article du 27 novembre que « le président français pousse à abandonner la stratégie menée par l'Otan pour examiner l'offre faite par la Russie qui vise à imposer un moratoire sur les missiles nucléaires à moyenne portée (FNI).

Au cours de la conférence de presse du 28 novembre faite conjointement avec le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, le président français a déclaré, « nous n'avons absolument pas accepté le moratoire proposé par la Russie ou l'offre de moratoire » mais a cependant montré sa volonté de tendre la main à la proposition du Kremlin sur le FNI.

Dans une lettre écrite au Kremlin, Emmanuel Macron explique qu'il « ne veut plus suivre la directive officielle de l'Otan car il veut aller vers la Russie pour trouver des accords sur les missiles nucléaires à moyenne portée, une volonté profonde du président russe », une demande confirmée dans les milieux diplomatiques bruxellois. « À cette fin, le président français propose des discussions bilatérales et multilatérales avec tous les États ayant des réserves sur le contenu spécifique du moratoire russe. Il a expressément souligné que des « mesures de contrôle crédibles, robustes et réciproques » devraient être établies », confirme le quotidien allemand https://www.faz.net/aktuell/politik/ausland/macron-will-putins-angebot-fuer-raketen-moratorium-pruefen-16506811-p2.html.Le président français a confirmé cette position hier dans la conférence de presse avec Jens Stoltenberg : « Le monde a changé. Le rideau de fer est tombé. Cela implique aujourd'hui de revenir sur quelques sujets essentiels en la matière, par un dialogue lucide avec la Russie, robuste et exigeant » et « assume d'avoir porté la volonté de redonner une dynamique à ce dialogue » car il est « impérieux d'aborder de front ce sujet au sein de l'Alliance d'abord et avant tout dans le dialogue entre l'Europe et la Russie pour recréer les conditions de notre sécurité dans le monde réel c'est à dire dans celui d'aujourd'hui » pour « une souveraineté européenne plus forte », car « il nous faut aussi construire une nouvelle architecture de confiance et de sécurité en Europe qui passe par la clarification de nos relations avec la Russie en posant nos conditions ».

Le président français accuse les Etats-Unis d'avoir « annulé le contrat sur les missiles nucléaires à moyenne portée en début du mois de février de cette année » et dit que « la France et l’Allemagne ont déploré que le plus important traité de désarmement pour l’Europe ait expiré en août dernier ». « Macron a, comme écrivent les journalistes du Frankfurter Allgemeine Zeitung, immédiatement saisi cette occasion pour avertir de la menace d'une course aux armements nucléaires aux dépens de l'Europe ». Il faut se rappeler que pour la première fois à la mi-août, Emmanuel Macron a plaidé publiquement pour l'implication de la Russie dans une nouvelle architecture de sécurité européenne. Dans son bulletin de campagne « Révolution », le président français avait déjà indiqué en novembre 2016 qu'il visait une « politique européenne indépendante » à l'égard de la Russie, qui ne soit pas dictée par les idées américaines. « Nous devons repenser nos relations avec la Russie », a-t-il écrit ». Après l'expiration du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire le média allemand explique qu' « Emmanuel Macron a envisagé le moment opportun pour lancer une initiative politique » en argumentant qu'« il a invité Poutine à Fort Brégançon où il s'est vanté d'une « Europe de Lisbonne à Vladivostok ». Il est à remarquer que le Frankfurter Allgemeine Zeitung critique le président français car « il n'a pas mentionné les violations par la Russie de l'accord du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire », une volonté du président français qui s'est de nouveau vue hier à la conférence avec Jens Stoltenberg.

Selon les informations des milieux diplomatiques occidentaux, Vladimir Poutine a soumis la proposition de moratoire à tous les pays de l'Otan et que, comme l'écrit le Frankfurter Allgemeine Zeitung « le 26 septembre, le ministère français des Affaires étrangères avait officiellement confirmé son intention de « vérifier » l'offre » et que « l'Alliance transatlantique a déclaré ne pas avoir voulu répondre à la menace posée par le flanc oriental de l'Otan en Europe par l'emploi de ses propres systèmes de moyenne portée équipés par un armement nucléaire ». Cette demande a lieu dans un contexte où ni les Américains, ni l'Otan, n'ont exclu avoir recours à un réarmement conventionnel car, comme expliqué par le Frankfurter Allgemeine Zeitung « les États-Unis testent actuellement un missile de croisière pouvant bénéficier de ce mouvement ».

Jens Stoltenberg a décrit à plusieurs reprises le moratoire comme incroyable. Jens Stoltenberg semblait crispé hier à la conférence de presse et avait déjà décrit à plusieurs reprises le moratoire comme incroyable. Le secrétaire général de l'Otan a d'ailleurs rappelé hier le rôle de l'Otan dans « la lutte contre le terrorisme, la réponse face aux menaces venant de la Russie et de la Chine », déclarant que « l'Otan a mis en place un certain nombre de mesures depuis la fin de la guerre froide et nous déployons des troupes dans les pays qui peuvent se trouver menacés » et en insistant que « l'Union européenne ne peut pas remplacer l'accord atlantique qui a été conclu » : « Une Union européenne forte et un Otan fort sont les deux aspects d'une même médaille » et se voulant rassurant a déclaré : « Ce n'est pas la première fois qu'il y a des désaccords mais il est très important que nous nous défendions les uns les autres ».

Olivier Renault

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=1251



15 réactions


  • pallas 29 novembre 17:21
    Patrice Bravo

    Bonjour,

    La France, son peuple est stupide, avec des mœurs sexuels douteux.

    Je crois qu’il faut un éclaircissement

    La France est exclu de la Nouvelle route de la Soie, le Franc CFA démantelé.

    Les USA négoce avec « l’OCS », le monde est à Shanghai.

    Que vaut un peuple nul en tout, stupide, criminogène (la france).

     smiley

    La France est abandonné, livré à elle meme, seule, donc vous etes seuls aussi par conséquent.

    Salut


    • Vaietsev 30 novembre 17:41

      @pallas
      La France reste dont le mulet des grandes puissances , on comprend dès lors pourquoi celle ci est livré à elle même ,rien n’a été fait pour que ça n’arrive pas ,nous étions plusieurs à beugler « CA SUFFIT !! » mais quelques soit l’endroit et la place que nous prenions ,nous retrouvions toujours CA ,c’est alors ça ,qui à permis aux grandes puissances de ce monde d’avaler toutes nos industries françaises car notre pays et ceux qui ont mis en place ce nouveau monde ne voulait pas d’une révolte métaphysique , ou d’un engagement de masse de plusieurs citoyens qui s’émancipaient pour se construire et devenir « quelqu’un ’ sur un plan personnel,sa aurait été de trop alors et comme notre pays ne cautionne pas la réussite donc les gens riches de savoir (Mais nono ,on s’en fout de ton savoir !)
      Les Etats unis ,les médias français et la chine ainsi que l’Angleterre ,se sont dont arrogés le droit de suivre un ou des citoyens ,en voie d’émancipation ,et d’y mettre sur leur dos tout ce que sont les femmes quand elles osent ce qu’il ne faut pas : CA !!!
      Ainsi en faisant CA , là ou il était question d’écouter , ne restait plus que le vent mauvais qu’il était important de laisser vaquer ,aussi ,malin et vicieux comme le sont les USA ,ils se sont même arroger le droit de nous faire comprendre que lorsque le vent ne souffait pas ,c’était aussi CA ,ce qui en fait piègeai les gens qui s’émancipaient donc quoiqu’ils fassent , le vent souffleait à chaque fois afin de permettre à toute ses grandes puissances d’avaler nos entreprises,aussi parce que là ou nous luttions et ou chacun se disait OUI ,nous pouvions y trouver ,les »en effet " de la haute finance et en aucun cas le OUI capitaliste qui disparaissait pour le coup afin de laisser la place à tout ses GAFA par exemple , afin que les lois décider soient valider quoi qu’ils advienne .
      Macron, s’est fait avoir ,parce qu’ils n’a rien suivi et parce qu’il était perdu ,d’abord parce que lui comme les autres s’appuyaient sur des citoyens en France ; vous savez son fameux ; C’est votre projet !!!! pas le mien ,en fait alors bosser pour moi !!!
      Hélas ,la perversion américaine va très loin dans sa recherche d’un nouveau monde sur UN citoyen façon Georges W Bush ,on y compte meme là bas et reflechis sur ce que peut donner le vent ,surtout quand on le comprend .

      Les USA ne sont pas nos alliées ,ils prennent un par un tout ceux qui ont du potentiel et qui comprenne un peu trop et ils modèlent alors leur monde nouveau dans la conscience d’un ou de citoyens ,ce avec toute l’inhumanité qui caractérise les USA,qui plus par le biais des nègres comme celui de la série de merde SWAT sur TF1.

      Et dans toute cette histoire pendant ce temps ,c’est de comprendre que des blacks  en sol Vendéen vive beaucoup mieux que les blancs vendéen de souche,et CA ,c’est impardonnable et injuste .
      Ce pour preuve dans mon département y’a quelques années ,les négros étaient plus que pressés de rentrer dans les bars mais en avaient peur ,ils passaient devant les bars ,regardaient à l’interieur de l’exterieur et s’en allaient ,désormais chaque négres est accompagnée ,et eux ce ne sont pas des PD ,des tatas ,des homosexuelles,et comme plusieurs ,ils préparer la relève et ce que va être la France sous peu ; un pays envahi par des millions d’arabes et de noirs qui eux avaient un droit à la rencontre et au coit en fait  ; les blancs ,c’est différent , quelque chose fait qu’on ne s’aime pas tous entre blancs ,qu’il n’y est pas de solidarité et que des médias des femmes alors nous inculque d’assumer et de dire que nous sommes homosexuelles lol
      Méfiance alors aux négros et aux bicots fourbe et pervers dans leur façon de voir les gens.
      Un bicot ,un noir ,discret quand tu te balades entre amies est un étranger qui en sait toujours trop et déjà sur toi et chacun ,et ça c’est jamais bon .

      VASSILY


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 29 novembre 17:29

    comme expliqué dans un article récent sur ce cite, Macron n’a été dans cette opération comme dans d’autres que l’agent provocateur téléguidé par Trump pour déclencher la réaction que les USA attendaient de l’Allemagne, mettre la main au portefeuille, c’est fait !


    • Matlemat Matlemat 29 novembre 19:38

      @Séraphin Lampion

      2% du pib d’ici 2030 à promis Merkel.


    • kimonovert 30 novembre 20:44

      @Séraphin Lampion

      Vous êtes un rigolo patenté avec des interventions à l’arrache comme mamy UPF ! Lâchez donc votre clavier pour faire une ballade en vue de changer l’huile de vos deux neurones ! Trump tient Merkel par le gras : ses bagnoles !


  • Aimable 30 novembre 10:03

    L’Amérique fait payer son train de vie a la planète entière et les Allemands vivent un peu aux crochets des pays avec qui ils ont un excédent commerciale en plus ils n’ont qu’une armée réduite au stricte minimum , ils bénéficient malgré tout de la petite protection du voisin , donc pour eux la vie est belle .


    • HELIOS HELIOS 30 novembre 14:06

      @Aimable

      ... nous aussi nous bénéficions de la protection du voisin de l’autre coté de l’Atlantique !

      Cela dit, Macron, comme pour tout le reste est a des années-lumière de la défense de la France.

      Là où notre pays court le plus de risque, ce n’est pas a l’Est, mais au Sud et en Orient musulman. ce ne sont pas les Kirabati, la Chine ou les Itelmènes qui vont nous causer des problèmes. 

      Le mécanisme de sanctuarisation de notre territoire, grâce a nos bombinettes, certes petites mais dangereuses, à été mis a mal par nos « amis » allemands, polonais... qui n’ont vu, dans nos missiles du plateau d’Albion, que des armes pour attaquer leur propre territoire. Donnons acte toutefois aux polonais qui font ce qu’il faut pour se proteger,

      Pour le reste, le suivisme que nous faisons avec l’OTAN et le pays leader de l’alliance est excessivement nefaste pour nous, car il ne nous permet pas de mener une politique diplomatique et militaire conforme à nos intérêts

      L’idée (que je me fais de la France) est de pouvoir discuter avec tous, sans angelisme. La Russie n’est pas plus dangereuse que les USA, ce qui est dangereux c’est la faiblesse. Non pas la faiblesse de nos armes, mais la faiblesse de notre culture... et il y a une culture française, qui en se frottant de trop prés avec les américains et d’autres peuples d’Europe eux-même soumis, font que nous ne sommes plus respectés. Notre langue en premier, nos ambassadeurs plus préoccupés des affaires économiques, nos multinationales sont tous inadaptés a la souveraineté de notre pays.

      Alors, le Macron, qui accepte tout en faisant semblant de résister n’est juste qu’un pantin dans les mains de ceux qui dirigent tout, en particulier les grands financiers de ce monde.

      Posez vous la question encore une fois... pourquoi les anglais veulent ils partir de l’UE ??? ce sont pourtant des gens courageux, intelligents, pas moins que nous n’est-ce pas ?

      Rendons a la France un petit peu de sa grandeur passée, juste ce qu’il faut, ayons un peu d’ambition et beaucoup de choses changeront, Macron avec.


    • kimonovert 30 novembre 20:46

      @HELIOS

      Et vous d’où vous nous expliquez le monde ? Du Chili...


    • Et hop ! Et hop ! 1er décembre 07:41

      @HELIOS : «  ... nous aussi nous bénéficions de la protection du voisin de l’autre coté de l’Atlantique ! »

      Protection contre qui ? Contre quelle menace de domination ou d’invasion ?

      Notre principal ennemi est depuis longtemps l’impérialisme financier et culturel américain.


    • doctorix doctorix 1er décembre 15:47

      @Et hop !
      Bravo, c’est exactement ce qu’il fallait répondre.
      Personne ne nous menace, et personne ne menace non plus les USA, ce qui fait de leur budget de « défense » de 698,5 milliards une vaste foutaise.
      C’est au plus un budget de néo-colonialisme.


    • HELIOS HELIOS 1er décembre 16:06

      @kimonovert

      ... du Chili ? oui, en ce moment !

      Voyez vous, je ne vais pas exposer ce qui ne vous regarde pas, mais je vis en France et pour des raisons techniques, familiales et professionnelles, j’habite au Chili selon les années jusqu’à 5 mois fractionnés.

      Cela ne me donne pas l’autorisation d’intervenir pour ce pays, mais pour le mien, la France, oui j’interviens, je participe et je concours à tout ce qu’un citoyen normal peut (doit) faire, y compris proposer, discuter... ou me taire, ce qui n’est pas le cas en l’occurrence.

      J’attire votre attention sur le fait qu’ecouter d’autres citoyens d’autres pays vous permet de relativiser...

      Bon dimanche


    • HELIOS HELIOS 1er décembre 16:10

      @Et hop !

      vous avez lu ? : Alors, le Macron, qui accepte tout en faisant semblant de résister n’est juste qu’un pantin dans les mains de ceux qui dirigent tout, en particulier les grands financiers de ce monde...

      je vous remercie de confirmer.... je fais la même analyse que vous.


  • Esprit Critique 30 novembre 16:56

    Boris Vian a déjà tout expliqué dans une Java. Ce n’est pas la portée qui compte, c’est l’endroit ou qu’elle tombe. A ce propos le prochain G 7, c’est ou ?


  • zygzornifle zygzornifle 30 novembre 18:20

    ça lui suffit plus de foute son bordel en France faut qu’il l’exporte ....


  • doctorix doctorix 1er décembre 15:50

    Macron commence à comprendre que les Français aiment bien mieux les Russes que les ricains, malgré toute la propagande.

    Il prépare sa réélection...

    Il peut toujours rêver...


Réagir