samedi 17 juin - par Sayed Hasan

Il faut rechercher le véritable Islam dans le passé, et non chez Daech

Par Robert Fisk
 
 
 
L’Emir Abdelkader était un musulman, un soufi, un Cheikh, un humaniste, protecteur de son peuple contre la barbarie occidentale, protecteur des chrétiens contre la barbarie musulmane, si noble qu’Abe Lincoln lui avait envoyé une paire de pistolets Colt.

Après le massacre de Manchester... oui, et après Nice et Paris, Mossoul et Abu Ghraib, le 7 juillet [2005 à Londres] et le massacre de Haditha – vous rappelez-vous de ces 28 civils, y compris des enfants, tués par les Marines américains, quatre de plus qu’à Manchester, mais pas une minute de silence pour eux ? Et bien sûr, le 11 septembre...

Rééquilibrer la réalité de la cruauté n’est pas une réponse, bien sûr. Juste un rappel. Tant que nous bombarderons le Moyen-Orient au lieu d’y rechercher la justice, nous serons nous aussi attaqués. Mais ce sur quoi nous devons nous concentrer, selon le monstrueux Trump, est le terrorisme, le terrorisme, le terrorisme, le terrorisme, le terrorisme. Et la peur. Et la sécurité. Ce que nous n’aurons pas tant que nous promouvons la mort dans le monde musulman et vendons des armes à ses dictateurs. Croyez au « terrorisme » et Daech gagne. Croyez en la justice et Daech est vaincu.

Je pense donc qu’il est temps de convoquer les mânes d’un homme connu sous le nom de l’Emir Abdelkader – musulman, soufi, Cheikh, guerrier redoutable, humaniste, mystique, protecteur de son peuple contre la barbarie occidentale, protecteur des chrétiens contre la barbarie musulmane, tellement courageux que l’Etat algérien a insisté pour que ses restes soient rapatriés au pays depuis sa bien-aimée Damas, si noble qu’Abe Lincoln lui a envoyé une paire de pistolets Colt et que les Français lui ont accordé la Grande Croix de la Légion d’honneur. Il aimait l’éducation, il admirait les philosophes grecs, il interdisait à ses combattants de détruire les livres, il adorait une religion qui croyait – considérait-il – aux droits de l’homme. Mais que tous les [rares] lecteurs qui connaissent le nom d’Abdelkader lèvent la main.

Nous devrions penser à lui maintenant plus que jamais. Il n’était pas un « modéré » parce qu’il a résisté sauvagement contre l’occupation française de sa terre. Il n’était pas un extrémiste car, durant son emprisonnement au château d’Amboise, il a décrit les chrétiens et les musulmans comme des frères. Il a été soutenu par Victor Hugo et Lord Londonderry et a gagné le respect de Louis-Napoléon Bonaparte (plus tard Napoléon III), et l’Etat français lui a versé une pension de 100 000 francs. Il la méritait.

Lorsque les Français ont envahi l’Algérie, Abdelkader Ibn Muhiedin al-Juzairi (Abdelkader, fils de Muhiedin, l’Algérien, 1808-1883, pour ceux qui aiment les obituaires) s’est engagé dans une guerre de guérilla victorieuse contre l’une des armées les mieux équipées du monde occidental – et il a gagné. Il a mis en place son propre État dans l’ouest de l’Algérie – musulman mais employant des conseillers chrétiens et juifs – et a créé des départements distincts (défense, éducation, etc.) qui s’étendaient jusqu’à la frontière marocaine. Elle avait même sa propre monnaie, la « muhamediya ». Il a fait la paix avec les Français – une trêve que les Français ont violée en envahissant encore son territoire. Abdelkader a exigé un prêtre au service de ses prisonniers français, leur rendant même la liberté quand il n’avait pas de quoi les nourrir. Les Français ont pillé les villes algériennes qu’ils ont capturées, (l’équivalent de) cent Haditha pour réprimer la résistance d’Abdelkader. Lorsqu’il fut finalement vaincu, il se rendit honorablement – livrant son cheval comme un guerrier – sur la promesse d’un exil à Alexandrie ou à Acre. Encore une fois, les Français le trahirent, l’emmenant en prison à Toulon puis à l’intérieur de la France.

Pourtant, dans son exil français, il a prêché la paix et la fraternité, a étudié le français, et a parlé de la sagesse de Platon et de Socrate, d’Aristote, de Ptolémée et d’Averroès. Il a plus tard écrit un livre intitulé Appel à l’Intelligent, qui devrait être disponible sur toutes les plateformes de médias sociaux. Il a du reste également écrit un livre sur les chevaux qui prouve qu’il a toujours été un arabe en selle. Mais son courage a encore été démontré à Damas en 1860, où il a vécu comme un exilé honoré. La guerre civile entre chrétiens et druzes au Liban s’est propagée à Damas où la population chrétienne s’est trouvée entourée par les Druzes musulmans qui sont arrivés avec une cruauté comparable à celle de Daech, brandissant des épées et des couteaux pour massacrer leurs adversaires.
 
Abdelkader a envoyé ses gardes musulmans algériens – sa milice personnelle – pour fendre la foule et escorter plus de 10 000 chrétiens dans son domaine. Et quand la foule aux couteaux est arrivée à sa porte, il l’a accueillie avec un discours qui est encore récité au Moyen-Orient (quoique totalement ignoré ces jours-ci en Occident). « Créatures pitoyables, s’écria-t-il. Est-ce la manière dont vous honorez le Prophète ? Que Dieu vous punisse ! Honte à vous, honte à vous ! Le jour viendra où vous payerez pour ça... Je ne vous livrerai pas un seul chrétien. Ils sont mes frères. Sortez d’ici ou je lancerai mes gardes contre vous. »

Les historiens musulmans affirment qu’Abdelkader a sauvé 15 000 chrétiens, ce qui est peut-être un peu exagéré. Mais c’était un homme à imiter pour les musulmans et à admirer pour les Occidentaux. Il a exprimé sa révolte par des mots qui auraient sûrement été utilisés aujourd’hui contre les bourreaux fanatiques de Daech. Bien sûr, l’Occident « chrétien » l’honora à l’époque (bien qu’il ait reçu, de manière intéressante, une lettre d’éloges du leader musulman de la Tchétchénie alors largement indépendante). C’était un homme du « dialogue interreligieux » fait pour plaire au Pape Francis.
 
Abdelkader a été invité à Paris. Une ville américaine a été nommée après lui – Elkader dans le comté de Clayton, en Iowa, et elle est toujours là, 1 273 habitants. Fondée au milieu du 19ème siècle, lorsqu’il était naturel de nommer votre lieu de résidence d’après un homme qui, n’est-ce pas, faisait honneur aux Droits de l’homme de l’Indépendance américaine et de la Révolution française ? Abdelkader aurait flirté avec la franc-maçonnerie – la plupart des spécialistes considèrent qu’il n’y est pas entré – et aimait la science au point qu’il a accepté une invitation à l’ouverture du canal de Suez, qui était sûrement un projet impérial plutôt que scientifique. Abdelkader a rencontré De Lesseps. Il se considérait, pense-t-on, comme l’homme de la Renaissance de l’Islam, un homme pour toutes les saisons, le musulman pour tous, un exemple plutôt qu’un saint, un philosophe plutôt qu’un prêtre.

Mais bien sûr, l’Algérie natale d’Abdelkader est voisine de la Libye d’où est venue la famille de Salman Abedi, et Abdelkader est mort en Syrie, dont l’assaut par l’aviation américaine – selon la sœur d’Abedi – fut la raison pour laquelle il a massacré les innocents de Manchester. Ainsi, la géographie se contracte et l’histoire se dissipe, et le crime d’Abedi est, pour l’instant, plus important que toute la vie, l’enseignement et l’exemple d’Abdelkader. Donc, pour les Mancuniens, qu’ils se tatouent des abeilles ou qu’ils achètent simplement des fleurs, pourquoi ne pas aller à la bibliothèque centrale de Manchester au square St Pierre et demander Le Combattant compatissant d’Elsa Marsten ou Le Commandeur des croyants de John Kiser ou, publié il y a quelques mois, L’Emir Abdelkader : Apotre de la fraternité de Mustapha Sherif ?
 
Ce ne sont pas des antidotes pour le chagrin ou le deuil. Mais ils prouvent que Daech ne représente pas l’Islam et qu’un musulman peut gagner respect et honneur auprès du monde entier.


94 réactions


  • Alren Alren 17 juin 16:10

    Nous vivons dans le présent et le présent c’est Daesh et l’absence d’une vigoureuse lutte des musulmans contre cette horreur, absence de lutte réelle que tout le monde peut constater.

    Aucun clandestin ne peut subsister sans le soutien actif d’une partie de ceux parmi lesquels il vit, non plus que sans la non-dénonciation des autres.
    Or force est de constater que des terroristes en Europe et au Moyen-Orient peuvent vivre tranquillement de longs mois avant de commettre un attentat.
    Cela signifie que les principes d’aide et de non-dénonciation sont respectés dans la population musulmane, très majoritairement en tout cas.

    Dans notre pays de France, les citoyens sont égaux en droits et dignité. La foi ou son absence est affaire privée et les musulmans n’ont pas à attendre un respect spécial du fait de leur religion, encore moins un honneur, mais à être traités comme tous les autres Français.


  • foufouille foufouille 17 juin 16:19

    "

    Chronologie de la conquête de l’Algérie
    Carte chronologique de la conquête et de la formation territoriale de l’Algérie.

    La première étape de la conquête commence avec la régence d’Alger, la partie septentrionale de l’Algérie (le Sahara étant un territoire généralement associé bien qu’indépendant) de juin à juillet 1830 et prend fin avec la signature de l’accord de soumission du régent d’Alger Hussein Dey le 5 juillet 1830 à Alger. La seconde étape commence avec la conquête de l’État d’Abd el Kader de 1832 à 1847 et s’achève officiellement avec la signature de l’armistice signée par l’émir Abd el-Kader à Sidi Tahar le 23 décembre 1847 (il remet sa reddition au capitaine Bazaine le 21). Les territoires de l’ex-régence d’Alger et ceux de l’État algérien sont annexés à la France en 1848 par la création de trois départements (Département d’Oran à l’ouest, Département d’Alger au centre et Département de Constantine à l’est). La dernière étape concerne le sud algérien et est la conquête de mai à décembre 1902 qui prend fin avec le traité de soumission de la confédération touarègue Kel Ahaggar du Sahara en décembre 1902. Ceci entraîne la création des Territoires du Sud le 24 décembre 1902, qui sont ensuite rattachés à l’Algérie et annexés à la France le 7 août 1957 avec la création des deux départements du Sahara (Département de la Saoura à l’ouest et Département des Oasis à l’est)."

    le pays appelé algérie n’existait donc pas avant.


    • Decouz 17 juin 18:45

      @foufouille
      Et après ? Combien de pays sont nés depuis en Afrique et ailleurs ?
      Israel, Pakistan... et le démembrement des empires en Europe, celui de l’empire ottoman.
      Ce qui est sûr c’est qu’a départ il n’y avait pas de volonté de conquête du pays, cela s’est fait progressivement.


    • foufouille foufouille 18 juin 07:30

      @Decouz
      c’est l’auteur qui prétend que ce pays a été envahi.


    • OMAR 18 juin 17:07

      Omar9

      Salut @Decouz

      @foufouille voulait dire que l’Afrique du Nord était une sorte de « terra nillius » une terre sans maitre, une terre qui pouvait donc être conquise et habitée.
      Pauvres Gaia, Massinissa, Imoghrassen, Bologhine Ibn Ziri, Fatma N’soumer, etc....
      https://histoireparlesfemmes.com/2016/01/05/lalla-fatma-nsoumer-resistante-a-la-colonisation/

      @foufouille, arrêtez de faire le Ramadan....


    • foufouille foufouille 19 juin 07:20

      @OMAR
      oui dans certains endroits, la terre et les mines étaient inoccupées. le reste appartenait à des tribus occupées sans cesse à se faire la guerre.


    • Cadoudal Cadoudal 19 juin 11:35

      @foufouille
      La razzia et le trafic d’esclaves sont les 2 mamelles de l’Islam...

      « les principales dames qui sortent, mènent avec elles autant de négresses (elles en ont plusieurs qui valent de 25 à 30 écus chacune) que de blanches chrétiennes dont elles ont aussi beaucoup(…). Il y en a qui ont une escorte de quatre, de six et même de dix esclaves3 ».
      https://cdlm.revues.org/27


    • OMAR 19 juin 11:41

      Omar9

      @foufouille

      Quand vous parlez de guerre, revisitez l’histoire de toute l’humanité, et particulièrement celle de l’Europe : cela n’a été que sanglantes confrontations et combats.
      Cet état existe depuis la nuit des temps. Et les plus gros, destructeurs et funestes conflits, ont eu lieu en Europe aussi, avec la 1ère et 2ème guerre mondiale.
      Alors, regardez la poutre qui est enfoncée dans vos yeux, avant la paille chez autrui..
      Quant aux mines, ce cadeau ignoble laissé par la France coloniale, jusqu’à ce jour, elles mutilent de jeunes bergers, des enfants algériens, quand elles ne les tuent pas, et cela 55 ans après la fin de la guerre :.
      http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/En-Algerie-les-mines-francaises-tuent-encore-_NG_-2012-06-29-825187


    • Cadoudal Cadoudal 19 juin 12:13

      @OMAR
      Ta volonté de défense de l’occident fait plaisir à voir...

      Serait-ce qu’a force de téter la CAF tu en oublierais qui tu es ?

      « J’appartiens à ma famille, à mon clan, à mon quartier, à ma race, à l’Algérie, à l’islam3.
      […] L’idéologie selon laquelle les couples mixtes, la rencontre entre deux cultures c’est beau, est vraiment pourrie […]
      […] on ne reconnaît pas un juif parce qu’il se déclare juif mais à sa soif de vouloir se fondre dans la blanchité32. »

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Houria_Bouteldja

      Elle doit enrager la féministe algérienne, le juif Valls à Evry qui bat de justesse sa copine humaniste...


  • Massada Massada 17 juin 16:21

    Question aux spécialistes : Mahomet était-il islamiste ou musulman ?



    • foufouille foufouille 17 juin 16:26

      @Massada
      il me semble que c’est la même chose.


    • baleti baleti 18 juin 03:29

      @Massada


      Moise étais il sioniste ou juif

    • baleti baleti 18 juin 03:31

      @Massada


      Moise était il sioniste, ou juif

    • Massada Massada 18 juin 17:03

      @baleti
       

      sioniste of course


    • armand 18 juin 17:05

      @Massada
      Exact, c’est lui qui a conduit le peuple Hébreux de l’esclavage à la terre promise.


    • OMAR 18 juin 17:13

      Omar9

      @Massacrada

      Vous avez assassiné le représentant de l’ONU, le comte Folke Bernadotte en le mitraillant ou en lui balançant une bombe ?
      http://www.recherches-sur-le-terrorisme.com/Documentsterrorisme/israel-bernadotte.html
      Toute votre histoire est basée sur de la violence, des crimes, des trahisons et des abominations.


    • Massada Massada 18 juin 17:15

      @OMAR
       

      C’est pas moi, je n’étais meme pas né smiley

    • baleti baleti 18 juin 21:36

      @Massada


      Votre peuple est enfermer dans le « of course » par vos semblable.
      Ton histoire a été saboter


    • OMAR 19 juin 11:50

      Omar9

      Mais @Massacrada, je sais que ce n’est pas toi.

      Mais toi, t’es juste un usufruitier de cette abomination, de cette infamie.
      C’est jouissif de boire du vin issu de cette vigne arrodée et irriguée avec du sang de palestiniens.
      N’est-ce-pas, massacrada ?


    • Cadoudal Cadoudal 19 juin 12:18

      @OMAR
      Et toi, quand ta mousmée revient de la CAF, tu lui demande si elle n’a pas quelques scrupules à téter ainsi les fruits de l’infamie ?


    • Oceane 21 juin 16:05

      @Massada

      Question aux spécialistes : les Juifs sont-ils un groupe ethnique ou un groupe religieux.


    • Massada Massada 21 juin 16:24

      @Oceane
       

      c’est très compliqué, la pratique de la religion juive et l’appartenance au peuple juif sont deux choses distinctes.
      Le peuple juif a une histoire particulière eu égard à ses 2000 ans, durant lequel l’absence de terroir et d’autonomie politique la religion assurait la continuité du peuple. 

      Mais depuis, beaucoup de juifs revendiquent leur appartenance tout en se détournant de la religion. C’était d’ailleurs le cas de la plupart des pères fondateurs du sionisme, qui revendiquaient d’autant plus leur identité juive et leur attachement à l’héritage culturel du peuple juif. 

      On est juif par la mère ou la conversion mais plus important pour moi par la transmission culturelle.
      Je suis juif par ma mère mais athée marié à une non juive. Pour les juifs orthodoxes, c’est une abomination.
      Mes enfant sont donc non juifs mais culturellement juif, chrétien, athée et sioniste. smiley
      A eux de décider ce qu’ils choisiront.




    • Oceane 22 juin 09:35

      @Massada

      Tu ne réponds toujours pas à mon interrogation, parce que c’est « compliqué ». Si je peux aisément situer l’origine ethnique de ton épouse, je ne peux par contre situer la tienne, qui se camoufle derrière une identité religieuse. Comment reconnaître ethniquement le « peuple juif » est-il un peuple ethnique ou une construction humaine, cultuelle et cultuelle ?

      Par exemple quand un milliardaire chinois, Chen Guangbiao déclare qu’il est « aussi intelligent que les juifs », à quel groupe ethnique fait-il référence, si tout un chacun est à même de reconnaître en regardant Mr. Guangbiao, le sien ?

      Pourquoi selon Geert Wilders, « Grâce à Israël, les États-Unis et l’Europe peuvent dormir à poings fermés » et pas le reste du monde ?

      Massada, il n’y a rien de compliqué à dire en quoi les juif sont un groupe ethnique au même titre que le groupe africain , par exemple.


    • Massada Massada 22 juin 09:52

      @Oceane
       

      si tu considère qu’un groupe ethnique est un groupe social de personnes qui considèrent partager une ascendance commune (historique, mythologique ou un mélange des deux), une histoire commune, une culture commune ou un vécu commun.
      Alors oui, les juifs sont un groupe ethnique, ouvert, puisque n’importe qui peut devenir juif. 

      Concernant l’intelligence, le milliardaire chinois fait fausse route, les juifs ne sont pas plus intelligents ni plus idiots que les autres.

      Quand à la déclaration de Geert Wilders, je ne peux rien dire, ne connaissant pas ce type ni le contexte de sa phrase.

    • Oceane 22 juin 20:43

      @Massada

      Tu élude, Massada, pourtant tu comprends très bien mon questionnement.


    • Massada Massada 22 juin 22:24

      @Oceane
      Je regrette, j’ai répondu honnêtement. Je ne comprends pas ce que tu veux 


    • Massada Massada 22 juin 22:26

      @Oceane
      Je ne suis pas assez qualifié pour repondre


  • foufouille foufouille 17 juin 16:23

    La régence d’Alger, dont le territoire correspond à la partie non saharienne de l’Algérie actuelle, est théoriquement une dépendance de l’Empire ottoman, en fait totalement autonome12,13. Elle est dirigée par le dey d’Alger, vassal du sultan de l’empire ottoman.

    Le territoire de la régence est réparti entre le « territoire du sultan » (Alger, le Sahel et la Mitidja) et trois beyliks, dont les responsables, les beys, sont des vassaux du dey : les beyliks du Titteri (chef-lieu : Médéa), d’Oran et de Constantine.

    La régence est en déclin depuis le début des guerres napoléoniennes qui limitent le commerce en Méditerranée. De 1802 à 1821, le pays est en proie à la violente dissidence des tribus de l’arrière-pays et à la rébellion de certaines populations qui affichent ouvertement leur désir de se débarrasser de la Régence (Révolte de Belahrach). Sur le plan militaire, la flotte d’Alger était dépassée et ne pouvait plus tenir tête aux marines des pays européens ; à partir de 1815, les flottes britannique et française dominent la Méditerranée. Cependant, Alger résiste une dernière fois à un bombardement britannique mené par Lord Exmouth en 1816. Quant à la traite des esclaves, avec le déclin de la course (corso), la chute est fulgurante : 2 000 esclaves à la fin du XVIIIe siècle, 400 en 183014.

    Les revenus du dey d’Alger baissent et se retrouvent gravement compromis. Pour compenser la perte des revenus maritimes et du commerce, celui-ci accroît la pression fiscale, mal supportée par la paysannerie.

    Pour échapper au pouvoir central, une partie de la population (celle des hauts-plateaux) se nomadise. Une autre partie (les montagnards) déclare la guerre au pouvoir. La production de blé algérien se heurte au monopole de spéculateurs peu scrupuleux[réf. nécessaire] et à la concurrence de l’Europe de l’Est, et la chute de l’Empire français a privé la régence d’Alger d’un grand importateur.


  • foufouille foufouille 17 juin 16:24

    Charles X saisit alors l’occasion pour monter une expédition punitive sur les côtes algériennes. Cette opération militaire doit lui permettre de détourner l’attention de l’opinion publique face aux difficultés intérieures. L’une des raisons avancées pour justifier l’opération est de se débarrasser des pirates barbaresques qui infestaient la mer Méditerranée depuis trois siècles, et dont un des repaires était justement le port d’Alger, et de mettre fin à l’esclavage subi par les populations chrétiennes. Si ces deux facteurs correspondaient à des réalités historiques, et si la traite négrière continuait d’exister sous la Régence, il ne restait en 1830 qu’un petit nombre d’esclaves chrétiens en Algérie, la majorité des chrétiens dans la province ottomane étant des travailleurs libres. Quant aux pirates, ils avaient fortement réduit leurs activités depuis le XVIIIe siècle. Le Dey avait dû renoncer en 1818 à la traite des esclaves chrétiens comme à la piraterie à la suite de l’intervention de la flotte britannique deux ans plus tôt, soit plus de dix ans avant le conflit avec la France17


  • Leonard Leonard 18 juin 08:30

    Le probleme c’est que c’est comme la différence avec les faux billets les faux islams...


    Ça ressemble beaucoup à l’autre, ca prend le même livre... ca l’applique juste un peu trop à la lettre sur certains passages (oui car votre bouquin... comme la bible a des passages malsaints à vomir...)

  • cathy cathy 18 juin 09:11

    Il n’y a aucune trace de Mahomet dans notre littérature., alors qu’il y a toujours eu une présence occidentale au moyen-orient.


  • volpa volpa 18 juin 09:54

    Tu peux te triturer les méninges dans tous les sens.
    L’islam est une religion, si on peux l’appeler ainsi,obscurenstiste .
    Ça ne crée que des dégénérés .


    • Hijack Hijack 19 juin 10:10

      @volpa

      Va dire ça à V. Hugo, Goethe, Voltaire, Lamartine, Gandhi, Napoléon ...
      Entre eux et tes dires ...  smiley j’hésite !


    • volpa volpa 19 juin 14:24

      @Hijack
      Je ne vois pas trop la relation avec ces auteurs.
      Si ce n’est Voltaire.
      Je ne pense pas qu’ils aient été islamophiles.


    • Hijack Hijack 19 juin 23:41

      @volpa

      J’ai cité assez de liens le prouvant ... certains sont peut-être même musulmans, mais à quoi bon le faire savoir ?
      Avant de me répondre ça, il aurait été plus utile, avant toute chose de vérifier, le net est là pour ça ...


    • Hijack Hijack 19 juin 23:43

      @volpa,

      J’ai oublié ... juste au-dessus, tu cliques juste sur le lien.


    • Oceane 21 juin 16:12

      @volpa

      Deux mille ans de terreur chrétienne. Ce n’était pas des dégénérés et ce ne sont toujours pas des « dégénérés » qui détruisent des États.


  • Pimpin 18 juin 11:16

    Il n’y a pas de véritable islam ou de faux islam, il n’y en a qu’un seul, avec comme référence le coran. 

    Tous les musulmans de Daech ou pas appliquent ce qu’il y a dedans, tous les musulmans ont pour mission d’imposer cette religion partout où cela leur est possible, avec ou sans violence, point.

    • Hijack Hijack 20 juin 00:15

      @Pimpin

      Non, du tout, complètement faux ce que tu dis ... et j’oserai dire, c’est normal, les islamophobes qu’ils soient hards, déclarés clairement ou mignonement islamophobounets, les uns franchement, les autres plus insidieusement, disent la même chose que les « Daesh » ... créés par l’occident, pas l’occident que nous connaissons, mais l’Empire du mal, qui ne génère que guerres, chaos, destructions ... qui vous fait croire ce qu’il veut, que bcp parmi vous tombent dans leurs pièges, et dans ce même piège, comme par hasard, se retrouvent les islamistes (entrainés en occident, formés, payés, drogués au Captagon) d’une part et les vrais islamophobes d’autres part ... certes les uns tuent et les autres pas ... mais au final, ils s’aident mutuellement, à l’insu de leur plein gré.

      La mission des Arabes était de bien connaître les saints écrits ... éventuellement faire connaître l’Islam, lors de voyages (notamment commerciaux ... par ex. en Indonésie, plus grand nombre de musulmans, aucune guerre, rien, juste des musulmans de passage), jamais de prendre les armes pour conquérir (les mensonges ont la dent dure, ont dirait ... pourtant, c’est facile de vérifier, de s’informer) au lieu de s’abreuver d’écrits laïcards ... Les conquêtes arabes hors péninsule arabique (par ex. Andalousie) ont fait peu de temps après la mort du Prophète qui au contraire, interdisait de prendre les armes si ce n’est pour se défendre !!! Donc, l’Andalousie arabisée était une de leurs premières erreurs, mais hors Coran, hors Prophète. Cela étant, même s’ils avaient ce qu’il faut pour réprimer, forcer les gens, changer les lois, en Andalousie, toutes les religions étaient respectés, juifs, chrétiens et même athées ... par contre, dès le départ des arabes, les juifs avaient été contraints de se christianiser ... je raconte pas la triste suite.

      L’Islam n’a pas besoin de se forcer à s’ imposer (d’ailleurs, perso, j’en ai marre que l’on ne parle que de ça ) avant, mes voisins pour la plupart ignoraient que j’étais musulman /// Bcp de musulmans font l’erreur de croire qu’il faut étaler l’Islam, alors que non, le Prophète avait dit à chacun sa religion !!! Comment cela pouvait être autrement  ??? Dieu serait-il devenu fou ??? (je ne blasphème pas, mais j’appuie sur la bêtise de certaines fausses croyances )

      >>> Les relations du Prophète avec les gens d’autres religions sont résumées dans ce verset du Coran :

      « À vous votre religion et à moi la mienne. » (Coran 109:6)

      .

      À l’époque du Prophète, la Péninsule arabe comptait plusieurs religions sur son territoire. Il y avait des chrétiens, des juifs, des zoroastriens et des polythéistes, de même que des gens qui n’étaient affiliés à aucune religion. Un coup d’œil à la biographie du Prophète, nous fait découvrir plusieurs exemples démontrant son haut niveau de tolérance envers les gens d’autres confessions.

      Afin de comprendre et d’apprécier cette tolérance, on doit la remettre dans son contexte, à l’époque où l’islam était un État officiel, avec des lois spécifiques établies par le Prophète et conformes aux principes de la religion.

      ------

      Avant de critiquer autant l’Islam ... mieux vaut s’informer un peu mieux avant. Les arabo/musulmans sont critiquables sur bcp de points (je suis le premier à le faire et directement, sur le terrain), mais l’Islam non. La seule chose qui vous reste à faire (les plus sensés) c’est d’en savoir un peu plus ... et même si l’Islam était votre ennemi (ce qui serait faux et inconcevable, car destiné à tous ... musulman veut dire croyant en un seul Dieu), autant mieux le connaître au lieu de s’inspirer du zemmourisme, qui n’a qu’un seul but (inconscient ou pas) favoriser la division.


    • Oceane 21 juin 16:18

      @Pimpin

      Tout comme les chrétiens ont « pour mission d’imposer [leur]religion partout où cela leur est possible, avec ou sans violence, point ».

      Lorsque tu te courbe pour regarder le trou du cul de celui qui est devant toi et t’en moquer, garde à l’esprit que celui qui est derrière toi se livre à la même chose.


    • francesca2 francesca2 21 juin 16:35

      @Oceane

      Tout comme les chrétiens ont « pour mission d’imposer [leur]religion partout où cela leur est possible, avec ou sans violence, point ».

      Vous avez des sources ? Parce que les miennes disent précisément le contraire. 

      ...excluant la violence

      37. L’Eglise ne peut pas accepter la violence, surtout la force des armes — incontrôlable lorsqu’elle se déchaîne — et la mort de qui que ce soit, comme chemin de libération, car elle sait que la violence appelle toujours la violence et engendre irrésistiblement de nouvelles formes d’oppression et d’esclavage souvent 

      plus lourdes que celles dont elle prétendait libérer. Nous l’avons dit clairement au cours de notre voyage en Colombie : “ Permettez enfin que Nous vous exhortions à ne pas mettre votre confiance dans la violence et dans la révolution ; c’est contraire à l’esprit chrétien, et cela peut aussi retarder, et non favoriser, l’élévation sociale à laquelle vous aspirez à bon droit ”.[63] “ Nous devons dire et réaffirmer que la violence n’est ni chrétienne ni évangélique et que les changements brusques ou violents des structures seraient fallacieux, inefficaces en eux-mêmes et certainement non conformes à la dignité du peuple ”.[64]


    • Oceane 22 juin 15:55

      http://www.slate.fr/story/106313/christianisme-jesus-pacifiste-et-religion-persecutrice

      @francesca2

      "Avant de monter sur nos grands chevaux et de penser que le phénomène [djihadiste] est l’apanage d’un lieu différent du nôtre, souvenons-nous que pendant les croisades et l’Inquisition, les gens ont commis des actes atroces au nom du Christ. Dans notre patrie, l’esclavage et les lois [ségrégationnistes] Jim Crow ont trop souvent été justifiées au nom du Christ (...) Par conséquent, cela n’est pas l’apanage d’un seul groupe ou d’une seule religion. Il existe une tendance en nous, une tendance immorale qui peut pervertir et déformer notre foi." Barack Obama. Si tu moins nombriliste et plus courageuse, fais donc l’effort d’aller sur ces liens.

      http://www.slate.fr/story/98273/lynchage-soldats-de-dieu


  • OMAR 18 juin 17:28

    Omar9

    Bonjour Sayed Hassen : «  Mais que tous les [rares] lecteurs qui connaissent le nom d’Abdelkader lèvent la main.. ».

    Oh, mais ils le connaissent, et même très bien.

    Mais, chuuutttttt, faut surtout pas en parler, sinon......
    Sinon, les popov, pimpin, Volpa, cathy, massacrada, foufouille (en attendant la suite) vont sortir de leur tanière et montrer leurs crocs et cracher leur fiel.....


  • Massada Massada 18 juin 17:32
    Les fanatiques qui se réclament de Daech parlent et agissent à l’intérieur de l’islam. 
    Leurs convictions, leurs actes et leur vision du monde se veulent comme une réplique parfaite de l’islam des origines.
     
    Les adeptes de Daech appliquent le Coran à la lettre, font des hadiths le fondement même de leur vie quotidienne, et veulent reproduire intégralement la première forme politique connue de l’islam, le califat.

    Des versets comme “tuez les infidèles où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les”, ou un hadith qui énonce que “le jihad est le plus haut sommet de l’islam”, sont cités abondamment par Daech. Ils ne les ont pas inventés ni détournés de leur sens littéral.


    • OMAR 18 juin 19:50

      Omar9

      @Massacrada

      Juste ces précisions à tes écrits :
      Les fanatiques qui se réclament de Daech parlent et agissent à l’intérieur de ce qu’ils pensent être l’islam.

      Leurs convictions, leurs actes et leur vision du monde se veulent comme une réplique parfaite de ce qu’ils croient être l’islam des origines.
       
      Les adeptes de Daech croient appliquer le Coran à la lettre, pensent faire des hadiths le fondement même de leur vie quotidienne, et croient reproduire intégralement la première forme politique connue de l’islam, le califat.

      Des versets totalement décontextualisés et dénaturés comme “tuez les infidèles où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les”, ou un hadith qui énonce que “le jihad est le plus haut sommet de l’islam”, sont cités abondamment par Daech. Ils ne les ont pas inventés ni détournés de leur sens littéral.
      Analphabètes pour la plupart et méconnaissant totalement le contenu du Coran, ils s’abreuvent de foutaises que leur enseignent leurs gourous formés et financés en Arabie-Saloprie, aux USA et en Israël.

    • Massada Massada 18 juin 21:52

      @OMAR
       

      Daech s’inspire directement de l’exemple du prophète

      618 : massacre des ennemis à la bataille de Bu’ath
      622 : Mahomet reçoit le verset : »tuez les infidèles où vous les trouverez,faites les prisonniers… »

      624 : bataille de Badr ;première victoire sur les infidèles

      624 : razzia sur la Mecque, pillage et prise de captifs
      624 : après la victoire de Badr, début de l’élimination des juifs
      624 : décapitation du poète Kab been Al Ashraf à Médine, opposant à Mahomet
      624 : bataille de Badr ; Mahomet à ses hommes : « quiconque d’entre vous rencontrera Djahl, tranchez lui la tête et apportez la moi ».
      624 : révélation de Mahomet : « il n’a pas été donné à un prophète d’avoir des prisonniers , sans faire de grands massacres sur la terre.
      624 : décapitation de Kab ben Asraf, poête critique

      624 : décapitation de deux poêtes anonymes après la bataille de Badr
      626 : massacre des juifs Beni Khazradj et partage des familles et du butin
      626 ? : expédition contre les juifs beni Qoraizha,insultés par mahomet : « O vous, singes et cochons… »
      626 ? : massacre des 700 juifs Beni Qoraïzha,liés pendant trois jours, puis égorgés au dessus d’un fossé,avec les jeunes garçons
      626 c : meurtre du juif Kab chef des Beni nadhir poête satiriste, et de sa femme qui s’était moqué de Mahomet
      626 c : expédition contre les juifs de Kaihbar
      626 c : meurtre sur ordre de Mahomet du juif Sallam abou rafi
      627 : élimination du clan juif des Qurayza à Médine
      627 : massacre des juifs de Médine ; partage des familles et des biens
      627 : début de la politique d’agression systématique des autres tribus
      627 : agression de la tribu des Bani Moustalik
      628 : attaque par Mahomet de l’oasis de Khaybar
      628 : caravane d’infidèles pillée par Mahomet
      628 : Mahomet aux juifs beni Qainoqa : « si vous n’embrassez par l’islam, je vous déclare la guerre


      628 ? : rapt des femmes et enfants de la tribu des Moshjarik
      628 ? : attaque des juifs de Khaïbar, et torture des prisonniers
      628 ? : prise de l’oasis juive de Fadak comme bien personnel de Mahomet
      628 c : soumission des juifs de Wadil Qora
      630 : première agression contre la Perse à Tabuk
      630 : bataille de Honaïn contre les Bédouins païens
      630 : soumission des juifs et chrétiens de Makna, Eilat, Jarba
      630 : décapitation à la Mecque de Abdallah ibn Abou Sahr apostat
      630 : décapitation à la Mecque de Abdallah ibn Khatal poête satiriste
      630 : décapitation à la Mecque de Howairith ibn Noqaïd
      630 : condamnation à mort à la Mecque de Ikrima, en fuite
      630 : condamnation à la Mecque de Cafwan ibn Ommayya, en fuite
      630 : condamnation à mort la Mecque de Hind femme d’Abou Sofyan, en fuite
      630 : exécution à la Mecque de Sara, esclave affranchie
      630 : exécution à la Mecque de Qariba, chanteuse
      630 : exécution à la Mecque de Fartana, chanteuse qui s’était moquée de Mahomet
      630 : massacre de la tribu des beni Djadsimaa
      630 c : meurtre de Dubayya prêtre d’Al Uzza
      631 : attaque de la ville byzantine de Tabouk
      631 c : soumission de Tabouk ; tribut pour les chrétiens
      631 c : attaque contre le chrétien Adi et rapt de sa soeur


    • baleti baleti 18 juin 22:08

      @Massada


      Les fanatiques qui se réclament de SION parlent et agissent à l’intérieur du JUDAISME Leurs convictions, leurs actes et leur vision du monde se veulent comme une réplique parfaite du JUDAISME des origines.

      Les hébreux on été définis par dieu, comme le peuple élu, du faite qu’ils on été les premier a adorer dieu, l’unique.
      Les juif (les sionistes) on baser leur croyance, sur se fait, qui n’est plus d’actualité.

      De nos jour, « le peuple élu » se fond dans la masse. Why ?

    • baleti baleti 18 juin 22:16

      @Massada


      Daech s’inspire directement de l’exemple du prophète

      C’est se que tu attribut, au prophète, qui est faux.

      Voila votre façon de mélanger les chose, pour en faire ressortir se qui vous arrange.
      Je dit vous, par se que sa ne vient pas de toi, tu nous a fait un copier coller de la propagande sioniste.
      Ceci sont les cour de judaïsme, que l’on vous apprend des le plus jeune âge. 

    • Massada Massada 18 juin 22:19

      @baleti
       

      N’étant pas croyant j’ai aucune idée de ce que vous raconter.
      Il faut oeuvrer par l’éducation contre toutes les religions mais la priorité est l’Islam qui est en expansion avec une forte nuisance partout dans le monde.


    • Massada Massada 18 juin 22:21

      @baleti
       

      C’est vérifiable partout sur le net, Mahomet était un chef de guerre, lui et sa bande ont commis de nombreux massacres.


    • Massada Massada 18 juin 22:24

      @baleti
       

      les Batailles de Mahomet



    • Hijack Hijack 19 juin 10:01

      @Massada

      Complètement faux !!! Mohammed était en gros un sage, prônant le pardon même à ses ennemis, mais lorsqu’il était attaqué à la Mecque, par les idolâtres puissants, barbares qui massacraient tout ... normal qu’il se défende et défend les siens.
      .
      Tous les écrits du Coran sont pour la paix, sont pour ne pas empiéter dans les croyances des autres, même les athées étaient respectés, sauf les menteurs, tricheurs, hypocrites.
      Mohammed avait, avant sa mort demandé aux siens de protéger tous les croyants où qu’ils soient, que leurs religieux soient protégés. Il n’y avait pas plus sage que Mohammed.
      .
      Les mensonges sur les guerres, la violence ... au lieu de dire que c’était une dure époque et qu’il a mis fin à la barbarie bédouine, esclavagiste, qui enterrait les petites filles vivantes et pour cela, il devait faire face à de terribles armées entraînées ... Mohammed, aussi sage que guerrier de défense demandait aux siens de pardonner et laisser en vie tous les hommes qui abandonnaient les agressions ... en gros, tout le reste n’est que mensonges.
      .
      Maintenant, il y a les islamophobes et il y a les islamo/mignophobes (gentiment islamophobes comme bcp ici), les uns se voient et se revendiquent clairement, les seconds ne font que des allusions ... mais un truc les unit, la légèreté dans les arguments.
      Ils confondent les écrits dits violents car contextuels et historiques avec les textes religieux délivrés d’ailleurs pour toute l’humanité, emprunts, de pardon, de sagesse et de paix ...

      .
      L’humanité n’a pas connu de personne plus juste, plus
      charitable ou douée de miséricorde plus que la personne du Prophète Mohammed ... et à présent une des personne les plus attaquée par la langue.

      De même aucun message parmi tous les messages
      des prophètes n’a été aussi parfait ni plus adapté, ni plus
      juste et clément que le sien ...ceci explique aussi qu’il soit aussi décrié.

      Ce message affirme l’obligation de la croyance en
      tous les prophètes, ainsi que la nécessite de les respecter
      tous sans exception.

      Un homme sanguinaire dirait-il à ses hommes : « Ne souhaitez pas la rencontre de l’ennemi, implorez plutôt de Dieu la sauvegarde »
      En vérité, l’islam, souvent associé à la violence, n’a recours au combat qu’en extrême nécessité, en vue de repousser les agressions extérieures. L’islam favorise la paix et non pas la guerre. A maintes reprises dans le Coran, Dieu rappelle aux musulman Ses bienfaits en leur épargnant le combat : « C’est Lui qui dans la vallée de la Mecque a écarté leurs mains de vous, de même qu’Il a écarté vos mains d’eux » (La victoire éclatante : 24).
      Tout ceci démontre qui l’islam préfère la paix au combat. Comment peut-on alors qualifier le Prophète de sanguinaire, et comment qualifier les musulmans de sanguinaires ?
      Ceci dit, il importe de préciser que le principal mobil du combat en islam est le fait de repousser les agressions et non pas l’incroyance. L’individu ne peut être combattu pour son incroyance. Il est combattu pour son agression. Pour preuve, les civils ne peuvent être combattu car le Prophète a interdit de s’en prendre aux femmes, aux personnes âgées ou aux enfants. Il dit : « Ne tuez ni un vieillard, ni un enfant, ni une femme. Ne spoliez pas, et ne mutilez pas » (rapporté par Abou Daoud et al-Bayhaqi). Lorsque le Prophète vit après l’une des bataille, une femme parmi les victimes, il dit en signe de réprobation : « Celle-ci ne pouvait pas combattre ! » (rapporté par Abou Daoud et an-Nasa-y).
      .

      l’Islam (quoi que l’on pense des Arabes) est la dernière mise à jour des précédentes lois divines. Vu comment les précédentes religions ont été détournées, le christianisme, trafiqué, manipulé, bibles traduites et ré-ré traduites et que les églises décident de créer une Trinité (d’origine païenne) ... donc, les hommes avant le 7ème siècle, n’ont pas su conserver les messages Divins tels quels ... je pense donc (humblement, mais si d’autres avis, je prends ...) que Dieu a décidé de donner un tel message à une peuplade bédouine et barbare --- mais qui a su, au prix d’immenses difficultés au moins conserver les textes tels quels. En effet, l’Islam respecte tous les Prophètes qui sont autant respectés, mais les hommes autour des précédents avaient failli. Les arabes étaient des barbares, guerriers, vivaient à la dure ... c’est peut-être cela qui fait qu’il sont su, malgré tous les problèmes intervenus par la suite, la dérive des musulmans n’ayant pas par contre bien pigé le message etc ... mais les écrits sont tels quels et pour qui est logique, c’est un miracle.
      .

      Rien dans tout ce que tu affirmes n’est vrai ...
      Pour faire bref, du connais le pacte de Narjran, lettre que Mohammed avait écrit à des moines de Palestine (lettre visible de nos jours) ...
      .
      Que partout ailleurs (péninsule arabique) Mohammed avait garanti la sécurité des juifs et chrétiens, même athées ... il demandait qu’on punisse ceux qui enfreignent ces lois.
      Tout ça est connu, mais seulement par ceux qui souhaitent savoir ...


    • Hijack Hijack 19 juin 10:07

      @Massada

      Tout ça est faux et archi faux, c’est du sous-zemmourisme !
      Crois tu que des hommes tels que V. Hugo, Goethe, Voltaire, Lamartine, Gandhi, Napoléon auraient eu de l’admiration pour l’homme que tu décris ???


    • Hijack Hijack 19 juin 10:08

      @Hijack

      Ci-dessus, je répondais au commentaire de Massada listant des dates ne voulant rien dire ...


    • Hijack Hijack 20 juin 00:35

      @Luca Brasi

      Lorsque l’on atteint une situation à sortir ce genre d’argument que j’appelle « du désespoir » ... c’est que l’on a rien à dire, que l’on ne peut plus rien répondre. Merci.
      .
      Sinon, aucune adoration (la lutte du Prophète était contre les adorateurs) , juste respect total pour un homme qui avait tant lutté pour le bien de tous ... et le voilà sali par bêtises ... mais de là où il est, il vous pardonne, j’en suis certain.

      Si au moins, il y avait une sérieuse critique, un truc sérieux à faire réfléchir ... non, tous les contradicteurs ne nous sortent que des blagounettes laïcardes du pauvre ...
      Autant de haine gratuite n’a qu’une origine, la peur de la vérité ...  smiley mais peur, sans fondement.


    • Oceane 21 juin 16:35

      @Massada

      Puisque « Daech s’inspire directement de l’exemple du prophète », pourquoi est-il ami ami avec les « juifs », ces Européens colons du M-O pour massacrer d’autres Arabes ? Est-ce une inspiration du prophète ?


  • Hijack Hijack 19 juin 10:18

    Entendons bien que ce que d’aucuns appellent l’islamisme (terme erroné, mais bon), n’a absolument rien à voir avec l’Islam ... que ceux qui se font appeler E.I, El Quaïda, Daech n’ont pas plus d’humanité, ni d’Islam qu’une qu’un égout et encore que l’égout me pardonne car il sert lui à quelque chose.
    Non le dit islamisme n’est là justement que pour salir l’Islam ... cherchez à qui profite le crime !


  • Hijack Hijack 19 juin 10:50

    Qualités du Prophète Mohammed, même si c’est certain, d’aucuns vont réfuter, sans rien prouver ...
    car ce qui suit ne peut être démenti que par des mensonges ... Les plus honnêtes, plus sensés, se poseront au moins quelques questions !!!

    .
    Petit document pdf.
    Les Qualités du Prophète  :

    Par le Dr M. Ali.
    (Extrait de l’ouvrage « Muhammad, le Messager »)
    .
    .
    Citations :

    Après avoir lu le Coran, Goethe, célèbre penseur allemand, s’interrogea :
    « Si tel est l’Islam, ne sommes-nous pas tous musulmans ? »
    .
    Et comment ne pas s’émouvoir devant ce ce témoignage de Lamartine, célèbre poète français : « Si la grandeur du dessein, la petitesse des moyens, l’immensité du résultat sont les trois mesures du génie de l’homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l’histoire moderne à Mohammed ? ... Mohammed fut moins qu’un Dieu, plus qu’un homme : un Prophète »...


  • covadonga*722 covadonga*722 19 juin 11:21

    le véritable islam dans le passé moi je veux bien mais il semblerait que c’est dans le présent qu’il soit dangereux 


  • roby 19 juin 12:09

    Pour une société d’êtres libres, égaux économiquement et socialement, pour une société enfin fraternelle, car libérée de tout ce qui l’entrave actuellement : religions, État, patrons, flics, religieux de tout poil, frontières et nationalismes.


  • mursili mursili 19 juin 14:19

    À propos de la colonisation de l’Algérie et de l’émir Abdelkader, écoutons René Vautier (1928-2015), réalisateur de Avoir vingt ans dans les Aurès.

    https://www.youtube.com/watch?v=tDe74hMhFZg


  • Hijack Hijack 19 juin 16:06

    Je sais, je sais ... par les temps qui courent, ça va faire limite provoc, mais sympa quand même ...

    .
    Donc, je poste un commentaire déjà posté sur le sujet « en finir avec le procès en islamophobie » ...
    .

    Si Jésus avait été le dernier et délivrant un tel message que celui de Mohammed, je n’aurai eu aucun blème à être attentif à son message. Kif kif pour Moïse, mais le Momo est le dernier et a bien délivré un message pour toute l’humanité ... et ce jusqu’à la fin des temps, que cela plaise ou non, ce n’est pas moi qui ait décidé, mais le créateur. Qu’il soit Arabe et que ça dépasse l’entendement de bcp , je le conçois fort bien ... et vu comment sont abordés tous les sujets sur l’Islam, accusant une religion dite universelle de tous les noms, surtout de gros, très gros mensonges, il est utile que l’on mette quelques points sur les « i » ... Allah est la traduction de Dieu, pas seulement des arabes, (la majorité des musulmans ne le sont pas), mais pour l’humanité.
    .

    L’Islam (quoi que l’on pense des Arabes) est la dernière mise à jour des précédentes lois divines. Vu comment les précédentes religions ont été détournées, le christianisme, trafiqué, manipulé, bibles traduites et ré-ré traduites et que les églises décident de créer une Trinité (d’origine païenne) ... donc, les hommes avant le 7ème siècle, n’ont pas su conserver les messages Divins tels quels ... je pense donc (humblement, mais si d’autres avis, je prends ...) que Dieu a décidé de donner un tel message à une peuplade bédouine et barbare --- mais qui a su, au prix d’immenses difficultés au moins conserver les textes tels quels. En effet, l’Islam respecte tous les Prophètes qui sont autant respectés, mais les hommes autour des précédents avaient failli. Les arabes étaient des barbares, guerriers, vivaient à la dure ... c’est peut-être cela qui fait qu’il sont su, malgré tous les problèmes intervenus par la suite, la dérive des musulmans n’ayant pas par contre bien pigé le message etc ... mais les écrits sont tels quels et pour qui est logique, c’est un miracle.


    • Hijack Hijack 20 juin 00:55

      @leufeross

      Accuser, insulter, c’est bien ... argumenter, c’est mieux !
      Qu’ai-je falsifié ??? Islamocompatible ? Ah mince ... en fait, je suis musulman et n’ai pas besoin de plus de compatibilité / mais insulter sans rien dire d’autre est une preuve de compatibilité certaine avec certains services hospitaliers.


    • Hijack Hijack 20 juin 13:27

      @leufeross

      shriggneugneu ... je dis ça, je dis rien !


    • Hijack Hijack 20 juin 14:16

      @leufeross


      La bêtise, oui est insultante et pour l’insulteur et pour l’insulté. Tu donnes l’impression d’être vraiment largué. 

      2 ou 3 de tes mots suffisent à te désigner, c’est à dire sous-estimer chaque croyant ... car différent de toi, au lieu de te poser des questions qu’un simple croyant même des plus basiques (de n’importe quelle religion) a pu se poser. 

      Oui, je suis ouvert à la discussion et préfère discuter avec un contradicteur sensé (m’apprenant ce que j’ignore) plutôt qu’un commentateur voyant les choses comme moi ... Je n’avance pas masqué, car dans la vie courante, je vis exactement les mêmes situations et,dans les forums, je le fais sous pseudo
      ,pour que les mabouls n’embêtent pas mon épouse au téléphone, comme il y a quelques années où je postais sous mon nom et prénom. 
      Pour quel motif je serai un falsificateur ??? je n’ai pas que ça à faire ... lol ! 
      Minaret Avox ! T’ain la vache ... t’es vraiment atteint ... Et dans la vie, je ne prends pas de mircro pour parler. Note, que je n’écris que rarement des articles, je réponds souvent par colère, pour répondre à des mensonges. 

      Mon point de vue est fondé sur l’observation, sur l’analyse de toute une vie ... au bout de milliards de questionnements restés sans réponse ... et, seule la religion répond à mes questions les plus profondes. Je ne suis devenu croyant qu’après avoir eu la preuve sincère d’une impossibilité de vie sans Dieu et pour contrer ça, tu peux dire ou croire ce que tu veux. Mais sache une chose, je poste tjrs en rigolant au fond de moi. Seuls les accusateurs m’agacent ... 
      Allez ! 


    • Hijack Hijack 20 juin 16:06

      @toussapoursa

      Ah ... on dirait que mon simple témoignage, point de vue et pensée basique en posent des problèmes ...
      snif ... 
      Et, juste comme ça en passant ... évite de te t’associer à Darwin, qui était tout sauf athée, mais sûrement qu’on te l’a fait croire ... comme tout le reste. 

      Bref, ton témoignage est pour moi, confirmation de ce que j’ai dit et, comme tu n’en as ni l’équipement nécessaire, ni la lucidité pour te rendre compte que ton inconscient te trahit (suffit de te lire, alors que je ne te connais pas et que tu m’agresses ridiculement et petitement). 

      Allez !!! 

    • Hijack Hijack 20 juin 18:10

      @toussapoursa

      gna  ! On s’en fout ... mais on répond smiley


  • Electric Electric 19 juin 17:13

    Puisque personne ne me le demande, on va parler spiritualité.

    Un fait majeur en commun des religions catholiques et musulmanes : l’abandon des prières aux Saints et aux Anges.

    C’est au XIXème siècle, sous l’impulsion des crypto-juifs Saoud appuyés par les services occidentaux, que ces prières ont été abandonnées et proscrites.

    L’Islam de ce jour est le fruit de 200 ans de réécritures et de manipulations des textes, mythes et légendes par les officines occidentales ad-hoc alliées aux Saoud (les autres aussi).

    95% des reliques de l’Islam ont été rasées en Arabie par les Saoud. C’est Shaïtan qui règne sur la Mecque, c’est les fumées de Satan qui sortent des caves du Vatican.

    C’est Vatican II qui a fusillé cette pratique dans le monde chrétien.

    Dans sa relation religieuse à Dieu, l’Homme religieux est tout petit. Il a besoin d’intercesseurs à ce stade de l’évolution de l’Humanité, d’Humains sanctifiés ou d’entités angéliques comme intercesseurs.

    Leurs égrégores sont protecteurs et permettent d’élever sa « vibration » personnelle.

    Si cela ne mène pas à l’illumination, cela permet de mener sa vie en honnête homme et éventuellement dépasser le fait religieux pour aller au spirituel intégral par le process d’imitation.

    Lire Saint Jean de la Croix.

    Les Saints ont très souvent été à la croisée des paradoxes, des maîtres en désenfumage souvent honnis de leurs vivants et tués pour ça. Nommer et dépasser le paradoxe, c’est comprendre et intégrer, s’élever. Chaque paradoxe est un nœud gordien qui une fois dénoué ouvre les portes de la connaissance intérieure.

    Aujourd’hui, entre le ciel et la Terre, il n’y a plus rien et c’est tragique, si ce n’est l’anthropomorphisme chrétien et musulman incarné par Jésus et Mahomet (Le Christ, c’est autre chose), deux personnages hors norme et écrasants.

    Le monde occidental s’est enfoncé dans le matérialisme et le relativisme, tandis que l’Islam s’embourbe dans le ritualisme sectaire, notamment basé sur les interdits alimentaires, les sacrifices animaliers et les mutilations humaines (circoncision et excision).

    Le monde musulman a des Saints merveilleux, et le Coran sanctifie les Anges.

    Chrétiens et musulmans pourraient invoquer les mêmes niveaux vibratoires (Anges) dans leur intercession.

    L’Homme ne peut regarder Dieu en face, il se brûle. Le musulman actuel s’aveugle de trop de tromperies. Il n’est pas le seul.

    Les maîtres de ce monde ré-embarque l’Humanité vers un paganisme ésotérique dont ils maîtrisent toute les ficelles magiques pour encager les fidèles de tous bords par la sorcellerie.

    Internet est -il Halal ? Un I phone est -il Halal ? J’en doute beaucoup.

    Deux clics pour accéder au pire de l’humanité aurait été sévèrement puni.

    Du côté musulman, on considère qu’il faut user des armes de l’occident pour le combattre. Cela revient à faire le mal pour espérer un Bien. C’est du frankisme, du jésuitisme !

    Tu sors !

    Le musulman et sa kalache communiste sous le bras, je me gondole ! Direction « l’enfer » en première classe (comprendre les vibrations de bas niveau, les chiottes de l’univers) !

    Le monde musulman s’enfonce dans la magie technologie occidentale païenne en accentuant un ritualisme caricatural comme facteur différenciant. Normal.

    Il est rare de voir un musulman parler spiritualité, intercession. Il s’accroche à des rites archaïques imposés par l’oligarchie (le Halal en France, c’est 100% Rothschild) ou au côté politique de la chose.

    C’est une erreur tragique qui donne le champ libre aux manipulateurs d’égrégores professionnels.

    J’attends le premier musulman ou juif ou athée dont la verge a été rendue totalement inopérante à toute forme de sexualité par la circoncision porter plainte près la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour mutilation et acte de barbarie.

    L’Islam est dirigé vers une ritualisation païenne rétrograde sanguinolente qui le sépare du reste du monde, et notamment de nouvelles vibrations partagées par de plus en plus de personnes.

    L’épidémie de fragiles du haut dans le monde islamique en atteste. Ailleurs aussi.

    L’irruption de ces égorgements animaliers, de ces interdits alimentaires, de ces mutilations humaines, dans le pays qui sanctifie symboliquement le pain et le vin est interprété à juste titre comme le retour au paganisme sacrificateur antique (même pas moyenâgeux).

    Ce n’est pas la spiritualité qui sépare le musulman actuel du reste du monde, c’est son abandon et sa substitution à un ritualisme sectaire communautaire abscons en 2017 manipulé par ceux qui dirigent ce monde depuis 200 ans et qui vivent à Londres, Rome et Washington.

    Le ritualisme est la geste sacrée de celui qui met sa spiritualité en conformité avec la Loi, symboliquement.

    Il ne se braille pas dans les youyous et les égorgements de moutons sur un parking de supermarché.

    ça c’est du paganisme romain.

    Est-ce si étonnant de voir l’Islam dirigé dans cette direction ?

    Non pas. Rome est issue du paganisme.

    Faire perdurer ces pratiques païennes dans l’Islam en occident, c’est le plier à l’ancien égrégore romain, c’est obéir au Pontifex Maximus tout en maintenant un clivage artificiel avec tous les autres.

    Rome a grand besoin de ce paganisme pour exercer son contrôle total sur le troupeau et diviser pour régner.

    Paradoxal ? Oui mon colon, un nœud gordien.

    Les règles des mondes spirituels sont strictes et tranchantes comme l’acier le mieux aiguisé.

    N’en déplaise aux athées, elles existent, elles sont causales et physiquement manifestées.

    L’Homme passe sa vie à transiger avec le substrat de l’intelligence originelle, même s’il s’en défend.

    Ce substrat/Loi est nourriture physique, spirituelle, Amour inconditionnel.

    Il faut 12 000 calories pour maintenir un organisme humain à 37.2C pendant 24 heures.

    Nous n’en avalons que 3000.

     


  • baleti baleti 19 juin 23:23

    Les religion on été démunie de leur spiritualité, dans le seul but d’etre l’orienté vers plus lucratif (bien matériel)


    Se genre de débat a besoin d’honnêteté pour s’épanouir.



  • Massada Massada 20 juin 09:56
    Avec une équipe de chercheurs, la Danoise Tina Magaard a analysé minutieusement les textes des 10 plus grandes religions du monde, en recherchant des liens possibles avec la violence. 
     
    La conclusion de Tina Magaard est claire : « Les textes religieux de l’Islam demandent à ses partisans de commettre des violences et de se battre à un degré beaucoup plus élevé que toute autre religion. Les textes en Islam sont nettement distincts de ceux des textes d’autres religions dans la mesure où ils accordent un appel beaucoup plus important à la violence et à l’agression contre les adeptes d’autres religions. Il y a aussi des incitations directes à la terreur. Cela a longtemps été un tabou dans la recherche sur l’Islam, mais c’est un fait qu’il nous faut reconnaître » explique-t-elle.
     
    Au cours de leurs recherches, Tina Magaard et son équipe ont trouvé dans le Coran des centaines d’appels à la lutte contre les adeptes d’autres confessions. « S’il est vrai que beaucoup de musulmans considèrent le Coran comme les paroles de Dieu qui ne peuvent être ni reformulées ni interprétées, nous avons un problème », constate Tina Magaard.
     
    La recherche en Allemagne par le Centre allemand de recherche en sciences sociales (WZB) confirme les soucis de Tina Magaard : 75 pour cent des musulmans en Europe pensent que le Coran doit être suivi à la lettre. Est-ce que la quantité croissante de mosquées et d’imams qui prêchent ces textes a quelque chose à voir avec l’augmentation du terrorisme islamique ?

    • Hijack Hijack 20 juin 17:56

      @Massada

      Le gars dont du parles confonds Islam général ... et faits historiques et contextuels, précisément Mecque et Médine durant une courte période, courte mais violent, non pas par agressions par les musulmans ...mais que ces derniers ont dû se défendre contre des barbares.
      .
      Ainsi :
      - soit l’Islam est une religion Divine, innocente de ces fausses accusations ... autrement, est-ce que Dieu aurait pu choisir un Messager Prophète prônant la violence ??? Telle est la 1ère question !
      .
      - soit l’Islam n’est pas une religion ... et dans ce cas, pourquoi les précédentes religions, notamment le Vatican laisse passer ... comme ça ??? Telle est la question suivante !
      .
      .
      Rappelons-nous ce que disait le politique Arnoud van Doorn réalisateur/journaliste hollandais d’extrême droite raciste (très proche deGeert Wilders), islamophobe au plus haut point ... haïssant l’Islam et notamment le Prophète, avait pour ambition de d’écrire un livre puis un film contre Mohammed /// pour ce faire, en professionnel qu’il était s’est mis à se renseigner sur le Prophète de l’Islam, faire d’énormes recherches un peu partout dans le monde ... car plus il allait au fond, plus il était restabilisé /// Il a tout arrêté et s’est mis à étudier l’Islam pour finir par se convertir (involontairement, a suivi le même parcours que Voltaire pour reconnaître ses erreurs contre l’Islam) ; a tout perdu au final, se retrouvant seul et démuni ... sauf que son fils, dernièrement s’est aussi converti. Je lui souhaite bon courage pour la suite ...


  • Hijack Hijack 20 juin 16:38

    Sacré nom de Dieu ... je ne veux pas être responsable de malaises.


    Quand je vois que l’on m’accuse de tout, falsification, triche, idolâtrie etc ... Je m’étais dis, sait-on jamais, quelqu’un a t-il sous mon pseudo dit quelques trucs punissables moralement (c’est déjà arrivé et ici-même -Avox.Tv) ... non, je me suis bien relu :

    .
    Je défends la croyance en un seul Dieu ... 
    .
    Je réponds (poliment la première fois aux insultes) ...
    .
    Je réponds tjrs très poliment aux mensonges (sauf preuves du contraire) contre l’Islam et notamment contre le Prophète Mohammed. 
    Je ne dis que ce que je pense et si preuve du contraire, sans provocation ni insulte ... je prends tjrs. 
    .
    Je démens les mensonges contre l’Islam, mais je critique à charge souvent les arabes et musulmans d’être les premiers responsables de leurs dérives. 
    .
    J’ai le plus grand respect pour tout contradicteur sérieux, donnant des preuves et pas seulement son avis simpliste (surtout lorsque ce avis est une redondance de lieux communs répétés partout que l’on trouve par centaines, genre le Prophète violent/agresseur/violeur/pédophile, j’en passe et des meilleurs) ... mais je tiens compte de tout avis contraire sérieux, avec preuves facilement trouvables sur le net. Cela étant, si d’aucuns trouvent des preuves incontestables contre celui que bcp d’hommes irréprochables (Hugo, Goethe, Voltaire, Lamartine, Gandhi entre autres et de mémoire) jugent comme un homme intègre, sage, ne recherchant que la paix pour tous, respectant toutes croyances ou pas, ne faisait que son job de Messager pour les lois divines reçues, donc, si malgré ça d’aucuns trouvent, non pas des citations dingos ici ou là, malgré qu’elles soient répétées actu aidant, je serai prêt à y répondre après avoir bien recherché et étudié l’argument ; j’y répondrais impartialement, je ne suis prisonnier de rien et libre de tout. Dieu n’est pas que pour moi, mais pour tous. 


    • Hijack Hijack 20 juin 18:08

      @toussapoursa

      Que m’aurait répondu un fou ??? Que m’aurait répondu quelqu’un qui n’a rien à dire ???
      Et ... c’est où le « chez nous » ???
      .
      Bref ... perso, quand je m’en fous d’un délire ... ni je lis, ni je réponds !
       smiley 


  • Massada Massada 20 juin 20:52

    Ali Sina est un ex-musulman iranien qui a mis en place une organisation pour les apostats de l’islam, Faith Freedom International. Il affirme notamment que Mahomet fut un narcissique, un pédophile, un boucher, un terroriste, un misogyne, un obsédé sexuel, un gourou, un fou, un violeur, un tortionnaire, un assassin et un pillard. 

     

    Et il offre 50.000 dollars à la personne qui peut prouver qu’il en est autrement. Personne n’a pu réclamer la récompense jusqu’ici. Et ce n’est pas étonnant, puisque ces qualificatifs sont fondés sur les textes islamiques eux-mêmes, tels que les hadiths, les descriptions de la vie de Mahomet basées sur les témoignages de ses contemporains.

     

    Le Mahomet historique fut le chef sauvage d’une troupe de brigands de Médine. Ils ont pillé, violé et assassiné sans scrupule. Les sources décrivent des orgies de sauvagerie où des centaines de personnes furent égorgées, des mains et des pieds tranchés, des yeux arrachés, des tribus entières massacrées. Un exemple est l’extermination de la tribu juive des Qurayza à Médine en 627. Mahomet lui-même fut de ceux qui les décapitèrent. Les femmes et les enfants furent vendus comme esclaves. Confronté à la folie des terroristes islamiques d’aujourd’hui, il n’est pas difficile de découvrir d’où elle vient.


    • Hijack Hijack 20 juin 21:22

      Ali Sina ?

      C’est un Majid Oukacha ... si ses accusations avaient, ne serait-ce qu’un semblant de vérité, ça se saurait. Tout comme Oukacha, il n’est cité que par des sites genre Riposte Laïque en France.
      Dis moi qui te soutiens et je te dirai qui tu es ... 

      Alors, entre Goethe et Ali Sina ... j’hésite ??? 
       smiley


    • Hijack Hijack 20 juin 21:25

      Et même source que ci-dessus ... Goethe disait :



      « Nous les Européens avec tous nos concepts n’avons pas pu encore atteindre ce que Mohammed a atteint et nul ne pourra le dépasser. J’ai cherché dans l’histoire de l’humanité un homme qui en soit l’exemple idéal et je l’ai trouvé en la personne du Prophète Mohammed. Et ainsi doit se révéler la vérité et s’élever comme a réussi Mohammed à assujettir le monde entier par le monothéisme ».

    • Cadoudal Cadoudal 20 juin 21:41

      @Hijack
      T’as que du boche, de l’Ottoman et de l’antisémite à nous vendre ?

      Ils ont eu leur heure de gloire en France, on voit qu’ils persistent, mais pas sur que le père Trump ou le père Poutine les laissent revenir une fois de plus...

      A chaque fois le boche malgré son gros QI, se fait baiser par la fiabilité de ses alliés...


    • Hijack Hijack 20 juin 23:09

      @Cadoudal

      Bah ... je pourrais te citer Napoléon et, si tu n’aimes pas ... Hugo ... t’aurai du mal à contester.
      Ou bien Voltaire ... ou mieux, Lamartine, ou bien Gandhi.
      Antisémite à vendre ??? Non, du tout. 
      N’empêche que le Boch était un homme des plus logiques, des plus libre qui soient. 
      .
      Ce dont le monde a le plus besoin est un homme qui a l’esprit de Mohammed. Les hommes religieux dans le Moyen-âge, par ignorance et par fanatisme, ont propagé une image obscure de la religion de Muhammud qu’ils ont considéré comme l’ennemi du christianisme. Mais après avoir eu connaissance de l’histoire de cet homme, j’ai trouvé que c’est un prodige exceptionnel et j’ai conclu qu’il n’est pas l’ennemi du christianisme mais le sauveur de l’humanité. Selon mon opinion, s’il avait à se charger des affaires de ce monde actuel, il résoudrait tous nos problèmes et assurerait la paix et le bonheur que le monde entier espère« . 
      .

      - Etude d’Histoire Religieuse :  » En somme, Mahomet nous apparaît comme un homme doux, sensible, fidèle, exempt de haine. Ses affections étaient sincères ; son caractère, en général, porté à la bienveillance. Lorsqu’on lui serrait la main en l’abordant, il répondait cordialement à cette étreinte, et jamais il ne retirait la main le premier. Il saluait les petits enfants et montrait une grande tendresse de cœur pour les femmes et les faibles. « Le paradis, disait-il, est au pied des mères. » Ni les pensées d’ambition, ni l’exaltation religieuse n’avaient desséché en lui le germe des sentiments individuels. Mohammed avait conservé la sobriété des mœurs arabes ; aucune idée de majesté. Son lit était un simple manteau, et son oreiller une peau remplie de feuilles de dattier. On le voyait traire lui-même ses brebis, et il s’asseyait à terre pour raccommoder ses vêtements et ses chaussures. Toute sa conduite dément le caractère entreprenant, audacieux, qu’on est convenu de lui attribuer. […] ".

       ___



Réagir