lundi 16 août - par Rémy Mahoudeaux

Gender : kilt pour tous !

JPEG

Le gouvernement écossais a frappé fort dans sa promotion de l’idéologie du genre avec la publication de nouvelles recommandations éducatives. Le Daily Mail nous informe que les enfants âgés de seulement quatre ans pourront décider, seuls et sans l’accord de leurs parents, de changer de genre, de prénom, de pronom, de tenue vestimentaire. Il ne sera pas nécessaire de modifier les registres officiels de l’école, cette « transition » restant informelle. Leur choix devrait ne pas être questionné ou discuté par les enseignants. Ceux-ci pourront demander à l’enfant si ses parents sont informés de ce changement de genre, mais il n’est pas envisagé qu’ils pourraient ou devraient les contacter.

En outre, les écoles sont incitées à faire étudier des livres où des personnes transgenres sont présentes, à laisser les enfants choisir dans quels vestiaires ou toilettes ils iront et à choisir un uniforme neutre en matière de genre. Tout ça est, bien sûr, organisé pour garantir à tous les élèves un environnement éducatif adapté aux besoins de chacun, respectueux, inclusif et sécurisant. Une levée de boucliers des parents est anticipée, espérons que les enseignants de terrain seront tout aussi rétifs à ces nouvelles dispositions.

Bien sûr, il n’est pas question, ici, de prétendre que la dysphorie de genre n’existe pas. Un enfant qui en serait atteint peut, en outre, subir un ostracisme nocif et même violent de la part des autres enfants auxquels il est confronté à l’école. Ces cas sont heureusement rares, mais de plus en plus fréquents (faut-il incriminer des pollutions comme celles dues au perturbateurs endocriniens et/ou à la télévision ?). Ils doivent être traités sérieusement, avec tact et respect, en bonne intelligence entre parents, enseignants et psychothérapeutes.

Écouter la parole de l’enfant est bien sûr essentiel, mais la sacraliser relève du délire, de l’abdication en rase campagne, du refus de toute ambition éducative. Et, in fine, de la maltraitance. Ne pas dire à un petit garçon « Non, tu n’es pas une fille, tu as un zizi et les filles n’en ont pas, alors ne va pas dans les toilettes des filles », c’est lui refuser d’accéder à la perception du réel, c’est le conforter dans l’illusion d’un monde où le désir serait souverain, où toute vérité serait changeante, fluctuante, relative. C’est l’essence du projet transhumaniste. Le réveil sera brutal.

Le paranoïaque d’astreinte relèvera que, comme dans tout projet totalitaire, il y a l’éviction des parents. Il serait naïf de croire au hasard…

Souhaitons pour les générations futures que les réactions des parents modèrent l’enthousiasme d’un gouvernement local trop prompt à céder aux sirènes du « wokisme », de l’inclusivité et de l’agit-prop LGBTYUIOP. Mais si elle persévère dans son délire, l’Écosse a un énorme avantage sur le reste de l’Occident. Le vêtement traditionnel des Highlands pour les hommes, c’est le kilt. Une jupe de laine, et les jupes sont un vêtement féminin. Cela devrait élargir considérablement la palette des choix possibles pour un uniforme unisexe ou ne marquant pas les stéréotypes de genre.

(Précédement paru chez Boulevard Voltaire) 



31 réactions


  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 16 août 08:50

    ’’Ne pas dire à un petit garçon « Non, tu n’es pas une fille, tu as un zizi et les filles n’en ont pas, alors ne va pas dans les toilettes des filles », c’est lui refuser d’accéder à la perception du réel, c’est le conforter dans l’illusion d’un monde où le désir serait souverain, où toute vérité serait changeante, fluctuante, relative. C’est l’essence du projet transhumaniste. ’’

     

    ’’Le réveil sera brutal.’’ ... ou ne sera pas.


  • SilentArrow 16 août 10:14

    Les LGBTQQ font tout ce qu’ils peuvent pour grossir leurs rangs. Ils savent très bien que l’on ne naît pas pédé, mais qu’on le devient.

    Pour être un peu plus nuancé, disons que tous les comportements humains tiennent à la fois de l’inné (génétique) et de l’acquis (influence de l’environnement). La politique des LGBTQQ, c’est d’optimiser l’acquis pour recruter les plus de monde possible, en favorisant tout ce qui peut faire basculer ceux que l’inné laisserait indécis.


    • samy Levrai samy Levrai 16 août 10:30

      @SilentArrow
      Pourtant d’après ce que j’ai compris les homos sont émoustillés par les personnes de même sexe et les hereros par les personnes de sexe différent, cela semble donc bien inné puisque la bandaison, papa, ça ne se commande pas.


    • SilentArrow 16 août 12:46

      @samy Levrai

      La question est loin d’être tranchée de façon définitive. Il semble qu’il y ait à la fois des facteurs biologiques et des facteurs environnementaux.

      Les LGBTQQ veulent le beurre et l’argent du beurre : selon eux, on ne naît pas homme ou femme, on le devient ; par contre, toujours selon eux, on naîtrait homosexuel.


    • samy Levrai samy Levrai 16 août 13:02

      @SilentArrow
      Un adulte fait ce qu’il veut avec son corps , je m’en moque vraiment.
      Je ne supporte pas qu’on touche aux enfants, les adultes doivent apprendre à s’occuper de leurs fesses et rester loin de nos enfants.
      Je suis d’accord avec le fait que si tu as un zizi tu es un garçon et que c’est juste comme cela.
       


    • chantecler chantecler 16 août 13:05

      @SilentArrow
      Vous n’avez rien compris .
      Mais tant pis pour vous !
      S’il n’y a que la caricature qui vous intéresse !
      PS : surtout , si vous ne considérez que les fentes et les coucougnettes alors ne cherchez pas plus loin .


    • SilentArrow 16 août 13:37

      @chantecler

      Vous qui avez tout compris, allez-vous m’expliquer pourquoi il y a toujours des recherches en cours sur la question ?


    • SilentArrow 16 août 13:58

      @samy Levrai

      Un adulte fait ce qu’il veut avec son corps , je m’en moque vraiment.

      Moi aussi, je m’en moque.

      Je ne supporte pas qu’on touche aux enfants, les adultes doivent apprendre à s’occuper de leurs fesses et rester loin de nos enfants.

      C’est bien de cela qu’il s’agit. Avec la théorie du genre à l’école, on « touche » aux enfants en leur inculquant une idéologie à la mode et dont on ne peut prévoir les conséquences sur le grand nombre.

      Teacher, leave them kids alone !
      Qu’on foute la paix aux gosses. Qu’on laisse les garçons jouer avec leurs camions et leurs pistolets à bouchon et qu’on ne vienne pas les emmerder avec du tricot, des poupées et des jupes !
      Le rôle de l’école n’est pas l’éducation, mais l’instruction.


    • chantecler chantecler 16 août 14:12

      @SilentArrow
      "Je ne supporte pas qu’on touche aux enfants, les adultes doivent apprendre à s’occuper de leurs fesses et rester loin de nos enfants...."
      Et les parents ?


    • samy Levrai samy Levrai 16 août 14:37

      @chantecler
      Ils sont notre malédiction comme nous sommes la leur mais je ne crois pas que beaucoup de parents imaginent abuser de leurs enfants , tu as une psyché particulière. 


    • slave1802 slave1802 16 août 15:17

      @SilentArrow
      Ils savent très bien que l’on ne naît pas pédé, mais qu’on le devient.

      Par contre et incontestablement, on ne devient pas con, c’est de naissance...


    • SilentArrow 16 août 15:26

      @chantecler

      J’admet volontiers qu’on se retrouve un jour parent sans vraiment connaître le métier et pour beaucoup, sans en avoir la vocation.

      Mais je pense aussi que la plupart des parents veulent le bien de leurs enfants. S’ils commettent des erreurs dans l’éducation des enfants, ceux-ci leur pardonneront quand ils se retrouveront eux-même en face des mêmes problèmes.

      Quand je parle d’erreurs, je pense à des excès de sévérité ou de laxisme, pas à des horreurs comme les maltraitances ou les incestes.

      Le rôle de l’état, ce n’est pas d’endoctriner les enfants avec la dernière imbécillité à la mode, c’est de veiller à ce que les enfants ne soient pas victimes d’abus.


    • SilentArrow 16 août 15:32

      @slave1802

      Par contre et incontestablement, on ne devient pas con, c’est de naissance...

      C’est de vous ça ?

    • Venceslas Venceslas 17 août 01:33

      @chantecler

      « si vous ne considérez que les fentes et les coucougnettes alors ne cherchez pas plus loin »
      Diantre ! Mais où voulez-vous donc chercher ? 

      Ok, je sors..


    • Ruut Ruut 18 août 14:10

      @SilentArrow
      Et Dieu ils l’ont trouvés ?
      Il ne peut pas être trouvé ce qui n’existe pas.
      Les recherches sur des constructions abstraites n’ont par principe jamais de fin.
      C’est un peu comme le quantique.


  • samy Levrai samy Levrai 16 août 10:25

    Moi je suis une licorne et le kilt ne me sied pas.


  • ETTORE ETTORE 16 août 11:55

    Cela semble gagner tous les domaines et pays ou l’habit, à une ouverture vers le bas ?

    Faudrait faire un sondage au Vatican, ou les ouvertures basses sont légion....

    Les pays du Maghreb, itou... ?

    Les derviches tourneurs ?

    Peut être une solution climatique par ventilation basse, face au réchauffement ?

    Toujours est il, que moins les femmes portent la jupe, ( et pour des raisons tout aussi édifiantes que, insultes, sifflets, remarques déplacées....) plus on veut faire des petits garçons, des fifilles trans genre.

    Il doit y avoir, un sacré réservoir de pervers affamés, pour qu’on en arrive à des lois aussi décadentes, sous prétexte de libre arbitre, ( surtout quand on voit CES arbitres, faire es règles du jeu, adaptés à leurs seuls plaisirs pervers )


  • samy Levrai samy Levrai 16 août 13:13

    on ne peut plus se grimer en Africain ou en asiatique mais on peut encore s’habiller en fille , le futur a encore de l’avenir, c’est rassurant.

    J’ai connu des chiens qui n’assumaient pas leur genre, ils essayaient toujours de s’accrocher aux jambes des humains en faisant une gymnastique évoquant l’accouplement, est ce qu’ils pourront bientôt avoir une carte d’identité ? 


    • SilentArrow 16 août 13:41

      @samy Levrai

      Faut voir aussi les vaches en pâture, toujours en train de s’enjamber.


    • samy Levrai samy Levrai 16 août 13:48

      @SilentArrow
      Pendant qu’on discute de cela, on ne pense plus à la crypto dictature qui se cache de moins en moins et s’installe de plus en plus...


    • SilentArrow 16 août 14:10

      @samy Levrai

      Et vous ne voyez que la dictature sanitaire et la dictature écologique.

      Il y a aussi la dictature de l’islam qu’une grande partie de la population se refuse à voir. Vous vivez, en France, aujourd’hui, sous la charia : si vous publiez des idées des dessins qui ne leur plaisent pas, vous risquez la mort.


    • samy Levrai samy Levrai 16 août 14:29

      @SilentArrow
      Non l’Islam n’est le bouc émissaire que la crypto dictature t’offre en pâture...
      réfléchis juste un petit peu :
      nous votons pour qui on veut et on a toujours la même politique , c’est à cause de l’Islam ?
      nous participons a toutes les guerres illégales d’agression de pays souverains , est ce que c’est la faute de l’Islam ?
      nous n’avons plus d’industrie, nous ne battons plus monnaie , est ce à cause de l’Islam ?
      Nous ne sommes plus souverains, nous ne faisons plus nos lois, ne faisons plus notre justice, est ce à cause de l’Islam ?
      Nous sommes enfermés chez nous sur des motifs spécieux depuis des mois, est ce que c’est la faute de l’Islam ?
      Nous sommes appauvris et divisés est ce à cause de l’Islam ?
      Nous n’avons plus rien à voir avec une democratie, est ce à cause de l’Islam ?

      Arrête d’être perméables aux enculades du club de blancs chrétiens d’apartheid et de la progagande de l’extreme droite israelienne qui ne souhaite qu’amener leur guerre chez nous.
      Reste loin des religions ( dans le sens explication par la religion ) , nous ne sommes pas en guerre de civilisation comme les assassins anglo saxons veulent te faire croire, nous sommes les agresseurs systématiques et nous agressons des pays souverains que nous laissons en mosaïque identitaire artificielle. 


    • SilentArrow 16 août 14:57

      @samy Levrai

      Je sais que l’UPR évite cette question parce qu’il ne peut se payer le luxe de se mettre les mahométans de France sur le dos.

      Je n’ai pas dit « tout ça c’est à cause de l’islam ». Ce que je dis, c’est que l’islam est un des instruments de la dictature mondiale qui se met en place.

      On a vu comment les USA et l’OTAN l’ont utilisé en Tchétchénie, dans le Turkestan chinois, en Birmanie, en Afghanistan, en Syrie...

      En France, les forces mondialistes vous ensevelissent sous une masse islamique. Ce n’est pas la faute des mahométans si on les fait venir, mais ce sont eux qui vont vous imposer de plus en plus leurs lois. Vous vous retrouverez donc coincés, en haut, par les marionnettes au pouvoir, et en bas, par les masses islamiques et vous allez disparaître.


    • samy Levrai samy Levrai 16 août 15:20

      @SilentArrow
      Les USA et l’OTAN utilisent des « takfirs », ces types n’ont rien à voir avec l’Islam, ce sont des crapules terroristes assassines qui tuent en priorités les leurs.
      ils organisent des guerres qui réduisent le Moyen Orient à un tas de cendre ( sauf leurs clients saoudiens, émiratis, israeliens,...) puis accusent les survivants fuyant le nouvel age de pierre d’envahissements alors qu’ils organisent les mouvements ( pour detruire les nations).
      Tu es français si l’Etat te reconnait comme tel, j’ai beaucoup de concitoyens de divers religions et dans mon pays ( qui malheureusement s’américanise ...) les religions n’ont que l’importance que chacun peut leur prêter.
      A l’UPR , il n’y a pas de position sur l’immigration car de toute façon c’est comme discuter sur le sexe des anges, nous ne décidons pas et ne pouvons que nous opposer de façon stérile, quand le peuple reprendra son pouvoir il décidera par referendum de la politique qu’Il voudra.
      Etant moins soumis à la propagande merdiatique, il est vrai que beaucoup d’UPR n’ont absolument rien contre des citoyens qui n’auraient pas la même religion, le même sexe, la même couleur, la même taille, le bon prénom, la meme sexualité,...
      Ca n’a rien avoir avec ce mettre à dos qui que ce soit car je ne sais si tu as remarqué nous sommes des resistants et attaquons de front ce qu’il y a de plus puissant dans le monde, et pas aux faibles comme le veulent les medias de l’oligarchie euro atlantiste

       


    • SilentArrow 16 août 15:54

      @samy Levrai

      Les USA et l’OTAN utilisent des « takfirs », ces types n’ont rien à voir avec l’Islam, ce sont des crapules terroristes assassines qui tuent en priorités les leurs.

      Les takfirs, comme vous dites ressemblent plus à Mahomet tel qu’il est décrit dans les hadiths que le brave épicier mahométan du coin. 
      Ceci dit, il n’y a pas dans l’islam une autorité centrale qui décide ce qu’est l’islam et ce qu’il n’est pas. L’islam est donc la somme de tout ce que ceux qui s’en réclament en disent, même s’ils se contredisent entre eux.
      Cette idée que les « takfirs » ou autres fanatiques n’ont rien à voir avec l’islam est tout simplement irrecevable.
      Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’ils ont été utilisés par l’Occident pour des causes qui n’ont rien à voir avec l’islam. Ils ont fait le sale boulot des USA tout en croyant travailler pour la gloire d’Allah. C’est dire si l’islam rend con.
       

      quand le peuple reprendra son pouvoir il décidera par referendum de la politique qu’Il voudra.

      Si j’étais Français, je voterais UPR parce que je pense que c’est le seul vrai parti d’opposition. Mais au rythme où vont les choses, le jour où il arrivera au pouvoir et fera se tenir ce référendum, il sera trop tard.

    • samy Levrai samy Levrai 16 août 16:45

      @SilentArrow
      Je suis athée mais je ne vaux pas mieux qu’un croyant, ils développent juste d’autres formes d’intelligence, peut être mieux adapté au « monde moderne » ou la croyance pure semble la norme à tous les étages.
      Dans tous les livres religieux il y a a boire et à manger et même les chrétiens dont le livre n’est qu’amour et pardon ont massacré au nom de Jesus Christ...
      laissons donc à Dieu ce qui lui appartient et à Cesar ( qui nous intéresse) rendons lui ce qui est sien .
      Les guerres de religions ont toujours été des instrumentalisations du pouvoir en place pour éliminer des opposants ou pour faire de la rapine impunément.
      « On » nous fait regulièrement des campagnes pour nous faire detester telle ou telle partie du monde, les habitants perdent alors toute humanité et nous pouvons larguer nos bombes sur leurs enfants.
      Tu es plus qu’assez intelligent pour ne pas te faire berner par les écrans de fumé que les enfoirés qui nous ont tout volés place régulièrement pour faire diversion.


  • pipiou2 16 août 16:50

    C’est cool, les garçons pourront aller dans les toilettes des filles, et réciproquement.

    ça réglera les problèmes de files d’attentes.


    • samy Levrai samy Levrai 16 août 17:51

      @pipiou2
      C’est magique, il suffit que viennes quelque part pour que d’un coup d’un seul le niveau s’écroule, ils ont fermé le forum pipole auquel tu étais habitué ou tu t’y es fait viré pour indigence intellectuelle ? 


  • I.A. 16 août 18:53

    « Gender : kilt pour tous ! »


    Ou bien jupe pour les unes et kilt pour les « autres »...

    Mais si c’était déjà fait ? Vous avez été voir par en-dessous ? Parce qu’alors, cette révolution-là serait bien plus vieille qu’on imagine : ça serait une pratique ancestrale, une tradition antédiluvienne, hé hé hé !


Réagir