mercredi 14 octobre - par Valentin Lagorio

Halte aux déformations du gaullisme !

JPEG

Halte aux déformations du gaullisme !

 

Lorsque Monsieur Castex a été désigné Premier Ministre, tout le monde s’est plu à le qualifier de « gaulliste social ». Mais pour qu’il le soit, il lui manque deux choses essentielles : la première, c’est qu’il soit gaulliste, la seconde, c’est qu’il soit social.

 

En effet, quelqu’un qui rejoint les rangs de la macronie ne peut être ni social ni gaulliste.

 

La macronie s’enfonce constamment dans une croyance folle où l’économie, néolibérale de surcroît !, doit tout diriger. La macronie fait de la France une « start-up nation ».

La macronie s’assoit sur la réalité nationale en voulant davantage de « souveraineté européenne ». Mais l’Europe n’étant qu’un agrégat de nations, il ne peut y avoir, par conséquent, de souveraineté dite européenne.

 

Les élections présidentielles de 2022 arrivant, les médias montent en effigie un « ténor de la droite » qui serait capable de s’opposer à Emmanuel Macron. Ce « ténor » qui se revendique gaulliste et que les médias présentent comme tel, c’est Xavier Bertrand. Or, il convient de se remémorer certaines choses :

Publicité

 

Xavier Bertrand est un produit du chiraquisme, ce courant politique qui a dynamité le gaullisme au RPR. Xavier Betrand a voté non en 1992 au traité de Maastricht, avant de se prononcer en faveur du traité constitutionnel de 2005, de celui de Lisbonne en 2008 et du traité européen budgétaire en 2012.

 

Son fameux gaullisme n’existe pas non plus. Un gaulliste ne transige pas sur l’indépendance nationale, respecte la parole citoyenne (résultat négatif en 2005 mais le processus a été entériné par le traité de Lisbonne).

 

Il convient alors de rappeler la définition première du gaullisme, ce que tout le monde semble ignorer ou ne plus connaître.

 

Tout d’abord, l’indépendance nationale et la souveraineté populaire. C’est-à-dire une France qui a le contrôle de sa propre politique, de sa propre monnaie, de sa propre armée. Bref, une France qui décide par elle-même et pour elle-même. C’est aussi le respect du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, en respectant chaque entité territoriale, politique et culturelle de chaque État et d’abord le notre.

 

La défense des institutions de la cinquième République. La Constitution de 1958, modifiée en 1962 par son propre créateur, Charles de Gaulle, avec l’instauration du suffrage universel, cette constitution est la meilleure qui soit taillée et qui réponde à une certaine idée de la France, de son rang, de son prestige et de sa grandeur. Le chef de l’État, en vertu de l’esprit de la Constitution, doit être le chef de la Nation, et non le chef d’un parti ou d’une fraction du peuple.

 

Le troisième pilier consiste au rassemblement des Français pour le sauvetage et le redressement de la France.

Publicité

 

Et enfin, dernier pilier, c’est le domaine social. Avec l’idée de Participation, participation des citoyens dans la vie du pays, participation des travailleurs dans la vie de leur entreprise. C’est aussi la défense d’une justice sociale et fiscale, s’inspirant tout droit de la « nouvelle société » défendue par Jacques Chaban-Delmas et à laquelle nous sommes attachés.

 

 

Car le gaullisme n’est pas seulement une force ou des idées politiques mais c’est également une philosophie de vie, une éthique, une morale.

En quoi cela consiste ? C’est ne pas utiliser la politique comme un moyen de subvenir à ses besoins mais comme un outil pour servir et défendre sa patrie. C’est aussi ne pas se servir de l’argent public à des fins personnels. Bref, le gaullisme est l’exact contraire de l’opulence.

La morale du gaullisme s’illustre par les mots prononcés le 22 juin 1940 par le Général de Gaulle : « l’honneur, le bon sens, l’intérêt supérieur de la patrie ». Dans chaque instant de la vie politique, un gaulliste doit se référer et respecter ses trois commandements, en plus des quatre axes fondamentaux du gaullisme.

 

Par conséquent, le gaullisme est, par nature, social, il n’est pas de droite, ni de gauche. Il ne se classe pas sur l’échiquier politique. D’ailleurs, que signifie être de droite désormais ? Pas plus qu'être de gauche... Ces deux formations politiques ont trahi à la fois l'État et la Nation ! Il n'y a plus rien à attendre d'eux ! Ce qui importe davantage, c'est la cohésion nationale et l’intérêt de la Patrie. Malgré tout, tout en se fiant à l'ancien paysage politique français, le gaullisme épouse de bonnes idées dites de "droite", comme par exemple la lutte contre l'immigration clandestine, la défense de l’indépendance nationale, des institutions d'un État fort et démocratique par exemple, et de "gauche", en ce qui concerne la Participation, une société équitable, une justice fiscale et sociale, le respect de la parole citoyenne,par exemple.

 

Ce qu'il faut à la France, c'est une troisième voie sociale, souveraine et sécuritaire, celle qui placera l’intérêt de la Patrie au dessus de tout. Et pour cela, le gaullisme représente le seul recours.

 



61 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 octobre 09:07

    Il parait qu’il y a aussi des bonapartistes ! 

    Par contre, j’ai l’impression que les boulangistes ont complètement disparu.

    Le maintien ou la disparition des fossiles vivants en politique n’est donc pas une question de chronologie.


    • devphil30 devphil30 14 octobre 09:18

      @Séraphin Lampion

      Actuellement le courant en vogue est le covidisme.

      Il se définit par une forte adhésion de personnes dont le signe de reconnaissance est la muselière et le slogan « Plutôt la servilité que la liberté » 

      L’opposition s’organise au niveau des restaurateurs qui ont bien compris que la muselière n’est pas adapté pour manger mais la la me de fond de la masse inerte est telle que le risque de victoire de ce parti totalitaire est important

      Sinon j’approuve cet article et les pseudos héritiers du Gaullisme ne sont que des opportunistes sans conviction profonde pour la France


    • babelouest babelouest 14 octobre 09:27

      @Séraphin Lampion on ne voit plus guère non plus de barbistes.....
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Barbu


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 octobre 12:28

      @babelouest. Mystère non résolu : quand Stanley Hofmann a déclaré à mon père que TOUS les candidats de 1965 opposé à De Gaulle avaient reçu de l’argent américain, ce « tous » incluait-il Marcel Barbu ? Sans surprise : « Lecanuet a reçu énormément d’argent ».


    • freedom2000 freedom2000 14 octobre 14:09

      Netflix diffuse une nouvelle série espagnole prémonitoire ??

      Un virus ayant décimé la population, une dictature style nazie s’est instaurée en Esapgne avec des couvre-feux et seuls les enfants immunisés contre le virus sont envoyés dans des hôpitaux où ils serviront de cobaye pour fabriquer un vaccin...

      Ce qui nous attend si on passe en phase 3 du covid ?


    • urigan 14 octobre 17:14

      @freedom2000
      Avec les tests PCR on est sur la voie !


    • Captain Marlo Captain Marlo 15 octobre 08:53

      @urigan
      Avec les tests PCR on est sur la voie !

      Quand on vous fait un dépistage avec un long écouvillon, on approche de la barrière hémato-encéphalique, la barrière de protection du cerveau, où se trouve 1 seule couche des cellules de protection, et le frottis se fait en tournant à cet endroit là ! Pourquoi justement à cet endroit là ?


  • babelouest babelouest 14 octobre 09:14

    Je vois que Valentin reste fidèle à ses idées. C’est bien.

    http://alliancesociale.free.fr/la-reforme-pancapitaliste.html


  • L'apostilleur L’apostilleur 14 octobre 09:36

    « ...le gaullisme représente le seul recours »

    Beaucoup de gauche à droite, trouveront dans le « gaullisme » des arguments pour légitimer leurs opinions, et c’est bien normal. Le « gaullisme » ne se retrouvant pas dans un corpus doctrinaire que le Général n’a jamais voulu, mais dans un opportunisme de décisions successives guidées par la nécessité de redresser une France ravagée et de réunir une nation fissurée.

    Chacun trouvera matière dans les décisions gaullistes des analogies avec ses desseins.

    Sauf que trois quarts de siècles ont passé et si les causes peuvent être les mêmes - redressement, grandeur, valeurs...de la France - les moyens seront aujourd’hui très souvent différents.

    Il faut se méfier des bonnes intentions « gaullistes » qui peuvent être des impostures chez certains.

    On retrouvera souvent ces mêmes thèmes chez Napoléon.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 octobre 10:06

      @L’apostilleur

      De Gaulle, qui n’était pas présent à Yalta, a été « toléré » par les Américains qui ont occupé l’Europe (mais pas le Royaume-Uni) à partir de 1945 parce qu’il représentait pour eux un rempart au danger que représentait pour eux un parti communiste puissant. L’union sacrée s’est faite autour des organisations de résistants et des amitiés qui s’étaient nouées dans les camps de concentration, comme celle de Marcel Dassault (mécène incontournable du "gaullisme) et  Marcel Paul.


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 octobre 12:56

      @Séraphin Lampion. A Yalta, ce furent essentiellement Anthony Eden et Harry Hopkins qui défendirent les intérêts français.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 octobre 13:29

      @JC_Lavau

      pas les intérêts de « tous les Français », mais surtout restituer l’« Indochine » (Michelin) à la France.
      Tout avait été préparé à la Conférence de Malte côté occidental. Rien n’a été improvisé, et ce n’était pas pour « nos beaux yeux », mais avec des contreparties que nous ne connaitrons jamais.


    • Captain Marlo Captain Marlo 14 octobre 20:44

      @Séraphin Lampion
      à partir de 1945 parce qu’il représentait pour eux un rempart au danger que représentait pour eux un parti communiste puissant.

      C’est l’histoire officielle, non ? Le communisme a bon dos...
      La Russie n’est plus communiste... et l’OTAN est toujours là ! Elle a fait en Août des manoeuvres aux frontières de la Russie, histoire d’aller un peu chatouiller l’ours russe....
      .
      Communisme ou pas, la russophobie est la politique des USA depuis le début du 20e siècle pour des raisons géopolitiques : cf « Brzezinski : Le Grand Échiquier ».

      "(...) nous apprenons que la géographie prédestine les priorités immédiates des pays ; nous le savions depuis au moins Napoléon. Halford J. Mackinder au début du siècle avait tracé déjà ce que nous avions vu plus haut développé par Brzezinski, à savoir que « qui gouverne l’Europe de l’Est domine le heartland, qui gouverne le heartland domine l’île-monde, et qui gouverne l’île-monde domine le monde » (le heartland étant le coeur continental). L’Amérique suit donc cette voie pour parvenir au maintien de son rang.


      .
      Mais comme les Américains tirent d’abord et réfléchissent (ou pas ) ensuite, à force d’emmerder la Russie, Poutine a laissé tomber l’Europe de l’Ouest !

      Il s’est tourné vers le sud et vers l’Est pour construire ce que les USA redoutaient le plus : l’Eurasie !


    • michalac michalac 15 octobre 16:18

      @Captain Marlo
      .

      Poutine a laissé tomber l’Europe de l’Ouest !

      Il s’est tourné vers le sud et vers l’Est pour construire ce que les USA redoutaient le plus : l’Eurasie !

      .
      Et ça fait peur !
      L’Eurasie, c’est 1900 milliards de $ de PIB !
      3.2% du PIB mondial !
      Presque autant que l’Italie !
      Mais plus que l’Espagne, quand même...
      C’est dire la capacité de nuisance de ces gens là face à un PIB européen de 15000 milliards $ et un PIB américain de 21000 milliards $...

  • Parrhesia Parrhesia 14 octobre 11:25

    >>> Ce qu’il faut à la France, c’est une troisième voie sociale, <<<


    Non, non, et non !!!

     

    La voie sociale, nous la connaissons tous ! Elle nous a déjà été montrée par le général de Gaulle et ses résultats ont prouvé sa valeur ! Par nature, elle est également adaptable à toute évolution !!!

     

    Les mêmes causes, qu’elles soient économiques, politiques, religieuses ou simplement humaines au quotidien produisent toujours les mêmes effets. La « voie sociale » du général, fonction de sa méthode analytique dans la réalité de l’instant, restent donc toujours valable quoi que nos ennemis profonds et les neuneus qui les suivent bêtement en disent !

     Ce qu’il faut à la France, ce n’est donc pas une « Nième voie sociale à la Con » comme les gouvernants que nous nous donnons désormais régulièrement en sont devenus les virtuoses !


    Ce qu’il faut à la France, ce sont des Français « bien français » de qualité, doués d’une morale bien française respectueuse de l’universalisme et de l’humanisme qui ont fait naguère encore notre grandeur reconnue !

     

    Et là............. Malheureusement……..


  • bebert bebert 14 octobre 11:30

    Ne pas oublier que nous devons au Gal DE GAULLE l’arme de dissuasion nucléaire qui sans elle nous serions depuis longtemps en train de manger du couscous ,boire de la Vodka ou bouffer du pudding , je rappelle aussi qu’il payait ses notes de teléphone et tout ce qui était personnel chauffage etc de sa poche demandez vous combien de ses remplaçants en font autant pas la macronnerie en tous cas qui dépensent l’argent du peuple pour le faste,vaisselle,fauteuil,piscine etc ce n’est pas avec les deniers du couple en tout cas !


  • ZenZoe ZenZoe 14 octobre 11:52

    Le gaullisme n’existe pas. Ou plus.

    Il a existé un jour un homme d’état, un vrai, avec une vision, une hauteur de vue, une force personnelle et un sens du devoir tout entiers au service de son pays.

    Cet homme-là est mort il y a longtemps, et vouloir le maintenir en vie artificiellement pour de basses raisons électorales est répugnant.

    Où sont les hommes d’état d’aujourd’hui ? Leurs visions, leurs forces de frappe ? Et qu’on ne me dise pas que ce n’est plus possible avec l’Europe. Les autres pays européens défendent bien leurs intérêts nationaux eux. Pourquoi pas la France ?


    • babelouest babelouest 14 octobre 12:03

      @ZenZoe je ne saurais dire que le gaullisme n’existe plus : officiellement, sans aucun doute, puisque tous ceux qui ont un peu de pouvoir aujourd’hui combattent tous ses principes. Mais des gaullistes, il en reste certainement beaucoup. Beaucoup plus qu’on ne pourrait l’imaginer. Seul ennui : ce ne sont pas des chefs d’État. C’est toujours la même chose : ceux qui désirent le pouvoir ne sont que des frustrés ; les autres, plus sains, n’auraient pas l’idée de s’embringuer dans un truc pareil.


    • Parrhesia Parrhesia 14 octobre 12:25

      @babelouest
      Très juste. 
      Et au risque de me répéter, j’ajouterai que le gaullisme n’est pas plus mort avec de Gaulle que la gravitation universelle n’est trépassée avec Newton ou qu’Euclide a été enterré avec son théorème !!!
      Affirmer le contraire ne représente qu’un moyen cousu de fil blanc pour essayer de diminuer le général, son œuvre et ses résultats, le tout étant contraire à la doxa de l’hégémonie mondialiste actuellement triomphante. 
      Ce à quoi il est temps de mettre fin !
      Bonne journée à vous.


    • Captain Marlo Captain Marlo 14 octobre 12:38

      @babelouest
      ceux qui désirent le pouvoir ne sont que des frustrés ; les autres, plus sains, n’auraient pas l’idée de s’embringuer dans un truc pareil.

      Quel mépris, vous diriez ça de Chavez, de Poutine, ou de José Mujica ?

      Même si vous arriviez un jour à imposer votre tirage au sort, et donc à supprimer les élections et les Partis politiques, au bout du bout, vous mettrez quand même en responsabilité des gens qui ne veulent pas assumer ces responsabilités, alors ??
      Ils vont faire quoi, se prélasser au bord de la piscine ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 14 octobre 12:53

      @ZenZoe
      Et qu’on ne me dise pas que ce n’est plus possible avec l’Europe. Les autres pays européens défendent bien leurs intérêts nationaux eux. Pourquoi pas la France ?

      Parce que nos z’élites ont depuis longtemps, le goût de la défaite et de l’abandon. C’est de Gaulle qui a défini ainsi nos couilles molles qui friment à l’étranger, et lâchent tout dès qu’il s’agit de défendre la France & les Français....
      .
      C’est aussi ce qu’explique Annie Lacroix Riz en parlant des dirigeants politiques qui ont mené la France à la défaite en 40 ! « Le choix de la défaite »
      .
      L’UE a aggravé les choses ! La GB & l’Allemagne, qui défendent les intérêts de leurs pays sont considérés par de nombreux Français comme des égoïstes....

      Ces pays devraient, comme la France, se sacrifier pour bien commun de l’Europe des banksters ! Par exemple, la France paye pour les rabais au budget européen, pour des pays plus riches qu’elle, et ça ne choque pas nos européistes...

      "(...) les responsables français bradent les intérêts nationaux au sein de l’UE, au point qu’ils acceptent depuis des années de financer une part croissante des« chèques » de compensation versés à des pays plus riches que la France, comme l’Allemagne, le Royaume-Uni ou la Suède. (En photo, François Hollande avec le Premier ministre britannique David Cameron, considérant comme une rigolade le fait que les Français payent annuellement 27% du montant du “chèque britannique”)



    • michalac michalac 14 octobre 13:24

      @Captain Marlo
      .

      Ces pays devraient, comme la France, se sacrifier pour bien commun de l’Europe des banksters !


      .
      Ces pays ont choisi l’Union européenne pour jouer le rôle solidaire de membre de l’Union... soit pour défendre les intérêt de chacun de ses membres...
      .
      La France qui se sacrifie est aussi celle qui profite de la générosité des autres...
      Les agriculteurs français ne sauraient démentir...
      .
      On a pas bien compris à l’UPR que l’Union européenne est une Union solidaire...
      Elle avait pourtant bien su s’en plaindre lors de l’affaire montée en épingle des « respirateurs-que-l’europe-ne-fournit-pas » à l’occasion de la crise du covid de mars dernier...
      .
      Cette solidarité européenne est cependant qui explique que les pays les plus riches paient le plus, c’est le cas de la France, et que les pays les moins riches, paient le moins, mais reçoivent plus...
      Ce principe solidaire est aussi celui qui prévaut dans le modèle social français. On appelle ça « la redistribution »...
      Les chèque compensateur ne sont en réalité qu’une correction à postori sur la base de l’écart entre contribution et subvention. Ce qui explique que ce sont les pays les plus riches de l’Europe qui en bénéficient...
      .
      Aussi, en Europe, il n’y a pas que des « bankster »... On y trouve également des agriculteurs, des étudiants, des malades, des vieux et des jeunes-papas...
      Tous ceux là, collectivement, se gavent bien aussi des aides issues de la redistribution européennes...
      .
      On peut alors douter de ce que l’UPR comprend du principe de solidarité nationale, notamment lorsque les contribuables de la région Rhône-Alpes paient deux fois plus que ceux du Limousin, pour un retour sur contribution équivalent...

    • michalac michalac 14 octobre 14:22

      @Captain Marlo
      .

      @babelouest
      ceux qui désirent le pouvoir ne sont que des frustrés ; les autres, plus sains, n’auraient pas l’idée de s’embringuer dans un truc pareil.


      Quel mépris, vous diriez ça de Chavez, de Poutine, ou de José Mujica ?

      .
      Bien sûr qu’il dirait ça de Chavez, de Poutine et de Jose Mujica...
      Et surtout de Chavez, de Poutine et de Jose Mujia...
      Car il faut être sous le coup d’une motivation personnelle forte pour mettre les pieds dans de tels merdiers, avec de telles oppositions qui exigent tant de coups de force pour être muselées et finalement anéanties...
      Il n’y a guère qu’à l’UPR qu’on croit encore à la philanthropie de ces accrocs du pouvoir...
      .
      On se croirait au temps des Sartre, Beauvoir et autre Montant, où l’on vantait la bienveillance des dirigeants soviétiques sous le soleil radieux des républiques populaire socialistes... Dieu sait s’ils y ont cru...

    • babelouest babelouest 14 octobre 18:20

      @Captain Marlo vous ne manquez pas d’audace, quand j’ai pris le peine il y a quelques jours de donner le lien vers un article où justement je considérais le tirage au sort comme quelque chose de pas recommandé.....
      .
      Nous sommes en France, pourquoi ramener des personnages très recommandables, mais dans un tout autre contexte ? Mais oui, en France il est bien préférable de proposer de gouverner à des personnes qui ne le demandent pas (libre à ces personnes de refuser).


    • Captain Marlo Captain Marlo 14 octobre 19:50

      @babelouest
      où justement je considérais le tirage au sort comme quelque chose de pas recommandé.....


      Toutes mes excuses, je vous ai confondu avec un autre blogueur qui préconise le tirage au sort !

      Pour assumer cette fonction, il faut avoir une forte motivation, au premier rang, pour son pays et ses habitants.


    • Gaulois gaulliste Gaulois gaulliste 15 octobre 07:57

      @michalac
      On a pas bien compris à l’UPR que l’Union européenne est une Union solidaire...

      Nous l’avons bien remarqué quand certains pays se sont servi de masques et respirateurs lors d’escales techniques d’avions alors que ce matériel ne leur était pas destiné. C’était chacun pour soi.

      Vraiment, dire que l’UE est solidaire après avoir vu le déroulement de la crise du covid et où tous les pays ont joué à chacun pour soi. C’est faire l’autruche...

      Sans compter ce qu’il s’est passé en Italie. Allez donc demander aux Italiens voire même aux Grecs qui ont perdu un quart de pouvoir d’achat ce qu’ils pensent de votre Union solidaire européenne. L’UE a tellement été généreuse avec l’Italie, que l’Italie avait fait appel à la Russie lors des premiers instants de la « pandémie ».

      L’UE est tellement solidaire, qu’elle permet à la Turquie de violer l’espace maritime grec sans que personne, hormis la France pour une fois, n’y trouve quelque chose à redire.


  • Captain Marlo Captain Marlo 14 octobre 12:28

    Nos politiques se découvrent tous « Gaullistes », jusqu’au FN, qui se dit gaulliste ! Il faut croire que l’opinion publique pousse à la souveraineté, bien malgré eux !

    Le Covid a montré les limites de la mondialisation organisée par la Commission européenne et le Gouvernement américain. Les Français veulent des productions françaises, en particulier dans le domaine de la santé et des produits agricoles, et commencent à se lasser les merdouilles chinoises à obsolescence programmée..

    Seuls les Icoulogistes ne trouvent rien à redire, du moment que les usines ne sont pas devant chez eux, la mondialisation, ils aiment ça ! Ils aiment l’UE encore plus, car ils sont fédéralistes, et la fin des Etats leur va comme un gant.

    .

    Ceci dit, c’est un bon article qui devrait pousser chacun à lire « C’était de Gaulle » de Peyrefitte. J’ai découvert un homme de Droite, certes, ( il a quand même essayé d’attaquer la Sécu...), mais aussi un homme d’état d’une intelligence supérieure, dont l’obsession était la France.

    Ce qui a bien changé aujourd’hui, notre classe politiques se fiche des Français et de la France comme de leur première chemise, pseudo Gaullistes compris.

    On découvre en lisant le livre de Peyrefitte, que la Gauche nous a beaucoup menti sur de Gaulle, et l’a poussé dehors par la révolution colorée de Mai 68.

    De Gaulle était le seul Chef d’état européen opposé à la mise en place d’une Europe supranationale, il fallait le dégager. Depuis le Gaullisme est parti en barigoule !
    .

    Pompidou l’a enterré une nouvelle fois, en donnant le pouvoir à la finance et en faisant entrer la GB dans l’Europe, alors que de Gaulle n’en voulait pas..

    Et à part Asselineau, (traité de complotiste !), je ne vois aucun autre Gaulliste à l’horizon !

    .

    Comme la Gauche, ils sont tous accrochés à l’UE comme les moules aux rochers, et proposent tous « Une Autre Europe à la st Glinglin » ! Ni Pompidou, ni Chirac, ni bien sûr Sarkozy, n’ont envisagé une seconde de sortir la France du carcan européen !Ils se contentent de critique l’UE, mais ils y restent.

    En conclusion, l’auteur défend la souveraineté, mais ne parle pas de sortir de l’UE, ni de l’euro, ni de l’OTAN !? Comment compte-t-il retrouver la souveraineté sans Frexit ?



    • michalac michalac 14 octobre 13:32

      @Captain Marlo
      .

      Nos politiques se découvrent tous « Gaullistes », jusqu’au FN, qui se dit gaulliste ! Il faut croire que l’opinion publique pousse à la souveraineté, bien malgré eux !


      .
      Quelle importance pour l’UPR ?
      Puisqu’elle-même n’est pas souverainiste...

  • Jean Claude Massé 14 octobre 13:02

    « il lui manque deux choses » .....

    Il lui manque une troisième chose, c’est l’intégrité.


  • Yaurrick Yaurrick 14 octobre 13:40

    "Bref, une France qui décide par elle-même et pour elle-même. C’est aussi le respect du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, en respectant chaque entité territoriale, politique et culturelle de chaque État et d’abord le notre."

    Tant qu’on ne laisse pas la plus petite des entités , l’individu (qui est la seule à être indivisible et donc apte à être souveraine) décider par et pour lui uniquement, il n’y a pas de respect du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 14 octobre 13:41

    Plus aucun parti ne demande à appliquer la constitution dans toute sa rigueur, pas même le RN ni l’UPR.

    En effet, quel parti est contre les PV automatiques qui ne violent pas moins de 5 articles des droits de l’homme et un article du code pénal ?

    Quel parti demande à ce que les impôts et taxes soient toujours proportionnels aux revenus comme l’article 13 des droits de l’homme de 1789 l’exige ?

    Quel parti exige le retour à la collectivité de toute entreprise qui a les caractères d’un service public national ou d’un monopole de fait ?

    Quel parti exige que la sécu paie jusqu’au dernier centime les frais sociaux ?

    Quel parti demande à ce que le couplet 3 de Notre Marseillaise soit appliqué aux étrangers ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 14 octobre 14:03

      @Daniel PIGNARD
      Plus aucun parti ne demande à appliquer la constitution dans toute sa rigueur, pas même le RN ni l’UPR.

      Vous devriez lire le programme de l’ UPR.
      Quant à vos PV, vous n’avez qu’à respecter le Code de la route.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 14 octobre 14:13

      @Captain Marlo
      Quant à l’UE, vous n’avez qu’à respecter le vote du congrès de 2008 alors !
      Vous venez de nous prouver que les droits de l’homme de 1789, c’est fait pour les chiens et non pour les Français.
      Le programme de l’UPR, je l’ai lu attentivement et je maintiens ce que j’ai dit.
      Citez-nous une erreur que j’aurais dite !


    • michalac michalac 14 octobre 14:29

      @Daniel PIGNARD
      .

      Quant à vos PV, vous n’avez qu’à respecter le Code de la route.


      .
      Ou bien roulez en 4L, comme marlo...
      Vous ne risquerez qu’un PV pour pollution excessive...
      N’empêche que ça démarre toujours au quart de tour ces vieilles machines...
      En cas de souci, un coup de pompe à vélo et hop ! Va, va, voum la machina !
      60 maxi dans les côte, ça ne vous gène pas ?
      D’façon, quand on a rien à faire de ses journées, on n’est pas pressé...

    • Captain Marlo Captain Marlo 14 octobre 19:53

      @Daniel PIGNARD
      Vous venez de nous prouver que les droits de l’homme de 1789 etc 

      La Déclaration des Droits de l’Homme & du citoyen est dans le préambule de la Constitution de 1958, et Asselineau n’a aucune intention de la supprimer.


    • babelouest babelouest 15 octobre 07:10

      @Captain Marlo personnellement je préfère la Déclaration de 1793. Elle me paraît plus énergique. C’est d’ailleurs celle que j’ai incluse dans mon petit dossier. Une préférence pour Collot d’Herbois, plutôt que pour Sieyès ?


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 octobre 09:01

      @Captain Marlo

      S’il s’appuyait véritablement sur les droits de l’homme de 1789 pour guider ses pas, il ruerait dans les brancards contre les PV automatiques :

       

      ART. 2. — Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la RESISTANCE A L’OPPRESSION.

      ART. 4. — La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui.

      (Rouler à sa main ne nuit pas à autrui)

      ART. 5. — La loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la société.

      (Rouler à sa main ne nuit pas à la société)

      ART. 6. — La loi est l’expression de la volonté générale.

      (La volonté générale, c’est qu’on nous foute la paix sur les routes pour rouler à notre main)

      ART. 8. — La loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires,

      (Les PV à 45 puis 90 puis 180 euros sont donc interdits)

      ART. 9. — Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable,

      (Le conducteur doit donc être obligatoirement identifié)

      "Aucune peine ne peut être appliquée si la juridiction ne l’a pas expressément prononcée." (Art. 132-17 du nouveau Code pénal)

      (Donc il faut passer devant une juridiction pour pouvoir se défendre)


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 octobre 09:23

      @babelouest

      Les droits de l’homme de 1793 ne considèrent pas la résistance à l’oppression comme un droit naturel et imprescriptible mais elle laisse seulement à la loi le devoir de nous protéger de cette oppression.

      La liberté est conditionnée par la loi alors que celle de 1789 la conditionne par une non nuisance à autrui.

      Et surtout, ils ne disent pas comment doit être calculé l’impôt comme le fait l’article 13 de 1789.


  • Rémi Mondine 14 octobre 14:44

    Je vous trouve trop généreux avec la Macronnie :

    « La macronie s’enfonce constamment dans une croyance folle où l’économie, néolibérale de surcroît !, doit tout diriger. La macronie fait de la France une « start-up nation ». »

    Il me semble qu’il s’agit juste de blabla pour retarder la sanction le temps de procéder au Hold-up en faveur des amis. J’Ose espérer pour leur intelligence qu’il ne croient pas ce qu’il racontent.


  • zygzornifle zygzornifle 14 octobre 15:11

    Castex n’est que le porte parole de Macron, Macron aurait aussi bien pu prendre un mainate .... 


  • HELIOS HELIOS 14 octobre 16:08

    ... excellent, cet article..., vraiment excellent.

    Il resume clairement le programme du RN Rassemblement National !!!


    Tout ce qui est décrit au fil des paragraphes est une petite ode a ce qu’exige le RN pour pouvoir pretendre à se trouver à la tête de l’état français.

    allez, encore un effort, que ce soit le LR, LREM, Le PS ou ce qu’il en reste, les autres confettis de gauche et d’extème gauche sont automatiquement disqualifiés... le vrai choix se fera entre les souverainistes, potion pas tres douce dans un premier temps, mais le traitement est nécessaire, faute de quoi, c’est la mort certaine.... Il n’y a pas que le covir qui tue.

    Merci l’auteur, pour votre profession de foi.


    • republicain 14 octobre 17:50

      @HELIOS je ne le pense pas, hélas... Le r n d ’aujourd’hui c ’est plus Georges Marchais 


    • HELIOS HELIOS 14 octobre 17:58

      @republicain

      ... faute de grives, on mange des merles... pensez-y toujours, si vous ne voulez pas mourir... de faim !


    • Captain Marlo Captain Marlo 14 octobre 20:20

      @HELIOS
      Tout ce qui est décrit au fil des paragraphes est une petite ode a ce qu’exige le RN pour pouvoir pretendre à se trouver à la tête de l’état français.

      Un peu de décence ! Faut-il vous rappeler que le FN a été construit :
      à partir du 19e siècle sur l’antisémitisme.
      et qu’il plonge ses racines dans la collaboration et le nazisme ?
      .
      Que l’OAS a essayé de tuer de Gaulle ? Livre : « L’OAS contre de Gaulle ».
      Le FN ose se se dire gaulliste ? Faut avoir honte de rien, et miser sur l’ignorance...

      Le FN, c’est du souverainisme, il critique l’UE, mais ne veut pas en sortir.

      Il sert surtout d’épouvantail à moineaux pour faire élire au 2e tour, le candidat de la finance. 

      Et faux-cul de surcroit, il soutient les travailleurs à Paris, et vote tous les textes du patronat à Bruxelles !


    • HELIOS HELIOS 15 octobre 20:10

      @Captain Marlo

      ... bien !
      Vous pouvez choisir qui vous voulez aux prochaines élections, nous sommes tous libres et heureusement.

      Cependant, tout ce que vous racontez, comme toujours dans l’histoire, sont des interpretations faites à partir de points de vue que tout le monde ne partage pas, et en ce domaine, la vérité est discutable.
      De plus, toutes les preuves faites par « absence » sont parfaitement invalides et vous le savez bien : Dire que quelqu’un est coupable parce qu’il n’était pas.. ou n’a pas fait.. vous voyez, ça ne vaut rien.

      Personnellement, je voterai pour le RN (a moins qu’une alternative qui me convienne mieux se présente), mais je ne voterai plus jamais pour ceux qui depuis plus de 35 ans on transformés la France en ce qu’elle est devenu et qui ne me convient pas...

      Je ne voterai plus pour ceux qui ont mis a bas mon espoir et mon envie d’Europe comme un rassemblement de nations souveraines partageant la même histoire et le même avenir...

      Enfin, si je peux me permettre, les liens que vous donnez on tendance a presenter le RN d’aujourd’hui comme une extrème droite nationaliste, raciste etc avec tous les autres mots en anti...isme.

      Je ne partage pas votre vision de cet héritage, le RN d’aujourd’hui est « autre chose » que tout cela et vous semblez ignorer ce que « patriotisme » veut dire.. moi, je l’ai vecu et je le vois encore aujourd’hui à travers les photos de mes grand-pères et mes oncles qui ont donné leurs vies pour que nous (et donc vous) puissiez vivre libre entre autre  , en sécurité sans dépendre de personne d’autre pendant ces 2 dernières guerres.. et d’autres cousins qui ont également fait ce sacrifice en Indochine et en Algérie. Peu importe que ces guerres aient été juste, eux, ils ont obei...

      Voyez vous, lorsque quelques jeunes trous du cul viennent m’expliquer que les droits de l’homme et l’humanisme exigent une soumission a des idées plus orientées sur l’exploitation des hommes et le lessivage des ressources ainsi que l’asservissement des hommes qui veulent rester digne et vivre leur valeurs et leur histoire,... voyez vous, entendre qu’on me fasse la leçon à travers un parti politique qui ne pense qu’a defendre son pays,... cela, comprenez le bien, est indécent.

      Dites clairement que le RN ne vous convient pas, c’est OK, et c’est normal.
      Dire que le RN, en l’associant a des groupuscules d’hier en particulier, et en lui faisant des procès d’intentions c’est de la diffamations, et que pour d’autres, plus faibles ou ne pouvant pas regarder l’histoire en face, c’est une forme d’intoxication.
      Rassurez vous, cela ne marche pas avec moi, et apparemment avec d’autres non plus, heureusement.

      Pour en revenir au sujet, oui, je considère qu’on peut interpreter ce texte comme un soutien  surement involontaire  aux programmes acuels du RN.

      Bonne soirée, nous ne sommes pas sortis de l’auberge.


    • HELIOS HELIOS 15 octobre 20:16

      @HELIOS

      .. j’oubliais, comme d’hab...
      De Gaulle a fait du bon boulot, quoiqu’on en dise, quoique fusse ses arrières pensées et ses diverses motivations et arbitrages, le résultat fût au delà de toutes les espérances des français au sortir de la seconde guerre.

      Nul n’est parfait, mais le résultat de son passage a la tête de notre pays est sans commune mesure avec les bras cassés qui suivirent.


  • ETTORE ETTORE 14 octobre 16:53

    Je me suis toujours dit que le Gaullisme....C’était fini et bien fini.

    Si on peut considérer cela comme une lucarne lumineuse de l’histoire, force est de croire qu’un homme, qui portait (presque) le nom historique de ce pays, à fait ce qu’il devait faire, à son époque, avec les moyens de son époque.

    Et pour preuve que tout n’est pas consommé, le rappel de sa ligne politique est encore mise en avant, aujourd’hui !

    Mais, tous ceux qui aujourd’hui, se réclament pompeusement de son nom, de sa politique, de la vue particulière qu’il avait de ce pays, n’ont que «  la gaule » entre les jambes, au mieux « la grande gueule » et nous le constatons avec désespoir, jour après jour.


  • republicain 14 octobre 17:48

    merci pour cet article cher compagnon


  • Gaulois gaulliste Gaulois gaulliste 15 octobre 00:39

    Le Général est peut être mort, mais ses idées lui survivent et c’est ceci le plus important pour nous.

    Il nous a montré que se tenir droit et emprunter une voie difficile mais néanmoins ambitieuse en restant ferme et intransigeant est la seule qui permette à notre pays de s’épanouir pleinement dans le concert des nations, et ce, même si la situation semble totalement désespérée.

    Il nous a aussi rappelé qu’honneur, intégrité et sens du devoir ne sont pas des mots vains et que cet esprit chevaleresque peut nous amener à réaliser de grandes choses.

    La tentative d’accaparement de l’héritage gaulliste est une manie chez les politiciens français, et vous pouvez être à peu près certain que ceux qui s’en réclament publiquement en sont son exact opposé. C’est le signe indubitable que CdG fut un grand Français et que ses idées furent encore plus grandes malgré quelques erreurs.


  • eddofr eddofr 15 octobre 16:11

    Moi je propose de revenir à « l’AdolpheThierisme », qu’on pourrait appeler le Versaillisme ...

    On massacre les ouvriers qui ne ferment pas leur gueule.

    On met au pas les métropoles indisciplinées.

    Et on met les rentiers au pouvoir.

    Ah merde, on y est déjà.


Réagir