vendredi 26 juin - par Le Cri des Peuples

Ghislaine Maxwell, ’rabatteuse’ de Jeffrey Epstein traquée par le FBI, est réfugiée à Paris et fréquente l’ambassade d’Israël

Ghislaine Maxwell, la « tenancière » de la maison close privée de Jeffrey Epstein, se cache dans un luxueux appartement parisien, à quelques minutes de la propriété de 8,6 millions de dollars du pédophile qui jouxte l'ambassade d'Israël.

L'introuvable proxénète a été localisée par un tabloïd britannique. Mais ne comptez pas sur nos médias pour vous le dire.

Source : The Sun, 20 juin 2020

Traduction : lecridespeuples.fr

Nous pouvons révéler que la jet-setteuse fugitive Ghislaine Maxwell se cache dans un vaste appartement parisien près de la propriété de 8,6 millions de dollars de Jeffrey Epstein.

Maxwell, l'une des femmes les plus recherchées au monde, s'est enfuie en France, où elle est née, pour éviter d'être interrogée aux États-Unis par le FBI sur ses liens avec la milliardaire défunt tombé en disgrâce.

nintchdbpict000590089681

Maxwell a emménagé dans un antre secret de l'avenue Matignon, dans le 8e arrondissement exclusif de Paris, pour ne pas être détectée.

nintchdbpict000590089571

La cachette, située le long des Champs-Élysées, est à seulement cinq minutes en voiture des vastes appartements d'Epstein sur l'avenue Foch.

Comme on le voit sur ce schéma, l'antre de Maxwell jouxte l'ambassade israélienne.

La femme de 58 ans, qui a disparu de la vie publique en 2016, a emménagé dans son antre secret sur l'avenue Matignon, dans le 8e arrondissement huppé de Paris, pour ne pas être détectée.

La propriété luxueuse, sise le long des Champs-Élysées, est liée à un contact commercial millionnaire basé en Normandie qui lui a offert de la laisser l'utiliser pendant que la traque mondiale contre elle se poursuivait.

Et elle n'est qu'à cinq minutes en voiture des vastes appartements d'Epstein sur l'avenue Foch, qui ont été perquisitionnés par des policiers français en septembre dernier.

Maxwell, qui est un ami de longue date du duc d'York, le prince Andrew, a été repérée sur l'avenue Matignon dans les jours qui ont précédé l'annonce du confinement dû au Covid-19 en mars.

Elle est restée à Paris pendant la crise sanitaire et espère bénéficier de son statut de citoyenne française pour éviter l'extradition en cas de poursuites pénales aux États-Unis.

Une source a déclaré : « Ghislaine déménage chaque mois pour garder les enquêteurs privés hors de sa trace et séjourne dans les résidences de collègues et de contacts de confiance. »

« ELLE NE VOULAIT PAS ÊTRE RECONNUE »

« Elle veut rester en France aussi longtemps qu'elle le peut pour profiter des lois d'extradition, et elle dispose d'un vaste réseau de contacts prêts à la garder cachée. En vertu de la loi française, toute personne née sur le sol français est à l'abri de l'extradition vers un autre pays, quel que soit le crime présumé. Cela ne signifie pas qu'elle ne sera pas poursuivie pour ses liens avec Epstein, mais si elle finit par faire face à des accusations, ce sera en France et non aux États-Unis. »

Maxwell, qui est accusée d'avoir procuré des filles mineures à Epstein, a émergé de son antre à plusieurs reprises, chaque fois avec un foulard enroulé étroitement autour de son visage pour cacher son identité.

Elle a flâné devant les galeries d'art haut de gamme de l'avenue Matignon et les restaurants et cafés de luxe, qui comprennent les lieux chics Le Marché, Le Berkeley et Le Bristol.

Un habitant a déclaré : « Elle était ici juste avant que la France n'annonce le confinement dû au coronavirus. »

 Maxwell is claimed to have introduced Prince Andrew to US 'sex slave' Virginia Roberts

Maxwell aurait présenté le prince Andrew à l'esclave sexuelle américaine Virginia Roberts.

« Elle sortait rarement, mais quand elle le faisait, elle portait une grande couverture à motifs qu'elle resserrait étroitement autour de son visage et dont elle drapait ses épaules. Elle ne voulait clairement pas être reconnue et a pu se fondre dans le décor. Mais elle portait sa bague solitaire en or distinctive sur la main gauche et une bague plus grande et plus étincelante sur la main droite. »

D'autres affirment l'avoir vue sortir de l'ambassade d'Israël, un bâtiment en verre fortifié gardé 24 heures sur 24 par des gendarmes armés aux points de contrôle à chaque extrémité de la rue, avec des agents secrets du Mossad qui patrouillent régulièrement.

La proximité de Maxwell avec l'ambassade est susceptible d'alimenter les théories du complot sur l'identité de ceux qui la protègent.

Voir Le pédophile Jeffrey Epstein travaillait-il pour le Mossad ?

On a prétendu qu'elle était un actif du renseignement étranger travaillant pour Israël, où son défunt père, le magnat des médias déshonoré Robert Maxwell, est enterré.

REFUGE SÉCURISÉ

MAxwell a vécu dans un kibboutz israélien après avoir quitté l'école, dispose d'un bon réseau de contacts et, selon les rumeurs, on lui aurait offert un refuge sûr.

Son lieu de résidence exact reste un mystère, mais elle serait déterminée à rester à Paris.

 Maxwell is one of the world’s most wanted women, with the FBI wanting to quiz her over links to Epstein

Maxwell est l'une des femmes les plus recherchées au monde, le FBI souhaitant la questionner sur ses liens avec Epstein.

Elle a disparu pour la première fois lorsque les procureurs ont commencé à réexaminer des centaines de plaintes pénales contre son ancien petit-ami Epstein à l'automne 2016.

The Sun a offert une récompense de 12 000 $ à toute personne qui peut fournir des informations qui nous permettent directement de prendre contact avec elle.

La dernière fois qu'elle a été vue en public, c'était en août dernier, lorsqu'elle a été photographiée au fast-food In-N-Out Burger de Los Angeles, lisant un livre sur les espions de la CIA.

 Epstein was found hanged in his cell in August last year in an apparent suicide while awaiting trial on sex-trafficking charges

Epstein a été retrouvé pendu dans sa cellule en août de l'année dernière après s'être prétendument suicidé alors qu'il attendait son procès pour trafic sexuel.

Leurs métadonnées, ou informations numériques intégrées, porteraient le mot Meadowgate, qui est également le nom d'une entreprise dont la présidente, Leah Saffian, est une amie proche de Maxwell.

La recherche s'est ensuite déplacée vers la côte Est américaine, où elle aurait été aperçue à Manchester-by-the-Sea, dans le Massachusetts.

Il se dit dit qu'elle vivait avec son amant d'alors, Scott Borgerson, dans sa maison isolée de 2,7 millions de dollars en bord de mer, située sur une route privée.

Selon les voisins, Maxwell ne se présentait qu'avec le G initial de son prénom (G. Maxwell, et non Ghislaine Maxwell), et promenait son chien le long de la plage.

M. Borgerson a ensuite insisté sur le fait que Maxwell n'était pas chez lui, la décrivant comme une « ancienne amie ».

La piste s'est également refroidie dans le sud de la France où sa sœur Christine possédait un vaste manoir dans la jolie ville provençale de Meyreuil.

« ESCLAVE SEXUELLE »

La propriété a été vendue il y a deux ans et les nouveaux propriétaires, ainsi que les voisins, n'ont plus revu les sœurs Maxwell depuis.

Même les propres avocats de Maxwell ne connaitraient pas sa localisation exacte.

Elle ne communique avec eux que par e-mail.

Les avocats des victimes d'Epstein ont engagé des détectives privés pour tenter de la retrouver et ont délivré des mandats d'arrêt à plusieurs adresses dans le monde, sans succès.

Le FBI veut également interroger Maxwell sur ses liens avec Epstein, dont les crimes ont été détaillés dans le documentaire Netflix Filthy Rich.

On prétend qu'elle a également présenté le prince Andrew à Virginia Roberts, « esclave sexuelle » américaine, maintenant connue sous le nom de Virginia Giuffre.

 Roberts has accused Maxwell of recruiting her to work as Epstein’s masseuse when she was 15

Roberts a accusé Maxwell de l'avoir recrutée pour travailler comme masseuse d'Epstein à l'âge de 15 ans.

Roberts affirme que Maxwell lui a ordonné de donner des massages érotiques et de se livrer à des activités sexuelles avec le prince Andrew et d'autres personnalités, et dit qu'elle a eu des relations sexuelles avec le prince royal « trois fois, dont une orgie ».

La première rencontre aurait eu lieu au domicile de Maxwell à Londres lorsque Virginia avait 17 ans.

 Prince Andrew stepped down as a senior royal after a disastrous Newsnight interview

Le prince Andrew a démissionné de ses fonctions après une interview désastreuse pour Newsnight.

En avril, l'accusatrice d'Epstein, Maria Farmer, aujourd'hui âgée de 50 ans, a déposé un affidavit sous serment alléguant qu'elle et sa sœur de 15 ans avaient été agressées sexuellement par Epstein et Maxwell en 1996.

Elle a affirmé que Maxwell avait agi en tant que « tenancière de maison close », parcourant New York pour cueillir des jeunes femmes dans les rues, les attirant par la perspective de devenir des mannequins, seulement pour les emmener être violées par Epstein et ses amis.

Voir L’impossible suicide : enquête exclusive de CBS sur les circonstances du décès d’Epstein

Le FBI a fait une descente dans le manoir d'Epstein à 75 millions de dollars à New York et l'a arrêté le 6 juillet de l'année dernière, puis le 10 août, il a été retrouvé pendu dans sa cellule dans un suicide apparent dans l'attente de son procès pour trafic sexuel.

DERNIÈRE CACHE

Quelques jours plus tard, les appartements d'Epstein à Paris ont été perquisitionnés et le procureur de la ville a annoncé qu'il ouvrait une enquête après que les enquêteurs américains aient identifié des liens avec la France.

Les bureaux de l'agence de mannequins Karin Models, qui appartient à l'ancien ami d'Epstein Jean-Luc Brunel et se trouve près du dernier refuge de Maxwell, ont également été fouillés.

Voir le documentaire de CBS en VOSTFR sur les complices d'Epstein à Paris (Partie 1 sur Claude HADDAD - Partie 2 sur Jean-Luc BRUNEL)

Puis, en novembre, le prince Andrew a démissionné de ses fonctions après une interview désastreuse à Newsnight qui l'a interrogé sur ses relations avec Epstein.

Le prince avait espéré qu'il arrangerait les choses, mais les échanges avec la présentatrice de la BBC, Emily Maitlis, ont été décrits plus tard comme un « carambolage ».

Au cours de l'entretien, Andrew a déclaré qu'il aiderait l'enquête américaine si ses « avocats le lui conseillaient ».

Mais en janvier, Geoffrey Berman, l'avocat américain à la tête de l'enquête sur Epstein, a déclaré que le duc n'avait « fourni aucune coopération ».

 Not even Maxwell’s own lawyers know her exact location

Même les avocats de Maxwell ne connaitraient pas sa localisation exacte.

Le prince pourrait maintenant être contraint de comparaître devant un tribunal britannique pour répondre aux questions des procureurs de New York sur son ami pédophile milliardaire après que le ministère américain de la Justice a invoqué les termes d'un traité juridique avec la Grande-Bretagne pour tenter d'interroger le prince royal en tant que témoin.

Voir Malcolm X sur les mœurs dépravées des élites politiques et financières

Le Département de la Justice a fait sa demande officielle au ministère de l'Intérieur, contournant le palais de Buckingham, mais Andrew, 60 ans, a jusqu'à présent refusé de parler aux procureurs enquêtant sur le réseau historique de trafic sexuel d'Epstein.

Le prince a toujours vigoureusement nié tout acte répréhensible.

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Twitter.



33 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 juin 16:02

    Moi, j’y crois pas à tout ça !

    Mon ami Stéphane Brne qui connait bien la famille royale d’Angleterre m’a dit que tout ça, c’était des inventions pour discréditer des gens qui font des jaloux, des frustrés, des malveillants !

    En plus là-dessous, il y a encore de l’antisémitisme primaire inqualifiable, et il faut que ça cesse.

    Heureusement, M. Jaraide, le gendre de M.Trompe va traiter ce dossier comme il convient et punir les mauvaises comme l’auteur de cet article qui n’a même pas le courage de dire son nom.


    • V_Parlier V_Parlier 26 juin 22:58

      @Séraphin Lampion
      En tout cas, même si je suis assez méfiant envers les lobbies israeliens en France (et pas du tout fan de Netanyahu), j’ai beau lire l’article je ne vois pas ce que vient faire le détail « ambassade israelienne à 5km » alors que Paris est bourré d’ambassades dans tous les coins, y compris dans ce rayon de 5km.

      Ce que je constate simplement est plus honteux : La France va encore protéger un criminel de plus, une « réfugiée ». Certains trouvent probablement ça plus glorieux que d’accueillir les lanceurs d’alertes...


    • V_Parlier V_Parlier 26 juin 22:59

      @V_Parlier
      (Correction : Ce n’est pas 5km mais « 5 minutes en voiture ». Mais je maintiens toutefois cette remarque)


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 juin 08:24

      @V_Parlier
      « 5 minutes en voiture » à Paris, ça fait soit 10 km si on roule à 120 (ce que peuvent faire des « gens comme ça » en Mercedes avec une princesse à bord du côté de la place de l’Alma), soit 10m au Sentier aux heures de pointe.


    • charlyposte charlyposte 27 juin 11:20

      @Séraphin Lampion
      Si t’a pas baisé 100 femmes dans ta vie, il est clair que tu as raté ta vie mon cher Séraphin ! smiley


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 juin 12:07

      @charlyposte

      ok, mais alors on compte pas les scores des professionnels : animateurs, musiciens, G.O. et putes...


  • jocelyne 26 juin 16:29

    Vraiment mal écrit, l’article pourrait tenir dans un seul commentaire.


    • agent ananas agent ananas 26 juin 20:20

      @jocelyne
      En effet ... mais qu’espérer du Sun, de la presse tabloïd ? Le même jour The MailOnline a publié la même histoire presque à la virgule près ...
      Je ne crois pas Ghislaine soit à Paris ... pas assez discret. Je me souviens que la famille Maxwell a une grande propriété en Dordogne où sa mère Betty est décédée en 2013 ...


  • Aimable 26 juin 17:33

    Quand on parle de leur nationalité a ces gens là , ce me donne envie de gerber , c’est sur qu’ils en ont une , mais ce n’est la Française , d’ailleurs on le voit bien , ils sont rassemblés autour de la maison mère .


  • Dantès 26 juin 18:32

    Epstein, ce monsieur dont la fortune est venue d’on-ne-sait-quoi est au-dessus de tout reproche ! Il n’a pas servi les hommes (et femmes) du pouvoir, ne les a pas ensuite fait chanter au profit d’un pays dont la seule mention suffit pour endommager pour toujours la bouche de l’offenseur.

    Quand on fait partie du Peuple au-dessus de tous les peuples, toute critique est caduque, et la punition ne se fera certainement pas attendre. « G » est bienvenue dans ses installations accueillantes et chaleureuses, mais aucun lien avec services rendus.

    Quand aux princes, rois et reines de tout acabit, hors limites mon cher ami ; svp vous abstenir ! Vous manquerait-il un certain apprentissage par rapport aux lois et usages ?


  • Clocel Clocel 26 juin 19:08

    Suis-je le seul à ne pas croire une seconde au suicide de ce bon Jeffrey ?

    Israël est une caillasse dans la godasse de l’humanité et elle est en train de métastaser ...


  • sls0 sls0 26 juin 19:09

    Encore un article complotiste ayant the sun comme référence, le France dimanche anglais.

    J’y ais résidé 2 ans dans le 8ème, difficile de ne pas avoir une ambassabe à coté de chez soi. De mémoire à 150-200m c’était l’ambassade de Belgique, donc je devais être mélé à un trafic de frites.


  • Esprit Critique 26 juin 19:20

    Les noms des protagonistes de ces saloperies criminelles sont connus depuis 20 ans, Il est dommage pour les victimes que le parquet financier de Hollandouille n’est pas pris les choses en mains ! ?


  • Ah ah ah ...Sacrée Ghislaine !! c’est bon on a compris ; pas la peine d’en...


  • QAmonBra QAmonBra 26 juin 21:01

    Étonnant qu’elle soit encore vivante la Maxwell ! Soit elle leur est encore utile, soit elle dispose d’une « assurance-vie » en béton, voire plusieurs, planquées en lieux surs, prêtes pour une rapide et très large diffusion au premier signal convenu. . .


  • Copain 27 juin 03:02

    Je ne dis pas que la notion d’individu des Romains était exactement la même qu’après le christianisme, mais l’essentiel de la notion juridique d’individu, elle, est là. Bien sûr l’individu romain, c’est avant tout le citoyen, et la notion peut être encore vue comme collective en cela que sous l’idée de citoyen se rassemblent son épouse, ses enfants, ses esclaves qui n’ont pas d’autonomie juridique. Mais la notion est bien individuelle en ce que le citoyen est une personne individuelle, et que les autres ne sont rattachés qu’à son droit, mais ne sont pas vus comme étant la même personne. Autrement dit, ce qu’a réellement apporté le christianisme ce n’est pas la notion d’individu, c’est la notion d’égalité entre les individus, qui fait que dans notre société moderne chaque personne humaine a la citoyenneté en propre, que nul n’appartient à un autre, comme esclave ou conjoint, que nul ne tire son droit d’un autre : si vous êtes étranger marié à un Français et que vous êtes accusé de délit, ce n’est pas en tant qu’époux d’un Français que vous aurez droit à une défense, avec un avocat, mais en tant que personne humaine. L’apport du christianisme est là, pas dans l’existence de droits attachés à une individualité, mais à sa généralisation sans condition autre que l’appartenance au genre humain.


  • rita rita 27 juin 06:22

    La place de cet article est dans une poubelle ?


    • chantecler chantecler 27 juin 08:37

      @rita
      Style détective ...
      Sauf que je ne crois pas un mot de ce qui est écrit .
      Les services de police savent parfaitement localiser l’ex rabatteuse d’Epstein .
      Quant au sous titre de la première photo « esclave du sexe d’Epstein » ça me fait marrer .
      Autant raconter que les call girls sont toutes des victimes innocentes .
      Autour d’Epstein ça pue le pognon à gerber .
      Mais sincèrement : j’en ai rien à battre .
      Comme l’immense majorité des Français .


  • charlyposte charlyposte 27 juin 10:03

    Vue comme ça : la pédophilie a encore de très bons jours à venir !


    • sylvain sylvain 27 juin 17:04

      @charlyposte

      "la pédophilie est une paraphilie caractérisé par l’attirance sexuelle persistante d’un adulte ou d’un adolescent envers les enfants."

      C’est pas des enfants, sinon 95% des hommes sont pédophiles, c’est de magnifiques jeunes femmes prêtes à a peu près n’importe quoi pour devenir célèbres, qui fréquentent des hommes de pouvoirs prêts à a peu près n’importe quoi

      pour se les faire .


    • sylvain sylvain 27 juin 17:13

      @sylvain
      la pédophilie, c’est ce qu’on voit sur les photos du reseau zandvoort


    • charlyposte charlyposte 27 juin 18:51

      @sylvain
      Prions pour elles !


  • zygzornifle zygzornifle 27 juin 12:42

    et fréquente l’ambassade d’Israël

    Une assiette de plus au repas de CRIF ….


  • sylvain sylvain 27 juin 16:55

    ouai bon, esclaves sexuelles ça me parait un peu abusé . Les filles de l’est ou les africaines qui se retrouvent sur le trottoir sans papiers ni aucune alternative sont des esclaves sexuelles .

    Là elles ont en gros le choix entre devenir des stars et sucer, ou faire leur vie ailleurs, sachant que ce ne sera pas super difficile . Bon ben elles choisissent de se faire niker et de devenir des stars . Je me sens pas super concerné par le problème, d’autant qu’il me semble que tout le monde le sait et le savait depuis bien longtemps .

    Chaque agence à a mon avis des maxwell et des epstein . Si tout ceux qui ont porposés à des jolies filles ce deal deviennent les ennemis public numero 1, on va en avoir des brouettes .

    Et puis il serait plus simple d’interdire ce boulot aux hommes, parce que je pense pas qu’il y en ai beaucoup qui fantasment pas sur ces bombes de 18 ans à peine, surtout si ils les cotoient toute la journée . l’homme est ainsi fait


  • Emohtaryp Emohtaryp 27 juin 17:01

    https://blogs.mediapart.fr/le-cri-des-peuples/blog/070120/ghislaine-maxwell-la-compagne-depstein-est-refugiee-en-israel

    Source : Daily Mail, le 2 janvier 2020

    Traduction : lecridespeuples.fr

    Du fait des informations compromettantes qu’elle possède sur les grands de ce monde, Ghislaine Maxwell est cachée en Israël dans des maisons sécurisées pour échapper à l’enquête du FBI.

    • Maxwell est restée incognito depuis l’arrestation d’Epstein et sa mort derrière les barreaux
    • Un nouveau rapport affirme qu’elle et Epstein étaient les « agents » d’un gouvernement étranger
    • La source ajoute qu’ils collectaient des informations compromettantes sur les riches et les puissants et les fournissaient à des espions étrangers
    • Aujourd’hui, Maxwell se cacherait dans une maison sécurisée en Israël
    • Elle est citoyenne britannique et américaine, et fille d’un agent présumé du Mossad


  • cétacose2 28 juin 19:33

    Et voilà encore ! mon commentaire qui était assez anodin est tombé sous le regard du juif de service qui ne laisse rien passer Quand je vous le disais que notre pays est contaminé par un virus autrement plus nuisible que le covid 19.... ?


  • ETTORE ETTORE 28 juin 23:33

    L’histoire de cette Maxwell,..... C’est quand même un peu fort de ....café .


Réagir