lundi 25 mars 2013 - par Yohan

Good bye Pompidou

Ce parallèle avec le fameux Good bye Lenin m’est venu en parcourant la lettre de Gérard Lanvin en réaction à l’affaire Depardieu, un écrit d’une maléfique évidence au demeurant.

Cette histoire d’une femme tombée dans le coma après un infarctus, quelques jours avant la chute du mur, à qui l’on cache à son réveil les changements dans son Berlin nouveau …le dévouement de son entourage qui se démène comme diable pour lui dénicher un pot de cornichons Spree (authentiques corniflards made in RDA et disparus des étals), m’avait ému aux larmes….

Cette histoire, c’est un peu/beaucoup la nôtre. Celle d’une France tombée de son piédestal et dont on continue d’entretenir l’illusion de splendeur, pour ne pas la traumatiser, pour empêcher que son rêve de grandeur éternelle ne parte en fumée, la préserver envers et contre tout, quoiqu’il advienne...

Pour cela, il fallait promptement mettre en couveuse une nouvelle portée de politiciens que rien ne rebute et des journalistes ad hoc pour entretenir l’illusion. L’un comme l’autre ont été à la hauteur de leur tâche, notre formation professionnelle pour une fois à son zénith.

Drucker est toujours aux manettes et Champs-Elysées nous est revenu cloné. Les dimanches ressemblent à nouveau aux dimanches, la voix de son maître est toujours là qui rassure. Au journal de JPP, notre France est mise à l’honneur et dieu sait si j’aime cette France des terroirs, éternellement positive. A ceux-là, je dis merci !

Les soirées politiques sont toujours aussi amiablement votre, Michel Droit a été remplacé par Michel Gôche, mais grâce à la télévision publique et ses nouveaux écrans plats, nul n’a vu le tour de passe-passe. Autre signe positif, la neige nous est revenue cet hiver, ô ! non pas quelques flocons mais de gros paquets, comme sur les cartes postales de grand-mère, comme dans les films de James Bond à Megève. Tout-va-bien !

Nicolas Bedos tient une chronique débridée sur l'Express, qui se lit express et en diagonale. Il a le droit de dire "sale pute, t'es moche, t'as des gros seins", il est de gôche. En fait, on ne sait plus s'il en est vraiment.

La France est généreuse mais faut pas abuser. Heureusement, la Caisse d’allocation familiale veille qui prévient la blonde Jennifer que tricher sur sa situation matrimoniale pour profiter des allocs, c’est mal. Jennifer ? si tu m’entends, j'ai honte de toi... ;

Martine s’est employée à nous rassurer sur la fatalité de la retraite à 60 ans et François nous a prouvé qu’il avait les biscotos pour le faire.

Cette France nous est présentée comme riche, 4ème puissance mondiale, rayonnement culturel insolent urbi et orbi, incontestable pays des droits de l’homme et de ceux de Paris Plage et elle prouve qu'elle sait payer de sa personne en leur accordant le package Taubira.

La Samaritaine fait toujours sa fière sur le front de Seine et, d’Ernest Cognac-Jay ne reste que le fameux à vous Cognac-Jay ! cette fulgurance guyluxienne qui symbolise la France que nous chérissons. L’emploi y fera son retour à la fin de l’année, c’est promis…a dit le patron.

Quelques rares mal intentionnés ont bien tenté de troubler notre quiétude, mais un mal étrange s’est abattu sur eux. Les Luron, Coluche ont fauté, ils ont été « buvez éliminés », tout comme Boulin et Bérégovoy qui bavaient du clapet au sortir du banquet orgiaque.

D’autres comme Copé jurèrent que dans les Vignes de Chanteloup, des saisonniers barbus volaient le pain au chocolat des petits écoliers blonds. En disgrâce il tomba avec son compère Fillon, pour avoir par mégarde confondu faillite et mévente.

Un maire londonien déroule son tapis persifleur devant nos entreprises. Sorry Good game ! a-t-il lancé au prof d’allemand… Taquins ces anglais.

Mes chers Gérard(s), ce n’est pas que je craigne pour votre vie.

Toi le gros GG, tu as bien fait de partir du côté de Néchin, un village qui ressemble en tout point à celui de mes vacances d’été. Le coup du parapluie bulgare, la grande Russie t'en préservera. Ne fait pas ton Raspoutine et tiens toi seulement à l’écart des berges de la Moscova.

Quant à toi Gérard, je dois avouer que j’ai un peu peur pour ta pomme. Méfie-toi du Roi maudit qui se régale en son ministère pour faire gonfler sa bourse qu’il croit justifiée. Si tu le croises par mégarde au détour d’un plateau, de grâce ! évites le vulgaire bourre pif qui ne nourrit que ceux qui veulent te traire.

S’il est fou le Lanvin, je ne souhaite pas qu’il soit fait chocolat. 



18 réactions


  • franc tireur 25 mars 2013 10:26

    les francais sont des paysans,ancrés sur la terre,étatistes et peu curieux du monde.
    d ou leur mélancolie dans un monde liberal ou la mer l a emporté sur la terre, ou il faut essayer de comprendre les autres et vite s adapter .


  • Gasty Gasty 25 mars 2013 11:06

    L’illusion vient principalement de ce média qu"est la TV, d’ailleur à vous lire...c’est incontournable.

    Mais quoi de plus naturel, c’est une messe. Même nos chers disparus ont droit à leurs heures de gloire en public...en public seulement.

    Et vous avez raison de mettre en garde Lanvin.


  • In Bruges In Bruges 25 mars 2013 12:15

    Interessant, cet article sur « l’âge d’or » et sa perception.
    Moi, les années Pompidou, je suis né dedans, j’étais gamin, donc j’ai du mal à juger.
    Mais c’est sûr que pour ceux qui avaient 30/40 balais à cette époque, ça avait l’air sympa : on pouvait rouler à la vitesse qui vous semblait adaptée, on fumait partout, on pouvait boire une verre de rouge au resto sans se faire regarder comme un drogué qui se plante une sereingue dans le bras au milieu du dessert...
    Pas de capotes, ou presque.
    Et puis, pas ces kyrielles de vélos, de jogger sur les trottoirs...
    Les trottoirs, c’était pour les piétons.
    Ouaips, époque sympa, en comparaison...


  • lebreton 25 mars 2013 13:17

    Etre nostalgique d’une période qu’on a pas connue ,ce n’est pas un peut lire la bible ou vouloir faire d’une societe celle que l’on veut qu’elle soit et en meme temps refuser le progres ceci dit c’est contradictoire puisque nous pouvons échanger ces propos grace à ce dit progres le net !

    cordialement


  • Clojea Clojea 25 mars 2013 14:45

    Bonjour Yohan : Merci pour l’article, c’est vrai que la France va dans le mur. D’ailleurs on y est dedans, mais nous ne sommes pas encore au bout du tunnel. C’est vrai, que sans jouer les rabats joies, on était moins emmerdés sous Pompidou qu’aujourd’hui. 
    Quant à Lanvin, j’ai vu sur le net hier qu’il avait envoyé une lettre à l’AFP disant que ce n’est pas lui qui avait envoyé une lettre ?
    En savez vous plus ?


    • Yohan Yohan 25 mars 2013 16:32

      Bonjour Clojea

      Je viens de découvrir ça aussi aujourd’hui. 

    • morice morice 31 mai 2013 01:08

      Quant à Lanvin, j’ai vu sur le net hier qu’il avait envoyé une lettre à l’AFP disant que ce n’est pas lui qui avait envoyé une lettre ?
      En savez vous plus ?


      ne comptez pas sur Yohan pour vérifier ses infos...

      c’est un FAKE.

  • francesca2 francesca2 25 mars 2013 21:27

    Bonsoir Yohan et merci pour cet article si doux-amer...

    je n’ai pas connu les années Pompidou mais je peux faire un parallèle avec les années ’80 dans mon pays d’origine. Nous sortions des années de plomb, nous venions de gagner la coupe du monde, nos erntreprises familiales jouissaient d’un grand prestige à l’étranger...- politiquement c’était toujours le bordel mais nous y étions habitués- et nous mettions un espoir fou dans l’union européenne...l’union européenne, ce cheval de Troie de la mondialisation.
    Oui nous allons droit dans le mur et en prenant tout notre élan.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 mars 2013 22:00

      Cheval de Troie de la mondialisation ....à l’insu de notre plein grès positivement positif.
      The eight tises ,comme y disent ...merde ! On s’est fait enfler ,meme pas le droit de le dire ...voir Méluche ...meme si Méluche pour moi ...
      Rions smiley enfin jaune .....
      Vive la vie , bordel !!!!
      Ia orana Fansesca .


    • francesca2 francesca2 25 mars 2013 22:04

      Ave mon Aita smiley


    • Yohan Yohan 25 mars 2013 23:02

      Bonsoir Francesca


      Pour moi l’Italie éternelle, les années douces c’est celle-là, douceur sur les plages de Rimini 

    • morice morice 31 mai 2013 01:06

      Oui nous allons droit dans le mur et en prenant tout notre élan.


      l’extrême droite n’a jamais aimé l’Europe, allez vous faire voir, la copine de Ranta !

  • joshuadu34 joshuadu34 26 mars 2013 07:41

    Juste pour information, les propos prêtés à Gérard Lanvin sont un fake... Ce dernier a d’ailleurs porté plainte pour usurpation d’identité vendredi et n’apprécie que très peu d’être présent par ces mots qu’on lui prête, sur les pages d’extrême droite...

    Voilà le communiqué de Lanvin : "Je viens d’être mis au courant de l’existence d’une lettre à tendance politique, circulant sur internet (...) et signée de mon nom. Ceux qui me connaissent et qui connaissent par conséquent mon indépendance politique (...) ont immédiatement compris qu’il ne s’agissait bien sûr pas de mon genre d’attitude, ni de mon style d’écriture (...) Je démens totalement cette possibilité et, sur mon honneur, affirme que cette lettre et ses propos ne sont pas de moi"


    • morice morice 29 mai 2013 19:03

      Juste pour information, les propos prêtés à Gérard Lanvin sont un fake..



      ne demandez pas à ce tricheur de distinguer !!!

  • Michel DROUET Michel DROUET 26 mars 2013 09:57

    No future ?


  • COVADONGA722 COVADONGA722 31 mai 2013 18:04

    rebonjour yohan !

     
    j’évoquais l’ostalgie et sa police qui manifestement a fait école dans une équipe d’ecrivains à quatre mains de renommée heu agoravesque !

  • taquin taquin 26 octobre 2013 23:48

    @l’auteur : allez vite vous achetez un cerveau quoi qu’à votre age ca n’est plus nécessaire...


Réagir